AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shibuyex, les colis express ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kenshin Ryosuke
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 27
Village : Konoha no Kuni
Date d'inscription : 05/10/2009

Fiche Ninja
PV:
335/335  (335/335)
PC:
410/410  (410/410)

MessageSujet: Shibuyex, les colis express ?   Jeu 05 Mai 2011, 19:25

Spoiler:
 


- La Shibuya hum ?
Un premier homme sortait de la pénombre offerte par les bois bordant la route. Un second, le suivant de quelques mètres, en sortait à son tour, se prenant au passage les pieds dans des branches. La roulade qu’il fit par la suite le conduisait aux pieds de ce qui semblait être son supérieur puisque, voyant les sourcils froncés qu’il lui adressait, il se relevait à toute allure.
- Tu veux faire le pitre hum ? Dans ce cas je retourne chercher Elena, elle sera bien plus présentable que toi !
Ce premier homme était grand et surtout plus grand que le second, qui était également bien plus frêle. Il laisser son crâne briller et arborait fièrement des lunettes noires de jour comme de nuit. Son costume et ses gants en cuir noirs lui donnaient des allures de tueurs à gages, et on l’appelait :
- Rude ! Je t’en prie non, laisse-moi venir ! C’est qu’une chute, je me tiens bien je t’assure, regardes !
Tout en parlant le jeune homme se frottait pour enlever toute trace de terre et de poussière présente sur son costume. Il ne le portait vraiment pas aussi bien que son collègue, n’ayant ni sa carrure ni son aura, et encore moins le don pour s’habiller correctement, portant sa chemise ouverte, sans cravate évidemment. De plus, ses cheveux rouges coiffés, ou plutôt sans coiffure particulière, et les lunettes qu'il y entreposait, rajoutaient à son style débraillé. On appelait celui-ci :
- Reno, Reno, qu’est-ce qu’on va faire de toi, je me le demande vraiment… Bon, ne trainons pas plus.
Achevant sa phrase, il empoignait ses gants un à un pour les replacer correctement sur ses main puis il remettait ses lunettes en place du bout de son doigt. Reno de son côté en était encore à remettre son costume en ordre, usant de sa salive pour faire disparaitre les résidus trop tenaces. Il ne disposa que de quelques secondes pour cela puisque Rude partait déjà en direction du restaurant Shibuya, situé à peine à une cinquantaine de mètres d’eux. Une fois devant, des employés les attendaient déjà, comme des princes sans doutes puisqu’ils venaient comme clients avant tout. Rude eut un dernier regard derrière lui, pour rappeler à son subalterne quelle était sa position dans la formation qu’ils tenaient actuellement :
- Déconnes pas crétin, déconnes pas !
Puis il entrait dans le restaurant, affichant un grand sourire et laissant ses chaussures à l’entrée avant de s’avancer sur le tatami disposé au sol. Reno eut quant à lui du mal à tenir un tel rictus compte tenu de ce qu’on venait de lui dire. Il s’imaginait déjà fouetté à mort par son acolyte si jamais il venait à commettre la moindre erreur. Il avançait donc, trois pas derrière Rude, le ventre noué et une goutte à la tempe. La venue d’un étrange être déguisé ne le rassurant en rien, bien qu’il puisse garder un air accueillant et chaleureux. Sans doute le côté enfantin du jeune homme ressortait-il un peu en voyant cette drôle de créature.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Shibuya Inc.
Employeur
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/04/2011

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Shibuyex, les colis express ?   Sam 07 Mai 2011, 02:31



    ‘ Of course !! Rentrez, rentrez ! Sentez-vous à l’aise et comme seigneurs dans ce modeste établissement !’

    Sur ce ton guilleret, un énergumène à l’allure pour le moins particulière faisait son entrée. Contournant le comptoir cuisine de sa large bedaine blanche, le personnage à la figure de peluche rembourrée et gonflée s’approchait des deux nouveaux arrivés avec un air disons … indescriptible. Affublé d’un tablier quelque peu ridicule pour quelqu’un de sa corpulence et d’une simple veste pour habit – même s’il ne semblait y avoir guère à cacher – the President en négligeait de poser son sac de course et se dirigeait maintenant tranquillement vers ses invités. Il avait certes des affaires sur le feu, mais c’était là un maître de la cuisine qui régnait en ces lieux, il saurait facilement gérer les choses. Par ailleurs, les commandes n’étaient pas pressées, et malgré l’heure, la clientèle ne se trouvait pas en timing de pointe. Accorder du temps à chaque client ! S’assurer qu’ils ne manquent de rien et repartent d’ici avec la meilleure appréciation du monde !
    Avec cette seule et unique pensée en tête en premier lieu, la silhouette dodue du patron de cette bâtisse se faisait de plus en plus proche de ses invités. Pour quel plat ces hommes avaient-ils effectué un si long parcours ? Seraient-ils des clients intéressants, prêts à relever tous les défis ?? Notre cuisinier hors du commun serait-il alors capable de faire de leurs rêves les plus tendres une réalité ?? OF COURSE ! Personne dans le domaine culinaire ne peut battre the President. Et ces deux personnages repartiraient avec l’unique sentiment de satisfaction profonde, et une envie certaine de revenir. Qui sait … la chose pourrait être plus pimentée ! Un travail en vue, peut-être ? La carrure de ces deux hommes et leurs vêtements en disaient long sur leur personnalité, en particulier le plus grand qui assurait un look de meneur et d’investisseur. Peut-être même un combattant. Mais la clientèle ici était très variée, allant du paysan du coin venu fêter la fin de la récolte aux plus hauts seigneurs de la région venus pour savourer un met des plus délicieux. Ce restaurant était le restaurant du monde !

    Étant maintenant à portée de main de ces hommes, la figure ronde de notre manager s’inclinait rapidement devant ses convives, leur adressant ses salutations et leur assurant son entière dévotion à leur satisfaction. Malgré son air d’ahuri, il n’en restait pas moins quelqu’un de très convivial, réactif et prêt à servir ses clients de la façon la plus rapide et la plus noble qui soit ! Ses plats en seraient la démonstration même ! Intéressons nous d’abord au bien être des clients, et présentons leur les dispositions accessibles à leur besoin.

    ‘ La Shibuya Mansion peut vous assurer un confort absolu après plusieurs années de démonstration et de garantie ! Vous avez disposition plusieurs tables, avec plusieurs espaces ! Je vous déconseille la terrasse pour aujourd’hui, car le vent se lève et vous incommoderait. En revanche, vous avez à votre aise l’une des salles isolées ou encore la pièce commune qui vous fera profiter de l’ambiance du restaurant et de l’art de la cuisine.’

    En effet, il était possible, à partir des tables de cette grande pièce, d’avoir un aperçu très clair sur le travail du cuisinier et de noter ses nombreux talents, de voir si la réputation du restaurant était bel et bien fondée. Néanmoins, la tranquillité d’une salle isolée pouvait être la saveur de certains grands personnages ne souhaitant pas se mêler aux masses, ou encore de voyageurs épuisés rêvant d’un moment de paix et de silence pour apprécier le repas qui lui était servi. Ces deux personnages semblant être des hommes d’affaire, the President pariait en premier lieu sur la pièce isolée. Mais ne sait-on jamais, il arrive que le puissant commerçant aille se dégourdir les esgourdes auprès de la populace, afin de se moquer de quelque ivrogne, ou encore pour se rappeler sa vie d’antan, avant de se lancer dans les affaires du grand monde.
    Faisant quelques pas pour inciter ses nouveaux clients à prendre une décision et à ne pas se laisser perturber par ce look si particulier qui était le sien, notre personnage attrapa d’emblée une carte listant la possibilité des plats, l’offrant avec élégance et style à ses invités. Faisant un signe de main au loin dans la salle, il attirait l’attention d’un jeune homme à l’allure certes charmante mais au faciès déroutant ; un regard sobre, sans entrain ni tristesse, un certain ennui malgré un beau visage. Une chevelure relativement claire qui se trouvait décoré d’une paire d’headphones autour du cou pour présenter le serveur de cet établissement.

    ‘Je vous laisse prendre votre décision et faire votre choix au niveau des commandes ! En ce qui concerne la salle, elle se trouve sur votre droite, première porte coulissante sur la gauche ! Si vous souhaitez rester en salle, prenez place où bon vous semble ! Un serveur viendra promptement vous servir dès que vos choix seront faits ! Pensez à faire tinter la clochette !’

    Et sur cet air guilleret et simple, la figure panda-t-esque du patron se redirigeait vers son comptoir cuisine, d’où il sentait un certain empressement culinaire. Il s’agissait dans un premier temps de ne pas faire patienter le client, mais dans un second premier temps de ne pas brûler la nourriture !! OF COURSE !!


Revenir en haut Aller en bas
 

Shibuyex, les colis express ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes :: Shibuya Mansion-