AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤~¤ Un échange musclé¤~¤[PV Mitsuomi Takayagani]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ¤~¤ Un échange musclé¤~¤[PV Mitsuomi Takayagani]   Jeu 22 Oct 2009, 23:07

Le temps… Quelle entité étrange. Certains hommes se vantaient d’avoir réussir à capturer le temps, en construisant des instruments capables de le lire, tel que les cadrans solaires, les montres et d’autres mécanismes complexes dont nous, les hommes, avons le secret. Mais en plus de lire le temps, nous ne cessions de nous plaindre car nous ne pouvions contrôler son cours impétueux. Ce fait nous irritait et moi particulièrement. Déjà que je ne brillais pas par ma patiente, savoir qu’un évènement heureux était proche ne m’aidait pas à regarder les heures passer. En effet, hier encore, je m’entretenais avec un shinobi aveugle de mon village sur la possibilité d’un apprentissage sévère dans l’art de la chasse à l’homme. Après un long échange d’argument avec ce personnage pragmatique mais sage, notre tandem venait d’être soudé dès qu’il fut convaincu de ma détermination à exceller dans ce domaine. Au moment de nous séparer, une nouvelle rencontre avait été convenue lorsque trois nuits se seraient écoulées.

Même si le programme de mon entraînement avait été passé sous silence, je me doutais que cela ne risquait pas d’être une promenade de santé. Je m’attendais à des litres de transpiration versé pour ma part et une poigne de fer de la part de celui qui m’infligerait certainement le pire des calvaires. Savoir que nous serions aussi sérieux l’un que l’autre rendait l’attente quasiment insupportable. Aujourd’hui, je n’avais pas à protéger la petite princesse d’Arane et aucune mission ne m’intéressait. Alors, je décidai d’aller transpirer un peu dans un nouvel entraînement. Partant avec tout mon matériel, de l’épée jusqu’au parchemin, j’avais malgré tout laissé le plus gros des rouleaux chez moi, je me dirigeai vers mon site favori, celui où je venais méditer les jours où mon moral n’était pas au beau fixe. Cela faisait un moment que je ne m’étais pas entraîné et je ne voulais absolument pas perdre la maîtrise que j’avais. Mais d’abord, je devais m’occuper de Mizukami. J’avais l’impression que sa lame s’émoussait. D’ailleurs pour vérifier son tranchant, je me postai devant un arbre frêle et lui portai une attaque. Contrairement à ce que je m’attendais, la lame de mon épée resta coincée alors qu’il ne manquait que quelques centimètres pour trancher le tronc en deux.


- Je vais devoir l’aiguiser. Heureusement que j’ai apporté de quoi m’occuper de toi…

Je m’assis sur le sol et sortis de mon sac ce dont j’avais besoin pour entretenir mon bien. Cela me prit plus de temps que prévu pour redonner à mon arme familiale son tranchant d’origine, mais je fus satisfait des efforts que j’avais fait quand le petit arbre tomba en morceau quand je lui portais deux ou trois coups consécutifs. Maintenant que j’en avais fini avec l’entretien de ma lame, je m’occupai de mes parchemins. Aujourd’hui, j’en avais six en ma possession, écrire les sceaux qui me permettraient d’invoquer la pluie d’armes était maintenant un art que je maîtrisais parfaitement. Il ne me fallut pas plus de temps pour terminer cette tâche que pour m’occuper de Mizukami. J’étais maintenant prêt pour un petit entrainement dans l’art ninja que je maîtrisais le mieux : le taijutsu. Mais avant tout, j’allais méditer, histoire de me ressourcer niveau chakra. Alors, histoire d’être plus léger sur la surface aqueuse, je retirai mes poids avant de m’aventurer à pas lents sur la surface aqueuse. Fermant les yeux, tenant mon épée à plat dans mes mains, je me concentrai sur le silence qu’il s’installait. Enfin jusqu’à ce que j’entende un bruit de branche brisée.

*Quelqu’un…*

Alors, empoignant fermement la garde de mon épée ma voix s’éleva sur la personne qui se dissimulait.

- Montre-moi, avant que je ne vienne te faire sortir…

J’annonçai toute de suite la couleur. Ne savant pas qui cela pouvait être, car j’étais assez éloigné du village, je préférais menacer afin de prendre un avantage psychologique sur la personne qui avait intérêt de se dresser devant moi, avant que je ne perde patiente. J’étais déjà assez aigri à cause des trois jours que je devais attendre, il ne suffirait d’un rien pour m’enflammer.
Revenir en haut Aller en bas
 

¤~¤ Un échange musclé¤~¤[PV Mitsuomi Takayagani]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KiriKiri :: Mizuumi No Kuni :: Lac Ieyasu-