AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fu Yamanaka
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 30
Village : Konoha
Date d'inscription : 16/12/2009

Fiche Ninja
PV:
205/205  (205/205)
PC:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Dim 10 Jan 2010, 15:38

Citation :
Info utile: Puisque vous avez tous les 3 un personnage du manga (nous sommes la seule équipe composée uniquement de personnages du manga d'ailleurs :O), je compte sur vous pour respecter au mieux sa psychologie.
-Kotetsu: ben tu es un chuunin tout ce qu'il y a de plus normal.
-Ibiki: tu as intégré cette équipe pour surveiller les agissements de l'envoyé de la racine que je suis pour protéger le démon-renard.
-Naruto: tu sais ce que tu as à faire mieux que personne haha.

Règles de l'épreuve:

Spoiler:
 

Altérations mentales: (j'en ajouterai de nouvelles au fur et à mesure du rp).
Spoiler:
 

Last règle: L'ordre des posts n'a aucune important pour le moment puisque vous ne vous retrouverez certainement pas tout de suite. (si vous supprimez votre déguisement pour vous faire reconnaître par vos camarade, l'examen est terminé pour vous).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Dim 10 Jan 2010, 17:13

Jour 1 : Matin

Les étoiles brillent toujours et encore. Elles se reflètent sur le papier peint de sa chambre. Bien entendu, le jeune homme ni voit rien, il dort encore profondément. Soudain, un bruit sourd vint perturber son sommeil reposant, celui du réveil qui sonne à six heures du matin. Encore dans les nuages, Kotetsu entreprend enfin de lever le pied. Le jeune homme chausse ses pantoufles sans se presser et avance vers la salle de bain en culbutant sa sacoche. Quelle journée poisseuse !, se disait-il. Devant le miroir, il ne fut pas étonné de voir ses cheveux bruns ébouriffés et des cernes sous ses yeux bleus. Kotetsu empoigna son gant de toilette et versa de l'eau fraîche dessus, de quoi se réveiller. Il débarbouilla son visage gaiement. Ensuite, il mit du gel sur ses cheveux, maintenant en parfait état. Enfin, il se brossa les dents en appuyant fortement, assez pour avoir un sourire radieux qui puisse plair aux filles cherchant l'âme soeur. Après s'être habillé d'une chemise noire et d'un pantalon assorti à ses cheveux, Kotetsu plaça ses deux sabres tranchants derrière son dos et son bandeau de Konoha sur le haut de son front.

Il n'avait rien de spécial à faire aujourd'hui, comment allait-il s'occuper ? Kotetsu descendait les escaliers et atterrissait directement dans la cuisine où il pourrait se préparer un délicieux petit déjeuner. Le jeune homme se met à prendre une paire d'oeufs et à les faire chauffer d'une façon spécifique pour obtenir des oeufs brouillés, son repas préferé. Il s'installe sur une chaise et déguste son met pendant qu'une lettre se glisse dans l'entre-bâillement de la porte. Le Konohajin la remarque seulement après avoir mangé. Il marche en direction de la lettre. Personne ne se trouve devant la porte à part un faucon, certainement un messager. En ouvrant l'envellope, Kotetsu trouve un bout de papier. Cette lettre vient de Fuh. L'homme envoyé par l'Hokage en personne qu'il avait découvert à l'intérieur d'un restaurant. Le ninja lit les quelques mots laissés par Fuh.

Citation :
Je t'attends devant les Portes du village à 7 h 30 précise.

Fuh.

De quoi s'agit-il ? Enfin bref, Kotetsu ne doit manquer pour rien au monde son rendez-vous. Tout compte fait, sa journée sera peut-être moins longue qu'il ne le croyait. Il est déjà sept heures du matin. Le jeune homme sort de chez lui après d'interminables minutes d'attente devant la télévision. Il prend bien soin de cacher la clef de maison sous le tapis qui recouvre le seuil de porte, on ne sait jamais. L'intellectuel déambule dans les rues peuplées du village de la feuille. Que pouvait bien lui vouloir Fuh ? Plusieurs gens passent devant lui. Franchement, que peut-on faire durant une saison hivernale ? Ah si, ils peuvent servir à quelque chose... Kotetsu demande l'heure à un passant qui lui répond de suite : 7 h 25. Il faut se dépêcher, heureusement que les habitants de Konoha sont sympathiques. Le jeune homme arrivait enfin au lieu de rendez-vous à l'heure pile, mais il n'était pas seul.


Dernière édition par Kotetsu Hagane le Mer 13 Jan 2010, 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Naruto
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 26
Village : Konoha Gakure No Satô
Date d'inscription : 28/03/2009

Fiche Ninja
PV:
395/395  (395/395)
PC:
585/585  (585/585)

MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Dim 10 Jan 2010, 23:12

[Post I]

Comment avais-je trouvé le sommeil dans un tel stade d'excitation et d'impatience ? La fatigue qui, sans doute, s'était emparée de mon esprit avant même que je ne me décide à quitter ce monde pour rejoindre celui dominé par mon subconscient. Des changements notables avaient en un rien de temps fait surface dans la politique du village de Konoha, à commencer par le sommet même de cette grande pyramide que nous nous plaisions à évoquer sous la forme d'un imposant arbre. Le poste de Hokage, la fondation même du pays, avait subi un changement inaltérable lorsqu'un illustre inconnu remplaça Tsunade Baa-chan, cinquième du nom. Le dénommé Danzô venait d'être promu Rokudaime Hokage, laissant une zone d'ombre planer sur ce qui s'était vraiment passé. On disait que la petite-fille du fondateur du village n'était plus capable d'assurer la lourde charge qui avait jusqu'à présent reposé sur ses épaules, et que le nouveau venu s'en sortirait mieux en instaurant un nouveau régime, dont les prémices ne me plaisaient guère. Des réformes s'étaient déjà mises en place, au bout de quelques jours seulement, et celle qui me concernait directement était la nouvelle répartition des équipes. Après m'être bien intégré à ma nouvelle équipe, dirigée par Kakashi et accoudé d'Anji et Kyosuke, voilà qu'il me fallait à nouveau prendre d'autres repères en étant accueilli au sein d'un groupe dont je ne connaissais toujours pas les membres. Du moins, ce n'était plus qu'une question de minutes. L'eau de la douche ruisselant sur mon visage aux yeux encore imbibé de sommeil me donnait encore envie de dormir. Comatant, immobile, sous le flot de gouttelettes atterrissant au sommet du crâne, j'achevai bien vite ma toilette et me vêtit sans plus attendre, l'estomac sur les talons. Ma collation se passa comme toujours en solitaire, et mes repas ne connaissaient aucun changement. Comme chaque matin, j'avalai un bol de nouilles chaudes qui en dépit de sa lourdeur ne suffisait pas à me faire tenir pour le restant de la journée, étant donné que les supplications sonores de mon estomac recommencaient sur le coup de midi. De plus, il fallait que je prenne des forces, car mon nouveau senseï allait probablement attaquer notre première rencontre avec un entraînement concocté par ses soins. Après tout, Kakashi-senseï en avait fait de même il y a de cela des années. Moi qui pensais avoir tout vu avec l'utilisateur du Sharingan, je n'étais décidément pas au bout de mes surprises.
La dernière gorgée avalée et la panse bombée, j'attrapai sans cérémonies ma veste trônant sur une chaise dans ma chambre et l'enfilai à la hâte, attachant entre temps mon bandeau ninja autour de mon front d'un geste presque mécanique. Mon regard s'attarda un instant dans un miroir, sur la feuille gravée dans le métal froid luisant au milieu de quelques mèches dorées, et je repensai à Sasuke (pour changer), plus précisément à notre combat dans la vallée de la Fin. A un moment, j'avais involontairement éraflé le signe de son bandeau au moyen de mes griffes, symbolisant l'arrivée d'une nouvelle ère, celle d'un Nuke-nin et d'un fervent ninja de Konoha. Celle de deux anciens amis dont les liens avaient été tranchés à cause d'un être assoiffé de pouvoir et d'ambitions. Mais en ce qui me concernait, Sasuke restait mon ami, et je le ramènerai au village, coûte que coûte. Ma main droite se leva lentement vers mon reflet, touchant la glace du bout des doigts, tandis que je fixai mon propre regard azuré, le regard soudainement vague.


* Sask'e ... attends-moi ... *

Refermant brusquement mes doigts, je sortai sans plus attendre de mon appartement après avoir pris soin de me fournir en matériel ninja. Mais alors que je commençai à songer en quoi allait consister mon entraînement, un bout de papier accroché à ma porte au moyen d'un kunaï attira mon attention. L'arrachant, j'en consultai le message griffonné à la hâte. L'écriture m'était étrangère, tout comme le nom. Ainsi donc, un dénommé Fuh venait de me donner rendez-vous aux portes du village, dans un peu moins de cinq minutes. Était-ce mon senseï ? C'était très probable. L'unique façon de m'en assurer pleinement était de m'y rendre, même si je redoutai intérieurement un canular de la part de ce garnement de Konohamaru. Je me mis donc en route au pas de course, l'air frais sifflant à mon visage, la mine encore endormie, avide de réponses.



Le chemin fut rapide, et en un rien de temps je me retrouvai en face des imposantes portes du village déjà ouvertes en dépit de l'heure matinale. Quelques chunnins s'y trouvaient déjà, tranquillement installés à l'ombre d'un petit abri conçu spécialement pour leurs tours de garde.Vraisemblablement, personne de mon hypothétique équipe ne se trouvait encore sur les lieux, aussi dus-je m'armer de patience et attendre l'arrivée d'une nouvelle tête. Au bout de quelques minutes, un nouveau venu fit son apparition, l'air aussi perdu que moi. Kotetsu Hagane, l'un des chunnins qui assuraient habituellement la garde ici-même. Il traînait tout le temps avec un certain Izumo qui, aujourd'hui, n'était toutefois pas présent à ses côtés. Rassuré de voir un visage familier, je m'approchai de lui et vint à sa rencontre.


" Salut Kotetsu ! "
Revenir en haut Aller en bas
Ibiki Morino
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 117
Village : Konoha
Date d'inscription : 14/12/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Mar 12 Jan 2010, 20:08

~ Post 1 ~
~ Jour 1 ~
~ Matin ~




    Aujourd’hui était un jour spécial pour Ibiki, il ne le savait pas encore pourtant il allait devoir faire face à un nouvel événement dans sa vie, l’intégration à une équipe de trois personnes dirigée par un senseï, comme si Mr. Morino en avait besoin. Depuis l’arrivée de l’homme aux bandages, plus couramment nommé Danzou, au village en tant qu’Hokage, tout était modifié si rapidement, un nouveau régime s’installait et contrairement à ce qu’aurait espéré Ibiki, il se mettait en place à une très grande vitesse et les moyens pour le contrer étaient quasi-nuls, tout les espoirs pour les shinobis de Konoha refusant la montée au pouvoir de Danzou se trouvaient affaiblis de jour en jour et certains d’entre eux sombraient du mauvais côté. En ce qui concernait le Chunnin, Ibiki Morino, on ne pouvait pas dire qu’il sombrait du mauvais côté mais plutôt qu’il était en filature à durée indéterminée. De par ses connaissances, le Chunnin avait quelque fois le droit à quelques informations utiles, cette fois-ci il avait sus à l’avance qu’il allait faire partit d’une équipe, il connaissait les membres, mais ni quand et ni comment l’équipe allait être formée mais ce qu’il redoutait se trouvait être le dit senseï, d’après ce qu’on lui avait dit il s’agirait surement d’un homme de Danzou, un soldat de la Racine, quelle veine ! Déjà que le nouveau régime oppressait tout le village si Ibiki se devait en plus d’être surveillé il ne saurait plus trop comment agir, pourtant il n’avait rien dit lors de sa prise de connaissances sur ce qu’il l’attendait, il avait même accepté de surveiller le démon-renard et les agissements de l’homme de la Racine. Il s’agissait presque d’une mission de rang SS à ses yeux, c’était pour le bien du village, si en plus de prendre le contrôle sur le village, Danzou réussissait à s’emparer de l’hôte de Kyubi, alors tout serait perdus pour Konoha, c’était presque LE sauveur qu’incarnait Ibiki dans cette histoire.

    Il était déjà 7h00 du matin lorsqu’Ibiki était sortit de chez lui, ce fût à ce moment précis que le faucon se posa sur l’épaule du Chunnin, à sa patte un message lui était adressé, était-ce aujourd’hui ? Retirant le papier de son étui, l’homme aux cicatrices déroula la feuille et se mit à lire les quelques mots écrits et signés par un certain « Fuh » une convocation et un nom, c’était tout ce qu’il se trouvait sur ce foutu papier ! Apparemment, Ibiki n’avait pas encore vécus des choses étonnantes dans sa vie, il lui restait encore beaucoup de choses à vivre et à ressentir dans les années à suivre, et pour le moment ce serais avec ses nouveaux coéquipiers qu’il allait les vivre. Et dire, qu’il y encore peu de temps, le Chunnin était senseï et avait dirigé une petite équipe, peut être que face à l’échec de sa première mission et la mort d’une de ses élèves, le Conseil Suprême du Village avait écarté toute possibilité de replacer Ibiki à la tête d’une équipe de Genin ? Cette option était tout à fait possible et envisageable vus la mauvaise gestion et le mauvais comportement dont il avait fait preuve.

    Ce fût donc sur cette petite note nostalgique que le jeune homme âge d’à peine 27 Ans se mit enfin en route pour les portes du village, son pas était lent, l’envie de se rendre à cette convocation était totalement inexistante, il aurait voulus se retourner et courir en sens inverse, il ne voulait pas revivre une perte, mais cette fois-ci était différente pour lui, il n’était plus senseï mais élève, pourtant il ne savait pas si il devait accepter cette intégration à une équipe. Mais comme on lui avait dit, il était obligé ! C’était à lui de protéger Naruto Uzumaki ! A lui de protéger le village et de surveiller les agissements douteux de la Racine ! Il était shinobi, bon sang ! Lorsqu’il arriva enfin devant les portes du village, il aperçut les deux hommes dont lui avait parlé, Naruto et Kotetsu s’étaient déjà trouvés apparemment, Ibiki fût d’ailleurs étonné d’être arrivé après eux, Kakashi commencerait-il à déteindre sur lui ?

    « Uzumaki ! Calme toi si tôt le matin. Et toi Kotetsu, ne te laisse pas faire par ce garnement. »

    Ibiki était autoritaire mais ce n’était pas contre les deux hommes, non, c’était tout le contraire, c’était plus par fraternité, il voulait être là et ne pas les perdre, c’était étrange comme comportement mais l’homme aux cicatrices était comme cela et il n’allait pas changer !


Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Fu Yamanaka
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 30
Village : Konoha
Date d'inscription : 16/12/2009

Fiche Ninja
PV:
205/205  (205/205)
PC:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Mer 13 Jan 2010, 00:22

Nouveau jour, nouvelle aventure qui commence. Depuis quelques semaines déjà, Konoha voyait ses effectifs militaires diminuer. Et notre bon Hokage, inquiet de l'avenir du village, avait décidé de prendre des mesures draconiennes pour pourvoir à ce manque. C'était ainsi que moi, Hanafubuki Yamanaka, je fus spécialement dépêché pour aller m'occuper de l'entrainement d'une équipe de trois ninjas. Par chance, Danzô avait pris soin de me confier ceux qu'il jugeait alors les meilleurs, enfin certainement les moins mauvais de tous ceux qui s'étaient alors retrouvés sans équipier ni sensei. Bien-entendu, soucieux de ne pas me faire perdre mon temps, il m'avait chargé de surveiller de près un de mes élèves, Naruto Uzumaki dit le jinchuriki du Kyubi. Cette mission allait donc être longue et éprouvante aux dire du dossier de ce dernier. Jeune et indiscipliné, même les deux des sanins de notre village n'étaient pas parvenu à en faire ce qu'ils voulaient. Mais une chose était sure, si ce petit vaurien venait à me causer trop de problème je n'hésiterai pas un seul instant à faire usage de moyens de pression dont-il se souviendra pour le restant de sa vie. Un autre élément de mon équipe me préoccupait : Ibiki Morino, un ninja assez puissant qui avait largement fait ses preuves en missions. Je suis persuadé que la raison pour laquelle le maître a décidé d'ajouter ce nina dans mon équipe n'est, une fois encore, qu'un nouveau test que je dois passer.

Le dernier membre de l'équipe n'étant pas en soi un problème, il a tout du chuunin basique sans grande prétention, il n'est pas nécessaire de s'attarder outre mesure à son cas. C'est ainsi que, désireux de pousser à bout cette bande de raté, je suis allé demander au maître une permission spéciale pour leur faire passer l'un des tests les plus difficile qu'ils auraient à passer de leur vie. Cet épreuve serait à la fois éprouvante pour leur santé mentale, mais elle leur demanderait de grandes capacités d'adaptation et un certain degré de réflexion. Ils devraient très certainement face à d'anciennes connaissances qui, heureusement pour eux, seraient incapables de les reconnaître, sauf si bien sûr j'estime que leur donner à nouveau l'occasion de se parler puisse être utile. J'allais bientôt pouvoir voir ce que l'éducation traditionnelle des ninjas de Konoha pouvait bien donner comme résultat. Curieux de témoigner de leurs capacités, j'allais étaler leur épreuve sur une semaine, leur laissant le temps de profiter pleinement de ce séjour en prison pour déployer aux mieux tout leur talent. C'est ainsi que, l'esprit perturbé par les dossiers de ces trois ninjas, je m'en suis allé les rencontrer aux portes du village. Mon plan bien en tête, je viens à leur rencontre avec deux de mes confrères de la racine, dans le but de les diriger tous séparément vers le point où se déroulerait leur épreuve.

Ryuu, un petit brun qui mesurait près d'un mètre quatre-vingts fut chargé de s'occuper de Kotetsu, l'un de mes élèves potentiel qui ressemblait étrangement à ce dernier Ce petit homme allait emmener cet Hagane vers le convoi de prisonnier Ouest, auquel il serait ensuite mélangé pour passer inaperçu dans la prison. Yui, une belle jeune demoiselle à la chevelure rose et qui n'avait encore que seize ans avait pour tache de guider Ibiki jusqu'au convoi de prisonnier qui provenait de l'Est, où il serait lui aussi affublé d'un costume de prisonnier pour s'implanter correctement dans la masse qu'il allait bientôt rejoindre. Naruto quand à serait accompagné directement à la prison de Konoha par mes soins, il me semblait impératif de ne jamais perdre de l'oeil le jeune garçon que mon maître Danzô lorgnait sans cesse. C'est ainsi que, sans même prendre le temps de nous présenter, moi, Yui et Ryuu prime sous notre aile chacun de participants de cet examen, en leur faisant signe d'un simple signe de tête de nous suivre, dans des direction qui étaient du tout au tout opposées. S'ils ne nous suivaient pas, tant pis pour eux, cela m'aurait permis d'éviter de perdre une semaine de mon temps et d'ainsi aller accomplir une nouvelle mission pour mon maître.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   Mer 13 Jan 2010, 17:13

Jour 1 : Après - midi.

C'était donc bien cet homme... Ce ninja aux cheveux blonds sera peut-être son futur Senseï. Encore faudrait-il que Kotetsu réussisse brillament l'épreuve qu'il doit remporter pour être l'un des élèves de Fuh. Devant les portes du village où le jeune homme travaillait, se trouvaient d'autres ninjas. Parmi eux, Naruto Uzumaki, célèbre pour, si je puis dire, son esprit sournois et Ibiki Morino, un chuunin connu pour ses talents de détective. Etrangement, ils n'étaient pas seuls au lieu de rendez-vous : Fuh avait avec lui deux partenaires, nommés Ryuu et Fui. Selon ses dires, Ryuu devait être en mesure d'accompagner le jeune homme, Kotetsu, à un point de relais. Le test se déroulait à l'intérieur de la prison du village de la feuille. L'accompagnateur de l'intellectuel possédait une cheveulure brune et était d'assez grande taille. Enfin, après un discours long et riche en informations, Fuh fit signe à ses partenaires d'ouvrir le pas. Chacun des ninjas de tête partèrent dans une direction différente, ce qui signifiait que le jeune homme était à présent seul avec Ryuu. Ils marchaient sans faire de pause, regardant les magnifiques paysages qui s'offraient à eux ; surtout la forêt visible à des kilomètres. Kotetsu avait pris une décision de grande importance, il devait entrer dans cette équipe ! C'était la meilleure des circonstances pour devenir Kage, un poste qu'il rêverait d'avoir, comme tout le monde.

Après un long moment de marche, Kotetsu s'arrêta devant le point de relais le plus proche. Celui-ci avait l'allure d'une remise sinistre. Une odeur nauséabonde régnait en ces lieux, comme du poisson pourrit. Personne ne s'y trouvait pour l'instant, ce qui était tout à fait normal vu que cet endroit était parcouru par des prisonniers capables du pire. Suivant les indications de maître Fuh, Kotetsu devait enlever son équipement entier de ninja de Konoha Gakure no Satô. C'est ce qu'il fit sans perdre de temps en prenant soin de ne pas les abîmer et en les donnant à son accompagnateur qui lui rendrait si Kotetsu sortait vivant de la prison. Il donna aussi son cher bandeau à contre-coeur, mais en se disant qu'il le reverait peut-être un jour, qui sait ? Le jeune homme arborait une tenue de prisonnier dont Ryuu lui avait fait part. Kotetsu empoigna aussi une photo qui lui fit un choc. Celle-ci montrait son apparence, mais en beaucoup plus pitoyable. Fuh voulait que Kotetsu ai cette allure, pour passer inapperçu parmi les prisonniers.

Bizzarement, après avoir eu cette image, Ryuu disparut miraculeusement quand le jeune homme franchit le point de relais. Enfin bref, il ne restait plus qu'à attendre qu'un groupe de prisonniers passe pour que Kotetsu les suive et puisse ainsi arriver au côté ouest de la prison sans se faire remarquer. Il patientait derrière un rocher pour se dissimuler à la vue des autres, reniflant la puanteur de ces lieux qu'il aurait préferé éviter. Devant lui, Kotetsu remarqua une affiche indiquant ce point de relais dont il n'avait pas fait attention, trop absorber à penser à cette épreuve. Mince ! Il avait oublié de se coiffer comme Fuh les avait obligé. L'intellectuel se dépêchait d'emmêler ses cheveux, de mettre de la poussière dessus, sur le visage ainsi que sur les habits. Désormais, il ressemblait presque à un homme des cavernes. Contre toute attente, le file des prisonniers n'était pas encore passée. Quand on parle du loup...

Effectivement, une minute plus tard, le groupe tant attendu marchait devant lui, caché. Il patienta quelques secondes, le temps de laisser tout le monde passer puis il s'incrusta à la dernière place. Kotetsu comprenait pourquoi son futur Senseï voulait qu'il prenne cette apparence, le Konohajin ressemblait en tous points aux autres maintenant. La randonnée prolongée dura encore un moment, sans que Kotetsu ai pu admiré les horizons. Par contre, il avait regardé le groupe de prisonniers dont il faisait parti. Certains étaient corpulents, d'autres minces, mais tous avaient un air de sournoiserie.

Enfin, chacun des "fautifs" arriva devant les portes Est de la prison. Les têtes de groupes, ceux qui étaient chargés de surveiller tous ces garnements, ouvraient difficilement ces immenses portes de toutes leurs forces. Devant la queue, on distinquait une cour comme Kotetsu n'en avait jamais vu d'aussi grandes. Il commençait à avoir une petite faim, mais le moment du repas n'était pas arrivé, hélas. Kotetsu décidait de raconter une fausse raison, pour laquelle il arrivait ici. Il était six heures trois du soir.




"Voilà, je suis ici pour cause d'avoir été repéré par des ninjas de Konoha car je suis un espion de Kiri."

Les fautifs avaient un regard interrogateur, empli de malice. Visiblement, ils n'appréciaient guère la prise de parole du jeune homme. Il failli faire éclater une bagarre quand, heureusement, les gardes arrivèrent et emmenèrent tout ce groupe dans une cellule. Franchement, quel état d'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une épreuve difficile. PV Kotetsu.Naruto.Ibiki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Prison de Konoha-