AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire-histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fu Yamanaka
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 31
Village : Konoha
Date d'inscription : 16/12/2009

Fiche Ninja
PV:
205/205  (205/205)
PC:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Histoire-histoire.   Mer 20 Jan 2010, 00:23

Mon cher journal,

Aujourd'hui, je dois t'avouer une chose que je vais mettre un certain temps à écrire, mais que je dois raconter à quelqu'un et, après tout, tu es le mieux placé pour l'entendre parce que je suis sûr que tu les garderas pour toi et ce en toutes circonstances. La première concerne (X). Tu sais que je me suis souvent plaint de lui et que, pourtant, je me suis donné toujours beaucoup de mal pour être gentil avec lui. Et tout d'un coup, je vois enfin ce qui cloche chez lui. Il m'a dis lui-même qu'il me considérait plus comme un ami que comme un élève ; c'est bien joli tout ça, mais un ami ne peut remplacer un sensei. J'ai besoin de prendre mon entraineur en exemple et de le respecter, et il me sert effectivement d'exemple dans la plupart des choses, mais me donne justement l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire. J'ai l'impression que Maboroshi a des idées complètement différentes sur tous les sujets, et qu'il ne pourrait jamais comprendre ce que je viens de te raconter. Ma conception d'un sensei est celle d'une personne qui fait preuve de beaucoup de tact, particulièrement vis-à-vis d'un enfant de mon âge, contrairement à lui qui rigole quand je pleure à la fin d'un entrainement difficile, alors que je viens trouver chez lui un peu de réconfort. Elle peut paraître ridicule, mais il y a une chose que je ne lui ai jamais pardonnée. Un jour, je devais apprendre par cœur les règles du code de la Racine, un code qui s'avère être encore plus drastique que celui appliqué aux ninjas normaux. (X) m'avait accompagné à la bibliothèque en prétextant vouloir m'aider. Et, une fois arrivé là-bas, il m'a dit d'un air enjoué qu'il allait finalement à l'académie du village pour, je cite, «parler à des aspirants plus intéressants». Évidement, il m'avait cruellement et injustement blessé, à tel point que j'en eus les larmes aux yeux, et il a juste éclaté de rire. J'étais tellement furieux et vexé que je suis sortis de la pièce le regard embué, rouge de colère, et la morve au nez. Je suis retourné dans ma chambre et j'ai pleuré encore longtemps. Il est curieux de voir que parmi les nombreuses blessures qu'il m'ait copieusement infligé, ce soit justement celle-ci qui me brûle le plus lorsque je pense à lui.

Hanafubuki Y.

Mon cher journal,

Je te dérange à nouveau en cette heure si tardive pour te raconter ce qu'il vient de m'arriver. La situation devient vraiment horrible, autant le jour que la nuit. Je le vois à toute heure ou presque et il ne cesse de me harceler. Je n'ai le droit de rien montrer à personne, il faut que je suis joyeux quand tout en moi est tristesse. Il n'est cependant pas venu me rejoindre à la bibliothèque quand j'avais besoin de lui, alors qu'il m'avait lui-même donné rendez-vous pour se faire pardonné, et il est allé encore une fois voir un autre des apprentis de la Racine. J'en ai assez. Je suis sentimental, je le sais. Je suis désespéré et désespérant, je le sais aussi. Aide-moi.

Hanafubuku Y.
Revenir en haut Aller en bas
Fu Yamanaka
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 31
Village : Konoha
Date d'inscription : 16/12/2009

Fiche Ninja
PV:
205/205  (205/205)
PC:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Re: Histoire-histoire.   Jeu 21 Jan 2010, 01:26

Mon cher journal,

Mon désir de parler à quelqu'un a pris de telles proportions que j'ai fini par avoir envie de parler à Maboroshi. Quand il m'arrivait de le rejoindre dans sa chambre, dehors, tout au bout du couloir, je m'y sentais toujours bien, mais comme il est trop timide pour mettre quelqu'un dehors, je n'osais pas rester longtemps, car j'avais peur qu'il me prenne pour quelqu'un de collant et puéril. Je cherchais la moindre occasion de de parler un moment avec lui et celle-ci s'est présentée aujourd'hui. Maboroshi est devenue une grande fan des ninjutsus Katon, aussi, pour l'aider à en apprendre d'avantage, je lui avais apporté plusieurs livres qui traitaient de ce sujet. Nous étions tous deux installés l'un en face de l'autre à sa petite table, lui sur sa chaise, et moi sur un divan aux proportions ridicules. Je me sentais tout drôle quand je regardais droit dans ses yeux bleu clar et me rendais compte à quel il était intimidé par cette visite inhabituelle. Je pouvais lire si facilement en lui, son visage portait encore les traces de son manque d'assurance. Je comprenais tellement son comportement que j'en étais tout attendri. J'aurais voulu lui demander « Parle-moi de toi. Je suis là pour toi, je veux te parler.» Je me suis rendu compte qu'il était plus facile de penser de telles paroles que de les prononcer. Mais la journée s'est déroulée sans que rien ne se passe, sauf que je lui ai parlé de (X), et de son horrible comportement avec moi. Elle m'a longuement écouté sans même avoir à me répondre, c'était bien, j'avais l'impression d'exister.
Hanafubuki Y.


Mon cher journal,

Je te dérange une nouvelle fois tard le soir pour te raconter ce qu'il vient de m'arriver. Cette nuit, dans mon lit, j'ai pleuré et pleuré. J'ai tellement pleuré que je pensais qu'il ne me restait plus une seule goute d'eau dans le corps. Pourtant, je faisais tout pour le faire doucement, je ne voulais pas que mes voisins de chambrée ne puissent m'entendre gémir. J'aurais aimé qu'elle soit là, sa seule présence aurait suffi à me réconforter. Ne va en aucun cas t'imaginer que je suis amoureux de Maboroshi, car c'est absolument faux. Si au lieu d'une fille, il se serait trouvé un garçon ce jour-là à cet endroit là, j'aurais aussi essayé de me lier d'amitié avec lui.

Hanafubuki Y.
Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire-histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: QG Anbu-