AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~~ Sous l'ombre du cerisier ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fujiwara Nakashima
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
490/490  (490/490)

MessageSujet: ~~ Sous l'ombre du cerisier ~~   Sam 01 Aoû 2009, 20:28



Arrow Une feuille tombée peut-elle retourner à l'arbre ?


Tout devenait clair : Yui connaissait son nom car c’était elle qui lui avait annoncé qu’il avait été promu au grade honorifique de juunin. Ce dernier se souvenait clairement qu’il s’agissait bien d’un être féminin, encapuchonné de manière à ce qu’on ne voie pas son visage.

Comme Nakashima l’avait pressenti, il existait bel et bien une connexion entre la kunoïchi et la nature. Un sceau… Nakashima avait déjà entendu que ce genre de calligraphie pouvait avoir les effets les plus puissants. Et ce semblait être le cas sur Yui.

La jeune femme continua à répondre aux questions du juunin. Les aspects encore sombres de cette histoire s’éclaircirent quelque peu, mais pas totalement. Yui laissait quelques parcelles d’ombre, sans doute volontairement, pour se protéger elle et les êtres qu’elle portait dans son cœur. Si telle était sa volonté, le juunin s’y plierait. Bien que frustrée, sa curiosité se terrerait au fond de son esprit et ne ressortirait pas.

C’était tout ce que Yui pouvait apprendre à Nakashima sur son compte. Le juunin se demanda si elle, à son tour ne voulait pas en apprendre plus sur lui, et lui fit connaître le fond de sa pensée. La jeune femme lui répondit négativement. Quoi que… Il semblait qu’elle eut un unique sujet qu’elle voulait éclaircir.


« Il te manque n'est ce pas ? »


Mais de qui voulait-elle donc parler ? Qui était ce "il" ? Avant que Nakashima n’ait pu ouvrir la bouche, quelque chose frôla ses chevilles et ses poignets. Une fraction de seconde après, les corps inconnus enserraient les membres du juunin. Celui-ci y jeta un coup d’œil, et comprit directement que ces racines ne pouvaient avoir apparu que sous la volonté de celle qui se trouvait en face de lui. De vives protestations s’apprêtèrent à sortir de sa bouche, mais l’étreinte des rhizomes se fit moins oppressante. Yui effleura d’un geste gracieux l’un d’eux, et tous disparurent aussi vite qu’ils étaient apparus. Nakashima frotta ses poignets endoloris par le serrement musclé.

« Ton Katana ne me fait pas peur, mais ce serait dommage que tu dédaignes faire le moindre geste contre moi. Sache que je ne tue pas, et encore moins un shinobi dont le coeur aspire aux principes de Mère. »


L’individu fut légèrement interloqué par ces paroles. A aucun moment de la journée, il n’avait pensé à user de son arme contre autrui, et l’idée même de l’utiliser sur Yui l’aurait rebuté. S’il avait été un shinobi totalement -et uniquement- dévoué à son village, un shinobi pour qui seul le règlement strict de ses supérieurs comptait, alors peut-être l’aurait-il fait. Mais lui gardait un certain sens critique et… un cœur.

« Tu ne crains pas ma lame, et tu n’aurais aucune raison de la craindre, car loin de moi est l’intention de l’utiliser contre toi… »


Ses yeux gris n’avaient pas cessé de fixer ceux de Yui. Il lisait dans le plus profond des iris azurés une chose qu’il ne parvenait pas à déchiffrer.

« Je..je dois rentrer… »


La kunoïchi allait donc laisser Nakashima sur place. Rien qu’à y penser, le juunin sentit un onde puissante, et sortir sous forme d’un cri :

« NON ! »


Pourquoi avait-il fait cela ? Lui-même ne le comprenait pas. A vrai dire, il ne comprenait plus grand-chose à la situation. Les yeux fuyants, il bafouilla un peu, tentant de se rattraper :

« Je veux dire… Pas maintenant… C’est un peu trop risqué… Ne… Ne serait-il pas plus sûr de partir pendant la nuit ?... Les gardes auront plus de mal à te repérer… Et puis… Le mont Sakura regorge de cachettes… Ils ne nous trouveront pas. Oui, c’est cela. Il serait plus prudent de ne pas partir maintenant… »


Le shinobi se rendit compte qu’il commençait à dire n’importe quoi. Il fallait sans doute mieux qu’il se taise. Si Yui voulait s’échapper, elle n’aurait logiquement aucun problème vu la célérité exceptionnelle de ses lynx volants. De plus, vu son niveau présumé, elle n’aurait pas de mal à se débarrasser de ses poursuivants. Tentant une nouvelle fois de se rattraper, le juunin dit :

« Enfin,… c’est à toi de voir… »


Ses yeux se focalisèrent une nouvelle fois sur ceux de Yui. Pourquoi avait-il des sentiments bienveillants à l’égard d’une personne considérée comme ennemie publique ? Sans doute parce que les ennemis publics n’étaient pas tous des psychopathes asociaux, comme le laissait paraître l’image qu’on leur attribuait automatiquement. Mais quel genre de criminelle Yui était-elle ? Avait-elle simplement déserté, pour qu’on mobilise tant de forces pour mettre la main sur elle ? Ou avait-elle commis d’autres actes lorsqu’elle faisait partie de l’Akatsuki ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
 

~~ Sous l'ombre du cerisier ~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Mont Sakura-