AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Dim 27 Déc 2009, 22:17

Même après les évènements de la veille, j’espérais que Tilika viendrait avec Seridan malgré tout à l’entraînement que j’avais fixé il y a déjà une bonne demi heure et je commençais quelque peu à m’impatienter. Quand j’y repense, la petite devait être plus que perdue avec tout ce qu’il s’était passé la veille au soir, à son âge cela devait être extrêmement difficile à comprendre qu’il put y avoir deux personnes dans un seul corps. Elle n’avait certainement pas compris le changement de personnalité radical qui s’était produit d’une part chez son tuteur, mais aussi chez moi. Il faudrait que je m’explique tôt ou tard, mais je ne savais de quelle manière aborder le sujet face à une enfant de six ans qui avait envie de m’étriper à cause de ce que lui avait dit Kichigaino. Je décidai de m’asseoir un peu par terre au milieu des plaines foudroyantes et de faire le vide dans mon esprit pendant quelques minutes afin de pouvoir me concentrer sur l’essentiel, à savoir l’entraînements de mon élève et la démonstration de la fillette. D’après ce que j’avais compris en lisant le papier qu’elle m’avait tendu, Tilika était capable malgré son jeune âge d’effectuer les deux jutsus demandés pour le passage au grade de genin, sans avoir mis les pieds à l’académie une seule fois depuis son arrivée à Kumo. Plutôt impressionnant pour une petite fille qui avait l’air si fragile, mais je ne m’étonnais plus de rien depuis que je l’avais vue s’élancer vers mon entrejambe le soir d’avant pour essayer un geste barbare que je n’aurais pas aimé subir. Elle avait tenté de se jeter sur moi sans tenir compte de sa carrure, ni de mon grade et donc de la différence de force entre nous, un comportement plutôt suicidaire, mais qui dénotait néanmoins des traits de caractère que je n’avais pas soupçonnés.

Je devrais faire en sorte de brider, voire même d’éradiquer ce comportement impulsif si je voulais qu’elle puisse tenir plus de dix secondes en vie durant un combat, puisque de toute évidence elle semblait désirer mener une vie de shinobi. Pour le moment ce ne serait pas très important, mais si elle aspire à devenir chunin un jour, elle devrait apprendre à se maîtriser. J’avais remarqué qu’elle semblait être quelque peu orgueilleuse et ce qui n’était pas non plus recommandé pour devenir un combattant sage et puissant. Je me jurai de faire disparaître la moindre trace d’orgueil chez cette fillette et ainsi de faire d’elle une meilleure kunoichi. Je ne comptais pas m’arrêter là en ce qui concernait la formation de Tilika, j’avais envie de voir ce qu’elle allait devenir et je ressentais une forte envie de participer à la construction de son avenir de ninja. L’idée de voir une fillette avec autant de potentiel devenir un mauvais shinobi ou même une mauvaise personne m’était insupportable, je préférais renoncer à tout ce que je possède plutôt que de laisser commettre un tel sacrilège. J’aimais ce rôle de senseï que l’on m’avait confié, accomplir son devoir tout en préparant le future génération était un grand honneur, c’est pour cela que je prenais cette fonction très à cœur. J’espérai plus que tout que mes élèves deviennent de grands shinobis avec des convictions nobles et si il arrivait le contraire, je savais déjà que je m’en voudrais tout le restant de ma vie. Il était peut être mal avisé de penser que Tilika puisse un jour suivre mon enseignement, mais au cas où j’étais allé récupéré un bandeau du village à l’académie pour lui offrir si elle arrivait à montrer qu’elle était digne du grade qui allait lui être octroyé.

Cette après midi aurait un aspect assez solennel avec cette possible remise de grade ou du moins pas tant que l’entraînement n’aie pas pris fin car je ne comptais pas faire de cadeau à la fillette, ni à son tuteur et j’étais parti pour les faire suer. J’attendais de voir si Tilika allait se montrer trop sûre d’elle et impulsive pour savoir comment réagir, ce pendait j’espérai qu’elle ne me force pas à être trop dur avec elle car lui faire du mal était la dernière chose que je souhaitai faire. Il ne me restait plus qu’à attendre et observer, mais pour ce faire il serait plus pratique que ces deux là se magnent un peu le train pour qu’on puisse commencer car il y avait aussi Seridan que je devais entraîner. Je priai de mon côté pour que le jeune homme aie décidé d’écouter les conseils que je pouvais lui donner sur sa « maladie » et ainsi je pourrais essayer de faire en sorte qu’il puisse vivre en harmonie avec son autre lui. Pour ma part, j’avais fait le choix de ne pas me lier à Kichigaino car j’aimais cette sensation. En effet, cela pouvait paraître dingue, mais j’avais appris à vivre avec Kichi tandis qu’il avait appris à vivre avec moi dans notre corps et nous étions en harmonie sans pour autant ne faire qu’un. Mon élève aurait lui aussi à faire ce choix et quoi qu’il arrive, il en serait changé à jamais….je n’avais plus qu’à espérer que ce soit en bien, même si j’avais peu de doutes sur le fait qu’il devienne un bon ninja plus tard. Toujours est-il que je ne pourrais jauger la situation qu’une fois qu’ils seraient arrivés et cela faisait maintenant quasiment une heure que j’attendais leur arrivée, ce qui était plutôt contrariant.

*Boarf! Tu sais, ils ont peut être eu peur de nous avec ce qu’il s’est passé hier soir, j’suis pas sur qu’ils finissent par pointer le bout d’leur nez ces deux là!*
*Moi je pense que Seridan va vouloir se débarrasser de sa deuxième personnalité. A mon avis, connaissant son caractère, il ne supportera pas que quelque un d’autre vive dans sa tête.*
*Ouais, mais tu pourras pas l’éjecter le deuxième Seridan, au mieux tu pourras leur permettre de lier leur conscience, mais on peut pas s’en débarrasser comme ça!*
*Je le sais bien, mais lui en revanche ne le sait pas, il va venir, fais moi confiance.*
*Et la gamine?*
*Bonne question, là j’en suis pas sur, mais je pense qu’elle va aussi finir par venir. Après tout, elle a quelque chose à prouver et vu son caractère, elle ne s’arrêtera pas aux évènements de la veille pour le faire. Je suis presque sur qu’elle croit valoir autant, voire plus qu’un genin et cette occasion de prendre un grade est un rendez vous à ne pas rater pour elle.*
*Tu vas faire quoi une fois qu’elle aura son bandeau, tu vas la prendre comme élève?*
*J’en sais rien, j’aimerai bien, elle a un sacré potentiel mais c’est à voir avec le Raikage, là ce n’est pas de mon ressort.*
*Alalala, ton instinct maternel te perdra Kamen….Ah ah ah!…*
*Tu dois quand même avouer que cette petite est plutôt intéressante, elle a l’air assez forte pour son âge et si il y a bien un truc dont je sois sur, c’est que je perdrais pas mon temps avec elle ni son tuteur. Et puis, si elle rejoint l’équipe j’aurais un troisième membre, parce qu’avec c’que m’a fait l’autre la dernière fois je désespérais d’avoir une équipe au complet*
*Mouah ah ah!!! Tu m’étonnes! Quel spectacle il nous avait fait celui là! L’entraînement venait à peine de commencer qu’il s’est fait sortir Ah ah!*
*Ouais! Mais là, j’ai pas l’impression que ça se passera comme ça parce que la petite m’a l’air plutôt solide pou son âge*
*Tu l’as dit!*
*Tiens, regarde, les voilà! On va enfin pouvoir passer aux choses sérieuses.*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Dim 27 Déc 2009, 23:30

-"Bon, on a assez trainé. En route, ou bien c'est la pendaison immédiate pour nous."

Emmenant la petite avec elle, Seridan se dirigea vers le point de rendez vous, pressé. La journée ne se passait pas comme prévu, tout comme sa vie toute entière. Qu'y pouvait il, si des imprévus venaient frapper à sa porte aussi souvent que le tonnerre grondait sur le village? Rien. Mais les ennuis ne s'en souciaient guère, et semblaient même se régaler de lui en faire voir de toutes les couleurs. Pour une fois, cependant, la fillette n'était pas responsable.
La nuit s'annoncait pourtant calme, et Seridan sentait très distinctement que son esprit et son corps se reposaient. Fract n'avait plus de raisons de le contrôler et avait fait disparaitre toute volonté sur son hôte, qui pouvait profiter d'un instant de répit. Une paix royale dont il n'avait pas l'habitude, mais qui, malheureusement, ne dura pas longtemps. La fillette se mit à bouger dans tous les sens, frappant contre le mur et les quelques objets à coté d'elle, en plein milieu de nuit, comme si son réveil interne lui indiquait le bon moment pour démolir la seule soirée où Seridan devait recouvrir toute sa vitalité.


*.....hein? Qu-Qu'est ce qu'il lui.......si elle se FICHE DE MOI.........*

D'abord persuadé qu'il s'agissait d'un coup monté, il se dirigea très vite vers elle, les secondes le persuadant finalement qu'elle n'y était pour rien. Depuis sa promesse de laisser Fract se manifester à intervalles réguliers, elle obéissait, se tenait tranquille, ne le provoquait pas......un vrai petit ange, malgré qu'elle ait agi uniquement par intêret. Et elle n'en avait aucun à le réveiller aussi brutalement.
Continuant de remuer dans tous les sens, Tilika semblait presque souffrir. Le rapprochement avec son don ne tarda pas. Pour le Genin, il était désormais clair que ce qu'elle vivait était tout sauf agréable.


-"Debout! Tilika, réveille toi! Hé! Bon sang, DEBOUT!!"

Il eut beau la secouer dans tous les sens, rien n'y fit. S'il allait trop loin, il aggraverait sa blessure au bras, et il n'avait pas besoin de donner à Fract une bonne raison de lui gâcher l'existence. Il en avait déjà assez pour justifier ses actes. Comme enfermée dans un songe qu'elle devait vivre comme une torture, Tilika restait "endormie". Cherchant, en vain, un peu d'eau à portée de main pour lui lancer en pleine figure, Seridan continua de crier pour tenter de la tirer de ce mauvais rêve, se jurant de lui flanquer une paire de gifles si tout ce remue-ménage ne cessait pas.

-"TILIKA!!! REVEILLE TOI, TE DIS JE! TU DORS, TU M'ENTENDS!? TU DOIS TE REVEILLER ET SORTIR DE LA! TU M'ENTENDS??"

S'il n'était pas sur que ce fut le cas pour elle, ce devait être le cas pour les voisins. Sans même retenir sa voix, il avait mis le volume de ses cordes vocales au maximum, sans toutefois être sur que ce soit efficace. Desespéré, il s'apprêta à lui lancer des baffes, peut être le seul geste salutaire pour le moment, lorsqu'elle ouvrit enfin les yeux. Mais quels yeux.......rouges comme si quelqu'un lui avait versé de la peinture dans l'orbite. Cet air fatigué ne disait rien qui vaille.
Sans même attendre une seule réplique de sa part, Seridan devina très vite que ca n'allait vraiment pas. Incapable de se lever, respirant difficilement, elle ne pouvait même pas expliquer ce qui lui arrivait grâce à son carnet. Une situation plus que défavorable, une énième surprise qui ne l'arrangeait absolument pas.
Pour couronner le tout, une autre personne se mêla au désordre.


*T-Tilika....? Qu'est ce qu'elle a? Qu'est ce qui s'est passé??*
*Encore son don, je pense. Cette fois, ce n'est pas ma faute!*
*Je vais m'occuper d'elle, je suis assez reposé pour ca.*

Seridan ne lutta même pas. La perspective de laisser Fract prendre son corps à nouveau ne lui plaisait pas plus que l'autre fois, mais celle de se reposer tandis que son double dépensait son énergie.....pourquoi pas?
Sans perdre de temps, Fract se baissa vers Tilika pour la porter, lui murmurant quelques mots rassurants.


-"Ne t'inquiète pas. Je t'emmène de suite à l'hôpital, tu es beaucoup trop faible. Je resterai dans la chambre, tu ne seras pas seule."

Une niaiserie dont seul lui était capable, indiquant sans problème qui pilotait désormais la carcasse. Se dirigeant vers le centre médical de Kumo et se gardant bien de dire ce qu'il savait du don de Tilika aux médecins, Fract patienta aux côtés de la fillette jusqu'à ce qu'elle aille mieux. Elle n'avait pas une forme à gambader dans les rues, mais son état était moins préoccupant, à tel point que les médécins la jugèrent apte à repartir.
Dès lors qu'ils furent sortis du bâtiments, Seridan reclama ce qui lui appartenait de plein droit.


*Fraaaaact.......*

Aucune réponse. Sur le point de réitérer sa demande de manière bien plus vulgaire, Seridan se ravisa, constatant avec satisfaction qu'il était à nouveau maitre de lui même. Fract était resté assez longtemps aux commandes pour avoir besoin d'une bonne journée de repos. Mais son air se fit bien plus maussade lorsqu'il remarqua l'heure. Le rendez vous fixé avec son maitre était prévu dans à peine cinq minutes. Pas vraiment tenté de manquer son entrainement, surtout au vu de ce qui s'était passé la veille, il fit mine de presser le pas, puis se ravisa. Il avait un bon alibi, si jamais il arrivait en retard. Une visite à l'hopital, ce n'était pas rien, et comme Kamenchii était tombé fou amoureux de Tilika.....
Se tournant vers elle, Seridan lui proposa un instant de détente, un sourire malicieux au visage.


-"Allons manger un morceau avant de rejoindre Kamenchii-Senseï. On en a bien besoin tous les deux. S'il trouve quelque chose à redire, je pense qu'il nous pardonnera, avec ce qui s'est passé. Il t'adore trop pour te reprocher quoi que ce soit."

Le repas qui suivit n'était pas copieux, mais suffisant pour arriver avec quelque chose dans le ventre à l'entrainement. De quoi fournir des efforts intenses pendant un bon moment, en tous cas. Enfin, ils se mirent en route et arrivèrent à l'endroit prévu.
Une heure de retard. Joli score. Une grande première, car jamais Seridan n'avait été aussi peu ponctuel. S'il avait quelques détails à régler avant chaque entrainement, il n'arrivait jamais plus de cinq minutes après l'heure prévu. Là, ca faisait soixante.


-"Bonjour, Kamenchii-Senseï. Desolés pour le retard, nous avons eu un.....léger contre temps. Une petite visite à l'hôpital pour une consultation éclair.....heureusement, rien de grave, auquel cas, nous ne serions pas là."

Un bon résumé de la situation, ou presque. Exempt de détails inutiles, il suffirait largement à contenter son maitre, pour peu qu'il ne se montre pas trop curieux, grâce à un contenu qui en disait assez sur la raison de leur retard, tout en signalant que l'incident était malgré tout sans gravité. Mais ce genre de manipulations d'informations était un reflexe dont Seridan aurait peut être pu s'abstenir, Kamenchii pouvant très bien manifester bien plus d'inquiétude et d'intêret envers l'état de Tilika plutôt que son offre d'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Lun 28 Déc 2009, 20:32

Suite aux mésaventures de la veille, avec les quatre personnages que représentaient pour la fillette Kamenchii et son double ainsi que Fract et Seridan, cette dernière se sentait quelque peu perdue. Quoi de plus normal, après tout, pour une gamine de son âge face à pareils problèmes psychologiques? La visite surprise du senseï de Seridan avait déclenché bien des choses dont lui-même n'avait sans doute pas encore conscience. Mais le fait était qu'à présent, la vie de Seridan s'en trouvait bouleversée. Déjà, Tilika lui avait présenté un chantage, ou une offre, une proposition contre condition, qu'il avait acceptée à condition qu'elle prouve d'abord qu'elle tiendrait parole. Chose que faisait la fillette depuis la veille, sage comme elle ne l'avait plus été depuis, sans doute, le jour où le genin l'avait recueillie. Elle devait y tenir, à Fract, pour changer ainsi de comportement à l'égard de Seridan dans le seul but de revoir son alter égo gentil un jour sur deux. Bien sûr, Tilika aurait préféré ne plus devoir vivre qu'avec Fract, et ne plus revoir Seridan. Mais Fract lui avait fait comprendre que ce n'était pas possible et dès lors, la gamine avait concédé un jour sur deux de repos à celui dont elle semblait tant apprécier la présence.

En parlant de repos, sa nuit à elle ne fut pas des plus calmes et des plus reposantes, en revanche... Encore tombée dans le songe d'un Rêveur à l'esprit détraqué, la fillette avait, une fois de plus, échappé de peu à la mort, sans doute. Si Seridan ne s'était pas rendu compte que quelque chose n'allait pas, si son sommeil avait été plus profond et qu'il ne s'était pas réveillé pour ensuite la sortir du songe, elle, sans doute n'aurait-elle pas rouvert les yeux sans graves dommages. Pas en super forme, Tilika s'était remise après un passage à l'infirmerie et quelques médicaments revigorants, mais elle ne pétait pas le feu malgré tout. Au moins était-elle encore en vie, encore là pour sentir la douleur lui tenailler tout le corps. Elle lui en devait une, sur ce coup, à Seridan. Même si elle savait que Fract aussi s'était occupé d'elle, un moment, malgré qu'il n'était pas sensé pointer le bout de son nez avant le lendemain... Seridan lui avait tout de même sauvé la vie, quasiment, ce matin. Il avait beau être incapable de faire preuve de gentillesse véritable et de sentiments à son égard, au moins prenait-il soin de la garder en vie et en forme, tant qu'elle ne l'incitait plus à lui cogner dessus.. Même, il avait sciemment rallongé le retard qu'ils avaient envers Kamenchii en emmenant la petite au restaurant, manger un bout avant de se rendre au lieu de rendez-vous.

« S'il trouve quelque chose à redire, je pense qu'il nous pardonnera, avec ce qui s'est passé. Il t'adore trop pour te reprocher quoi que ce soit. » Voulait-il dire qu'il expliquerait à Kamenchii la raison de son état affaibli? A dire vrai, Tilika n'y tenait pas. La fillette préférait qu'un minimum de personnes sachent, pour sa malédiction. Certes, Kamenchii n'ignorait pas qu'un don, un hasard ou quoi que ce fut d'autre, que quelque chose avait propulsé la fillette dans l'un de ses songes à lui, une nuit. Mais il ignorait encore tout de la réalité, du pourquoi du comment, et l'enfant ne désirait pas lui en apprendre davantage.

- Il ne faut pas lui dire, s'il vous plait, Senseï. Maman a dit que moins y a de personnes qui savent, mieux c'est. -

Comment expliquer son état, alors? Bonne question... Bah! Elle était tenace, téméraire, et ne se laisserait pas abattre facilement même si la forme n'était pas au rendez-vous. Tilika donnerait le meilleur d'elle-même, et, si Kamenchii posait des questions sur son manque d'énergie, Seridan n'aurait qu'à expliquer qu'elle avait juste passé une mauvaise nuit. A cet âge, les enfants font souvent des cauchemars qui leur pourrissent leurs nuits, après tout. Et Tilika confirmerait, peu désireuse de faire connaître à d'autres ce qui lui arrivait réellement, chaque fois que le sommeil s'emparait de son être... Sa maman l'avait suffisamment mise en garde à ce sujet. Et en fait, Tilika se rendait bien compte par elle-même des dangers que pouvaient représenter cette malédiction, en plus de celui de risquer sa peau dans les rêves d'autrui, si des gens, dans la réalité, prenaient conscience de ce dont elle était 'capable'. Quelqu'un pouvait avoir envie de se servir d'elle, à cause de ça, et si en plus cette personne découvrait que, avec l'aide de son invocation, la fillette pouvait réellement exercer un pouvoir plus qu'intéressant sur les songes d'autrui, regrouper des gens de partout dans uns seul rêve, torturer quelqu'un, lui soutirer des informations, etc, qui savait ce qu'on pourrait vouloir faire d'elle, et quels moyens de pressions pouvaient utiliser des adultes malveillants sur elle pour la forcer à coopérer... Oh, bien sûr, il s'agissait ici du senseï de son propre senseï et tuteur. Kamenchii n'était sans doute pas méchant, du moins tant qu'il ne laissait pas la place à l'autre abruti avec lequel il partageait son corps... Mais Tilika préférait garder ça pour elle. Plutôt renfermée, la fillette n'aimait pas étaler sa vie, surtout ses faiblesses, aux autres. Elle préférait donc que le jounin n'en apprenne pas davantage sur le pourquoi et le comment de sa présence dans son rêve, cette fois-là, quelques mois plus tôt.

Sortir du village sans se faire repérer, tandis qu'elle fuguait pour s'isoler sous la pluie et l'orage, n'était pas chose aisée, malgré son agilité, sa dextérité et son chemin secret par les égoûts de la ville. Mais lorsqu'il s'agissait de sortir par la grande porte, accompagnée de son tuteur, les gardes ne posaient pas de soucis, évidemment. Sur le coup, la fillette s'était retenue de justesse de les provoquer d'une grosse langue tirée avec effronterie. Elle devait se tenir sage. Elle avait promis. Si elle tenait jusqu'au soir, alors, demain, elle serait avec Fract pour toute la journée. Seccouant la tête, elle reprit donc sa marche, aux côtés de Seridan, jusqu'aux plaines foudroyées. S'il savait comme elle aimait cet endroit, qu'elle connaissait comme sa poche alors qu'elle n'était pas sensée y avoir tant vagabondé... Car lorsqu'il l'emmenait ici, lui, c'était pour s'entraîner, et la zone d'entraînement dépassait rarement le kilomètre de diamètre. Tilika, elle, connaissait tous les alentours du village, le moindre rocher, le moindre arbre, vivant ou calciné, brûlé par la foudre, le moindre recoin où se cacher, où s'allonger dans l'herbe, la moindre branche où piquer un somme sans être vue était possible et fort agréable... Ces vastes plaines, c'était un peu son jardin secret, lorsqu'elle y venait seule, libre, dépourvue de règles et de gardien. Aussi, lorsque Seridan et elle arrivèrent face à Kamenchii, et que le genin le salua, Tilika mit un moment à réagir, elle. Sursautant presque en revenant à la réalité, la fillette s'inclina légèrement en guise de salut. Après tout, il savait qu'elle était muette...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 05 Jan 2010, 19:41

Ils étaient enfin là… je commençai à croire qu’ils n’arriveraient jamais à bon port. Apparemment, ils avaient eu quelques soucis d’après ce que Seridan m’expliqua mais il n’entra pas dans les détails, laissant comme une brume de mystère entourer les faits exacts. Sans doute n’était-ce pas important ou alors il voulait me cacher quelque chose, cependant je n’étais guère d’humeur à le faire parler, j’avais déjà du bien les traumatiser la veille, puis après tout on était là pour un entraînement et non un interrogatoire. Depuis que je les avais vus s’approcher, un sentiment de joie s’était éveillé en moi, en effet j’étais heureux de pouvoir accomplir mon devoir de senseï car cela était pour moi une occasion de plus de servir mon village comme le souhaitait Tenshi. De cette manière je pouvais aussi remercier celle qui m’avait permis de devenir membre de Kumo et celui qui m’avait fait confiance en me mettant à la tête d’une équipe de genin qui plus est la première du village. Pour beaucoup cela pouvait paraître anodin tandis que je ressentais une immense fierté à accomplir cette tâche qui me semblait être une des plus honorable que l’on puisse confier à un shinobi. Je m’avançais un peu plus vers eux pendant que je réfléchissais à l’ordre dans lequel nous allions débuter l’entraînement et aussi à la manière dont j’allais aborder la fillette après les évènements de la veille. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle ait pardonné le comportement de Kichi au vu de l’état dans lequel elle était lorsque j’eu quitté leur domicile. Une véritable furie, défendant sa fierté et son honneur comme un lionne défendrait ses petits…. Je devrais lui apprendre à se servir de cette force à bon escient si je voulais qu’elle puisse survivre face à un autre shinobi.

Voilà! Je savais comment j’allais procéder et dans quel ordre j’allais diriger cet entraînement. Si Tilika était aussi impatiente que la dernière fois, j’allais la satisfaire mais elle allait devoir faire preuve de persévérance et se dépasser si elle voulait obtenir le rang qu’elle souhaitait tant. Malgré le fait qu’elle soit épuisée, je décidai de la pousser dans ses derniers retranchements afin de voir jusqu’où elle était prête à aller pour ce qu’elle voulait. J’avais aussi décidé de commencer à lui apprendre à se maîtriser en laissant Kichi se charger de la tester. Pendant ce temps là, Seridan s’entraînerait à ses jutsus de prédilection, puis une fois que la petite aura donné tout ce qu’elle avait, je m’occuperai de son problème en allant discuter avec lui tandis que la fillette se reposerait. Une fois arrivé à leur hauteur, je n’avais plus que deux choses à faire, je devais présenter mes excuses à Tilika et leur décrire le programme que j’avais défini en quelques secondes après les avoir aperçu. Je m’accroupis devant le petite et l’observa pendant quelque longues secondes. Son petit visage angélique était épuisé, des cernes d’une taille clairement déraisonnable pendaient à ses yeux, ceux-ci mêmes étant injectés de sang, non pas par une quelconque maladie, mais bel et bien par une profonde fatigue. Ce qui s’était passé cette nuit ne devait certainement pas être anodin pour qu’elle fut dans un tel état. Celui qui partageait mon esprit allait devoir faire très attention à ne pas se laisser emporter, cependant il faudrait malgré tout être ferme et se tenir à la décision que j’avais prise.

Posant ma main avec douceur sur la joue de Tilika, je pris enfin la parole tout en me tournant pour m‘adresser à mon élève:« Eh ben dis donc, ça a pas du être une nuit très reposante hein…Ne vous en faites pas pour le retard, le plus important c’est que vous soyez là en plus ou moins bonne santé et toujours motivés pour ce qui est prévu .» Puis reposant mes yeux sur la fillette, j’ajoutai: « Je pense que je te dois des excuses pour hier soir Tilika. Je ne sais pas si tu peux comprendre ça à ton âge, mais celui qui a été désagréable et qui t’a insulté hier, ce n’était pas vraiment moi. Pour faire simple, il y a deux personnes dans mon seul corps….Moi, comme tu le sais, je suis Kamenchii et celui contre qui tu t’es énervée hier s’appelle Kichigaino, il n’est pas méchant mais il ne sait pas vraiment y faire avec les gens et il a tendance à dire ce qu‘il pense sans se soucier de ce que ressentent les autres. Je te demande donc de bien vouloir me pardonner moi et lui car malgré ce qui a été dit de sa part, rien n’a été pensé. » Je me relevai ensuite pour leur faire face à tous les deux: « En ce qui concerne l’entraînement en lui-même, je vais commencer par m’occuper de Tilika pendant que toi Seridan, tu travailleras tes jutsus de prédilection à côté. Je pense que tu es assez bon pour faire ça tout seul le temps que je fasse passer son test à ta protégée, puis nous aurons une discussion à propos de ton problème et je tâcherai de t’aider du mieux que je peux. » Posant ma faux sur la partie contondante, le manche vers le haut, je posai mon manteau et mon chapeau dessus pour être dans une tenue un peu plus confortable et adaptée à l’entraînement.

« Je tiens à te prévenir Tilika, c’est Kichigaino qui va se charger de te tester, il va t’évaluer avec les mêmes critères qu’à l’académie avec une seule petite différence, au vu de ta témérité et de la manière avec laquelle tu as essayé de me sauter dessus hier soir, il va aussi évaluer ta capacité à maîtriser ta colère. Ainsi tu dois savoir qu’il fera tout pour te faire craquer et si il y a un manquement à cette seule règle, tu perdras ta chance d’accéder au rang de genin, du moins pour le moment. Il n’aura aucune pitié pour toi bien que tu sois une fillette encore très jeune et affaiblie par une nuit apparemment mouvementée et ton bras dans le plâtre. Je serai intransigeant sur ce point, un seul pas de travers et tu pourras dire adieu à ce bandeau. » Pendant que je parlais, j’avais sortit de ma sacoche à la ceinture, le bandeau qu’elle gagnerai peut être après le test. « Aussi je veux que tu te dépasse malgré ton état car c’est cela l’essence de shinobi. En effet, un des critères principaux qui fait la force d’un ninja de haut niveau n’est autre que sa capacité à se dépasser. Ainsi tu sauras qu’un combattant n’est jamais le plus fort ou le plus puissant et qu’à tout moment il peut rencontrer bien plus coriace que lui-même. Il est important que tu ne te laisses pas guider par ton orgueil sinon tu ne pourras plus progresser et tu deviendras faible. Dernier point important, aujourd’hui tu es seule devant moi pour me prouver que tu es apte à devenir une kunoichi à part entière, cependant si tu réussis ce test, tu ne seras plus jamais seule car isolée tu es faible, mais en faisant partie d’une équipe, en partageant ton expérience avec tes amis ou tes camarades, tu seras plus forte que tout ceux qui auront choisis la solitude…..Bien maintenant, commençons! » Je laissai mon corps chuter le temps que Kichi en prenne le contrôle, puis une fois fait, il prit la parole à son tour en faisant craquer son cou, comme s‘il avait été courbaturé:
« Nyah! Ça fait du bien! Allez, montre moi c’que t’as dans l’ventre morveuse!!! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 05 Jan 2010, 23:37

Jetant un oeil en direction de Tilika, dont l'air fatigué se faisait effrayant, malgré la pause déjeuner prise avant leur arrivée, Seridan appréhenda le mouvement de son Senseï, peu rassuré à l'idée de le voir s'approcher davantage d'une fillette qui, il n'y a pas si longtemps, voulait lui supprimer ses attributs. Si Tilika avait promis de se tenir tranquille, il n'en restait pas moins que sa mentalité, son tempérament lui dictaient parfois de transgresser les règles.

*S'il fait l'imbécile, ce sera sa faute, pas la mienne.*
*Surveille la quand même. S'il arrive quelque chose à Tilika, ce sera la tienne.*

Comme de juste, Fract ne manqua pas de signaler l'importance de la situation. La petite muette avait subi une nuit terrible et son état n'était pas formidable. Elle avait pu venir ici, mais s'entrainer, ca.....ce serait bien plus ardu. D'autant qu'elle adorait repousser ses limites sans se soucier des conséquences.
Kamenchii posait à présent sa main sur la joue de Tilika. Tendu, Seridan observait, espérant que rien de fâcheux n'arrive. Il prit presque les paroles de son maitre comme une mélodie libératrice. Il ne s'était rien passé du tout. Mieux, leur retard avait été pardonné, ce qui de toute manière était normal, au vu des circonstances.


« En ce qui concerne l’entraînement en lui-même, je vais commencer par m’occuper de Tilika pendant que toi Seridan, tu travailleras tes jutsus de prédilection à côté. Je pense que tu es assez bon pour faire ça tout seul le temps que je fasse passer son test à ta protégée, puis nous aurons une discussion à propos de ton problème et je tâcherai de t’aider du mieux que je peux. »
*Hein??*

Surpris et outré, Seridan se retint d'hurler son indignation. Il s'était déplacé jusqu'ici pour s'entrainer tout seul et l'écouter déblatérer des âneries sur une quelconque harmonie entre Soi et Soi?? Un véritable gâchis, voila ce qu'allait être sa journée. S'il avait su, sans doute aurait il annulé ce rendez vous, prétextant que Tilika n'était vraiment pas au mieux de sa forme et qu'une journée de ce genre se rattraperait facilement. Son alibi était tout trouvé. Malheureusement, il était venu sans se douter de ce qui l'attendait vraiment. Même si, en y repensant, Seridan ne pouvait qu'avoir une discussion sur ce sujet embarassant dès leur prochaine rencontre.

*Quelle connerie, mon dieu, mais quelle connerie! Raaaaah......*
*Arrête donc de râler et commence ton entrainement......EN SOLITAIRE, héhéhé.....*

S'éloignant petit à petit, préférant ne pas se mêler du combat qui allait commencer, Seridan lâcha quelques paroles avant de ne plus s'impliquer dans le test de Kamenchii, qui avait décidé de laisser "Kichigaino" éprouver les nerfs de Tilika.

-"C'est le genre de chance que tu n'auras qu'une seule fois. Le plus stupide de vous deux sera le perdant."

Une phrase inutile, car son Maitre, ou plutôt le double de son Maitre, ne serait pas vaincu. Son adversaire était une gamine muette, aux capacités limitées par son âge et sa forme. Il ne pouvait pas perdre. Seulement, son seul intêret serait de voir jusqu'où elle pourrait aller, quand bien même elle se retrouverait le visage contre le sol à la fin du combat.
Plus loin, Seridan se concentra. Que ferait il aujourd'hui, pour s'entrainer? Pourquoi ne pas se focaliser sur quelque chose qui serait bien plus passionnant que de se démener tout seul? Quelque chose comme......son élément? Il avait déjà tenté, autrefois, de le découvrir, et avait réussi à en avoir un apercu. D'après les livres qu'il avait lu autrefois, alors Aspirant Ninja, chacun possédait un chakra d'une nature bien précise. Il lui avait fallu un moment pour déterminer quel élement il pouvait maitriser, jusqu'à ce qu'un objet lui lance un coup de jus. Depuis, il avait pris l'habitude, pendant un mois, d'utiliser une partie de son chakra sur tout et n'importe quoi, observant les résultats afin de s'assurer qu'il ne s'agissait vraiment pas d'un hasard. Les crépitements soudain, les "Clacs" discrets et l'attitude des malheureux, touchant ce qu'il ne fallait à ce moment là pas approcher, lui avaient vite fait comprendre qu'il pourrait maitriser le Raiton.


Seulement, des techniques élementaires, il n'en possédait pas. Pas une seule. Varosh en possédait sûrement, lui. Mais il n'avait pas eu le temps de trouver le cran de lui demander son aide. Pas même de lui avouer qu'il savait désormais quel élement il pouvait utiliser. Aussi avait il laissé tomber tout ce qui avait trait à sa spécialisation.........jusqu'à maintenant. Il avait, grâce ou à cause de son Senseï, un sacré moment devant lui pour reprendre là où il avait été interrompu.

*D'abord, malaxer mon Chakra.........tenter d'en comprendre l'essence........*

Il pouvait la sentir. Cette sensation, si lointaine et pourtant si familière........comme s'il venait de récupérer un enfant qu'il avait, des années auparavant, abandonné sur le bord de la route et qu'il retrouvait dans le même état qu'il l'avait laissé. Lentement, il sentit quelque chose dans l'air. Comme si l'éléctricité ne venait plus du ciel, mais bien du sol. Finalement, il avait réussi sans trop de problème à revenir au même point. Son activité l'avait sans doute aidé à retirer la rouille qui avait encrassé son chakra. Ou bien il était naturellement doué.

*Bon.....c'est sur, c'est du Raiton. Mais pour utiliser des techniques, il me faudra déjà en connaitre.......*

Première étape terminée. Il se rappellait de ce dont il était capable: Rien. il ne lui restait qu'à trouver autre chose à faire en attendant que Tilika et Kichigaino aient fini de s'entretuer.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 06 Jan 2010, 00:41

A la réplique de son tuteur, la fillette aurai pu se dire qu'il était sympa de l'encourager, mais elle n'était plus à cela près. Tilika avait l'habitude qu'il se montre désagréable avec elle, d'autant plus ces derniers temps. Non seulement à cause de la présence de Fract qui semblait même lui faire perdre la boule, régulièrement, mais aussi, sans doute, parce qu'il devait bien se rendre compte que sa petite protégée, contrairement à lui, avait beaucoup progressé, depuis qu'il avait fait d'elle une aspirante ninja. En à peine deux ans, Tilika avait appris à maîtriser le bunshin, le henge, la création et la signature d'un pacte avec une nouvelle invocation, et peut-être même d'autres techniques sans qu'il le sache. Elle possédait à peine le nombre d'années nécessaires pour entrer à l'académie, mais maîtrisait déjà les techniques requises, six années plus tard, pour en réussir l'examen!

Il n'y avait pas à dire, il avait pris sous son aile un petit prodige, qui deviendrait un jour une très puissante kunoïchi, pour autant que lui ou d'autres la guident. Car malgré ses forces, Tilika souffrait également de faiblesses non négligeables pour une ninja. Elle était muette, et communiquer avec d'autres membres d'une équipe, en plein combat, risquait de s'avérer difficile, par écrit... Quant à apprendre à chacun le langage des signes... Elle n'y pensait même pas, et sans doute que Seridan non plus d'ailleurs. Pour l'heure, Tilika n'avait personne avec qui communiquer par ce biais, de toutes façons. Ensuite, elle était terriblement audacieuse, téméraire, ce qui la rendait aussi inconsciente, et elle devait sans doute la vie à sa chance, jusqu'ici, au vu de ses réactions impétueuses face à tout ce qui pouvait lui arriver. A dire vrai, elle n'imaginait même pas faire un jour partie d'une équipe. Pour elle, il allait de soi que, comme jusqu'à ce jour, elle devrait se battre seule pour atteindre les objectifs qu'elle visait. Et enfin, il y avait ces songes, ces univers souvent dangereux dans lesquels elle devait survivre... Comme si risquer sa peau de jour ne suffisait pas, il fallait que la petite fille subisse, nuit après nuit, les subconscients endormis des plus grands tarés psychopathes que cette Terre eut portés, dans leurs songes. Et Seridan qui se plaignait de mal dormir, lui...

Quand Kamenchii s'était accroupi face à elle et, pire, lui avait passé la main sur sa joue, Tilika s'était violemment raidie. Elle avait écouté ses excuses et explications, ses petits poings serrés, se retenant de se venger des insultes de la veille. Après tout, ce n'était pas lui, mais 'son autre lui', qui l'avait ainsi outragée. C'était donc sur lui qu'elle devait se venger, pas sur celui-ci. Kamenchii et Kihigaino, hein... Elle allait bien les retenir aussi, ces deux noms-là, et les entités qui allaient avec et se partageaient ce corps. Mais bon... La vengeance attendrait, sans doute, car pour l'heure, si elle ne se montrait pas sage, Seridan se ferait une joie de lui pourrir la vie, et ne lui permettrait certainement pas de passer, comme elle l'espérait, du temps avec Fract. Et pour une raison qui lui échappait encore, Tilika tenait énormément à ce 'droit de visite'. Fract lui faisait du bien. Pour lui, elle avait envie d'avancer, plus seulement pour elle, mais pour qu'il soit fier d'elle, et pour l'aider, lui aussi, à avancer. Seridan, en revanche... Elle n'espérait qu'une chose le concernant: le dépasser rapidement, lui fiche la raclée de sa vie puis se servir de lui comme il s'était servi d'elle, sans scrupule aucun.

Écoutant avec attention le programme annoncé par Kamenchii. Il allait la tester. Ok, ça ne lui faisait pas peur. Elle n'était certes pas en forme, manquait cruellement d'énergie et restait gênée dans ses mouvements par ce foutu plâtre au bras, mais qu'importait. Elle en avait vu d'autres, en verrait encore de pires, et n'avait peur de rien. En revanche, elle sursauta presque et écarquilla les yeux lorsqu'il annonça le but réel de cette mise à l'épreuve, exhibant sous son nez un bandeau frontal frappé de la plaque et du symbole kumoïens.

« Je serai intransigeant sur ce point, un seul pas de travers et tu pourras dire adieu à ce bandeau. »

Un bandeau ninja? Il voulait lui faire passer le test de genin? Malgré son âge, sa petite taille, le fait que personne ne la prendrait au sérieux, son handicap, le fait qu'elle n'ait jamais mis les pieds à l'académie, etc...? C'était une blague? Non, il avait l'air sérieux... Se reprenant, Tilika écouta alors la suite de son long palabre quant à ce qu'il attendait d'elle exactement. Se dépasser, mettre son orgueil de côté - non mais pour qui se prenait-il ce grand là avec son masque tout moche et son double insupportable et insultant, à lui parler d'orgueil, déjà?! - et penser à ce que lui apporterait le fait de travailler avec autrui... Ça, ça restait à voir. La fillette n'avait aucune envie d'intégrer une équipe, encore moins de porter un symbole signalant son appartenance à qui ou quoi que ce soit sur le front. Ce bandeau, c'était pour elle un symbole de sa réussite. Elle aurait alors atteint le niveau officiel de Seridan. Et elle pourrait encore aller de l'avant ensuite. Mais quant à le porter, elle n'y pensait même pas. Il serait sans doute dans une poche, histoire d el'avoir sur elle pour prouver son statut, si on le lui demandait, comme pour remplir des missions en vue de gagner quelques ryos, par exemple. Sinon, basta, elle s'en foutait du bandeau. Avec ou sans, elle savait qu'elle dépasserait son tuteur et atteindrait ses objectifs. Ce morceau de fer et de tissus ne représentaient que des titres, des symboles, rien de plus. Ils ne faisaient pas la force d'un shinobi, ça, elle en était convaincue.

« Nyah! Ça fait du bien! Allez, montre moi c’que t’as dans l’ventre morveuse!!! »

S'étant redressé, affaissé puis encore redressé, le jounin avait changé de ton de voix et d'attitude. Tilika savait ce que ça signifiait. D'ailleurs, Kamenchii lui-même l'avait prévenue avant. C'était 'son côté désagréable' qui allait s'occuper de lui faire passer ce foutu test. Soit. Elle allait devoir résister à l'envie de lui casser les noix. Ou pas? Après tout, il attendait quoi, là, qu'elle se batte contre lui, non? Ou bien qu'elle lui démontre sa maîtrise des jutsus nécessaires au passage de l'examen genin? Ça, elle les connaissait, pour sûr. Même, elle possédait une carte joker, une pièce maîtresse dont même Seridan ignorait l'existence, et avec laquelle Tilika était certaine de leur en mettre plein la vue. Mais ce n'était pas dans ce but qu'elle avait appris à maîtriser ce jutsu-là, et pour l'instant, elle préférait garder ce bonus dans sa manche. Dans un premier temps, donc, elle décida de ne pas attaquer. Avant toute chose, elle tenait à prouver à Kamenchii ou Kichigaino, qu'importait, qu'elle maîtrisait parfaitement les deux jutsus nécessaires à l'acquisition du bandeau qu'il se proposait de lui offrir si elle réussissait son test.

* Henge! *

Sous l'apparence de Kamenchii, mais sans son masque, tel qu'elle l'avait vu dans ce songe qu'ils avaient partagé ensemble, Tilika fit face à Kichigaino, un sourire mutin aux lèvres. La copie était parfaite. Seule l'attitude n'était pas la même, mais ça, c'était voulu... Effrontément, la gamine fit tirer la langue de son avatar à son vis à vis, histoire de lui rendre un peu, d'avance, la provocation dont il n'allait pas manquer de l'affubler ensuite, au vu de l'annonce de Kamenchii. Ensuite, joignant les mains rapidement, s'exécutant avec toujours autant d'adresse et de précision, elle invoqua deux bunshins. Pourquoi se contenter d'un seul quand on pouvait en invoquer deux, après tout? Comme elle était sous henge au moment de lancer son incantation de bunshin, ces derniers possédaient le même physique que leur modèle actuel, à savoir l'apparence de Kamenchii qu'avait décidé d'adopter la fillette. Et sans plus attendre, les trois avatars foncèrent autour de Kichigaino, se mélangeant avec adresse, lui faisant perdre de vue lequel des trois était réel et non illusoire.

* Vais te faire courir, tout moche avec ton masque! Et provoque-moi tant que tu veux, si c'est un entraînement, j'ai le droit de te taper, de toutes façons, nan? *

Il était donc, le temps de cette joute, l'ennemi, et elle ne retiendrait aucune de ses attaques, comme lui de retiendrait sans doute aucune des siennes. Fut-elle minuscule, très jeune, blessée et épuisée, Tilika se battrait jusqu'à ne plus pouvoir se relever, c'est à dire, comme Seridan s'en doutait déjà, jusqu'au dépassement clair et net de ses limites enfantines. Jusqu'à l'inconscience, très probablement, comme à chaque fois qu'ils s'entraînaient tous deux et qu'il ne l'arrêtait pas à temps. Sans doute devrait-il encore y faire attention, malgré son entraînement solo, car Kamenchii ignorait cette particularité de la témérité et de l'endurance de la petite. Son entêtement l'avait déjà bien souvent laissée plus morte que vive, lorsqu'elle s'entraînait sans Seridan, par exemple. Combien de fois ne l'avait-il pas retrouvée dans un état plus qu'inquiétant, étalée sur un toit, dans une ruelle déserte, sur un terrain d'entraînement, ou même, pire, parfois, hors des grilles protectrices de Kumo? Et face aux provocations de Kichigaino, il ne faisait aucun doute que la petite muette voudrait lui en mettre plein la vue. Dès lors, elle irait jusqu'au bout, jusqu'à tomber d'inanition, de fatigue, sous les coup ou autre, mais jusqu'à ne plus posséder la moindre parcelle de conscience et d'adrénaline nécessaires pour se relever et repartir à l'assaut. Telle était Tilika, et Kichigaino allait le découvrir aujourd'hui...

=======

Spoiler:
 

Action 1: Invocation de deux bunshins (mental/10 => 25/10 => 2).

Force: 5
Résistance: 10
Vitesse: 10
Reflexion: 10 + 2 = 12
Mental: 25

Pv = 55/75 (je lui en ôte 20 justifiés par les soucis de la nuit précédente)
Pc = 175 - (5*2) = 165/175

_________________


Dernière édition par Tilika le Mer 06 Jan 2010, 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 06 Jan 2010, 05:11

Alors que commençait la confrontation entre Kichigaino et Tilika, je portai mon attention quelques secondes sur Seridan qui s’éloignait d’un pas énervé pour s’entraîner un peu plus loin. Il devait être plutôt vexé que je m’occupe de la petite et non de lui….J’essayerai de me faire pardonner un peu plus tard en lui donnant plusieurs conseils sur la maîtrise des éléments. Mais pour l’heure, je devais me concentrer sur le test de la petite qui était déjà prête à en découdre à la vue du regard belliqueux qu’elle jetais vers nous. Fidèle à lui-même et à son côté sadique, mon double asocial avait plongé la fillette dans un Genjutsu au moment même où il avait fait surface, sans doute avec un plan derrière la tête car il ne faisait jamais rien par hasard. Une chose était sure, il était tout à fait dans son élément et avait certainement déjà prévu plusieurs manières de casser la petite physiquement ainsi que mentalement et même si cela ne me plaisait guère, c’était le seul moyen pour moi de vérifier le potentiel de Tilika. Si il y avait bien une chose que j’espérais aujourd’hui, c’était de pouvoir passer ce bandeau autour de sa tête et lui faire comprendre que porter l’insigne du village sur son front était un grand honneur, ce qui pour le moment ne semblait pas gagné après avoir observé son comportement la veille. J’étais persuadé cependant, qu’elle serait capable de suivre la consigne que je lui avais imposée malgré ce que pourrait lui faire subir Kichi, mais on ne pouvait jamais vraiment savoir ce qu’il nous réservait même pour moi qui en partageait pourtant le corps. Mon double avait un passe temps qu’il appréciait par dessus tout et qui consistait à rabattre le caquet de ceux qui étaient guidés par leur fierté et qui étaient persuadés être de personnes exceptionnelles, hors paire ou tout autre qualificatif selon lui beaucoup trop orgueilleux.

Pour lui il n’y avait aucun doute, Tilika en faisait partie et il se ferait une joie de lui montrer que malgré ses capacités, elle ne valait pas plus que n’importe qui. Au final, il avait des allures de pseudo justicier le sadique de service! Il allait s’amuser et bien que je n’aimais pas cette idée, la fillette allait certainement souffrir ce qui était hélas la seule manière de la pousser dans ses derniers retranchements. La remarque de Kichi avait été très juste lorsque j’évoquai le fait que pousser la petite dans ses derniers retranchements était peut être trop exagéré compte tenu de son âge car il souligna que son orgueil finirait par la mener à sa perte et qu’il fallait y mettre un terme tant qu’elle était encore jeune. C’est pour cela que j’avais décidé de le laisser s’en occuper tout en sachant ce qui risquait de tomber sur la fillette. D’ailleurs Tilika n’avait pas hésité à se mettre au travail avec détermination ce qui était plutôt assez impressionnant pour son âge…je comprenais maintenant pourquoi la jeune fille était aussi orgueilleuse, en effet ses capacités étaient bien en avance quand on comparait son âge et ce qu’elle savait déjà. Sans attendre elle lança un henge à mon image, dépourvu de masque et souriant avec provocation avant de nous tirer effrontément la langue, un air de défi encré au fond des yeux. Ensuite elle fit apparaître deux clones à ses côtés, une technique demandée également aux aspirants pour passer le grade supérieur, puis prouvant par son acte qu’elle n’était encore qu’une novice la fillette dispersa ses deux « moi » autour de Kichigaino pour le tromper. Cependant, tenter de berner un maître en illusions avec une illusion de débutant était franchement grotesque, suicidaire et presque offensant, ce que mon double ne manqua pas de lui faire remarquer.

Se dirigeant vers la petite d’un pas rapide sans se soucier des fausses copies qui se dissipèrent d’un seul coup, il la saisit par le cou et la souleva dans les airs grâce à son poids plus que faible et l’envoya violemment s’écraser au sol sur le dos. De la poussière mêlée à de la terre s’éleva dans un nuage marron comme pour signaler à des gens se situant un peu plus loin que c’était bien là que Tilika avait atterrit sous l’impulsion de son bourreau. Mon double, impressionné par la précision, la rapidité et la qualité avec lesquelles la fillette avait effectué ses jutsus était maintenant sur qu’elle méritait son bandeau, mais il lui restait encore quelque chose à accomplir car il n’était pas allé encore assez loin pour briser toute forme d’orgueil présente chez elle. En prétextant avoir été vexé par une technique aussi faible utilisée contre lui, Kichi se montra de nouveau sans pitié et envoie un puissant coup de pied dans le ventre de Tilika, laquelle fut projetée à trois ou quatre mètres en laissant une longue trace linéaire comme témoin du chemin quelle venait de parcourir en glissant sur sol. Rien que de voir ça, cela me faisait mal car jamais je n’aurais pu lui faire une chose pareille, mais je connaissais mon double et je le laissais faire ce qu’il savait faire le mieux tout en sachant qu’il n’irait pas jusqu’à la blesser grièvement, mais qu’il ne reculerait pas devant quelques fractures ou un peu trop de sang. C’est avec stupéfaction que l’on put observer la fillette se relever non sans mal, mais possédant encore ce feu au fond des pupilles qui disait à son adversaire: « Et alors? C’est tout c’que t’as? »

Ça y était, après un regard tel que celui là, il allait commencer à devenir sadique, ce qui ne présageait rien de bon pour Tilika car il n’allait pas se contenter de la martyriser physiquement, mais cette fois il s’attaquerait au mental, ceci étant une expérience que personne n’aimerai vivre ne serait-ce qu’une seule fois. J’avais déjà peur de ce que Kichigaino pourrait lui faire subir dans une illusion et si j’avais put occulter ma vue à ce moment là, je l’aurais fait sans aucune hésitation car même si cela ne s’était pas encore produit, je percevais l’idée qui lui passait par la tête et elle n’était absolument pas agréable. Avant qu’elle ait eut l’occasion de faire le moindre geste, quatre racines s’extirpèrent du sol à une vitesse impressionnante pour s’accrocher aux bras et aux jambes de la fillette et les fixer puissamment à terre l’empêchant ainsi de faire le moindre mouvement avec chacun des ses quatre membres. Disparaissant soudainement aux yeux de sa victime, Kichigaino refit apparition devant ma faux et s’en saisit avant de s’approcher de Tilika tandis que je sentais un poids monstrueux peser de plus en plus lourd sur mon cœur. Une fois devant elle, Kichi s’accroupit pour se rapprocher un peu plus et prit la parole: « Tu vois où ta fierté t’as amenée petite…..Tu as cru que tu pouvais défier plus fort que toi sous prétexte que tu n’as pas peur justement des personnes plus fortes? Grossière erreur…..Tsssss….C’est dommage que je sois obligé de te couper les bras……Ne fais pas cette tête voyons! Fallait t’y attendre aussi, à force de vouloir faire la grande qui n’a peur de rien. Une fois que j‘en aurais terminé, tu n‘pourras même plus faire les signes qui te permettent d‘utiliser tes techniques. Comme ça le monde shinobi sera débarrassé d’une future kunoichi incapable de savoir mettre de côté sa fierté » Puis sans crier gare, le bourreau abattit son arme sur le bras encore valide de Tilika.

Je pouvais voir son visage se tordre littéralement de douleur, ses traits n’étant plus que des rides d’expressions douloureuses et raides. Et à ce moment très précis je remerciai presque le ciel que la pauvre n’aie pas eu de cordes vocales car ses cris auraient été insupportables et avec de la chance ils auraient juste hantés mes nuits pendants des mois. Poussé par ma conscience, je hurlai à Kichi de s’arrêter là, lequel, comprenant qu’il était allé trop loin avec la fillette stoppa net son illusion. La petite se retrouva alors à nouveau devant son examinateur, son bras toujours en place et la trace linéaire ayant totalement disparue de l’aire d’entraînement. Nous allions voir maintenant de quelle manière elle allait réagir et je priais pour que l’acte poussé à l’extrême de l’horreur et de la perversion n’allait pas la pousser à perdre son sang froid et à se jeter sur nous car je souhaitais véritablement qu’elle ait droit à son bandeau comme récompense à la fin de cet entraînement. Il ne restais plus qu’à la laisser réagir à ce qui venait de se passer…..Advienne que pourra!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 06 Jan 2010, 09:44

Les élements.....ca, maintenant, il avait "révisé". Il savait lequel il utiliserait. Comment, ca, il n'en avait pas la moindre idée, mais tout viendrait à point au moment voulu. Que pouvait il étudier d'autre? Les Bunshins ne lui serviraient à rien, pas même à s'entrainer, puisque ses clones n'étaient pas consistants. Un problème qu'il pourrait sans doute régler une fois devenu bien plus fort. Tout était modifiable, après tout. Le Henge.......inutile aussi. Tant qu'il n'était pas plus puissant, il ne pouvait rien y changer. Il ne lui restait alors, encore et toujours, que sa force naturelle.
Lorsqu'il s'agissait de s'entrainer, Seridan essayait toujours de devenir bien plus rapide, plutot que de mieux encaisser les coups, ou de mieux les donner. A quoi lui servait d'être un bloc de titane ou une lame surpuissante s'il prenait dix coups avant même d'en porter ne serait ce qu'un seul? Des coups rapides et précis pouvaient, en revanche, mettre un terme à un combat qui ne faisait que débuter.


-"Rapidité......précision........"

D'abord, prendre un Kunaï de sa sacoche. Ensuite, visualiser ce qu'il allait faire, l'imprimer dans sa tête. Enfin, lancer le Kunaï. Et maintenant, très vite, le pourchasser. Ce Kunaï était désormais un ennemi qu'il se devait de rattraper. Même un objet si petit, lancé avec une force non négligeable, possédait une vitesse que l'on pouvait égaler ou surpasser. Ce serait son entrainement, aujourd'hui. Spécial, mais efficace s'il en tirait la satisfaction de pouvoir arrêter un projectile en se déplacant plus vite que lui. Peut être même serait ce l'opportunité d'une double attaque, lancant son arme et foncant à la même vitesse afin que l'adversaire ne puisse contrer qu'une menace, la seconde lui faisait payer cher son manque de vigilance.
C'était en tous cas dans l'idée. Seridan s'éloigna assez loin pour constater qu'il n'avait pas pu rattraper le Kunaï, qui s'était fiché dans le sol. Le ramassant et le lancant en sens inverse, persuadé qu'il ne risquait de toute facon pas de toucher Kamenchii ou Tilika, il recommenca. Cette fois, il voyait bien à quel vitesse son projectile se déplacait. Il pouvait courir derrière, se faire distancer petit à petit seulement.......bientôt, il pourrait l'attraper en plein vol.


*............qu'est ce qu'ils fichent? Il a....?*

Sans doute. Il avait.......Pour Seridan, revenu presque à sa position initiale, l'entrainement avait déjà commencé, contrairement aux apparence. Tout laissait à croire que le double de son maitre avait jugé bon d'utiliser un Genjutsu pour tempérer d'entrée de jeu la mentalité explosive de Tilika. Sans quoi l'endroit serait déjà envahi par des clones sous Henge, technique favorite de la petite muette, provocateurs autant qu'inutiles, au vu du niveau de son adversaire. Au lieu de ca, tous deux étaient restés face à face, sans rien faire. Pour Kamenchii ou Kichigaino, peu importe qui il fut à ce moment, ca pouvait avoir un sens. Mais pas pour Tilika, qui aurait mis les pieds dans le plat sans délicatesse aucune, avec pour seul but avoué d'écraser son ennemi sans se soucier des risques.
Finalement, si son Senseï pouvait rendre la fillette moins stupide, être mis sur le banc de touche n'était pas si mal. Evidemment, elle serait trop têtue pour apprendre quoi que ce soit, mais Seridan misait surtout sur son anatomie humaine "normale" supposant qu'elle possédait, comme la majorité des êtres vivants de plus de dix centimètres de hauteur, un cerveau. Fut il le muscle que la demoiselle utilisait le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 06 Jan 2010, 19:41

Tilika savait bien que sa méthode, ou n'importe quelle autre tactique n'usant que de ces deux jutsus basiques, ne lui seraient d'aucune utilité face à un adversaire du rang de Kamenchii. Un jounin n'avait certainement rien à craindre d'une gamine haute comme trois pommes et ne pouvant user que du henge et du bunshin, ces deux jutsus basiques nécessaires au passage de l'examen genin. Quelle foutaise! Et dire qu'il fallait savoir user de ces deux-là pour prouver qu'on était bel et bien ninja, gagner son bandeau, et avec lui le droit d'accomplir enfin des missions! Elle n'avait que six, bientôt sept ans, et les maîtrisait parfaitement déjà. Elle avait même mené une mission, en secret, et si Seridan l'ignorait, Tilika savait désormais qu'elle pourrait en accomplir d'autres. Mais pour cela, posséder ce foutu bandeau ne serait pas inutile. Au moins n'aurait-elle pas à justifier son niveau à chaque fois; il lui suffirait de montrer cette 'carte d'identité' au comptoir du centre de mission... Pour l'heure, cependant, la fillette avait bien d'autres chats à fouetter que ces histoires de missions.

L'adversaire qu'elle se devait d'affronter était coriace, et à dire vrai, elle se demandait ce qu'il attendait réellement d'elle. Il devait savoir qu'elle n'avait aucune chance. De plus, on lui demandait à la fois de l'affronter malgré leur différence de niveau, à la fois de... se maîtriser? Dans son esprit enfantin, la nuance entre maîtriser ses émotions et se maîtriser tout court alors qu'elle se trouvait face à un adversaire lui-même déchaîné, d'une certaine manière, était trop incertaine et floue pour qu'elle ne la saisisse véritablement. Surtout qu'il n'y allait pas de main morte, le salopard... Ignorant royalement ses deux clones - ce qui était étonnant aussi, qu'elle puisse déjà en invoquer deux en même temps! - Kichigaino s'était jeté sur elle, l'avait saisie par le cou, et l'avait jetée au loin sans ménagement. Pas plus qu'il n'avait ensuite retenu ses coups, d'ailleurs... Un violent coup de pied dans le ventre la propulsa quatre à six mètres plus loin, dans un nouveau nuage de poussière, et la gamine eut bien du mal à reprendre son souffle, toussant fortement avant d'enfin se redresser, fusillant le coupable de son regard sombre. Même Seridan ne la brutalisait pas autant... Ce gars-là était pire que bien des Rêveurs croisés dans les songes d'autrui, lors de ces nuits maudites, durant lesquelles, l'air de rien, elle devait souvent la vie à Kiny ou Seridan, qui la réveillaient lorsqu'ils la sentaient fortement agitée dans son sommeil... Certains adultes n'éprouvaient aucun ressentiment à l'idée de cogner une enfant si jeune et petite. Soit. Mais s'il pensait qu'elle baisserait les bras juste parce qu'elle savait qu'elle allait perdre, il se fourrait le doigt dans l'œil jusqu'au coude!

* C'est ça, tape-moi tant que tu veux! J'ai mal, mais j'te ferai pas le plaisir de te le montrer! *

Elle souffrait le martyre, ses côtes encore fragiles méchamment fêlées sous le coup de pied reçu - du moins était-ce l'impression de douleur qu'elle avait après avoir reçu ce coup - mais elle n'abandonnait pas, ne renonçait pas. Se relevant péniblement, elle refit face à Kichigaino, son petit corps droit comme un i, réfléchissant en vain à un moyen de l'atteindre, avec leur différence de niveau actuelle. Fut-ce un seul coup qui porterait, elle en serait très fière, et sans doute que lui aussi, après tout, si c'était un test... Il serait étonné qu'elle ait réussi à le toucher, sans doute. Et sinon, tant pis. Au moins se serait-elle prouvé à elle-même, ainsi qu'à Fract - Seridan elle s'en foutait... - qu'elle en avait dans le ventre et que pour atteindre ses objectifs, elle se battrait jusqu'au bout! Elle voulait qu'il soit fier d'elle, Fract. Il était important, pour elle, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, au fond...

* Si j'utilise ce jutsu-là, tout le monde saura que je le maîtrise... *

Dilemme. Tilika ne voulait pas dévoiler sa carte maîtresse, et user dès à présent du kage bunshin révèlerait en prime à son adversaire ainsi qu'à son tuteur qu'elle avait trouvé un moyen d'apprendre des jutsus interdits ou inaccessibles, normalement, aux shinobis de Kumo... D'autant plus à une aspirante, même pas encore ninja, et si jeune, n'ayant aucunement l'autorisation ni les moyens de se rendre jusqu'au village détenteur du dit kinjutsu... Non, vraiment, mieux valait ne pas l'utiliser. Pas maintenant. Ce n'était pas le bon moment. Et de toutes façons, Kichigaino ne lui en laissa pas le temps. Suite à son regard, il avait empoigné son arme, tandis que des racines sortie du sol s'étaient vivement enlacées autour des bras et des jambes de la petite fille, la refaisant tomber au sol et l'y maintenant sans qu'elle ne puisse même se débattre.

* Que...? C'est quoi ça? Du doton? Du... mokuton? Je croyais que seuls quelques très rares shinobis pouvaient en faire?! Lui peut?!?!?! *

Des racines, ce ne pouvait être que du mokuton! Comment Kamenchii pouvait-il maîtriser cet art, cette affinité si rare et convoitée? Elle avait lu dans des bouquins que ces affinités doubles, comme le mokuton, le hyouuton ou d'autres encore ne couraient pas les rues, et que leurs détenteurs étaient généralement de très puissants shinobis. Si elle savait n'avoir quasiment aucune chance face à un jounin, déjà, Tilika se demanda, sur le coup, si ça valait seulement la peine de tenter quelque chose face à lui s'il maîtrisait en plus ce genre de techniques... Elle ne se doutait pas une seconde qu'il ne s'agissait là que d'une illusion, d'un genjutsu. Cet art-là, la fillette ne le connaissait que peu, n'y ayant encore jamais eu affaire excepté face à Raï, qui l'avait juste endormie, elle. Kichigaino ne se contenta pas de cela...

« Tu vois où ta fierté t’as amenée petite...Tu as cru que tu pouvais défier plus fort que toi sous prétexte que tu n’as pas peur justement des personnes plus fortes? Grossière erreur... Tsssss... C’est dommage que je sois obligé de te couper les bras... Ne fais pas cette tête voyons! Fallait t’y attendre aussi, à force de vouloir faire la grande qui n’a peur de rien. Une fois que j‘en aurais terminé, tu n‘pourras même plus faire les signes qui te permettent d‘utiliser tes techniques. Comme ça le monde shinobi sera débarrassé d’une future kunoïchi incapable de savoir mettre de côté sa fierté »

Débarrassé? Il voulait la tuer?! Il allait vraiment lui couper le bras?! Pourquoi ne pas la tuer plus directement, aussi, s'il voulait l'éliminer? Ça l'amusait de la faire souffrir, de la voir mourir à petit feu en se vidant de son sang? Tilika n'eut pas davantage le temps de paniquer, de tenter de se débattre encore, de se libérer de ces foutus liens sortis du sol, ou de repenser aux paroles de son adversaire. Tout cela la dépassait de loin, et sur le coup, lorsqu'elle vit s'abattre sur elle la faux de Kichigaino, la petite fille fut comme tétanisée. La douleur et l'horreur qu'elle subit alors, à leur paroxysme depuis qu'elle était venue au monde, la figèrent sur place. Pas un cri ne s'était échappé de sa bouche, toute muette qu'elle était. Elle n'avait même pas le réflexe de seulement tenter de crier... En revanche, son corps entier s'était figé, tremblant violemment, ses yeux écarquillés, fixant d'abord Kichigaino, puis son bras, tombé au sol, et son épaule d'où s'échappait à flots son sang, sa vie elle-même, si l'on n'arrêtait pas immédiatement l'hémorragie. Elle était terrifiée, horrifiée, tétanisée. La nausée l'envahit, en même temps que la douleur et tout le reste. Sur le coup, la fillette pensa qu'elle allait tomber dans les pommes. Mais non.

L'illusion fut stoppée, et Tilika se retrouva debout, à sa place initiale, comme si rien ne s'était passé, son bras toujours en place, et Kichigaino debout devant elle... Kichigaino ou Kamenchii. Au fond elle s'en foutait royalement. Plus loin, Seridan s'entraînait toujours. Et elle restait là, clouée sur place, tétanisée, pétrifiée, incapable de réagir. Pas tout de suite du moins. Petit à petit, elle revenait à la réalité, et réalisait que ce qui venait d'arriver n'était en fait jamais arrivé. C'était donc ça, le genjutsu? C'était une illusion, tout ce qu'elle venait de subir? Pas une égratignure, rien... Son bras valide l'était toujours, et demeurait bien en place. Elle n'avait même pas mal, en y pensant. La douleur n'était que psychique. Mais quelle douleur... et quelle frayeur! La honte se lit rapidement sur son petit visage, tandis qu'un agneau, l'air complètement paniqué, venait d'apparaître à ses côtés.

« Tilika!!! Tilika, ça... ça va?! »

L'illusion n'avait duré que quelques secondes à peine, en réalité. Dès qu'il avait senti le trouble intense de son invocatrice, le petit mouton avait réagi et s'était ramené sur place, auprès d'elle, voir ce qui pouvait bien lui arriver, très inquiet. Il n'imaginait alors certainement pas retrouver son amie dans cet état... Elle était debout, mais... Elle était pâle comme la mort, tremblait de la tête aux pieds, et... venait de faire ce qu'elle lui reprochait à chaque fois que lui se trouvait terrifié par quelque chose... Elle avait mouillé son pantalon. Jamais Kiny n'avait imaginé Tilika terrifiée au point de s'oublier de la sorte. Elle n'était qu'une enfant, certes, mais avec toutes les horreurs qu'elle vivait dans ces songes, et même dans la réalité, parfois... Était-ce vraiment possible? Que lui avait-on donc fait?! Paniqué, Kiny s'interposa entre elle et celui qui lui faisait face, ses minuscules cornes en avant, comme pour la protéger, et cria d'un ton furieux et étrangement courageux au jounin:

« L'approchez plus!!! Reculez!!! Si vous la touchez, j'appelle Khanuk et il vous fera regretter d'être né!!! »

Réagissant à peine, Tilika sentit ses jambes vaciller sous elle... Il l'avait humiliée comme jamais personne auparavant... Ses petits poings se serrèrent, tandis que sa respiration se faisait de plus en plus saccadée. Elle allait craquer. Elle ne pouvait pas ne rien faire, ne pas réagir. Il devait payer pour avoir ainsi bafoué son honneur. Et aussi, comprendre que même humiliée, la petite n'abandonnerait pas. Faisant fonctionner à toute allure sa matière grise encore intacte après le genjutsu subi - ben ouais elle était encore sous le choc, tout de même... - Tilika invoqua deux nouveaux clones. Une Tilika se plaça devant l'agneau, lui indiquant qu'elle ne désirait pas qu'il s'en mêle, tandis que les deux autres s'élançaient en direction de leur adversaire, laissant la première et l'invocation à l'écart de la zone de combat. Des deux fillettes courant vers l'ennemi, l'une partit sur la gauche, et l'autre, sur la droite, se séparant pour entourer leur proie plutôt que de risquer de se prendre d'entrée une attaque qui les toucherait toutes deux. Sans doute Kichigaino devinerait-il rapidement laquelle des deux était la vraie, mais ça, la fillette s'en moquait. Elle avait un plan, et avait juste besoin dévaluer le terrain et les éléments d sa situation avant d'agir pour de bon. Ce type ne l'emporterait pas au paradis, ni ne s'arrêterait à l'idée qu'elle n'avait rien dans le ventre, encore moins dans la tête, foi de Tilika!!!

=======

Spoiler:
 

Action 1: Invocation de deux bunshins en préparation d'un piège (mental/10 => 25/10 => 2).

Force: 5
Résistance: 10
Vitesse: 10
Reflexion: 10 + 2 = 12
Mental: 25

Pv = 55/75
Pc = 165 - (5*2) = 155/175

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Dim 10 Jan 2010, 05:00

Cette expérience avait du être sacrément traumatisante pour la fillette car malgré tout ce qu’elle semblait avoir vécu en dépit du fait qu’elle ne soit encore que très jeune, se faire sectionner un bras sans aucun ménagement n’était pas une expérience franchement agréable quelque soit l’âge de la victime. La tâche humide qui ornait maintenant son pantalon était extrêmement clair quant à l’effet qu’avait eu l’illusion sur la pauvre petite…..Je n’étais vraiment pas fier de ce qu’il venait de se passer mais si je pouvais avec l’aide de Kichi faire en sorte que Tilika finisse par oublier sa fierté mal placée, le jeu en valait la chandelle, quitte à ce qu’elle nous déteste par la suite. Si notre objectif finissait par être atteint, la fillette ne risquerait plus sa vie bêtement face à plus fort qu’elle et aurait alors une chance de devenir plus forte comme elle avait l’air de le souhaiter si fort. Debout devant moi, raide et tendue, la petite me lança à nouveau un regard empli d’émotions, cependant cette fois-ci ses yeux ne me défiaient pas….Ils criaient vengeance pour l’humiliation qu’elle avait subie et cette fois la gamine était bien remontée. Tandis que je m’inquiétais des conséquences de ce regard sur la suite des évènements, Kichi était tiraillé entre deux émotions et ne savait s’il devait s’énerver ou jubiler. En effet la réaction de Tilika lui donnait une raison de ne pas se modérer, mais dans un même temps, ce comportement l’énervait car malgré ce qu’elle venait de subir, la fillette n’avait toujours pas compris qu’il valait mieux pour elle accepter la défaite avec humilité que de revenir à la charge de façon suicidaire comme cela semblait être sa spécialité.

*Son manque d’intelligence et d’humilité continue de m’étonner*. Alors que mon double continuait de se moquer d’elle, une petite boule de laine apparut aux côtés de l’aspirante. Étrangement, la petite bestiole me rappelait Tilika qui semblait être son invocatrice. L’agneau arborait les mêmes yeux que ceux de sa maîtresse et comme elle, il avait l’air doux et gentil, mais si il ressemblait aussi mentalement à la fillette, cela risquait de commencer à sérieusement énerver Kichigaino qui ne trouverait qu’une raison de plus de laisser son sadisme prendre le dessus sur cet entraînement. Je savais pertinemment que si ce dingue se laissait emporter par sa colère, la petite ne pourrai plus se nourrir que par intraveineuse jusqu’à la fin de ces jours sans avoir eu besoin de la briser physiquement. Traumatiser….voilà ce qu’il savait faire de mieux. Et si c’était un avantage certain lors d’un combat face à un ennemi, en ce qui concerne les relations sociales, c’était quand même pas le moyen le plus pratique pour se faire des amis. C’était pour cette raison que je ne le laissais que rarement faire surface lorsqu’il me fallait avoir des interactions avec d’autres êtres vivants « normaux ». Je laissai mon inquiétude se dissiper au moment où je compris que le mouton qui venait d’apparaître ne faisait qu’amuser Kichigaino et apaisait par la même occasion sa colère. Sans le savoir, l’invocation venait certainement d’éviter à Tilika des souffrances psychiques certaines. C’est vrai qu’en y repensant, cette petite chose ressemblait beaucoup à son invocatrice et son courage limité à l’appel à l’aide de Khanuk - certainement une autre bestiole dans son genre - avait en effet quelque chose d’amusant. Cette petite bête tenant tête à un Junnin sans rien savoir de lui, se reposant sur des capacités dont on ne savait pas si elles seraient à la hauteur ou non face à ce shinobi de haut niveau……C’était vraiment une parodie de sa maîtresse.

«  L’approchez plus !!! Reculez !!! Si vous la touchez, j’appelle Khanuk et il vous fera regretter d’être né !!! » Et il était sérieux en plus! Sale bête! Je sentais mon double amusé et détendu par la prestation parodique de la petite pelote de laine vivante….Puis, continuant dans sa quête de vengeance, la vilaine fille invoqua de nouveau un duo de clones illusoires pour essayer encore une fois de me tromper malgré l’échec de sa première tentative. Kichi était dépité…..« N’apprendra-t-elle donc jamais?…Tssss…. Quelle tête de mule celle là! Tiens! Regarde les se placer autour de moi comme des charognards qui tournent autour d’un cadavre de mouton en décomposition…. » Ne prêtant aucune attention aux clones de la fillette, il fit face à l’invocation. «  Ta maîtresse pourra te remercier! Elle a échappé à une sacré correction grâce à toi. Tu m’as bien fait rire, ça a réussit à me calmer….Parce que ta copine est sacrément chiante quand elle s’y met! Tu vois boule de laine, ya bien un truc qui m’énerve dans ce foutu monde, c’est les gens incapables de faire preuve de la moindre humilité et malgré son âge cette petite est bien trop orgueilleuse. Elle refuse d’accepter la défaite en passant outre sa fierté et de faire preuve d’intelligence. Je préfère te prévenir à l’avance, elle va souffrir! Mais je n’irais pas jusqu’à la rendre totalement inconsciente, je n’suis pas un monstre…. ». Tilika continuait de se placer autour de nous en laissant un clone se poser devant la petite bête comme pour lui faire comprendre qu’elle ne voulait pas de son aide, tandis que les deux restantes tentaient de nous encercler. Voyant la manière dont la fillette avait refusé l’aide de son ami qui aurait pu lui être précieuse, il s’adressa une dernière fois à l’invocation: « Tu vois! Qu’est-ce que j’te disais? Elle fait n’importe quoi! »

Ce fut avec un rire quelque peu sinistre que Kichi annonça la suite des évènements à la petite. « Tu sais, les ressources dont tu dispose sont plutôt impressionnantes pour une morveuse! D’ailleurs j’suis plutôt impressionné car j’pense bien que t’as du apprendre sa toute seule vu que ton tuteur n’a pas l’air d’être très ouvert à ce genre de choses…Remarque, j’en sais rien moi. Toujours est-il qu’il te reste à me montrer que tu peux être intelligente….enfin, j’espère que tu en es capable en tout cas! A mon humble avis, tu n’as pas encore saisit la nature de la preuve de ton intelligence que tu devras me donner…..On verra bien à la suite hein! Allez, c’est partit!!! » Je sentais en sondant les pensées de mon double qu’il avait trouvé un autre moyen de se moquer de Tilika, mais cette fois d’une manière plus narquoise et bien moins sinistre. « Je vais te montrer que les techniques de base que l’on demande pour l’examen de genin peuvent être extrêmement utiles lorsqu’elles sont bien utilisées.» Suite à cela, Kichi joignit ses deux mains pour former un sceau tout en murmurant un mot, puis dans une gerbe de fumée, celui qui quelques secondes plutôt mesurait aux alentours d’un mètre quatre-vingt avait des yeux rouges et des cheveux blancs n’était désormais plus qu’un bout de chou aux yeux améthystes et à la crinière rose. L’examinateur venait de prendre l’apparence de l’élève de manière inattendue. Enchaînant ensuite avec une autre technique, apparurent dans un nouveau nuage de fumée dix clones de Tilika, mais ceux-ci contrôlés par Kichigaino. De mon côté, une envie de rire me prit soudain lorsque je vis mon double à l’œuvre et je me disais à ce moment précis qu’il n’avait pas du beaucoup grandir. Le pire, c’est qu’il n’avait pas terminé avec ses provocations puisqu’il fit tirer la langue à tous ses clones avant d’ajouter: « Alors? Qu‘est-ce que tu dis de ça? D‘autant plus qu‘en ce qui me concerne, je peux voir laquelle de toutes ces Tilika est l‘originale, ce qui n‘est pas ton cas si je ne m‘abuse……Nyahahah!!!»

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Dim 10 Jan 2010, 08:55

*Qu'est ce qu'il a bien pu faire?*
*Quelque chose de terrible.......d'ici, je peux sentir la peur de Tilika!*

De très loin donc. Du plus profond de son être, Fract pouvait sans mal comprendre que Kichigaino avait utilisé un Genjutsu plus qu'efficace contre la fillette, dont les émotions étaient facilement perceptibles. Du coin de l'oeil, Seridan put sans problème voir arriver Kiny, dont la mise en garde lui arracha un sourire mauvais. Ses mots pouvaient facilement se traduire par un "J'VAIS L'DIRE A MON GRAND FRERE, NA!" qui témoignaient d'un manque de courage et de capacités flagrants. Et surtout, il s'agissait d'une intervention inutile, la gamine se passant fort bien de laisser les autres dispenser la punition qu'elle se jugeait seule légitimde à porter à son ennemi. Le coup de savate que son adversaire subirait, ce serait le sien et pas un autre.

Se détournant à nouveau de la parodie de combat qui, dans le fond, le faisait bien rire, Seridan se reconcentra sur son sujet préféré: Lui même. Il avait observé, ressenti et retenu la nature de son chakra. Avec ca, il savait plus ou moins quoi faire à l'avenir lorsqu'il tenterait d'apprendre un Jutsu élémentaire. Nul doute qu'il l'apprendra plus vite après ca. Ensuite, il avait éprouvé sa vitesse en lancant des Kunaïs et en tentant de les rattraper. Mais jusqu'à présent, le résultat n'était pas encore bien satisfaisant. Ramassant son arme, restée au sol, Seridan visa le lointain, puis lanca. Il n'avait aucune raison de rester sur place à observer deux comiques en pleine répétition. Prenant un léger élan, le Genin utilisa toutes ses ressources pour se rapprocher le plus possible de son projectile. Mais c'était loin d'être gagné. Non content de ne toujours pas l'avoir rattrapé, il avait même été distancé bien davantage encore que la fois précédente.

*Bon sang de......c'est vraiment pas gagné!*

Reprenant son Kunaï, essouflé, il s'accorda un instant de pause. Son corps était la seule chose qu'il pouvait vraiment entrainer. Le Bunshin, le Henge et le Kawarimi étaient des Jutsus trop peu modifiables pour qu'il leur accorde ne serait ce que quelques minutes. Il était capable de créer déjà quelques clones, c'était bien suffisant. Le reste demandait des ressources qu'il devait "créer", et pour ca, il lui fallait s'éprouver physiquement aussi.
Son propre tuteur, après tout, ne s'entrainait pas beaucoup avec des Jutsus. En tous cas, pas en public. En revanche, il "adorait" faire des exercices physiques, des acrobaties diverses et compliquées, et bien d'autres choses encore qui ne demandaient pas de chakra, mais bel et bien une sorte de dévotion envers le corps humain et ses capacités. Le résultat, Seridan le connaissait: Varosh était un grand Ninja, respecté ou craint des siens, et sa puissance lui permettait d'accomplir des choses incroyables. Les habitants, peu enclins à chanter les louanges de leurs Ninjas, parlaient peu de lui, mais parlaient bien.
Ca n'arriverait pas pour lui. Jamais. Il resterait dans l'ombre du village jusqu'au bout, son caractère, son passé l'ayant déjà cadenassé à une vie "regrettable" pour trop de personnes. Du moins, dans l'ombre de CE village. Après tout, s'il ne se trompait pas, Kumo était allié à Kiri. Et si Suna et Konoha n'étaient pas des "amis de confiance", il s'agissait quand même d'endroits grouillants de Ninjas. Les Trois Sannins de Konoha s'étaient fait connaitre à travers le monde entier. Pourquoi pas lui, à force de travail et d'acharnement?


*Pour l'instant, j'en suis encore loin. Reprenons!*

Chassant ces pensées trop peu fructueuses pour être vraiment irrésistibles, Seridan reprit son Kunaï, et continua. A chaque fois, la même vision, le même dépit, mais la même sueur également. La preuve qu'il se dépensait et que tout ce qu'il ferait lui rendrait service, le renforcerait et lui servirait à distancer bien des gens sur au moins une chose. Tel le Kunaï qu'il lancait sans relâche, il foncerait à toute vitesse et disparaitrait de leur champ de vision pour devenir intouchable. Peut être même deviendrait il le plus rapide Ninja de Kumo, dans un avenir proche.
A ce moment là, Kichigaino et Tilika se trouvaient loin, très loin de lui, de sa vie et de son avenir. Ils ne comptaient déjà plus, ses efforts incessants constituant la seule chose qui, à ce moment précis, définissait sa vie. La sueur coulant le long de son front, tel l'apôtre de sa conviction, l'enfermait dans un univers qui n'appartenait qu'à lui: Celui dans lequel il vivait depuis toujours, dans lequel il était et resterait le même jusqu'à la fin des temps et où Passé, Présent et Futur se cotoieraient éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Dim 10 Jan 2010, 21:35

Et blablabla et blablabla. Se moquant encore et toujours d'elle, Kichigaino continuait de la faire sortir de ses gongs. Du moins s'y essayait-il, car la fillette faisait de son mieux pour se maîtriser, prenant très au sérieux cet affrontement, elle. Si le but était de prouver qu'elle pouvait agir sans se laisser emporter par ses émotions, elle montrerait qu'elle en était capable, même si cela lui demandait des efforts que personne ici ne pouvait seulement imaginer, au vu des circonstances. Elle se sentait profondément humiliée, son pantalon mouillé lui collant aux jambes, l'urine picotant sa peau et l'humidité entravant des mouvements. Mais fuir ou fondre en larmes n'aurait pas été digne d'un ninja, si? Et Tilika était loin de se douter que le seul but de Kichigaino lors de cet affrontement n'était autre que de la voir s'incliner devant lui et avouer sa défaite. A quoi bon lui avoir demandé de lui montrer ce qu'elle avait dans le ventre, dans ce cas? Pourquoi aurait-elle donné le meilleur d'elle-même s'il ne s'agissait que de faire carpette devant lui sans même chercher à se défendre?

« Alors? Qu‘est-ce que tu dis de ça? D‘autant plus qu‘en ce qui me concerne, je peux voir laquelle de toutes ces Tilika est l‘originale, ce qui n‘est pas ton cas si je ne m‘abuse... Nyahahah!!! »

Évidemment. Loin d'être capable de discerner lequel d'entre toutes ces copies illusoires d'elle-même était bel et bien de chair et d'os, et où se dissimulait Kichigaino, son adversaire, parmi ces clones, Tilika se demanda sérieusement comment elle pourrait savoir lequel était le vrai. Ne lui restait qu'à attaquer, afin de faire voler en fumée ceux qui n'étaient qu'illusions parmi tous ces personnages se tenant à présent entre elle et son propre clone. Lorsqu'elle frapperait Kichigaino, elle le sentirait probablement vite passer, de toutes façons... Et là, elle serait prête, du moins l'espérait-elle. Invoquant plusieurs clones supplémentaires, elle lui prouva déjà qu'elle était capable d'en maintenir plus de deux en même temps, comme jusqu'à présent. Alors, quel mental possédait une gamine comme elle, si jeune, pour être capable d'offrir tant d'images illusoires de sa petite personne, simultanément, au regard de son adversaire?

* Kage bunshin no jutsu!!! *

Kichigaino ne pouvait pas savoir. Il avait devant lui sept clones, en tout et pour tout, à présent, de la petite fille. Par quel miracle était-elle donc capable de créer autant d'images illusoires d'elle-même simultanément?! Même lui, qui pourtant était jounin, et possédait un mental considéré comme légendaire, ne pouvait en maintenir que dix à la fois. Et elle, seulement trois de moins que lui?! Était-ce réellement possible, ou bien l'avait-elle plongé dans un quelconque genjutsu sans qu'il ne s'en aperçoive? Non, avec le mental dont il disposait, c'était impossible... Et pourtant? Comment diable cette gamine pouvait-elle avoir invoqué sept clones, et les maintenir ainsi simultanément, bien visibles au regard de son adversaire? De quelle puissance mentale extraordinaire était-elle donc dotée, cette gosse?!

Des clones créés, aucun ne sembla demeurer près de Kichigaino. L'un d'eux s'éloignait même de quelques mètres en direction de Seridan, comme si ce combat-ci ne l'intéressait pas ou plus, et qu'il préférait observer ce que faisait le genin, dans son coin. Les autres s'écartèrent légèrement, entourant l'adversaire et ses copies illusoires, avant d'enfin les attaquer. Clones contre clones, les nuages de fumée et les petits sons d'explosion de ces derniers furent les seuls bruits à perturber le silence presque pesant de cette scène, depuis que Kichigaino avait fini de parler. Mais tous les clones n'allaient pas exploser dans un pouf de fumée, forcément, au moment de l'impact. Car parmi eux se cachait le véritable adversaire, de chair et d'os, lui. Lorsque Tilika ou l'un de ses clones le frapperait, le toucherait, elle saurait lequel était vrai et ne se soucierait dès lors plus des faux. Et surtout, elle faisait particulièrement attention à ce qu'il ne sache pas que ses propres clones n'étaient pas tous que de simples bunshins. Décidant de les faire exploser comme de simples clones illusoires dès lors qu'ils touchaient un adversaire, elle se contentait d'enregistrer les informations à l'éclatement de chacun d'entre eux. Dès qu'un kage bunshin aurait touché le véritable adversaire, elle-même lui fondrait dessus.

De son côté, Kiny ne savait plus que penser. Devait-il aider sa jeune invocatrice, ou rester en retrait comme elle le lui avait demandé? Une fois de plus. Au fond, jamais elle ne le laissait l'assister. Et certes, il n'était pas très puissant, ne pouvait qu'à peine bousculer un autre enfant, incapable de faire grand mal à un adulte, d'autant plus aussi haut gradé et bien entraîné que ne devait l'être l'adversaire actuel de Tilika, mais tout de même... Jamais encore il ne l'avait sentie en pareille situation d'angoisse, de peur, de détresse. Il n'avait pas rêvé! Elle avait même mouillé son pantalon: ce n'était tout de même pas pour rien, si? N'ayant pas assisté au genjutsu, l'agneau ignorait ce qui avait bien pu causer une frayeur suffisante à son amie pour qu'elle s'oublie de la sorte. Mais dans tous les cas, le fait était qu'il l'avait sentie, un bref instant, complètement terrorisée, et qu'à présent, cette tâche odorante sur le pantalon de la fillette, au niveau de son entrejambe, prouvait qu'il n'avait pas rêvé.

Et pourtant, elle repartait à l'assaut... Mais ça, ça n'étonnait qu'à moitié son compagnon à quatre pattes. Il la connaissait bien, il savait à quel point elle pouvait se montrer courageuse, même lorsque tout jouait contre elle. Jamais elle ne baissait les bras. Sans doute était-ce d'ailleurs pour cette raison qu'aujourd'hui, du haut de ses six ou sept ans à peine, Tilika pouvait se vanter de posséder le niveau de ces enfants sortant de l'académie, ayant le double de son âge et venant de gagner leur bandeau et leur titre de shinobi. Elle n'avait rien eu pour elle, ou presque, dans cette foutue vie, elle subissait un tuteur désagréable, égoïste et un foyer sans chaleur, sans amour aucun, suivis chaque nuit de songes parfois carrément flippants et dans lesquels la petite risquait souvent sa vie, pour de vrai, aussi illusoires que fussent ces univers inventés par l'un ou l'autre esprit tordu de ce monde. Et pourtant, elle était toujours là, debout, se relevant à chaque fois qu'elle trébuchait. Et face à ce nouvel adversaire, ce serait pareil. Tilika n'abandonnerait le combat que lorsqu'elle serait clairement et définitivement incapable d'encore seulement penser à se relever...

=======

Spoiler:
 

Action 1: Invocation de cinq Kage bunshins. (25/5 = 5 clones max)
Coût: pc restants/nombre de clones + utilisateur => divisés par 5 + 1 = 6

Force: 5
Résistance: 10
Vitesse: 10
Réflexion: 10 + 2 = 12
Mental: 25

Pv = 55/75
Pc = 155 - (155/6) = 155 – [(5*25)+30] = 30/175

Chacun des 5 clones possède donc 25 pc.
PV de chaque clone: 75/10 = 7 PV.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Lun 11 Jan 2010, 01:09

Cette petite dizaine de clones allait me donner quelques secondes de plus pour réfléchir, le temps que Tilika et ses copies ne s’en occupent. Cependant, contrairement à ce qu’on aurait pu attendre d’elle en connaissant son caractère, elle ne se jeta pas tout de suite sur mes clones et décida à nouveau d’en créer elle-même. Étonnant Kichigaino ainsi que moi-même, elle invoqua cinq nouvelles copies de sa personne avec une facilité déconcertante. Malgré mon entraînement et ma maîtrise du Genjutsu, j’étais pour le moment incapable de créer plus de dix clones à la fois car il m’était impossible d’en gérer plus même en l’aillant souhaité plus ardemment. Je me sentais quelque peu insulté de voir ce dont elle était capable, tandis que Kichi avait déjà repéré le subterfuge et commençait déjà prévoir une stratégie afin de se dépêtrer de tout ce foutu bordel. Comme me le fit remarquer mon double, les cinq nouveaux clones n’étaient pas des illusion comme les deux premiers et étaient bel et bien réels, ce qui me poussa à me demander comment cette petite fille était capable d’effectuer un tel jutsu. Je ne m’y connaissais guère en techniques de clonage, mais je connaissais celles qui créaient de clones consistants comme le Doton bunshin, le Mizu bunshin, le Raiton bunshin et le Kage bunshin, la dernière etant une technique secrète de Konoha. Et dans tout ce choix je ne voyais absolument pas de quelle manière elle aurait pu apprendre ne serait-ce qu’une seule de ces techniques de clonage malgré tout le potentiel qu’elle possédait Kichigaino lui, avait déjà réfléchit à la manière de déterminer la nature de ces pâles copies et il s’apprêtait à mettre son plan à exécution tout en guettant le moment propice auquel déclencher sa technique.

Alors que toute les Tilika se battaient entre elles enchaînant les nuages de fumée suite à la disparition de l’une des leur, une seule s’éloigna du combat pour aller s’intéresser à ce qui se passait derrière moi, à savoir l’entraînement de Seridan. On se doutait tous les deux fortement du fait que ce fut certainement l’originale qui s’était éloignée pour récupérer un peu ou tenter une attaque par derrière…Il faudrait agir vite. Désormais, sur mes dix copies il ne m’en restait que sept, trois s’étant fait dissiper par les attaques de celles de la fillette avant que celles-ci ne commencent à se diriger vers nous afin de tenter certainement de voir si nous étions l’original ou non. Kichigaino attendit qu’elles s’élancent vers nous pour enfin lancer sa technique et se servir de leur propre attaque contre elles mêmes….. *Miroir de l’esprit!*…..A ce moment précis, tous les clones de la petite prirent de plein fouet leur propre attaque à cause du Genjutsu et s’évanouirent dans une succession de petits nuages de fumée opaque. Voilà qui était fait, tous les clones gênants étaient enfin dissipés et Kichi pouvait se concentrer sur Tilika et uniquement sur elle. Il suffit à mon double de se retourner pour observer la petite suicidaire qui s’était éclipsée un peu plus loin pour on ne sait quelle raison, certainement à dessein d’attaquer en traître. La boule de laine était toujours là, immobile et inutile tout comme le laissait paraître son apparence, continuant de fixer son regard sur sa maîtresse, laquelle laissait dessiner sur son visage une petite moue attestant de sa déception. C’est ainsi que les dernières Tilika à être en notre possession se dirigèrent vers la fillette dirigés par leur invocateur pour finir par se placer exactement en face de cette dernière à quelques mètres.

« Pouah! Quel bordel c’t’histoire! De toute façon maintenant que j’ai fais le ménage, ya plus grand-chose qui peut m’énerver à part toi! Tu es très déterminée petite et c’est là une excellente qualité……qui se transforme cependant en énorme défaut à cause de ta fierté surdimensionnée par rapport à ta petite taille. Je serais curieux de savoir comment tu comptes devenir une grande et puissante kunoichi en restant aussi idiote tout le long de ta vie….Tu es prête à aller jusqu’au bout de tes capacités aujourd’hui, mais tu es en sécurité car je n’irais pas jusqu’à te tuer où te rendre handicapée. Tandis que le jour où tu te retrouveras face à une véritable ennemi qui sera tout comme moi, bien au dessus de ton niveau et qui n’auras pas peur de te tuer simplement parce que tu ne seras pas de son côté, j’aimerai que tu m’expliques comment tu comptes survivre!!! Ta fierté déplacée ne fera que te tirer vers le bas et qui plus est, risquera ta vie un nombre incalculable de fois!!! Le monde shinobi n’est pas un paradis de bisounours où de gentils moutons viennent nous sauver lorsque nous sommes en danger….Je sais pertinemment que tu es au courant de la cruauté de ce monde! Et surtout n’essaye pas de me faire croire que tu es aussi naïve et crétine que les autres gamines de ton âge car si tu arrives à saisir le sens de techniques aussi compliquées que celles que tu viens d’utiliser, tu es bien plus mature et intelligente que nimporte laquelle de ces gosses qui ont été élevées dans un cocon qui les a isolées du monde extérieur. Je sais que tu as traversé de terribles épreuves, je le vois dans tes yeux! C’est ça qui t’as rendue plus forte, mais c’est aussi cela qui risque de te coûter la vie dans un vrai combat. Tu dois apprendre à mettre ton orgueil de côté et à accepter la défaite avec humilité lorsqu’elle se présenta à toi. »

« Dis moi ou plutôt écris moi ce qu’il se passerait dans un avenir proche, si accompagnée d’autres shinobis sous ta responsabilité vous vous retrouviez face à un ennemi beaucoup trop fort pour vous!!! Est-ce que tu sacrifierai inutilement ta vie et celle de ceux dont tu es responsable? Ou est-ce que tu fuirais pour sauver leur vie ainsi que la tienne? J’ai la conviction que derrière tes airs de fillette suicidaire, tu es capable de comprendre cela, je crois sincèrement que tu peux devenir une grande ninja car tu en as le potentiel et les capacités. Mais je t’en prie cesse de te laisser guider par ta foutue fierté qui gâche ce que tu as de bon en toi. Et crois moi, malgré ce que j’ai du faire pour tenter de te faire comprendre ce point capital, je crois en toi, Kamenchii crois en toi et même ce fourbe de Seridan qui se cache derrière une autre personnalité crois en toi même si ça lui fait mal d’admettre que tu pourrais bientôt le dépasser. Tu dois laisser les autres croire en toi pour qu’ils fassent de toi une kunoichi bien plus puissante que ce que tu pourrais devenir en n’étant la seule à croire en ta propre réussite. Je sais que dans ce village il y a des gens qui te sont chers et pour qui tu es chère à leur cœur….C’est grâce à ce soutien que tu réussiras à devenir très forte, non en ne te reposant que sur toi-même, fais moi confiance, je parle en connaissance de cause…. » C’était totalement dingue! Je n’avais jamais vu Kichi être aussi sincère avec quelque un depuis le petite Tenshi! C’en était presque émouvant, surtout lorsque l’on connaissait le personnage. Même si je savais que Tilika l’avait plutôt bien impressionné, je ne m’étais pas douté une seule seconde qu’il ressentait la même chose que moi la concernant. Il semblait pris d’affection pour elle et même si il avait quasiment pris plaisir à l’éprouver, je savais qu’il ignorait comment exprimer de l’affection. Décidemment, cette fillette était encore plus spéciale que je ne l’imaginais…

Après quelques longues, très longues secondes, Kichi reprit soudainement la parole: « Je vais lancer une dernière attaque. Cependant, de la décision que tu auras prise dépendra la fin de ce jutsu…..Je te fais confiance Tilika…Je suis sur que tu peux y arriver…..Hyakkaryouran! » Tout d’un coup, d’innombrables pétales de fleur décollèrent du sol comme si elles venaient d’apparaître et se mirent à tournoyer tout autour de la fillette, tandis que Kichigaino se fondait dans le tourbillon aux couleurs de printemps en attendant la décision de Tilika. De cette fameuse décision dépendrait la fin de cette journée d’entraînement et nous dirait si oui ou non l’aspirante en repartirait genin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Lun 11 Jan 2010, 14:35

Un instant de pause. Il méritait bien un peu de repos pour ses sprints répétés. Les Kunaïs ne se fatiguaient pas, eux, mais lui suait à grosses gouttes. S'asseyant par terre, Seridan souffla un bon coup, puis se détendit. Pour le moment, il s'était bien dépensé. Il était "chaud", même si cela ne lui servirait certainement pas. Son entrainement avec Kamenchii pourrait très bien se résumer à un cours d'union entre le coeur et l'âme, ou toute autre ânerie du même genre. Pas de combat donc, juste une joute verbale, car il ne se gênerait pas pour annoncer froidement à son Senseï qu'il trouvait inintéressant au possible le fait de garder un autre soi en soi.
Tournant la tête vers la "bataille" entre Tilika et Kamenchii, Seridan remarqua un changement de ton. Les clones commencaient à venir. D'abord surpris de voir que Kamenchii lui même en avait crée dix autres alors qu'il n'en avait nullement besoin pour ridiculiser la gamine, il réprima un cri de stupeur lorsqu'il vit Tilika en faire cinq autres. Lui même n'avait pas de capacités aussi grandioses. La fillette l'avait donc vraiment rattrapé sur tous les points. Le fait qu'elle puisse voyager dans les rêves et qu'elle possède des invocations à ses cotés, à son âge, jouait certainement en sa faveur. Un flash lui frappa l'esprit. Elle voyageait dans les rêves........


*......les rêves du monde entier........*
*C'est terrifiant......*

Ce qui faisait peur à l'autre rendait l'autre bien plus curieux. Si le fait qu'elle possède la puissance d'invoquer encore davantage de clones ne s'expliquait pas, Seridan comprit malgré tout l'importance de cette faculté: Elle pouvait aller dans les rêves de n'importe qui et les manipuler, à l'aide de Khanuk, pour savoir ce qu'elle voulait. L'histoire de la personne, ses techniques, ses pensées, ses intentions......tout. Cette manière de créer plus de clones venait peut être même de là. Très vite, il se sentit privilégié comparé à certains rêveurs. Jamais plus Tilika ne remettrait les pieds dans ses songes, trop dégoutée par son tuteur. S'il devait connaitre de nouvelles choses dont la fillette aurait pu tirer profit, ses secrets seraient bien gardés.
Mais ses aptitudes devaient elles leur niveau à ce don et aux invocations? Sans doute pas. Devant une telle question dont la réponse lui échappait manifestement, Seridan s'apercut peu après qu'un clone se dirigeait vers lui.


-"Je n'ai pas le temps de faire mumuse avec un morceau de chakra de trente centimètres......."

Prononcée spontanément, cette phrase marquait bien son mécontentement. On l'avait mit de coté pour un entrainement avec elle, il ne reviendrait que lorsqu'il jugerait nécessaire de venir. Ce moment serait surement déterminé par son Senseï, mais certainement pas par Tilika. Se déplacant à toute vitesse pour ne pas être gêné dans sa mise en quarantaine, Seridan demeurait attentif. Finalement, il pouvait bien regarder la suite du combat. Après tout, il se reposait. Rien ne le forcait à regarder son élève se débattre entre les mains de son maitre, mais rien ne le forcait non plus à détourner ses yeux. Peut être même en tirerait il quelque chose d'utile.
Kamenchii ne mit d'ailleurs pas longtemps à faire disparaitre les clones de la gamine. Tous partirent en fumée devant une technique que le Genin ne reconnaissait pas. Il pourrait toujours lui demander des détails ultérieurement. Tous les deux seraient surement bien plus intimes, maintenant qu'ils avaient en commun un enquiquineur qui squattait leur corps. Amusé par cette pensée, Seridan vit son maitre utiliser un autre Jutsu inconnu, mais qu'il analysa rapidement comme un Genjutsu. Le dénouement n'allait pas tarder à pointer le bout de son nez, et il serait aux premières loges.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Lun 11 Jan 2010, 16:34

Éliminant d'une seule attaque la totalité des clones qu'elle avait envoyés pour l'attaquer, Kichigaino prouva rapidement à Tilika qu'il savait pertinemment laquelle d'entre toutes était la vraie. Frustrée bien qu'elle s'y attendait, la petite fille afficha une moue déconcertée, cherchant à toute vitesse un autre plan pour agir. Il était de loin plus rapide et puissant qu'elle, et surtout, lui connaissait des techniques offensives! Tilika, elle, n'en connaissait encore aucune. Soit que son senseï actuel et tuteur par la même occasion ait préféré la dispenser de techniques qu'elle serait susceptible d'utiliser trop prématurément contre lui, soit qu'il n'en connut pas lui-même... Dans tous les cas, le répertoire de la petite, bien qu'impressionnant pour son jeune âge, ne lui permettait aucune attaque réelle. Et aussi... Elle venait de réaliser que le kage bunshin coûtait excessivement cher en chakkra. Peut-être en avait-elle créé de trop? Lors de son entraînement à ce jutsu auprès de son possesseur konohien, Uzumaki Naruto, la fillette n'avait pas vraiment eu à l'utiliser en combat réel. Néanmoins, en y pensant, c'était aussi vrai qu'elle s'était rapidement sentie épuisée, lorsque ses clones avaient commencé à se faire consistants, passant de simples bunshins aux célèbres et convoités kage bunshins...

« Je n'ai pas le temps de faire mumuse avec un morceau de chakra de trente centimètres... »

Celui-là, alors... Tilika ne le regardait même pas! Elle n'avait fait que s'éloigner de la zone de combat afin de récupérer un peu, tout en analysant la situation du regard, espérant malgré tout que ses clones auraient trouvé le véritable Kichigaino, dans le tas. Eh bien non, hélas. Ou plutôt, si, mais pas comme elle l'aurait imaginé, souhaité, forcément. Lui-même s'était dévoilé en attaquant, en renvoyant leurs attaques à ses clones, illusoires et consistants, ne laissant indemne sur le terrain que celui qui n'avait pas attaqué, le simple bunshin veillant sur Kiny, plus loin, de l'autre côté de la zone. Ce dernier fusillait d'ailleurs le dit clone du regard, apparemment mécontent d'encore une fois être mis de côté alors que son amie et invocatrice avait peut-être besoin de lui. Pourquoi donc le surprotégeait-elle ainsi? D'accord, il était poltron, peureux, mais il était aussi courageux, et bon sang, pas bien moins fort qu'elle, si Il ne maîtrisait aucun des jutsus de la fillette, mais savait se servir des minuscules cornes dont il disposait, et de ses petits sabots. De quoi, au moins, déstabiliser un adversaire, détourner son attention le temps qu'elle-même attaque, quoi!Mais non. Tilika craignait tellement qu'il ne lui arrive quelque chose que, depuis un moment déjà, elle le harcelait télépathiquement pour qu'il retourne dans son univers éthéré.

* Pas question! Je reste! *

Bien décidé, campé sur ses petites pattes, il venait de le faire fermement comprendre à Tilika en balançant un coup de tête dans les jambes du bunshin chargé de sa garde. Aussitôt, le clone vola en fumée. Mais tandis que l'agneau faisait mine de s'approcher de son invocatrice, Kichigaino, après avoir éliminé ses clones, prenait la même direction, s'adressant à nouveau à elle, dans un discour plus long, cette fois, encore.

« Dis moi ou plutôt écris moi ce qu’il se passerait dans un avenir proche, si accompagnée d’autres shinobis sous ta responsabilité vous vous retrouviez face à un ennemi beaucoup trop fort pour vous!!! Est-ce que tu sacrifierai inutilement ta vie et celle de ceux dont tu es responsable? Ou est-ce que tu fuirais pour sauver leur vie ainsi que la tienne? »

Il lui demandait de répondre, mais continuait de parler, encore et encore, sans lui en laisser le temps... Perdue, la gamine ne savait pas si elle devait 'lui couper la parole' en dégainant son portemine et son carnet, remis précédemment à leur place dans la large poche de son pantalon, ou bien attendre qu'il ait fini. Sa question méritait son attention, et sa réponse, elle n'avait pas besoin d'y réfléchir très longtemps pour la lui donner, y ayant déjà pensé bien souvent, surtout depuis qu'elle s'était liée d'amitié au jeune Koma Kaguya...

« Je vais lancer une dernière attaque. Cependant, de la décision que tu auras prise dépendra la fin de ce jutsu... Je te fais confiance Tilika... Je suis sur que tu peux y arriver... Hyakkaryouran! »

Eh bien non, il ne lui laisserait apparemment pas l'occasion de lui répondre. Voilà qui était plutôt embarrassant! Si seulement elle avait eu une voix, au moins aurait-elle pu lui répondre plus aisément, rapidement... Pour la première fois de sa vie d'aspirante, Tilika se rendit compte à quel point son handicap pourrait lui être pesant, en combat, en missions, face à de réels adversaires, seule ou en équipe. Seule. Au final, à quoi bon travailler en équipe si elle ne possédait aucun moyen de communiquer rapidement et de façon pratique avec ses coéquipiers? Même si elle leur apprenait le langage des signes, il faudrait alors un contact visuel pour le comprendre, et le temps de réaliser ces gestes lorsque l'ennemi vous fondait dessus à toute vitesse. Et s'il y avait bien une chose que ne désirait pas la petite fille, c'était de mettre en danger celui qu'elle avait juré de protéger, dont elle avait promis d'être à la fois l'arme et le bouclier: Koma.

* Attendez!!! *

Il ne lui laisserait pas le temps de répondre. Il attaquait, il l'avait dit lui-même... Comment, par quelle méthode allait-il la frapper cette fois, elle n'en savait rien. Des pétales de fleurs s'étaient mis à voler tout autour d'elle, tandis que son adversaire avait disparu de son champs de vision, lui. En désespoir de cause, elle usa d'une nouvelle part de son chakkra pour se protéger, créant un nouveau kage bunshin, unique cette fois, afin qu'il se prenne la dite attaque à sa place lorsque frapperait Kichigaino. Ayant bondi en arrière, et bien qu'elle doute fortement que son adversaire soit tombé dans le panneau et se contente d'avoir exterminé son clone lorsqu'il l'aurait frappé, elle utilisa son ami pour parler, ne voyant aucune autre solution, en désespoir de cause, lui dictant par télépathie ce qu'elle avait à dire, tellement vite, stressée, acculée qu'elle était, que le pauvre Kiny avait du mal à suivre son discours et à le répéter ensuite. Il fit pourtant de son mieux.

« Attendez! Elle ne peut pas vous répondre si vous ne lui en laissez pas le temps! Elle dit qu'elle sait que c'est qu'un entraînement, et que c'est pas pareil face à un vrai ennemi. Elle sait que vous ne voulez pas la tuer, et comme vous lui avez demandé de montrer ce qu'elle avait dans le ventre, elle fait de son mieux et se bat jusqu'au bout! Elle dit que si vous étiez un vrai ennemi, elle serait déjà plus là, elle aurait fui, sauf si elle était pas toute seule. Si elle était avec celui qu'elle veut protéger, alors elle se serait battue avec vous, vous aurait occupé pour que son ami puisse fuir, et une fois sûre qu'il serait en sécurité, assez loin, elle aurait tenté de fuir aussi.

Mais là elle est toute seule, et c'est qu'un entraînement, et elle donne tout ce qu'elle a! Si vous voulez qu'elle arrête, il faut le dire clairement, parce qu'elle ne vous comprend pas bien, ce que vous dites et ce que vous voulez qu'elle fasse, c'est pas clair. Elle essaye de réfléchir depuis le début mais là elle ne sait plus, elle ne comprend plus ce que vous voulez. Si elle doit juste vous dire 'Ok vous êtes le plus fort!', faut lui dire clairement, et surtout, lui laisser le temps de le faire... Elle ne peut pas parler, elle, comme vous. »


Essoufflé, ayant presque crié pour se faire entendre, Kiny venait de transmettre à peu près tout ce qu'il avait pu lire et comprendre du message télépathique empressement confié par sa jeune invocatrice. A quelques mètres de son clone, qu'elle avait laissé à sa place face à l'adversaire, entouré de cet étrange nuage de pétales de fleurs, Tilika ne savait plus où donner de la tête. Allait-il lui répondre, ou encore tenter de l'attaquer? Que devait-elle faire? S'il s'agissait de capituler, si c'était cela qu'il attendait d'elle, comment espérait-il qu'elle puisse seulement lui dire, ce 'OK vous êtes le plus fort, je me rends!', s'il ne lui en laissait pas le temps? Il ne connaissait certainement pas le langage des signes. A part Kiny, personne ici ne le connaissait. Et commencer à l'utiliser pour une vaine tentative de communication avec l'adversaire ne servirait qu'à lui ôter toute chance de seulement tenter de parer ou d'esquiver le prochain coup qu'il lui porterait, s'il continuait de l'attaquer malgré tout. Ne restait donc qu'à espérer que le message transmis par Kiny aurait atteint les oreilles de la personne visée par ce dernier, et qu'il y réagirait... de préférence en cessant de l'attaquer, surtout par ces genjutsus dont elle ignorait tout et qui n'avaient rien de très rassurants, au vu du dernier subi, dont elle risquait de se souvenir encore longtemps...

=======

Spoiler:
 

Action 1: Invocation d'un Kage bunshin.
Coût: esquive spéciale => 1/10ème des pc restants de l'utilisateur.

Force: 5
Résistance: 10
Vitesse: 10
Réflexion: 10
Mental: 25

Pv = 55/75
Pc = 30 – (30/10) = 27/175

Vie du clone: 7 pv
Chakkra du clone: / (esquive spéciale)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 12 Jan 2010, 03:57

Prise au piège dans la nouvelle illusion de Kichi, Tilika devrait lui montrer si oui ou non elle avait finit par comprendre qu’il était temps de se rendre avec humilité. Je sentis un tressaillement causé par une soudaine montée de colère dans l’esprit de mon double au moment même où il vit la fillette invoquer encore une fois un clone consistant, pensant sur le coup qu’elle n’était peut être pas aussi intelligente que ça finalement. Cependant, je décidai de retenir le fauve encore quelques secondes en lui faisant remarquer que son comportement était différent de quand elle se battait réellement et qu’à ce moment très précis la petite n’essayait pas d’attaquer, mais de se défendre n’étant peut être pas sûre de la réaction de l’attaquant. Alors que d’innombrables pétales de couleurs chaudes et chatoyantes tourbillonnaient autour d’elle, l’aspirante semblait se concentrer à une tâche tout à fait particulière, sans que cela ne soit une posture de combat. Elle avait l’air de réfléchir, tournée vers le mouton, focalisée sur une chose que nous n’allions pas tarder à découvrir. En voyant l’animal ouvrir sa gueule pour entamer un petit discours, la compréhension de ce que venait de faire Tilika nous frappa comme un éclair de lucidité….elle venait de communiquer par télépathie avec son invocation afin que celle-ci parle en son nom afin de compenser son handicap de mutisme. Elle ne manquait pas de ressources, même quasiment vidée de son chakra au vu de l’état de fatigue dans lequel elle devait se trouver. Une fois encore elle arrivait à faire bonne impression par sa débrouillardise et son esprit malin en se servant de ce qui l’entourait pour arriver à ses fins, ceci même étant une qualité très appréciée chez un shinobi digne de ce nom.

L’explication fournie par la bestiole qui n’avait pas l’air si inutile que ça au final nous fit comprendre pourquoi elle n’avait pas saisit tous les messages subliminaux ou directs que Kichigaino n’arrêtait pas de lui envoyer. En effet la fillette refusait de s’arrêter même en se sachant perdue d’avance parce qu’elle savait pertinemment qu’elle ne risquait pas d’être tuée. Cela, mon double l’avait saisit depuis le départ et c’était pour cette raison qu’il utilisa un Genjutsu terrible, pour qu’elle soit persuadée de ne pas survivre à ce combat si elle continuait à se battre. Kichi déplora le fait qu’elle n’ait pris cette technique qu’au premier degré, sans avoir lu entre les lignes, mais sans pour autant lui en vouloir en se disant qu’elle était encore trop petite pour réussir à lire entre les lignes. Il savait qu’il lui en avait demandé un peu trop, c’était sa façon à lui de faire progresser ceux qu’il devait entraîner, toujours en demander plus que le niveau de l’élève afin de le faire progresser plus et plus vite. Il lui faudrait attendre quelques années pour tenter d’entrer dans le subtil avec Tilika car malgré tout son potentiel et son intelligence elle était vraiment trop jeune pour tout comprendre d’elle-même les choses trop subtiles. Bien qu’il soit une personne que l’on ne qualifierait pas de papa poule ou encore d’amoureux des enfants, il n’était pas insensible et je sentais que la fillette l’avait marqué autant que Tenshi, mais d’une toute autre manière. Mon double ainsi que moi écoutâmes attentivement le discours de la petite bête jusqu’à la fin puis Kichi finit par prendre une décision suite à ce qui venait d’être dit.

Laissant sa faux s’abattre sur le pauvre clone qui tentait désespérément de protéger son invocatrice, le bourreau fit disparaître ce dernier dans un nuage de fumée opaque. Ce qui me fit peur au premier abord se révéla juste être une envie de clarté de la part de Kichigaino quant à la situation afin de ne pas se trimballer un autre clone inutile dans les pattes quand il dirait ce qui devait être dit. La zone de combat qui avait été un peu confuse jusqu’à maintenant avait retrouvé son calme et sa clarté, permettant à mon double de se placer devant Tilika. D’un geste de la main, il invita la boule de laine à les rejoindre, comme pour être témoin de ce qui allait se passer et fit de même avec Seridan. « Dis moi Seridan, viens par là au lieu de glander! J‘ai besoin de témoins!». Observant la fillette totalement exténuée, son visage salit par le test qui venait de lui être soumit et son pantalon mouillé par l’illusion subie, Kichi sortit un de ses gants puis tira un petit linge propre de sa sacoche avant de le déposer dans la main de la fillette pour qu’elle puisse décrasser un peu son visage après la sentence de ce dernier. « Bien, je vois que tu as compris l’essentiel, pas tout, mais pour l’instant ce n’est pas très grave. En ce qui concerne le fait que tu te sois donnée à fond et n’aies pas voulut céder un pouce de terrain parce que tu ne risquais pas ta vie, je te répondrais que les véritables entraînements sont proches à quasiment cent pour cent de la réalité car si tu ne mets pas ta vie en jeu durant un entraînement, tu ne seras pas capable de réagir correctement en situation réelle. En outre tu as fait preuve de beaucoup de qualités….Tu as été maligne, fait preuve d’une capacité à échafauder une stratégie, joué sur la surprise avec tes clones afin de tenter de me déstabiliser et tu as employé un large éventail de techniques malgré ton très jeune âge. Bien que tu aies de grandes capacités et un fort potentiel, je te répète que tu as une énorme faiblesse….. » Kichi marqua un courte pause.

« ….Tu es extrêmement orgueilleuse petite….Et si tu ne te dépêche pas d’étouffer ce défaut, il fera de toi une kunoichi morte j’espère être assez clair à ce sujet. Tu devras pour ce faire, avaler ta fierté et ne pas céder à ton impulsivité lorsque tu te sens insultée ou humiliée retiens bien cela! ».
Dégainant avec douceur le bandeau tant convoité, Kichigaino se plaça à la hauteur de Tilika et, tout en lui présentant la preuve qu’elle allait enfin devenir une ninja à part entière, celui-ci repris son discours de plus belle: « Écoute bien ce que je vais te dire maintenant. Ceci est l’objet qui te lie au village, non pas par appartenance quelconque comme un esclave, mais comme un des rares shinobis libres de ce monde. En effet, le nuage sur ce bandeau symbolise la liberté de celui qui le porte, mais il y a de fortes chance pour que tu en aies entendu parler donc je ne m’éterniserai pas sur cet aspect. Tout à l’heure, quand ton….ton…. » Il chercha quelques petites secondes quel mot utiliser, puis continua: « Quand ton mouton domestique a parlé pour toi, je l’ai bien entendu mentionner le fait qu’il y a une personne que tu as promis de protéger….Eh bien en affichant ce bandeau face à quelqu’un qui voudrait lui faire du mal, il saurait instantanément à qui il serait en train de s’attaquer et qui il se devrait de craindre. Ce petit bout de tissu frappé de la plaque de métal arborant le nuage de Kumo est le symbole de le promesse que tu as faite à cette personne et chacun saura ce sont des hommes libres qui combattent côte à côte pour protéger leur village et les gens qu’ils aiment. Ce symbole est en outre tout ce qui doit faire ta fierté de kunoichi du village des nuageux Tilika car il est tout ce qui représente ce que tu as juré d’aimer et de protéger. ». Toujours avec une extrême douceur, mon double déposa le bandeau dans l’autre main de la fillette. « Allez petite, tu peux le mettre maintenant il est à toi, tu peux être fière……. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 12 Jan 2010, 10:57

Observant le combat qui se déroulait sous ses yeux et dont la fin se faisait proche, Seridan remarqua très vite que Tilika conversait avec son agacante boule de laine. Le discours de Kichigaino l'avait fait réagir, et les paroles de Kiny confirmèrent aussi bien cette impression que la certitude de leur lien télépathique.
Un jour, il pourrait peaufiner des techniques visant à égaler ce lien.......il saurait créer des choses que nul autre ne voudrait ou pourrait imaginer. S'il n'assistait pas "aux choses", ils les inventerait. Rien ni personne ne l'empêcherait de devenir plus fort, s'il le faisait pour Kumo, après tout. Et une manière de discuter mentalement pouvait se révéler très utile.


*.......j'ai un but....pour nous. J'aurai besoin de ton plein soutien.*
*....?*

La voix de Fract le ramena brutalement à la réalité. Besoin de lui et de son plein soutien? Pour s'effacer à nouveau et le laisser avec Tilika? Pas avant demain. Mais même son double ne ferait pas une telle demande aussi directement.....pas sans raison. Il n'y en avait aucune, et il avait parlé d'un but. Quel était il?
Intrigué, Seridan fut coupé en plein élan par son autre lui, pourtant curieux de savoir de quoi il en retournait.


*Je t'en parlerai plus tard.*
*Ben voyons.....*

Quel intêret de lui dire une chose pareille? C'était aussi malin que de lui dire qu'il avait un Katana à la lame tranchante à lui offrir, mais qu'il choisirait le bon moment pour lui donner. A son grand regret, Seridan sentait déjà la frustration pointer le bout de son nez. C'était fait, Fract avait trouvé le moyen de l'énerver une énième fois. Pestant contre cette provocation gratuite, cette fois pas à cause d'une remarque cinglante, mais bien par une manière de piquer sa curiosité au vif sans même l'alimenter davantage, le Genin laissa s'échapper un "Ha!" de contentement lorsque son maitre lui fit enfin signe de venir. Il assisterait sans doute au pire à quelques reproches pour la fillette, au mieux à son sacre en tant que Genin. Et surtout, cela annoncait la fin de son isolement et le début d'un entrainement bien moins solitaire et plus lucratif. S'avancant, Seridan attendit patiemment la fin du discours de Kamenchii. Lorsque Tilika recut le bandeau, il ne put s'empêcher d'avoir un pincement au coeur. Elle l'avait eu à son âge ou presque. Et à ce moment là, lui aussi était accompagné de son tuteur. L'ironie de la situation le fit sourire malgré lui. Etait il vraiment fier de sa "petite protégée"? Oui. Il pouvait le sentir clairement. Même s'il ne voyait en elle qu'une source d'ennuis exploitable seulement par moment et sous certaines conditions, il était fier de voir qu'elle irait plus loin que lui. Qu'elle accomplirait elle aussi de grandes choses. A moins que cette impression ne vienne de Fract uniquement? Quelle importance. C'était là et bien là.

-".......mission accomplie........"

Tapotant la tête de la gamine, Seridan la gratifia d'un sourire sincère. Il avait réussi à la rendre beaucoup plus forte que lui, comme prévu. Peu importait la haine qu'elle éprouvait à son égard. Koma et Fract répareraient les dégats qu'il avait causé et qu'il causerait plus tard, malgré l'oeil attentif de son autre lui. Il avait été capable d'intéragir avec quelqu'un et de le rendre plus puissant qu'il ne l'était lui même. Une donnée à conserver qui pourrait lui être utile plus tard, pour bien des raisons.

-"Tu es plus faible que moi à cause de ton âge, mais d'ici peu, même moi, je ne serais plus de taille. Koma sera certainement fier de toi, lui aussi."
*Offre lui donc un cadeau!*

Se raidissant légèrement, Seridan se pressa de vite placer des limites dans sa satisfaction. D'accord, il était content de voir que Tilika possédait enfin son bandeau et son statut de Genin. Il acceptait sans trop de problème d'être dépassé, sachant très bien qu'il saurait tirer profit de cette situation. Mais il était hors de question d'en faire trop. Des dépenses inutiles n'étaient certainement pas bienvenues, au vu des demandes extravagantes en matière de nourriture que Fract lui posait sous le nez.
Mais s'il n'offrait rien, il le sentait, Fract le ferait. Il tiendrait à "marquer le coup", quitte à ce que tous deux en subissent les conséquences. Il tenait suffisament à Tilika pour ca. Aussi se devait il de lui même proposer quelque chose qui ne le gênerait pas.......en tous cas, moins que ce qu'il pourrait bien être forcé de faire.


-".........je sais d'avance ce qui te ferait plaisir. Te connaissant, tu apprécieras le cadeau que je te ferai à notre retour à la maison."

C'était fait. Il savait ce qu'il offrirait à la petite. C'était peut être inutile, mais un moindre mal vallait mieux qu'une situation embarassante.....voire même critique. Comme il l'espérait, Fract, sans un mot, faisait clairement sentir qu'il approuvait sa décision. Après tout, il pouvait bien. Une occasion pareille ne se ratait pas, pour lui.
Se tournant vers son maitre, Seridan tint à en savoir plus sur la suite. Après tout, maintenant que "le cas Tilika" était réglé, c'était à son tour d'être au premier plan.


-"Qu'est ce que vous avez prévu pour moi, du coup? Un entrainement utile sur la manière d'utiliser des Jutsu ou même mon élement? M'apprendre carément une nouvelle technique? Ou bien......"

Ou bien une séance d'exorcisme. Il n'avait pas pu continuer, mais cette manière de décrire ce qu'il pensait être une pure perte de temps lui plaisait. S'il l'avait froidement énoncé de cette facon, Seridan se serait exposé aux foudres soudaines de son maitre ou pire, de son double. Même s'il avait de manière spectaculaire changé de comportement avec Tilika et rejoint le point de vue de Kamenchii, comme s'il était lui aussi sur le point de l'enlacer pour toute la journée, Kichigaino restait quelqu'un de désagréable à subir. Restait à savoir si le Genin serait encadré par cette personnalité ci ou par le véritable propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 12 Jan 2010, 17:41

Ouf, il n'avait pas attaqué, finalement! Ou, plutôt, il s'était contenté de démolir le clone qui lui avait servi à esquiver cette attaque sournoise, usant encore de cet art de l'illusion pour la berner quant à l'origine et la nature exacte du coup qu'elle allait se prendre. Physiquement, Tilika n'avait pas pris fort cher, lors de cet affrontement entre elle et le senseï de Seridan, celui-ci ayant justement usé d'illusions, en majorité, pour s'en prendre à elle. Mais d'avoir usé d'autant de chakkra fut éprouvant, en revanche, et la fillette sentait aussi son bras lui relancer, de cette douleur sourde dont il l'accablait lorsque les cachets d'anti-douleur qu'on lui avait ordonnés ne faisaient plus suffisamment effet. Elle se retint néanmoins de faire la grimace. Ce qui la gênait le plus, à présent, c'était son pantalon, et la honte qui était sienne suite à cet incident. Lorsque Kichigaino avait cessé le combat et repris la parole, la fillette avait rougi de gêne malgré elle, et aurait donné cher pour fuir lâchement, l'adrénaline de l'affrontement retombée, peu désireuse de demeurer plus longtemps en public ainsi humiliée.

S'étant placé devant elle et ayant invité Kiny et Seridan à approcher afin de servir de témoins à la scène dont il serait le réalisateur à l'instant, Kichigaino tendit une espèce de mouchoir à Tilika, le lui plaçant dans l'une de ses petites mains. Repliant alors ses doigts dessus, elle ne sut pas trop que faire, que dire, ou écrire, son carnet dans la poche, ne l'en ayant pas encore ressorti. Elle reprenait son souffle, réalisant lentement que l'affrontement était terminé. Alors, le maître annonça la sentence... « Bien que tu aies de grandes capacités et un fort potentiel, je te répète que tu as une énorme faiblesse... Tu es extrêmement orgueilleuse petite... » Elle commençait à le comprendre, ça... Mais elle avait prouvé qu'elle pouvait ravaler cet orgueil, lors d'un affrontement, là, non? Malgré l'humiliation qu'il lui avait subir, la pire de sa vie jusqu'ici, sans doute, Tilika était pourtant restée, avait continué... Et même maintenant, alors que la petite fille se sentait on ne peut plus mal dans sa peau face à lui et son tuteur, ainsi que Kiny, avec ce pantalon taché d'urine et malodorant, elle ne fuyait pas, alors que ce n'était pas l'envie qui lui en manquait... Fiche son pied dans les roubignolles de Kichigaino, pour se venger, avant de fuir au grand galop, sa fierté vengée, pour aller se changer, avant de fuguer, une fois de plus, du village... Retourner s'isoler dans ces endroits où elle n'avait pas le droit de se rendre seule car en-dehors du village, mais qu'elle appréciait tout particulièrement lorsqu'elle avait besoin de paix, de se reprendre, de se calmer...

«  Quand ton mouton domestique a parlé pour toi, je l’ai bien entendu mentionner le fait qu’il y a une personne que tu as promis de protéger... » Mouton domestique? En voilà une drôle d'appellation pour une invocation! N'en avait-il donc jamais vu auparavant? Des animaux domestiques, ça ne parlait pas, et ça n'apparaissait pas dans un pouf de fumée comme l'avait fait Kiny lors de son débarquement... Seules les invocations le pouvaient. Quant à la personne à protéger... Oui, elle souhaitait protéger quelqu'un. Un être cher. Deux, même, en fait, depuis qu'elle avait compris que son tuteur n'était pas que le froid et distant Seridan, incapable de faire preuve de gentillesse sincère et désintéressée, encore moins de fraternité ou de tendresse. Il y avait aussi Fract, à présent. Et lui, contrairement à son mauvais jumeau, connaissait l'art de ressentir et surtout, de démontrer ses émotions. Pour cela, plus rien ne serait jamais pareil entre Tilika et son tuteur, désormais, sans doute. Elle qui pensait lui pourrir la vie et se servir de lui comme il s'était servi d'elle jusqu'ici, pensait maintenant à laisser de côté ces plans-là, se contentant de faire de son mieux pour contenter Seridan un jour sur deux, aussi sage qu'elle pourrait se montrer, afin de pouvoir profiter de la présence de Fract le reste du temps. Lui aussi, elle voulait le protéger, d'une certaine manière. C'était juste... différent de pour Koma.

Repensant à son précédent discours et ses explications concernant la signification du symbole gravé dans le métal de cette plaque fixée à un ruban de tissu qu'il venait de lui fourrer dans sa main libre, Tilika se demanda si elle devait vraiment obéir à l'encouragement de Kichigaino qui suivit... « Allez petite, tu peux le mettre maintenant il est à toi, tu peux être fière... » A la base, la simple idée de porter un symbole sur son front la gênait, mais... il était la seconde personne à lui parler de cette signification de liberté, représentée par ces nuages simplifiés gravés dans la plaquette des shinobis de Kumo. Partagée entre son ressentiment face à tout symbole que ce fut à porter sur soi et la signification du dit symbole, Tilika hésitait. Même lorsqu'un vêtement de marque était moins cher et de meilleure qualité qu'un autre, elle avait toujours préféré celui sans symbole, sans nom, sans marque. C'était viscéral, en elle, cette répulsion face à toute marque apposée sur elle, quelle qu'elle puisse être. Mais ce bandeau, ce serait aussi et surtout son passe partout, à présent, sa carte d'identité, en quelque sortes, signifiant à quiconque la verrait le porter qu'elle faisait partie des shinobis du village, dorénavant. Aurait-elle enfin le droit de quitter le village sans surveillance, avec ce dernier... malgré son jeune âge...?

Mais une main tapotant sa tête vint la couper dans ses réflexions, la faisant presque sursauter. Ce n'était pourtant pas Fract, mais bien Seridan, qui s'occupait d'elle aujourd'hui, non? Fract, il ne la laisserait le revoir que le lendemain, si elle s'était montrée aussi sage et disciplinée que promis, et pour autant qu'il tienne parole. Mais s'il ne la tenait pas, de toutes façons, al gamine visualisait, imaginait déjà sans peine tout ce qu'elle lui ferait subir comme moyen de pression pour qu'il lui cède ce droit de visite... « Mission accomplie... Tu es plus faible que moi à cause de ton âge, mais d'ici peu, même moi, je ne serais plus de taille. Koma sera certainement fier de toi, lui aussi.  » Elle sursauta encore plus violemment à ce nom. Koma. D'où diable Seridan le tenait-il? Jamais au grand jamais elle n'avait évoqué ce nom devant lui ni même devant Fract! L'avait-il espionnée? Ou bien... Avait-il rencontré son ami secret? Ce dernier l'avait-il trahie? Sur le coup, Tilika encaissa difficilement, et s'écarta vivement de lui, des deux hommes, ses petits poings serrés, une boule dans la gorge. Koma, c'était son talon d'Achille, son secret, qu'elle ne dévoilait même pas à Fract, Seridan pouvant savoir tout ce que lui savait... Kiny? Non. Impossible qu'il en ait parlé. Et si elle venait de citer une personne qu'elle souhaitait protéger, un ami, ce pouvait être Fract, ou Kiny: rien n'indiquait qu'elle parlât de quelqu'un d'autre, et aucun nom de fut cité!

« Je sais d'avance ce qui te ferait plaisir. Te connaissant, tu apprécieras le cadeau que je te ferai à notre retour à la maison. » Son cadeau, sur le moment, Tilika s'en moquait bien... elle se sentait complètement perdue, découverte, à nu, fut-ce pour une chose que lui trouverait sans doute stupide. Mais pour elle, ce secret avait toute son importance. Sous le choc, elle mit un moment à se reprendre, avant de dégainer son carnet, lentement, tremblant un peu sous l'effet des émotions qui se chamboulaient en elle en cet instant.

- Merci. Je peux rentrer à la maison, maintenant? -

Son mot écrit, elle le donna à Kichigaino, mais de façon à ce que Seridan aussi puisse le lire. Après tout, il lui fallait les deux permissions, sans doute. Elle n'avait pas précisé pourquoi elle souhaitait rentrer, mais cela semblait couler de source, et la raison demeurant suffisamment humiliante en soi, Tilika n'avait pas jugé utile d'enfoncer le clou en écrivant qu'elle avait besoin de se rafraîchir et de changer de futal... A la maison, lorsque Seridan l'y rejoindrait, elle verrait bien de quoi il s'agissait, pour ce cadeau, dont, sur le moment, elle ne se souciait ni d'Eve, ni d'Adam. Soucieuse de montrer à celui qui venait de lui faire passer l'épreuve de genin qu'elle ne prenait pas ce test et son résultat trop à la légère malgré tout, elle réfléchit rapidement, tout en se jetant un regard à elle-même, scrutant sa tenue à la recherche de l'endroit le plus adéquat, avant de finalement opter pour la taille, et d'y attacher le bandeau, assez large pour faire le tour de ses hanches enfantines et encore minuscules, la plaquette de Kumo sur le ventre, bien visible. Fixant ensuite les deux hommes, elle attendit leur réponse, ou leurs réponses respectives, en espérant qu'ils s'accordent tout de même un minimum dessus, pressée de rentrer se changer et méditer à tout cela qu'elle était, là...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kamenchii Kichigaino
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 27
Village : Kumo no kuni
Date d'inscription : 08/12/2008

Fiche Ninja
PV:
270/270  (270/270)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mar 12 Jan 2010, 23:47

Et voilà une bonne chose de faite! Le test s’était enfin terminé et sur une note positive qui plus est. J’espérai que Tilika comprenne la véritable importance du fait de posséder ce bandeau et ce nouveau statut officiel de genin du village de Kumo. Elle devait prendre conscience que désormais elle devrait se conduire correctement et adopter une attitude droite ainsi qu’un comportement irréprochable étant devenue une digne représentante du village nuageux. Observant la fillette avec attention, Kichi et moi espérions plus que tout qu’elle arbore fièrement on trophée et ne le range pas au fond d’une de ses poches avec dédain. Heureusement, Tilika se mit à chercher un endroit sur son corps ou attacher ce qu’elle venait de gagner avec un certain mérite avant de décider de le placer comme une ceinture, autour de sa taille. Cette parure lui allait à ravir et malgré le fait qu’à ce moment elle était sale et dégageait une odeur d’urine à cause de l’incident qui avait suivit l’illusion de Kichigaino, la fillette était belle, nouvellement affublée du bandeau aux nuages. Nous étonnant tous deux, Seridan se dirigea vers sa protégée et exprima toute la fierté qu’il ressentait pour elle, sentiment dont j’étais persuadé qu’il allait faire preuve bien qu’il ne soit pas du genre à montrer ce qu’il ressent. Continuant sur sa lancée, il parla d’une autre personne qui pourrait être fière d’elle, un certain Koma dont j’ignorais jusqu’à présent l’existence. Cependant, cette personne ne devait pas être anodine car au moment même où son tuteur prononça ce nom, Tilika eut un sursaut comme si elle ne s’attendait pas à ce que Serdan puisse le faire. En plongeant un peu plus mon regard dans ses grand yeux améthystes, je compris que mon élève n’aurais jamais dû faire mention de ce Koma car il n’aurait jamais dû savoir qui était cette personne. Même si j’en ignorais la raison, il semblait que la relation que la fillette entretenait avec cet inconnu n’était pas sensée être découverte par d’autres personnes quelles qu’elles soient, comme un secret ardemment défendu.

Je ne pus m’empêcher de faire le lien entre celui dont elle avait confié avoir juré la protection et ce nouveau prénom, mais je ne disposais pas d’assez d’éléments pour étayer l’affaire alors que j’avais encore d’autres chats à fouetter et décidai alors de m’arrêter là pour le moment. Pour couronner le tout, son tuteur lui annonça même qu’il allait lui offrir un cadeau, ce à quoi elle n’eut pas l’air de s’intéresser plus que ça. En effet, la surprise à la mention du simple nom de Koma avait apparemment suffit à la déstabiliser assez pour qu’elle ne pense plus à rien d’autre. Suite à cela, Tilika dégaina son petit carnet et son stylo avant de se mettre à écrire une phrase toute simple. - Merci, je peux rentrer à la maison maintenant? - Cette déclaration fit sourire Kichigaino qui en temps normal l’aurait obligée à attendre que son tuteur ait terminé son entraînement, mais compte tenu de la situation, la genin devait vraiment changer de pantalon de toute urgence. « Très bien petite, pendant que je m’occuperai de l’entraînement de ton tuteur, rentre chez lui, change toi, lave toi et rejoins nous le plus vite possible ici même pour que nous partions ensembles au restaurant où je vous invite ce soir! Maintenant que tu es genin, tu peux te déplacer un peu plus tranquillement dans le village seule. Allez, fais vite daccord? » Puis Kichi recentra son attention sur son élève qui attendait son enseignement, me semblait-il un peu impatiemment. D’un côté, pour un homme qui pense un peu trop à lui, le fait que mon double se soit occupé de la fillette en premier devait être plutôt rageant, mais il devrait faire avec. Cette fois-ci, c’était mon tour de dispenser mon enseignement et par conséquent je repris possession de mon corps, puis écouta ce que Seridan avait à me dire.

Sans avoir eu à réfléchir à trouver par où commencer son entraînement, il lança des pistes lui-même, ce qui me permis de repérer un peu ce dont il avait besoin. Il me semblait primordial de travailler la maîtrise de son élément d’autant plus qu’il semblait en avoir quelque peu besoin. « Eh bien, je pense que t’aider à ressentir et te servir de ton élément sera un bon début. » La séance venait de commencer et je me mettais en condition pour débuter ce « cours » avec efficacité en me plaçant à en face de mon élève, puis repris mon discours: « Bon, d’après ce que je sais de toi, ton affinité est le Raiton, mais tu ne sais pas encore le maîtriser tout à fait. On va donc essayer de faire en sorte que tu puisses ressentir ton chakra afin que plus tard tu puisses t’en servir aisément pour effectuer des techniques. Dabord, tu dois malaxer ton chakra de façon à ne libérer que la quantité requise d’énergie pour la technique que tu voudras utiliser. Cette action est primordiale si tu souhaites utiliser des techniques de ninjutsu, mais pour le moment je vais essayer de t’apprendre à ressentir ton énergie pour que tu puisses l’utiliser avec une efficacité bien plus importante qu’en essayant de malaxer ton chakra bêtement. De ce que je sais, chaque type de chakra provoque une sensation différente lorsqu’il traverse le corps de son utilisateur. Ainsi, le chakra de type Doton provoque une sensation de durcissement dans le membre qui l’utilise, le Katon provoque un réchauffement, le Fuuton donne l’impression qu’une brise souffle à l’intérieur du corps et le Raiton fait ressentir quelques grésillements électriques. »

Après cette explication, il fallait commencer par un peu de pratique afin de donner du sens à la théorie. Tentant de montrer l’exemple à Seridan, je concentrais une partie de mon chakra dans mon bras afin de ressentir cet effet de brise au demeurant fort apaisant, laissant le vent souffler avec très peu de force tout autour de celui-ci et l’entourer comme dans un léger drap invisible. C’était la première fois que j’expérimentais réellement la douceur du vent et tout d’un coup, l’affinité qui m’était apparue comme étant une force destructrice se présentait à moi pour la toute première fois comme un souffle doux et apaisant qui me donnait une sensation de bien être. Voilà pourquoi j’aime être un shinobi, parce que malgré un très haut niveau de maîtrise dans une discipline quelconque, on aurait toujours quelque chose à apprendre sur nous même ou sur notre profession. Au final nous restons des élèves toute notre vie….des élèves qui tentent d’apprendre ce qu’ils savent à d’autres élèves plus jeunes, pour que ceux là puissent les dépasser plus tard. Ce rôle de senseï me rendait de plus en plus fier chaque jour et aujourd’hui était une journée particulière car je venais de faire monter de grade une aspirante et j’apprenais maintenant à mon élève comment maîtriser ce qui ferait de lui un véritable ninja. « Ce qui est intéressant dans cet exercice, c’est qu’il peut nous apprendre beaucoup sur notre affinité, c’est la clé de ta future maîtrise du Raiton, ne l’oublis surtout pas. » Puis marquant une pause pour respirer, j’enchaînai: « Une fois qu’on en aura terminé avec ça, je m’occuperai de ton problème, mais il faut dabord que tu sois fatigué ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sanctuary-no-teki.com/dossiers-de-kumo-f172/dossier-d
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 13 Jan 2010, 10:08

Quelque part, il se doutait bien de ce qui allait se passer. Lorsqu'il avait rencontré Koma et avait discuté avec lui, Seridan avait très vite deviné que cette connaissance devait, pour la petite, rester à tout prix inconnue. Mais il était son tuteur, et il était forcé de parfois en savoir plus qu'il ne le devrait. Tilika semblait l'avoir très mal pris, au point de se retirer et d'avoir l'air agressive. Non.......craintive? Son amitié avec le jeune garcon était il à ce point important?
Fixant la petite du regard, qui commencait à mettre son bandeau non pas à son front, mais à sa taille, Seridan lut le mot qu'elle tendit ensuite.


- Merci. Je peux rentrer à la maison, maintenant? -

Sans vraiment comprendre pourquoi elle désirait à présent fuir, elle qui au contraire se faisait toujours plus brute avec l'âge, Seridan comprit très vite, en quelques coups d'oeil, la raison qui la poussait à vouloir s'en aller: La pauvrette s'était laissée aller, et son pantalon humide était là un bien triste, mais flagrant témoin de l'intensité du combat. Extérieurement, ca n'avait pas duré bien longtemps. Mais le Genjutsu que son Senseï avait utilisé ne devait pas être tendre, si même elle se faisait dessus de terreur. Réprimant un sourire amusé, qui n'aurait rien donné de bon pour le moment, Seridan donna son aval.

-"Tu peux rentrer. Nous discuterons de tout ca plus tard."

"Tout ca" pouvait être n'importe quoi. Mais il se doutait bien qu'elle avait déjà mis une image, des mots, un nom sur la discussion prévue. D'ici là, il aurait le temps de "préparer" cette bataille orale et quelques petites raisons/excuses. S'il n'était pas sensé avoir rencontré Koma et avoir parlé avec lui, il pouvait mettre d'autres choses en avant. Les arguments, il savait les trouver. Et le repas auquel Kamenchii les conviait ne ferait qu'allonger la durée de temps dont il disposerait pour savoir quoi faire.
Pour l'heure, il s'agissait de profiter de son enseignement plutôt que de la nourriture qu'il leur offrirait. Ecoutant attentivement la réponse de son Senseï, Seridan retint un juron. Quel genre d'exercice était ce là? Le prenait on encore pour un simple Aspirant rêvant de devenir un jour Ninja à part entière? Il avait dépassé tout ca, et depuis longtemps déjà. Laissant son maitre discuter et parler de sensations et autres impressions inutiles, le Genin malaxa son Chakra, et presque immédiatement, des étincelles lui picotèrent les doigts. Au moins avait il gagné du temps en entrant dans le vif du sujet. Et puis, il avait parlé de son élement avant toute chose. Somme toute, il était tout à fait normal qu'on lui dispense un cours complet, même s'il en connaissait déjà l'intégralité.


-"J'ai flanqué des coups de jus à toute la populace à l'âge de sept ans, avant même de devenir Genin, Kamenchii-Senseï.......je sais très bien que je possède l'élément Raiton et je sais en imprégner mon chakra. Ce qui m'énerve, c'est que je ne peux l'utiliser pour RIEN."

C'était dit et bien dit. Seridan ne possédait, dans le fond, aucune technique offensive. Il était juste capable de créer des clones, d'échanger sa place avec un objet ou d'en prendre l'apparence. Du reste, rien, effectivement. Et ce rien, il espérait beaucoup le remplir à l'aide de tout ce qu'on pourrait lui apprendre. Qui pouvait bien l'aider à posséder quelques techniques supplémentaires, et non des moindres, si ce n'était Kamenchii?
Discrètement, un amer sentiment de déception et de tristesse commencait à se faire sentir. Si seulement Varosh n'avait pas disparu, il aurait déjà appris beaucoup de choses. Son tuteur n'aurait pas refusé, s'il lui avait demandé, de lui apprendre des techniques de type Raiton. Il lui aurait, au strict minimum, montré une fois, puis l'aurait laissé se débrouiller. Mais Seridan était travailleur et aurait pratiqué sans relâche.
Mais si Varosh était resté en vie, il n'aurait rien enduré, rien subi, et sa vie aurait été totalement différente. Cette différence rendait la situation incomparable. Se détournant de ces pensées douloureuses et frustrantes, le Genin ne put que se contenter de ce qu'il avait: Une réputation abominable, une muette caractérielle, un Senseï taré et pas bien malin et......un autre lui irritant et beaucoup trop similaire sur certains points.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   Mer 13 Jan 2010, 22:43

Se défilant de dessous cette main sur sa tête, geste trop étrange venant de Seridan pour que la petite fille ne le comprenne ou ne l'accepte, même, Tilika recula de quelques pas, attendant la réponse de l'un, de l'autre, ou des deux. Réponses qui ne tardèrent pas à lui être apportées, Kichigaino s'adressant à elle en premier. « Très bien petite, pendant que je m’occuperai de l’entraînement de ton tuteur, rentre chez lui... » Ayant parlé de chez Seridan d'une manière qui indiquait clairement l'impression qu'avait Kichigaino de la chose, fut-ce un lapsus involontaire, le jounin confirmait par ces mots l'impression qu'en avait toujours eu Tilika, de ce domicile: ce n'était pas chez elle. C'était chez Seridan, point. Le seul élément de l'histoire tentant à la faire changer d'avis à ce sujet, c'était le comportement de son tuteur lorsque Fract était aux commandes. Mais l'apparition de ce dernier étant encore trop récente, il n'avait pas eu le temps de faire comprendre à la petite le véritable sens du mot foyer. Elle ne le comprendrait sans doute que bien plus tard, après s'être créé davantage de liens dans ce village qu'elle ne considérait toujours pas vraiment comme le sien, pas davantage qu'un autre en ce bas-monde du moins.

« ... change toi, lave toi et rejoins nous le plus vite possible ici même pour que nous partions ensembles au restaurant où je vous invite ce soir! Maintenant que tu es genin, tu peux te déplacer un peu plus tranquillement dans le village seule. Allez, fais vite d'accord? »

Et voilà autre chose... Enchaînant sur la suite de ses paroles adressées à Tilika, Kichigaino l'invitait à se dépêcher pour revenir ensuite auprès d'eux, afin de se rendre ensuite tous les trois au restaurant pour fêter ça. Peu sociable de base, depuis qu'elle avait décidé de se fermer aux autres afin de moins prendre de risques de perdre un nouvel être cher, la fillette ne se sentait pas spécialement de bonne humeur à l'idée d'une fête quelconque. Et surtout si c'était en compagnie de Seridan. Pour aujourd'hui, elle se tenait aussi sage que promis, afin d'avoir le droit de voir Fract, le lendemain, puis un jour sur deux à partir de cet instant. Avec lui, elle aurait peut-être aimé 'fêter ça', mais pas avec Seridan. Célébrer quoi que ce soit en compagnie d'une personne incapable d'éprouver de sentiments sincères à votre égard, ça ne vous donne pas vraiment envie de participer aux réjouissances, fussent-elles données en votre honneur. Mais bon. Elle avait promis de se montrer sage. Elle tiendrait le coup. Alors, d'un hochement de tête peu enthousiaste, mais affirmatif, elle répondit à son interlocuteur, fixant ensuite Seridan dans l'attente de son feu vert à lui.

« Tu peux rentrer. Nous discuterons de tout ca plus tard. »

Feu vert! Tournant les talons, Tilika ne se le fit pas dire deux fois, et fila à toute allure en direction du village. Sa seule hantise, à présent, c'était que quelqu'un ne la voie dans ce piteux état. Alors, par soucis d'amour propre plus qu'autre chose, elle se déguisa sous henge, donnant à quiconque la croiserait l'impression qu'elle était propre. Pressée, elle se rua en direction de son domicile, après avoir montré son bandeau aux gardes, à l'entrée du village, qui devaient l'apercevoir pour la première fois de leur vie, elle qui, d'ordinaire, passait par un tout autre chemin pour entrer et sortir du village à sa guise malgré l'interdiction... Que lui importait! De toutes façons, les règles, c'était fait pour être transgressé, non? Et surtout, Tilika ne voyait pas l'utilité de celle-là. Avec ou sans bandeau, de toutes manières, elle faisait tellement minuscule et jeune, que jamais personne ne la prendrait au sérieux en tant que genin. On ne lui laisserait pas davantage de libertés qu'avant, en somme, et elle continuerait donc de les prendre sans se soucier d'une quelconque opinion publique.

Les dernières paroles de Seridan lui trottant à nouveau en tête, la fillette se demanda s'il parlait de sa nomination en tant que genin, ou bien de ce nom qu'il avait cité. Dans tous les cas, ce point serait à éclaircir, mais Tilika n'avait aucune envie de parler avec Seridan. Sans doute ce dernier devait-il d'ailleurs se douter que s'il lui en parlait lui-même, ça risquait de tourner au vinaigre, tandis que s'il laissait Fract se charger de régler ce 'détail', la petite ne pourrait pas s'en prendre à lui comme elle s'en prendrait au premier... Il faudrait qu'elle revoit Koma et lui demande, aussi. Pourquoi? Comment? De quelle façon Seridan avait-il pu découvrir qu'elle était amie avec un jeune garçon nommé Koma, et que c'était lui, la personne qu'elle voulait protéger? Pour elle, tout ça, tout ce qui concernait son lien avec le jeune Kaguya, c'était un secret, un tabou qui devait rester entre eux... C'était... sacré, tout simplement. Se débarrassant de ses vêtements sales, elle se mit en devoir de les laver, avant de passer elle-même au nettoyage, puis de se sécher et de se vêtir d'une tenue propre. Oui, ils auraient à parler. Mais cela risquait de moins bien se passer que ne devait l'espérer le genin... Et s'il s'avérait qu'en plus, Koma lui-même avait trahi sa confiance, Tilika lui refermerait aussi sec son petit cœur, déjà fermé à bien trop de monde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~~°Entraînement décisif°~~ [PV: Seridan et Tilika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes-