AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Jeu 19 Nov 2009, 02:15

Citation :
Mission de rang B - Rétablir le pouvoir du Roi
Type: Destruction Totale
Lieu: Antre d'Orochimaru (Début de Mission)
Description: Un village d'insurgés aux capacités hétéroclites contestent le pouvoir du dieu serpent. Rendez vous là-bas, et faites d'eux un exemple qui restera dans les annales.
Composition de l'équipe: Multiples Ninjas de niveau moyen // 2 Ninjas expérimentés
Spécial: /





L'après-midi voyait un soleil de plomb dominer les cieux, tandis que l'effervescence gagnait le coeur des bourgades et des petites villes environnantes. Au sein d'Oto, la même ferveur était de mise, et faisait s'agiter en tout sens coursiers, Shinobis de bas étages... Et meurtriers experts. Cela faisait peu de temps qu'un de ces tueurs invétéré, ayant pactisé avec le diable de ces contrées, avait obtenu un nouveau pouvoir destiné à étendre toujours un peu plus son influence sur le monde. Contacté par son généreux donateur, Yanosa Oterashi allait devoir, en cette journée aux pendants radieux et emplie de prospérité, faire étalage de son plus grand talent une fois de plus. C'était là le terme principal du marché qu'il avait conclu avec le Serpent: détruire sur commande. Et cela ne lui posait aucun problème, bien au contraire, et c'était bien là toute la subtilité de l'engagement qu'il avait pris: il existait déjà, à un niveau bien supérieur au simple statut mortel. S'il détruisait, c'était pour Dieu, et uniquement pour lui. Et le matin même, s'entretenant avec l'Otokage, le Nukenin aux mille massacres s'en vit confié un nouveau à accomplir, dans un Village voisin. Une tâche de routine à accorder pour l'homme Serpent, mais un futur feu d'artifice d'âmes envoyées à Jashin pour l'exécutant.

Sans demander son reste, le guerrier écarlate s'était mis en route sans tarder, franchissant les murs du Village à grandes enjambées pour parcourire la distance qui le séparait d'un futur sacrement. Prenant appui à la suite sur divers branchages, son imposante épée fichée dans son dos, on pouvait lire sur le visage du Nukenin une intentionnalité absolue. Rien ne pouvait l'empêcher de faire ce qu'il allait faire, et rien non plus ne lui enlèverait son plaisir égoïste à massacrer la vermine de cette terre. C'était tout bonnement son devoir, son oeuvre, qu'il s'était vu confié par Jashin lui même, et qu'il mettait et mettrait jusqu'à son élévation un point d'honneur à accomplir. Sa "mission" était simple, mais comportait des enjeux, qui bien que vides de sens pour lui, comptaient aux yeux d'Orochimaru au plus haut point. Ces hommes et ces femmes qu'il allait de son pas décidé trancher en deux s'étaient opposés au Serpent... Ce acte, anodin dans ce monde, entraînait des conséquences terribles pour leur instiguateur. Des soumis, et un homme au pouvoir... Cela ne pouvait tourner qu'ainsi, tant le coeur des hommes s'était mué en machine à créer le vice au fil du temps. C'était une partie de ce que Yanosa appelait "le Fléau", cet ensemble d'us et coutumes, qui définissaient maintenant totalement la nature humaine, dénaturée, à l'opposé de ce qu'elle aurait du devenir.


Dans une frénésie encore contenue dans la contraction de ses muscles, le Jashiniste mit malgré cela quelques heures à rejoindre l'orée des bois entourant la bourgade qui était visée. L'après-midi battait son plein. La place, de son poste d'observation improvisé et provisoire, regorgeait de monde, de gueux pour la plupart, mais aussi d'hommes en cuirasse de l'ancien temps, sans doute là pour s'assurer que leur cher Village ne tombe pas trop aisément sous le coup de bandits ou de petites bandes armées. Un apparat bien inutile, face à la force de colosse qui allait s'abattre sur eux dans très peu de temps. Avant de passer aux choses sérieuses, le Nukenin cogita quelques instants. Allait-il s'encombrer de son épée, et trancher à tout va dans les chaires ? Ou bien se contenter de la force brute de ses poings taillés pour la Mort ? L'un privilégiait la vitesse, l'efficacité d'exécution, l'autre le plaisir, et sa durée. Après mûres réflexions, le jeune homme planta vivement son épée dans le sol meuble de la forêt. Il allait s'en passer, pour cette fois, et prendrait son temps dans l'exécution de son oeuvre sacrée. Se mettant lentement en route, à pas mesuré, Yanosa attendrait d'atteindre l'épicentre de la populace pour déclarer l'heure du massacre ouverte. Ainsi avait-il choisi de procédé, et ainsi les choses se passeraient, c'était aussi simple.

Sur le chemin, une aura vint à croiser avec ses sens. Une teinte dans l'air assez particulière, qu'il reconnaissait, sans vraiment y porter de l'importance, comme si quelqu'un qu'il connaissait était dans les environs... Un compagnon pour cette tuerie annoncée... ?





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Ven 20 Nov 2009, 20:14

    « La faiblesse est létale, la puissance est vitale. »

    L'homme ne peut pas vivre sans le pouvoir. Il ne peut pas donner son opinion à une société corrompue sans en payer le prix. Ainsi, le faible restera éternellement reclus; et son avis restera secret. La vie est un Enfer, et l'unique moyen d'échapper aux Enfers reste d'en devenir le maître. Pour survivre, Seii avait pactisé avec le Diable; il était devenu Démon. Les choses étaient ainsi faites dans le ténébreux domaine du Serpent, et l'on ne pouvait survivre qu'en acceptant cette sombre idéologie. Cependant, en très peu de temps, l'ambitieux changea radicalement; passant du statut de diablotin farceur à celui d'impitoyable faucheur. Il ne distrayait plus les âmes, il les fauchaient. En cela, sa rencontre avec le puissant partisan n'était pas innocente; elle avait d'ailleurs grandement, si ce n'était pas totalement, participé à l'avénement du Shinobi. Et même si le pouvoir menait souvent à l'oubli, Yanosa et son Dieu ne pouvaient pas disparaître dans les limbes les plus obscures. Seii s'était engagé, jurant devant Jashin et son apôtre, promettant la plus grande fidélité à l'archange et son maître. L'ambitieux avait beau être adepte de la trahison, il restait cependant inflexible au sujet de la religion.

    Depuis peu, les ordres de missions se multipliaient, exactement comme les entraînements, mais aussi comme les réussites. De sa précédente faiblesse, l'impitoyable tirait les leçons nécéssaires au progrès; il ne fut plus jamais le même. Toutefois, rien ne lui fournissait davantage de plaisir que le meurtre d'êtres faibles et ignorants. Cela, lui même ne savait pas l'expliquer. A la vérité, l'adoration qu'il voua au divin et angélique Jashin le consuma, le réduisant à tuer pour prouver son existence, tout comme pour honorer sa divinité. Mais aucune déviation ne pouvait être instaurée sur sa route profondément tracée, il n'avait jamais été réticent à l'assassinat, et ne pouvait plus le devenir. Ainsi, Seii ne put retenir un léger rictus quand une nouvelle mission lui fut confiée. En quelques mots, celle-ci consistait à réduire en cendres un village de déviants, et cela sans aucune aide extérieure. L'ambitieux n'avait pas besoin de plus d'informations, et se mit en route dès qu'il en eut l'occasion.

    La route fut longue, et l'attente interminable. Cependant, la foudre est comme le châtiment divin, rien ne peut l'empêcher de s'abattre et de déverser son courroux sur les gens, innocents pour certains, et méritant la condamnation pour d'autres. Ainsi, ce qui ressemblait fort à une course effrénée n'était qu'une funèbre marche; la joie, à l'arrivée du coureur, ne sera de toute évidence pas partagée. La cible du carnage était un petit village situé à quelques heures de route de celui d'Oto; la plupart des habitants d'une telle bourgade n'étaient probablement que de simples paysans et agriculteurs, voire peut être quelques gardes armés. Seulement, de simplissimes soldats n'avaient pas le niveau nécéssaire pour tenir tête à l'ambitieux, et ce dernier restait ancré dans ces pensées là. Seii arriva dans l'après-midi, devant ce village déjà condamné. Durant quelques maigres secondes cependant, l'impitoyable sentit la présence d'un adversaire potentiel, dont l'aura était pourtant, aux yeux du Shinobi, aussi familière qu'imposante.

    Seii ne connaissait que trop bien ses objectifs, et avait eut le temps requis à l'élaboration d'une stratégie. Lentement, il se dirigea vers l'entrée du village, située entre deux maigres palissades, tout en rabattant son épaisse capuche sur son visage à la teinte blanchâtre. La première personne qui l'interpellera; faisant ainsi preuve d'arrogance, du moins aux yeux de l'ambitieux; se devra d'être malheureusement et immédiatement châtiée ...

Revenir en haut Aller en bas
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Dim 22 Nov 2009, 01:06

Ses pas se heurtaient durement le sol au rythme de son avancée qui, implacable, rapprochait sans cesse Yanosa des premisses du Village prochainement soumi au jugement de Dieu. Dénudé de son arme habituelle qu'il avait laissé en retrait, le Nukenin arborait pour seule objet de mort ses poings serrés battant la cadence le long de son corps, d'avant en arrière. Son objectif n'était défendu d'aucune sorte, les premières bâtisses représentant l'orée du regroupement social n'étant nullement précédées d'une quelconque muraille. Cela n'aurait pas changé grand chose, néanmoins, autre le plaisir d'autant plus exacerbé qu'aurait éprouvé le Jashiniste à faire tomber ce symbole défensif poussif et archaïque propre à l'humanité. Il y était presque, avançant toujours à la même allure, faisant bruisser quelques feuilles mortes jonchant les parterres d'herbe emboués des lieux. Les premiers regards ne tardèrent pas à venir se tourner vers lui, tandis qu'il dépassait les premiers habitants d'un air trop impassible pour ne pas être louche à leurs yeux. Les fourches cessèrent leurs allés et venu et, peu à peu, toute activité sembla s'atténuer pour finir par se taire dans le néant qu'inspirait Yanosa. Un sombre présage planait sur le village, une sourde menace dont seul l'instigateur direct avait pleinement conscience.

Jettant son regard de droite et de gauche, comme un visiteur lambda le ferait, le jeune Nukenin recherchait en vérité le centre de la bourgade, afin d'entamer son oeuvre pour de bon. Le challenge étant, présentement, de ne pas intimer aux villageois qu'une menace nécessitant la fuite immédiate était en train de s'étendre sur eux. Bien loin d'un acte d'infiltration en règle, Yanosa se retenait tout juste de ne pas commencer son divin massacre dans l'instant, une tentation qui il fallait le dire lui étreignait le coeur, à mesure qu'il progressait entre les différents petits quartiers du village. Soudain, à sa vue vint se présenter une place, au centre de laquelle trônait une modeste fontaine dont l'eau n'était agitée que par la fine brise qui soufflait alors. C'était là, se dit-il, là que pourrait être initiée son oeuvre, en bonne et due forme. Le pas toujours sûr et lourd, le Nukenin vint s'installer auprès du dît monument, balayant l'horizon tout autours de lui. Plusieurs personnes l'avaient suivies, tout au long de son avancée: des hommes sans doute plus aguerris et moins naïfs que l'habitant moyen, qui suspectaient clairement quelque chose. La seule chose qu'ils ignoraient vraiment étant, l'heure proche de leur mort...


Ô, bien sûr, le Jashiniste ne pourrait réussir à massacrer tous ces gens. Certains réussiraient très certainement à fuire, à se cacher, à ramper sous les coups qu'il allait administrer de toute part. Mais cela n'avait pas de réelle importance. Ceux qui voudraient défendre ce nid humain de perversion étant aussi ceux ayant le plus péché, l'ordre naturel allait se rétablir de lui même. Mettant un pied sur la roche grossièrement taillée de la fontaine, Yanosa poussa le ton grave de sa voix presque à son apogée, pour diffuser l'ordre de la sentence qu'il allait abattre très bientôt sur les lieux.


" Vous tous !!

Le jugement de Dieu vous attend ! Soyez sans peur, au moins une fois dans votre existence, et venez affronter la mort qui vous est destinée !!

Le Monde vous en remerciera... Maintenant, que Jashin Investisse ce lieu Impie !!
"


Les bras levés haut, en une sorte de V triomphale, le jeune Nukenin clamait là haut et fort son ordre de mort. Si les personnes présentes le prendrait au sérieux... ? Cela, il y avait peu de chances, même si la stature imposante de visu du jeune homme pouvait pousser à penser qu'en effet, il était très sérieux, et avait les moyens d'accomplir ce que ses propos ne se contentaient pas de suggérer. Les moyens, et bien plus encore... Mais comment allaient pouvoir réagir ces humains, d'une normalité criminelle dans ce monde de vicissitude, à l'annonce qui venait de leur parvenir ?





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Mar 24 Nov 2009, 01:52

    Ce jour là, les portes furent ouvertes; comme si, vraisemblablement, elles n'attendaient plus que la venue d'un des nombreux pions, alors présents sur l'échiquier du Serpent. Seii était, du moins en l'occurence, ce pion chargé de rendre une visite innatendue au village d'insurgés. Les pièces tout juste bonnes pour un sacrifice ne pouvaient contester les choix du Roi; c'était là une bien triste vérité. La conscience froide et tranquille, l'ambitieux s'avança à l'intérieur de la petite bourgade, contemplant les quelques masures qu'il allait devoir incendier, les quelques courageux soldats qu'il se devait de massacrer. L'impitoyable ne manquait pas de patience, loin de là d'ailleurs; il préférait faire les choses calmement, s'assurant au maximum d'éviter les fautes bâclées. Irrémédiablement, le sang serait versé; il était ainsi inutile de se presser; les corps viendraient tôt ou tard s'empiler sur la plus imposante place du village. Toutefois, le Shinobi ne pouvait s'empêcher de visualiser chacunes de ses futures victimes; le moindre passant était systématiquement imaginé la face contre terre, position de prédilection des faibles, tout comme des morts.

    Au fil de sa progression, de nombreux regards fusèrent en direction de l'ambitieux, tous emplis d'une certaine curiosité à l'encontre de cet étranger encapuchonné. Un tel village ne devait probablement recevoir des visites que trop rarement; cependant, malgré leurs opinions opposés au strict régime du Serpent, ils ne semblaient pas se douter d'une quelconque attaque sur le bourg. Le plus souvent, Seii ne pouvait retenir un regard méprisant envers les misérables habitants de la bourgade. Parfois même, il pensait que ces simplissimes personnages ne méritaient pas la délivrance qu'accompagnait la mort; ces gens là ne devaient, à ses yeux, même pas exister. Mais, soudainement, un cri retentit, un hurlement annonçant le décès prochain des villageois. Une voix grave, dont les propos ne laissèrent aucun doute au sujet de l'identité de son possesseur; Yanosa Oterashi, puissant apôtre de Jashin.

    L'impitoyable s'attendait à de nombreuses surprises de taille, cependant la présence de son maître dans l'art religieux l'étonna au plus haut point. Etait-il ici par plaisir, par pur hasard, par obligation; voire pour les mêmes raisons que son disciple ? Pour Seii, les raisons de sa présence en ces lieux n'avaient que trop peu d'importance; il était déjà satisfait par les objectifs de la mission, il ne pouvait donc que l'être encore plus après une nouvelle rencontre avec le Jashiniste. Aujourd'hui, le Seigneur Jashin désirait faire d'une pierre deux coups; d'une offensive sur un pauvre village, il profitait d'une offrande sanguinaire, et réunissait deux grands adorateurs du meurtre. Toujours sous l'effet de la surprise, l'ambitieux balbutia.

    « ... ! Yanosa-Sama ?! »

    Apparemment, Seii et Yanosa partageaient les mêmes idées; du moins en ce qui concernait l'éradication d'habitants portés vers la rebellion et l'hérésie. Accélérant soudainement sa marche, qui se transformait alors en course, le Shinobi se déplaçait le plus rapidement en direction de la source vocale. Plus vite il retrouverait son tuteur, plus vite il pourrait profiter pleinement de cette mission qui s'annonçait prometteuse.

    Spoiler:
     


Revenir en haut Aller en bas
Aka Gorouki
[PNJ
avatar

Nombre de messages : 19
Village : Déserteur
Date d'inscription : 11/10/2008

Fiche Ninja
PV:
550/550  (550/550)
PC:
495/550  (495/550)

MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Sam 28 Nov 2009, 01:29

Dans le village, c'était l'ébullition. Depuis quelques jours, depuis que le doyen, appuyé de ses conseillers et d'une majorité des villageois, avait cessé d'approvisionner les contrées intérieures du Pays du Son, tout le monde semblait habité par une joie amère, teintée de peur. La joie de s'être, peut-être, débarassé de leur pire tyran, de leur plus vile ennemi, et la peur, intense, presque vivante, qui avait ravi leur coeur quant à une éventuelle sentence ou punition exercée sur eux.

C'était donc un bien pour un mal, avec en prime le risque de perdre des choses auxquelles ils étaient chers. Mais, leur liberté, manifestement, leur importait plus que la vie, même si les deux n'étaient en fait qu'une illusion pour ces pécores, remplaçables et impersonnels. Au moins, ils mangeaient tous à leur faim, puisant à présent dans les récoltes qu'ils devaient autrefois donner au Seigneur, se nourissant mieux que jamais. C'était ça, le moindre bonheur qu'ils retiraient. De chaudes soirées en familles au coin d'un feu, l'estomac contenté et les soucis du quotidien apparemment envolés.


Cette après-midi là, les tensions commençaient tout juste à devenir éparses, comme un cri qui tournait lentement au murmure. Chacun trouvait son rythme dans cette nouvelle liberté, et tout semblait aller pour le mieux. Cela aurait pu continuer sur cette pente vertueuse, si seulement, de la manière la plus inopinée qui puisse être, deux étrangers ne s'étaient pas présentés aux abords du village. L'un encapuchonné, l'autre torse nu et doté d'une longue toison rouge, ils n'inspiraient définitivement aucun bon présage, s'engageant entre les bâtisses comme deux nuages noirs chargés d'éclairs prêts à s'abattre. L'angoisse revenue à son comble, certains, parmis les habitants, étaient aussi prêts à en découdre. Femmes et enfants renvoyés dans les intérieurs de chaume, les hommes les plus robustes, d'un commun accord tacite, s'étaient regroupés de toute part, pour ne pas laisser un quelconque incident arriver sans être prêt à agir. L'homme aux cheveux rouges était doté d'une musculature saillante, et ce fut celui qui retint le plus d'attention, quelques hommes seulement gardant un oeil sur l'autre individu masqué.


Là où toutes les craintes furent réveillées et mises sur le devant de la scène fut le moment où, d'une voix rauque et puissante, le plus surveillé des deux hommes lança haut et fort ses intentions, es partageant au grand jour avec ses futures victimes. C'est à ce moment précis que tous surent qu'il était l'heure. L'heure d'agir, et de se battre pour leur liberté jusqu'ici trop facilement gagnée. En vérité, les autorités du village avaient pris leurs dispositions, utilisant les ressources économisées jusque là pour se payer les services d'alliés bien utiles, qui trouveraient justification à leurs appointements. Car, fou était celui qui pensait réellement ne pas encourire la moindre représaille d'un tyran tel qu'Orochimaru. Avant les villageois, ce furent donc 3 hommes qui se mirent en mouvement, se détachant des groupuscules formés.

L'un d'eux allait stopper l'avancée de l'homme encapuchonné, prenant une précaution en l'empêchant de se mêler au pugilat qui allait sans doute éclater plus loin. Opposant donc sa forte stature à celle du jeune homme, il savait néanmoins que ses deux partenaires, enrôlés comme lui, pour l'occasion, s'occuperaient de l'autre larron. Plus loin, sur la place, donc, ses deux camarades entouraient déjà le grand homme musclé, qui se tenait, seul, tel un juge autoproclamé comptant abattre sa sentence sur les petites gens de la bourgade. Sans tarder, les éléments se mirent à se déchaîner sur celui qui pensait être l'instigateur des hostilités. Boules de feu et éclairs tonitruants fusèrent droit vers lui, tandis que la populace encore présente observait la scène, à la fois terrifiée et impatiente, soucieuse de l'avenir.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   Sam 05 Déc 2009, 17:28

Tout à coup, la masse populaire se fit mon dense, et plus éparse. Des groupes formés se détachèrent deux silhouettes, plus équilibrées, et mon haîllonées que les autres. L'air décidé qui pouvait se lire sur leur visage ne trompait pas, surtout pas un adepte du combat tel que Yanosa. Ces deux hommes étaient des guerriers, aguerris, et sans appréhension spécifique de la mort. Le Nukenin ignorait pourquoi ils étaient là, à défendre ce Village voué à la destruction, mais il s'en fichait éperduement, tant que son plaisir et sa foi restaient intacts lors de son entreprise. Passant vite à l'attaque, espérant sûrement prendre leur ennemi par surprise en lui assénant d'emblée une salve d'attaques meurtrières, les deux hommes se postérent de droite et de gauche, prenant en tenaille le Jashiniste perplexe. Le feu jaillit, ainsi que la foudre. Ces deux éléments se combinant presque et tendant à toucher durement le corps du guerrier écarlate. Ce dernier demeura cependant impassible face à cette démonstration, emplie de futilité. La foudre, le feu, autant de choses qui glissaient nonchalemment contre la musculature de fer du Nukenin.

Et lorsque les attaques portèrent finalement, dans un fracas monstrueux emplissant la zone de fumée éléctrique, l'espoir qui pouvait se lire sur tous les visages tendait à faire pitié, tant il était déplacé. Aucun homme vivant, par des techniques aussi faibles, ne pouvait prétendre mettre à bas le terrible exécuteur de Jashin. Et lorsque l'amas en suspension fut dissipé, l'effroi pris la place de l'espoir. Indemne, tout juste égratigné, Yanosa n'affichait même pas son sourire habituel, dépité par la suffisance de ces Shinobis mercenaires, qui ne semblaient pas valoir un clou.


A présent, c'était à lui de jouer. De montrer ce qu'était la vraie puissance, le vrai pouvoir exercé sur la vie. Par pur hasard de la conscience, son appétit combatif se tourna vers sa gauche, là où l'utilisateur de Katon semblait attendre, comme une feuille morte, que le vent l'emporte. Ce vent divin, aujourd'hui, serait pour lui le poing serré du Jashiniste fanatique. Se déversant comme un torrent sur lui, les coups vinrent de toute part le harceler, l'acculer dans ses mouvements, afin de lui apporter l'ultime vision terrestre qui pourrait empreindre sa rétine: la grande faucheuse. Yanosa se fichait bien de ce que pourrait tenter le camarade pataud de sa proie du moment, tant il avait fait preuve de sa faiblesse, un peu plus tôt. Ses instincts les plus primaires éveillés, le Nukenin commençait là un massacre qui prendrait sans doute fin dans les bois, traquant de ci de là les quelques brebis n'ayant pas eu la force de s'enfuire plus loin, tandis que leur Village brûlerait et croulerait sous les cadavres. Oui, il savait déjà comment cela allait se terminer. Mais cet aspect des choses ne le dérangeait pas. La prescience n'était ni un don, ni une malédiction. Simplement un fait établi: le fait que la Main de Dieu était à l'oeuvre, et que rien ne pourrait l'arrêter.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]   

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ Sentence... ~ [Mission Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: HebiHebi :: Les Rizières :: Culture de Riz-