AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Danzou
Rokudaïme Hokage / Chef de la Racine
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 58
Date d'inscription : 11/04/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Mar 22 Sep 2009, 18:33






Assis à ce Bureau qu’il avait si longtemps convoité, notre homme restait tête basse, appréciant pendant un court instant ce siège qu’il avait visé et espionné pendant tant de décennies. Maintenant qu’il avait obtenu cette place, il espérait bien faire preuve d’efficacité comme il s’y était engagé, et également guérir Konoha No Sato des nombreuses erreurs qui avaient été installées par les graines venimeuses du Sandaïme Hokage. En prônant un Régime de douceur et de paix, il avait trop affaibli les défenses de Konoha qui s’étaient amenuisés et s’en trouvaient ridiculeusement petites. Le manque d’efficacité et de ténacité de la part de la Princesse Tsunade, descendante directe du Shodaïme Hokage, avait mené à des pertes bien trop importantes et à des missions bâclées et menant à l’échec : l’exemple du Temple du Feu pris d’assaut par les Membres de l’Akatsuki en était une présentation admirable, où les dégâts avaient été considérables et effrayants. La perte de troupes de combats pour la défense du Village était également une perte minime, mais bien réelle, qui indiquait que le Village Caché de la Feuille n’était plus aussi bien sécurisé qu’autrefois. Enfin, la désertion impardonnable et méprisable du dernier Membre du Clan Uchiha, qui avait réchappé du massacre quelques cinq ans plus tôt était une grave faille présentée au Monde entier – mais par-dessus tout, c’était cette incompétence inqualifiable de la part de Godaïme Hokage de ne lancer personne à sa poursuite pour l’éliminer qui était honteux. Et pour le Village entier ! Ô, Raison ! Où es-tu passée pendant que je devais rester terré dans les sous-sols de Konoha à espérer pour mon retour et pour un redressement du Pays du Feu ! As-tu quitté ces terres pour t’enfuir ailleurs ? Dans ce cas, reviens ; car maintenant que je détiens le Pouvoir, les choses vont bien changer dans les années à venir. Et le blason du Grand Arbre saura briller plus haut que toute autre Nation rivalisant avec nous … .

Relevant la tête pour poser son œil unique mais ardent comme de la braise sur l’un de ses hommes de main maintenu dans le secret par son accoutrement et son masque, son visage dur et sévère dévoilait bien à la tête de l’Arbre de Konoha un homme qui saurait déployer une main de fer et une détermination sans faille afin de vaincre l’adversité du Village Caché. Ses cicatrices tout comme son camouflage sur la moitié du visage, dissimulant ainsi ses blessures de guerre et ses marques du Passé, offraient un message bien contraire à son physique, à tous ceux qui le côtoyeraient : notre individu aux projets si sublimes et redoutables ne se laisserait pas dominer par le Passé et mènerait les troupes du Feu vers une nouvelle Volonté ; vers un Vent plus fort et plus vivant ; vers une Flamme encore jamais touchée et qui continuerait de brûler avec ferveur et grandeur. Les erreurs des temps anciens seraient rapidement effacées par ce nouveau Règne, qui annonçait un Renouveau que les Shinobis eux-mêmes ne pourraient pas contester à l’avenir. Soutenu par le Haut Conseil et par les Seigneurs du Pays du Feu qui lui avaient donnés leur aval pour cette prise de pouvoir, il n’avait plus qu’à se rallier quelques fortes têtes du Village et à s’assurer qu’il détenait un contrôle implacable sur tous, afin d’éviter un éventuel Coup d’Etat. Sa milice personnelle, la ‘Racine’, continuerait d’exécuter les sombres tâches de ses maléfiques desseins, ce qui le porterait bientôt à une suprématie inébranlable et intouchable.
Cette étincelle qu’il avait dans son regard borgne scintilla de plus bel, alors que sa voix rauque et grave prenait possession de l’espace sonore. Interpelant son agent, l’un des plus fidèles qu’il avait eu à ses côtés à ce jour, il était nécessaire de s’occuper de Konoha No Sato, mais de ne pas perdre de vue l’ambition projet qui animait notre Borgne au Pouvoir. Maintenant toujours son flanc droit caché des yeux de tous, et conservant le couvre-chef qui lui accordait les privilèges et pouvoirs du Seigneur des lieux, il allait maintenant confier une mission d‘importance à celui qui l’avait averti de la venue des Hauts Gradés du Village. Cela, il l’avait exigée, car il ne pouvait pas marquer son Autorité et ses décisions sans l’obéissance des chefs d’équipe.


Terai, vois si l’échantillon que nous a ramené Saï est toujours compatible avec le corps créé, et surveilles le processus d’évolution du sujet … . Je dois recevoir les Juunins du Village … .
- Oui, Seigneur. –


Disparaissant dans une vapeur étrangère, l’ANBU masqué se volatilisa, laissant ainsi seul et maître des lieux et des arcanes du Pouvoir celui qui venait d’accéder au plus haut grade qu’un Ninja puisse jamais obtenir. Se satisfaisant de ce silence, notre homme mystérieux attendit quelques minutes avant de se lever et de se déplacer vers la courte bibliothèque qui ornait le mur de gauche. Posant son œil curieux sur ces étagères, il remarqua un dossier qui semblait mal ranger, et laissa sa main caresser l’ouvrage avant de le tirer et d’en voir le contenu. Un relevé précis des hauts gradés du Village ? Cela, il le possédait déjà grâce aux archives complètes et très détaillées de la ‘Racine’, qui se faisait un Devoir de connaître et de surveiller chaque Ninja du Village. Mais notre Seigneur partiellement aveugle pouvait également prendre connaissance de quelques notes laissées par son prédécesseur – probablement pas à son attention – concernant ses attentes et ses espérances. Sa pupille Haruno Sakura, ainsi que le Jinchuriki Uzumaki Naruto … . Ainsi, ces deux personnages, qui avaient autrefois fait équipe avec le Nuke-Nin de Konoha au Sharingan, avaient-il été les espoirs de notre Princesse… . Quelle naïveté de compter sur des enfants pour des missions aussi périlleuses, pour une unique raison de Volonté et de raisons personnelles. Ce genre de choses n’arriveraient plus à l’avenir.
S’en retournant au Bureau du Hokage, Danzou se laissa choir dans cet imposant fauteuil et attendit une minute supplémentaire. L’individu allait bientôt frapper à la porte. Et avant même que la chose n’arrive, sentant sa présence proche, notre nouveau Leader du Village Caché de la Feuille porta sa voix bien haut, afin d’autoriser le Juunin à pénétrer dans cette salle.


Entrez … !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Nakashima
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 24
Village : Konoha
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
490/490  (490/490)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Jeu 24 Sep 2009, 22:38

[hrpg] Gomen pour le délai de réponse... silent [/hrpg]


« Nakashima-sempaï ! Dépêchez-vous ! Vous êtes convoqué d’urgence dans le bureau du hokage ! »

L’interpelé faillit tomber de la branche sur laquelle il était perché, tant sa surprise, traduite par un impressionnant sursaut, fut grande. Encore envahi par les brumes du sommeil, il sentit son corps engourdi basculer dans le vide, ce qui promettait une belle chute, et un joli choc à la fin de celle-ci. Mais le juunin préférait des manières plus douces pour faire disparaître en lui les derniers signes d’un assoupissement récent. D’un réflexe fulgurant, sa main gauche agrippa la branche qui une fraction de secondes plus tôt soutenait le bretteur. Emporté dans son élan, la carcasse du juunin continua sa trajectoire courbe, et, d’un habile coup de poignet, Nakashima se trouva à nouveau au-dessus de la branche, dans une position ayant plus d’équilibre. Ce réveil en sursaut et ce petit tour de branche lui avaient mis le cœur en émoi, car celui-ci battait à tout rompre. Le spadassin se retourna, prêt à réprimander son interlocuteur.


« Hé ! Ca ne va pas, non ?! Z’auriez pu faire preu… »

Cette phrase ne fut jamais terminée, car le juunin s’aperçut qu’il n’y avait d’autres êtres vivants devant lui que les arbres (et autres corpuscules négligeables). L’inconnu avait spontanément disparu, et n’avait laissé aucune trace. Etait-ce réellement arrivé ? Nakashima n’avait-il pas rêvé de cette voix ? Non, car un kunaï auquel était attachée une missive était planté à quelques centimètres au-dessus de la tête du shinobi, en guise de preuve. Le juunin déficha le projectile, et lut ce qu’il avait bien entendu quelques minutes plus tôt : il était en effet convoqué au bureau du kage.

Il ne put s’empêcher lâcher un juron. Pourquoi ses supérieurs s’arrangeaient-ils toujours pour pourrir ses jours de permissions ? Il avait trouvé ce petit coin tranquille, perdu dans la forêt afin de ne pas être dérangé. Mais on l’avait retrouvé, et on n’avait pu s’empêcher de lui coller une nouvelle tâche à faire. Car, si on le convoquait, c’était sûrement pour lui donner une mission…

Le bretteur se mit donc en route, maudissant l’administration et toutes ses règles beaucoup trop contraignantes à son goût. Pourquoi ne convoquait-on pas quelqu’un d’autre que lui ? Il n’était pourtant pas la seule personne qualifiée pour accomplir des missions dans le village de la feuille… Soudain, comme si le choc d’une réception approximativement réussie sur une branche lui avait remis une connexion neuronale en place, il se souvint d’un détail important. En réalité, ce n’était pas un détail, c’était beaucoup plus important que cela. L’actuel hokage n’était plus la respectable et respectée Tsunade Koichi, mais un abscons homme du nom de Danzou. Les rumeurs allaient de bon train sur cet étrange individu aux mœurs et desseins inconnus… La seule information vérifiée qui courait sur lui était qu’il était lui-même un ancien membre de la racine, la plus sombre branche des ANBU de Konoha, souvent désapprouvée par les partisans du Godaime Hokage. Nakashima, quant à lui, préférait se forger sa propre opinion sur le nouvel individu le dirigeant. Les années d’expérience lui avaient fait comprendre qu’il ne fallait que très rarement se fier à quelqu’un d’autre qu’à soi-même…

Il traversait la forêt, appréhendant quelque peu la rencontre avec son nouveau supérieur. L’ambition écrasante et le charisme présupposés de ce quidam l’intimidaient quelque peu. Bien qu’il ne s’y fiait pas, le rumeurs circulant n’avaient rien pour le rassurer. Mais, après tout, qu’avait-il à craindre ? Il n’était plus le jeune freluquet qu’il avait été quelques années plus tôt ; il avait mûri, et s’était construit lui aussi une certaine réputation dans Konoha. Il pouvait d’ailleurs se vanter d’être l’un des shinobis les plus rapides de tout le village, et l’un des meilleurs bretteurs du monde. Mais ce manque total de modestie, il le gardait pour lui. Après tout, il ne pouvait être sûr de rien, car il n’était pas un autre, et ne savait pas ce qu’on disait sur ce shinobi nommé Nakashima Fujiwara…

Les infrastructures urbaines de Konoha furent rapidement atteintes, et avec une grande rapidité, la tour du Hokage. Nakashima se déplaça devant la porte du bureau de l’homme supposé être le plus puissant de Konoha. Il leva la main, afin de frapper sur le bois, mais sentit une étrange sensation l’envahir. Il était réellement angoissé, bien qu’il ne voulût pas l’être. Il déglutit, et, prenant son courage à deux mains, frappa trois coups succincts. Mais avant qu’il n’ait pu amorcer le moindre geste, une voix s’élevait de l’intérieur, l’invitant à entrer. Nakashima repositionna sa main au niveau de son tronc, et poussa la porte.

Il était là, le regardant d’un œil attentif. Danzou, le nouveau dirigeant de Konoha. Que pouvait-il bien vouloir à Nakashima ?


« Vous m’avez fait demander, Hokage-sama ?... »


Dernière édition par Fujiwara Nakashima le Jeu 01 Oct 2009, 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Ex-Danzou
Rokudaïme Hokage / Chef de la Racine
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 58
Date d'inscription : 11/04/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Dim 27 Sep 2009, 03:59

Le premier des protagonistes qui allaient défiler dans cette pièce à la queue leu-leu venait de faire son entrée sur scène. Et obéissant au premier ordre de Danzou, notre personnage, Juunin de son état au service du Village Caché de la Feuille, apparaissait à notre Seigneur de l’Ombre un brin blasé, le regard douteux et ses intentions encore plus. Ses vêtements sombres et cette arrogante ceinture d’une couleur satanique rendaient une allure et une posture au Ninja de Konoha des plus étranges, chose que notre homme aux nombreux bandages n’aimait guère. Il préférait la discipline et l’ordre, qu’il comptait bien réinstaurer dans ce Pays si appauvri en savoir-faire depuis l’avènement du Sandaïme. Son adversaire avait probablement pensé bien faire, mais il avait fait souffler sur la Flamme du Village un vent assez inquiétant pour menacer l’existence de cette douce lumière. Maintenant arrivé au Pouvoir, notre homme blessé mais solide avait bel et bien l’intention furieuse et ferrée de faire briller un nouveau Feu de l’Espoir et du Renouveau. Bientôt, rien ne pourrait aller contre son autorité, imposant alors une cadence au Village qui ferait revivre le Pays entier. Une économie nouvelle, des équipes performantes, une renommée qui attirerait à la fois respect et crainte chez les autres Grandes Nations ; épargnant ainsi au Village Caché une nouvelle guerre coûteuse en hommes, en armes, en fonds financiers … et en puissance. Car le Monde Shinobi n’était rien d’autre : un vulgaire équilibre entre les Nations qui n’attendaient que la plus petite faille du Monde pour entrer en action – un jeu de puissance, un jeu de Grands visant la Paix mais apportant la destruction du Monde … .
Si jouer cette partie n’était pas essentiellement la volonté de notre Chef de la mystérieuse ‘Racine’, bien qu’il excellait dans ce domaine où il n’avait aucun mal à tirer les ficelles et à trouver un bon point d’observation pour mieux juger et frapper par la suite. Mais dans ce cas présent, il avait une autre bataille à mener. En effet, avoir obtenu le Pouvoir par le biais du Conseil des Seigneurs du Pays du Feu et par le Haut Conseil du Village de la Feuille n’était pas suffisant. De plus, bien que ses hommes soient en nombre et suffisamment doués pour pouvoir agir rapidement et avec efficacité, il était absolument vital qu’il parvienne à contrôler les principales instances du Village, ainsi qu’avoir dans son bord quelques Juunins qui viendraient à le supporter sur le plan idéologique et lors d’une possible confrontation avec d’autres Ninjas de Konoha. La chose était possible, et bien qu’elle semble irréalisable, notre ami Borgne se devait d’avouer qu’il ne jouissait pas d’une réputation des plus fiables au sein du Village. Et une révolte, ou tout du moins un désaccord, était à attendre sans surprise. C’était pour cela qu’il se devait de marquer quelques esprits avant de devoir en arriver à certaines pratiques un peu trop drastiques. Et s’il se montrait à la hauteur de la tâche, il serait alors plus difficile pour les instances légales de lui retirer son Pouvoir, ou encore de l’affronter politiquement sur un pied d’égalité. La présence du dénommé Nakashima Fujiwara était donc une partie de son plan, qui devait progressivement le placer officiellement et incontestablement à la tête du Village Caché de la Feuille. Il détenait enfin le Pouvoir, il avait reçu ce titre de Hokage tant désiré … : il ne le laisserait pas s’échapper.

Portant son regard à l’œil unique dans la direction de l’homme qui venait de s’avancer, il notait déjà les dispositions peu hiérarchisées de la présentation et de l’entrée. Le Règne du Sandaïme et de l’héritage du Shodaïme devaient tomber rapidement, où le Village continuerait à s’enfoncer malgré sa prise de contrôle. Il allait être important de reformer la Force et la Puissance militaire du Village, notamment par sa jeunesse afin de lui présenter un avenir plus sévère et discipliné que celui que présentaient la génération de la précédente Hokage, la Princesse Tsunade.
Néanmoins, et passant pour cette fois, notre homme allait bientôt commencer par mettre son grand projet en marche. En effet, il espérait bien pouvoir destituer toutes les opinions paisibles et de laisser-aller dans son propre camp, mais attaquer les Hauts gradés sur leur comportement ne ferait qu’envenimer la situation. En endoctrinant les générations futures, celle-ci serait bientôt balayée en un rien de temps… .

Je vais en effet avoir besoin de toi, et je te charge dès maintenant d’une nouvelle mission. Malgré tes missions qui continueront à affluer et que tu pourras effectuer en équipe, si tu en as une dès lors, j’ai également décidé de t’attribuer des fonctions au sein du Village … .



Tendant alors un Rouleau vers le Juunin de Konoha No Sato, notre homme attendit patiemment que le personnage eut saisi cet ordre de mission qui lui donnerait alors tous les droits nécessaires pour sa prise de rôle au sein de l’Arbre. En agissant ainsi, il présentait déjà un Pouvoir qui acceptait une certaine délégation de pouvoirs et de suffisance de manœuvre. Mais dans l’Ombre de ses traits arides et stricts, notre mystérieux Hokage aux si nombreux subterfuges connaissait très bien les arcanes de la politique, et saurait s’assurer qu’il ne perdait rien de vu. Exigeant dans cette missive que les comptes-rendus soient rédigés et apportés à sa personne et personne d’autre, il pourrait ainsi ne pas perdre de vue le petit Peuple Ninja, et veillerait bien sûr que notre Juunin aux nouvelles fonctions administratives ne soit pas trop enclin à diriger des équipes vers des mission tout en changeant des ordres de missions ou des objectifs selon sa façon de voir les choses. C’était un transfert d’autorité, mais Danzou gardait malgré tout un contrôle total sur les opérations du Village. En œuvrant par de tels procédés, il pourrait s’occuper du Village au niveau des missions, de la politique étrangère et extérieure, mais aussi se concentrer davantage sur les Forces Spéciales qui tombaient maintenant sous son commandement.
Il devait également prévoir les imprévus qui risquaient d’être nombreux. Tout en confiant ce Rouleau à Nakashima, le grand blessé mais redoutable Shinobi laissa quelques derniers mots lui échapper avant de renvoyer notre homme à ses nouvelles occupations… .

Je veux également demain matin au plus tard une liste prioritaire de Shinobis à abattre pouvant présenter une menace pour la Nation du Feu. Je ne veux aucun état d’âme : tout déserteur et tout homme ayant déjà fait preuve d’agressivité sur ce Village doit être signalé afin d’être appréhendé et éliminer.

Cela dit sur un ton sec et sérieux, nul doute que Danzou ne laissait quiconque prendre le Pouvoir alors qu’il venait tout juste d’y accéder. Après avoir prié le Juunin de prendre congé, notre homme mêla ses doigts et posa son menton cicatrisé sur ses phalanges, les faisant légèrement craquer.
Le second invité n’allait pas tarder : il était Temps que Konoha montre sa férocité à tirer des informations de l’ennemi … .

Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Nakashima
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 24
Village : Konoha
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
490/490  (490/490)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Mer 30 Sep 2009, 22:40

[hrpg]... Encore désolé... pale [/hrpg]

Il était assis sur le siège où, quelques jours plus tôt, se trouvait encore Tsunade Koichi. Il s’était emparé de la place de Hokage au propre comme au figuré, si l’on pouvait se permettre ce genre d’humour douteux en pareille période… Il portait maintenant l’habillement traditionnel du kage : longue toge aux couleurs du village, blanche et rouge, voilant par son amplitude le corps et éventuellement les équipements prêts à être sortis d’une manière des plus traitresses en un éclair. L’individu se voyait aussi coiffé d’un couvre-chef assorti au reste de la tenue, d’une forme relativement géométrique, frappé du symbole du feu. Tout quidam portant cet ensemble était soit le shinobi le plus puissant et le plus respecté de son village, soit un bel imposteur. De quelle nature était l’homme qui se tenait devant lui. Etait-il réellement ce… Danzou ? Ou un simple leurre, choisi pour son apparence austère et autoritaire ?

Le nouveau visage qui représentait Konoha semblait beaucoup moins accueillant que le précédent. Marqué par les guerres et par le temps, ce faciès strié de rides et de cicatrice était recouvert d’étranges bandages, cachant sans doute de graves stigmates ou d’autres occultes secrets. Les lèvres du quidam semblaient être bloquées dans la position "sourire inversé" et ses sourcils étaient perpétuellement froncés, ce qui ne lui donnait pas vraiment un air engageant… Cependant, le charisme qu’il semblait posséder faisait comme une aura pesante dans la pièce, une aura d’autorité et d’ambition écrasantes.

Sa voix, grave et puissante, s’éleva clairement, et les ondes hertziennes vinrent secouer ce silence un peu trop pesant des deux protagonistes se découvrant et s’analysant l’un l’autre. Danzou expliqua la raison de cette convocation des plus inattendues. Il s’agissait en quelques sortes d’une promotion, mais d’une promotion forcée. Le juunin se voyait confier la mission de distribuer lui-même les missions aux divers membres du village. Mais cela ne le dispensait pas d’en faire lui-même lorsqu’il se voyait confier une mission de plus haut rang. L’avantage de cette nouvelle situation était qu’elle était rémunérée. Jusque là, le juunin n’avait pas trop à se plaindre…

Le vieillard tendit alors un parchemin à Nakashima, sans doute la paperasse administrative. Le bretteur hésita quelques secondes avant de tendre à son tour la main, et de se saisir dudit parchemin. Comme le voulait les coutumes d’usages, le juunin attendrait de ne plus être en présence de celui qui lui avait offert ce "présent" pour l’ouvrir. D’une courbette et d’un « Arigato » à peine perceptible, le sabreur remercia son supérieur.

Il y eut quelques secondes de battement, et la voix du plus vieux des deux s’éleva à nouveau. Nakashima se voyait confier une seconde tache, à moins long terme. Il devait trouver et noter tous les shinobis figurant dans le bingo book. Mais si ce n’avait été que cela, c’aurait été trop simple… Il devait identifier ceux qui avaient déserté ou menacé Konoha, et ficher ceux-là uniquement. Le travail ne s’annonçait pas simple, car le bingo book recensant tous les nuke-nin sans exceptions était très, très volumineux… Il devait peser une bonne dizaine de kilogrammes.

La bonne éducation, les valeurs et la raison de Nakashima l’empêchèrent de protester. Tout d’abord, parce que cela ne se faisait pas, et qu’il ne voulait pas vraiment s’opposer à son supérieur, du moins pas maintenant. Il sentait qu’il y avait quelque chose de sombre et trouble derrière cette étrange lueur brillant dans les yeux du nouvel Hokage, mais il ne pouvait dire de quelle nature cette chose était. Après tout, comme le disait le dicton, tout vient à qui sait attendre. Il attendrait donc un peu avant que ne lui vienne un avis décisif sur l’étrange personnage.

Celui-ci le pria de prendre congé. Nakashima allait pouvoir s’atteler à sa tâche, et il ne devait pas manquer de zèle, car il lui restait moins de vingt-quatre heures pour achever le travail colossal. Il s’inclina, essayant par ce geste de montrer le respect qu’il était sensé montrer à une personne de ce rang, et se retira, prononçant un dernier « Hokage-sama… » . Il referma la porte, et vit la seconde personne qui devait sans doute avoir audience auprès de Danzou. Il s’agissait d’un shinobi bien connu, chuunin de son état, Ibiki Moniro. Nakashima salua le troisième protagoniste, avant de se diriger vers la sortie du bâtiment. Tout en marchant, de sombres pensées se retournaient dans sa tête.


*Danzou… Je sens que toi et moi n’allons pas nous entendre à merveille… Peut-être même moins que nous l’aurions tous les deux souhaité… Danzou… Qui es-tu en réalité ?... Quelle est cette étrange lueur qui brille au fond de tes pupilles ?... *
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Ibiki Morino
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 117
Village : Konoha
Date d'inscription : 14/12/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Jeu 01 Oct 2009, 19:44



    Ce jour-là, Ibiki Morino avait été convoqué au bureau de l’Hokage, oui, celui de l’Hokage. L’idée de se rendre là-bas n’avait pas été très réjouissante pour le Chunnin, lui qui avait suivit et été éduqué dans la polémique des Kage de Konoha précédents, il n’arrivait pas à avoir confiance en l’actuel Hokage… Danzô. Comment le village avait pût décider de laisser le pouvoir à quelqu’un comme lui ? Comment ses idéaux tous aussi cruels les uns des autres aient pût convaincre les sages du village ? C’était invraisemblable ! Quelle idée avait bien pût passer dans l’esprit des deux vieux sages de Konoha ? Ibiki avait beau se retourner la situation dans tout les sens il ne comprenait toujours pas, non, il n’y arrivait pas.

    Marchant dans les rues de Konoha, le shinobi essayait de se mettre à la place de Tsunade, comment faisait-elle pour garder son calme ? Où était-elle et qu’allait-elle faire maintenant ? Les rumeurs sont nombreuses dans le village mais personne ne sait réellement qu’elle est la vérité. Certains disent qu’elle est morte, d’autres dans le coma ou encore qu’elle s’est enfuie du village pour vagabonder et jouer n’importe où et n’importe quelle somme, comme auparavant. Ibiki ne savait que penser avec toutes ces rumeurs mais quoi que l’ancienne Hokage fasses il espérait qu’elle soit toujours en vie, il espérait que Danzô soit irradié du commandement comme l’a été Tsunade et qu’elle revienne au pouvoir. Mais cela allait-il se produire ? Il n’y avait que très peu de chances !

    Le haut bâtiment appelé « Tour de l’Hokage » par tout les Konohamiens faisait enfin son apparition face à Ibiki qui se trouvait, lui, tout en bas de ce bâtiment qui regroupait le ninja le plus puissant du village et donc du pays. Le Chunnin s’avança pour pénétrer à l’intérieur, cette ambiance qui régnait n’était plus celle de l’harmonie, de la paix ou encore du bien être mais plutôt celle de la peur, de l‘angoisse et du désarroi, c’était fou ce que beaucoup de chances pouvaient changer à cause d’une seule et même personne. Mr. Morino ne craignait pas Danzô mais plutôt son pouvoir, maintenant qu’il était au sommet Ibiki ne pourrait pas faire grand-chose contre lui, non, rien du tout. Même avec tous les ninjas du village personne ne pourrait faire revenir Tsunade car le vieil homme était déjà au pouvoir et aucuns shinobis ne pouvaient faire descendre quelqu’un dans sa hiérarchie et encore moins un Hokage !

    Lorsqu’Ibiki arriva enfin devant la porte du bureau de l’Hokage en homme en sortit, il le connaissait de vue, c’était un Junin de Konoha renommé, il n’était donc pas le seul convoqué … étrange.

    « Salut. »

    La politesse existait encore dans le cœur d’Ibiki, même si il aurait préféré se taire pour ne pas dire une parole qui le conduirait contre les volontés de quelqu’un d’autre ou qu’un mot mal prononcé le conduise à sa perte. Le Junin avait refermé la porte derrière lui et Ibiki la rouvrit après un léger coup dessus, un seul et unique coup, il n’allait tout de même frapper comme un boulet pour faire plaisir à l’homme aux bandages … non mais !

    « Hokage-sama, vous m’avez demandé ? »

Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Ex-Danzou
Rokudaïme Hokage / Chef de la Racine
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 58
Date d'inscription : 11/04/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Sam 03 Oct 2009, 13:48


L’entrée du personnage avait été plus une surprise qu’autre chose, ne s’étant pas annoncer par le plus bref des frappes de porte. Il fallait croire que la discipline serait la chose la plus élémentaire à remettre en place dans un Village délaissé de toute suprématie pendant tant d’années. Mais il était plus que temps de se consacrer sur un point on ne peut plus important. Et Danzou n’avait hélas pas le temps de remédier à ce problème pour une génération qui s’était déjà faite à ce moule et qui essayait même de le reproduire pour l’inculquer à ses enfants. Mais bien que la première soit irrattrapable, il n’était pas dit qu’il en serait de même pour les générations futures. Et en agissant vite et en frappant bien, notre homme recouvert de bandelettes et de pansements pourrait bientôt contrôler cette nouvelle Flamme qu’il pourrait éduquer et utiliser dans ses propres formes et pour un avenir plus radieux. Pour le Bien du Village il faut parfois se montrer déterminé et froid, car même après un Hiver glacial et dangereux, une graine peut donner naissance au plus grand des Arbres de la Forêt.
Ici, la convocation avait certainement été toute autre. Si cet homme au Passé un peu lourd mais conséquent se trouvait là, c’était bel et bien pour un nouveau projet de notre mystérieux Chef de la ‘Racine’. Dans des temps aussi durs que ceux-ci, où les Nuke-Nins avaient été laissés tranquilles et libres de tous leurs méfaits, et où les Villages avaient montré un renforcement militaire et économique important, Konoha No Sato avait démontré en retour … sa fatigue et son incompétence à agir efficacement face à tant de menaces implicites. La Princesse Koichi n’avait pas été assez réactive, et ses activités s’étaient davantage concentrées sur les relations internationales et le règlement de conflits internes qui n’avaient pas pris fin. Quelle ironie : mettre tous ses efforts dans une entreprise vouée à échouer. Ce genre d’erreurs ne se reproduirait plus, et déterminé à ne plus laisser la moindre chance à ses adversaires, notre nouveau Hokage allait ouvrir là une ère comme jamais on n’en avait vu depuis l’époque de la Fondations des Villages Ninjas. Tremblez, peuples du Monde Shinobi, car les ambitions de ce Borgne étrange couvrent de loin tout horizon que vous avez cherché à atteindre sans jamais y arriver.

Ayant salué d’un signe de tête l’arrivée du nouveau personnage, qui laissait entrevoir quelques cicatrices recouvrant son visage lui-même caché par ce couvre-chef original, Rokudaïme Hokage attendit un instant que notre invité s’avance et se montre prêt à agir. Sa stature, son allure confortaient quelque peu Danzou dans son initiative : il avait le profil idéal pour le rôle qu’il allait lui confier. Un rôle de première envergure. Car s’il avait demandé à Fujiwara Nakashima de dresser une liste des Déserteurs du Pays du Feu, et de ceux qui représentaient une menace potentielle pour notre homme, il serait tout aussi important de ne pas bêtement procéder à un massacre total sans en tirer les plus simples informations. Pour ce faire, il allait être nécessaire de développer une nouvelle unité au sein du Village : unité qui aurait du être mise en place bien avant son arrivée au Pouvoir. Encore une démonstration de l’inutilité du Règne du Sandaïme, et d’une politique pas assez conforme au Code du Shinobi. Il était grand temps de soigner cette terre délabrée et blessée dans son Âme guerrière. Avec ses réformes et ses nombreux projets, Danzou raviverait la Flamme de l’Espoir et de la Volonté de Konohagakure.
Se levant afin de contourner son Bureau de Leader et de se rendre face à l’homme, sa taille amoindrie par l’âge mais pour autant pas négligeable semblait par contre presque risible à côté de son interlocuteur. Mais dans ce Monde, ce n’est ni la taille si le poids, et encore moins un quelconque aspect physique qui donne l’avantage : c’est bel et bien la puissance, et la Volonté de fer qui réside dans l’Âme du combattant. Sa voix sombre et toujours aussi abyssale mit fin au silence qui s’était installé entre la question d’Ibiki Morino et ses pensées sauvages.


Le Village a pu se débarrasser des mauvaises politiques du Sandaïme Hokage, et est sur le point de s’épanouir comme jamais. Dans ce nouveau Futur, Konoha doit se doter d’une Cellule d’Interrogatoire et de Torture, pour extirper des informations de l’ennemi, et ce par tous les moyens nécessaires et possibles. Etant donné votre profil psychologique et votre Passé, vous semblez être le plus à même de pouvoir effectuer cette tâche.

L’annonce avait été brutale, surtout pour ce Chuunin qui ne devait certainement pas s’attendre à avoir une nouvelle fonction aussi rapidement après un changement de pouvoir. Mais tout cela rentrait avec perfection dans les intentions de l’Homme à la tête du Village, qui ne reculerait devant aucune technique ou encore aucun délai pour pouvoir assurer sa légitimité et sa suprématie. Par ailleurs, avec la mise en place d’une telle Cellule, il lui serait possible de contrôler plus facilement les informations émanant du Village Caché de la Feuille, et d’en apprendre davantage sur les autres Nations sans avoir à y envoyer des hommes de la ‘Racine’ en tant qu’espions. Grâce au talent qu’il connaissait chez Ibiki Morino à faire usage de guerre psychologique et d’attaques mentales et chirurgicales, il obtiendrait certainement des éléments plus rapidement et avec plus de certitude. A condition évidemment que cet homme soit tenu au secret de son Devoir… .




Revenir en haut Aller en bas
Ibiki Morino
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 117
Village : Konoha
Date d'inscription : 14/12/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Sam 03 Oct 2009, 19:10



    Après qu’Ibiki ait fit son entrée dans le Bureau de l’Hokage, plus un seul bruit ne se fit entendre, debout face au meuble de bois derrière lequel se dressait Danzô dans le fauteuil qui n’aurait pas dût lui être donné, la scène était assez pittoresque en son genre. Derrière le bureau, un homme de taille moyenne vus encore plus petit de par sa position assisse, vieux et bandé de partout faisait pâme figure face à l’homme devant le bureau, de grande taille, debout et imposant de part sa musculature … c’était le jour et la nuit entre les deux physiques. Aucune conversation ne débuta, chacun des deux shinobis virevoltant leurs pensées dans tout les sens, c’était le silence complet !

    L’homme nommé maintenant Hokage se leva et contourna le bureau pour se poser devant le Chunnin de Konoha, il le regarda d’un regard emplit de haine, il n’allait tout de même pas se laisser impressionné par ce petit homme, ce n’était pas dans la nature d’Ibiki, ouh non ! Du haut de sa grande taille le shinobi n’avait guère l’attention de se laisser abusé, il n’aurait pas le choix, il devrait bien entendu écouter les ordres de l’Hokage et les exécuter mais il avait le droit de garder sa dignité et sa fierté. La voix sombre et tordu du vieil homme rompit le silence et s’éleva dans la salle, Ibiki écoutait avec la plus grande attention chaque syllabe prononcée :

    « Le Village a pu se débarrasser des mauvaises politiques du Sandaïme Hokage, et est sur le point de s’épanouir comme jamais. Dans ce nouveau Futur, Konoha doit se doter d’une Cellule d’Interrogatoire et de Torture, pour extirper des informations de l’ennemi, et ce par tous les moyens nécessaires et possibles. Etant donné votre profil psychologique et votre Passé, vous semblez être le plus à même de pouvoir effectuer cette tâche » « Venez demain à la première heure à la Prison du Village … Si vos capacités à obtenir des informations se révèlent bonnes, vous serez promus et placés à la tête de cette Cellule pour le Bien du Village de la Feuille. »

    Ibiki était shinobi de Konoha avant tout, il se devait donc d’obéir aux ordres et c’était ce qu’il allait faire dès le lendemain matin, il n’avait pas le choix, qu’il soit content ou non. En plus, ce que proposait l’Hokage était à première vue pas si difficile que cela, non du tout même, il ne restait plus qu’à se rendre à la Prison du Village dès que le soleil se serait relevait dès le jour suivant. S’abaissant vers le sol en signe de respect, Ibiki acquiesça :

    « Bien Hokage-sama, vous pouvez compter sur moi … je serais présent. »


    Se retournant vers la sortie de la salle qui abritait le bureau de l’Hokage, le Chunnin se vit moins méfiant vers Danzô, peut être que se serait moins pire que ce qu’il avait pensé au départ.


Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Sam 03 Oct 2009, 20:02

    Les méninges de notre Ninja Tabagistes ne cessaient de fumer sous ses épais cheveux noir coiffés en bataille. Notre homme aux larges épaules caressait nerveusement son collier de barbu drue alors qu’il s’échinait à trouver un plan pour contrer les offensives futures de son adversaire habituel au Shôgi tout en se dirigeant vers la Tour de l’Hokage. Asuma simulait un nombre incalculable de situations de jeu dans sa tête, tout çà pour tenir la dragée haute à son disciple favori. Mais à chaque fois, le constat était le même, il perdait face à Shikamaru. Et la situation qu’il imaginait actuellement ne dérogeait pas à la règle. Son roi était inévitablement en danger.

    Mais que faire donc ? S’interrogeait notre bourru personnage alors que ses pas le menaient à franchir le seuil de la tour où siégeait, autrefois, son père défunt. Le protéger avec son cavalier ? Non … Son fou ne serait dés lors plus défendu ! Ei si il avançait ce pion ci ? Mégacycle ! Ca ne va pas non plus … Il faut manœuvrer autrement, c’est capital. Sans quoi Asuma serait une nouvelle fois défait et il aurait à payer les frais de bouche futurs … Et les finances actuelles passaient principalement en cadeaux pour Kurenai, alors mieux valait commencer à prendre la nouvelle habitude de défaire le petit Shikamaru à son propre jeu de réflexion !

    Voyons, voyons … Ce Roi … Il faut qu’il batte en retraite ! Le mouvement semblait bon et notre invétéré fumeur s’en félicita en parcourant les couloirs menant au bureau nu néo-Hokage contre lequel il nourrissait une rancœur féroce du fait des crasses passées qu’il avait pu faire à ce père qu’il prenait, désormais, en exemple. La retraite entamée, Asuma initierait une attaque de flanc au tour suivant par son second fou. Mais comment allait bien pouvoir régir son adversaire dans ce cas de figure ? L’esprit de Shikamaru était tellement imprévisible … S’il aperçoit la menace, nul doute qu’il va protéger la tour par un pion quidam … Dans ce cas là, Asuma n’hésiterait pas, il sacrifierait son fou ! Mais ce sacrifice ne sera pas inutile, foi de Sarutobi ! Car Œil pour Œil, Dent pour Dent ! Asuma pourrait ainsi prendre la Tour de son disciple et Paf ! Echec au Roi !!! Bravo !

    « Bwahahaha ! Mon cher Shikamaru, j’me demande ce que tu vas dire de çà ! »

    Tirant une longue latte sur sa clope, le fils du Sandaime s’écarta légèrement pour laisser passer Ibiki qu’il salua amicalement d’un mouvement de bras. Drôle de Type mais Gars Coriace, Asuma appréciait pas mal ce petit gars pour ces qualités. Son expression changea tout à fait au seuil du bureau de l’Hokage. Pendant de longues années, cette pièce là fut occupée par son géniteur avec qui il avait eu pas mal de différents, mais savoir qu’un des puants détracteurs de l’œuvre de son père siégeait maintenant sur le trône du village foutait à gerbe à notre Ninja Barbu. Pour tout dire, il avait bien failli faire bouffer le parchemin de convocation à l’ANBU chargé des liaisons, mais Kurenai avait encore une fois réussit à le résonner. Elle avait même réussit à faire jurer à son conjoint qu’il ne se battrait pas dans le bureau et qu’il se montrerait le plus aimable possible.

    En repensant à ces faits là, Asuma tira une gueule semblable à celle d’un singe privé de banane et son agacement lui valut de s’allumer une nouvelle cigarette pour qu’il essaye de se calmer. Respirant profondément et bouffant son tabac à un rythme effréné, le fils du Sandaime prit sur lui de frapper trois fois de son poing sur la porte, sans pour autant exploser celle-ci. Mais bon, les chocs furent quand même violents … Grommelant des insultes dans sa barbe, le Juunin et Gardien du Feu pénétra lentement dans le bureau, se figeant au devant du mobilier chargé de dossier et portant un regard involontairement noir sur le nouvel Hokage. Main dans les poches et clope au bec, le comparse d’Enma prit sur lui de parler sur un ton aussi peu agressif et froid que possible.

    « M’avez fait demander ? »

    Dommage, mais il n’y arrivait pas … Appeler ce Gars « Hokage-Sama » c’était au dessus de ses forces. En temps qu’héritier de la fierté des Sarutobi, il se devait de détester ce gars qui piétinait l’héritage de son pére et bafouait sa mémoire ! Tout en servant son village et le roi …
Revenir en haut Aller en bas
Ex-Danzou
Rokudaïme Hokage / Chef de la Racine
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 58
Date d'inscription : 11/04/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   Mer 14 Oct 2009, 10:25


La réponse simple et claire d’Ibiki Morino permit à notre mystérieux Rokudaïme Hokage de regarder ce dernier partir avec satisfaction. Cet homme venait d’être son premier Cavalier déplacé sur l’Echiquier. Par la suite, il pourrait faire muter cette pièce de jeu en une Tour qui pourrait alors détruire l’ennemi et lui imposer une pression constante : une véritable Arme, digne de Konohagakure. De plus, cette acceptation qui venait d’être claire et sans davantage de questions prouvait que notre homme venait de marquer un point, malgré les esprits. Il n’aurait pas à avoir recours à ses techniques personnelles ; et il était bon de voir que certains partageaient son point de vue. En effet, le personnage, au grade humble de Chuunin, voyait probablement les points qui étaient en divergence entre la Princesse Koichi et l’actuel dirigeant du Village de la Feuille ; et il devait certainement y trouver son compte dans le meilleur des deux. Après tout, une telle offre de montée en grade et de responsabilités au sein du Village ne pouvait se présenter deux fois – il allait certainement être un nouveau pilier, sur lequel Danzou pourrait appuyer son Pouvoir. La Vie est une partie d’Echecs ; et en l’occurrence, l’Etrange Homme Borgne venait de manger un Fou et d’échanger un Pion contre un Cavalier. Il contrôlait entièrement la partie ; ne manquait qu’à bloquer le Roi et à le faire tomber… .
Bien qu’il ait pu faire tomber un Fou à la manche précédente et à s’assurer qu’il avait bien mis sous sa coupe un Cavalier à qui il avait confié une mission utile et qui lui permettrait d’agir plus librement et sans être inquiété. Mais allait maintenant venir la partie la plus difficile de cette chaîne de réunions et de rencontres. Ce n’était certainement pas la première fois qu’il verrait ces trois prochains individus ; mais ce serait la première fois qu’il aurait à les rencontrer face à face. Il ne s’attendait pas à ce que l’on l’attaquât de face, et sans attendre. A la vérité, il était parfaitement en connaissance de cause : les trois prochaines personnes qui défileraient dans son Bureau étaient les fruits les plus éclos et les plus imprimés des enseignements inadaptés du Sandaïme. L’un ayant été son élève, le second son Fils, le troisième son Soldat. Ce trio qu’il allait devoir affronter pourrait parfaitement tenter un assaut frontal sur sa personne. Mais s’il devait lutter, il le ferait. Malgré ce danger, notre Vieux Renard comptait sur son art de la parole pour persuader ces Ninjas d’accomplir leur Devoir sans porter un regard sur le Pouvoir qui prenait cette décision.

La venue quelque peu prévue –évidemment – mais aussi surprenante du Shinobi à la barbe noire et à la clope en bouche prit le Hokage au dépourvu, qui était resté debout malgré le départ de l’invité précédent. Devant ce nouveau visage, il était préférable que les deux hommes marquent une distance. Il ne le craignait pas, n’allez pas fausser vos pensées. Mais dans tout homme formé sous la génération du Sandaïme sommeillait une rage abjecte face à ceux qui ne partageaient pas son point de vue. Ils seraient nombreux, mais celui qui se tenait devant notre Borgne en bandelettes serait sans le moindre doute le plus redoutable. Malgré les querelles familiales et les repoussoirs nombreux dans l’histoire génétique, les deux hommes avaient contrairement à ce que l’on pensait conservés un très grand respect l’un envers l’autre. Briser cette relation si exceptionnelle n’était pas au programme de Danzou, qui avait déjà tant à faire. Mais il faudrait progressivement pouvoir contourner cet « exemple paternel » pour installer une nouvelle pensée politique et militaire ; car cet esprit corrompu devait être balayé afin qu’un nouveau modèle – fort et ferme – plante sa graine et mette au Monde un Arbre plus robuste et à l’épreuve des assauts ennemis.
Etant retourné à son bureau derrière lequel il s’était assis, il brisait la glace qui s’étendait sur la patinoire ambiante par un appel clair et assez grave, non pas de voix mais de circonstance. Malgré les opinions politiques – et certainement autres – qui mettaient ces deux hommes en conflit, le nouvel Hokage avait plus de préoccupations pour l’intérêt du Village Caché de la Feuille que pour des connexions inutiles avec des membres dudit Village. S’il voulait démontrer que son avis n’était pas forcément le plus détourné, il se devait de se démontrer efficace et stratégique, ce qu’il s’empresserait de montrer à tous et sans attente.


Maintenant que la Princesse Tsunade a été démise de son poste, il est important de fondamentalement revoir les structures du Village. Et cela commençant par les équipes qui la forment. D’après les rapports et dossiers que j’ai là, les Juunins du Village ne semblent pas répondre à l’appel des nombreux Genins : quels jeunes Ninjas connaissaient-vous que vous puissiez prendre en charge pour une mission prochaine ?

Ce dialogue, qui avait davantage ressemblé à un monologue qu’à quoi que ce soit d’autre, avait déjà montré que Danzou se considérait en position de force. Il savait qu’il pouvait gérer l’affaire et qu’il était non seulement maître des lieux, mais aussi maître de la situation. S’il se sentait en danger, il n’aurait probablement pas à réagir, et s’il le devait impérativement, il avait encore bien des bottes contre l’adversité… . Mais les conflits ne devaient pas être tenus en cet endroit si symbolique : pour la Mémoire de ceux qui avaient défendus cette Patrie et en commémoration aux principes et aux fondements de ce Village, et du Code Ninja. De plus, bien que de la génération politique précédente et donc fougueux de nature, notre Borgne peu amical avait confiance dans son analyse, qui lui laissait croire qu’Asuma Sarutobi ne tenterait rien qui n’ait point de sens. Après tout, déclencher ici un conflit ne ferait qu’envenimer davantage la situation difficile dans laquelle le Village se trouvait à l’heure actuelle.
C’est pourquoi il semblait primordial pour le Chef de la ‘Racine’ d’accorder un rôle au descendant des Senjuus, même si cela ne devait être que temporaire ou encore moindre ; mais en conservant un personnage, un héritier politique si important en activité et sous bonne garde, nos deux compères avaient plus de chances de bien servir le Pays du Feu et de prospérer … pour le bien de tous. En invitant Asuma à cette réunion, le message était de bien faire comprendre que ce ne serait pas les liens du Sang qui orienteraient les décisions du Rokudaïme Hokage. Et pour s’assurer que ce point tout particulier avait bien été assimilé, il paraissait important de repréciser ce point.


Etant donné la fin du Règne ‘politique’ qu’avait mis en place le Sandaïme, de nombreuses choses sont à remanier et transformer. Mais j’attends de nous que chacun effectue son rôle au sein du Village, en conservant ses convictions politiques en soi, et sans chercher à influencer l’autre. Notre priorité à nous deux ne doit être concentrée que sur Konoha No Sato. Suis-je suffisamment clair sur ce point ?




Dernière édition par Danzou le Mer 14 Oct 2009, 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Réunion - Un Nouveau départ |PV Fujiwara-Ibiki Moniro-Asuma Sarutobi-Kakashi-Jiraya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Tour de l'Hokage-