AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ Konoha
PNJ/Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2009

Fiche Ninja
PV:
350/350  (350/350)
PC:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Dim 22 Nov 2009, 16:30


Une grande forêt, où les végétaux dominent, sans que son Peuple ne se montre face à tous… . Il est des fois où la Jungle doit garder ses distances avec la civilisation. Mais dans une pareille étendue de terre, qui pourrait croire que l’Homme a décidé de s’implanter ? Après tout, les moindres travaux seraient de une conséquents et de deux envahissants ; peu de gens oseraient entreprendre un chantier aussi imposant et qui viendrait à dérober les Lois de Mère Nature pour implanter sa présence et renoncer à toute limite.
Mais les bêtes de cette immense forêt se sont décidées à battre en retraite, face à un mur à la couleur pâle et pure, qui s’était élevé au dessus des cimes et qui surplombait ce territoire pourtant majestueusement calme et serein. Rien ici n’aurait pu briser la paisible brise, si ce n’est ces immenses tours de pierres polies et blanchies qui regardaient au loin avec prudence, méfiance et assurance. Sur sa teinture ancestrale et forte, la demeure qui siégeait là ne doutait de rien et se garantissait une confiance sans bornes. Il n’y avait pas de raison tangible à ce que l’on vienne ici ; et même si cette forteresse restait peut-être en désaccord total avec l’environnement qui la cernait de toutes parts, on ne pouvait pourtant y voir une certaine beauté qui rentrait en accord avec le paysage : ses ardoises assombries par des nuages lourds en cette saison automnale couvraient un grand nombre de toits, qui ornaient plusieurs bâtiments positionnés de façon très simples mais qui affichaient face à l’étranger imprudent ou égaré l’image d’une bâtisse imprenable et fière d’elle-même.
Ici vivait le Seigneur de l’Ouest, l’un des Dirigeants du Pays du Feu et assurant la plus grande autonomie commerciale et économique sur les frontières avec les pays mineures de l’Ouest : Otakaï Osawada.



La place n’était que peu gardée, malgré sa taille monstrueuse. Mais comme expliqué plus tôt, qui viendrait à penser que l’un des hommes les plus riches et les plus influents de la Nation viendrait à se positionner dans des terres aussi reculées, loin de tout commerce ou de toute négociation possible ?
Le train de vie du Seigneur du Feu était en fait tout particulier. Il avait nommé des hommes de confiance, qui régissaient ses affaires et lui adressaient des rapports réguliers et très clairs – ce qui lui permettait une grande liberté. Pour cet homme amoureux de la tranquillité et des beaux et grands paysages, pouvoir se reposer sur cet espace qu’il chérissait était un privilège qu’il n’aurait point voulu céder.

Mais c’était un tord, car il fallait parfois se dire que le Monde Extérieur était cruel et sans respect pour ces appréciations individualistes. Car avec seulement quelques gardes dans les environs, et seulement un homme apte à le défendre contre toute intempérie et danger, qui pourrait croire que notre homme était conscient du Danger qui pesait sur sa tête ? Seuls les animaux perçoivent le danger … et les pas saccadés et précipités qui se lancent à l’assaut de la muraille… .


Revenir en haut Aller en bas
Shin Majinai
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2009

Fiche Ninja
PV:
300/300  (300/300)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Dim 29 Nov 2009, 17:06

Shin avait reçu un nouvel ordre de mission de la part de Danzo-sama et de plus après avoir été convoqué ça plus grande surprise était que notre shinobi allait enfin réaliser sa première mission d'équipe au seins de la grande Racine de Konoha Gakure no satô l'objectif était clair éliminer le seigneur de l'ouest qui avait été le seul des grands seigneur à opposer son véto contre le seigneur Danzo à l'élection du Rokudaime Hokage qui selon-lui risqué d'être assez gênant dans ces plans...Pour éviter cela il fallait absolument éliminer le seigneur et en cas de quelque dangers le suicide était la seule échappatoire du membre de la Racine...Car dans la Racine tu n'as pas de nom, ni d'émotions. Tu n'as pas de passer, tu n'as pas d'avenir seule la mission compte... Et une fois de plus cela allait être vrai Shin' déposait donc sa vie entre les mains de sa puissance et de son camarade de mission qui en cas de perturbation viendrait gênait la mission et si cela arrivait Shin' devrait le tuer avant d'accomplir sa mission. De plus, d'après les informations données pas Danzo-sama un seul des gardes du seigneur de l'ouest risqué d'être gênant lors de la mission... Il fallait donc éliminer la garde rapprocher du seigneur avant de s'attaquer à lui et ceux dans la plus grande des discrétions en restant dans l'ombre de la forêt...
Après s'être préparé Shin' avait revêtit son masque de l'anbu, sa tenue de membre de la racine ainsi que tout son équipement ninja, shurikens, fil, kunai, katana ect... Prêt pour sa mission celui-ci abandonné donc le nom de Shin Majinai, pour re-naitre tel un phénix sous le nom Kuroi, littéralement appelé noir...cela lui allait très bien surtout dans les circonstances qu'il avait développée lors de son excursion à Kiri Gakure no satô...Très bien, Kuroi était prêt pour sa mission il sortit donc de son appartement afin de se rendre le plus rapidement possible aux portes ouest du village, l'heure de la mission avait sonné. Ce soir du sang serait versé, des meurtres commit...Soit Kuroi et Shiroi...Sois la garde et le seigneur de l'ouest allez périr lors d'affrontement plus terrible les uns que les autres, la rapidité ferait le succès de la missions !

Arrivé aux portes du village de la feuille Kuroi devait atteindre son compagnon de mission un peu plus loin à l'ouest avant que ne débute la mission... Il se rendit donc au point de rendez-vous qui avait été fixé par Danzo-sama lui même afin de mettre au point le plan de la mission, mais ce point de mise en place avait été très réfléchis assez prêt de Konoha pour rentrer le plus rapidement au village en cas de problème et assez prêt sans l'être de trop de l'habitation du seigneur de l'ouest pour ne pas être repéré, mais assez prêt pour passer à l'attaque et en finir le plus rapidement possible sans se faire remarquer par qui que ce soit..
La mise en place de la mission n'allait pas prendre longtemps, il fallait juste que Shiroi se dépêche d'arriver et en quelques minutes le plan serait au point, ensuite il suffirait d'un peu de pratique et de mise en ordre avec Shiroi pour que leur style de combat corresponde et ne ce gène pas lors de la mission...Puis viendrais donc le début de mission qui serait propice pour la suite, mais les désirs de Danzo-sama était des ordres qu'il fallait impérativement respecte, Kuroi lui devait bien ça il lui avait offert une seconde faille qui lui avait apporté de la puissance.
Afin de ne pas perdre une seule seconde pour la mission Kuroi sortit l'ordre de mission, le déroula sur le sol, ainsi que les plans de la gigantesque demeure du seigneur de l'ouest ainsi que les informations récoltés jusqu'à ce jour, tel que le nombre de garde posté, leur position à chaques heures...A présent il était minuit, Shiroi devait arriver d'une minute à l'autre, d'après les informations que Kuroi avait pu lire en attendant Shiroi quatre gardes posté au sud du bâtiment à minuit, de plus au sud se trouver la chambre du seigneur, il devait donc être couché... Cependant, deux gardes posté à l'entrée principale ainsi qu'a chaque coin de maison sauf au sud...Ce qui intriguait le plus Kuroi était le garde qui était censé nous gêner lors de la mission où pouvez t-il bien être placé ? Dans la chambre du seigneur ? Cela serait parfaitement logique afin de gêner tout meurtrier... Un combat réveillerait le seigneur qui pourrait appeler des gardes en renforts...Effectivement cela pouvait être très gênant surtout si ce fameux garde était un ninja, il serait sûrement de très hauts niveaux ce qui compliquerait encore plus la mission... Il y avait beaucoup trop de facteurs de risque et de facteurs d'ombre surtout pour une mission censé restait secrète et faîte dans l'ombre...Comment allions-nous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Saï
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 25
Village : Konoha no Sato
Date d'inscription : 27/10/2009

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
385/385  (385/385)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Mer 09 Déc 2009, 16:35



Quoi ? Encore une mission pour le compte de Danzô ? Mais elle venait tout juste de revenir de sa première mission avec Kuroï. Ce n’était pas possible d’avoir autant d’impatiente que cela. Quoi qu’en faite, Kuroï et Komaï étaient les deux membres de la Racine les plus actifs et les plus aptes à servir Danzô avec rapidité. Il était donc normal que l’Hokage fasse appel à ses précieux services. En ce moment, la jeune chasseuse n’avait pas vraiment la forme, à cause de cette foutue branche maudite du clan Gekkô, elle avait dû affronter un homme blanc très étrange. Depuis qu’il avait usé de son kinjutsu contre elle, Komaï n’avait pas réussi à reprendre son calme et était toujours à bout de nerf. Eclatant de colère pour un rien, ce n’était certes pas digne d’un membre de la Racine, mais c’était l’effet d’un fuuinjutsu très puissant. L’hospitalisation par les shinobis médecin de Konoha s’était révélé grandement rassurante, juste son cerveau avait été attaqué et la poussait donc à avoir des crises de violences. Mais cela passerait avec le temps, le tout était qu’elle arrive à lutter contre ces crises et tout se passerait bien. Ces toubibs lui avaient aussi interdit de partir en mission hors de Konoha, car ses crises pourraient lui coûter la vie en plein combat. Heureusement que la chasseuse était calme de nature, car les deux ressentiments s’affrontaient continuellement et c’était souvent ce calme serein et apaisant qui gagnait. Aujourd’hui, la jeune membre de l’Anbu caché se dirigea avec hâte vers son nouveau partenaire, nouveau, mais également ancien, car il s’agissait tout simplement de Kuroï, l’homme avec qui elle avait participé à sa première mission en tant que membre investit de la Racine. Danzô ne les lâchaient pas, bien que cela n'était pas pour déplaire à Komaï qui se faisait toujours une joie d'aller combattre les opposants au trône du Rokudaïme Hokage. Quelques minutes après avoir pénétré au sein de l'immense forêt de la feuille, le cri d'un rossignol commença à perturber notre jeune protagoniste dans sa foulée. De plus, le bruit était aigu, persistant et l'oiseau la suivait pour une raison inconnue. A ce moment-là, Komaï commençait à sentir cette colère l'envahir tout doucement, elle sentait que son chakra se perturbait et que son coeur ressentait un léger picotement. C'était l'effet du kinjutsu de cet homme ! C'était un nouveau combat entre le caractère calme de la chasseuse et l'objectif colérique de cette technique. Cette fois-ci, le bruit ne pouvant pas être évité, c'est la colère qui l'emporta sur le calme, elle s'énerva rapidement, regardant partout pour voir quelle était la position de cette bécasse de volatile. Une fois repérée, elle se lança en l'air et laissa échapper de son corps un tout petit filet de foudre qui n'avait pas pour but de lui faire du mal, mais seulement d'empêcher son cerveau de lui ordonner de siffler comme il le faisait depuis maintenant une bonne vingtaine de minutes. La haine de chaque chose la prenait peu à peu, elle pensait que l'effet s'estomperait une fois que ce rossignol aurait arrêté de chanter, mais cela continua de plus belle. Une multitude de filet électrique sortaient de son corps pour aller s'abattre sur les arbres aux alentours. C'est à cet instant qu'une image lui parvint.

« Plus la colère te prendre, plus l'effet sera efficace, va-y ma belle, énerve-toi !! »

C'était les mots exacts de l'homme grisâtre qui lui avait lancé cette technique avant de partir. En pensant à cela, Komaï pris un peu de temps pour se calmer, souffler grandement. Une dizaine de minutes plus tard, elle repartit dans son long voyage, son compagnon l'attendait au sein de la forêt de Konoha, afin de continuer la route à deux. Komaï avait déjà combattu Kuroï par instinct et stratégie. Il était fort, de plus, lui aussi maîtrisait le kinjutsu, peut-être qu'en la voyant, il saurait faire quelque chose face à cela. M'enfin, l'objectif n'était pas qu'il lui ôte les effets de cette technique, mais plutôt d'assassiner un opposant au trône du seigneur Danzô. Encore un enfoiré qui pensait être capable de diriger mieux que le seigneur Hokage le village de la feuille. Pour le moment, depuis son arrivée sur le trône de Konoha, la capitale du pays du feu ne s'était pas mieux portée. Il avait pris des directives le jour même où ses fesses eurent entré en contact avec le fauteuil de l'Hokage. Il avait lavé l'ancienne police de Konoha pour y mettre le clan Hyûga, celui avec la pupille blanche et le contrôle du « Jyuuken ». Il fallut une bonne demi-heure à Komaï pour rejoindre son compagnon. Celui-ci allait sûrement lui dresser un topo sur la situation, car à part le fait qu'il fallait assassiner un opposant au trône, Komaï ne savait strictement rien.
Revenir en haut Aller en bas
Shin Majinai
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2009

Fiche Ninja
PV:
300/300  (300/300)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Sam 19 Déc 2009, 19:35




Kuroï du moins, Shin' de son vrai nom était perché à une branche assez haute après avoir entendu des bruits de pas dans sa direction, il était discret et prêt à attaquer s'il le fallait, lorsqu'il vit une jeune femme arriver, un masque unique, avec la tenue d'anbu, son masque et sa chevelure ravissante la ferait reconnaître d'entre mille, c'était Hanako, où Komai du nom que lui avait attribué Danzo-sama le maître de la racine. Sautant de la branche pour arriver devant la femme puis il se redressa et enlevant le capuchon de sa veste d'anbu afin que la femme puisse reconnaître Shin' grâce à son masque, et oui on dirait bien que Shiroi venait d'être remplacé à la dernière minute par Komai étrange des anbu de la racine ne devait effectuer des missions en duo que une seule fois, de peur que les membres n'attrapent des sentiments l'un envers l'autre, mais trop tard Shin' en avait à l'égart de Hanako Gekkô et non pour Komai... Il avait des regrets depuis qu'il l'avait reconnu il s'en voulait d'avoir faillit à sa mission de sauver la jeune femme de ses tourments et de son entraînement au Kekkai maudit...


~~>-''Komai, ça me fait plaisir de te revoir, je pensais que cela n'allait plus être possible étant donné que tu connaissais mon identité et moi la tienne...Je dois te revoir rapidement en dehors de la mission j'ai à te parler personnellement...Désolé si je suis direct, mais la mission doit être faite rapidement le changement de garde à bientôt lieu de plus, je veux faire ça rapidement pour pouvoir te reparler...En ce qui concerne la mission donc, Danzo-sama à dut t'envoyer sous un ordre d'urgence tu ne dois pas être au courant des détails, donc notre cible et un seigneur de Hi no Kuni qui refuse de reconnaître Danzo-sama en tant que Rokudaime Hokage, il y a des gardes placés un peu partout autour de la demeure, il y a quatre garde à la fenêtre du seigneur, et deux à chaque entré, j'ai réfléchi et je propose de passer par l'entrée principale en tuant chacun un garde, et ensuite de se rendre jusque la chambre du seigneur en ce cachant dans les recoins les plus sombres et en marchant sur le plafond afin d'augmenter notre discrétion. Le problème une fois arrivé dans la chambre est un garde, celui-ci est spécial c'est un ninja, il paraît qu'il serait fort donc vaudrais mieux que tu t'occupes du seigneur pendant que je me charge du garde puis tu reviendras afin de m'aider le plus rapidement possible. Si ce plan te convien allons-y nous nous trouvons en face de l'entrée principale.''

Kuroi sans attendre une réponse de la part de la femme après lui avoir donné toutes les instructions ce mit à courir lui plus rapide que la jeune femme courant directement sur le sol sans se cacher, au lieu d'être sur les branches d'arbres arriva au niveau de l'entrée sans que les gardes ne le voient toujours pas il murmura vitesse divine... Et d'un coup se retrouvant derrière le garde sans que celui-ci ne put le remarqué, il usa de son katana et le planta en travers depuis sa carotide jusqu'à son poumon gauche aucun moyen pour lui de crier ou de voir la mort arriver, retenant son corps en attendant que la jeune femme ne se présente afin de tuer l'autre garde que Shin' devrait tuer si elle n'arrivait pas d'une seconde à l'autre...
Mais, celui-ci pût admirer la jeune femme arriver à une vitesse majestueuse avec une grande classe, Kuroï se mit à admirer le meurtre du garde effectué avec grande classe jusqu'à qu'un mal de tête et des troubles de la vision lui parvienne, se retrouvant dans le noir à genoux son chakra explosa de son corps, ce chakra n'était plus siens, mais celui du Kekkai, il vit alors le démon de chakra qu'il possédait prendre forme... Et il se mit à dire à Shin' qu'il était de plus en plus faible que sa vie était misérable tout comme lui...Qu'il se laissait dicter sa conduite par un misérable nommé Danzo et que cette femme qui se tenait à lui n'était qu'une larve qu'il l'empêchait de grandir, en attrapant des sentiments pour elle il bridait lui-même sa force... Et qu'un démon de chakra ne le laisserait pas permettre...qu'il se rappelait comment il avait réussi à faire tuer sa famille et que pour l'instant le fuiin jutsu que possédait Shin' n'était qu'une porte à son chakra afin que le démons grandisse...et que s'il ne pouvait pas encore prendre le contrôle de Shin' c'était à cause de sa faiblesse et sa folie qu'il avait fait en contrôlant presque tous les majinai en une fois...Dans tous les cas d'après lui Shin' possédait un chakra unique qui permettait au démon de rester en Shin, ce qu'il n'avait trouvé dans aucun des autres corps et de ce faîte, Shin' devait rentrer en contact le plus rapidement avec le démons afin qu'il l'entraîne pour qu'il puisse utiliser sa puissance au complet, mais qu'en contre parti le démons se nourrirait à fond de son chakra...Puis celui-ci repartit laissant Shin' dans le doute et la terreur tout en le remerciant de son chakra si appétissant.
Shin' à bout de souffle relâcha le garde qui tombât sur le sol et agenouilla épuisé, comme si quelqu'un avait perturbé son corps et lui avait absorbé le chakra était-ce là les paroles du démons était-ce là l'échange contre la force du monstre ? Une grande douleur apporte une grande puissance...Oubliant ces paroles shin' se releva toujours à bout de souffle afin de continuer la mission...Mais si celui-ci était surpris que la maîtrise de son Kekkai n'était pas achevée.
Revenir en haut Aller en bas
Saï
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 25
Village : Konoha no Sato
Date d'inscription : 27/10/2009

Fiche Ninja
PV:
175/175  (175/175)
PC:
385/385  (385/385)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Lun 28 Déc 2009, 01:04

Dans la forêt, la jeune membre de la Racine avait pu faire la rencontre de son ancien compagnon de mission, Shin, ou plutôt Kuroi. Elle avait déjà participé à une mission avec lui dans le bien de la Racine, ils avaient introduit le village caché du sable avant de s'introduire dans le bureau du Kazekage et d'en repartir avec des informations sous le bras. La mission avait été une réussite, même si la tension avait été au niveau le plus élevé que l'homme puisse supporter. L'ayant reconnu, Shin s'était présenté devant lui en lui montrant son masque d'une femme très particulière afin que Komai puisse le reconnaître. Par la suite, l'homme présenta le gros de l'affaire, ce que l'anbu savait déjà, qu'un des seigneurs du pays du feu s'opposait à la montée sur le trône du seigneur Danzô et qu'il fallait l'éliminer, pour le bien du pays du feu. Ensuite, il articula les précisions de ses observations, puisque lui était là depuis un bon moment maintenant. Au total, six gardes, un shinobis apparemment puissant et un seigneur à exécuter. Le vent soufflait assez fort sur le pays du feu, ce qui allait être pour avantage aux deux Anbu, car la bruit que provoquait les rafales de vent pourraient couvrir les éventuelles bruits qu'ils pourraient faire. Le jeune manipulateur de foudre exclama qu'il voulait absolument parler de quelque chose d'important à Komaï après cette mission, c'était une mission dont les deux partenaires étaient habitués, donc ils iraient forcément plus vite, dans un combat, tout était question d'expérience. Et de ça justement, Kuroi en avait bien plus que Komaï, enfin, au sein de ce groupuscule nommé "Racine".

Quoi qu'il en était, Komaï acquiesça et sans dire un mot dégaina son katana, ils avaient pour mission d'après le chef d'équipe d'éliminer un par un, assez silencieusement tout les gardes afin de pouvoir tuer le ninjas et le seigneur sans l'arrivé éventuelle de renfort venant d'ailleurs. Kuroi partit alors en premier en suant de sa vitesse qui était assez hallucinante. Depuis leur dernière mission, la jeune femme avait elle aussi travaillé sur sa vitesse qui s'était grandement améliorer, certes elle n'égalait toujours pas celle du célèbre Yondaime Hokage, ni celle de son compagnon, mais c'était déjà ça ! M'enfin ! Le blond usa donc de sa vitesse pour arriver derrière l'un des gardes de l'entrée principale et il lui planta sans l'ombre d'une hésitation son katana dans la carotide. Suivant l'exemple, Komai arriva des airs avec vitesse et frappa avec force d'un coup descendant de la tête jusqu'au pieds. Tranché net, une fois qu'elle avait touché la tête de ce pauvre homme, il avait déjà trépassé, mais le mouvement descendant voulait que la gravité de la Terre augmente la force qu'elle avait mise dans ce coup. L'homme ensanglanté tomba au sol alors que l'anbu était toujours face à lui. Essuyant son katana avec la veste de cet homme, elle sentit alors une grande perturbation dans le chakra de son camarade. A vrai dire, c'était une véritable explosion de chakra. Cela n'était pas la première fois que ça lui faisait cela. De vue, c'était la deuxième fois. Lors de leur première mission, les deux compagnons s'étaient affrontés en vue de connaître les capacités de l'autre, et il s'avérait qu'alors que Komaï avait préparé un piège, ce kinjutsu qu'il avait employé avait pris possession de lui, du chakra en masse s'était dégagé de son corps et il avait sombré dans la folie la plus totale. Quand il avait reprit ses esprits, il s'était évanoui aussitôt dans les bras de sa camarade de la Racine. Se retournant rapidement, elle vit qu'un sombre chakra se dégageait de son camarade, qu'il était au sol en agonisant. Son chakra ayant alerté toutes les personnes sur cette zone, il fallait faire vite et bouger. En tant normal, elle aurait dû abbandonner Kuroi et se cacher pour qu'elle puisse réussir sa mission sans se faire prendre, quitte à livrer son compagnon aux ennemis. Mais elle se plaça dos à Kuroï devant la ville qui servait de refuge à ce gueux qui n'était pas pour l'arrivée de Danzô au pouvoir.

« Reprend-toi ! Dépêche toi ! Vite ils arrivent, il faut qu'on bouge ! Kuroï »
Quand elle tourna ses yeux vers le jeune homme, il semblait avoir reprit le dessus, mais était extrêmement faible, la jeune femme l'agrippa alors à la hanche, le serra contre elle et elle se servit de sa vitesse pour longer les murs de la ville tout en faisant attention à ne pas être repéré. Quelques minutes plus tard, elle arriva dans un petit coin sombre, reculé de la ville où d'après son état, personne ne mettait jamais les pieds. L'Anbu posa alors son compagnon au sol tout en sachant qu'il irait jusqu'à l'engueuler, elle savait que pour lui, le repos était sûrement une perte de temps, mais quoi qu'il en pensait, son état ne lui permettrait pas de combattre le shinobis, surtout qui c'était un shinobis de talent. Se défaire des gardes, ce serait plus que facile, mais se défaire d'un ninjas alors qu'on état déjà à moitié crevé, c'était tout autre chose. Le regard d'Hanoko se plongea dans celui de son compagnon, tout comme après sa première "crise", on pouvait y lire un mélange de désespoir, de fatigue mentale et de surprise. Quoi qu'il en était, ils reprendraient leurs missions dès que Kuroi se serait reposé. La dernière fois, il était allé jusqu'à s'évanouir, il devait donc prendre un peu de repos, même s'il arrivait maintenant mieux à maîtriser ses pulsions.
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin Ryosuke
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 27
Village : Konoha no Kuni
Date d'inscription : 05/10/2009

Fiche Ninja
PV:
335/335  (335/335)
PC:
410/410  (410/410)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Ven 01 Jan 2010, 20:26

    L’ordre de mission donné par le seigneur Danzou était claire et Kenshin ne doutait même pas de sa réussite puisqu’il serait accompagné d’un autre anbu aussi expérimenté que lui pour le mener à bien. Mais de nombreux détails restaient encore à régler, sur la manière d’attaquer notamment, et Kenshin avait donc rendez-vous avec son compagnon, nommé Kuroï pour cette mission, dans la forêt de Konoha, quelques heures avant que ne débute l’assaut. Kenshin n’avait donc pas tardé, restant toujours très propre, très professionnel, jusque dans sa préparation, et ce fut à peine une heure après être sortit du QG anbu que le shinobi se mit en route pour le point de rendez-vous fixé par Danzou lui-même. Il portait son masque et son manteau d’anbu, filant sur les toits de la ville illuminés par les rayons de la lune qui venait tout juste de se montrer. Puis il s’enfonça rapidement dans la forêt qui semblait bien agitée malgré l’heure. En effet, on pouvait entendre de nombreux oiseaux chanter au-dessus du son du vent, violent cette nuit là, qui secouait les feuilles des arbres dans un doux fracas. Un nouvel épisode vint alors perturber Kenshin qui put entendre retentir, une cinquantaine de mètres devant lui, le crissement d’un éclair. Le ciel ne se prêtant pas à cet évènement, Kenshin se pencha rapidement sur la thèse d’une présence humaine, et même celle d’un ninja maîtrisant la foudre, et se dirigea donc vers le lieu d’où provenait ce déchirement sonore si désagréable. Mais il n’eut pas le temps d’y parvenir qu’une multitude d’autres éclairs se firent déjà entendre et même voir puisque le shinobi pouvait désormais contempler cette masse électrique fracasser les arbres environnants. Il tenta donc de s’approcher discrètement du supposé shinobi et pu se rendre compte, en voyant celui-ci reprendre son souffle après s’être déchainé, qu’il portait lui aussi l’uniforme d’anbu. Il pensait alors avoir affaire à son compagnon de mission, qui était lui aussi adepte de la foudre, mais la longue chevelure noire et les formes se dessinant sous la tunique anbu ne confirmaient pas cette hypothèse.

    Le cherchant pas le conflit directement, Kenshin voulu savoir ce que faisait un anbu qu’il n’avait jamais vu dans la forêt à cette heure et c’est ainsi qu’il attendit quelques minutes que l’individu se repose avant de le suivre, toujours avec la plus grande finesse, dans les bois. Ce fut environs une demi-heure après le début de sa course que Kenshin put enfin se poser en hauteur sur une branche afin d'y observer l’anbu qui venait tout juste de rencontrer un autre ninja. Etant trop loin pour entendre leur conversation Kenshin n’eut d’autres choix que d’attendre, caché par les branches. Mais quelque chose le perturbait. En effet, au loin, au dessus des plus hautes feuilles de la forêt, se dessinaient deux tours blanches, étincelant dans la nuit de par les reflets de la lune. Kenshin comprit alors où il se trouvait et imagina toutes les éventualités possibles quant à l’identité de cette femme qui venait de rencontrer celui que Kenshin savait être maintenant son compagnon pour cette mission. La solution la plus évidente semblait être que cet individu soit un imposteur, qui avait pour mission de se faire passer pour Kenshin et faire en sorte que cette mission n’aboutisse pas. Mais au moment où le shinobi se décida enfin à passer à l’acte et tirer au clair toute cette affaire, les deux ninjas s’enfoncèrent de plus belle dans la forêt, en direction des tours. Le rouquin fila alors à leur poursuite, ne prenant même plus la peine d’être discret, il fonçait simplement de branches en branches afin de ne pas arriver trop tard pour aider son collègue. Mais, au pied des deux tours, les deux ninjas avaient déjà commencé leur travail, et les deux premiers gardes parurent évidement peu efficaces devant la puissance d’un anbu Ne. Cependant, ce première assaut furtif manqua d’être un échec total quand celui que Kenshin pensait être Shin se mit à perdre connaissance, convulsant sous le joug d’un chakkra qui sortait visiblement de son corps. L’autre anbu, voyant cela, se précipita sur lui et le transporta en un lieu qu’elle pensait sûr, à quelques mètres des deux tours, dans la pénombre. Kenshin put cette fois-ci l’entendre crier de là où il était et les mots qui parvinrent à ses oreilles bouleversèrent littéralement ses idées :
    - Reprend-toi ! Dépêche-toi ! Vite ils arrivent, il faut qu'on bouge ! Kuroï »
    Premièrement, pourquoi un assassin aurait-il prit la peine de mettre sa cible à l’abri et de la soutenir dans de telles circonstances ? Il aurait été bien plus simple pour lui de l’achever devant la tour et de repartir rapidement. Deuxièmement, cette personne pouvait-elle être un assassin envoyé par l’ennemi si elle connaissait le nom de code de Shin donné par le seigneur Danzou lui-même ? Les théories de Kenshin s’effondrèrent d’elles-mêmes quand il entendit cette phrase, et il lui parut alors évident de rattraper son retard et de venir en aide à ses camarades. Il pensait donc les rejoindre dans leur cachette et les soutenir du mieux qu’il le pu, mais quatre gardes venaient tout juste de sortir de la tour, alertés par les cadavres de leurs partenaires gisants dans une mare de sang. Cela aurait pu en rester là, mais le cri de l’anbu pour réveiller son ami était également parvenu aux oreilles des gardes qui se dirigeaient désormais vers leur direction. Kenshin vit alors l’opportunité, dans cet épisode, de se racheter. Il fondit donc tel un aigle sur les gardes qui allaient arriver à hauteurs des deux ninjas, profitant de la lumière de la lune pour ne pas être vu. On ne put alors en cet instant entendre que le sifflement dans l’air de la chute effrénée de Kenshin, le vent ayant cessé ses bourrasques. Puis un cri violent vint frapper les lieux tel un éclair foudroyant une plaine déserte :
    - Bachiryu no Geki !
    De par cette attaque dite du dragon divin, Kenshin enchaîna une série de coups d’épée ayant une ampleur suffisamment large pour couvrir le périmètre où se trouvaient les gardes, et plus encore, avec une vitesse telle qu’aucun d’entre eux n’auraient pu l’esquiver. Ils tombèrent donc tous, coupés profondément à plusieurs reprises, et même pour certains séparés en deux, laissant se peindre dans l’air, sous les rayons de la lune, les lents mouvements du sang jaillissant des corps. Kenshin pu alors se retourner, faire face pour la première fois aux deux anbus, et, voyant qu’aucun ne montra signe d’hostilité, il se permit de prendre la parole :
    - Si je ne me trompe pas sur vos identités, je peux dire sans crainte que mon nom de code pour cette mission est Shiroï. Je suis désolé de mon retard mais j’ai eu des doutes sur les participants à cette dite mission et vous ai suivit, à regret croyez le bien, avant de vous venir en aide. Je vous demande d’accepter mes excuses, et d’accepter d’accomplir avec moi l’ordre qui nous a été confié.


Spoiler:
 
Spoiler:
 

_________________



Dernière édition par Kenshin Ryosuke le Ven 17 Sep 2010, 23:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Shin Majinai
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2009

Fiche Ninja
PV:
300/300  (300/300)
PC:
445/445  (445/445)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Mer 13 Jan 2010, 13:32

Komai avait posé Shin' à l'abri de tous pour qu'il puisse prendre un peu son souffle et reprendre ces esprits ce Kekkai le poussé de plus en plus dans ces limites et cela lui causer de graves problèmes...Komai aurait du abandonner Kuroï à son sort et finir la mission seule ce qu'elle n'a pas fait mettant sa propre vie en danger... La racine avait donc pas réussi à lui détruire tous ces sentiments ce qui n'était pas une mauvaise chose. Se rendant compte de cela et de la mission attribuée par Sandaime Hokage après avoir repris un grand souffle il revint à lui, tout cela grâce à la jeune femme qui venait de lui sauver la vie. Après qu'il se remit debout il put sentir le chakra de nombreuses personnes arrivant dans la direction de Shin' et de Hanako, mais aussi un puissant chakra se déplaçant lui aussi comme un éclair et d'un coup le chakra de l'unité arrivant dans la direction des membres de la racine avait disparu, mais le chakra de la personne qui les avaient tués était là devant Shin & Hanako.
Une tenue de L'anbu Racine et un nom de code Shiroï d'après mes souvenirs ce nom de code avait été attribué par Danzo-sama, juste avant la mission lors de la réunion avec Shin' et un autre ninja. C'était donc lui sinon comment serait-il le nom de code attribué par Danzo.


-''Shiroï t'es vraiment un feignant...Ne trouve pas d'excuse tu es en retard c'est tout...Mais je te remercie pour ton intervention...Komaï je te dois plus d'une chose et là tu me sauves la vie. Il faudra vraiment que je te mette au courant de beaucoup de choses après la mission enfin pour l'instant je vous pris de m'excuser...Pour racheter mes fautes je vais en finir...Repéré pour repérer autant que j'en finisse rapidement. Ne parlez pas de cela à Danzo-sama je risquerais de grave ennuie, en attendant je vais tout détruire !''

Kuroï avait neutralisé quelques instants et repris le dessus sur son Kekkai, mais cette fois il n'avait pas l'intention d'y allait mollo même si cela allait lui attirer de graves ennuis. Il retira d'abord sa tenue d'anbu racine qu'il posa par terre, avant de se mettre torse nu ne gardant comme arme qu'un simple katana accroché dans son dos, puis il enleva à son tour le masque de l'anbu racine attribué par Danzo lui-même devant pas un, mais deux membres de la racine un acte grave pouvant être sévèrement punis par Danzo, mais là n'était pas le plus choquant... Il composa une série de Kekkai et là un chakra noir l'enveloppa repoussant tout autour de lui.

-''Gaman no kai... Je demande la libération du Majinai no kin' !...Excusez-moi pour cela Shiroï, mais surtout Komaï, ne m'approchez pas dans cet état vous y risquerais votre propre vie...Kai !''

Le chakra explosa d'un coup, les pupilles de Shin' se dilatèrent et Shin' perdit le contrôle de son corps se laissant contrôler par un monstre de chakra, juste au-dessus de lui se trouvait la chambre du Seigneur du Pays du feu la cible de la mission, en composant une nouvelle série de kekkai, mais cette fois c'était un jutsu le Ikazuchi no Kiba c'est alors qu'un puissant éclair vint frapper la fenêtre de la chambre du Seigneur et Shin' avec un puissant saut se rendit jusque la chambre du seigneur du pays du feu. Se tenant sur la fenêtre, il regarda d'abord le ninja pouvant géner Shin' puis le seigneur du Pays du feu, Shin' utilisa toute la vitesse qu'il possédait pour se rendre immédiatement derrière le ninja afin de lui porter un coup de Katana allait t'il réussir à l'esquiver ? Shiroï et Komaï allait t'il se mettre en travers de la route de Shin' ? Si oui qu'allait t'il se passer pour Shin'...Shin n'était plus celui qui voulait le bien de Komaï, mais un monstre remplit de haine et de chakra comment allait t'il réussir à reprendre le contrôle de son corps après avoir réussi sa mission...


Hrp: Désolé du petit post je viens de reprendre le RP après deux semaines sa va revenir Wink

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
PNJ Konoha
PNJ/Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 03/01/2009

Fiche Ninja
PV:
350/350  (350/350)
PC:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Lun 25 Jan 2010, 00:19


L’arrivée d’un homme dans la pièce « principale » aurait pu en surprendre plus d’un. Mais visiblement, l’assaut était attendu. Car au moment où Shin atterrissait au sein de cette chambre, deux hommes l’attendaient déjà, observant son point de chute et la progression du personnage. Face à notre jeune homme se trouvaient donc déjà deux personnages qui allaient être dans son curriculum, car le combat ne tarderait pas. Le premier homme, à l’allure de bonze mais à la cicatrice assez large pour exclure toute idée de religion existante chez lui, restait calme et dissimulé derrière un uniforme des plus classiques. Cependant, le sérieux qui s’imprimait sur ce que l’on pouvait percevoir sur son visage laissait amplement deviner qu’il n’était que peu commode. Et pour comble ; l’apparition du personnage si inconnu de tous laissait largement croire qu’il en faudrait plus pour l’impressionner. Et durcissant son regard vers le mystérieux assassin, il réfléchissait déjà à une stratégie afin de neutraliser son ennemi du jour. Quelle idée d’arriver ainsi ; et de ne pas couvrir ses arrières. Il s’agissait d’une attaque à l’encontre du Seigneur du Feu Otakaï Osawada. Et que ce dernier soit sans défense ou garde pour assurer sa sécurité serait une dénonciation ouverte et déclarée de la faiblesse de cette Nation. Ses manches couvrant ses armes, il avait toutes les assurances possibles pour lutter contre cet homme hostile.
Celui qui se tenait à ses côtés semblait amplement plus vieux. Ses rides sous ses yeux et sa longue chevelure sous-entendaient un homme qui avait longuement vécu et qui était vêtu de confiance et de sagesse. Sa carrure était sans le moindre doute frileuse, mais il faut parfois se souvenir des ancêtres qui sont capables de cacher bien des ressources… . Pouvait-il être le fameux seigneur à exécuter ?



Ce dernier ne pipait mot pour l’heure et observait ce personnage qui était apparu si violemment et – malheureusement pour lui et ses compères – bruyamment. Certes, leurs manœuvres d’infiltration et d’élimination avaient été sublimement exécutées ; mais la perte de contrôle de certains membres et le manque de précaution de la team d’intervention avait rapidement annoncé leur présence dès la première ronde. Les cadavres trouvés et non cachés, et l’alerte rapidement donnée avait mis à néant toute possibilité de discrétion ou d’assassinat en toute tranquillité. Et maintenant que l’imprudent avait désobéi aux règles, Danzou risquait d’être découvert sous peu. Une seule chose pouvait résoudre toute cela, et c’était bien éliminer toute personne pouvant être capable d’identifier l’assassin si imprudent et distrait. Le niveau avait bien changé chez les ennemis, et même si nos deux samouraïs se devaient de rester sur leurs gardes, l’Ancien ne put s’empêcher de laisser un soupir lui échapper. Il ne pensait pas que les attaquants se montreraient au grand jour de façon aussi spontanée et simple, et de cette façon, la chose se règlerait certainement de façon plus rapide et plus radicale.


L’action ne fut pas à attendre bien longtemps ; la disparition soudaine de l’adversaire pour que son ombre intervienne tout juste derrière le samouraï balafré annonçait le début des hostilités, et notre ami au crâne rasé répondait promptement aux invitations en déployant l’une de ses longues manches qui volait jusqu’à son dos, bloquant dans un crissement métallique la lame qui avait juré d’arracher sa vie. Face à cette riposte, les vêtements qui avaient camouflé jusque là les armes de notre drôle de bonhomme se déchirèrent soudainement, et un flux électrifié vint parcourir l’arme que détenait notre samouraï, infligeant soudainement un poids plus intensifié et lourd sur le wakizashi qui l’avait assailli. Ce nouveau pouvoir, qui démontrait ouvertement que les samouraïs étaient en grande connaissance du chakra pour être capable de l’appliquer sur leurs armes, était bien assez impressionnant pour repousser pendant quelques secondes le membre de la Racine d’un simple mouvement large.


- Je vais prévenir le seigneur de l’arrivée d’assassins et que nous contrôlons la situation. Je te confie la situation, Minato. –
- Aï, Taïchou. –


L’Ancien disparaissant en quelques secondes, ne restait plus que face à face les deux protagonistes de cette scène de combat. Se fixant l’un l’autre, ils semblaient tous deux connaître les enjeux qui figuraient ici. Notre samouraï à l’allure remarquablement charismatique porta deux doigts à ses lèvres et un son sifflant percuta les murs, pour laisser l’assemblée apprécier deux petites secondes de silence. Mais l’instant d’après, de nombreux bruits de pas répétés et accélérés martelaient le sol, et les multiples piliers dévoilaient soldats et samouraï en quantité, tous apportant à la scène un arrière goût de danger et d’incertitude pour nos missionnaires. Dégainant leurs armes et se tenant prêts à lutter face à l’envahisseur, la troupe semblait déjà bien agitée et prête à intervenir sous les ordres de son commandant.



Plus qu’à espérer que le reste de la troupe vienne secourir le malheureux qui s’était jeté dans la gueule du Loup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kenshin Ryosuke
Anbu "Ne"
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 27
Village : Konoha no Kuni
Date d'inscription : 05/10/2009

Fiche Ninja
PV:
335/335  (335/335)
PC:
410/410  (410/410)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Jeu 28 Jan 2010, 16:50

    Les paroles de mon prétendu partenaire étaient très troublantes, il semblait ne pas avoir conscience de l’organisation à laquelle il appartenait. De plus, comment pouvait-il me reprocher d’être en retard, lui qui venait d’anéantir tout espoir de discrétion pour cette mission avec son « accident » ? J’ai été littéralement outré au moment où, comme pour m’achevé, il entreprit d’ôter ses protections. Il était en présence de deux ninjas de la Racine qui n’auraient jamais dû avoir accès à son identité, mais surtout au beau milieu de l’accomplissement d’un ordre direct du seigneur Danzô. Des dizaines de personnes auraient pu l’identifier et ainsi accuser la Racine d’avoir organisé un attentat sur ce seigneur du feu. J’aurais voulu l’égorger sur place et lacérer son visage pour qu’aucune trace de la Racine ne subsiste, puis me retirer et reprendre cette mission plus tard. Je n’étais pas habitué à travailler sans avoir le bénéfice de la première action. La discrétion et la rapidité étaient mes maîtres mots lorsque j’accomplissais la volonté de mon seigneur. Une attaque de front ne peut pas être une bonne attaque dans notre métier, il y a trop de paramètres à prendre en compte qui pourrait trahir notre identité.
    Mais je n’eu malheureusement pas le temps d’aller au bout de ma pensée, car Kuroï lança avant cela la libération d’une puissance qui semblait contenue en lui. Il s’était d’ailleurs excusé de cet acte avant même de le faire, comme s’il savait qu’il allait de toute façon compromettre totalement la mission en faisant cela. Et c’est parfaitement ce qu’il fit d’ailleurs. Du chakra noir qui l’enveloppait totalement il fit jaillir un puissant éclair qui vint briser une des fenêtres du bâtiment en hauteur avant de bondir pour l’atteindre. Mes espoirs de discrétion étaient alors définitivement anéantis. J’en voulais terriblement à cet anbu de seconde zone qui était censé être mon partenaire et m’apprêtais à le laisser à son sort, quitte à lier la Racine à cet événement, car je savais que la mission ne pourrait de toute façon se conclure que par un échec. Mais le troisième anbu qui était avec nous ne l’entendait pas ainsi et avait déjà sauté sur le rebord de la fenêtre elle aussi. Je ne pouvais donc décemment pas laisser deux membres de la Racine mettre leur vie en jeu inconsciemment.
    J’exécutais à mon tour le puissant bond qui me permettrait de rejoindre la pièce où se trouvaient maintenant mes deux collègues. On m’avait surement vu arriver mais la chambre, grâce à la nuit profonde qui s’était installée, offrait une multitude de zones d’ombres dont je pouvais facilement tirer avantage. Ainsi, lorsque le coup de Kuroï fut repoussé par l’homme qui serait notre adversaire pour cette nuit, j’étais déjà à l’abri derrière une armoire massive qui me cachait complètement. La jeune femme, elle, continuait à appeler notre partenaire pour essayer de lui faire entendre raison. Elle savait visiblement qu’il pouvait entrer régulièrement dans ces états d’abandon mental très gênants en mission. La situation se compliqua cependant lorsque notre adversaire porta deux de ses doigts à ses lèvres pour lancer un puissant sifflement. La conséquence directe de cet acte fut de rajouter à notre difficile combat cinq nouveaux opposants, visiblement moins coriaces que le premier mais tout de même gênants.
    De plus, même si leur niveau se trouvait effectivement être bas, ils semblaient particulièrement excités, comme le montrait la façon dont ils avaient immédiatement dégainés leurs armes en arrivant. Dans ma position, j’avais un visuel sur chacun des protagonistes de la scène. Ce qui m’inquiétait le plus restait cependant mes deux partenaires qui étaient maintenant encerclés. A moi de faire en sorte que la partie soit un peu plus équilibrée. Après tout, deux des soldats fraichement arrivés se trouvaient dos à moi, ce qui m’offrait le type d’opportunité que j’avais l’habitude d’exploiter en mission. Aussi, avant que l’homme ressemblant à un moine ne décide de lancer ses hommes au combat, je me lançais rapidement dans le dos du soldat le plus proche de moi, puis, à quelques mètres de lui, je me penchais pour lui asséner un puissant coup ascendant. Cette griffe du dragon que je venais d’utiliser était plus puissante qu’à l’accoutumé car mon adversaire n’avait pu me voir venir. J’avais donc pu enfoncer plus profondément ma lame dans sa chaire avant qu’il ne s’écroule. Je ne le pensais pas mort mais dans tous les cas incapable d’agir pour un long moment.
    Je n’eu cependant pas le temps de m’attarder plus longtemps sur son corps car le second soldat qui devait être ma cible avait immédiatement réagit. Il me chargeait tel un animal enragé, arme en avant. Je n’étais pas dans une position me permettant de l’esquiver étant donné la posture finale que j’avais à adopter pour le Ryu no Tsume. Aussi décidais-je de me servir de la garde de mon sabre déjà en l’air pour contrer son arme et le repousser. L’ayant ainsi envoyé à une distance convenable de moi je pouvais reprendre une attaque décente. Je profitais donc du bref espace qui nous séparait pour m’écarter quelques secondes de lui et faire frotter ma lame sur le sol, emplissant ainsi la pièce d’un crissement des plus déplaisants. Mon épée gagnait en puissance à chacun des mètres que je parcourais, et une fois arrivé à hauteur de mon adversaire je n’eu plus qu’à lancer mon arme à l’oblique pour en venir à bout. Ce Bachiryu no Katsu devait normalement être accompagné d’un kaï déstabilisateur pour empêcher mon ennemi de se mouvoir après mon attaque, mais je savais qu’il ne pourrait de toute façon plus rien faire. Je me trouvais cependant maintenant dans une position particulièrement désagréable, car les trois autres soldats m’avaient désormais pour cible et je ne pouvais contrer ou esquiver trois attaques simultanées. Aussi, j’attendais avec grand espoir l’intervention de mes partenaires.


Spoiler:
 
Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Mujô Hinako
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2010

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
370/370  (370/370)

MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   Jeu 05 Mai 2011, 23:52

Bonsoir !
Rp assez agréable dont l'absence de fin est déplorable. Dommage.

Je rappelle que les critères sont :
♠ Orthographe,style
♠ Mise en page, enchainement des paragraphes et du rp
♠ Type de rp, objectif, mise en abyme du personnage,
♠ Cohérence avec le personnage, évolution de son Récit

KENSHIN RYOSUKE
Deux publications

Rien de plus à dire depuis tout à l'heure. Juste quelques fautes et l'italique en point négatif. Bon jeu.

POINTS ACCORDES : 6 POINTS

SAI
Deux publications

Bonjour, enchantée !
Je suis un peu perdue par rapport au nom personnage/rôle irp, mais je suppose qu'il y a eu un changement. J'ignore tout, mais l'écriture est fluide, agréable. Quelques fautes, mais rien de bien pénalisant.

POINTS ACCORDES : 6 POINTS

SHIN MAJINAI
Trois publications

Bonjour ! Dommage qu'il n'y ait pas de suite.
Ta mise en forme est bonne et tu prends des initiatives, ce qui est bien.
Cependant, ton style est peu maladroit, parfois les termes me semblent inappropriés, et tu fais beaucoup d'erreurs de conjugaison. Je pense qu'un véritable travail de relecture est nécessaire.

POINTS ACCORDES : 3 POINTS

VALIDE

_________________
「終わらないお話」


Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mission pour le Pays [Racine - Convoqués]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Forêt Environnante-