AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le saké s'invite. [PV: Hina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 29
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Lun 27 Déc 2010, 05:02




Parcourant les montagnes, notre jeune Epéiste dont la fatigue faisait son apparition était seul. Les nuages se faisaient de plus en plus nombreux. Souvent, il quittait Kiri pour se retrouver seul. Aucuns incapables ne pouvaient le comprendre. Son lourd passé le rattrapait souvent, le hantait la nuit le perturbant plus qu’autre chose. Sa lourde épée sur ces épaules, il avançait calmement lorsqu’il aperçut une tour non loin de là. Cette grande tour était connue pour être la résidence du Raikage, grand chef du village d’élite de Kumo dont les shinobis sont connus pour leur maîtrise en katana. Et pourquoi pas visité les environs, Katashi supportait de moins en moins les ignorants de son village. Il descendit calmement la montagne et se rapprocha de ce village. Au porte, un sentiment étrange l’habita, visiter un village inconnu avec des hommes qu’il allait voir pour la première fois. Seul un fou ferait ça. Mais l’Epéiste en avant rien à foutre, il faisait ce que bon lui plaisait. Il faisait ce qu’il voulait quand il voulait avec qui il voulait et à l’heure qu’il voulait. Toux ceux qui n’étaient pas content recevrait plus un coup d’épée dans la gueule qu’autre chose. Portant son cache-œil, il s’avança lorsqu’il aperçut une petite taverne au bout d’une ruelle sombre. Il y entra et fut étonner de la facilité dont il avait eu accès au village.

Il ouvra la porte, un petit grincement accompagna l’œil droite de Katashi qui fixa la salle. La bonne humeur était au rendez-vous. Cela le changeait de son village. Oui Katashi était de mauvaise humeur aujourd’hui et n’était pas du genre à le cacher. La salle était équipée d’une dizaine de tables en bois, où les serveuses faisaient leur sale boulot. Dont l’une d’elle regarda Katashi avec un grand sourire pour l’inviter à consommer. Pourquoi pas, il était venu pour se détendre et passer sa mauvaise humeur en buvant toute la journée. Habitué à boire, il tenait bien l’alcool mais le faisait seul pour éviter les représailles auprès de ces foutus supérieurs de Kiri ni Kuni. Il se posa au bar, attendant plusieurs minutes il reprocha au barman d’être lent. Oui, c’était un homme qui n’aimait attendre, voulant tout, tout de suite. Lorsque le barman passa devant lui tout en l’ignorant une fois de plus, Katashi se leva se son tabouret et prit le barman par le haut se son vêtement. Le soulevant avec son bras droit, il colla sa tête sur le bar tout le pointant avec son immense épée. Toute la foule se mit alors à paniquer mais l’ignorant, Katashi continua.

« Lorsque je demande du saké, j’exige que l’on me serve de suite microbe. Je suis de mauvais humeur aujourd’hui, alors si tu ne veux pas que je me défoule sur toi, je te conseil d’aller me chercher mon saké maintenant si tu tiens à la vie, est-ce que j’ai bien été assez clair ? «

Le barman secoua sa tête, fermant les yeux il supplia Katashi de ne pas le tuer. Après tout, il était occupé, la taverne était presque complète. Mais pas de bol pour lui, il était tombé sur un Epéiste de mauvaise humeur ce jour là. Le lâchant, le barman s’exécuta et donna le saké à Katashi avec un sourire. La vie de taverne reprenait peu à peu son cours lorsque les consommateurs s’aperçurent que ce n’était qu’une altercation, et rien d’autres. Enfin, l’Epéiste de Kiri pouvait déguster son saké tranquillement, certaines personnes le regardaient mais il n’en avait rien à foutre. Il était gêné de rien et vivait sa vie paisiblement. Posant le saké sur le bar, il fixa le barman et continua en fermant son œil droite.

« Ne t’inquiètes pas, je ne suis pas un criminel, je suis juste de mauvais poil aujourd’hui mais tu as de la chance… Ton saké est délicieux. Allez n’ais pas peur et continue ton boulot Hahahahaha ! «


Il n’avait peur de rien, pourtant non loin de là, une personne le regardait sans le savoir. Il était trop occupé à boire son saké. Il prenait goût à ce village qu’il connaissait à près tout à peine, mais il avait réussi en quelques minutes à se faire remarquer. Mais ça, c’était en lui qu’on le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Lun 27 Déc 2010, 19:06

    C’est avec une once de gêne que notre protagoniste féminin poussa la porte de bois du petit bar qui se trouvait non loin des portes du village. A son entrée, plutôt discrète, quelques hommes la dévisagèrent sans la moindre discrétion. « Quel comportement méprisable ! » pensa-t-elle alors, sans piper mot. Aussi délicatement qu’une fleur de cerisier plane au gré des vents, Hinako-san se glissa à une misérable table ronde et poussiéreuse. Le bar était incroyablement plein, pour cette heure si peu avancée de la journée… Y avait-il tant de soulards, à Kumo ? C’était un peu consternant.

    Bien vite en tout cas, une jeune fille –victime des grasses railleries des consommateurs… – vint lui demander sa commande. Ah oui, évidemment. Il fallait consommer… En pénétrant les lieux, Mujô n’y avait pas pensé. Elle s’humidifia les lèvres, fit mine de réfléchir quelques instants, et demanda un jus de fruit. Je vous passe l’air ahurie de la préposée aux boissons, qui détala comme un lapin chercher la pitance. Mal à l’aise, notre Jônin s’installa plus confortablement au fond de sa chaise, ravie d’avoir échappé au sort de potiche que sa famille chérie lui avait réservé. Franchement, utiliser ses charmes pour que les convives de leur cérémonie pourrie restent ! Absolument méprisable. Elle avait perdu un temps fou. Au moins deux heures pour qu’on l’habille et la maquille, déjà. Alors qu’elle avait bien mieux à faire. S’entrainer, par exemple.

    Enfin, grâce au ciel – plus précisément à un soldat de la garde de Kumo… – elle avait pu s’échapper, et venir ici. Enfin, pas par plaisir, vous l’aurez compris. Dans les faits, un individu suspect avait franchi les portes électriques du village, et, l’air particulièrement confiant, s’était précipité dans cette taverne. D’après, les dire en tout cas. Parce que sur place, il n’y avait rien de franchement suspect. Ou plutôt, TOUT était suspect. Entre les regards lubriques, les barbes trop longues, et les pestilentielles odeurs d’alcool, ne subsistait que la volonté profonde de la jeune femme de tout flamber. Un gros feu de joie. Surtout qu’il ne pleuvait pas, ce jour-là.

    « Votre… Jus de fruit. »

    Retenant un rire –sans doute moqueur– la servante s’esquiva. Au même moment, les cris redoublèrent d’intensité et aussitôt après, le silence se fit, pour ainsi dire, pesant. Portant le nectar fruité à ses lèvres outrageusement rougies, Hinako jeta un regard au bar. Un jeune homme avait plaqué le barman –un vieillard ventripotent – contre le comptoir, et lui demandait de le servir plus vite, exprimant par l'occasion son humeur. Ce n’était pas vraiment des manières, ça, quand même. Elle posa délicatement son verre sur la table, et se leva. Féline, elle fit quelques pas vers le jeune perturbateur, qui avait lâché sa victime et sirotait son saké, fraîchement servi.

    « Ne t’inquiètes pas, je ne suis pas un criminel, je suis juste de mauvais poil aujourd’hui mais tu as de la chance… Ton saké est délicieux. Allez n’ais pas peur et continue ton boulot Hahahahaha ! «

    A la bonne heure. Sans doute que l’homme suspect, c’était lui. Il avait tout du mec bizarre, de façon objective. Il se promenait avec une gigantesque épée –bon sang, elle n’en avait jamais vu une aussi énorme !– et, de surcroit, il portait un cache-œil, plutôt disgracieux. Elle s’assit à côté de lui et le toisa sans discrétion. Est-ce qu’il portait ça pour avoir l’air mystérieux ? Est-ce qu’il avait une blessure de guerre ? Est-ce qu’il se la racontait ? En fait, c’était qui cet inconnu qui venait se saouler le museau dans un bar probablement à des lieues de chez lui ? Inconnu, surtout, qu’elle devait remercier ?

    « Hum » c’était un début, pour prendre la parole. Mais, franchement, elle ne savait pas trop quoi dire, et encore moins comment. Il parait que vous êtes un mec suspect qui vient du dehors du village, c’est vrai ? c’était peut être un peu incisif, non ? Et abordez un type dans un bar, ce n’était pas des choses dignes d’une fille de « son rang ». Si on venait à apprendre, chez elle, qu’elle s’était retirée en prétextant une mission alors qu'en réalité elle parlait à un homme, dans un bar, à même pas six heures du soir... elle allait se faire incendier. Heureusement qu’elle était majeure. Bonjour la liberté. « Vous êtes de mauvaise humeur avec un si bon sake entre les doigts ? C’est fort dommage. On n’en savoure pas vraiment l’excellence, quand on est contrarié. » elle marqua un temps d’arrêt, juste le temps d’accrocher la pupille valide de son voisin de chaise. Elle reprit, chuchotant. « Hinako. »

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 29
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Mar 28 Déc 2010, 04:38



Il est dit que la qualité d’un saké dépendait du savoir-faire, de la qualité du riz et de celle de l’eau. C’était mission accomplie pour Kumo, qui avait réussit en quelques secondes à calmer notre jeune héro de Kiri. Une petite musique douce accompagnait les douces paroles des consommateurs. Que lui fallait-il de plus ? Rien, c’était un homme qui aimait être seul et appréciait très peu la compagnie. Il faut dire que par le passé, il n’avait pas côtoyé des shinobis dignes de ce nom. Perdu dans ces pensées, il prit son verre pour boire, mais c’est au bout de quelques secondes qu’il se rendit compte que son pauvre verre était vide depuis bien longtemps, et il demandait qu’à se remplir de nouveau. Faisant signe à son nouvel ami le barman qu’il le servit aussitôt. Un petit sourire accompagna l’Épéiste légendaire, après tout, la méthode « barbare » avait son effet. C’est triste de voir dans quel monde nous vivons. Les faibles se font écraser par les forts, et si tu n’ouvres pas ta gueule, tu es sure de te faire poignarder. Mais Katashi, lui avait une trop grosse gueule justement…

Ayant repris de la couleur, Katashi put reprendre son verre qui était à ce moment précis son meilleur ami. L’histoire du barman avait été oubliée, c’est pour cela que lorsque les gardes de Kumo entrèrent dans la taverne pour vérifier l’état des lieux, le barman resta calme et avait décidé de ne pas le dénoncer pour son comportement. Remarque ça ne tenait qu’à lui, sinon sa taverne aurait fini en champs de ruine, un vrai cataclysme. Dans un petit silence, il entendit une petite voix, d’une femme qui était venu pour commander un… JUS DE FRUIT !?! Etrange comportement, c’était la première fois que Katashi entendait un shinobi venir dans une taverne pour commander un jus. C’était manquer de respect au saké. Décidemment, les ninjas de Kumo étaient différents de Kiri, ils étaient même étranges… Pourtant le plus étrange devait être lui-même aux yeux des autres. Oubliant cette petite histoire, il se replongea dans son verre lorsqu’une présence se posa à côté de lui. Mais il ne faisait pas attention, il était trop concentré et perdu dans ces pensées pour faire attention à son entourage. C’est au bout de quelques secondes qu’il sentit comme une légère hésitation dans la voix de cette personne, et cette même voix était celle qui avait commandé ce drôle de jus de fruit.

Un petit son sortit alors de sa bouche et Katashi tourna sa tête, se rendit compte qu’elle s’adressait à lui. On voyait qu’elle était gênée et il se doutait que la pauvre avait assisté à la scène. Elle devait se dire que c’est un psychopathe. Allait-elle lui faire la morale ? Il ne l’espérait pas. Cela avait le don d’agacer l’Epéiste plus qu’autre chose. Certes c’était un chieur mais il était diplomate et gentleman pour ne pas frapper une demoiselle. Puis à regarder son allure, elle devait être haut gradée. Il écouta la douce voix qui lui reprocha d’être trop énervé pour savourer son saké.

« Puisqu’il est si bon, pourquoi s’arrêter à du simple jus de fruit ? Moi savourer du saké ?... Certainement pas, j’en ai tellement bu des litres que cela fait une éternité que j'en ai pas apprécié. C’est plus une habitude qu’autre chose. En tout cas, celui de votre village est super «

Dit-il en regardant le barman pour le remercier en lui demandant de servir du saké à Hinako. Il fixa la demoiselle en faisant signe que c’était sa tournée. Un petit silence était apparu. Cette jeune inconnue s’était présentée sous le pseudo « Hinako ». C’était un nom qui lui disait quelques choses, effectivement elle devait être haut gradée. Katashi resta étonné de la facilité qu’elle avait à s’approcher des gens, lui qui n’était pas sociable. Mais ce jour là, il avait décidé de faire un effort. Après tout, il s’était assez fait remarquer aujourd’hui. C’est alors que commença la conversation de deux shinobis assez désespérés pour passer leur journée dans cette taverne remplie d’ivrognes.

« Mon nom est Katashi. Sans vouloir me mêler de ce qu’il me regarde pas, que fait une demoiselle à cette heure là dans une taverne à commander du jus de fruit ? » Dit-il en regardant les alentours. Oui, Hina-chan était une des rares filles présentes dans cette taverne...


Dernière édition par Mugetsu Katashi le Mer 26 Jan 2011, 02:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Mar 28 Déc 2010, 22:58

    Lasse, Hinako contemplait la coupole pleine à déborder de sake qu’on venait de lui servir. Elle venait de se faire piéger, par un habile détournement verbal. Plus pâle qu’à l’ordinaire, si cela était possible, la demoiselle tourna lentement la tête, fixant l’inconnu qui venait de l’inviter. Il fallait remettre les points sur les « i ». Déjà, elle n’était pas très sociable et avait fait un effort monstrueux pour mener à bien la tâche qu’on lui avait confiée, et avait donc fait un réel effort pour lui adresser la parole. Ensuite, elle s’était refusé à boire parce que… Voilà, c’était encore l’après-midi et ce n’était pas là une manière de se comporter pour une Mujô. Si le nom qu'elle portait ne risquait pas de plonger sa mère dans l'embarras, en revanche, elle aurait bien envoyé les convenances se faire foutre juste pour qu’il la déteste un peu plus.

    ¤Mon père… Tu parles. Beau père.¤

    Muette comme une carpe, la demoiselle descendit d’une traite la moitié de son verre, frissonnante. Elle avait oublié à quel point cette boisson parfumée était forte, et à quel point cela faisait longtemps qu’elle n’en avait pas consommée. Une douleur vint martyriser sa nuque, tandis qu’elle humidifiait ses lèvres, toujours aussi rouges. C’est à cet instant que notre épéiste Kirien décida de se présenter, voire d’entamer une conversation. Diable, quelle drôle d’idée. Elle le toisa quelques instants, tandis que ses joues rosissaient légèrement. Elle était là pour surveiller un inconnu –Katashi, en fait –qui s’avérait jeune, plutôt beau garçon, et surtout ivrogne. C’était triste, non ? Et inconvenant, surtout. Quelle idée, de faire ça de sa vie… Franchement.

    « Katashi-san » commença-t-elle alors, une idée saugrenue en tête. « A votre avis, que peut bien faire une jeune fille, ainsi accoutrée, dans un tel lieu ? »

    Elle finit son verre d’une gorgée et, langoureuse, se rapprocha du corps svelte de son interlocuteur, prenant un soin malin à écarter plus que nécessaire les pans de soie qui couvrait ses jambes. Son lourd kimono de soie lui tenait chaud, de toute façon... Enfin. Elle toisa son compagnon de beuverie, de haut en bas puis de bas en haut, et après avoir fait courir une main anormalement tiède sur son avant bras, elle lui susurra quelques mots au creux de l’oreille. Elle n’avait bu qu’un verre, et pourtant, elle avait conscience d’être dans un état parfaitement anormal. Pompette, en somme. Avec un seul verre. Quelle honte ! Du moins, le percevait-elle ainsi. Mais, la petite idée qui avait germée dans son esprit devait prendre vie, parce que cela l’amusait.

    « C’est parce qu’elle vend ses charmes... » mutine, elle lui adressa même un clin d’œil aguicheur, avant de se rasseoir correctement à sa place. Elle porta ses longues manches à son visage et dissimula son rire, avant de soupirer. « C’était une blague, déridez-vous donc ! Si vous aviez vu votre visage… » Plus posée cette fois, elle lui sourit. « Mais, Katashi-san, que fait un jeune homme tel que vous, seul et étranger à ce village, à boire du sake à une heure pareille ? »

    Effectivement ; on ne s’amusait jamais assez. Cette fois, d’elle-même, la jeune femme aux cheveux d’or fit signe au barman pour qu’il lui serve un autre verre. Non, ce n’était pas raisonnable, oui, elle aurait des problèmes…, mais c'était suffisamment rare pour qu'elle en profite.

_________________
「終わらないお話」


Présentation


Dernière édition par Mujô Hinako le Ven 06 Mai 2011, 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu Katashi
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume


Nombre de messages : 19
Age : 29
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 07/12/2010

Fiche Ninja
PV:
410/410  (410/410)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Mer 05 Jan 2011, 02:25




Il prenait plaisir à voir sa camarade à moitié bourrée. Il l’a regardait dans les yeux puis n’hésitait pas à jeter des coups d’œil dans son décolté. Ba ouai on s’amusait comme on pouvait ici, l’ambiance était à présent nettement meilleure. Certes Katashi pouvait profiter de sa camarade ivre en abusant de son corps, mais au fond, il était beaucoup trop classe et son rang ne lui permettait pas de faire tout et n’importe quoi. Elle avait tendance à se coller à lui sous les yeux du barman, c’était la seule nana du bar et elle se faisait remarquée. Pendant l’espace d’un instant Katashi pensait que c’était une prostituée ou alors une femme en mission pour récolter des informations, jouant avec son charme pour piéger Katashi. Mais il n’était pas aussi idiot que cela, il restait cependant prudent même s’il était difficile de résister à cette femme. En effet, c’était une grande femme habillée de toute sa classe, à la fois belle et sexy. Tous les ingrédients réunis pour déstabiliser un homme même un Epéiste légendaire… Il se souciait du comportement de cette personne mais après quelques minutes, il décida de se laisser prendre aux jeux. Certes, Katashi avait beaucoup de succès auprès des filles, et cette femme ferait partit de cette liste composée des milliers de femmes que Katashi avait plus ou moins dragué, et qu’avait succombé à son charme dévastateur. Il profitait de ce délicieux moment, loin des combats et missions qu’il avait régulièrement eu à faire.

Oui Katashi était un Epéiste différent des autres. Son comportement était reconnu pour être un caractère fort mais sa force et sa puissance étaient surnaturelles.

« Ce jeune homme profite de son temps libre pour vider toutes vos réserves de saké dit-il d’un ton sérieux, tournant sa tête, il fixa la demoiselle dans les yeux et se mit à rire, Hahahaha mais non je plaisante aussi, figurez-vous que sur un coup de tête, j’me suis barré de mon village pour aller me vider les esprits. Mais j’ai la sale manie de m’égarer et je suis tombé sur votre village hahaha ! «

Le barman s’avança pour servir un autre verre à Hina, profitant de cette occasion l’Epéïste légendaire fut servit une nouvelle fois.

« Mais cesses de bavardages, dites moi réellement ce que fait une femme avec ce beau décolté ici ? Dommage qu’il n’y ait pas de femme avec d’aussi beaux décoltés dans mon village, je m’ennuierais moins Hahahaha. J’me vois bien m’installer ici, bon saké, femmes sexys c’est le paradis ici Hahahaha «

Oui pour rien changer, il était franc et direct mais qu’importe ? Il passait un bon moment pour une fois, il partageait un bon saké avec une belle femme, loin de son village avec de nouveaux visages. Il se faisait de plus en plus tard, étant partit depuis le matin, ces supérieurs allaient certainement commencer à s’inquiéter mais il en avait rien à foutre. Il avait décider de profiter un maximum avec cette femme qui avait énormément d’atouts, rien que ça…


.
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Jeu 27 Jan 2011, 19:32


    C’était un fait, la demoiselle à la peau rosée n’était plus aussi fraiche que la rosée. La pudeur et les règles de bienséance qui dictaient d’ordinaire sa conduite semblaient s’être envolées, soufflées par les vapeurs d’alcool. Pour autant, elle n’en oubliait pas moins la raison de sa présence ici, et la ‘chance’ dont elle jouissait alors. Son camarade de beuverie, sans doute plus résistant à l’alcool qu’elle-même, semblait toutefois un peu trop jouasse pour que cela soit naturel. Quelle importance, en fait ? Elle réceptionna entre ses doigts fins le petit verre que lui fit glisser le barman avant de se délecter du breuvage qu’il contenait. C’est cet instant précis que choisit Katashi-san pour s’exprimer. Sous la surprise, la Jûnin faillit bien avaler de travers. Elle tourna vivement son minois fin vers celui de son interlocuteur, qui plongea ses yeux noisette en elle.

    Mujô se sentait confuse de ne pas avoir immédiatement compris qu’il plaisantait. En fait, la nature de ses premiers propos était univoque. Bien sûr qu’il plaisantait. S’il voulait voler les réserves de saké de Kumo, il n’allait pas les boire. Est-ce que l’alcool la rendait moins vive qu’à l’accoutumé ? D’un air de dépit, elle fixa le fond de son verre ; sans doute devrait-elle calmer ses pulsions alcooliques pour aujourd’hui. Elle reposa son verre sur le comptoir, un chouïa vexée. Peut-être le jeune inconnu avait-il un don, car ce fut cet instant précis qu’il choisit pour lui adresser des compliments qui la firent rougir.

    « A dire vrai, votre entrée au village et la manière déterminée avec laquelle vous êtes entré ici a paru suspecte. » lâcha-t-elle alors à voix basse, avant de se mordiller la lèvre. « Donc, pour faire simple, je suis venue ici pour garder un œil sur vous… Et puis, comme vous m’êtes sympathique… Disons que je reste là, pour vous tenir compagnie. En tout bien tout honneur, évidemment. »

    A peine avait-elle achevé ces quelques mots qu’un sourire plus mutin qu’amical étirait sa jolie bouche. Bien sûr, qu’elle voulait lui tenir compagnie. Mais ses intentions étaient peut-être un peu plus personnelles qu’elle ne voulait l’admettre. Par le biais du langage oral, évidemment. Puisque son corps lui semblait beaucoup plus bavard ; qu’il s’agisse de sa teinte rosée, de ses yeux pétillants ou de ses sourires éloquents. Sans doute la jeune fille l’ignorait-elle encore –jamais réellement elle n’avait eu l’occasion de se pencher sur le thème de la séduction et des liaisons dangereuses – mais elle pourrait se révéler une séductrice fort dangereuse. Peut-être. Si elle se laissait le temps de vivre.

    « Mais dites-moi, d’où venez-vous ? Pour venir boire ici, me complimenter… » Elle s’inclina vers le jeune homme « Un chagrin d’amour vous aurait-il poussé à fuir ? »

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Zinph Ahila
Chuunin de Suna
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 24
Village : Suna
Date d'inscription : 20/12/2008

Fiche Ninja
PV:
265/265  (265/265)
PC:
270/270  (270/270)

MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   Ven 06 Mai 2011, 21:46

Ambiance délurée, saké dans les parages, ce rp promettait d'être amusant. Quel domage que Kat n'est pas continué l'aventure, il avait beaucoup d'imagination.

Les critères sont :
Citation :
Arrow Orthographe,style
Arrow Mise en page, enchainement des paragraphes et du rp
Arrow Type de rp, objectif, mise en abyme du personnage,
Arrow Cohérence avec le personnage, évolution de son Récit



Arrow Hinako:
Tu sais déjà tout chou-fleur <3
=) 8 points

_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/t4359-dossier-complet-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le saké s'invite. [PV: Hina]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le saké s'invite. [PV: Hina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Centre Ville-