AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]   Lun 14 Déc 2009, 23:39

Illogique. Démentiel. Incompréhensible. Tous ces mots ne suffisaient pas à décrire le geste de Seridan. D'habitude peu enthousiaste à l'idée d'accomplir une mission, surtout dans la situation présente, il s'était pourtant vu forcer par les circonstances à en accepter une.
Nul ne saurait dire quand exactement, les gens qui avaient assisté à son choix ont exprimé le plus leur surprise. Lorsqu'il était entré et avait demandé une mission ou lorsqu'il avait décidé d'accomplir CETTE mission? En tous cas, personne ne s'y était attendu.
Seridan non plus. Ce matin encore, il n'y pensait même pas. Mais il n'était plus seul à penser. Et Fract avait très vite su trouver les mots pour pousser son "hôte" à réagir.


*Nous n'aurons bientôt plus rien à manger! Meurs si tu veux, mais pas comme ca!*

*Je rêve!? Qui me demande d'acheter de la nourriture hors de prix pour Tilika, hein!? C'est à cause de vous, tout ca, et c'est moi qui dois payer pour vous!*

Malheureusement, le Genin dut se plier devant l'injustice qui l'avait amené à accepter de faire ce qu'il n'avait pourtant aucune envie de faire. Si, pour une fois, il ferait bonne impression en accomplissant son devoir de Ninja, ce ne serait certainement pas de bonne volonté. Mais devant l'épée de Damoclès qui menacait de s'abattre sur lui, il n'avait pas le choix. Il lui fallait faire une concession, et ce ne serait certainement pas la dernière.
Arrivé à la bibliothèque, Seridan n'eut pas besoin d'informer les employés survivants de la raison de sa présence. Tous savaient ce qu'il venait faire ici, et toutes les tâches à accomplir lui furent très vite détaillés, avec tous les documents lui indiquant comment ranger les livres, ainsi que le plan de la bibliothèque et une liste des livres en stock. En peu de temps, il se retrouva livré à lui même, personne n'ayant apparement le courage de rester à ses cotés plus longtemps.
Sur les tables, des piles de livres, en désordre, parfois effondrés. Sur le sol aussi. Un désordre monstrueux qu'il devait faire disparaitre durant toute la journée. S'attaquant à la première table, Seridan rangea silencieusement et consciencieusement ce qui n'était pas à sa place. Se désinteressant totalement des gens alentours, il s'apercut bien vite des inconvéniants de cette facon de travailler, qui pourtant lui assurait de faire passer le temps à toute vitesse. La première table était alors débarassée, et la seconde l'était presque quand......


*Bon.....ca, c'est fait. Maintenant, table suiv......mais? MAIS ILS SE FOUTENT DE MOI!!??*
*Hohoho.......j'espère que tu n'as rien de prévu pour demain, héhéhé......*

Loin d'avoir pris conscience que quelqu'un s'efforcait de ranger ce qu'ils laissaient derrière eux, les gens semblaient avoir remis quelques livres sur la première table, mettant Seridan dans une colère muette. Se dissimulant derrière une rangée d'armoires, il prit sur le fait un homme qui semblait ne pas vouloir participer à la bonne volonté collective, lui aussi, et se précipita devant lui.

-"Pour qui vous prenez vous?? Je suis pressé!"
-"Et moi, je suis aux anges. Vous allez devenir la première personne à être sortie de la bibliothèque de Kumo....par la fenêtre!"
-"QUOI!?"

Outré, le bonhomme toisa Seridan, le regard méprisant. Peu impresionné, tant le nombre de gens le considérant comme bien peu de chose ne cessait de croitre, le Genin lui rendit son regard avec les intêrets.

-"D'un simple mot, sale gosse, je te renvoie à ta situation misérable! J'ai des contacts, moi, haut placé.......ton rang de Ninja disparaitra!"
-"Comme la loi de la pesanteur sur vous, d'ici quelques secondes, somme toute."
-"Ca suffit!"


Avant qu'un drame ne survienne, une employée s'interposa entre les deux hommes, courroucée.

-"Vous êtes ici pour nous aider, par pour déclencher des esclandres, Seridan! Quand à vous, Sachira-san, on vous a déjà dit........"

Mais Sachira-san était déjà parti, satisfait de voir son temps sauvé par l'intervention d'une tierce personne, grâce à qui il n'avait pas eu besoin de justifier son acte, ni de le réparer. Un bref regard desolé en direction du Genin plus tard, l'employée s'en retourna à ses occupations, laissant le malchanceux Ninja en proie à une rage noire.
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]   Mar 15 Déc 2009, 11:11

La Bibliothèque de Kumo avait en commun avec toutes les autres d'avoir un lot de visiteurs assez fréquent......et conséquent. Beaucoup venaient y étudier, pour une raison ou une autre. Le Raikage actuel y était pour quelque chose, sa prise de pouvoir ayant sans doute provoqué certains changement que nombre de gens ne pouvaient se permettre d'ignorer, sur toutes les lignes.
Ce jour là, nul doute qu'une panique totale s'était emparée du village, tant le bâtiment était investi. Seridan s'apercut bien vite que ranger les livres n'était pas le seul aspect du travail qu'on lui avait confié. S'il avait réussi, après moult efforts, à faire fondre le nombre de livres laissés sur les tables, le sol, les chaises et parfois même à l'accueil, sans même que ceux qui s'y trouvent ne réagissent, il lui fallait accomplir d'autres tâches dans lesquelles il n'excellait pas vraiment.


-"Où puis je trouver "L'art de la Dissipation, concept et utilisation?"?"

Ce genre de phrases, il s'attendait à les entendre longtemps. Contrairement aux autres employés, qui avaient le droit à un minimum de politesse et à un aplomb moindre, le Genin ne recevait que des demandes directes, sans une once de respect, comme si on lui reprochait d'être ici, d'être celui qui aidait et de ne pas, pour une fois, handicaper les autres par sa sauvagerie et son mépris. Qu'importait. La vie d'un porte monnaie était en jeu, et les grincements de dents des imbéciles de Kumo n'y changerait rien.

*Espèce de.......je vais lui indiquer son livre, moi, tu va voir!*
*Stop! Je sais ce que tu veux faire! Ca compromettra ta mission, je t'en défends!*

Comme toujours, lorsqu'il s'agissait de la mission et de ce qu'ils en gagneraient, Fract le rappellait à l'ordre. Serait ce vraiment mal percu par les hautes autorités, s'il par malheur, il n'indiquait pas l'emplacement du livre demandé, mais celui traitant de "La Politesse et les Bonnes Manières, interactions avec autrui"? Peut être. Le malpoli se plaindrait et rapporterait tout à tous. Sa réputation n'en serait pas plus affectée qu'elle ne l'était déjà, mais la paie........non. Il lui fallait définitivement indiquer le livre en question. Mais sa pensée lui détendit l'esprit l'espace de quelques secondes. Il avait bien le droit d'y penser, au moins, n'en déplaise à sa seigneurerie, le Baron de la Gentillesse.

-"Rang 3, Colonne 7, livre R0782. Veillez à......"

A rien. Comme d'habitude. Lorsqu'il s'appretait à donner pour consigne de bien ranger les livres demandés après lecture, il rencontrait toujours des visages fermés, agacés, evasifs ou tout simplement aucun visage, le propriétaire du faciès en question s'étant déjà détourné de celui qu'il avait dérangé.

*........je commence à en avoir marre...........mais alors à un point......*

S'il avait réussi, après avoir essuyé un affront de la part du nommé Sachira, à calmer sa colère en organisant rageusement son travail et en replacant rapidement les livres à leur endroit initial, lancant des regards noirs et peu discrets en direction des lecteurs, il n'était pour autant pas prêt d'accéder au calme suprême. Intimidés, les visiteurs se montraient bien plus enclins à respecter le travail des employés, mais malgré tout, quelques irréductibles bien décidés à gagner du temps et à en faire perdre aux autres laissaient leur lecture dans un coin et s'en allaient, sans un mot ni un bruit.
Rassuré, néanmoins, de voir que les tables restaient à peu près "vides", Seridan sentit une présence derrière lui. Un jeune homme, apparement perdu, cherchait sans avoir l'air de trouver. Cherchait quoi? Ca, il ne le saurait sans doute pas s'il ne lui demandait pas.


-"Vous cherchez quelque chose?"

Etrangement, le jeune homme sursauta, puis recula d'un pas. Etonné, Seridan s'avanca vers lui, le visage aussi impassible que possible. Celui là n'agissait pas comme les autres. Il n'avait pas l'air pressé, méprisant, et n'avait même pas le courage de venir le questionner. Etait il vraiment de Kumo?

-"Je.....je cherche un livre........et je ne le trouve pas."
-"Ca tombe bien. Pour la journée, je suis le chien de chasse officiel de la bibliothèque. Que vous faut il?"

S'il s'était abstenu d'en dire plus, Seridan ne pouvait s'empêcher d'être curieux. Qu'avait il fait pour que cette personne ait l'air aussi peu sûre d'elle? Tout au presque, lorsqu'il se montrait en public, se rapportait à lui. Pas qu'il détestait ca, d'ailleurs, mais bien souvent, il se devait de dissuader les gens de l'observer davantage. Cette fois ci, ce n'était pas le cas pour au moins une personne. Une personne de trop.

-"Le chien de....? Ah, vous travaillez ici?"
*Perspicace......*
-"Je cherche....euuh.....c'est....."

Il cherchait "euuh.....c'est"? Faisant mine, amusé, de vérifier tous les livres sur son document, Seridan releva la tête et la secoua négativement.

-"Ca n'existe pas ici, désolé."
-"N-Non, ce n'est pas ca!"

Ca, il s'en doutait bien. Quelque chose clochait, en tous cas. Qui pouvait bien avoir honte, car honte il y avait, il en était sur, de décrire le livre que l'on cherchait? Etait ce un livre interdit? Un livre érotique? A cette pensée, Seridan étouffa discrètement un rire, qui malgré tout, ne passa pas inapercu aux yeux du malheureux visiteur. Mais était ce sa faute s'il était obligé d'attendre patiemment qu'on lui avoue enfin ce qu'il devait chercher?
Saisissant le bras du Genin, lui faisant signe de se pencher, le jeune homme lui chuchota à l'oreille.


-"Je....je voudrais lire "Signes d'affection et d'amour, interprétations et réactions."
-"HUH?"

Une exclamation sonore, qui, au grand dam du pauvre visiteur, fit tourner bien des têtes. Celles ci retournèrent aussitôt à leur lecture, trop peu motivées à soutenir le regard mauvais d'un Seridan plutôt curieux de savoir de quoi il en retournait. Etait ce ci honteux de vouloir lire un livre déblatérant de telles âneries? Peut être, tant se renseigner sur ce sujet pouvait être une perte de temps notable.
Quoiqu'il en fut, la suite pouvait se révéler amusante. Un peu d'épices, un soupcon de poivre, et......


-"Bien. Comment t'appelles tu, déjà?"
-"Moi? Euuh....Kamiji.....mais qu'est ce que-"
-"En quoi ce livre t'intéresse?"

La rudesse de sa question surprit le jeune homme, qui rougit presque instantanément. Il y avait de la femelle dans l'air, le Genin pouvait le sentir à des kilomètres. Et ce livre était sensé décrire de quelle manière il fallait séduire la gente dame afin d'en faire sa compagne, à n'en pas douter.

-"J'ai.....un ami qui aime une fille. Et je voudrais qu'ils soient....."
-"Qu'ils rompent? Tu veux manipuler l'amour de la donzelle?"
-"NON!!!"

Cette fois ci, ce fut un employé qui s'avanca, mécontent. D'un signe de la main, Seridan le stoppa, comme pour promettre que le calme reviendrait. Le fixant un moment, l'employé repartit, les laissant tranquille. Kamiji, outré, baissa d'un ton, mais affichait une mine réprobatrice.

-"Ils s'aiment, enfin! Et je veux qu'ils soient heureux! Mais lui pense qu'elle ne l'aime pas.....et je suis sur que si!"
-"Rang 4, Colonne 2, R4093. Et replace le bouquin après."

Surpris de voir la conversation se stopper si rapidement, Kamiji attendit un moment, puis inclina la tête en guise de remerciement, se précipitant au lieu indiqué. L'observant un instant, Seridan replongea dans son travail, sa courte distraction lui ayant couté de n'avoir pris sur le fait quelques visiteurs peu scrupuleux dont les livres trônaient fièrement sur les tables.
Tandis qu'il continuait son travail de rangement, une fois de plus, ou plutôt une fois de trop, le Genin reconstituait une scène dans sa tête. Une personne en aimait une autre, et une tierce personne voulait s'en mêler? Qu'y gagnait il? Et pourquoi avait il rougi, si cela ne le concerna pas en premier lieu?
Il serait bientôt midi. Aujourd'hui, exceptionnellement, la bibliothèque fermait pendant une heure, le temps de laisser aux employés le soin de ranger quelque peu le désordre ambiant, et surtout, de se nourrir et de se reposer. Nul doute que le reste de la journée serait aussi ennuyeux que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]   Mar 15 Déc 2009, 15:51

Après la pause déjeuner, le travail, encore et toujours. Ce rituel était presque coutumier à un Seridan peu motivé pour continuer, mais poussé par une volonté immuable. Celle de ne pas subir les foudres de Fract.....et de son estomac. Ses finances étaient en péril, il lui fallait prendre sur lui pour les remettre en lieu sûr, loin d'un trait rouge indiquant le zéro pointé.
De retour au rangement, Seridan se replongea dans la réorganisation des livres, tâche facilitée par l'absence de visiteurs ce midi. Peu de choses à faire, en somme, du moins sur ce point. Car peu après la réouverture, déjà une douzaine de personnes se précipitaient, l'air sérieux, vers le bâtiment. Se tournant tout naturellement vers les "vrais" employés, ils obtinrent vite des réponses à leurs questions. Certain d'être tranquille encore un moment, le Genin vida presque toutes les tables, rendant les lieux presque impeccables. Sa mission se déroulait bien. C'était une belle consolation.


*Tu vois? Finalement, ca n'aura pas été si terrible!*
*Le plus beau, c'aurait été que tu disparaisses à jamais. Mais on ne peut pas tout avoir......*

Ravi d'avoir remis Fract à sa place, fut il lui, dans le fond, Seridan referma une armoire avec une humeur moins passable que de coutume. Si tout continuait ainsi, il repartirait vite, sa présence n'ayant plus lieu d'être au vu du peu de désordre restant.
Sa "bonne humeur" et son espoir s'effondrèrent lorsqu'il vit d'autres personnes arriver en bande. Il avait sous estimé le nombre d'abrutis congénitaux en mal de savoir dans Kumo. Et facilement 80% d'entre eux repartiraient sans rien ranger, ce qui fit enrager d'avance "l'intérimaire" du jour. Son attention, pourtant, se reporta vite vers un détail.
Un reniflement se faisait sentir, dans un coin de la bibliothèque. Se dirigeant vers ce bruit inquiétant, Seridan vit une tête qu'il reconnut presque instantanément.
Derrière une armoire, au fond du bâtiment, Kamiji pleurait à chaudes larmes, aussi silencieusement que possible. Se penchant vers lui, curieux de savoir ce qu'il en était, le Genin lui secoua légèrement l'épaule.


-"Ohla mon grand. C'est pas interdit de pleurer, ici, mais ca fait mauvais genre. T'as lu une histoire triste ou bien?"

La réponse, naturellement, il la connaissait. Kamiji avait sans doute échaffaudé un plan pour rapprocher ses deux amis, qui se sont alors avoués leur amour mutuel. Emu, le jeune homme s'est ensuite éclipsé. Dans l'histoire, sans doute aimait il la jeune femme qu'il avait casé avec l'autre.
Sa boutade tomba à l'eau. Aucune réaction ou presque ne laissait paraitre qu'elle avait été entendue.


-"Je......Ils ne s'aiment pas......"
-"Hein?"
-"Il....il a dit que......qu'il était prêt à tout pour elle! Et elle....elle......elle m'aime, moi! Et je sais pas quoi faire!!"

Pleurant à nouveau et bien plus abondament, Kamiji plongeait sans le savoir le pauvre Seridan dans l'embarras. Que pouvait il faire? Que pouvait il dire pour que ces pleurs cessent enfin? Si quelqu'un les voyait.....tout le monde en déduirait que tout était de sa faute. Le simple fait de voler l'oxygène de la pièce constituerait aux yeux des gens présents dans la bibliothèque un crime suffisant pour compter sa mission comme échouée. Une unanimité injuste, mais trop importante.

-"Ecoute, bonhomme. Est ce que tu l'aimes?"
-".....hein? Je.......oui. Mais je ne peux pas......"
-"Avant tout, arrête de pleurer, on ne s'en sortira pas. Ensuite, sors avec elle et sois heureux. Enfin, attends la suite pour savoir ce qu'il en est!"

Clignant des yeux et essuyant péniblement ses larmes, Kamiji considérant Seridan avec la plus grande stupeur. Fract lui même ne pouvait s'empêcher de siffloter d'admiration. Espérant trouver des mots convaincants pour faire sortir l'une des personnes les plus émotives qu'il ait jamais vu, Seridan attendit le bon moment pour enchainer.

-"Mais....comment ca? Pourquoi?"
-"Réfléchis! Si ton copain est prêt à tout pour elle, alors il tentera de vous le faire comprendre un jour ou l'autre, et tu n'auras qu'à faire en sorte d'habilement passer la main! Et si finalement, il s'en fiche, il aurait fait pleurer la donzelle et ca n'aurait rien donné de bon. Crois moi, profite. Le nombre de gens qui t'aimeront plus tard se comptera sur les doigts de la main d'un manchot."

Le visage de Kamiji s'éclaira petit à petit, comme s'il venait de prendre conscience d'une chose dont l'importance dépassait largement le concept d'amour et d'amitié. Ce qui se passait dans sa tête, Seridan n'en avait aucune idée et s'en fichiait bien. Son conseil était lui même dicté par une envie sèche et directe de le voir déguerpir, si possible le sourire aux lèvres, afin de ne pas avoir d'ennui. Nul doute que l'évincé, dans l'histoire, pourrait vouloir se venger et que cela donnerait lieu à une lutte presque fratricide, sous les yeux d'une biche effarée et en détresse. Mais tout cela ne le concernait pas, lui, le pauvre Ninja pris par une mission qui s'annoncait de plus en plus ridicule. Le fait que le "rayon de soleil en devenir" ait avalé si rapidement ses paroles témoignait d'une profonde détresse, auquel il venait de porter un coup de glaive implacable.

-"Merci....merci! Grâce à vous, je-"
-"Tu reprendras le chemin de la sortie à toute vitesse et tu régleras ton problème, je sais! Au revoir!"

Malgré le ton discourtois et impatient du Genin, Kamiji lui adressa une mine radieuse et pleine de reconnaissance, puis fila à toute vitesse. Alors qu'il s'assurait que le pleurnichard n'avait rien dérangé, dans tout ce foutoir, Seridan tomba sur le livre qu'il avait demandé ce matin. "Signes d'affection et d'amour, interprétations et réaction". Un nom qui en aurait fait rire plus d'un, mais qui n'arracha qu'une grimace à l'une des personnes les plus sceptiques en matière d'affection et d'amour. Curieux de savoir quels conseils niaiseux Kamiji avait bien pu suivre pour en arriver à un résultat si peu concluant, le Genin lut, écoeuré, le contenu d'un des livres les plus aberrants qui lui était donné de lire.

*"Tenez la main de la personne et testez sa réaction. Un rougissement des joues indique un amour profond. Un retrait de sa main indique un amour encore incertain, mais perceptible"......y a des gens pour écrire ce genre de foutaises??*
*J'avoue.......tu ferais mieux d'en écrire un, toi aussi. Ce serait bien plus utile, tu es sacrément doué, héhéhé.....*

Evidemment. Bien loin de penser que Seridan avait agi par pur intêret, celui de voir partir une personne enquiquinante, Fract avait saisi l'opportunité qui lui était offerte de charrier son autre lui. Un autre lui froid et manipulateur, qui pourtant venait de dispenser une lecon que personne n'aurait cru entendre de sa part.
La journée ne fut pas plus mouvementée. Au bout de cinq minutes, temps maximum que Seridan pouvait passer à se torturer les yeux en lisant un ramassis de conneries, il repartit à ses obligations, qui cette fois, ne sortirent pas de l'ordinaire. Le reste de l'après midi fut exactement comme le début de la matinée. Rangement, indication, re-rangement, puis inventaire, une fois la bibliothèque fermée au grand public. Ce fut vite fait, et Seridan se vit remettre un mot daté et signé par un employé.


-"Nous t'avons préparé un mot qui atteste que tu as accompli ta mission."

Pas de merci, ni d'au revoir. De toute facon, ca ne le troublait pas plus que ca. Au contraire, Seridan repartit, soulagé, en direction du Temple afin de remettre le mot et d'annoncer qu'il avait fait ce qu'on attendait de lui.
Qu'était il advenu de Kamiji, de son rival et de sa promise? Ce serait sans doute une autre histoire, qu'il esquiverait autant que possible. Il avait lui même une histoire compliquée à régler, une histoire d'amour entre un Fract transi d'affection et de compassion et une Tilika butée et haineuse. La suite s'annoncait épique.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]   Lun 13 Sep 2010, 22:41

Citation :
Rang D
[ Récompenses : 250 ryos + points de rps distribués en fonction des posts à la fin de la mission ]

Citation :
Nom : Par respect d’un héritage
Type : Assistance
Lieu : Kumo no Kuni

Description :
Ces derniers temps, la maladie a frappé de nombreux libraires et employés de la Grande Bibliothèque de Kumo. Et malgré ces maladies, le public a continué à venir fréquenter cette glorieuse et prestigieuse institution. Et maintenant, tous les livres sont dérangés et en mauvais état.
Votre rôle sera de ranger les livres et de venir en aide aux personnes qui errent dans la bibliothèque pour qu’ils se repèrent pour une journée. C’est une bonne action qui sera récompensée à juste titre. Et vous n’aurez à faire cela qu’une seule journée.

Composition de l’Equipe : Genin en équipe
Spécial :

Critères d'évaluation:

Arrow Orthographe, style, mise en page
Arrow Endurance Rpique (Régularité, Quantité, enchaînement des Rps)
Arrow Type d'entraînement: respect des "consignes"
Arrow Qualité de la mission (cadre, configuration, mise en abime et condition du personnage, adaptation)
Arrow Originalité

Évaluation:

J'ai beaucoup ri en lisant ce rp déjà à l'époque, et ai encore ri en le relisant ce soir! XD Quelques citations qui me viennent à l'esprit, là... Dans le tas: « Il y avait de la femelle dans l'air », « une lutte presque fratricide, sous les yeux d'une biche effarée et en détresse. », ou cette finale dans le dialogue avec le pauvre Kamiji:
« -"Merci....merci! Grâce à vous, je-"
-"Tu reprendras le chemin de la sortie à toute vitesse et tu régleras ton problème, je sais! Au revoir!" »
Toujours aussi drôle! Tout en préservant une orthographe et une grammaire rigoureuses... Rien à redire, sinon de continuer comme ça et de nous en repondre d'autres, des missions du genre! X3

Points:

Mission validée + 250 ryos + 8 pts

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une volonté trop pesante. [Mission rang D: Par respect d'un héritage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: La bibliothèque de Kumo-