AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entraînement au Rairyuu. [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Near Deckard
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 25
Village : Kumo Gakure
Date d'inscription : 04/01/2010

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Entraînement au Rairyuu. [en cours]   Mar 12 Jan 2010, 14:54

    "Vous n'empruntez rien cette fois-ci, Deckard-san ?
    - Non merci, pas cette fois, Ayase-san."

    Near sortit de la bibliothèque, dont il était un membre assidu, étant très friand de livre et davantage encore de connaissances - il aimait aussi beaucoup Ayase-san, la jeune et jolie bibliothécaire. Mais il ne venait quand même pas que pour ça... - . Il venait de consulter un ouvrage sur le ninjutsu, abordant de manière qualitative les aspects de certains types de technique. Un chapitre avait particulièrement attiré son attention : celui sur les jutsu façonnant le chakra dans des formes de type 'dragon' ('Tatsu/Ryuu no Jutsu'). Voici ce que disait l'introduction dudit chapitre :


    Citation:
    [...] "Au premier abord, un tel jutsu pourrait sembler ne faire qu'amasser une grande quantité d'un certain type de chakra en lui façonnant grossièrement une forme propre à l'offensive (parfois à la défense, en faisant s'enrouler le corps du dragon autour de l'utilisateur). Certaines techniques de type 'dragon', pour peu qu'elles soient légèrement perfectionnée, vont plus loin : le shinobi sera capable de mettre en mouvement, en plus du corps du dragon de chakra, sa gueule et ses crocs pendant un instant, pour augmenter les dommages infligés par la technique. Le simple impact d'une puissante masse de chakra devient incomparable si on lui ajoute une morsure destructrice. Mais ce n'est bien sûr pas tout ce qu'il y a à savoir sur ce type de technique, car il n'y aurait pas lieu de faire un chapitre consacré à ce sujet. Si nos lecteurs sont des utilisateurs de ninjutsu eux-mêmes, où s'ils ont déjà pu assister à des batailles entre Shinobi, ils l'ont peut-être déjà remarquer : certains des Tatsu/Ryuu no Jutsu possèdent des yeux, et souvent de couleur différente que celle du reste du chakra constituant leur corps. A quoi ce phénomène est-il dû ? Les techniques prenant pour forme les dragons requièrent une phase particulièrement importante de "visualisation de l'esprit" pour être maîtrisées. Consistant en premier lieu en des matérialisations massives de chakra, la pensée doit être préparée avec minutie et prête pour accompagner l'action. C'est d'ailleurs l'essence même du chakra : alliance de la pensée et du physique.

    D'où, d'après-vous, peut donc venir le fait que ce type de Jutsu acquiert souvent, naturellement, des yeux différents du reste de son corps ? Ce n'est pourtant évidemment pas une forme de vie. Une première réflexion amène à penser que c'est peut-être par choix de l'utilisateur, pour rendre son jutsu plus intimidant, en donnant cette impression à la fois de vie, et de puissance à travers le regard noir et subjuguant d'une créature telle que le dragon. Il est vrai qu'un dragon à l'air inanimé n'aurait peut-être pas le même effet psychologique. Mais, a-t-on déjà entendu parler de beaucoup de Shinobi travaillant leurs chakra à des fins esthétiques ? L'intérêt est maigre, et, nous le répétons : après s'être interrogés sur la question, des utilisateurs de tels ninjutsu ont été interrogés, et il s'est avéré qu'aucun d'entre eux n'avait donné d'yeux à son dragon volontairement. Il s'agit donc, encore une fois, d'une réaction naturelle. L'hypothèse de l'intimidation reposerait sur un choix de l'utilisateur, et est donc à exclure (au moins comme cause principale). Les yeux apparaissent naturellement dans l'esprit du ninja utilisant une technique formée d'un dragon, après la longue étape de méditation visant à visualiser le jutsu. Et ceci n'est pas un hasard. Le même phénomène se produit pour les mudras : on observe que le chakra est manié plus facilement en invoquant l'esprit de certains animaux. Dans le cas qui nous intéresse, c'est exactement le même principe : le chakra, manié et remanié, finira par tendre lui-même vers l'état le plus naturel. C'est ainsi qu'en essayant de donner simplement forme à un dragon, on réveille en même temps le côté "esprit" du chakra, toujours associé à celui-ci, qui transformera donc la forme grossière pour la rendre beaucoup plus proche du dragon lui-même tel qu'on le ressent. L'ajout des yeux est significatif, il copie l'apparence même de la force et de la volonté qui représentent cette créature mythique." [...]

    Le reste du chapitre continuait par de sinueuses contemplations et analyses mythologiques du dragon, que Near sauta, ennuyé par cet aspect des choses. Malgré cela, la signification de l'apparition des yeux lui semblait avoir un intérêt particulier, bien qu'il eut encore un peu de mal à déceler la source de cet intérêt. La fin du chapitre contenait quelques conseils sur l'apprentissage de tels jutsu, qu'il parcourut rapidement. Une fois cela fait, sa décision était prise. Il allait tenter de créer de lui-même son propre Kaminori no Ryuu (dragon de foudre). Cela allait sans doute lui permettre de comprendre ce sentiment faible et étrange qu'il ressentait vis-à-vis de cette fameuse apparition des yeux dans un jutsu, fait qui pouvait peut-être paraitre naturel à première vue mais qui n'était finalement pas si évident...

    En sortant de la bibliothèque, il prit donc le chemin d'une des portes électriques de Kumo, vers un endroit calme et solitaire qui permette de s'entraîner en paix. Il emporta au passage un peu de nourriture pour éventuellement rester sur place afin de pouvoir poursuivre l'apprentissage de sa nouvelle technique sur plusieurs jours s'il le fallait. Une heure après être sorti de la bibliothèque environ, il trouva un endroit adéquat : Une parcelle de terrain très peu accidenté en lisière de forêt, minuscule morceau des immenses plaines entourant Kumo Gakure comme une mer, ces plaines où la foudre tombait à une fréquence bien plus élevée que n'importe où ailleurs. Cette activité électrique intense... Les Shinobi de Kumo savaient en grande majorité utiliser le Raiton, et c'était d'ailleurs le plus souvent leur affinité naturelle. Near avait toujours eut le sentiment que cette prédominance et le climat étaient liées, mais il n'avait jamais pu déterminer la cause précise, scientifiquement parlant. Enfin, lui non plus n'échappait pas à la règle... Est-ce que la capacité de foudroyer l'ennemi était réellement un don de ce ciel ? La forte circulation d'électrons pouvait-elle influencer jusqu'aux gênes des humains qui la subissaient ? Bien qu'on soit tenter de répondre positivement à ces deux questions, en observant la corrélation presque évidente... Et pourtant, l'explication en elle-même, n'avait encore été fournie par personne. Peut-être qu'un jour, il la découvrirait...

    Ces pensées, dont Near s'était laissé envahir un instant, son air devenant sombre, ce n'était pas la première fois qu'il les avait formulées dans son esprit. Mais n'ayant aucune réponse de plus à y apporter simplement par la réflexion, il ne voulait pas s'y attarder. Il les chassa donc et décida de commencer son entrainement. Il avait déjà une petite idée sur les étapes à suivre pour le rendre le plus efficace possible. Tout d'abord, à titre d'échauffement, de "réveiller la nature du Raiton" en lui. Il ferma les yeux quelques secondes, concentrant sont chakra dans les pores de sorties de son corps, les tenketsu, puis le libéra en effectuant le changement de nature Raiton. Le corps de Near s'entoura d'éclairs blancs. Son Raiton adoptait naturellement cette couleur blanche... Ainsi bien éveillé au Raiton, il stoppa la libération de chakra afin de ne pas en gâcher. La base de tout jutsu à affinité élémentaire : Nature & Forme. Maintenant qu'il baignait dans cette nature, dont l'air toujours électrisé des plaines de Kumo était rempli, il passa à la première étape. Pour trouver la forme, il fallait la visualiser dans les moindres détails...
    Son corps électrisé, plus rapide, bondit comme un félin sur le tronc d'un arbre proche pour se propulser sur une branche à quelques mètres du sol. Il alla s'installer au bout de celle-ci, au milieu des feuilles et des branches souples qui formaient un siège confortable pour quelqu'un de léger comme lui, en équilibre au-dessus du vide. Il s'y assis donc, en tailleur, ferma les yeux et entama sa phase de méditation.


    Un dragon... Un long corps de serpent, majestueux, gigantesque, avec de lourdes écailles... Une tête fantastique, avec un regard dur, une grande gueule aux crocs immenses... Toute la mythologique créature personnalise les forces de la nature. Imaginer cet énorme corps de serpent ne fut pas difficile pour Near. En un instant, l'image d'un dragon très réaliste occupait la plus grande partie de son espace visuel mental. Au sein de l'esprit de Near, son futur jutsu lui apparaissait... Le corps du dragon se transformait peu à peu en électricité. Une fois cela fait, il fit disparaitre l'image mentale. Il s'imagina alors lui-même, de dos, tendant la main en avant, puis, utilisant son imagination de toutes ses forces, fit sortir le dragon de foudre de sa propre main dans son esprit. L'effort était difficile. Le corps du dragon sortait lentement... Physiquement, il avait l'impression que sa propre main était aspirée par son esprit... Near voulait créer une image mentale la plus ferme possible, car il savait, malgré son peu d'expérience dans l'apprentissage de Jutsu, que c'était cette étape qui allait lui permettre de maîtriser rapidement et efficacement la suite de l'entrainement. Il répéta donc l'apparition mentale du dragon depuis sa main mentalement de nombreuses fois, jusqu'à ce que l'image soit aussi pure que du diamant, et que le dragon puisse se libérer de la main de Near en une fraction de seconde. Quand il rouvrit les yeux, il était en sueurs. Il ne faut pas sous-estimer l'exercice mental... S'il est fait intensément, il peut en ressortir autant de fatigue, si ce n'est plus, que d'un entrainement physique. Near n'en avait d'ailleurs pas fini avec cette étape. Il manquait quelque chose au dragon. Ce n'était pour le moment, tel qu'il l'imaginait, qu'un amas d'électricité inanimé dans sa tête. Il manquait les yeux. Near ne ressentait pas le symbole du dragon : représentant toutes les forces de la nature, bien que c'est ce qu'il se soit dit en premier lieu, comme but à atteindre pour son image mentale. Il ne savait pas vraiment comment trouver ce qu'il cherchait... Par pure logique, mais sans grande conviction pour l'instant, il essaya de s'imprégner de la force de la nature qui l'entourait... Il utilisa alors toute sa concentration pour une méditation intense : tout en se concentrant sur les sensations telles que le souffle de la forte brise, le bruissement des feuilles, la fraîcheur de l'air, l'oscillation (à cause du vent) de la branche souple sur laquelle il était assis, le mouvement et les bruits des animaux dans la forêt derrière lui ; il cherchait à les insuffler à son dragon, dont il maintenant l'image fermement dans son esprit... Il divisait sa concentration maximale en deux parts égales entre ce qui l'entourait et ce qu'il imaginait dans son esprit, le summum de la difficulté pour le cerveau.
    Le vent...
    Le bruit du tonnerre qui tombait au loin...
    -Near était de plus en plus concentré-
    La sève et la vie qui coulaient, paisiblement dans l'arbre qui le supportait...
    L'atmosphère, humide, légère et agréable...
    Une goutte d'eau qui lui tomba soudain dans la nuque déclencha le déclic. Ses sens, tendus à leur paroxysme, dans une concentration à toute épreuve, se fondirent à son esprit. Le dragon de foudre ouvrit ses yeux flamboyants. Near voyait dans son propre esprit ce dragon, sa création mentale, qui le fixait, lui, son créateur, avec des yeux puissants et déterminés... Les yeux combatifs d'un nouvel allié aux côtés de qui se battre.

    Near sauta lestement de sa branche souple sur le sol. Il atterrit en souplesse, le corps fléchit, et quand il se redressa, il ouvrit les yeux et sourit au vent. Il avait trouvé le sentiment qu'il était parti rechercher... Ce n'est qu'au bout de quelques instants après qu'il ait enfin rouvert ses yeux qu'il vit le soleil, au loin, déjà rougeoyant, proche de l'horizon. Il reprit alors conscience du temps...

    *Il est déjà si tard ? Mais... Je suis venu ici en fin de matinée ! C'est incroyable que j'aie rempli cette vaste après-midi simplement par la méditation ? J'ai l'impression que ça fait à peine une heure que j'ai commencé ! Bon, quoiqu'il en soit, je ne ressens aucun empressement. J'ai le sentiment au fond de moi que plus j'attends la fermentation de ma visualisation mentale du jutsu, plus la technique me paraitra facile, et plus elle sera réussie. Il ne faut pas bâcler la besogne, faisons-la bien en prenant notre temps. Je vais m'offrir une nuit de sommeil, et demain je ferai "sortir le dragon" !*
Revenir en haut Aller en bas
Near Deckard
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 25
Village : Kumo Gakure
Date d'inscription : 04/01/2010

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Entraînement au Rairyuu. [en cours]   Jeu 14 Jan 2010, 00:06

    Quand Near se réveilla le lendemain matin à l'aube, il avait quelques courbatures... Le tronc noueux de l'arbre qui lui avait servi d'appui n'était pas seulement une surface dure, c'était surtout une surface assez peu plane... Mais ce type d'expérience était sans doute bénéfique, pour casser un peu les habitudes, sortir de cette vie douillette que les hommes se font naturellement... Bien que ce ne soit pas un pli que prennent facilement la plupart des ninja étant donné l'entretien sérieux qu'ils font de leur grande force physique. Mais dormir ainsi en pleine nature était un véritable éveil des sens. Il récupéra rapidement de ces quelques légères douleurs après quelques étirements, un bon bol d'air frais et un petit déjeuner constitué... D'un bol de riz et d'un soda.

    *C'est vraiment pas terrible comme petit déjeuner... Bon, il va peut-être temps de commencer.*


    Near se leva, prit une profonde inspiration, ferma les yeux, rappela à lui l'image qui s'était imprimée dans son cerveau... - La mémoire est à sa capacité maximum quand l'exercice de mémorisation est répété plusieurs fois séparées par des pauses, suivis d'une bonne nuit d'un sommeil réparateur, qui permet d'intégrer ce qui a été compris, retenu, de manière quasiment définitive. Les études montrent qu'une mémoire normale, si on lui fait fermement retenir la même chose sept fois avant de dormir, on peut, en une semaine, garantir qu'une certaine connaissance sera retenue à vie. Near avait répété l'étape de visualisation bien davantage que sept fois, et il avait ensuite bénéficié d'une nuit calme dans l'air pur de la nature, gravant à jamais l'image du dragon... Rappeler à lui cette image ne demandait plus maintenant un effort plus élevé que de lever le petit doigt, et une concentration très minime. L'apprentissage de la première étape était donc un franc sujet - ..., étendit le bras droit en avant, main ouverte, paume vers l'horizon... Il concentra son chakra dans l'avant-bras, ouvrit ses tenketsu, effectua le changement de nature dont il était maintenant coutumier, "Raiton, Rairyuu no Jutsu !", s'écria-t-il. Une gigantesque quantité d'électricité s'échappa de son bras, suivant exactement son schéma mental. Le dragon apparut, immobile devant Near. Deux rubis luisants d'un feu secret lui donnaient un regard cruel, brûlant et glacial à la fois. Mais... Il était un peu difforme. La tête, mise à part les yeux, ne ressemblait pas à grand chose, et le corps était comme... Une longue patate... Et il était là, immobile, et Near ne savait qu'en faire... (*)

    *Euh... Je fais quoi là ? Il est tout patatoïdique, c'est moche... Le chakra est mal condensé, c'est pas du tout puissant... Ça ferait pas peur à un lapin de garenne. Enfin si, peut-être quand même... Bon, apparemment, je ne pourrai m'en sortir sans ça... Il va falloir que je crée une série de mudras adéquats, pour canaliser le chakra, après, ça ne sera qu'une question de quelques heures de perfectionnement. Mon expérience de tenter une technique sans mudra est assez peu concluante, je comprends la pleine importance canalisatrice des signes maintenant. Mais avant ça, il faut que je fasse un petit test supplémentaire...*

    Near rouvrit ses tenketsu, et tenta d'aspirer, de rappeler à lui son dragon de chakra Raiton... En d'autres termes, il voulait savoir s'il était possible de 'recycler' son chakra. Il n'avait jamais vu personne faire cela, donc il ne pouvait se douter de la réponse... En effet, il paraitrait stupide, en combat, d'utiliser un jutsu puis de faire revenir son chakra dans son corps au lieu de l'envoyer sur l'adversaire. Stupide, et pas seulement - dangereux, également. Car Near ne savait pas du tout si la chose était possible ou non, en effet, il était très probable que le chakra, surtout si on avait changé de nature, agisse comme une arme même sur le Shinobi dont il était issu... C'est pourquoi le ninja aux cheveux blancs fut très prudent dans cette tentative. Et puis, si la chose était stupide en combat, elle était très utile en entrainement... On n'était pas ainsi forcés d'essayer la force destructrice de son jutsu à chaque fois, on pouvait s'entrainer simplement à sa formation, puis reprendre le chakra sans le gaspiller, et effectuer ainsi d'énormes économies... Et au fur et à mesure que Near réfléchissait, il se rendait compte que ça pourrait aussi présenter des avantages stratégiques... Il était possible de créer des feintes tout à fait inattendues de cette manière, et ainsi de créer des ouvertures chez l'adversaire. Alors que l'esprit de Near se dirigeait vers un monde complexe de stratégies les plus diverses et originales, ce qu'il tentait de faire se mettait à l'œuvre. Peu à peu, le chakra raiton rentrait dans le corps de Near, lentement, puis de plus en plus vite... Il parvint, en assez peu de temps, à rappeler tout le dragon entièrement en lui, sans aucun dommage collatéral.. Mais soudain, alors que le dragon avait totalement disparut et qu'il avait récupéré tout son chakra, il sentit une douleur atroce au cœur. Bien que la récupération du chakra se soit bien passée, il subissait le contrecoup de l'électricité qu'il avait absorbée. Saisissant et serrant de toutes ses forces sa poitrine à deux mains pour supporter la douleur, il s'effondra sur le sol. Des éclairs incontrôlés apparurent autour de son corps... Il avait créé un énorme différentiel électrique en rappelant son chakra raiton, et cela était en train de le détruire... Near comprit que sa vie pourrait très bien se finir ainsi, et utilisa toute la force de sa logique et de sa raison pour contrôler son corps et chercher une solution. Supportant, avec un stoïcisme absolu, le millénaire de souffrance par lequel il passait, il se leva, redressa la tête, regarda droit devant lui, se concentra...

    *Utiliser... Le changement de nature... L'inverser... Transformer l'électricité en chakra... Ou au moins neutraliser la charge... Je peux manipuler la charge électrique pour créer l'électricité, donc normalement, je peux l'annuler aussi... ALLEZ, BORDEL, J'AI TROP MAL !*

    Near se concentra sur les courants électriques... Par la concentration son esprit pénétrait à l'intérieur même de son corps, il voyait les flux d'électricités... Autour de son lui s'agitaient encore des éclairs incontrôlés, s'échappant tous seuls de ce corps en totale surtension.

    *Encore !*

    Il voyait de plus en plus précisément... Il distinguait les différences de potentiel énormes qui déchiraient ses organes et ses muscles...

    *ENCORE !*

    Il parvint à visualiser les électrons en circulation quasi-instantanée... Une vision telle qu'un microscope électronique des plus perfectionnés ne pourrait l'obtenir... Il replaça peu à peu les groupes d'électrons en surcharge dans les zones chargées très positivement (les électrons e- sont chargés négativement) où il n'y avait presque plus d'électrons, pour annuler les différences de potentiel... La matière interne constituant sa chaire, ses organes, son sang... Commençait à se désagréger... L'instinct de survie accéléra soudain d'une manière spectaculaire son remaniement électronique interne, et tout rentra à sa place, dans l'électronégativité la plus parfaite... - Pour la compréhension des lecteurs, il faut noter que les forts courants électriques sont créés par des différences de potentiels, c'est-à-dire, grossièrement, entre une zone où des électrons s'accumulent et une autre, de dépression électronique, où la quantité d'électrons libres est quasiment réduite à zéro. (la circulation d'électron ne se fait que sur les électrons libres, sinon cela détruirait la matière. Mais la tension était telle dans le corps de Near que les électrons non libres ont failli être arrachés, ce qui aurait alors annihiler entièrement le corps du Shinobi. -

    Jamais, jamais il n'avait senti aussi proche le souffle glacé de la mort dans sa jeune nuque... Il était maintenant effondré par terre. L'effort fourni pour rester conscient, alors qu'il luttait et luttait encore pour s'accrocher à la vie, avait drainé toutes son énergie... Il eut une dernière pensée avant de sombrer dans l'inconscience :

    *Moi qui pensait faire des économies de chakra et d'énergie... Cette saloperie... M'a totalement... Épuisé...*



    * BLACK OUT. *

    ____________________________________________________________

    (*) : Fail ! , pour les Geek...



Dernière édition par Near Deckard le Dim 17 Jan 2010, 12:48, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Near Deckard
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 25
Village : Kumo Gakure
Date d'inscription : 04/01/2010

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Entraînement au Rairyuu. [en cours]   Jeu 14 Jan 2010, 00:32

    Quand Near se réveilla, cette fois-ci, ce n'était plus des courbatures dont il souffrait mais un atroce mal de tête, et des contusions ainsi que des brûlures légères sur tout son corps. Il se releva, et mangea un morceau. Il n'était pas encore très tard d'après la position du soleil, il était resté inconscient moins d'une dizaine d'heures. Il se sentait... Stupide.

    *Pourquoi ai-je fait ça ? Mais, c'est étrange pourtant... Au moment où je récupérais mon chakra, j'avais le sentiment de changer sa nature, de retransformer l'électricité en chakra... Et je ne me suis pas inquiété puisque rien ne se produisait pendant le processus. Alors pourquoi est-ce que le chakra que j'ai absorbé était en fait resté changé en raiton ? Hmmm...*

    Near s'assit et réfléchit, visiblement contrarié par cet incident dont il ne comprenait pas encore la cause. Après quelques instants de réflexion, il se rendit qu'il n'y avait en fait qu'une seule explication possible. Il n'avait tout simplement pas réussi à retransformer le raiton en chakra pur, et s'était pris le contrecoup de la surtension électrique avec un léger retard... Mais il avait ensuite réussi à neutraliser l'électricité une fois que celle-ci était dans son corps. Bien sûr, il avait été aidé par un instinct de survie très puissant, mais cela signifiait que la chose était possible. Il fallait juste qu'il réussisse à retransformer le raiton en chakra avant de l'absorber. Au lieu de reprendre l'entraînement de sa technique tout de suite, il décida donc, vexé par son échec et le danger qu'il s'était infligé, qu'il fallait d'abord qu'il réussisse à neutraliser son propre raiton. C'était, d'une part une question de sécurité, et d'autre part, il sentait qu'y parvenir lui apporterait quelque chose d'utile. Par l'expérience précédente, son corps était sans doute déjà devenu beaucoup plus résistant à l'électricité, donc maintenant, s'il ratait à nouveau l'expérience sur une petite quantité de raiton, ça ne devrait pas lui faire grand chose. Il produit donc une boule moyenne de chakra au creux de sa main, et la changea en électricité. Puis il se concentra sur la boule pour retransformer le chakra de l'état raiton à l'état pur. Il utilisa l'expérience acquise quelques heures auparavant, alors qu'il neutralisait d'énormes flux d'électrons pour sauver sa vie, au sein même de son corps. Il essaya de répéter la même sensation... Se concentrant sur les flux d'électrons, et, au lieu de les laisser se grouper et former des zones de pressions et de dépressions créant entre elles des courants électriques comme ils le faisaient naturellement dans cette boule de raiton, il tenta de les éparpiller, de les répartir de manière égale partout. La boule d'électricité redevint bleue... Il absorba alors son chakra redevenu pur, sans subir aucun dommage. Il avait déjà neutralisé de l'électricité auparavant bien sûr, mais jamais du raiton. En effet, bien que les affinités ninja soient élémentaires, les éléments produits à partir de chakra ne sont pas exactement les mêmes que l’élément lui-même à l’état naturel. C’est une énergie plus puissante, et dont la cohésion est assurée par le chakra lui-même. D’où la différence entre neutraliser un courant électrique et un jutsu raiton. De même, un utilisateur suiton économisera son chakra en maniant l’eau autour de lui, mais ses jutsu seront un peu moins puissants que s’il utilisait de l’eau générée à partir de son propre chakra.

    Une pensée le frappa alors : il avait très souvent réussi à faire apparaître, assez naturellement, des éclairs autour de lui. Il se demanda pourquoi ces éclairs, pourtant presque en contacts avec lui, ne l’affectaient pas. Il trouva la réponse assez naturellement. En fait, un utilisateur de raiton crée naturellement un isolement entre son corps et l’électricité, ne faisant circuler son raiton que par deux points de son corps : généralement ses mains, parfois ses pieds. Ainsi, il peut se comporter comme un générateur d’électricité très puissant dans un circuit électrique. Cela assure d’éviter les courts-circuits, survoltages, ect… Comme celui qu’avait subi Near en absorbant sa technique. C’est donc cela qui permettait aux ninja d’affinité raiton de se protéger d’eux-mêmes. Après ce pas dans la compréhension de sa propre affinité, que ses connaissances en physique combinées à son entraînement très sérieux lui permettaient maintenant de faire, il arrêta de divaguer, et en revint enfin au but initial de son entraînement, son dragon de foudre. Le jeune ninja commença à malaxer son chakra pour trouver naturellement les mudras qui l'aideraient à utiliser ce jutsu. Les yeux fermés, visualisant le dragon, ses mains prirent plusieurs positions successives, presque d'elles-mêmes. Ses sensations étaient comme guidées par ses chakra.

    * ...Serpent... Tigre... Sanglier... Bélier... Serpent... Dragon... [...] *


    Spoiler:
     

    Après quelques minutes de malaxage intense, la série de signes qui apparut comme la meilleure fut [Serpent Dragon Tigre Bélier Serpent Sanglier Dragon Tigre]. Bien décider à finaliser son jutsu en une seule fois grâce à cette série précise qui allait l'aider à confectionner un Rairyuu parfait, il composa rapidement une fois de plus ces mudras, et s'écria :

    ** Raiton, Rai Ryuu no Jutsu ! **

    Un énorme dragon de foudre bleutée s'échappa des mains de Near...


    La créature aux yeux de rubis dégageait une aura autrement plus dense qu'auparavant... Le chakra était dense, puissant... L'électricité émettait des petits crissements alors que ce corps constitué de différences de potentiel se déplaçant sans interruption, commençait à augmenter la température autour de lui. Near, dans la chaleur et l'impression de puissance que dégageait son Rairyuu, dressé dans les airs devant lui, esquissa un sourire. Il ramena son index droit en direction de lui, pliant le coude, puis, d'un geste souple, déplia son bras et désigna la forêt avoisinante. Le dragon s'élança - non, en réalité, il disparut, presque, de la vue même de Near - vers les arbres désignés. Le dragon referma son énorme mâchoire de foudre sur le tronc d'un arbre, qui fut déchiqueté en un instant, puis chargea un autre derrière le premier, explosant le tronc d'un coup de tête, avant de disparaitre. Le dragon répondait parfaitement aux commandes du Shinobi aux cheveux blancs. Quelques instants après la disparition du jutsu, les deux énormes arbres s'effondrèrent dans deux directions différentes sur le sol... Leurs souches, encore animées de quelques éclairs, étaient calcinées...

    L'entrainement était en grande partie terminé. Le Rairyuu était déjà bien perfectionné, sa puissance concentrée, le résultat répondait à toutes les attentes de Near. Il s'entraina à en refaire, pour tester s'il pouvait augmenter encore la densité, la puissance, le contrôle, la vitesse, ect... Et il tenta également à nouveau l'expérience de réabsorber son propre chakra, qu'il réussit cette fois sans problème, puisqu'il avait maintenant appris à transformer le raiton en chakra pur. A la fin de son entrainement, il pouvait faire foncer son Rairyuu vers lui et l'absorber entièrement en un instant sans prendre le moindre dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Near Deckard
Chuunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 25
Village : Kumo Gakure
Date d'inscription : 04/01/2010

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Entraînement au Rairyuu. [en cours]   Dim 17 Jan 2010, 13:57

    Near avait passé maintenant prêt de trois jours à s'entrainer. La deuxième nuit l'avait fait récupérer des blessures reçues lors de son expérience d'absorption ratée, mais il avait dépensé beaucoup de chakra, et n'avait pas encore tout récupéré. Pendant le troisième jour, il fit donc un peu d'entrainement physique : musculation, course, tout cela effectué avec des poids d'entrainement... Afin de se remettre un peu en forme et de ne pas dépenser de chakra. Mais, au cours de la journée lui vint une nouvelle idée, pour créer, à partir de son Kaminari no Tatsu, un jutsu encore plus puissant... Il voulait faire tourbillonner le chakra afin d'augmenter le pouvoir destructeur du dragon. Il imagina tout de suite un nom pour cette nouvelle technique : Rairyuu no Tatsumaki, la tempête du dragon de foudre...

    Ces


    [A Suivre ...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement au Rairyuu. [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînement au Rairyuu. [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes-