AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apprentissage |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyûga Aki
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 27
Village : Konoha no Kuni.
Date d'inscription : 26/10/2009

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Apprentissage |   Mer 28 Oct 2009, 18:23

« La Danse de la Cascade - Taki no Maï »
Danse particulière où le danseur tourne autour de sa cible pour, au moment propice, lui sauter dessus, effectuer une rotation sur ses épaules, le projeter au sol, et se rattraper sur un double coup de pied sur sa nuque.
Coût : 50PC
Dégâts : +80PV



La nuit était belle comme à son premier jour, pas un bruit, pas un cri, simplement le murmure du vent d’été soufflant légèrement sa brise sur mon visage à découvert. La lune venait à peine de commencer à décliner de le ciel obscure de la nuit qui nous berces pour mieux nous endormir lorsque la fatigue nous fait fondre comme un chocolat au soleil. Ce soir, malgré cette noirceur chaotique éclairé par les étoiles lumineuses, la fatigue ne me prenait pas, nul besoin de me reposer, j’avais eu assez de repos pour la semaine, la convalescence n’était pas une bonne chose pour moi et déjà je repartais vers un lieu que je connaissais très bien, un lieu que j’aimais particulièrement pour son calme et sa tranquillité. Le parc du Soleil ! C’est une large parc situé au centre du village de Konoha, lorsqu’on s’y trouve, l’on a pas l’impression que l’on ce trouve dans un village de Shinobi, c’est très étrange en fait, qu’il y ait un lieu aussi calme et reposant alors qu’à l’extérieur la vie poursuit son cours, le quartier marchand étant en pleine activité, le brouhaha des commerçants tentant de vendre leur produit au plus grand nombre. Bien entendu, en pleine nuit à cette heure aussi tardive il n’y avait plus personne mis à part quelques Shinobis faisant leur tour de ronde quotidienne. Je n’aimais pas vraiment patrouiller le soir, c’était d’un ennuis ! Ce n’était pas vraiment mon cas pour la soirée, car bien que je n’arrivais pas à dormir, je n’allais pas rester à glander bien que j’aime particulièrement ne rien faire ! Fumer une clope, regarder les étoiles, m’installer dans l’herbe tendre et écouter le doux bruit du vent caressant l’herbe, quoi de mieux !?

Pour ce soir, ce ne sera pas au programme ! Il était temps de m’entrainer sérieusement, mon manque d’efficacité avait presque valu la réussite de ma dernière mission et il était temps que je me remette légèrement en forme. Dans ma tenue de combat, j’avais mes deux armes courtes dans mon dos, prêtes à servir si besoin ainsi que mes armes de jets et bien entendu une envie de continuer mes exercices physiques pour devenir un peu plus fort qu’hier. Bien que ma faculté d’analyse est toujours en fonctionnement, je me laisse aller dans mes techniques que j’ai apprises et ce soir, il était temps d’en apprendre de nouvelles, de les développer ainsi que de les améliorer pour parfaire mon dossier de techniques. Plus le répertoire des techniques d’un shinobi est grand, plus ce dernier deviendra puissant et surtout il pourra prétendre à une vie tranquille. Enfin, c’est mon point de vue assez « calme » de la vie d’un Shinobi. A présent arrivé dans ce parc tellement calme au plein milieu de la nuit, je peux déposer mes armes ainsi que le bonhomme de paille spécialement fait pour l’entrainement physique au Taijutsu. Le plantant dans le sol, je le laissais la pour le moment, commençant mon échauffement traditionnel que l’on m’avait apprit quelques années plutôt. Je ne sais combien de fois je l’ai dit aux jeunes apprentis Shinobis, mais il est très important de s’échauffer pour éviter les blessures inutiles comme des entorses ou des petites babioles du genre. Ce sont des blessures bêtes souvent causées par un échauffement bâclé.

Le Shiden Fudo Ryu Dakentaijutsu ou plus communément appelé l'école du cœur immuable est une école de Taijutsu réputé pour ses entrainements basés sur des mouvements amples physiques et surtout rapides. Les techniques apprissent sont souvent appelées des Danses tellement les mouvements sont fluides et les déplacements contrôlés et beaux à voir. Un régale pour les yeux c’est certain, ceux qui ont la chance de voir un élève de cette école se montrer en spectacle auront des étoiles dans les yeux tellement il est agréable de les voir danser les uns avec les autres, mais au contraire… Ceux qui doivent affronter un maître de la discipline auront du mal à suivre le rythme imposé par cette danse si belle et si meurtrière. Cette technique de combat n’est pas comme celle des Hyûga, le Joken qui vise à toucher les Tenketsus. Non, la danse cherche plutôt à trouver des ouvertures dans les défenses de ses adversaires tout en frappant rapidement et plusieurs fois afin de déstabiliser l’adversaire. C’est un tango à deux et le plus rapide gagnera la bataille. Bien entendu, ayant la fabuleuse pupille blanche des Hyûga, j’arrive à combiner ces deux « arts du taijutsu » afin d’en fondé un troisième bien plus dangereux. Bien que les techniques ne soient pas encore au point, il est bon de s’entrainer pour les perfectionner. Un sourire aux lèvres tout comme une cigarette, je me mettais en face de mon pantins désarticulé qui allait devoir subir mes attaques. Me mettant en position, j’allais pouvoir commencer les enchainements.


«  Tsubaki no Maï. »

La Danse du Camélia. Une technique basé sur des combinaisons de rotations assez proches du sol pour déranger l’adversaire tout en lançant de nombreux coups de main vers son adversaire. Des balayages, des coups de poing, de coude ou encore des lancés de shuriken et de kunai s’il y a de nombreux adversaires. N’ayant qu’un seul pantin, il n’eu droit qu’à des coups directe, pendant que je tournais tout autour de lui tel un prédateur chassant sa proie. Le petit jeu durant quelques minutes, le temps que je complique les choses, petit à petit, m’obligeant à n’utiliser que ma main droite afin de la muscler ou encore de n’utiliser que mes mains tout en déversant un peu de chakra dans le pantin, la ou aurait du se trouver ses Tenketsus. Un bon entrainement afin de combiner mes plusieurs aptitudes. M’arrêtant finalement quelques instant pour griller une cigarette, j’eu le flash d’une ancienne technique que le maître m’avait montré pendant mon séjour dans son Dojo. L’idée me vint instantanément de la reproduire à une autre échelle, mon sourire s’agrandit encore plus et allumant encore une clope, je me mis face à mon pantin qui n’avait plus une si fière allure, il avait plusieurs trous et son bras gauche pendait mollement, le pauvre… Sans plus attendre, je me mis en position devant lui avait de fermer les yeux.

«  Byakûgan. »


Mes pupilles blanches se contractèrent et ma vision s’agrandit à un niveau que personne ne pouvait prétendre sans ces fabuleuses pupilles. Devenant sérieux, je me mis en place et en une fraction de seconde, je me mis à tourner à une vitesse folle autour de ma cible qui était immobile. Le bute étant d’aller vite autour de l’adversaire et à un moment propice, à un moment ou il n’arrive plus suivre ou encore lorsque je suis dans son angle mort, je me lance comme une fusée face à lui, sautant sur le pantin et en effectuant une rotation sur ses épaules tout en me laissant tomber, je projette le pauvre pantin au sol, totalement déterré du sol, ce dernier se faisant écraser au sol en une demie seconde avant de se prendre deux coups de pieds sur la nuque. Un craquement et la pauvre marionnette fut découpé en deux ! Net ! Le coup étant tellement violent que le bois ainsi que la paille n’ont pas soutenu le coup.

«  Taki no Maï. »

Alias la Danse de la Cascade. Comme un tronc d’arbre en haut de la cascade, il se fait lourdement projeté au pied de la chute avant de se faire écraser sous la pression de l’eau. Un nom parfait pour une technique on ne peut plus destructrice ! Bien que le premier essais fut un sucé, il faudra encore du temps avant que je ne l’a contrôle à la perfection, mais l’exemple du pantin est assez marquante, le coup finale est puissant et c’est-ce qui compte au finale. Malheureusement je me devais de m’arrêter la pour la soirée, car je n’avais plus rien pour m’entrainer, bien entendu je pouvais toujours courir et faire des pompes, mais la technique m’avait sapé toute mon énergie et j’avais comme qui dirait la flemme de remettre en étant le pantin ou encore d’aller en chercher un autre ! Ainsi donc j’allais m’arrêter ici pour aujourd’hui. Qui sait, je prendrais surement plusieurs pantins la prochaine fois en une personne avec qui tester ma nouvelle technique, s’il y a des fou furieux… Qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Aki
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 27
Village : Konoha no Kuni.
Date d'inscription : 26/10/2009

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Apprentissage |   Ven 30 Oct 2009, 00:57

« La Danse du Saule - Yanagi no Maï »
Peut être utilisée avec deux armes, afin d’amplifier les dégâts
La danse du saule est un technique complexe qui demande une grande amplitude dans ses mouvement et par opposition une grande précision. Elle permet de se tirer de situations critiques en attaquant plusieurs adversaires à la fois.

Coût : 20PC (+20PC avec deux armes )
Dégâts : 40PV (+40PV avec deux armes)



Ce qui est bien quand on a apprit à utiliser une nouvelle technique ou un nouveau pas de danse comme dans mon cas, c’est que le lendemain, alors que l’on fait le point sur la journée passée, c’est que l’on a envie de continuer, encore et toujours pour s’améliorer. Même si je dois avouer que je suis d’un naturel assez flémard et calme, il m’arrive d’avoir des envies assez particulières et aujourd’hui ou plutôt depuis hier, je n’ai qu’une seule envie. Faire suer mon corps par l’effort physique, faire crier mes muscles sous la pression et la vitesse. Quoi de mieux… cela faisait plusieurs semaines que je ne m’étais pas entrainé, mis à part hier lorsque j’avais la possibilité de bouger correctement mon corps. Les blessures m’ayant empêchés de me mouvoir pendant quelques temps, je n’avais rien pu faire mis à part glander, me balader, ou bien encore m’installer dans l’herbe à fumer une clope tranquillement. C’était tellement bon quand on y repense, m’étirer dans l’herbe tendre et fraiche, laissant le soleil réchauffer mon corps. C’était tellement… agréable !

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui était un autre jour et comme hier, j’arrivais sur mon terrain d’entrainement un peu avant la nuit, histoire d’y voir un peu plus, la journée ayant été quelque peu nuageuse, j’avais peur de ne plus pouvoir y voir si la lune était cachée par les nuages vous voyez ! Aujourd’hui était différent d’hier, car pour cette fois, j’étais venu avec non pas un, mais deux pantins ! Histoire de pouvoir continuer mon entrainement plus longtemps et surtout plus efficacement. Le fait est que vu l’heure ou l’entrainement allait commencer, j’aurais surement la possibilité de réparer l’un des pantins s’ils venaient à être cassés par les techniques employées. Comme hier soir par exemple… Ce dernier avait littéralement était découpé en deux à cause de ma technique. La Danse de la Cascade. Une technique basée sur la vitesse, tourner autour de son adversaire le plus rapidement possible afin de le déstabiliser et finalement lui sauter sur les épaules, le bloquant ainsi et, d’une rotation rapide des épaules pour faire perdre l’équilibre à son adversaire, je le projette au sol avant d’achever ma chute par un double coup de pied à la nuque de mon adversaire. Le pantin lui n’avait pas eu de chance et avait céder sous la pression des coups de pieds.

Finalement arrivé sur mon terrain d’entrainement, je mis les deux pantins à un mètre de distance chacun afin de simuler une action d’attaque ou je serais en mauvaise position. Comme si j’étais encerclé par deux Shinobis, une position assez délicate vous allez me dire ! Grace à ma pupille blanche ainsi qu’à mes aptitudes à contrôler parfaitement mon chakra, il me serait aisé de les repousser, mais la, aujourd’hui, maintenant il me fallait apprendre à faire sans mon chakra, comme si j’étais réellement dans une situation critique. La situation étant la suivante, pour parer plusieurs adversaires au corps à corps prêt à m’aiguiller, il me faut utiliser une danse spéciale afin de parer tout en attaquant mes adversaires. Tout d’abord, je fis mes exercices d’échauffements afin de ne pas me blesser, autant vous dire que ces exercices sont pour moi important voir même plus important que l’entrainement lui-même.

Fin prêt, je me mis en position entre les deux pantins, m’imaginant qu’ils étaient deux Shinobis d’une contrée adversaire. Prenant deux Kunai dans ma main, je me mis en garde et la danse commença. Des mouvements de grandes amplitudes afin de mettre en difficultés les futurs mouvements adversaire. Le but de la technique ou plutôt de la parade était de mettre les attaquants en positions de faiblesse afin que je puisse les attaquer à mon tour. Des mouvements de bras rapides, des déplacements instantanés afin de me mouvoir sans me faire toucher. Rien de mieux pour moi, un style de combat m’allant à la perfection, mon Byakûgan m’aidant énormément dans cette situation. Il me permettait de voir tout autour de moi et de prévoir les mouvements adversaires avec une bonne connaissance du corps humain. Durant plusieurs minutes je continuais ces mouvements afin de les mémoriser à la perfection. Bien que les mouvements adverses puissent être nombreux, beaucoup iraient jusqu’au bout de leur action afin d’achever le combat… mais c’est la qu’ils se trompaient, la Danse du Saule est effectivement la pour empêcher que ces derniers puissent aller jusqu’au bout.


«  Yanagi no Maï. »

Mon sang bouillonna pendant une fraction de seconde et mon corps bougea de lui-même, comme instinctivement. Effectuant un micro saut sur moi-même, mes deux Kunai se fichèrent dans les bras de paille de mes pantins et mes deux pieds percutèrent leurs ventres. Avant que je ne retombe sur mes pieds pour assener deux coups du dos de la main au niveau de leurs cous, juste entre la tête et le buste, la ou aurait du se trouver la pomme d’Adam. Si les marionnettes avaient été humaine, il était certain que mes deux adversaires seraient rapidement morts. Enfin, s’ils n’avaient pas plus d’expériences qu’un Genin tout au plus. Malheureusement les coups portés n’étaient pas aussi puissants que je l’espérais, car les pantins désarticulés n’avaient pas bougés d’un pouce, et les coups des kunai ne les avaient que légèrement égratignés, preuve qu’il me manquait encore plusieurs heures d’entrainements, ce qui n’allait pas tarder à être comblé, car il me restait encore plusieurs heures pour combler mes lacunes au niveau de cette technique au combien utile.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Apprentissage |   Lun 13 Sep 2010, 04:35

Citation :


°¤ Evaluation ¤°

>> Entraînement rigoureux sur le début, un peu moins sur la fin. ( Un peu court )
La qualité est au rendez vous, mais parfois il y a des phrases, on se demande d'où elles sortent XD

Citation :
La lune venait à peine de commencer à décliner de le ciel obscure de la nuit qui nous berces pour mieux nous endormir lorsque la fatigue nous fait fondre comme un chocolat au soleil.
>> Relis toi pour voir, si tu verras qu'il y a un petit hic Razz

En tout cas, toujours aussi agréable à lire, c'est vivant, dynamique.
Tu as un bon style >>

Arrow 6 points / Techniques validées
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprentissage |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprentissage |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-