AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche du poison [PV Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 30
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: A la recherche du poison [PV Akira]    Jeu 06 Jan 2011, 03:02



Citation :
« Ma mission s’achève ici pour moi. Je n’étais qu’un simple messager pour éviter tous soupçons. En effet, ton réel équipier pour la mission se trouve à Suna, retrouve le dans le bar au centre-ville. Pour plus de sécurité, je ne peux te dévoiler son nom sur ce bout de papier. Le seul indice que je peux te donner, est son cache-œil qu’il porte avec lui. J’ai été ravie de faire votre connaissance. On se retrouvera un de ces jours.

Le Dragon de Kiri «


C’était le mot que contenait le bout de papier. En effet, avant de s’envoler, Kenshiro transmit ce petit mot à Akira et s’en alla seul dans les profondeurs du désert. La nuit était toujours d’actualité et le froid de plus en plus en présent. On perdait au fur et à mesure le goût de la chaleur sur notre peau. La quête avançait doucement, Akira partit seul retrouvé Mugetsu au centre ville et Kuro était en équipe avec Takara afin de capturer la nouvelle proie. Leur but était ton con mais efficace : obtenir un maximum d’information sur le Saint en kidnappant « Le récolteur », un simple et minable sbire, quitte à le torturer. Toutes les méthodes étaient bonnes à prendre. A priori, la mission était à leur portée, mais Le Saint était bien entouré avec une petite armée à ces pieds prêts à se sacrifier pour lui.

Pendant ce temps, l’Epéiste légendaire de Kiri se trouvait aux portes de Suna. Il s’avança pour pénétrer les portes du village lorsque les deux gardes d’entrée l’en empêcha. Fidèle à lui-même, agacé il prit le premier garde et le jetta dans le mur éclatant avec le choc. Le deuxième garde se tenait à quelques mètres de Katashi, sortant son arme, prêt à se défendre. Il appela à l’aide signalant qu’il se faisait attaquer par un intrus. Comme à son habitude, l’Epéiste se faisait remarqué, ce n’était pas la première fois, il avait un caractère difficile, invivable pour certains mais qu’importe on l’aimait comme il était ou non. C’est alors qu’un troisième shinobi arriva sur les lieux et aperçut Katashi. En effet, c’était un des rares conseillé du Kage et reconnut le ninja Légendaire à l’aide de son cache-œil. Signalant que c’était un mal entendu, il demanda à Katashi de le suivre. Celui-ci fixa les deux gardes de Suna avec un sourire provocateur. Il aimait ça, provoquer, taquiner mais au fond c’était un homme avec un grand cœur.




Tenant son katana de son oncle dans les mains, il avança dans le centre-ville du village, quant à son épée légendaire, elle était enroulée dans un bandage pour ne pas être visible des autres, il la protégeait énormément car beaucoup de ninjas (déserteurs et autres…) voulaient s’en emparer. Il suivait le guide lorsqu’il lui pointa le bar en lui chuchotant « Ton coéquipier te retrouvera dans ce bar «.

Il se dirigea aux portes et se retrouvait dans le bar (comme d’habitude en fait). Ces derniers temps, il buvait beaucoup trop mais il en avait rien à foutre, ce que pensait les shinobis lui passaient au dessus de la tête. Il ouvrit les portes et se dirigea à la première table qui était à sa portée. Au final, son passe temps était de visiter tous les bars des différents pays, après celui de Kumo, il se trouvait à Suna pour y déguster du saké. Commandant son saké qui fut servis quelques minutes après, Katashi était étonné de voir la rapidité du service. Cela changeait de Kumo où il avait eu sa petite mésentente faisant un bordel monstrueux. Non là c’était beau plus sérieux, il était en mission une fois les portes du bar franchit. Il ne pouvait se permettre de faire le malin continuellement. Et puis ça peut vous paraître étrange, mais il savait se trouver sérieux quand il le fallait. C’était pas si évident, il ne savait pas à quoi ressemblait son coéquipier de quêtes ni son nom mais il allait se débrouiller seul. Perdu dans ces pensées attendant Akira, Katashi leva la tête et aperçut une silhouette assise sur sa table, équipée d’une capuche qui recouvrait son village. Ce n’est que quelques minutes plus tard, qu’il aperçut un masque ANBU. Oui cet homme n’était d’autre que Kenshiro.

Il comprit aussitôt qu’il allait lui faire un rapport sur ce qu’il s’était fait dans la grotte. Au coin du bar, loin des autres individus, Kenshiro lui détailla avec précision les plans de la mission : La recherche du poison, le récolteur, les duos formés, le grade des deux shinobis de Suna, leur nom et tout le reste puis s’en alla avec la plus grande discrétion qu’il soit. Ouai c’était cool, il avait à présent le nom de cet homme Akira mais ça ne l’avançait pas plus que ça, comment allait-il le reconnaitre ? Il en avait marre de se poser les questions, cela faisait une heure à présent qu’il attendait et allait bien voir comment tout cela allait se dérouler…

.
Revenir en haut Aller en bas
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Jeu 06 Jan 2011, 17:22

Tous étaient partis de leur coté et après avoir laissé Takara avec l’épéiste de Kiri, Moi et Kenshiro avions pris le chemin du village caché du sable dans le seul et unique but et rencontrer ce contact qui allait être en mesure de nous procurer ce que nous recherchions, mais avant même d’atteindre la grande cité du sable, le oinins avait décidé de se la jouer en solo et disparaissant comme un fantôme dans la nuit, il ne me laissa comme indice que le nom d’un bar que je connaissais particulièrement bien à Suna ainsi qu'un léger détail sur cette nouvelle personne qui allait devenir mon coéquipier, car Kenshiro n'avait été envoyé qu'en tant d'éclaireurs et maintenant que son travail était terminé, il allait pouvoir laisser sa place .

Ne tentant pas de comprendre toute cette mascarade, je me concentrais sur la mission que je m’étais confiée à moi-même ainsi qu’à mon nouveau coéquipier et fonçant droit devant moi, je me rendis à ce fameux bar, lieu où devait m’attendre l'homme au nom inconnu, mais lorsque je mis pieds dans ce lieu de beuverie je n'aperçus guère le visage de l'homme orné de ce fameux cache-oeil. Scrutant la salle à plusieurs reprises, j’arrivais à la conclusion que je devais être arrivé le premier. Allant m’asseoir à ma table habituelle, je commandais un verre tout en attendant le retardataire qui n’allait très certainement pas tarder à arriver.

Profitant de ce moment d’attente pour relaxer un peu, je regardais les soulons qui étaient venus remplir l’endroit et parmi eux ce trouvait ce fameux Lee que l’on aimait surnommer le poltron de Suna. Il était connu de tout le monde ici et très peu avait le courage de le défier quand il s’agissait de concours de calage. Il était le meilleur dans ce domaine et heureusement pour lui puisque c’était la seule chose à laquelle il avait un certain talent. Mis à part ça, il était un bon à rien sur qui l’on ne pouvait pas compter. Il se faisait un fun noir à défier les ninjas qui avaient le malheur de choisir ce bar pour se changer les idées. Sachant très bien qu’il ne faisait pas le poids face à un ninja spécialement entrainé, il s’entêtait malgré tout, après avoir bu quelques consommations bien alcoolisées, à déclencher une bataille.

J’avais à de nombreuses reprises été appelé pour le calmer un peu, mais mis à part le semblant de puissance que pouvait lui permettre l’alcool, il ne tenait jamais très longtemps. Le combat se terminait toujours au premier coup donné par mon adversaire et même s’il tentait parfois de se relever, le plancher le rappelait toujours pour lui offrir un sommeil réparateur. N’ayant pas eu à faire à lui depuis un moment, je me levais pour aller prendre de ses nouvelles. Même s’il pouvait être malcommode parfois, il était un être attachant qui nous noyait parfois sous des histoires abracadabrantes. C’était celles-ci qui me permettaient de me sortir de mon train-train quotidien et de ses histoires, il me permettait de m’évader de cette vie de shinobi qui me prenait tout mon temps. M’avançant vers lui, je déposais sur son épaule une main amicale et d’une voix qu’il allait sans aucun doute reconnaitre, si son état n’était pas trop avancé, je lui lançais :


-Je te pensais mort toi!

Rempli d’ironie et d’humour comme il les aimait bien, je pris place sur le siège libre à sa droite et entrant dans le vif du sujet, je lui demandais ce qu’il devenait.

-Alors qu’est-ce que tu deviens Lee?

Attendant sa réponse, j’en profitais pour jeter un coup d’œil vers la porte d’entrée du bar pour voir si le principal intéressé allait se montrer le bout du nez bientôt, mais mis à part des individus sans intérêts, mon partenaire n’avait toujours pas donné de signe de vie et s’il ne se dépêchait pas, il allait manquer l’occasion de rencontrer mon contact pour le poison, mais tout à coup, je crus apercevoir mon homme et verre de saké à la main, il semblait être arrivé depuis un bon moment déjà. Ne m'en étant même pas rendus compte, je me levais un brin de sourire aux lèvres. Si c'était bien l'homme que j'attendais, on allait pouvoir se mettre aux choses sérieuses. Prenant bien soins de saluer Lee, je me dirigeais vers la table de ce nouveau client et m'assoyant à sa table, je ne prononçais qu'un seul et unique mot :

-Kenshiro???

N'ajoutant rien, je voulais savoir s'il allait réagir à ce nom. S'il s'avérait être celui que Kenshiro m'avait parlé, il allait reconnaitre ce nom et de cette façon, on allait pouvoir continuer ce que l'on avait prévu. Mais était-ce bien celui que j'attendais? J'allais bientôt le savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 30
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Mar 11 Jan 2011, 17:34



Assis à sa table, le concerné finissait son saké. Son dernier de la journée malheureusement pour lui. Oui ça lui arrivait de se fixer des limites malgré son fort caractère. Il commençait à perdre patience, que foutait ce glandeur de shinobi ? Si ça tenait qu’à lui, il se serait amusé un peu plus avec les gardes à l’entrée. Ba quoi ? Ce n’était pas de sa faute s’il aimait charrier les autres, et puis au moins ça l’occupait. Une chose est sure, il était maintenant connue du village, faut dire qu’avec le bordel qu’il avait foutu tout le monde parlait de lui. Ne lui en voulait pas, il sait mettre de l’ambiance là où il faut. Avec son rire provocateur qui avait le don d’agacé les autres. Il apercevait en face de lui, un homme plutôt vieillard qui se faisait appelé Lee, assez connu dans le village. Il aimait boire, par respect, on ne disait pas que c’était un alcoolique, le pauvre, déjà qu’il était ridicule. Tout le monde rirait en le pointant du doigt, se moquant régulièrement de lui. Pourtant les plus stupides, ici c’était eux, à attacher trop d’importance à ce Lee, c’était limite pitoyable cette ambiance dans ce bar. Remarque notre jeune Epéiste légendaire n’était pas là pour assister à ça, et sa patience avait des limites lorsqu’il ne voyait toujours le shinobi de Suna.


Par désespoirs de causes, il recommanda un autre verre de saké, certes le précédent devait être le dernier mais bon, la situation actuelle faisait qu’il fallait tuer le temps. Lorsqu’il apercevait, un homme, de grandes tailles, les yeux verts, un regard inexpressif, des grosses boucles d’oreilles, bref un look assez particulier. Cet homme avait l’air de connaître Lee, ils discutèrent ensemble et avait l’air sincère. Katashi le fixa, un sentiment le dominait mais il ne savait quoi, c’est alors que les deux regardèrent se croisèrent… Et les deux shinobis se fixèrent dans les yeux quelques secondes. Effectivement, au fond de lui Katashi savait que cet homme était différent des autres shinobis de Suna. L’œil droit de l’Epéiste légendaire ne bougeait pas et fixait sa cible sans la lâcher. Une petite tension s’invita sans la pièce, aucun des deux shinobis agissaient. Katashi qui en avait marre de jouer à ce petit jeu se replongea dans son verre, lorsque cet inconnu se leva de sa chaise. Fit quelques pas et se posa sur la table de Katashi lorsqu’un nom sortit de sa bouche, celui du Dragon de Kiri.

Il venait de comprendre qu’il avait à faire à Akira, il ne l’avait pas imaginé comme ça. Un petit sourire s’afficha alors que le visage de Mugetsu. Puis son sourire s’effaça et son agacement reprenait le dessus.

« Tiens te voilà toi, cela fait deux heures que j’attends, et pour rien arrangé voilà que votre saké est dégueulasse. Seigneur dieu c’est une honte de servir ça. Mais assez discuté, il reprit son souffle puis continua en chuchotant, mon nom est Katashi, je présume que tu es… Akira ? «

Oui c’était un homme qui était assez direct, cela allait peut-être le surprendre mais qu’importe. L’Epéiste attendait depuis des heures, il voulait sortir de ce trou perdu. Il voulait bouger, se battre, bref ces passe-temps favori quoi, tout ce qu’un shinobi de sa classe aime faire. Il allait passer à l’action, même si seul l’argent ne l’intéressait.


« Ne te fatigues pas, je suis au courant de tout. Il se trouve que ce bon à rien de chasseurs déserteurs m’a tout raconté au sujet de ce que tu sais sur tu sais qui. Donc je propose qu’on fasse vite et qu’on se casse de ce trou à rats, ce n’est pas que je n’aime pas Suna hein, mais tu me men voudras pas si je désire finir cette tâche le plus vite possible «

.
Revenir en haut Aller en bas
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Mer 12 Jan 2011, 00:33

Dès à l'annonce de ce nom qui avait servis en quelque sorte de mot de passe, le vrai caractère de mon nouveau coéquipier avait fait surface et ne se gênant pas pour me dire mes quatre volontés, il m'avait reproché les deux heures d'attente qu'il eût du passé dans ce lieu, qu'il décrivait comme miteux. Ne s'arrêtant pas là après de tels reproches, il changea complètement de sujet pour s'attaquer cette fois si à ce qui faisait la renommé du village caché du sable depuis bien des décennies déjà.

De son caractère méprisable, il avait dénigré notre boisson nationale. De ce simple affront, il aurait mérité une bonne correction et même s'il devait faire partie de la mission, en remplacement de ce Kenshiro, je ne me serais pas gêné pour lui faire ravaler ses paroles, mais chacune des secondes qui passaient étaient compté et je n'avais pas le droit de mettre en péril cette mission pour un énergumène de son espèce.

Mais une chose était certaine, s'il continuait de porter cette tête enflée, il allait très rapidement mordre la poussière et si son premier affront envers Suna, n'avait pas encore eu de conséquence directe, il n'allait pas s'en sauver pour autant. J'espère pour son cas qu'il allait avoir la sagesse de se la fermer la prochaine fois et de garder ses commentaires désobligeants pour lui-même. Il pouvait penser tout ce qu'il voulait du village dans lequel il était, mais l'obligation de le dire à haute voix n'était pas chose essentielle. Voulant le mettre en garde quand même, je lui rétorquais:

-Si tu dois être mon partenaire, je te conseille de garder pour toi ce genre de commentaire.

Venant de lui démontrer en partie mon coté plus patriotisme, je me levais après avoir pris en considération ce qu'il connaissait déjà sur la mission et ne m'attardant pas une seconde de plus dans ce bar, je l'invitais à me suivre, afin d'aller à la rencontre de celui qui devait maintenant nous attendre depuis deux bonnes minutes déjà. Heureusement pour nous, le point de rencontre n'était qu'à quelques minutes de l'endroit où nous nous trouvions et à une vitesse accélérée, la distance qui nous séparait de notre contact allait être rejointe en quelque seconde à peine. Mais pour y arriver, fallait-il tout d'abord que cet être lève son derrière de cette chaise et ne voyant guère une amélioration de sa volonté, je pris sur moi la décision de partir sur le champ.

De toute façon, s'il était vraiment motivé à faire cette mission, il allait me rejoindre sans peine. Le dévisageant quelque seconde, je me retournais et me dirigeant vers la porte, je la traversais pour ensuite disparaitre dans la noirceur qui enveloppait la bâtisse. Une fois loin des regards indiscrets, j'accélérais la cadence et bondissant sur le toit le plus près, je décidais de prendre de la hauteur pour une efficacité accrue de la course. De cette façon, beaucoup moins d'obstacles allaient nous barrer la route et nous allions être en mesure de rejoindre celui qui allait nous vendre ce fameux poison qui était une part des plus importante du plan que nous avions précédemment établi.

Après dix bonnes secondes de course, je bifurquais sur ma droite pour me diriger derrière un mur et ralentissant quelque peu ma cadence, nous arrivâmes face à face à un mur dans lequel avait été installée une porte totalement en métal. Prenant bien soin de regarder autour de moi pour voir si quelqu'un nous avait suivis, je donnais trois bons coups sur celle-ci et après avoir attendu un moment, un homme vint nous ouvrir pour ensuite nous demander le mot de passe.

Donnant le début de la phrase, j'allais devoir la compléter.


-Nulle ne peut connaitre la vérité...

S'arrêtant pour ne pas dévoiler le reste de la clé, il me regarda et attendant la suite, je lui disais :

-si la vérité elle-même est faussée.

Attendant sa réaction, l'homme se retourna et nous faisant signe de le suivre, il me confirma ainsi l'exactitude du code que je venais de lui donner. Entrant à sa suite, nous disparûmes à l'intérieur de son repère pour ensuite passer aux choses sérieuses.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 30
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Mer 12 Jan 2011, 03:00

L’ambiance était au rendez-vous et ce n’était pour déplaire à notre Epéiste préféré. A vrai dire, les mots du vilain shinobi de Kiri n’avaient pas plu à Akira. Aussitôt, il n’hésita pas à le menacer ~ tout de suite des mots ~ en effet, les shinobis de Suna n’avaient pas d’humour, du moins il ne comprenait pas l’humour de Katashi. Un énorme sourire provocateur s’afficha aussitôt, son œil droit brillait, il se leva de sa chaise, prêt à contre-attaquer. Effectivement, tout le monde autour s’était rendu compte du petit incident. Ils étaient loin d’être discret, et Katashi avait sa main posée sur son épée légendaire. Akira resta sur ces gardes pensant qu’il allait l’attaquer, lorsque tout à coup, il leva son bras et la posa sur son épaule à une vitesse dont lui seul connaissait le secret. Et il se mit à rire dans la salle… Bien de mondes avaient du mal à comprendre la scène mais il fixait les deux shinobis. Lorsque tout à coup, sa main posée sur l’épaule d’Akira, il se mit à rire.

« Hahahahaha enfin un shinobi intelligent qui n’a pas peur d’employer des mots. Il faut dire que des mecs trouillards y en a pas mal dans le coin mon gars. Je sens qu’avec toi je vais bien m’amuser, ce village remonte dans mon estime Hahahahaha… Mais le saké est toujours aussi dégueulasse ! « dit-il en posant son verre sur la table à moitié plein.


Regardant autour de lui, il voyait tous les shinobis de Suna qui le fixait. La moitié tremblait, voyant la grosse arme que possédait Katashi. Mais elle n’était pas visible étant recouverte d’un bandage. Lorsqu’il reprit ces esprits, il s’était aperçut que cet escroc d’Akira s’était déjà barré. A la porte d’entrée, il s’en alla suivit aussitôt en déposant les quelques ryos suffisants pour sa consommation. Oui malgré tout, c’était un homme d’honneur et honnête. Il ne pouvait pas se permettre de voler un pauvre commerçant qui ne demandait qu’à survivre. Il voyait dans le regard du barman qu’il était content que l’Epéiste se casse, son bar était en bon état et voulait qu’il y reste jusqu’à la fin de la journée. Katashi s’échappa lorsqu’aux portes, il se retourna vers le bar et s’y avança à nouveau. La crainte des consommateurs étaient à nouveau d’actualité.

« Ca c’est pour les dommages causés à l’entrée de votre village, vous remercierez les gardes pour moi qui m’ont bien amusés hahaha… Allez ciao « dit en déposant quelques pièces de ryos en plus.

Puis disparut plus vite que l’éclair retrouvant Akira quelques mètres plus loin. Quelques secondes faillirent et les deux hommes se retrouvèrent en face d’un mur comportant une porte en métal solide. Si solide que même l’épée légendaire ne pouvait la détruire. L’Epéiste attendit lorsqu’il écouta, le shinobis de Suna pratiqué des paroles qui n’avaient rien avoir ici. C’est alors qu’il comprit que ce n’était qu’un simple mot de passe pour franchir ces portes.

En même temps, mot de passe ou pas mot de passe Katashi comptait rentré alors il avait intérêt à les laisser rentrer. Il se cassait le cul à chasser un saint, nos vies étaient en danger alors ce n’était pas un simple mot de passe bidon qui nous bloquerait là. Heureusement pour le gars derrière la porte, elle accepta le mot de passe et les deux shinobis entrèrent dans cet endroit qui avait l’air aussi pourri que le bar. Ce repère était la clef pour dérober ce foutu poison, les choses avançaient bien, même trop bien. Pendant un instant, Katashi pensait aux deux autres Takara et Kuroki, il espérait que tout se passait bien pour eux, il fallait absolument capturer le récolteur. C’est alors qu’il se retourna vers Akira.

« Où m’as-tu emmené cette fois-ci ? Ce repère, c’est ici qu’on va retrouver ce foutu poison ? On avait besoin d’être deux pour cette connerie ? Hé ben je m’en serais bien passé tu vois mais passons, allons-y et dépêchons-nous, j’ai la dalle et je suis fatigué. Et pour rien n’arranger j'ai un mal de crane horrible certainement à cause de votre saké. En plus tu vois, je veux ce poison pour finir cette putin de mission qui me bouffe mon temps, dit-il en avançant aux côtés d’Akira puis il continua, j’aurais préféré être avec les deux autres pour me battre… Mais non il a fallu que je sois avec toi, c’est bien ma veine mec «

Tous les deux s’enfoncèrent dans les profondeurs du repère.

.
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Jeu 13 Jan 2011, 18:04

Les deux ninjas, guidés par le garde de l'entrée, longèrent un long couloir juste éclairé de temps en temps par des torches accrochées au mur à intervalle régulier. Puis, au bout de quelques minutes, il débouchèrent sur une nouvelle porte de métal. On leur demanda un autre mot de passe qui ouvrit ce nouveau sésame. Enfin, il purent entrer dans le vrai lieu de rendez-vous. Pour immédiatement constater qu'un malheur venait d'arriver.

La pièce dans laquelle les deux ninjas venaient de pénétrer était sans dessus dessous. A l'origine, ce devait être un petit salon élégamment meublé. A présent, les fauteuils gisaient renversés dans toute la pièce. De gros coussins avaient été éventrés, libérant leurs plumes qui recouvraient le sol et s'envolaient dès que quelqu'un marchait. Des tables basses avaient été brisé, et leurs morceaux éparpillés. Des tableaux, aux murs, étaient si lacérés de coups de lames qu'on était bien en peine de deviner ce qu'ils représentaient. Sur le sol, perdu dans les plumes, des morceaux de verre provenant des restes de coupes ou de carafes qu'on avait pulvérisé.

De l'autre côté de ce champs de bataille, un homme apparut dans l'embrasure d'une porte ouverte. De petite taille, assez bedonnant, il portait un masque à gaz dissimulant son visage. S'immobilisant, il contempla un instant les nouveaux venus avant de s'approcher. Une fois loin de la porte qu'il venait de franchir, il retira son masque.

" Bonjour, Akira, salua-t-il d'une voix maussade. J'espère que tes affaires vont mieux que les miennes. "

Cet homme n'était autre que le contact du ninja de Suna, le vendeur de poison. L'air las, il désigna le capharnaüm d'un geste de la main.

" Comme tu le vois, je viens d'avoir un... petit accrochage avec certains de mes rivaux. Je ne sais pas comment ils s'y sont pris, mais ils sont parvenus jusqu'ici, et on détruit mes réserves. Je vous déconseille d'ailleurs de vous approcher de la porte du fond, la-bas. J'y entreposais certains de mes poisons les plus agressifs. En cadeau d'adieu, les... visiteurs les ont rependu au sol. "

Il secoua son masque à gaz avant de reprendre :

" Certains sont particulièrement volatils. Une inspiration, et vous tombez raide par terre, paralysé, sourd, aveugle... ou pire. J'ai une escouade entière là-dedans qui tente de tout nettoyer, mais ça prend du temps. Pour notre affaire, Akira, désolé, mais comme tu le vois, je ne suis pas en mesure de te fournir quoique ce soit. Quand je tiendrais ceux qui ont fait ça... "

Il haussa les épaules, remit son masque et se détourna. Quelques instants plus tard, et il avait de nouveau disparu dans la salle si dangereuse. Le garde rouvrit la porte et invita les deux ninjas à sortir. Les deux ninjas qui, sur ce coup là, avaient fait choux blanc !


Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 30
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Ven 14 Jan 2011, 00:11

Les visiteurs avançaient pas à pas, l’endroit se faisait de plus en plus sombre et le froid s’invitait. On aurait dit que notre jeune héro franchissait les catacombes de Suna, quand on y voyait le long silence qui avait de quoi réveiller les morts. Pour une fois, l’Epéiste légendaire resta calme et silencieux, à vrai dire, depuis qu’il avait rencontré Akira, il n’avait pas arrêté de critiquer quoi que ce soit. Mais son calme n’allait pas durer, il faut dire que c’était de leur faute. En effet, à leur plus grande surprise, ils pouvaient apercevoir l’état de la salle. Elle était complètement retournée, les meubles étaient en mille morceaux, de la poussière volait dans l’air. Certains produits liquides coulait par terre, une chose est sûre, il s’était passé quelques choses ici. On aurait qu’une guerre avait éclaté ici, mais hélas ce n’était pas le moment sachant qu’Akira et l’Epéiste avait besoin à tout pris de ce poison. Certains hommes rangeait et nettoyaient la salle devenues très dangereuse avec les nombreux poisons au sol, tous aussi dangereux les uns que les autres. C’était un fait, Akira et Katashi pouvaient faire demi-tour, le poison en question n’était plus.

Katashi était sur le point de péter un câble lorsque leur contact le contact annonça que leur quête avait échoué, il pouvait à présent retourner à la maison et quoi qu’il arrive, ils partiraient sans poison. Voilà de quoi agacé notre Epéiste, il était à bout. Bon d’abord, les gardes de l’entrée qui l’empêchaient de passer, ensuite le saké dégueulasse qu’i l avait été obligé de boire pendant deux heures, suivi du retard d’Akira et pour finir l’échec du poison. Non vous êtes bien sympas, déjà que Katashi a du mal à se contrôler mais là c’était provoquer. A une vitesse hallucinante, il prit leur « contact du poison » par le col et pointa son katana sous sa gorge. Il fixa sa cible et d’une voix énervée, il continua :

« A quoi bon mettre un putin de mot de passe à chacune de vos portes en métal si c’est pour vous faires voler ? Hein tu comptes m’expliquer vermine ? Tu vas me dire que tu es incapable de nous donner ce putin de poison !?! Mais merde, c’est quoi ce village remplis d’incapables ici ? Donne-moi une bonne raison de ne pas te tuer ? Hein ? «

Tenant son katana dans les mains, il continuait à lui causer et n'avait aucune pitié.

« Tu ne sais pas comment ils s'y sont pris !?! Mais c'est peut-être parce que le coupable fait partit de ton réseaux non ? Et puis à vrai dire, j'en ai rien à foutre de toi et toute ta marchandise, je veux mon poison ! «

Sur le coup, sans déconner il était à deux doigts de l’égorger. Mais à quoi bon, si ce n’est le regretter par la suite? Il resta silencieux et le fixa, sa haine augmentait à chaque seconde. Pendant un instant, il fut plonger dans son passé, apercevant son père en face de lui, recouvert de sang. La même scène se reproduisait… Comme à chaque fois, son lourd passé le rattrapait. Perdu dans ces pensées pendant un instant, il ne voulait pas revivre ça. Il regardait une nouvelle fois sa cible puis la lâcha, il avait assez causé de dégâts dans ce village. Et puis ça ne ferait pas revenir le poison. Il fallait un autre plan, ils pouvaient ne pas retrouver Kuro et Takara les mains vides, ils auraient l’air con. Il se retourna alors vers Akira.

« Bon allez on se casse d’ici, le poison n’est plus, il nous faut un plan B… «

Et l’Epéiste prit la porte de sortie, petit à petit il se calmait mais ce n’était pas encore ça. Un petit saké serait parfait pour lui remettre les pieds par terre. Mais certainement pas celui de Suna !


.
Revenir en haut Aller en bas
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Ven 14 Jan 2011, 15:59

Décidément, ses parents ne lui avaient pas appris à se la fermer quand il devait et de son grand clapet, il avait continué à dire tout et n'importe quoi, me tombant de plus en plus sur les nerfs. À l'habitude, ma grande patience pouvait me permettre de supporter les gens comme lui, mais il y avait quelque chose dans sa personnalité qui me dérangeait vraiment. Si je n'avais pas su qu'il venait lui aussi de Kumo, j'aurais pu croire qu'il faisait partie de la même famille que cette Ahila que j'avais rencontrée il y avait de cela un moment. Tout comme elle, il avait la critique facile et ce n'était pas peu dire. Laissant ses critiques tombés dans le vide, je me concentrais sur ce qui était réellement important et devant le supporter encore longtemps, j'allais devoir m'habituer à ses sauts d'humeur qui pouvaient se produire à n'importe quel moment.

Il était un peu déséquilibré comme personnage, mais ça ne lui enlevait pas le fait qu'il faisait lui aussi partie de cette mission et qu'ensemble, on allait devoir combattre ce Saint et ses acolytes. Commençant à mon tour à avoir hâte que cette mission se termine, je suivis l'homme dans son repère aussi sombre que la nuit elle-même. Heureusement qu'il y avait quelque chandelle éparpillée ici et là qui malgré le peu de lumière qu'elles pouvaient produire, nous permettait de savoir où nous mettions les pieds. Nous promenant pendant quelques minutes seulement, le garde de l'entrée nous emmena dans la salle principale dans laquelle se trouvaient tous les poisons que l'on pouvait imaginer. Mais parmi ces centaines de fioles, une seule nous intéressait et bientôt, on allait pouvoir repartir avec ce que nous étions venus chercher.

Ouvrant finalement la porte après nous avoir fait patienter, je fis stupéfaits de voir se chantier qui s'offrait maintenant à mon regard. Des éclats de verre, des chaises renversées, il n'y avait plus rien à sa place et dans se fouillis, je pus voir mon ami de toujours et aussi notre contact, qui vint nous rejoindre, masque au visage. Ne pouvant que me rendre compte du désastre qui venait de se passer, je m'approchais de celui que nous étions venus voir et d'une mine débitée, désolée, je lui demandais ce qui avait bien pu se passer.

Me rétorquant sur le champ, il m'expliqua toute l'histoire et à se moment là, je compris la raison de tout ce fouillis. Ayant besoin de poursuivre son ménage, il s'excusa et s'apprêtais à retourner faire ses tâches, mais dans une rage incontrôlée, mon partenaire du moment empoigna le vieil homme par le collet et lui démontrant son mécontentement, il se mit à l'injurier et même à le menacer de sa lame. Ne pouvant pas lui laisser faire une telle chose, je me permis d'intervenir et comme il l'avait fait auparavant, je déposais sous sa gorge une lame, le menaçant ainsi de lui enlever la vie.

-Tuer cet homme ne te permettra pas d'avoir un poison qui n'existe plus. Alors, je te conseille vivement de relâcher notre homme si tu tiens à rester en vie. Tu n'es pas venu ici pour tuer de pauvres innocents, mais bien pour nous aider à nous débarrasser de la vermine qui pollue notre air depuis trop longtemps.

Lui donnant une dernière chance de relâcher l'homme, Katashi décida de la prendre et lui redonnant sa liberté, il remit son katana à son l'endroit initial. N'ayant plus rien à faire ici, il débarrassait les lieux le premier et désirant ne pas retourner les mains vides à notre cachette, il me proposa d'établir un plan de remplacement au poison. Loin de détester l'idée, je m'excusais envers notre contact pour les agissements de mon coéquipier et le remerciant pour ce qu'il avait fait pour nous, je quittais les lieux pour ensuite commencer à réfléchir par ce dont on pouvait remplacer l'étape du poison.

Une fois de retour à la cachette, nous retournâmes à l'intérieur et de cet endroit miteux, je pris place autour de la table, afin de commencer la discussion qui allait bientôt débuter. Mais avant quoi que se soit, je voulais savoir de quoi étais capable Katashi et lui laissant la chance de parler cette fois-ci, je lui dis signe de venir me rejoindre à la table et de me dire à quoi il avait pensé.

-Alors, si tu as été mis au courant de tous les détails du plan précédent, tu dois bien avoir une idée par laquelle nous pourrions remplacer l'étape du poison non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    Mer 11 Mai 2011, 20:11

~¤ Evaluation ¤~

Un début de quête prometteur (avec Kiyoshi en MJ, toujours !), dommage que les protagonistes n'aient pas pu la mener à bien.


Akira

Une orthographe irrégulière mais qui en moyenne tient la route ^^. Un style en constante évolution. Mais il faut continuer les efforts pour les fautes qu'il reste ! Globalement une bonne écriture donc, mais encore et toujours ce personnage schizophrène Razz.

==> 5 Points de Rp


Kiyoshi

Un bon début. J'en attendais plus de toi è_é (lol).

==> 2 Points de Rp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du poison [PV Akira]    

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du poison [PV Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: SunaSuna :: Centre des Activités :: Centre Ville-