AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une coopération des plus surprenante[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Une coopération des plus surprenante[PV]   Dim 21 Nov 2010, 22:37

Citation :

Nom, Prénom et/ou « pseudonyme » : Chojiro, Makoto dit « Le Saint »
Emplacement supposé : Aux alentours de Suna no Kuni
Jutsus connus : Ninjutsus médicaux et Shin Irou Jutsu (rang A max).
Motif de la mise à prix : Leader d’une secte ayant pour principe fondamental de purifier le monde de ses pêchés, il est parvenu à diriger une véritable armée, parfaitement à son service, qui procède chaque jour à des sacrifices humains. De plus, sa parole est depuis peu arrivée aux portes du pays du feu, ce qui a fait de cette organisation un problème international.
Informations supplémentaires : En plus de sa parfaite maîtrise des Ninjutsus médicaux, il possède une garde rapprochée composée de cinq shinobis, tous maître d’un ninjutsu élémentaire (techniques jusqu’au rang A) et un QG gardé par une partie de ses plus fidèles serviteurs.
Recherché : Mort (Prime de 7.000 Ryos si condition remplie).

La vie d'un ninja n'est jamais bien aisée et chaque jour, de nouveaux défis, toujours plus grands les uns que les autres, les attendent. Aujourd'hui, ce qui m'attendait allait être un défi de taille puisque j'allais devoir coopérer avec des ninjas de Kiri pour effectuer une chasse de très haut niveau. Je savais que ça n'allait pas être facile puisque j'avais développé pour eux une sorte de haine pour ce qu'une de leurs consoeurs avait osé nous faire, à moi ainsi qu'au village caché du sable tout entier. Elle nous avait abandonnés et de cette décision, une certaine rancœur s'était développée en moi, mais toute cette histoire était maintenant derrière moi et tout ce qui importait était de faire face à ce qui s'en venait. J'avais déjà fait l'erreur de ne me fier qu'à mon propre jugement et j'avais vu ce que ça avait donné. Cette fois-là, j'avais eu tort sur ce qui s’était réellement passé et j'aurais pu donner le bénéfice du doute à cette ancienne amie, mais ce qu'elle avait osé me faire par la suite avait anéanti tous espoirs qu'un jour, notre amitié redevienne comme il l'avait déjà été.

Ce n'était qu'une question de principe rien de plus et si un jour l'on m'aurait dit que j'allais devoir faire équipe avec des ninjas de Kiri, je ne l'aurais jamais cru, mais si telle était le désir du kazekage, j'allais obtempérer tout simplement. De plus, face à un ennemi aussi puissant que la cible que nous allions bientôt combattre, des ninjas confirmés allaient être un atout au sein de l'équipe et même s'ils venaient tous les deux de Kiri, je ne pouvais pas sous-estimer leur puissance, puisqu'à de nombreuses reprises, j'avais été témoin de quoi ils étaient capable et même si leur chef était une déserteuse pour moi, ces sous-fifres ne pouvaient être considéré comme telle. Ils ne faisaient que suivre les ordres, comme je le faisais moi-même en ce moment. Laissant mes pas derrière moi, je dessinais ma route et emmitouflé dans une cape capuchonnée de couleur sable, je disparus à l'horizon, laissant les enceintes de Suna s'effacer derrière mon humble personne. J'avais un rendez-vous dans moins d'une heure et je me devais d'y être, afin de rejoindre les deux envoyés de Kiri qui allaient eux aussi participer à la fête. Plus on était de fou et plus cette mission allait se terminer rapidement et comme nous étions un chiffre impair, le kazekage avait cru sage de compléter l'équipe avec une kunochi se nommant Takara. De ce simple prénom, une image bien précise était apparue dans mon esprit et de cette image, un petit sourire en coin se dessina soudainement sur mes lèvres.

Elle avait tout donné lors de notre combat, mais malgré tout, elle ne s'était pas montrée à la hauteur. Mais malgré tout, elle avait semblé posséder en elle un talent caché. Lequel? Je ne pouvais pas le déterminer encore, mais une chose était certaine, elle allait nous être utile, car face à un fou furieux comme ce saint, un peu de discernement féminin allait être la bienvenue. Ne voulant pas manquer l'heure du rendez-vous, je pressais le pas, afin de rejoindre le point de rendez-vous qui devait se trouver dans un petit village bien à l'écart de Suna. Je ne connaissais pas le pourquoi d'un point de rendez-vous autant à l'écart, mais de ce que Gaara sama avait bien voulus me dire, les hautes instances de Suna ne voulaient pas que cette chasse soit découverte par des personnes non désirables. Il voulait garder notre collaboration avec le village de Kiri secrète et c'était la raison du pourquoi on nous avait obligés à nous rencontrer dans un trou pareil.

La route n'avait pas été très longue et heureusement pour moi, car ma journée me pesait sur les épaules. Aussitôt arrivé au point de rendez-vous, j'entrais dans ce qui semblait être un bar et ne m'attardant pas trop, je pris une place, bien à l'abri des regards indiscrets. De toute façon, il n'y avait pratiquement personne à cette heure de la nuit et seuls quelques soulons étaient encore éveillés. Ne laissant pas le reflet de la lumière m'atteindre, je demeurais dans la pénombre, attendant avec impatience ceux qui allaient rejoindre mon équipe.

_________________


Dernière édition par Kenjiro Akira le Ven 10 Déc 2010, 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Lun 22 Nov 2010, 04:45

Quand godaime-sama m’avais donné cette mission, deux jours plus tôt, j’aurais pu croire a une mauvaise plaisanterie, si cela avait été le genre du kazekage. Il avait commencé par me dire avec qui je ferais équipe pour cette mission. Je ne savais encore rien des deux shinobis de kiri qui participeraient à la chasse, mais le troisième nom avait réveillé en moi un souvenir qui n’était pas des plus agréables. Bien que je n’aie aucune envie de faire équipe avec ce ninja arrogant, il me faut reconnaitre que ces capacités, bien supérieurs aux miennes, seraient plus qu’utiles pour une telle mission. Après avoir bien écouté les détails que godaime-sama m’avait dévoilé sur la mission, je n’arrivais pas a comprendre pourquoi on m’envoyait moi pour une mission aussi périlleuse. Il me semblait évident que je n’avais pas le niveau nécessaire. Quand j’avais demandé à Gaara-sama pourquoi il me confiait une telle mission, il avait simplement répondu que mes talents sauraient s’avéré utiles. Qu’avait-il voulu dire par là? Je ne vois vraiment pas en quoi je pourrais avoir la moindre chance de finir cette mission avec succès.

Quoi qu’il en soit, après un petit entrainement dans un oasis qu’il y avait sur le chemin, j’arrivais enfin dans le petit village ou nous avions rendez-vous. Au lieu de me rendre directement au bar qui serait le point de rendez-vous, j’ai commencé par flâner un peu dans les rues. Repérant un petit banc dans le centre du village, je m’y assis et entrepris d’arranger mes cheveux, qui s’étaient emmêlés à cause du vent du désert.

Pendant ce temps, je laissai Yuko-chan examiner les environs. Sous ses aires de chat errant, elle passerait facilement inaperçue de tous. Je savais que, s’il y avait le moindre danger dans les environs, elle le trouverait, je l’avais bien entrainée. Je la revis peu de temps après, alors que je me dirigeais vers le point de rendez-vous. Elle n’avait rien repéré, je le savais. C’est donc sans hésiter que j’entrai dans le petit bar.

D’un rapide regard circulaire à la pièce, je vis ce que je m’attendais de voir : un petit bar miteux, avec très peu de clients a cette heure de la nuit. Au travers des quelques soulons qui peuplaient la pièce, j’aperçu rapidement kenjiro-san. Sans plus attendre, je me dirigeai vers sa table. Le souvenir que je gardais de lui était celui d’une cuisante défaite. Je me demandais quelle impression je lui avais laissé. Il devait surement ce demandé ce que je faisais dans cette mission. Je me le demandais moi-même d’ailleurs. Bon, peu importais après tout, si le kazekage avait jugé bon de m’assigner cette mission, c’est que je devais être capable de la mener a bien et puis les ordres sont les ordres.

-Bonjours kenjiro-sama. Je n’aurais pas crue avoir de sitôt la chance de faire équipe avec vous, mais je promets de faire de mon mieux. J’espère pouvoir apprendre un peu a vos cotés durant cette mission.

Après une brève révérence respectueuse, je m’assis à sa table pour attendre le reste de l’équipe. J’espérais qu’ils arrivent vite, car je n’avais pas encore réussis à cerner les sentiments que m’inspirait kenjiro-san et je n’avais aucune envie d’engager la conversation. Ma première impression n’était pas très bonne, mais, pour une raison qui m’échappais encore, Yuko-chan semblais l’apprécier. Je voulais savoir ce qu’elle voyait en lui, mais je savais que je ne le découvrirais pas en lui parlant. J’avais hâte de commencer la mission, autant pour tenter de découvrir ce qu’elle voyais en lui que pour découvrir ce que le kazekage pouvais bien voir en moi pour qu’il m’ait confié cette mission. Je doutais d’être capable de remplir cette mission, mais j’allais tout donner pour ne pas décevoir Gaara-sama et tout Suna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Lun 22 Nov 2010, 23:50




De la poussière et du sable, voila se qu’avait bouffé Kuroki ces derniers jour, depuis qu’ils étaient entrés dans ce foutu désert, lui et Kenshiro avaient goûtés une fois de plus à la cinglante différence de climat entre leur pays de l’eau natal et le pays du vent. La chaleur étouffante du désert en plein jour avait succédée à la morsure du froid nocturne, l’air était sec, et gelé, cette saloperie de vent lui gelait presque les os… avec du recul il devait vraiment être un bon gros attardé pour s’être foutu de lui-même dans un pareil merdier. Ok il en devait une au Godaime, c’était un mec bien, il le respectait et tout… mais bon sang s’il perdait le sens du goût à force d’avaler ce sable à la con, il traquerait cet enfoiré d’Arane où qu’il soit et ne s’arrêterait que lorsqu’il lui aura fait bouffer jusqu'au moindre grain de poussière de ce maudit bac à sable géant. Recrachant une nouvelle fois et avec difficulté, dû au peu de salive qu’il lui restait dans la bouche, un nouveau mélange visqueux de sable et glaire, il devait faire face à la vérité, même lui ne pouvait plus se voiler la face… lorsqu’il su de manière définitive et sûre que le sake n’aura plus jamais le même goût… il avait de plus en plus hâte de mettre la main sur sa cible… et de passer sa mauvaise humeur dessus.

La mission pouvait voir l’air simple sur le papier, « vous avez pour mission de retrouver un énième fanatique et de faire de sa tête une jolie décoration murale pour la maison de retraite du village », ou une autre stupidité du genre, cherchez et tuez. Mais l’homme en question était dangereux, mais surtout, il était bien entouré, dingue de voir que les plus grands tarés trouvaient toujours le moyens de magnétisé toute une tripoté de cons afin de mettre en place des plans tordus dans le seul but d’emmerder les honnêtes gens… des gens comme Kuro ! Ce malade c’était mit en tête, l’idée qu’en sacrifiant des gens pour je ne sait quel dieu à la con, il sauverait le monde, Kuroki ne trouvait pas ça très original, les illuminés n’avaient sans doute pas beaucoup d’imagination ces derniers temps. Mais quoi qu’il en soit, le point le plus important de toutes ces conneries c’était le passage « sacrifier des gens » l’idée en elle-même était barbare et il était presque choquant que des gens puissent encore approuver se genre de pratiques, l’humanité était bel et bien devenu répugnante. Cette mission allait être difficile, mais Kuroki ne doutait pas de son bien fondé, il n’enverrait pas un homme à la mort sans raison et si le « Saint », comme il aimait se faire appeler, avait bien rendez-vous avec la faucheuse, c’était pour les crimes dont il était coupable.

Cet ordre de mission, Kuroki l’avait hérité de l’ancien Mizukage, Tashira Arane, un homme pour qui il avait un grand respect, l’actuelle Mizukage… et bien… elle n’aurait pas rendu une sentence de mort, pas même pour un être aussi abjecte, et même si elle savait bien des choses, son prédécesseur lui avait caché quelques subtilités, comme la lettre qu’il avait laisser à Kuroki avant de disparaître. Faire équipe avec Suna, trouver ce « Saint » et mettre un terme à ses agissements pour le bien du monde Shinobi, certes il aurait pu trouver plus émouvant comme message d’adieu, mais cette mission était importante, secrète et importante, ils étaient en tout et pour tout six à en avoir connaissance, Arane, Kuroki, le Kazekage, les deux membres de l’équipe de Suna, et pour finir en beauté, le plus fidèle compagnon de l’épéiste de la brume, Ken-chan dit le pochtron aux yeux de démons… ouais nos deux shinobis de Kiri formait à eux deux une belle brochette de cinglés.

Ils traversèrent le désert brûlant, parcourant les dunes de sable sous la morsure du vent glaciale de la nuit, et cela dit en passant, bouffé des kilos de sables, pour finalement arriver dans un trou reculé du désert du pays du vent. C’était là que les ninjas du pays de la brume, recouverts de leurs larges manteaux à capuches, avait rendez-vous avec leurs homologues de Suna. Sa sombre lame masquée par une longue bandelette, Kuroki ne risquait pas d’être reconnu, son visage était intégralement masqué, ses yeux par ses cheveux roses et le bas par le col de son manteau, sensé protégé sa bouche du sable… ouais sauf que cette saloperie s’infiltrait partout !! De quoi rendre dingue cette homme pourtant patient, il n’avait plus qu’une hâte, se mettre à l’ abris de ce foutu vent ainsi que de ce foutu sable… et boire… d’ailleurs ça tombait plutôt bien, le rendez-vous avait lieu dans un établissement respectable du village, certes un bâtiment infecte aussi sale que mal fréquenté et peu être aussi un peu rongé par les mites, mais il avait aussi le doux avantage d’être le seul débit de boisson plus ou moins alcoolisé de ce trou. A la vue de cette bâtisse à l’enseigne délavée, Kuroki eu enfin le cœur de donner le signal aux ninjas de Suna, code qui permettait à leurs futurs camarades de les reconnaître, il commença donc à chanter en marchant vers l’entrée du bar, d’une voix rendu mélodieuse par la satisfaction mais surtout, par la connaissance de se vieil air de pirate propre à Kiri, que seul un expert pouvait connaître, un air léger et entraînant :

« Yohohoho~ Yo-hoho-ho~

Yohohoho~ Yo-hoho-ho~

Kiri no sake wo
Todoke ni yuku yo
Umi kaze, kimakase
Nami Makase

Shio no Mukou de
Yuuhi mo sawagu
Sora nya, wa wo kaku
Tori no uta

Sayonara minato
Tsumugi no sato yo
Don to icchou utaou
Funade no uta

Kimba gimba mo
Shibuki ni kaete
Ore taccha yukuzo
Umi no kagiri

Kiri no sake wo
Todoke ni yuku yo
Warera kaizoku
Umi watteku

Nami wo makura ni
Negura wa fune yo
Ho ni hata ni
Ketateru wa dokuro

Arashi ga kitazo
Senri no sora ni
Nami ga odoru yo
Doramu narase

Okubyou kaze ni
Fukarerya saiko
Asu no asahi ga
Nai ja nashi

Yohohoho~ Yo-hoho-ho~

Yohohoho~ Yo-hoho-ho~

Kiri no sake wo
Todoke ni yuku yo
Kyou ka asu ka to
Yoi no yume

Te wo furu kage ni
Mou are nai yo
Nani wo kuyoku yo
Asu mo tsuku yo

Binkusu no sake wo
Todoke ni yuku yo
Don to icchou utaou
Unaba no uta !

Yohohoho~ Yo-hoho-ho~ »

Spoiler:
 

Entrant dans le bar au son du dernier « Yohohoho~ » l’épéiste pu jeter un regard à l’intérieur, l’établissement était plus qu’a moitié désert et finalement ses deux nouveaux amis était reconnaissable, saluant le tenancier, il dit d’une voix calme et posée :

«Bien le bonsoir, servez nous une ou deux bouteilles de votre meilleurs Sake, nous avons des retrouvailles à fêter avec de vieux amis.»

Laissant le barman à son comptoir crasseux, Kuroki se tournait à présent vers le jounin de Suna, un sourire fendu jusqu’aux oreilles et écartant les bras comme s’il retrouvait un vieil ami il dit d’un air joyeux :

« Voila enfin ce bon vieux Takeshi ! Et sa ravissante petite femme ! Comme je suis heureux de vous revoir ! »

Serrant dans ses bras Akira, Kuroki lui glissa à l’oreille un nouveau code :

« Alors, comment vont les enfants ? »


Traduisez, des informations sur la cible, localisation, entourage, perspective d’approche, durée de filature. L’épéiste attendait maintenant la réponse d’Akira, afin de confirmer qu’il ne c’était pas trompé de couple.
Revenir en haut Aller en bas
Takenaka Kenshiro
Oi-Nin de Kiri/Chasseur de Déserteur
avatar

Nombre de messages : 26
Village : Kirigakure No Sato
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Ninja
PV:
420/420  (420/420)
PC:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 23 Nov 2010, 02:14

Spoiler:
 


Heavenly Spirit


Cela faisaient plusieurs jours que la bouteille de Saké qu’avait emmené Kenshiro était vide. Sa colère montait de plus en plus, ce qui l’étonnait lui connu pour garder son sang froid dans n’importe quelle situation. Le problème c’est que le passe-temps du Dragon de Kiri était fumé et boire. Par ailleurs, alors que le duo de « choc » connu pour leur divertissement se reposait un instant dans ce désert où seul le soleil était au rendez-vous, le Oi-Nin de Kiri en profita pour allumer sa première cigarette. Une habitude plus qu’une envie mais il la dégusta tranquillement. La fatigue venait se mêler à tous ces problèmes, c’est alors qu’il profita de ces quelques minutes pour se reposer dignement.

Ouvrant son sac, il voyait le manque de nourriture et se mit, d’un coin de l’œil à regarder Kuroki. A tous les coups, il avait encore tout mangé pendant que Kenshiro dormait. C’était une évidence, il était temps que les deux compagnons de Kiri aillent au point de rendez-vous. Oui, pour un chasseur de déserteurs, Kenshiro était parfois râleur sur les bords, surtout quand une situation ne lui plaisait pas. Mais au lieu de la partager avec son entourage, il préférait ne rien dire. Ils reprirent la route calmement.

Bien évidemment, il gardait cette colère en lui pour Chojiro, Makoto connu sous le pseudonyme « Le Saint ». Tu parles d’un saint ! C’était un homme arrogant, prétentieux se faisant passer pour dieu en purifiant ce monde en sacrifiant des être-humains qui pensent ne pas être digne de continuer à vivre. Mis à part ça, ce bandit était connu dans le monde entier, où il était craint par tout le monde avec ces foutus jutsu médicaux. Enfin presque tout le monde… Car le Dragon de Kiri était pressé de faire sa connaissance lui et sa fameuse « armée » à ne pas sous-estimer. Le Oi-Nin en avait déjà marre de cette mission, heureusement pour lui, 35000 ryos qu’il allait diviser en quatre l’attendait, sans compter cette belle prime pour sa tête.

Oui quatre ! En effet, les deux shinobis se dirigeaient vers un point de rendez-vous où deux ninjas de Suna les attendaient. C’était dire les risques de cette mission. Plusieurs heures de marches s'étaient accumulées et la nuit faisait son apparition. Le froid était bel et bien présent, mais posé en haut d’une dune de sable, Kenshiro aperçut au loin un bar. « EUREKA » avait-il envi de crier, mais la discrétion de cette mission était-elle, qu’il se la ferma et le duo de Kiri continua leur route. Kenshiro eut un sourire et marchait alors que son katana caressait le sable chaud.

Arriver à destination, il pouvait apercevoir que le bar était presque en ruine. Il ouvrit la porte et de la poussière s’éleva du sol sous le chant de Kuroki. Ouai c’était bien beau son code, mais niveau discrétion c’était moyen sachant que la moitié de la salle les fixaient lorsqu’ils entendirent le dernier son de Kuroki. Celui-ci rentra sous les regards des clients, suivit de Kenshiro qui écrasa sa cigarette avant de rentrer.

Se dirigeant vers le bar pour commander son saké, Kenshiro put apercevoir que la moitié des clients étaient totalement bourrés. Mais il resta sur ces gardes, par expérience professionnel, il se devait de garder un œil… Tout en buvant leur saké, le duo de Kiri aperçut à quelques mètres d’eux leurs « compatriotes « de Suna. Tout en leur griffant une fausse identité, Kenshiro les salua avec toute la politesse qu’il soit.

« Comme ça fait plaisir de vous revoir mes amis. J’attends ce moment depuis tellement longtemps ! Comment allez-vous les amoureux ? Vous formez toujours un aussi beau couple «

Tout en prenant les deux compatriotes dans les bras sous le regard des clients qui ne comprenaient rien à la situation, vu leur taux d’alcool dans le sang. Avec un grand sourire, savant bien jouer son rôle, le Dragon de Kiri continua. Jusqu’à présent, tout se passait bien. La mission pouvait enfin commencer, le « Saint » et son armée n’avaient qu’à bien se tenir.


Dernière édition par Takenaka Kenshiro le Mar 30 Nov 2010, 04:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-kiri-f139/
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 23 Nov 2010, 17:13

L'attente dans cet endroit pourri n'avait pas été très longue, puisque presque aussitôt mon arrivée fait, Takara était entrée dans le bar, afin de me rejoindre au point de rendez-vous. Maintenant que les deux plus importantes têtes de l'équipe étaient arrivées, je pouvais nous commander à boire, afin de fêter notre collaboration pour la chasse qui allait suivre, mais avant même que je n'ai eu le temps de lever ma main, en signe d'appelle pour la serveuse, une drôle de voix se fit entendre et de celle-ci se créa un chant qui aurait pu être beau si le chanteur ne chantait pas si faux. Décidément, il y en avait qui n'avait pas de respect pour la tranquillité d'autrui, puisqu'à une heure aussi tardive de la nuit, le silence était de maitre et c'était très bien comme ça. Je n'aimais pas ce genre d'énergumène et souhaitant qu'il ne soit que de passage dans les environs, je rappelais la charmante serveuse, afin de commander nos boisons, mais avant même que je n'aie pu lui faire faire un pas vers notre table, un duo entra dans l'établissement et parmi eux se trouvait se fameux chanteur de fond de cours qui avait décidé de venir nous casser les oreilles un peu plus longtemps par sa voix éraillée.

Faisant comme les quelques soulons de la place, je fixais dès leur entrée les deux hommes, mais je portais une attention particulière à cet homme, qui avait su se faire remarquer bien avant son entrée en scène. Si ça n'aurait été que de moi, je me serais fait un plaisir de le renvoyer à l'extérieur, par le fond de culotte, afin d'éviter à tout le monde de subir les caprices déplacés de cet énergumène, mais dans ma grande gentillesse, je leur permis de mettre pied dans cet endroit à la seule condition qu'ils restaurent le silence qu'il avait expulsé avant même son entrée. Comme s'il avait entendu mes prières, son chant s'était tu aussitôt son entré fait et comme tout bon soulon qui se respectait, il commanda au barman quelques consommations, afin de fêter de sois distantes retrouvailles avec des amis. Les gardant à l'œil, je repensais à cette fameuse chanson que j'avais précédemment entendue et parmi toutes les paroles qu'il avait prononcées, je n'avais retenu qu'un seul et unique mot, Kiri!

À ce même moment, un déclic se fit dans ma tête et constatant que ces deux Rigollots étaient venus pour participer à la mission eux aussi, un petit sourire forcé se dessina de lui-même sur mes lèvres comme pour accueillir nos invités, mais au plus profond de moi, je regrettais déjà notre collaboration, puisqu'avec un tel énergumène comme coéquipier, ma patience risquait d'être mise à l'épreuve. Me levant dans le but bien précis de les accueillir, je m'avançais vers le premier Kirien et avant même que je n'aie pu dire quoi que se soit, il me serra dans ses bras, faisant mine de retrouver ce vieil ami disparut. Ne voulant pas briser notre couverture, je dus à mon tour jouer à ce jeu idiot et même si j'avais voulus le plaquer dans le mur pour avoir osé s'approcher un peu trop près de moi, je réfrénais mes pulsions remplies de colère et le serra à mon tour dans mes bras, comme si je lui remettais l'accueil amical qu'il m'avait fait. Tentant du mieux que je le pouvais de garder les apparences, je poursuivis sur sa lancée et répondant à sa question je lui dis, sur un ton joyeux :

-Nos enfants vont très bien...

Mais avant même de poursuivre, je m'arrêtais afin de prendre en considération ce qu'il me demandait exactement. Depuis son entrée ici, il avait joué la comédie et je m'en étais rendu compte bien trop tard à mon goût, mais s'il agissait de la sorte, ce n'était pas pour rien. Après tout, ces deux hommes étaient censé faire partie de l'élite du village caché de l'eau et si telle était le cas, ils savaient bien que par cette mission secrète, ils allaient devoir obtenir de plus amples renseignements sur la cible qu'ils allaient devoir traquer avec nous. C'était donc à travers toute cette mascarade qu'ils avaient décidé de parler des termes de la mission et voulant à tout pris demeurer dans le secret, je poursuivis ce que j'avais commencé à leur dire en ajouter ce qu'ils désiraient temps savoir.

-Le plus vieux a quitté le nid familial depuis bien longtemps déjà et c'est établi non loin de Suna dans un endroit assez isolé. Mais au moins coté monétaire, on a pas d'inquiétude à se faire. Le petit sacripant à un talent incroyable pour ne pas mourir de faim et de ce qu'il m'a dit depuis notre dernière rencontre, il s’est acheté sa première maison. Il a même voulu que j'aille la visiter et je peux te dire qu'il pourrait rendre le kazekage jaloux avec une telle maison. De plus, avec sa grande générosité, il a même invité ses cinq meilleurs amis à venir habiter avec lui. Aussi, il s’est mis en tête de protéger la veuve et l'orphelin. Il a même réussi à convaincre ses amis de le suivre et avec des amis comme eux, je peux te dire qu'il est très bien accompagné. Je les ais rencontré l'autre jour et de ce qu'ils m'ont rencontré, ils s'entrainent pour le combat ultime auquel ils participent chaque année. Heureusement pour eux, leur maitrise du ninjutsu leur permet de toucher à toutes les sphères possibles et inimaginables de ce qui forme la nature qui nous entoure. J'ai confiance qu'ils vont remporter ce combat cette année sans aucune peine.


Mon discours commençait à s'éterniser sur la longueur et plus je parlais et plus je risquais de compromettre la mission en dévoilant une information cruciale. Si je voulais que l'on puisse parler sans gêne et sans avoir peur de dévoiler quoi que se soit, on se devait de sortir de ce lieu, afin de trouver un endroit en retrait de toute vie et d'oreilles indiscrètes. Me retournant vers Takara, je lui fis signe de me suivre et aussitôt la demande faite, je me retournai vers mes deux invités pour leur dire :


-Je vous invite chez moi mes amis. On aurait tout le temps nécessaire pour poursuivre cette discussion.


Après avoir invité mes amis, je me permis d'ouvrir la marche et me dirigeant vers la porte de sortie du bar, je m'y engouffrai pour ensuite y disparaitre. Attendant Takara et mes supposés amis qui me rejoignirent quelques secondes plus tard, nous purent quitter cet endroit infect pour une encore plus infecte. Mais au moins, cette cachette de j'avais déniché il y avait de cela bien des années, allait nous permettre de discuter en toute tranquillité et cela sans être dérangé. C'est donc d'un pas décidé que je montrais la route à suivre aux autres et en à peine une petite demi-heure de marche, nous arrivâmes, enfin devant un immense rocher dans lequel se trouvait une entrée dissimulée par mes soins. M'approchant de l'entrée, je regardais dans les environs pour voir si nous n'avions pas été suivis et lorsque tout fut correct, je dégageais l'entrée, afin de pouvoir y entrer. Laissant les autres entrer avant moi, je m'assurais donc que j'allais être le dernier à fermer la marche et c'est ce que je fis quand tout le monde fit entrer.


Une fois à l'intérieur, une table faite de bois et quelques chaises nous attendaient. Il y avait même deux petits lits prêts à accueillir des voyageurs fatigués. Même si ce que contenait cette cachette était minime, on pouvait y ressentir un sentiment de confort et de bien-être, comme si l'on était chez sois. Content de retrouver cette seconde demeure dans laquelle je n'avais pas remis les pieds depuis un moment, je délaissais les trois autres personnes pour me diriger vers une armoire fermée à clef. M'adossant contre elle, je fixais les ninjas de Kiri ainsi que ma très chère compatriote de Suna et d'une voix un peu pressée par le temps, je leur proposais d'établir un plan solide.


-Maintenant nous pouvons discuter en toute quiétude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 23 Nov 2010, 18:43

Le ninja de Kiri venait à peine d’entrer dans le bar, que déjà il me tapait sur les nerfs. Dès les premières notes j’avais sus qu’il s’agissait bien d’eux. Ce n’était pas le genre de chansons qu’un habitant du pays du vent chanterait et puis j’avais entendue très distinctement le mot Kiri, entre deux fausses notes.

Avait-il oublié que la mission était sensé ce dérouler en toute discrétion?!? Comment pouvait-il fanfaronner ainsi au beau milieu de la nuit, attirant tout les regards sur lui. D’ailleurs, il attirait tellement les regards sur lui, que j’en avais oublié un instant le shinobi qui l’accompagnait. Déjà, celui la me plaisais plus que le premier. Lui, au moins, avait l’aire de connaitre la définition du mot discret!

Alors que le premier kirien continuait à fanfaronner en s’approchant de notre table, j’affichai ce sourire en apparence si chaleureux dont j’avais le secret. Comme souvent dans ma vie, j’allais faire comme si j’appréciais ces shinobis d’un autre village, même s’il n’en était rien. J’étais passée experte dans cet art il y a longtemps. Malgré que je fus plus qu’irrité de l’entendre dire que kenjiro-san et moi formions un couple, je n’en laissai rien paraître.

J’écoutais sans vraiment l’écouter le petit discours de Kenjiro-san. Les informations qu’il avait étaient les mêmes que je connaissais déjà, puisque nous les avions eu de la même source : godaime-sama. Mine de rien, j’en profitai pour observer d’un peu plus près les shinobis avec qui nous allions faire équipe pour cette chasse. Plus je le regardais, et moins j’aimais le premier. Le second me laissait pour l’instant indifférente, il n’avait pas encore dit ou fait quoi que ce soit qui pourrait me donner une idée de sa personnalité.

Quand Kenjiro-san invita les kiriens ‘’chez nous’’, je le suivis sans me poser de questions, bien que j’ignorais complètement ce qu’il entendait par la. Il avait raison sur le fait que nous serions plus en sécurité ailleurs pour mettre au point un plan, mais je trouvais qu’il avait décidé de partir bien vite. Si nous étions vraiment de vieux amis qui se revoyaient après une longue séparation, nous serions certainement restés un moment à discuter dans le bar avant d’aller ailleurs. Je doutais qu’un de ses soulons puissent avoir remarqué quelque chose, mais on n’était jamais trop prudent. En passant devant Yuko-chan a la sortie du bar, je lui demandai donc du regard de nous suivre de loin, afin de s’assurer que personne ne nous suivais.

Arriver a l’entrée de la cachette où nous avais emmené Kenjiro-san, je me retournai avant d’entrer. Yuko-chan était bien là, à nous suivre de loin. Elle n’avait repéré personne, sinon elle serait accourue vers moi pour me prévenir. Rassuré de nous savoir seuls dans cette endroit, je me permis enfin de remettre mon bandeau de Suna. Il m’avait manqué.

-Maintenant nous pouvons discuter en toute quiétude.


Je savais qu’il disait vrai. Yuko-chan resterait à l’extérieur pour monter la garde. Avec son poil pratiquement de la même couleur que le sable qui nous entourait, elle passerait facilement inaperçue. Et puis, même si quelqu’un la voyais, qui se soucierait de la présence d’un petit chat inoffensif? Me tournant vers nos deux coéquipiers de Kiri, j’ouvris la bouche pour la première fois depuis leur arrivée.

-Enchantée de faire votre connaissance à tous les deux. Amano Takara, pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Lun 29 Nov 2010, 13:20

Finalement le shinobi de Suna confirmait les informations de Kuro, la cible se portait bien, trop bien même… et sous haute surveillance. Il allait falloir mettre en place un plan pour le débusquer et le mettre à mort sans déclencher une émeute. Le quatuor joua un temps le jeu des retrouvailles factices, puis ils suivirent le jounin de Suna vers une cachette plus discrète, vétuste, mais bien plus pratique que le bouge où ils c’étaient retrouvés. Une fois à l’intérieur, Kuroki pu rabattre sa capuche vers l’arrière et desserrer les pants de son manteau, le regard toujours voilé par les mèches de cheveux, il pu se mettre un peu plus à l’aise. La kunoichi du village des sables c’était présentée, il était temps que Kuroki lui rende la politesse, il avait entendu parler d’Akira, Arane l’avait déjà rencontré et il était une figure assez populaire à Suna. Sa compagne quand à elle n’était pas connu des services de Kiri, ce qui allait être sans aucun doute l’un de ses plus grande qualité dans cette mission. Mais pour le moment, Kuroki devait régler ses affaires avec le protocole :

« Ravis de faire ta connaissance Takara-san. Kagetora Kuroki, du village de la brume, j’espère que nous saurons nous entendre pour mener à bien cette mission. »

Faisant le point sur les informations qu’il avait sur cette mission, il savait déjà que débusquer la cible ne serait pas le plus dur, il brassait le foule et devenait un dangereux leader de secte, sa popularité dans la région serait une piste assez fiable pour remonté jusqu’à lui. L’approcher en personne serait bien plus ardue, le bougre était sous bonne garde… ils allaient devoir jouer fin, et surtout se montré patient. Un plan se dessinait déjà dans l’esprit de l’épéiste, dans cette équipe, deux étaient trop connu pour se montré publiquement sans attiré l’attention d’au moins un des lieutenants du « Saint », Takara-chan et Kenshiro quand à eu n’étaient pas connu, tout du moins leurs visages ne permettaient pas de les identifier clairement. C’était un atout qu’ils allaient devoir mettre au service de la mission pour s’infiltrer au sein de la secte et enquêter sur les habitudes du gourou. Une fois à l’intérieur ils pourraient plus clairement faire l’état des failles dans les systèmes de surveillance et permettent au reste du groupe d’infiltrer les lieux et d’éliminer la cible. Un plan simple sur le papier, mais qui demanderait beaucoup de patience et de discrétion. Mais dans un premier temps ils devaient mettre la main sur des infos afin de trouver et d’intégrer la secte.

« Bien, pour commencer, il faudrait mettre la main sur un membre du culte et voir se que l’on peu tirer comme information d’un dévot de la cible. Je crois avoir un plan en tête, reste à savoir si l’un d’entre nous à des informations complémentaires. Nous avons besoin de connaitre leur lieu de réunion, leurs habitudes, leur mode de fonctionnement, ainsi il sera plus facile de les approcher, du moins pour ceux qui le peuvent… »

Kuroki ponctua sa phrase d’un demi sourire, il savait que s’il essayait de s’infiltrer au grand jour il serait griller. En tant qu’épéiste légendaire du village de Kiri il était plutôt connu des ninja des autres villages, et les gardes d’élite du Saint étaient sans doute loin d’êtres débiles. Ils allaient devoir laisser Taka-chan et Ken approcher la secte par la voie publique, Akira et lui-même resteraient dans l’ombre prêt à intervenir lorsque l’action démarrerait. Mais il attendait de voir les si ses compagnons n’avaient pas d’autres idées, ou tout du moins des informations qu’il n’avait pas déjà.
[flash][/flash]
Revenir en haut Aller en bas
Takenaka Kenshiro
Oi-Nin de Kiri/Chasseur de Déserteur
avatar

Nombre de messages : 26
Village : Kirigakure No Sato
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Ninja
PV:
420/420  (420/420)
PC:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 30 Nov 2010, 03:34



Les quatre compatriotes quittèrent le bar aussitôt les retrouvailles finies. Kenshiro se retira d’une rapidité dont lui seul connaissait le secret. Le moment venait enfin d’arriver, cet assassin allait mourir pour tous les crimes commis. Le dragon de Kiri suivait Akira qui leur indiqua la route. Equipé de son kimono noir, Kenshiro de toute sa classe qui l’accompagnait réfléchissait au plan qu’ils allaient mettre en place. Effectivement, le Oi-Nin était loin de pratiquer sa première mission. Le vent soufflait peu à peu et on apercevait les grains de sables qui gênaient petit à petit la visibilité des shinobis. La nuit et le froid n’arrangeait rien, c’est alors qu’il regarda derrière pour s’assurer que personne ne les suivait. Plusieurs minutes s’écoulèrent et ils étaient arrivés au point de rendez-vous.

Un immense rocher se trouvait devant lui, et Akira leur montra l’entrée. Sur ces gardes, Kenshiro y pénétra tout en regardant derrière lui. Certes ce n’était pas le luxe, mais la sécurité était bien mieux que le bar rempli de pochtrons aussi désespérés les uns que les autres. Le dragon de Kiri resta debout, son envie de fumer était tel mais il devait se retenir. En effet, la fumée de cigarette pouvait attirer le moindre guetteur. Un long silence s’installa, le temps que tout le monde prenne leur aise, une petite chaleur agréable s’était jointe à la scène. L’heure des vraies présentations était au rendez-vous, tout en fixant ces deux camarades de Suna, Kenshiro prit sa respiration et continua d’une voix douce et calme :

« Je pense que les présentations sont au rendez-vous. Je me nomme Kenshiro aussi connu sous le nom du Dragon de Kiri. En tant que fier Oi-Nin, je ne vous donnerai que mon prénom par simple sécurité et discrétion. Je pense que ça suffira pour la mission n’est-il pas ? »

D’un petit sourire il continua à les fixer. C’est alors qu’il se joignait à la petite table situé au centre de la salle. Il était temps de mettre en place un plan efficace pour réduire à néant cet être qui se faisait appelé « Le Saint », totalement en contradiction avec ces actes. Autour de la table, Kuroki annonça déjà la couleur et ne fit pas de détails. Alors que pendant ce temps là, Takara-chan les écoutait parler sans dire un mot. Kenshiro la regarda avec discrétion et put voir qu’elle était assez discrète. C’est alors que le Dragon de Kiri prit un parchemin qui était situé jusque là dans son kimono et le posa sur la table. C’était la photo du « saint » avec toutes les informations qui étaient donnés pour livrer à bien cette mission. Mais elles n’étaient pas assez précises et fallait creuser un peu plus. Une fois le discours de Kuroki terminé qui annonça avoir un plan, Kenshiro enchaina. En effet, étant expérimenté en mission, Kenshiro savait gérer ce genre de situation et n'hésita pas à reprendre Kuroki, car il fallait nommer un leader avant de penser au plan tactique.

« Calme Kuro, avant toutes choses Akira tu es le plus expérimenté et le plus fort de nous quatre, c’est pour cela que tu seras le « leader » de cette opération pour une meilleure coordination, même si tu n’as pas ma totale confiance… » Dit-il en les regardant avec un petit sourire.

Tout en fixant le bout de parchemin sur la table, l’Oi-nin continua à chuchoter en pointant son doigt sur la tête du deserteur:

« Ensuite, parlons de cette mission qui nous tient à coeur. J’ai besoin que vous nous donniez un maximum d’information sur ce boulet dit « le Saint ». Grâce à votre vécu à Suna, vous allez pouvoir nous donner ce que nous recherchons. Evidemment comme le souligne Kuro, nous aurons besoin de capturer un des sbires de Chojiro dans la plus grande discrétion qu’il soit si vous voyez ce que je veux dire. Du poison par exemple qui fera bien l’affaire, mais je suppose que tu as ça sous la main Akira? En tant que Oi-nin tu comprendras que la discrétion fait partit intégrante de la mission »

Pour le moment tout se passait bien, Kuroki et Kenshiro exposaient leurs pensées mais celui-ci resta sceptique quant à l’attitude de Takara-chan qui était beaucoup trop en retrait selon lui. Un petit silence s’installa puis il continua dans sa lancée:

« Ensuite par simple sécurité, il faut fixer les duos. Donc il serait utile de se séparer en deux, c’est pour cela que je prendrais en charge Takara-chan et toi Akira tu fonctionneras avec Kuroki. En fonctionnant par deux, on a moins de risques de se faire repérer. »

Kenshiro continua à la fixer dans les yeux puis l’attaqua dans la plus grand politesse qui soit en lui parlant directement, afin d’essayer de la rassurer ? En tout cas, il avait l’impression que la pauvre Chuunin pensait qu’elle n’était pas à sa place dans cette équipe. Avait-il tord ?

« J’aimerai beaucoup connaitre ton avis qui est si important pour nous Takara-chan, n’hésite pas à nous dire si tu n’es pas d’accord surtout sur notre futur duo qui sera mis à l’épreuve dans cette mission, je serai ravie d’en débattre ici avec vous autour de cette table… »

Après ce long discours, le Dragon de Kiri attendit une réaction de la part de ces deux compagnons de Suna.


Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-kiri-f139/
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 30 Nov 2010, 17:07

Aussitôt tout ce beau petit monde bien en sécurité dans ce cocon que j'avais déniché pour eux, les présentations fusèrent de partout et lorsque chacun d'eux eut terminé de dire leur nom et leur rang, un grand silence s'installa. Celui-ci semblait attendre la suite logique des présentations puisque dans tout monde civilisé, on se devait de se dévoiler un peu. Même si je n'étais pas chaud à l'idée, je me devais de faire preuve de bonnes fois et à mon tour, après les avoir fait languir un moment, je lui balançais mon prénom suivi de ce titre que je portais maintenant depuis bien longtemps déjà.

-Akira!! Juunin de Suna.

Sans m'attarder d'avantage sur ces derniers détails, je poursuivis sur le sujet que l'on avait entrepris au bar, mais le dénommé Kuroki en décida autrement et prenant la parole, il mit carte sur table, établissant un plan qui aurait pu être pas mal, s'il ne venait pas d'un de ces sbires de cette traitresse de Kahera chan. Tentant d'effacer cette idée de ma mémoire, j'essayais malgré tout de prendre en considération ses dires, car étant le leader certain de cette mission, c'était mon devoir de prendre les suggestions et idées de chacun des membres de l'équipe, car ce qui nous attendait n'allait pas être une partie de plaisir et les dangers qui nous guettaient étaient bien réels. Ce foutu saint était un malade tout simplement et avec sa bande de crinqué sans cervelles surpuissantes, il n'allait pas nous faciliter la tâche. Donc, l'idée d'obtenir des plus amples informations sur notre cible prioritaire était un défi que nous allions devoir surmonter et comme venait de le dire ce cher kirien, interroger l'un des adeptes de la secte allait nous permettre d'en apprendre un peu plus sur l'organisation de cette secte.

Réfléchissant bien à toute cette histoire, j'arrivais à la conclusion qu'avait faite Kuroki précédemment. Effectivement, nous allions devoir mettre la main sur un des serviteurs du saint, afin d'en apprendre plus sur lui, ainsi que sur la forteresse dans laquelle il ne sortait pratiquement jamais. Continuant de cogiter, Kenshiro prit la parole à son tour et faisant partie des forces spéciales de Kiri, son avis sur la question allait nous être très utile ici. Ayant certainement déjà participé à ce genre de mission, il allait certainement être en mesure de nous guider sur les différentes méthodes pour mener à bien notre mission. Même si j'avais déjà en tête une idée d'infiltration, je voulais quand même avoir l'avis de cet homme d'expérience et c'est avec grande attention que je l'écoutais, analysant chacune de ses paroles dans le but de créer un plan des plus parfait, mais avant même d'entrer dans le vif du sujet, Kenshiro calma les ardeurs de son ami ici présent et avant même que je ne m'en rende compte, celui-ci venait de me nommer chef de l'expédition.

Pensant déjà l'être depuis que nous avions mis pieds ici, un petit regard interrogateur foudroyait Kenshiro, comme pour lui dire qu'il était certain que c'était moi le leader, puisque je connaissais mieux que quiconque les environs. De plus, j'avais été mis au courant de bien plus d'informations en rapport avec notre cible que pouvait l'avoir été mes chers amis du pays de l'eau. De plus, Takara de son prénom était encore inexpérimenté pour mettre en place un plan pour une mission aussi dangereuse, alors au final, il n'y avait pas d'autre candidat présent pour jouer ce rôle. Laissant de coter ce petit accrochage pour me concentrer sur ce qui était vraiment important, je n'interrompis pas Kenshiro dans sa lancée et poursuivant ce qu'il avait commencé, il me donna son avis sur la question. Comme l'avait demandé Kuroki auparavant, il désirait lui aussi avait d'avantage d'informations sur la cible, mais ce qu'il ajouta eut le mérite d'être pris en considération par le chef de l'équipe.

Afin de se débarrasser de la garde personnelle de ce malade, on avait à notre disposition quelques poisons qui allaient très bien faire le travail, car si on pouvait isoler le saint, notre tâche pour tuer le gourou de la secte allait être beaucoup plus simple. Faisant mine de ne pas écouter l'homme, je me dirigeais vers le fond de la salle et fouillant dans mes poches, j'en ressortis une petite clé argentée. La déposant dans la serrure du meuble qui se trouvait devant moi, je l'ouvris pour ensuite aller chercher un document qui allait intéresser tout ce beau petit monde. Une fois les papiers en main, je refermais ce que je venais d'ouvrir et remettant la clé dans ma poche, je retournais à la petite table sur laquelle je déposais le dossier volumineux. N'ayant pas fait attention à ce qu'avait dit Kenshiro dans sa finale, j'ouvris la bouche à mon tour, donnant finalement mon avis sur tout ce qu'ils venaient de me proposer.

-Malgré le fait que nous sommes en possession de nombreuses informations, on ne peut se permettre de faire mine basse sur de nouvelles. C'est donc pour cette raison que Kuroki et Takara allez vous occuper de nous ramener l'un de ses joyeux lurons.

J'avais décidé d'envoyer Kuroki et Takara, car je savais qu'ils avaient tout ce qu'il leur fallait pour mener à bien cette simple mission. Cette mission n'allait pas être la plus difficile à exécuter, mais ils allaient très probablement accepter ces informations que j'allais bientôt leur transmettre sur une possible cible que les espions de Suna avaient suivie depuis un moment déjà. Ouvrant le document, j'en sortis une feuille de papier sur laquelle était dessiné le visage d'un homme âgé. De ce que l'on avait pu apprendre de lui, il sortait une fois par semaine des remparts de la forteresse pour aller choisir la personne qui avait souillé le monde de sa présence. Étant une soi-disant secte de purification, il sacrifiait une fois par semaine une personne pour rétablir l'équilibre dans ce monde, mais ils avaient très certainement du déroger à cette règle puisqu'il n'y avait pas si longtemps de cela, leurs membres avaient fait un vrai massacre, tuant des dizaines de personnes sans même leur laisser la moindre chance.

Ne me laissant pas hanter par de telles visions d'horreur, je déposais la feuille de papier sur la table, devant Kuroki et Takara.

-Cet homme se fait nommé le récolteur, car une fois par semaine, il quitte sa tanière pour aller chercher une personne qu'ils sacrifieront par la suite. Cet homme a déjà fait sacrifier des milliers d'innocents et nos espions nous ont apporté cette information. Dans deux jours, il sortira vers minuit pour faire sa récolte et c'est à ce moment-là que vous l'intercepterez pour nous le remmener. Côté capacité d'attaque et de défense, je ne peux pas vraiment vous aider, mais vue qu'il se promène seul, sans aucune protection rapprochée, vous devez vous attendre à une forte résistance de sa part, mais malgré tout, je suis sûr qu'à deux, vous y parviendrez sans aucun problème.

Après avoir donné mes ordres, je me retournais vers Kenshiro et d'un petit sourire en coin, je lui disais :

-Nous deux, on va s'occuper du poison. À Suna, nous avons des experts en la matière alors je suis sûr que nous trouverons bien quelque chose à notre goût. Ce poison nous servira à mettre hors d'état de nuit la garde personnelle du saint et de cette façon, le saint sera tout seul contre nous tous. Combattre un homme seul est beaucoup plus facile que de devoir combattre une armée, vous me le confèrerez. Mais avant de faire quoi que se soit, nous devons parler de la phase infiltration, car oui il en aura une.

Replongeant une nouvelle fois dans mon document, je sortis un plan très peu détaillé de la forteresse du saint et déposant cette feuille au milieu de la table, je leur expliquais ce que signifiait ce qu'ils pouvaient y voir.

-La forteresse est très bien protégée que ce soit par des pièges dissimulés un peu partout autour ou des gardes patrouillant à rythme régulier les enceintes de la forteresse. De plus, ayant été construit dans le roc pur et dur, il est impossible d'infiltrer la bâtisse par les côtés. De plus, un petit passage étroit nous est offert à l'arrière, mais vu le nombre de gardes qui y patrouille, il est presque impossible d'y passer sans se faire voir. Ce passage sert principalement pour l'arrivée des provisions. Tant sur le plan des armes que sur celui des la nourritures ou toute autre appareilles de torture ou de sacrifice. Sa façade comprend une immense porte qui ne s'ouvre qu'avec la présence d'un objet réservé aux membres de la secte. Nous ne savons pas à quoi peut ressembler cet objet, mais il se pourrait qu'il nous soit très utile lors de cette phase, alors Takara, Kuroki, lors de la capture de votre homme, prenez soin de bien regarder s'il ne porterait pas sur lui un objet étrange, qui le lierait directement à la secte. On ne sait jamais. Maintenant en ce qui concerne l'intérieur de la forteresse et bien nous sommes dans une impasse. Nous avons jamais réussi à découvrir quoi que se soit et ceux qui on tenté d'infiltré la secte ne sont jamais revenue. Alors, nous allons devoir faire extrêmement attention si on ne veut pas subir le même sort.

Une fois la description extérieure de la forteresse faite, je décidais de m'assoir et tirant cette chaise qui me faisait de l'œil depuis tantôt, je m'y assis confortablement. Regardant chacun des visages ici présents, j'attendais leur réponse et leur avis sur ce que je venais de dire, mais tentant de les obligés à y répondre, je terminais ce que j'avais dit précédemment en leur lançant:

-Alors, comment voyez-vous ça?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Sam 04 Déc 2010, 00:05

Ce Kuroki-san était peut être plus compétant que je ne l'avais d'abord crus. Il me tapait déjà un peu moins sur les nerfs. Bien qu'il fut trop exubérant à mon gout, il semblait direct et savait ou il s'en allait. Il resta vague sur le plan qu'il s'était déjà fait dans sa tête, mais ce qu'il en dit avait du sens.

Alors que le premier shinobi de Kiri remontais dans mon estime, l'autre commençait à redescendre. S'il m'avait semblé discret au premier abord, c'étais surement simplement à cause de la comparaison que j'avais faite entre lui et Kuroki-san. Il avait beau ce dire discret et répété que la mission devrait ce faire en toute discrétion, il n'avait pas été très discret de dire aussi ouvertement qu'il était oi-nin.

Enfin, peu importait l'opinion que j'avais sur eux. Ils auraient beau être les deux pires boulets de la terre que mon attitude envers eux resterait la même. Ce qui importait, c'était leurs capacités de shinobi et non leur personnalité. Encore plus important que leurs capacités, il nous fallait un bon plan.

Jusqu'a maintenant, ce qu'en avait dis les deux ninjas de la brume me semblait bien. Capturer un membre de la secte pour obtenir plus d'informations sur cette dernière, empoisonner la garde rapproché du saint pour les mettre hors d'état de nuire, etc. C'était un bon début. Le seul point qui ne m'allait pas vraiment, c'était que Kenshiro-san avait décidé de faire des duos. Bien qu'il soit judicieux de ne pas aller seul affronter le saint et son armé, il ne lui appartenait pas de choisir les équipes. De plus, avant de choisir qui ferais équipe avec qui, il faudrait peut être savoir quel était le plan au complet, avant de déterminer qui serait le meilleur pour faire quoi.

Comme il avait fini son long discours par me demander mon avis, j'allais le lui dire, mais Kenjiro-san m'interrompit. De toute évidence, il n'avait pas écouté jusqu'a la fin ce que le kirien avait dit, car il ne sembla pas se rendre compte qu'il venait de me couper la parole. Comme il avait été désigné comme leader pour cette mission et que je me doutait qu'il apporterait quelques modifications au plan proposé, je décidai de me taire. J'avais eu raison de le faire, car je fus chargé, avec Kuroki-san, de la première étape du plan : capturer un membre de la secte.

Après avoir écouté Kenjiro-san exposer le reste de son plan et nous montrer ce qu'il savait sur la forteresse du saint, il demanda ce que nous en pension alors je décidai de prendre enfin la parole.

-Personnellement, je trouve que c'est un bon début de plan. Pour ce qui est de la partie infiltration, il faudra bien sur attendre d'avoir plus d'informations grâce à ce ''récolteur'' avant de décider d'un plan définitif, mais j'aimerais tout de suite me porter volontaire pour cette partie de la mission. Je crois que l'erreur de ceux qui ont tenté de s'infiltrer avant nous a été de tenter de le faire sans se faire voir. Je crois qu'au contraire il serait plus facile de tenter d'intégrer la secte afin d'être admis dans la forteresse par le saint lui même. De cette façon, nous pourrons nous promener librement sans attirer l'attention. De plus, je possède un atout qu'aucun de vous n'avez.

j'émit alors un petit sifflement ressemblant à si méprendre au chant d'un oiseau. Aussitôt, Yuko-chan ce faufila dans notre cachette et sauta sur la table pour venir me rejoindre.

-Mes amis de Kiri, je vous présente Yuko-chan. Il ne faut pas ce fier aux apparences, ce n'est pas un chat comme les autres, bien que sa plus grande force soit justement d'en avoir l'aire. Elle pourra sans problème s'infiltrer dans les endroits où nous ne pourrons pas nous rendre et nous rapporter des informations qui pourraient nous être grandement utiles. Personne ne fait jamais attention à la présence d'un chaton.

Après avoir caressé un peu ses oreilles, je fis signe a Yuko-chan de retourner surveiller à l'extérieur.

- La preuve, c'est qu'aucun d'entre vous n'a fait attention à sa présence et ce même si elle nous suit de près depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 07 Déc 2010, 01:26

Dans un premier temps, la prise de parole de Kenshiro avait eu le don d’irriter l’épéiste légendaire, non seulement du fait qu’il avait grillé sa nature de chasseur de déserteur, dont l’identité devait rester secrète sous le masque… mais plus que cela, c’était la façon qu’il avait eu de le couper et de prendre des initiatives à la mord moi le nœud… Kuroki ne supportait pas se genre de faux pas, et si dans le privé, dans l’intimité il pouvait faire preuve d’une grande largesse en terme de familiarité, il ne pardonnait aucune incartade lorsqu’il était sur une mission de cette importance. Si Arane avait fait appel à Kuroki pour cette affaire, ce dernier mènerait cette mission à terme, il lui devait bien ça. C’était pour cette raison qu’il allait remettre les choses à leur place, avec un air froid et neutre qui tranchait avec son habituelle ton amitieux, il glissait quelques mots à l’encontre de son comparse de Kiri :

« Ken-chan, tu sais que je t’aime bien et que j’ai une haute estime pour tes talents, alors ne me tente pas d’envoyer rouler ta tête sous une table. »

Une pression écrasante s’exerçait à présent, alors qu’un court silence accompagnait cette réplique cinglante doubler de menace, Kenshiro savait très bien de quoi Kuroki était capable l’épée en main, après tout il était considéré comme une légende vivante au sein du village caché de la brume. Il portait une des 7 épées forgées par le Shodaime Mizukage, et par-dessus tout il avait une connaissance quasi-parfaite des secrets cachés de cette arme mythique. Un don qui le rendait plus que redoutable, quel que soit l’adversaire. Une menace venant de lui avait donc un impact bien particulier, encore plus pour un natif de Kiri… avec un regard aussi inaccessible, toujours voilé par les cheveux au teint si particulier.

Mais le visage de l’épéiste se fendit vite en un sourire incroyablement … particulier, à la fois glauque et comique, presque fendu jusqu’aux oreilles, alors que Kuro éclatait presque de rire.


« Je te fais marcher ! Allez sois pas triste, même si finalement c’est moi qui ai rendez-vous avec miss Taka-chan. »

Posant une main sur l’épaule de son compagnon, il lui faisait comprendre qu’il passait l’éponge pour cette fois, il avait d’autre chats à fouetter pour le moment et il n’était clairement pas le moment de miné le peu d’esprit d’équipe de se groupe hétéroclite. Une partie du plan d’Akira tenait la route, mais il avait un sérieux doute sur l’usage du poison, il savait d’expérience qu’un ninja était méfiant par nature, il serait donc très difficile d’approcher assez près la garde personnelle du « Saint » sans éveiller les soupçons, de plus des gars aussi vils ne devaient boire ou manger que se qu’ils préparaient eux même, Kuroki avait la même obsession vis-à-vis du poison.

« Je suis partant pour allez chercher le colis, préparez un bon accueil à notre ami le dégénéré. Pour le poison on devrait attendre d’en savoir plus sur les habitudes de l’ennemi, si certains gardes sont assez détendus ou manque de vigilance, ça devrait faire l’affaire… mais les déserteurs sont de nature assez parano, empoisonner leur eau ou repas est plus chiant que de faire voler leurs têtes en toute discrétion. »

Son attention se reportait finalement sur Takara, elle dévoilait une nouvelle carte qui confortait Kuroki dans sa position, elle serait une espionne parfaite. Elle n’avait pas la notoriété d’Akira et son ami à fourrure serait pour elle une source d’information satisfaisante, ainsi que le meilleur moyen de faire passer des infos à l’extérieur de la secte. Bref, une fois le « récolteur » récolté, lynché, torturé et tué, elle était toute désignée pour infiltrer le groupe de taré qui entourait la cible.

« Akira-san, je penses que tu dois déjà avoir eu cette idée mais… Taka-chan ne te semble elle pas parfaite ? »

Akira comprendrait où il voulait en venir… ou pas, pour le moment il s’en fichait un peu et d’ailleurs il aimait faire des mystères, pour le moment il avait un objectif, mettre la main sur un déséquilibré qui pouvait être le précieux sésame vers la cible, lui et Takara feraient en sorte de le ramener et de le faire parler. Il devait préparer une embuscade pour capturer cette ordure sans accroc. Takara serait le guide idéal, aussi compétente qu’agréable…il avait définitivement la meilleure mission…

« Alors Takara-chan, et si on allait faire un peu de reconnaissance afin de mieux prendre notre ami dans nos filets ? »


Tout cela dit avec un ton mielleux, doucereux et un grand sourire à la fois joyeux, pervers et …un peu dingue… bref il reste fidèle à lui-même…
Revenir en haut Aller en bas
Takenaka Kenshiro
Oi-Nin de Kiri/Chasseur de Déserteur
avatar

Nombre de messages : 26
Village : Kirigakure No Sato
Date d'inscription : 27/10/2010

Fiche Ninja
PV:
420/420  (420/420)
PC:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Lun 13 Déc 2010, 04:27


Décidemment l’attitude de Kuroki étonna le chasseur de déserteur. En effet, son attitude de prétentieux mélangé à la fierté ne le surprenait, c’était en lui mais il ne voyait pas en quoi son comportement était gênant. Après tout, il ne lui avait pas coupé la parole, il l’avait juste repris gentiment et poliment après que celui-ci ait fini son discours. Etait-ce le saké au bar de Suna qui était de trop ? Possible mais Kenshiro resta concentré dans la mission qui était prioritaire. A l’écoute de ces trois coéquipiers, le plan se mettait en place petit à petit. Akira, d’une nature rassurante n’avait visiblement pas écouté Kenshiro, ce qui avait le don de l’agacer. Pour lui c’était un manque de respect pur et dur mais préféra passer au dessus de tout ça.

Après tout, seul l’argent l’intéressait, rien d’autre si ce n’est d’arrêter le massacre du « Saint ». Le chasseur avait du mal à s’intégrer dans cette équipe. D’un côté Kuroki de ces airs supérieurs qui étaient bien trop confiant, d’un autre un juunin qui écoutait à moitié ce qu’on proposait et enfin pour finir Takara, chuunin de Suna qui était bien trop calme pour une mission comme celle-ci. Evitant touts débordements, Kenshiro gardait ce sentiment en lui et écouta Akira qui donna l’ordre à Kuroki et Takara de faire équipe ensemble. Enfin la mission pouvait commencer, le sang allait enfin couler.

Sous les demandes de Kuroki et Kenshiro, Akira leur donna le maximum d’informations sur la cible à attaquer. En effet, le Récolteur était la faille dans leur secte, ouvrant une brèche. C’était là qu’il fallait taper. Quitte à le kidnapper et prendre son apparence avec une technique de métamorphose ? Après tout qui ne tente rien à rien mais une simple technique de métamorphose serait-elle efficace contre cette secte ?
Apparemment la mission forteresse était plus compliquée que prévue. Trop bien gardé pour une simple infiltration à l’aide d’une technique de métamorphose. La mission était claire, Kenshiro devait retourner à Suna avec Akira pour aller chercher le poison. Mais Takara proposa ces services, ce petit chaton qui se faisait appelé Yuko pouvait servir ? Ouai pourquoi pas, ça pouvait toujours servir et puis c’était la petite chuunin de Suna qui risquait plus de perdre son compagnon qu’autre chose. Là dedans, le chasseur n’avait rien à perdre.

« Bon chose dite chose faite. Je m’occupe de poison avec Akira pendant ce temps là Kuro ira avec Takara et la petite boule de poile »

Dit-il avec un petit sourire à la lèvre cachée sous son masque. Effectivement Kuroki avait maintenant de la compagnie avec cette femme. La mission allait être beaucoup moins longue en sa compagnie ce qui avait l’air de ne pas le déranger plus que ça.
Sachant qu'Akira par manque de respect ne l'écouterait pas de toute manière, au lieu de proposer une suite au plan, il préféra se renseigner et attendre.

« Je crois que tout est dit. Reste maintenant à prévoir où se rejoindre dans deux jours ? Une fois la cible capturée par Kuro et Takara ? »

Il attendit une petite réaction de la part et ces coéquipiers pour enfin aller chercher ce poison qu’il leur manquait. La mission allait enfin commencer et les deux équipes allaient se séparer pour se rejoindre dans deux jours…
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-kiri-f139/
Kenjiro Akira
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 839
Village : Suna
Date d'inscription : 15/09/2008

Fiche Ninja
PV:
720/720  (720/720)
PC:
1039/1039  (1039/1039)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Mar 14 Déc 2010, 16:37

Tout semblait s'emboiter comme je l'avais pensé, mais malgré tout, certains détails importants, dits par les autres membres de l'équipe, m'avaient obligé à repenser au plan que j'avais précédemment établi. Il y avait du vrai dans ce que chacun d'entre eux avait dit et en particulier, Takara. Il était vrai que d'envoyer l'un d'entre nous pour infiltrer la forteresse pouvait être une erreur en soi même, car malgré nos compétences et nos talents, la perfection était très rarement de notre côté dans une telle mission. Il ne fallait pas s'attendre à ce que la chance soit avec nous et ne me fiant pas la dessus, nous nous devions de croire en nous, si nous voulions avoir la chance d'arriver à nos fins.

On se devait donc d'utiliser toutes les capacités, afin de ressembler le plus d'informations possible et si Yuko-Chan pouvait nous servir à quelque chose, il allait nous être utile dans cette mission, mais il était hors de questions de laisser cet animal infiltrer seul la forteresse. Cette donc dans le but de lui porter main forte que j'avais prévu envoyer avec lui son nouvel ami, Saburenko. Ensemble, ils allaient pouvoir couvrir une plus grande zone, afin de nous rapporter davantage d'informations, mais pour le moment, notre cible prioritaire était ce fameux récolteur, car une fois cet homme dans nos filets, j'allais être en mesure de finaliser le plan grâce aux nouvelles informations que nous allions récolter. N'abandonnant pas l'idée de Takara, je me retournais vers elle et d'un petit sourire satisfait, je lui disais :

-Yuko-chan va peut-être nous être utile, mais si jamais on décide de l'envoyer, il n'ira pas là-bas tout seul. Saburenko devra y aller aussi. À deux, ils pourront couvrir davantage de terrain et aussi, puisqu'ils seront à l'intérieur de la forteresse, ils pourront du même fait implanter des micros, mais avant de penser à quoi que se soit, il nous faut d'abord capturer ce guignol.

Après avoir mis de l'avant notre prochain objectif, Kuroki ouvrit la bouche, mais cette fois-ci, son message se destina à une seule et unique personne, Kenshiro. De ce que j'avais pu décodé de son message, il n'avait pas aimé les réprimandes que le oinin avait faites à l'épéiste de Kiri et tentant de remettre les pendules à l'heure, il lui avait concocté une phrase remplie d'ironie et d'humour. Ne pouvant s'en empêcher, Kuroki éclata d'un rire moqueur qui résonna quelque instant sur les murs de notre cachette. Reprenant un semblant de sérieux, Kuroki revint dans la discussion et revenant sur l'idée du poison, il s'attarda à un détail auquel j'avais déjà réfléchi auparavant. Il était vrai que d'empoisonner leur repas directement n'était pas la meilleure chose à faire, mais si on pouvait atteindre leur réserve d'eau ou même de viande, on pourrait se permettre d'empoisonner les gigots de viandes ainsi que leur réserve d'eau.

De cette façon, peu importe les mets qu'ils prépareraient, mon poison allait être de la partie. Ne rétorquant rien sur les derniers propos du ninja de Kiri, je lui permis de poursuivre ce qu'il avait à dire et quand il me proposa Takara-chan pour infiltrer la secte, un refus catégorique envahissait mon esprit. Il était hors de question de laisser entre les mains d'un ninja inexpérimenté la réussite ou l'échec d'une telle mission. Il était vrai que cette femme possédait des avantages physiques non négligeables, mais son manque d'expérience ne pouvait pas me permettre de lui donner un tel rôle. D'autres solutions avaient été données plus tôt et je préférais cent fois plus prendre une de celles-ci plutôt que d'envoyer à une mort presque certaine, une consœur de Suna. Demeurant sur mon refus, je me retournais vers Kuroki et d'une voix catégorique, je lui envoyais :

-Takara n'a pas l'expérience nécessaire pour posséder un tel rôle, alors je préfère refuser l'idée que tu viens de soumettre Kuroki.

Après avoir mis les points sur les «I», je décidais de lever la séance et comme venaient de le dire Kuroki et Kenshiro, le temps était venu d'aller se préparer pour effectuer nos tâches respectives. Mais avant de les laisser partir, je me dirigeais vers mon sac et plongeant ma main dans celui-ci, j'en ressortis deux paires de micros que je remis à chacun des membres de l'équipe. De cette façon, nous allions pouvoir rester en contact en permanence, afin de pouvoir être mis au courant aussitôt de tout changement ou problème pouvant survenir. Mettant fin à la rencontre, je levais la main en signe de libération, afin que tout puisse partir là où ils devaient aller.

-Vous savez ce que vous avez tous à faire! Alors, allez vous préparer et dans deux jours, on se rejoint ici même, avec le récolteur et le poison.

Me retournant vers Kenshiro, je lui fis signe de me suivre et quittant la cachette les premiers, nous nous dirigeâmes en direction du village caché du sable, lui où nous attendais mon contact.

Spoiler:
 

Citation :

Suite rp: Takara et Kuroki

suite rp: Akira et Katashi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   Dim 24 Avr 2011, 19:59

Bonjour à vous tous !
Un rp des plus intéressants, qui donne envie d'en savoir plus sur cette mission. La stratégie est mise en place avec sagacité, et on a réellement l'impression d'être assis avec vous lors du débat. Reste à savoir finalement si ce fanatique sera bel et bien arrêté ?

Je rappelle que les critères sont :
♠ Orthographe,style
♠ Mise en page, enchainement des paragraphes et du rp
♠ Type de rp, objectif, mise en abyme du personnage,
♠ Cohérence avec le personnage, évolution de son Récit


AMANO TAKARA
Trois publications

Encore bonjour !
Je ne me répète pas, tu sais ce que je pense XD Tu écris bien, la forme est plaisante, la rédaction cohérente. Juste le problème des petites fautes qui traînent, et, quoi-que.

POINTS ACCORDES : Huit points

KAGETORA KUROKI
Trois publications

Kuro-samaaaaaaaaa ♥ *roucoule*
J'espère que tu liras ça, quand même, un de ces quatre... cela mis à part, passons à la notation en elle-même.
On sent dans la rédaction que tu sais où tu vas, c'est bien écrit. La narration est fluide, les paragraphes s'enchaînent, on perçoit très bien le caractère, bien trempé, de Kuro.
Il y a des erreurs de conjugaison pourtant, parfois, ainsi que quelques fautes d'ortho.
Sois plus attentif et ce sera parfait !

POINTS ACCORDES : Huit points

KENJIRO AKIRA
Quatre publications

Bonjour Barbie !
Cela fait bien longtemps que je ne t'avais pas lu et là... J'ai eu à lire !
Alors, comme d'habitude, quelques petites fautes qui traînent, mais c'est quand même mieux que les tous premiers rps que tu avais écrits ! Hormis cela, sur le plan formel tout est impeccable, la narration est bien menée, c'est fluide... Peut-être que tu paraphrases un peu trop, et parfois tu ne tiens pas en compte ce que postent tes camarades... Plus de rigueur, camarade !

POINTS ACCORDES : Onze points

TAKENAKA KENSHIRO
Trois publications

Je donne des points, mais au final, j'ignore s'ils pourront être utilisés ?
Enfin, bref. Kat-kat, je crois que c'est la première fois que je te note. La rédaction est claire, juste entachée par des fautes de conjugaison (ou plutôt d'oubli de conjugaison ?). Relis-toi, fais attention au pluriel. Aucun problème du point de vue le cohérence, en mon sens. Bon rp.

POINTS ACCORDES : Huit points

VALIDE

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une coopération des plus surprenante[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une coopération des plus surprenante[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: SunaSuna :: Pays du vent :: Villes et villages-