AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Mar 30 Nov 2010, 15:40

    Le ciel était encore clair pour l'heure avancée du jour. Exceptionnellement d'ailleurs, il ne pleuvait pas. Seul un vent froid, particulièrement désagréable, venait fouetter les dernières feuilles tombantes des arbres automnaux. Un bruissement de soie, léger, était le seul son qui pouvait trahir la présence humaine sur la haute colline du paratonnerre. Vêtue d'un furisode aux couleurs mornes, une jeune femme accrochait quelques prières à la branche brunie d'humidité d'un pin.
    « Le succès d'un amant dépend beaucoup de sa façon de prendre congé. » furent les quelques mots qui s'échappèrent de ses lèvres purpurines tandis qu'elle finissait son œuvre.

    Lentement, la main à la peau blafarde lâcha le papier tissé, qui semblait danser gaiement au gré des vents. La jeune femme se détourna, l'air nostalgique. Elle fit quelques pas vers le rebord de la falaise. Il était agréable de regarder Kuno no kuni lorsque la pluie ne martelait pas son sol. Il l'était encore plus lorsque le ciel était dégagé et que les étoiles, rieuses, brillaient de tous leurs éclats. Et cette situation, Mujô Hinako l'avait déjà vécue. Quatre mois, jour pour jour, auparavant. Elle était même présente sur cette même bute, avec un garçon qui s'était ouvert à elle. Qui brûlait pour elle, s'inquiétait.

    Ce soir-là, elle ne l'avait pas rejeté. Ni accepté. Elle avait fui, dissimulé une réalité, une vérité trop lourde pour ses frêles épaules. Elle avait failli à son propre nindo. Le jour suivant, il était mort. Maintenant, il était trop tard pour racheter sa faute. Bien évidemment, il était haïssable pour la demoiselle de Cour de jouir d'un nouveau statut, d'une nouvelle reconnaissance alors que celui qui les méritait réellement avait rendu son dernier soupir dans d'affreuses circonstances. En fait, elle était haïssable.

    D'un geste cérémoniel, la Jônin aux cheveux d'or s'inclina puis s'accroupit. Elle sorti de ses longues manches satinées une fleur de chrysanthème qu'elle porta contre son coeur. « Ces choses-là émeuvent », glissa-t-elle en un soupir, avant de jeter la fleur dans le vide. La frêle plante semblait planer, guider par sa propre volonté. Et puis subitement, les pétales se disloquèrent et se rependirent dans l'air. Le symbole de la mort lui-même venait de s'évanouir.

    « Puisse ton âme reposer en paix, Kuma-kun. Il y a tellement de choses que j'aimerais te dire, t'expliquer. Mais maintenant que tu n'es plus là, cela me semble désuet.» Elle ferma les yeux quelques instants, et reprit la parole. «  Tes parents ont fait sceller ta sépulture au cimetière, et même si je n'ai rien dit, je reste persuadée que tu n'étais pas d'accord. Ton âme doit reposer, quelque part par là, et si tu pouvais t'exprimer tu me dirais certainement que tu aurais aimé que tes cendres volent par dessus les monts... ». Une larme roula sur sa joue de cire. « Je te connais plus que ce que je ne voulais bien l'avouer. Et tu avais vu juste... je... »

    C'en était trop d'un coup. Même si elle ne s'adressait, d'un point de vue froidement rationnel, qu'au vide ; elle ne pouvait se livrer d'un coup. Avouer l'ampleur des maux qui lui rongeaient le cœur. Aussi se releva-t-elle, et scruta le décor. Qu'est-ce qui l'empêchait, à son tour, de se jeter dans le néant ? D'oublier ses souffrances, de cautériser les plaies béantes de son âme ? La fierté ? A qui était-elle encore rattachée ? A Kumo, une ville bientôt morte ? Elle pressa sa main contre son sein, en proie à une vive douleur. Elle ne supportait plus de n'être que la bâtarde d'une si prestigieuse famille.

    Puis, sans trop le réaliser elle-même, elle perçut une présence, une émanation de Chakra peut-être. Quelqu'un approchait, ou la regardait. Elle mordilla ses lèvres, et après avoir reprit le contrôle de ses émotions, elle se détourna du ravin, fit quelques pas pour retourner sur le chemin de terre. La poussière volait à chacun de ses pas, retombant ensuite lourdement sur le sentier. Le temps était clair, certes, mais il n'allait pas le rester longtemps. Un jeune homme, qui sans doute avait son âge, se tenait-là, à quelques pieds. Il était plutôt grand et ses yeux noirs, en cet instant, ne transmettaient aucune information particulière. De longs cheveux d'ébène tombaient dans son dos, nattés. Bien qu'il fût de Kumo, elle ne le connaissait pas. Poliment, la demoiselle s'inclina. Pourtant, une inquiétude la rongeait. L'avait-il surprise ?

    « Je n'ai pas l'honneur de vous connaître... ? Êtes-vous là depuis longtemps ? »

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Dim 05 Déc 2010, 18:39

[hrp] Pour indication, Kiyoshi est à présent plus grand que je ne l'ai indiqué sur sa fiche. Il mesure à présent 1m75. Et oui, ça pousse encore à cet âge là ! [hrp]


Immobile, le regard indéchiffrable, Kiyoshi observait avec attention la jeune femme qui venait de lui adresser la parole. Le genin était en train de gravir l'un des chemins menant au paratonnerre lorsqu'il avait entendu une voix. Curieux de savoir qui d'autre se baladait en cet endroit habituellement désert, il s'était dirigé à l'oreille vers l'origine du bruit pour arriver sur une espèce de surplomb rocheux qui dominait le village. Etait-il là depuis longtemps ? Suffisamment pour avoir vu la jeune femme sangloter. Conscient d'apparaître au mauvais moment, il avait songé à s'éloigner pour laisser à la demoiselle son intimité mais, avant qu'il n'ait pu esquisser le moindre geste, elle l'avait repéré. Après un instant de réflexion, Kiyoshi afficha un sourire chaleureux.

" Je viens à peine d'arriver, mentit-il. "

S'avançant jusqu'au bord du précipice, le jeune homme posa son regard sur le village qui s'étendait assez loin en contre-bas. Une bourrasque de vent fit voltiger ses cheveux, jouant avec sa natte qui dansa un instant autour de sa tête.

" Kumo est vraiment agréable à contempler par ce temps... murmura-t-il. "

Il observa le paysage encore quelques instants, profitant de la chaleur des rayons du soleil, puis se tourna enfin vers la jeune femme. Certaines personnes n'aimaient pas partager leur tristesse, surtout avec un parfait inconnu. Ne voulant pas embarrasser la jeune femme, Kiyoshi s'était donc efforcé de lui laisser du temps pour reprendre contenance.

" Je m'appelle Kiyoshi, dit-il en réponse à la question de la demoiselle. Je suis ninja. Et toi ? Quel est ton nom ? "

Tout en parlant, le jeune homme à la natte dévisageait à présent son interlocutrice. Un peu plus grande que lui, des cheveux aussi blonds que les siens étaient noirs, une peau très pâle, presque blanche, et des yeux sublimes, d'un bleu changeant et envoutant. Habillée d'un furisode, elle ressemblait à une fragile poupée de porcelaine. De mémoire, Kiyoshi ne l'avait jamais vu, malgré le fait qu'elle semblait avoir à peu près son âge.

S'éloignant un peu du bord du précipice, le jeune homme fit quelques pas en remuant ses épaules. Visiblement, ses muscles étaient endoloris et il cherchait à les détendre un peu. Un observateur exercé pouvait en effet remarquer la raideur dans ses membres lorsqu'il se déplaçait, comme si le genin était courbaturé.

" Je vois que tu portes un bandeau, lança-t-il en désignant le Obi de la jeune femme. Je ne me rappelle pas t'avoir déjà rencontré.. Tu ne dois pas être genin, n'est-ce pas ? Au fait, je te tutoie, mais peut-être cela ne te convient-il pas ... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Lun 06 Déc 2010, 22:19

    Un silence flottait dans l’air, englobant de son imposante stature la nature mourante et les deux jeunes gens qui se tenaient là, sur la colline. Et puis, trop soudainement peut-être, l’un des deux personnages glissa quelques mots de sa voix musicale. Il se déplaça, plus difficilement que légèrement, comme la beauté du tableau l'aurait suggéré, avant de commenter le temps. Ces formules de politesse préétablies n’ont absolument rien de surprenant, et il est tout à fait usuel d’entamer des dialogues par ce genre de banalités.

    Pourtant, ces paroles d’un intérêt douteux avaient eu le mérite – ou le malheur – de remuer plus douloureusement encore les souvenirs qui reposaient dans le cœur de la demoiselle. Elle tiqua, retenant une fois encore difficilement son désarroi. Elle se souvenait parfaitement de cette malheureuse soirée, de chacune des émotions que son défunt ami avait avouée, et également du rempart de glace qu’elle lui avait opposé. Elle soupira, puis finalement reporta son attention sur le ninja.

    Sa démarche était toujours peu élégante – sans doute souffrait-il de tensions musculaires. Comment un Kunoichi pouvait-il être courbaturé ? Ne s’étirait-il donc pas ? Qui était-il donc, ce Kiyoshi, pour venir la perturber alors qu’elle était fortement affairée ? Et pour la troubler si intimement ? N’était-il pas méprisable, ce jeune insolent qui se permettait tant de familiarités ? Elle le contourna avec lenteur, langueur peut-être, et le saisit par l’épaule. Ses muscles étaient effectivement raidis, aussi durs que du bois.

    « Assis. »


    Elle exerça une certaine pression, forçant le jeune à se courbe un peu plus. De ses mains dextres, elle massa un peu les muscles a priori endoloris. Bien évidemment, ses gestes n’avaient rien de sensuels, ni de franchement agréables. Elle savait par expérience que c’était même plutôt douloureux. Mais ce genre de maîtrise faisait partie des choses qu’une parfaite « femme de maison » devait savoir. Et en tant que fille de grande famille, elle les connaissait, devait souvent même les appliquer.

    « Fille de grande famille… Tu parles » lâcha-t-elle en un sifflement rauque, presque vil. « Avec ça, vous devriez vous sentir un peu mieux. Pensez à vous étirez, après chaque entrainement… Franchement.»

    Elle se recula d’un pas ou deux, encra son regard orageux et encore humide dans celui de Kiyoshi-san. Après une petite courbette, elle saisit le bandeau glissé dans son Obi. Elle devrait songer à se présenter.
    « Mujô Hinako, nouvelle.. . » sa voix s’éteignit brusquement, tandis qu’un voile se jetait sur ses yeux. Cet état de semi inconscience ne dura que quelques brèves secondes. « Jônin. Je viens de prendre mes fonctions. Je ne pense pas vous connaître, mais je crois nous sommes du même âge. Aussi que vous me vouvoyez ou non m’importe peu. »

    Fébrilement, elle se glissa jusqu’au banc encore humide où elle s’assied. Était-elle trop polie ? « Suis-je trop polie ? » Il lui avait souvent fait la remarque. Il lui avait d’ailleurs balancé ce reproche à maintes reprises. « Ma… Démarche va sans doute paraître étrange mais… » elle baissa les yeux, trop confuse « N’hésitez pas à me dire si mon comportement semble anormal… ». Elle devait fournir des efforts, s’ouvrir un peu. Essayer. Même si la perspective de s’intéresser aux autres ne l’enchantait guère. Surtout lorsque l’autre en question était un perturbateur de cérémonie privée. Après quelques secondes d’efforts, elle offrit à son interlocuteur un sourire éloquent par son amabilité.

    « Et quelle raison vous a donc poussé à gravir cette montagne, en ce début de soirée ? »

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Dim 12 Déc 2010, 18:22

Kiyoshi s'assit sous l'action des mains de la jeune femme, se demandant avec surprise ce qu'elle comptait faire. Il comprit une poignée de secondes plus tard lorsque, se plaçant derrière lui, elle commença à le masser. Enfin, songea le garçon à la natte en grimaçant, en lui " charcutant les épaules " semblait plus approprié. Visiblement, la demoiselle avait des sujets de contrariété et, volontairement ou non, elle se détendait en pétrissant violemment la peau de son cobaye. Conscient néanmoins d'être apparu au mauvais moment, le genin se laissa faire sans mots dire.

" Je me suis bien étiré après mes derniers entrainements, expliqua-t-il pour corriger les supputations de la jeune femme. Mais je pense que je garde encore pas mal de bleus. Les aléas des entrainements ninjas... "

Se levant à la suite de la Jonin, il s'étira et roula de nouveau des épaules. Étonnamment, le supplice avait porté ses fruits :il se sentait plus léger !

" Ravi de faire ta connaissance, Hinako. Félicitation pour ton passage de grade. Les jonins de notre âge sont rares ! "

Et dire que lui n'était que genin ! Mais les choses allaient changées. Le temps de la glande était fini, il s'entrainait dur pour évoluer. Et, il en était sur, il finirait lui aussi par mériter un poste dans les plus hauts grades.

" Trop polie ? répéta-t-il en levant un sourcil amusé. Un peu formelle, peut-être, mais rien de déconcertant... Comme tu le dis, nous devons avoir le même âge. J'ai dix-huit ans... Alors, si tu le veux, n'hésite pas à me tutoyer, toi aussi... "

Adressant un sourire à la jeune femme, Kiyoshi engloba les environs d'un geste ample du bras.

" Je viens ici pour me détendre, expliqua-t-il. J'aime beaucoup les paysages de Kumo et j'adore pouvoir les contempler depuis les hauteurs. J'apprécie le calme qu'on y trouve... Si j'ai des bleus et des courbatures, ce que je m'entraine beaucoup ces derniers temps. J'ai pris un moment pour me reposer, et le calme de ce lieu m'a semblé approprié... "

Se rapprochant de la demoiselle, respectant une légère distance pour ne pas se montrer trop envahissant, le jeune homme à la natte réfléchit. Il ne demanda pas à Hinako la raison de sa présence à elle en ses lieux. Visiblement, elle était aussi venue pour s'isoler du reste du monde mais, elle, surement dans l'intention de laisser parler sa peine. Par sa venue, Kiyoshi l'avait clairement dérangé. Malgré les efforts que la jonin faisait pour être aimable, le jeune homme se sentait de trop. Il hésitait entre prendre congé ou trouver un moyen de dérider la demoiselle lorsqu'il entendit un drôle de sifflement. Curieux, il tourna la tête en tous sens pour en localiser l'origine lorsqu'il se rendit compte, avec une certaine surprise, que le bruit provenait d'au-dessus de sa tête. Perplexe, il leva les yeux. Son visage passa de la consternation à l'urgence.

" Nom de... jura-t-il en bondissant en arrière. "

Une demi seconde plus tard, une secousse ébranla la roche. Se mettant en garde, Kiyoshi jeta un regard ébahi à l'éléphant rose qui, tombant du ciel, venait de le manquer d'un cheveux.
Remuant ses grandes oreilles comme pour chasser la poussière de roche provenant de l'impact qui l'entourait, l'étrange animal tourna sa tête massive en direction des deux ninjas. Et, levant sa trompe en poussant un grand barrissement, il ouvrit sa gueule d'où sortit une déferlante de flamme.

" C'est pas possible... murmura le jeune homme à la natte en voyant le mur de feu lui foncer dessus. "
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Lun 13 Déc 2010, 18:23

    Kiyoshi-san avait bien répondu, trouvant les mots justes pour que l’animosité de la Jônin à son égard s’envole, comme balayée par le vent. Elle le regarda s’asseoir à ses côtés, tandis que les pensées se bousculaient dans sa tête. Peut-être n’était-il pas si méprisable que ça ? Après-tout, tout comme elle il venait chercher ici repos, recueillement sans doute. Bien qu’elle l’aurait souhaité, ces lieux n’étaient pas siens, et elle ne pouvait en vouloir justement à quelqu’un parce qu’il avait décidé de s’y promener. Pour le coup, Mujô se sentait stupide, puérile. Même si avoir été interrompue restait parfaitement embarrassant.

    « Enchantée, également. »

    Timidement mais sûrement, elle se risqua à lui rendre son sourire, plus sincèrement cette fois. Elle allait faire des efforts, et pour son défunt camarade, essayer de se faire des amis. Pour cela, encore fallait-il commencer par être… Sociable, serviable, et surtout, aimable. Ouais, et bien, il restait du boulot. Ne l’avait-on pas déjà surnommée Reine des Glaces ? Si, évidemment. Elle toussota légèrement –dans l’espoir naïf sans doute de chasser ces songes impertinents. Elle le toisa quelques instants, et se risqua à prendre la parole, l’inviter même à l’entrainer dans l’avenir, s’il le souhaitait.



    Malheureusement, le destin semblait avoir décidé qu’il était trop tôt pour qu’elle fasse le grand saut dans le monde civilisé et courtois : un son affreusement pénible se fit entendre, au dessus de leur tête. D’un même mouvement, les jeunes gens relevèrent la tête et s’écartèrent, ébahis. Hinako-san avait, pour ainsi dire, l’impression d’être droguée. Son cœur battait à une allure tout à fait irraisonnable, la tête lui tournait. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas ressenti une telle sensation de… folie. Elle se demanda même, quelques courtes secondes, si elle ne dormait pas encore. Parce que…

    C’était bel et bien un éléphant. Rose, avec l’envergure d’une vache, mais c’était sans nulle confusion possible un éléphant qui avait manqué de peu de les réduire en miettes. Seigneur, est-ce qu’ils étaient drogués ? Sous l’emprise d’un Genjutsu ? Parce que, a priori, son interlocuteur voyait la même chose. Mais, c’était quoi, ce délire, là, à la fin ? Une blague ? Il tournait dans une série stupide pour la télévision locale ? Enfin, mettre en scène un éléphant rose et dangereux, c’était quand même pas le meilleur scénario possible….

    Mise en scène ou non, l’animal, qui visiblement ne supportait pas plus d’être regardé avec des yeux ronds que d’être royalement ignoré, se mit à barrir. Il était chou, avec ses petits yeux tout-ronds-tout-mignon et ses défenses toutes luisantes. Mais ‘mignon’, il l’était un peu moins quand il leur crachait à la figure un jet de flammes aussi chaudes que l’enfer. Enfin, je dis ça comme ça… Cette attaque en tout cas fut un électrochoc pour la jolie blonde qui réagit au quart de tour : elle composa une série de mudra. Elle était certes décontenancée ; mais elle ne tenait pas spécialement à mourir. Et puis, elle aurait eu l'air d'une piètre Jônin si elle n'était même pas capable de protéger son hôte. Ainsi, elle cracha une petite barrière d’eau, qui les préserva de cette déflagration pour le moins dévastatrice. Les quelques brins d’herbes qui étaient sur le sentier s’étaient désagrégés, la terre elle-même avait bruni. Quelle journée de dingue.

    « Kiyoshi-san… Ne me dîtes-pas que… Je veux dire, on ne rêve pas là ? Ce machin faussement mignon est bien vivant ? »

    Une nouvelle fois, l’animal chargea, forçant les deux kunoïchi à reculer. S’il voulait des caresses, ce n’était certainement pas comme ça qu’il allait les recevoir ! Pourtant, elle ne pouvait se résigner à attaquer cette pauvre bestiole. Ah, les filles, toutes les mêmes.

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Lun 13 Déc 2010, 22:26

Avant même que le jeune homme ne puisse composer des mudras, Hinako l'avait devancé, élevant devant eux une barrière d'eau stoppant la vague de flamme. Une ninja maitrisant le suiton ! Pratique, dans le cas présent !

" Non, murmura Kiyoshi en se mettant en garde, je suis sûr que ce n'est pas un rêve. Malheureusement... "

Étrangement, après un premier temps de surprise, le genin ne semblait plus du tout étonné par l'arrivée spectaculaire de l'étrange animal. Son visage exprimait plutôt... une étrange lassitude.
Surgissant de la fumée engendrée par la rencontre entre l'eau et le feu, l'éléphant chargea, ouvrant grand la gueule pour projeter dans sa course une salve de petits projectiles de feu. Bondissant en avant, Kiyoshi fit un large mouvement du bras. Au bout de sa main tendue, une épée de vent balaya proprement les missiles, les dissipant comme un souffle aurait éteint des bougies. Le genin réitéra son mouvement pour attaquer l'éléphant qui, faisant preuve d'une agilité déconcertante pour un membre de son espèce, bondit prestement en arrière. Au terme de son saut, il se remit à courir et chargea cette fois la Jonin.

Se plaçant sur son chemin, Kiyoshi s'interposa.

" STOP, ordonna-t-il d'une voix forte. ça suffit ! "

Et, aussi étrange que cela puisse paraître, l'éléphant freina assitôt des quatre pattes, dérapant en avant sur deux bons mètres avant de s'immobiliser. Là, il observa attentivement les deux ninjas un instant puis... sourit.
Dans une explosion de fumée, il disparut.

" Franchement... s'exclama Kiyoshi, un éléphant rose ? Vous n'avez rien trouvé de mieux ?
- Une idée de ton père, répondit une nouvelle voix. "

Lentement, le nuage de fumée correspondant à l'habituelle rupture d'un Henge se dissipa, laissant la place à une créature bien plus petite que l'éléphant. De la taille d'un chat, une salamandre apparut, les toisant avec calme. En-dehors de ses talents pour le ninjutsu, on devinait aisément qu'elle n'avait rien de commun en observant ses yeux. Tels des flammes en constant mouvement, ses iris luisaient d'une étrange couleur rouge-or qui semblait tourbillonner lentement autour de ses pupilles.
Kiyoshi entreprit de faire les présentations.

" Sanshouuo, je te présente Hinako Mujô, jônin du village. Hinako, je te présente Shanshouuo... mon invocation. "

L'animal bondit souplement sur un petit rocher, l'escaladant sans peine jusqu'à se trouver à son sommet. De là, arrivant à peu près au niveau de la tête des deux humains, il s'inclina légèrement devant la jeune femme.

" Enchanté de vous rencontrer. Vous semblez être une ninja talentueuse. Vous avez réagi bien plus vite que Kiyoshi à mon attaque.
- A ce propos, coupa le concerné, si tu m'expliquais un peu ?
- Ton père voulait te tester en t'attaquant par surprise. Comme il était un peu occupé, j'ai accepté de lui rendre ce service.
- Tu n'es pas censé être de mon côté, normalement ?
- Je participe à ton entrainement, répliqua Shanshouo avec un sourire amusé. Tu devrais me remercier.
- Et vous m'attaquez même quand je suis accompagné, maintenant ? "

La bouche de la salamandre s'étira. Visiblement, elle trouvait ça très amusant.

" De vrais ennemis n'attendraient pas forcément que tu sois seul. "

Se tournant vers Hinako, Kiyoshi poussa un soupir.

" Désolé que tu es été prise dans une des idées loufoques de mon paternel. C'est lui qui m'entraine, en ce moment, et il est parfois... excessif. "

Sur son rocher, la Salamandre ricana, son cou semblant rougeoyer de l'intérieur. Une idée passa soudain dans l'esprit du genin. Avant l'arrivée aérienne de l'éléphant, la jeune femme semblait s'être un peu déridée. Avec l'apparition de la salamandre, Kiyoshi avait peut-être trouvé un moyen de lui détendre l'esprit.

" Dis-moi, Hinako, ça te dirais de te venger ? Mon père se croit drôle avec ses farces, ce serait bien de lui rendre un peu la pareille. Et une Jônin ne serait pas de trop dans cette entreprise... Toi tu es partant, Shansh, non ?
- Bien sûr.
- Parfait. Alors Hinako ? Tu participes ? "
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Mar 14 Déc 2010, 00:38

    « Me… Venger ? »


    Bizarrement, quand on associait l’idée de se venger avec celle de la figure paternelle, Mujô Hinako se sentait en colère. Elle avait le désir ardent de rentrer chez elle, de faire voler la porte coulissante en éclats, et de planter l’immense katana fixé au dessus de la chambre parentale dans le cœur de cet infâme personnage qui lui faisait office de tuteur légale. Elle aurait tout donné pour pouvoir le regarder se vider de son sang, le voir se répandre en excuses et supplier pour sa vie. Mais ça n’arriverait sans doute jamais.Tout simplement parce qu’il la haïssait. En tout cas, l'évocation de cette vengeanceinspirait des impressions différentes à la jeune Kunoïchi.

    D’abord parce qu'il y avait eu cette adorable créature, cet éléphant rose avec des yeux tout-petits-tout-ronds-tout-mignons et qui était toute-dangereuse. Ensuite, et comme facteur non négligeable, il y avait Kiyoshi-san, qui, pour une raison encore un peu floue, avait réussi à attirer la sympathie de la jeune femme. Ce qui était, croyez-moi bien, tout à fait exceptionnel. Bref, il s’était interposé, prenant en quelque sorte des risques. Le jeune homme avait inversé le cours des choses : le menaçant était devenu menacé, et le pachyderme avait muté, dans un pouf sonore, en une petite salamandre ma foi fort loquace. Lézard qui s’était révélé être Sanshôuo, une invocation. Cet éphèbe, aux traits délicieusement fins, semblait regorger de surprises, ce qui n’était pas pour déplaire à la Jônin, de moins en moins sur la défensive.

    « Je ne veux pas me venger, moi » lâcha-t-elle d’un ton un peu mutin, plantant son regard brumeux dans celui, plus noir encore que les ténèbres, de son interlocuteur. « En revanche, si je peux te donner un coup de main et… M’amuser encore un peu, je veux bien. Et puis, si tu as besoin de repos, moi, en revanche, je manque d’exercice ! »

    Il lui avait fallu quelques secondes de concentration, pour éviter le vouvoiement, les tournures ampoulées, et surtout les mensonges. Elle lui avait même accordé un second sourire ! Usuellement, elle se serait contentée d’un « non » sans appel, aurait tourné les talons et serait partie s’isoler autre-part. Elle voulait, en réalité, que le sang lui monte à la tête, que l’excitation tende ses muscles et, qu’instinctivement, elle fasse se déchainer les éléments. Le combat lui manquait. Le péril, la peur. Les sensations étaient restées loin d’elle beaucoup trop longtemps à son goût. Elle venait de s’en rendre compte. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres purpurines, puis elle détailla du regard la petite salamandre, qui s’était perché non loin de leurs visages. Elle était couleur de feu, et avait un air malin, presque terrifiant. Cet animal, visiblement farceur, devait être redoutable, malgré sa petite taille.

    « Et quel est le plan pour piéger votre… ton père ? » les interrogea-t-elle, songeuse, avant de glisser sa main dans le pan de son furisode. Elle n’avait pas récupéré ses kunais. « Je suis à vos ordres, Kiyoshi-Taichô. »

_________________
「終わらないお話」


Présentation


Dernière édition par Mujô Hinako le Mar 14 Déc 2010, 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Mar 14 Déc 2010, 21:04

Kiyoshi nota avec satisfaction que la Jônin avait cessé de le vouvoyer. Parfait, c'était bien plus convivial comme ça. De plus, la jolie demoiselle semblait enfin se détendre et oublier ses soucis. Comme quoi, les idées farfelues de son père pouvaient parfois avoir du bon. Parfois...

" Content de te savoir avec nous, Hinako, lança-t-il avec un clin d'œil. Sans toi, Sansh et moi nous serions surement pris une dérouillée !
- Toi, en tout cas, répliqua la Salamandre.
- Bref ! Alors, tout d'abord, Hinako, je pense que tu aimerais connaître notre futur adversaire. Mon père est très fort physiquement. C'est un adepte de plusieurs arts martiaux, en particulier le Takagi Yoshin Ryu et le taekwondo. Niveau ninjutsu, il est maître du katon. C'est à peu près tout. "

Le jeune homme s'assit sur un rocher et fit mine de réfléchir. Pendant ce temps, Sanshôuo entreprit de compléter l'analyse de son invocateur.

" Mr Hoshina est Jônin depuis plusieurs années. Je l'ai observé se battre contre Kiyoshi, et je suis sûr qu'il garde des atouts en réserve. Il n'a pas eu besoin de réellement se pousser contre son fils, mais à trois contre un, qui sait ce qu'il fera... "

Un nouveau sourire amusé étira les lèvres de la salamandre. La perspective de cet affrontement semblait beaucoup lui plaire. Pendant ce temps, Kiyoshi avait saisi un bâton et traçait à présent un plan grossier dans un petit carré de terre.

" Je pense, expliqua-t-il, que l'attaquer chez nous sera plus simple. Notre jardin comporte un petit lac qui te sera utile pour tes techniques Suiton, Hinako et, en plus, nous aurons toutes la place nécessaire. Vu l'heure il ne devrait pas tarder à rentrer. Si nous partons maintenant, nous pourrons préparer notre attaque. "

Ses yeux noirs fixant son dessin qu'il agrémentait de petits détails, Kiyoshi semblait à des lieux de là. Dans son esprit passait plusieurs stratégies qu'il classait en fonction de leur potentialité de réussite. Après quelques instants de réflexion, il finit par exposer ses idées.

" Hinako, tu seras le point centrale de notre attaque. Mon père ne te connait pas et il ne s'attendra pas à ce que quelqu'un me vienne en aide. Un assaut surprise de ta part pourra signer notre victoire. Évidemment, ajouta-t-il avec un petit sourire, le but ne sera pas de le blesser ou de le tuer. Nous allons plutôt retourner une de ses propres blagues contre lui. J'ai trouvé, par hasard, un sac de plume et un pot de mélasse planqués chez nous. Je suis persuadé qu'il voulait les utiliser contre moi. "

Le jeune homme à la natte leva les yeux au ciel avant de reprendre.

" Mais avant de l'atteindre avec la mélasse et les plumes, il faudra évidement l'occuper. Sinon, on le loupera. Je l'attendrais dans le jardin pour le défier. Ensuite, Sansh, tu agiras pour le surprendre. Notre but serra de réussir à le repousser jusqu'au lac. De là, il te sera facile de l'attaquer, Hinako. Comme ni Sansh ni moi ne maitrisons le suiton, cela devrait suffisamment le déstabiliser pour que nous réussissions à l'immobiliser. Hinako, tu seras la gardienne de la mélasse et des plumes. Dès que nous aurons réussi à bloquer mon père, il faudra que tu agisses vite pour le plumer ! "

Jetant un regard interrogateur à ses alliés, le genin attendit d'éventuels remarques.

" Cela vous convient-il à tous les deux ? "

La jeune femme et la salamandre hochèrent la tête de concert, marquant ainsi leur assentiment.

" Très bien ! Alors en route ! "

~~ ~~

Mr Hoshina retira son manteau qu'il déposa sur un cintre afin de le ranger dans la penderie de l'entrée. Grand, les yeux d'un noir d'encre, des cheveux de la même couleur lui cascadant jusqu'aux épaules, il ressemblait beaucoup à son fils, en un peu plus vieux, évidemment. D'un pas léger, presque impatient, il s'engagea dans le couloir de l'entrée. Pour une fois, sa journée avait été plutôt calme. Mais il savait qu'elle n'était pas terminée. Souriant, il se dirigea directement vers le salon qui donnait dans le jardin. Comme prévu, son fils l'attendait près du lac. Passant la baie vitrée ouverte, le Jônin s'engagea dans la petite pente qui menait vers l'étendue d'eau.

" Alors, Kiyoshi, lança-t-il une fois arrivé à quelques mètres de son fils. Comment s'est passée ta journée ?
- Plutôt bien, répliqua l'interpellé en sortant ostensiblement un kunai. Mais figure-toi qu'un éléphant rose a manqué de m'écraser.
- NOOOOON ! Bah ça alors ! On est plus en sécurité nul part !
- C'est rien de le dire ! "

Bondissant en avant, le jeune homme à la natte se porta à la hauteur de son père en quelques foulées. De là, il lança une série d'attaques que le Jônin esquiva sans peine.

" Eh bien, s'exclama celui-ci en riant, tu es bien réactif, ce soir ! Mais toujours pas assez rapide pour m'atteindre !
- ça, c'est ce que tu crois ! "

Sentant une soudaine chaleur arriver par son coté, monsieur Hoshina tourna la tête pour constater qu'un mur de feu le prenait pour cible. Toujours souriant, il repoussa une dernier fois son fils et bondit largement en arrière, s'éloignant gracieusement des flammes pour atterrir sur l'eau du lac. Là, en quelques saltos, il prit encore plus de distance pour finalement s'immobiliser un peu plus loin sur l'étendue d'eau.

" Je me demandais quand arriverait le moment où tu te déciderais à me combattre, Sanshôuo ! lança-t-il à la salamandre qui avait fait son apparition aux côtés de Kiyoshi.
- Il semblerait que ce soit maintenant, répliqua l'animal et étouffant les quelques flammes qui sortaient encore de sa bouche.
- Très bien, alors en garde, vous deux ! Montrez-moi ce que vous valez ! "

Les deux alliés se préparèrent effectivement. Dans peu de temps, Hinako devrait lancer une attaque. A ce moment précis, Sanshôuo, qui avait la capacité d'étirer sa langue jusqu'à des longueurs inimaginables, ligoterait Mr Hoshina tandis que Kiyoshi lancerait une technique futon pour, là encore, immobiliser son père. Deux précautions valaient mieux qu'une, avait estimé le genin. Dès lors, Hinako pourrait utiliser la mélasse et les plumes. Si tout se passait bien...


[HRP] A partir de maintenant, le combat se déroule avec les stats ! Donc avec perte de chacra et tout le tralala ! Évidemment, celles de Mr Hoshina restent inconnues... [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Ven 17 Déc 2010, 23:14

    Always forgive your enemies; nothing annoys them so much.
    O.W.

    Combattre, c’est mettre en jeu tout ce qui est en sa possession, repousser jusqu’aux extrêmes limites du raisonnable sa patience, son sang-froid, pour surpasser, vaincre ce qui va à l'encontre de ce qui paraît juste. En l’occurrence, Hinako-san ne se battait encore contre rien. Elle était prostrée dans l’ombre d’un arbre, dans le jardin des Kiyoshi, attendant patiemment que se déclenche un affrontement qui se promettait fort intéressant. Elle allait en effet, si tout se passait bien, échanger quelques coups amicaux avec quelqu’un de son rang, maîtrisant des techniques qu’elle cherchait à acquérir. Mais le plus agréable dans tout ça, outre la torpeur d'où elle se sortait, était de se sentir utile à un groupe. Même si elle ne leur avait jamais avoué, ces années de missions avaient été plus qu’agréables.

    Une certaine nostalgie s’empara de la Jônin lorsque les affrontements commencèrent. Des voix résonnaient dans le patio, tandis que doucement, les énergies emplissaient l’environnement. Presque imperceptiblement, une brise fraiche se leva, faisant virevolter quelques feuilles mortes et danser l’eau du lac. Eau qui ne tarda pas à être perturbée par les pas d’un homme, qui ressemblait en tout point à Hoshina-san. Cette même peau pâle et ce regard d'ébène. Les chiens ne font pas des chats, n’est-ce pas ? Se reculant vivement, le paternel échappa à un mur de flammes –qu’elle-même avait repoussé sur la montagne un peu plus tôt… –, un énorme sourire fendant son visage marqué par les années. Il avait l’air fort. Tant par l’aisance avec laquelle il s’était extirpé de ce traquenard que par l’assurance qu’il arborait fièrement.

    - Très bien, alors en garde, vous deux ! Montrez-moi ce que vous valez !


    D’une certaine façon, la jeune fille mourrait d’envie de courir jusqu’à perdre haleine et de décrocher dans le visage de son ainé et concurrent un coup de pied, clamant que ses adversaires n’étaient pas que deux. Mais, cette fois, elle voulait jouer dans la finesse et surprendre. Il ne fallait pas oublier, après tout, que son but n’était que d’immobiliser l’adulte pour le recouvrir de plumes. Pourtant, sans attendre une seconde de plus, elle s’élança. Ses longues jambes s’animaient avec légèreté sur le miroir cristallin de l’eau, prenant de plus en plus de vitesse. Et puis, subitement, elle se lança, prenant appui sur ce sol bien peu consistant pour balancer un coup de pied dévastateur. Un écran de couleur ternes, des gouttes d’eau : tout se mélangeait. Les étoffes de soie semblaient faire corps avec l’environnement, dans une farandole opalescente, tandis que le pied de la demoiselle, à défaut d’y trouver un soulier de verre, heurta l’homme.

    « Pouf » fut le bruit que produisit le clone de la Jônin en se dissipant dans l’air. Une diversion grossière, qui pouvait avoir ses chances dans la mesure où l’ennemi ignorait encore son existence. La suite serait certainement beaucoup moins aisée. En attendant, Hinako-san –la vraie cette fois – avait profité de ce court laps de temps pour se déplacer sur le rivage du lac, le sac de plumes accroché à son Obi. Elle avait enchaîné une série de mudras. Son objectif ? Immobiliser l’adversaire, je l'ai déjà dit. Pour cela, à défaut d’autre chose, elle devait le mettre en position de retrait.

    « Suiton, Suigadan »


    Un souffle, léger comme la brise, s’était échappé de ses lèvres rougies. Que Kiyoshi-père se laisse engloutir par les flots ou qu’il recule, elle l’aurait ; elle l’attendait au tournant. Elle ne pouvait, de toute façon, se permettre d’échouer dans cette tentative puisqu’elle le faisait pour son nouveau compagnon.



Spoiler:
 

Spoiler:
 


_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Dim 26 Déc 2010, 00:39

Mr Hoshina sourit en se mettant en garde. Il aimait particulièrement affronter son fils au combat. D'une part parce qu'il s'amusait beaucoup, d'autre part parce qu'il pouvait ainsi voir en direct les défauts et les progrès de son rejeton pour, après, le guider sur la bonne voie. Et, cette fois, le combat s'annonçait particulièrement intéressant : Sanshôuo était de la partie. Une difficulté supplémentaire qui mettait en joie l'Hoshina Senior. Observant attentivement les gestes de ses adversaires, le Jônin se contenta de rester à l'affut, ne prenant aucune initiative afin d'avoir tout loisir d'observer le travail de groupe de la Salamandre et de son invocateur.

Il fut par conséquent assez surpris d'entendre des bruits de pas provenant de derrière lui. Aux dernières nouvelles, Kiyoshi ne maitrisait ni le Suimen, ni le bunshin. En revanche, ce n'était peut-être pas le cas de Sanshôuo. Se retournant légèrement en composant des mudras, Mr Hoshina se retrouva nez à nez avec... une jeune fille qu'il n'avait jamais vu. Légèrement troublé, il laissa échapper une précieuse seconde qui le perdit.

~~ ~~

" Maintenant, Shansh ! "

Avant même cette injonction lancée par son invocateur, la Salamandre était passée à l'action. Utilisant sa technique d'allongement, elle fit jaillir sa langue hors de sa gueule à une vitesse impressionnante. L'appendice, visiblement infini, s'élança en direction de Mr Hoshina qui, perturbé par la diversion d'Hinako, ne vit rien venir. La langue claqua comme un fouet lorsqu'elle s'enroula brusquement autour de sa cible et se tendit.

" Bien joué, murmura Kiyoshi. "

Ancrant bien ses pieds dans le sol, Sanhôuo se tint prêt à résister à un éventuel concours de force avec sa victime. Debout à ses côtés, son genin d'invocateur était prêt, lui aussi. Une bonne dose de chacra mobilisée, des mudras composés, il s'apprêtait à relâcher une technique au premier signe suspect.

~~ ~~

Mr Hoshina n'eut guère le temps de se remettre de sa surprise : une étrange langue vint le ligoter avec l'efficacité de chaînes d'acier. Interrompu dans ses signes, il ne put dresser autour de lui une barrière de protection pour parer l'eau qui, ayant bouillonnée un instant, s'était élevée en pics menaçants. Poussant un soupir, le Jônin se fit engloutir par les flots.

~~ ~~

Sur l'une des rives du lac, un jeune homme plissait les yeux d'un air méfiant. Tout s'était déroulé trop facilement. Certes, leur plan était bien ficelé mais croire que son père s'était fait avoir si rapidement... C'est alors que la Salamandre poussa un grognement de douleur. Secouant vivement la tête, elle annula sa technique et fit revenir sa langue à l'état normal.

" Il est parvenu à m'obliger à le relâcher ! expliqua-t-elle en grimaçant. "

Kiyoshi lui jeta un regard incrédule.

" Que s'est-il passé ?
- Il est simplement plus fort que je ne le pensais. "

Soudain inquiet pour sa nouvelle amie, Kiyoshi scruta avec encore plus d'avidité la surface des eaux qui s'apaisait lentement.

~~ ~~

A l'opposé du jeune homme et de son invocation, de l'autre côté du lac, Hinako devait elle aussi chercher des yeux leur adversaire commun. Elle n'eut pas longtemps à attendre. Surgissant hors de l'eau tel un dauphin bondissant, mr Hoshina se projeta sur le rivage, à quelques mètres seulement de la jeune fille. Là, très tranquille, il entreprit de regrouper ses longs cheveux pour les essorer.

" Bien le bonjour, lança-t-il gaiement ce faisant. Je suis Akimitsu Hoshina. Kiyoshi avait omis de me dire qu'il avait une amie si ravissante. "

Toujours souriant, il finit de natter ses cheveux et les attacha avec un élastique qu'il tira de sa poche. Avec cette coiffure, la ressemblance avec son fils était encore plus frappante.

" Puisque tu as choisi de venir en aide à mon fils, il va falloir en assumer les conséquences, jeune fille ! Voyons ce que tu vaux ! "

En une impulsion puissante, le Jônin se porta à la rencontre de sa pair, lui portant un coup de pied des plus précis.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   Sam 08 Jan 2011, 20:40

    La jeune femme au teint d’ivoire écarquilla ses grands yeux bleus sous l’effet de la surprise. En un bouquet dégarni de secondes, Akimitsu Hoshina-sama s’était dépêtré des pièges qui lui étaient destinés. Le combat, contrairement à ce qu’elle avait pensé aux primes abords, n’allait pas être divertissant, mais bel et bien dangereux. Surgissant des flots avec une puissance mesurée, le maître des lieux prit même le temps de se recoiffer. Il ressemblait beaucoup à son fils. Est-ce qu’elle ressemblait à son père… ? L’espace d’un instant, Hinako-san se perdit dans une amertume profonde, rompant par le fait tout contact avec la réalité. Ce furent les mouvements de l’eau, près de ses gambettes, qui la ramenèrent brutalement au vrai. Il l’attaquait.

    Il était beaucoup trop tard pour qu’elle tente de fuir, voir d’anticiper son attaque. Etait-ce pour ce jugement de faiblesse qu’on ne l’expédiait plus au front ? Certainement… En tout cas, pas le temps de quémander de l’aide, de réfléchir. Il fallait réagir, très vite. S’abandonner à ses sens, à son instinct primaire. Redevenir animale. Dès lors qu’elle s’abandonna à ses pulsions, la demoiselle réagît, tentant une contre. Promptement, la jeune femme composa une série de Mudra et lâcha quelques mots. Presque aussitôt, elle fut vêtue de foudre. S’il n’était pas trop puissant, elle s’en sortirait sans trop de dégâts… A l’impact, pourtant, elle retint une grimace de douleur qu’elle camoufla en un sourire provocant. Elle savait plus que quiconque que le décorum était primordial.

    « Allons, vous me mettrez en garde plus tard, Hoshina-sama… » articula-t-elle alors, plus ou moins difficilement, en le contournant d’un petit bond. « Prenez plus garde à ce qui vous arrive »

    Une nouvelle idée, ébauche partielle d’une stratégie, venait de prendre racine en son âme, germant aussi rapidement que un enfant croît. Mutine dans l’élégance, elle fit quelques pas sur le reflet du ciel. Prendre des risques, comme lorsque l’on joue au poker. D’une certaine façon, un duel était un jeu de cartes. La mise était la vie, uniquement…. Mais cela n’avait pas de réelle importance. Elle voulait juste l’immobiliser, le coincer sur le sol. Et si elle devait pour cela en prendre plein la face, elle le ferait, et dignement. Son idée était fixée, ne restait plus qu’à anticiper les actions du malin. Maitrisait-il le Suiton ? Allait-il tenter de la noyer ? Allait-il retenter une offensive de Taijutsu ? Ou allait-il se montrer plus fourbe, dévoilant des cartes plus audacieuses ? Le mystère restait entier.
    Presque…


Spoiler:
 

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let you down [PV Kiyoshi Hoshina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Le Paratonnerre-