AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le repos du petit ange |PV|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kotori Ayuna
Juunin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Village : Kumo No Kuni
Date d'inscription : 24/07/2008

Fiche Ninja
PV:
240/240  (240/240)
PC:
435/435  (435/435)

MessageSujet: Le repos du petit ange |PV|   Lun 06 Juil 2009, 13:10

[Dsl petit, mais j'ai pas beaucoup de temps ces derniers jours >.<]

Avant de partir de la maison du jeune homme, la Kunoichi avait ordonné au Genin de rester chez lui, et prendre une nuit de repos. Sa présence à l’hôpital n’aurait servit à rien puisque la petite orpheline serait opérée, et resterait dormir le reste de la nuit sous la tutelle des infirmières pour ne prendre aucun risque. Il ne servait donc à rien qu’il vienne pour le moment à part la ralentir. C’était cruel, mais c’était aussi la réalité. Les pensées du cœur étaient souvent les pires remèdes et chaque Shinobis devaient faire attention au risque de subir l’échec de sa mission et la perte de ses alliés. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Ayuna avait toujours gardé cette phrase en mémoire pour éviter le plus possible les erreurs de son parcourt, même si elle privilégiait la vie d’autrui, la demoiselle prenait toujours les décisions les plus objectives possibles. Cependant, elle avait précisé qu’il pourrait venir le lendemain matin la voir sans toutefois la fatiguer. Tilika n’avait que 6 ans, et donc bien plus fragile, un certain temps de réadaptation serait nécessaire avant de démarrer le moindre entraînement.

Elle n’avait pas été bien vite pour rejoindre l’hôpital ne voulant endommager aucun organe interne de la petite fille. Chose étrange qu’Ayuna avait remarqué était le silence de sa patiente. Aucun gémissement ne s’était échappé de ses petites lèvres d’enfant. Même un adulte robuste l’aurait fait. Cependant, la jeune femme préférait attendre avant de poser la moindre question. En effet, la médecin n’était pas du genre à poser des interrogations avant d’avoir finit son travail.
Cette dernière sentait une tension naître dans son corps. Elle était sûre que Tilika s’en remettrait parfaitement et ne poserait aucun problème pour sa futur carrière de Shinobi. Néanmoins, voir un petit bout chou dans ses bras qui n’avait que des larmes et des grimaces de douleurs orner ses traits enfantin l’inquiétait légèrement. Peut être que son diagnostic avait été raté. Pourtant, Ayuna était certaine d’avoir fait sa technique comme à son habitude. De plus, aucune blessure interne ne pouvait provoquer pareil dégâts, à moins d’avoir les cordes vocales déchirées, cependant, dans ce cas là sa patiente aurait aussi tenu sa gorge et aucune trace de blessure de ce genre n’avait été analysé. Et cela ne serait pas passé inaperçu lors de son examen. Donc tout était en ordre. Caressant doucement la joue de la petite fille de son index, Ayuna voulait rassurer ce petit bout de futur femme, et futur Kunoichi. La douce avait l’impression de tenir un petit ange dans ses bras et qu’il fallait la protéger des menaces extérieures.

Alors que l’hôpital était d’un calme surnaturel, la Kunoichi franchit le hall en demandant de préparer une salle d’opération d‘une voix calme et posée. Maîtresse de la situation, on pouvait croire que rien ne pouvait lui échapper des mains, laissant planer une aura de confiance sereine autour d’elle. Déposant un doux baiser maternelle sur le front de la petite, Ayuna l’installa soigneusement sur un lit d’hôpital, ainsi cette dernière ne bougerait pas et les risques de perforation d’un autre organe diminueraient considérablement. De plus, la petite fille serait bien plus à l’aise allongée que dans ses bras.
La salle d’opération fut préparée assez rapidement, et la médical nin put opérer sans qu’il n’y ait le moindre soucis majeur à signaler.

Placée en salle de repos sous l’œil attentif de son médecin, cette dernière la laissa dormir profondément en ordonnant aux infirmières et infirmiers de faire le moins de bruit possible. Tilika avait besoin de se reposer. Et malgré parfois les regards sceptiques, une bonne nuit de sommeil pouvait faire des miracles. S’occupant des derniers papiers administratifs, Ayuna sentit la fatigue la rattraper dangereusement. Mais qu’importe, désormais habituée cela ne la gênait pas réellement, et puis, si elle restait se concentrer elle ne se rendrait même pas compte. Cependant, elle s’accorda tout de même quelques heures de sommeil réparateur, en songeant qu’elle aurait bientôt fini sa garde et pourrait dormir autant qu’elle le voulait quand la Kunoichi serait chez elle.
Après, elle avait encore quelques questions à poser aux invocations de la petite. Une chose l’intriguait particulièrement, l’absence de bruit que la demoiselle aurait pu faire. Même le plus courageux des enfants n’aurait pu contenir le moindre gémissement. Se levant rapidement, la jeune femme rejoignit les créatures certaine de les retrouver dans la chambre de leur invocatrice… Et elle ne s’était pas trompée. Regardant sa montre brièvement, les aiguilles lui indiquèrent qu’il était 8h12. Sans doute que le jeune homme ne tarderait pas à arriver s’il était aussi pressé que hier…

-Je suppose que vous avez une explication à propos du silence de votre invocatrice lorsqu’elle souffrait ?

Plus que les faits, ce qui l’intriguait avant tout était ce silence inquiétant de ce petit ange encore endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Lun 13 Juil 2009, 18:17

Le regard fatigué, le visage pâle, Seridan s'avanca lentement vers la chambre de Tilika. Pouvait il vraiment venir ici sans que cela posse problème? Non. Et les deux moutons lui avaient sans doute déjà pourri sa réputation, déjà plus que célèbre parmi les gens de Kumo. Seulement......
Seulement, Fract ne lui avait pas laissé le choix. Et la nuit qu'il avait passé était de loin l'une des pires qu'il ait jamais vécu. Chantonnant doucement lorsque le Genin commencait à trouver le sommeil, il l'empêcha de se reposer comme s'il s'était investi d'une mission sacrée, dont la réussite ne dépendait que des ennuis qu'il pouvait causer à son hôte. Jamais, Seridan se le jurait mille et mille fois pendant cette terrible épreuve, il n'avait rencontré de pareil casse pied.


-Je suppose que vous avez une explication à propos du silence de votre invocatrice lorsqu’elle souffrait ?

Il approchait. La voix de l'infirmière qui les avait soigné retentissait déjà dans la chambre. Et son interlocuteur ne pouvait être que Khanuk, ou Kiny.....voire les deux.
Comment devait il faire? Devait il entrer, simplement, comme si sa visite était tout à fait naturelle?


*Mauvaise idée. Suivante!*

Evidemment. Son ange gardien ne lui permettait pas de pouvoir continuer tranquillement sa vie. Au cours de son non-repos, Seridan avait petit à petit rejeté la faute de tout ce qui était arrivé à Fract. Celui ci ne s'en était pas offusqué, bien au contraire.
Restait que le parasite spirituel en question souhaitait une approche plus douce, moins directe et hautaine. Et ca, il ne pouvait le faire si facilement. Il lui fallait simplement faire ce qu'il pouvait.


*Fichue saloperie........*

S'avancant dans la chambre, il constata qu'en effet, l'infirmière parlait aux deux invocations. S'appuyant contre un coin de la chambre, il fit signe aux gardiens de Tilika de poursuivre sans faire attention à lui. S'il voulait marquer des points auprès de ceux qui se trouvaient dans la pièce, il lui fallait se montrer plus humble. C'était ca ou se retrouver dans la même situation, plus tard, sans pour autant avoir quelqu'un pour régler le problème, cette fois ci.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Ven 04 Déc 2009, 12:21

La question de la médical nin paraissait presque dénuée de sens, tant la réponse était logique. Une gosse de cet âge qui ne bronche pas d'un son malgré pareille douleur, seuls les traits de son visage exprimant ce qu'elle pouvait bien ressentir, était forcément muette, non? Cependant, Khanuk répondit calmement, simplement:

« Elle est muette de naissance. »

Kiny, sans un mot, avait filé se blottir tout doucement contre sa jeun invocatrice, veillant sur son repos et sa guérison, qu'il espérait prompte. La petite fille ne supportait pas l'inaction, et il savait que la faire rester au calme le temps qu'il faudrait serait difficile, dès lors qu'elle se penserait assez en forme pour sortir et reprendre ses entraînements... Khanuk veillerait également, ainsi que, apparemment, Seridan. Décidément, depuis la veille, il changeait de plus en plus, étrangement, celui-là... Ça en devenait presque inquiétant; préparait-il encore quelque plan sournois pour arriver à l'une ou l'autre de ses fins bizarres dont seul lui-même a connaissance? Dans tous les cas, les deux moutons ne pourraient compter que sur lui, car la médical nin, débordée de travail entre ses nombreux patients, du s'absenter une petite minute plus tard à peine, pour ne revenir ensuite que quelques rares fois, juste de quoi évaluer l'état de la petite. Le reste du temps, ce furent de simples infirmières qui s'en occupèrent.

Ainsi, les jours allaient passer, dans cette petite chambre d'hôpital, et les deux amis laineux de Tilika se demandaient comment les choses allaient évoluer, dorénavant... Comment Seridan allait-il se comporter, comment la petite allait-elle y réagir, ... Tant de question qui ne trouveraient réponse qu'avec le passage du temps. Et pour l'heure, la fillette dormait à poings fermés, son bras emplâtré la gênant un peu alors qu'elle tentait de se retourner dans une autre position... ce qui finit par lui faire ouvrir les yeux, comme pour comprendre la cause de cette gêne.

« ... »

Pâteuse. Elle se sentait terriblement pâteuse, mollassonne, la tête lui tournant encore un peu et voyant plutôt flou, suite aux médicaments et autres produits qu'on avait du lui transfuser afin de pouvoir l'opérer. Elle ne réalisait pas encore très bien ce qui se passait, ni où elle se trouvait, pour le moment. Sa main valide rencontra vite le doux pelage de son ami miniature, ce qui la rassura déjà un peu. Puis, elle aperçut une silhouette, un peu plus loin... des cheveux blancs, des yeux... rouges? Non, marrons. Seridan. Que faisait-il là? Et d'ailleurs, où étaient-ils? Cet endroit lui paraissait bien trop lumineux pour être celui dans lequel elle vivait avec le genin. Une autre tentative pour changer de position lui confirma que quelque chose la bloquait, coinçait... lui faisait mal. Son regard se porta alors sur la cause de ce désagrément, et elle cligna des yeux. Pourquoi son bras était-il ainsi emmailloté dans ce truc tout blanc, si dur et inconfortable? Et pourquoi ne le sentait-elle presque pas, d'ailleurs, son bras? Encore sous l'effet des narcotiques, la petite fille n'avait pas encore réalisé tout ce qui s'était passé, depuis la veille, ni quelle était sa situation actuelle...

=======
[On continue sans Ayunna, d'après ce qu'elle m'avait dit avant ma pause. Et comme je vois qu'elle ne s'est plus connectée au forum depuis octobre... ^^ Bref, let's go!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Ven 04 Déc 2009, 20:20

Stupide. Il se sentait stupide. Etre là, à ne rien faire à part les regarder, elle et ses deux moutons......c'en était presque écoeurant.

*Acte 1, scène 1. Seridan s'approche et raconte autre chose que des âneries. Action!*

La voix sarcastique de Fract ne faisait qu'enfoncer le clou dans une planche de bois sensible, une planche nommée Fierté. Si Seridan acceptait de courber l'échine devant des gens qu'il jugeait un minimum....ou plutôt un maximum valables, il ne pouvait décemment pas s'agenouiller devant Tilika en implorant son pardon ou quoi que ce soit d'autre.
Tilika qui d'ailleurs semblait à peine prendre conscience de ce qui se passait. Semblait seulement, tant elle avait l'air étourdie. Lui parler n'était pas plus difficile que ca, s'approcher d'elle l'était un peu plus, désormais que Kiny et Khanuk étaient à ses cotés, et que les évènements les avaient plus que jamais ligués contre le titeur de la fillette.


*Pendant trois jouuuuurs......*

Sous la pression de son autre Lui, Seridan ne pouvait que détourner légèrement ses yeux, puis questionner la petite d'un ton tendu, presque timide. Il n'avait pas le choix, et retarder l'inévitable lui serait plus néfaste qu'autre chose. Plonger dans le coma pendant plus de cinq minutes avec son double comme seule compagnie le rendrait fou pour de bon.

-"Je.....on ne m'a pas dit grand chose, sur ton état......"
*Ca lui fait une belle jambe! Remarque, c'est peut être tout ce qui lui reste!*

Blessé dans son orgueil, essayant de toutes ses forces d'ignorer la remarque désobligeante de l'insolent, Seridan pria silencieusement pour qu'un jour, l'occasion de remettre Fract à sa place de manière radicale lui soit donnée. Sa courte, mais importante prière terminée, il reprit la parole.

-"Je voulais juste m'excuser. J'ai......"

"J'ai" quoi? Devait il lui annoncer froidement "J'ai perdu la raison à cause de toi et de la saloperie de clone qui me ronge le cerveau depuis que j'ai fait ce stupide rêve que j'ai fait tourner au cauchemar"? Soit la petite ne comprendrait pas, et penserait qu'il se moquerait encore d'elle, soit elle interpreterait les choses dans son sens et croirait qu'il lui rejettait toute la faute. Aucun des deux cas envisageable n'était souhaitable.

-"Bon, écoute, les excuses, c'est pas mon fort. C'est juste que.....ca va changer, quoi....."

Rouge de honte, Seridan aurait presque hurlé de douleur tant il serrait les poings devant cette humiliation insoutenable. Et si la première phrase avait semblée trop naturelle pour être vraiment chaleureuse, la suite et l'état dans lequel il se mettait le déchiquetaient de l'intérieur. Jamais auparavant il n'avait eu à se soumettre à quelqu'un qui lui était inférieur de manière aussi "gentille". Même si son attitude était encore trop brute pour être percue comme telle. Fract lui même semblait ravi.

*Tu vois? Bon, dans la forme, ca veut rien dire, mais dans le fond.....y a de l'intention!*
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Ven 04 Déc 2009, 21:28

« Je.....on ne m'a pas dit grand chose, sur ton état... Je voulais juste m'excuser. J'ai... Bon, écoute, les excuses, c'est pas mon fort. C'est juste que... ca va changer, quoi... »

Seridan... s'excusait?! C'était une première! Depuis plus d'un an qu'elle vivait sous sa tutelle, jamais Tilika n'aurait pensé qu'il fut capable de présenter des excuses à qui que ce fut, et certainement pas à elle! Du coup, elle se demanda si la fièvre, ou un quelconque autre mal qui la rendait aussi pâteuse, ne fut pas à l'origine de ce qu'elle voyait et entendait là...

Kiny, toujours méfiant, et n'aimant guère Seridan, la bouclait, renfrogné, tandis que Khanuk, plus age, analysait la situation, se demandant quelle cause provoquait pareil changement chez le genin. Quel but désirait-il atteindre pour se comporter si différemment, soudain? Croire qu'il s'agissait là de réels remords suite au bras cassé de la petite lui paraissait complètement inconcevable. Il devait forcément s'agir d'autre chose... Remarquant que sa petite protégée cherchait à se redresser pour écrire, il lui appuya le museau, doucement mais fermement, sur son bras valide, pour la maintenir couchée.

« Tu dois te reposer. Ne bouge pas et reste tranquille... pour une fois. »

Soupirant, il ne lâcha prise que plusieurs minutes plus tard, Tilika, toujours aussi rebelle de nature et incapable de rester bien longtemps tranquille, se débattant pour se redresser malgré tout. Mais la douleur naissante dans son bras cassé, alors que les narcotiques faisaient moins effet, la força à obtempérer bien rapidement. Réprimant une grimace, elle serra les dents et ses petits poings.

* Je veux pas rester sans bouger. Je peux même plus parler, si je peux pas écrire!!! Je veux écrire! *

Se mordant les lèvres, elle réprima un sanglot, trop orgueilleuse, elle aussi, que pour s'humilier de la sorte devant Seridan. Mais si forte voulait-elle se montrer, voulait-elle être... Tilika demeurait avant tout une bien faible petite chose, une enfant haute comme trois pommes, de six ans, à peine... bientôt sept. Dans tous les cas, retenir ses larmes fut trop difficile, et malgré ses efforts, le liquide salé, amer, dégoulina bien vite de ses grands yeux sombres... Les fermant alors et détournant la tête, dans un ultime essai raté pour dissimuler sa douleur et sa faiblesse à cet homme qu'elle haïssait plus que tout, la petite fille ne tenta plus rien. A quoi bon bouger? Même sielle y parvenait, Khanuk l'obligerait à rester immobile. Tout ce qu'elle pouvait espérer, c'est que cela ne durerait pas trop longtemps.

« En toute logique, tu vas rester ici quelques temps, Tilika. Il va te falloir rester sage, pour une fois, et patiente. Laisse à ton bras le temps de récupérer. »

* Et aussi... Les infirmières ne te laisseront pas rentrer seule avec Seridan, suite à ce qui s'estpassé. Sinon, tu rentrerais dans les deux ou trois jours à la maison. Mais je pense qu'elles se méfient de Seridan, se doutant qu'il est la cause de ta fracture. Donc, elles vont te garder ici un bon moment, voir, peut-être, te trouver un autre tuteur... *

* Je veux pas rester ici. Je m'en fiche d'être avec Seridan ou quelqu'un d'autre. Personne a voulu de moi avant: pourquoi maintenant ils trouveraient quelqu'un d'autre? Et puis tout m'est égal. Je veux juste partir et m'entraîner et devenir plus forte. *

Khanuk soupira. Comme toujours, elle se montrait bornée... Beaucoup trop têtue pour écouter quoi que ce soit, fussent ses conseils avisés. Mais il avait son idée sur comment la calmer. Il suffisait d'attendre qu'elle s'endorme, au soir... Il n'était pas maître des songes pour rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Sam 05 Déc 2009, 11:08

Comment réagir face à la situation la plus enquiquinante qui soit? Seridan n'en avait aucune idée, surtout en voyant que la petite désirait écrire pour lui répondre. Une autre preuve que la gamine était une vraie tête de mule. La réaction de Khanuk relevait à nouveau du bon sens, ce qui n'était pas plus mal. Kiny, evidemment, avait l'air de lui en vouloir. Mais n'était ce pas normal? Lui et le Genin ne s'entendaient pas depuis le tout début, et sans doute se haïraient ils jusqu'à la fin des temps. Compter sur son soutien ou au moins sur son indifférence serait insensé autant qu'inutile, quand bien même son influence sur Tilika était grande.
La encore, Khanuk représentait un allié potentiel beaucoup plus sérieux et envisageable. Mais pas forcément facile à rallier à sa cause.
D'autant que sa cause était encore floue. Que devait il faire, désormais? Devait il en déduire que son envie, former quelqu'un de fort, était erronée? Si oui, qu'avait il comme options? Elever une gosse pour la rendre heureuse? Y avait t'il seulement une récompense à la clé?


*Encore et toujours quelque chose à gagner......depuis le début, t'avais rien à espérer. Fais toi une raison!*
*........*

Que répondre? Lutter encore contre cette partie de lui qui continuait à le pousser dans le sens inverse de son essence même? Non. Pas toujours. Il n'avait pas besoin de le remettre systèmatiquement à sa place, tous les deux n'étant finalement qu'un. Simplement ressentir une haine féroce envers cette partie de lui suffirait à lui faire comprendre que quoiqu'il dise, il désapprouverait.
Du reste, il devait faire quelque chose. Ou au moins, dire quelque chose. Nul besoin d'avoir un surveillant sur le dos pour s'en apercevoir.


-".......je me souviens t'avoir dis que je te devrai une faveur, si je m'en sors. Dans un sens, c'est grâce à toi......à Khanuk et à Kiny. Et même sans ca, vu ce qui s'est passé.......c'est la moindre des choses....."

Ne relevant même pas les yeux, Seridan ne tenait pas à fixer le regard de qui que ce soit dans la pièce. S'ils y percevaient quelque faiblesse que ce soit, son orgueil en prendrait un coup. Un de plus, evidemment. Peut être aussi, c'était possible, un de trop.
Un coup que n'hésita pas à porter Fract.


*Pas mal, y a vraiment de l'intention! Seulement.....*

Seulement, ca ne devait pas suffire aux yeux du parasite. Soudainement, des images défilèrent devant le Genin, qui se retint du mieux qu'il put pour ne pas esquisser un pas de recul. Des images le montrant seul, allongé contre un mur, dans une rue bondée de Kumo. Seul avec des vêtements miteux, une barbe naissante, un corps crasseux et maigre et sans bandeau frontal.
Seridan devina très vite le but de la manoeuvre. Serrant les dents en s'en rentrer la machoire dans le crâne, il ne put empêcher des larmes de couler que de justesse. Mais ses yeux brillaient, il se sentait. Bien loin de se soucier de Tilika, il ne pouvait supporter de se voir ainsi. C'était sans doute ce qui l'attendrait si le Raikage lui confisquait définitivement son bandeau et le renverrait de son statut de Ninja. Une alternative qui lui transpercait mille et mille fois ce qui lui servait de coeur.
Puis, comme si une évidence le frappait de plein fouet, Seridan releva légèrement la tête, qu'il rabaissa immédiatement. Il ne fallait pas qu'il croise le regard de Tilika. Certainement pas. Mais cette pensée, soudainement apparue, était comme un rayon de soleil dans la plus vilaine des tempêtes.


*.......Tu savais! Tu savais que je ne pourrais pas me racheter auprès d'eux simplement en m'excusant, ni même que j'étais sincère! Tu veux simplement que je fasse semblant.....et pour ca, tu es prêt à tout!*

Finalement, son double était aussi pourri que lui. N'était il pas Seridan, lui aussi, dans un sens? C'était désormais sûr. Pour leurrer Tilika, Fract avait simplement tenté de faire pleurer le monstre qui l'avait blessée. Pas pour lui donner des regrets, mais pour faire croire qu'il en avait. Ca ne pouvait être que ca.

*.......Ecoute, c'est ca ou rien. Tu as failli la tuer et là, elle est fragile, mentalement et physiquement. C'est une occasion en or.....et s'il me faut rendre ton rôle factice, si tu ne te plies pas à un comportement plus doux, je me dois d'agir. Pour elle, pas pour toi. Garde ca en tête. Faire semblant, en plus, c'est ce que tu aimes, pas vrai?*

Pas faux, en tous cas. Pas en ce moment, mais il était en plein dedans. Restait à clore cette scène émouvante par quelque chose de concret. Car rien de ce qu'il n'avait dit n'avait de sens véritable.

-"Khanuk......on peut se parler un instant?"

Désignant la sortie, Seridan attendit patiemment la réponse. C'était là que tout allait se jouer. S'il faisait ce qu'il fallait, il s'assurerait en tous cas que les images qui l'avaient choqué ne restent que des images.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Sam 05 Déc 2009, 23:36

Pourquoi pas, dut se dire le bélier. De toutes façons, il restait en communication télépathique avec Tilika et Kiny, au cas où. Mais il était clair qu'au vu des derniers événements, discuter un brin avec le tuteur de la petite ne pouvait représenter qu'une bonne chose. Certaines choses devaient être mises au point, au clair surtout. Car à première vue, c'était lui le coupable du changement chez Seridan. C'était lui, Khanuk le Maître des Songes, qui avait joué avec des ficelles, manipulé des choses dans ce fameux rêve, ce soir-là, après lequel le genin avait changé du tout au tout. En fait, il avait l'air complètement déboussolé, tout simplement. Il avait pété un câble, comme auraient dit certains jeunes, dans leur langage.

« Allons-y. Tilika... reste tranquille. Je n'ai pas envie de devoir te faire ligoter... »

Un sourire taquin, mais à demi sérieux néanmoins dans le ton de sa voix, Khanuk savait que le message était passé. Elle resterait sage, du moins le temps que durerait la discussion 'd'adultes' entre Seridan et l'invocation. En attendant, Kiny la câlinerait comme la bonne peluche qu'il avait toujours représenté pour elle dans ce genre de situation, alors qu'elle se laisse aller à un peu de tendresse. Car pour son âge, l'enfant réprimait déjà avec force et conviction tout élan de tendresse témoigné à son égard. S'il n'y avait pas Khanuk et Kiny pour veiller au grain de ce côté-là, sans doute Tilika n'aurait-elle même pas ouvert son cœur à ce gamin, pourtant adorable et prêt à lui ouvrir le sien, lui. Koma, son seul ami à Kumo depuis qu'elle y résidait, à ce jour, ou presque. Il y avait bien quelques autres énergumènes qui avaient retenu son attention, mais de là à parler d'un lien quelconque établi entre ces derniers et la gamine... Il n'y avait qu'à Koma, qu'elle ouvrait un peu son petit cœur trop renfermé sur lui-même. Lui seul pouvait la comprendre, l'apprécier sans la juger, lui qui était aussi, à sa façon, bien seul de par sa différence avec les autres enfants. Et pourtant... Même lui, elle avait fini par le rejetter, par crainte de le perdre un jour, dès qu'elle eut senti ce petit pincement, cette crainte face à la faiblesse trop évidente du garçonnet.

* Je règlerai ça. S'il y a bien un gosse ici avec lequel Tilika pourrait établir des liens, c'est ce petit Koma. Je ne vais pas la laisser se fermer de la sorte à toute relation humaine... Mais pour l'heure, voyons déjà voir ce qu'a à me dire le sieur Seridan... *

Une fois dans le couloir, l'animal considéra la porte de la chambre, puis Seridan; désirait-il s'éloigner davantage? Fermer la porte? Qu'avait-il à lui dire de si personnel ou autre pour que la petite n'ait pas le droit d'entendre? Encore quelque sombre magouille? Et puis, qu'avait-il voulu dire par ses derniers mots, aussi? « ... je me souviens t'avoir dis que je te devrai une faveur, si je m'en sors. Dans un sens, c'est grâce à toi... à Khanuk et à Kiny. Et même sans ca, vu ce qui s'est passé... c'est la moindre des choses... » Qu'avait-il voulu dire par là? Quelle faveur devait-il donc, et à qui? Et en remerciement de quoi? D'ailleurs, Sarian Seridan était-il seulement capable d'exprimer une quelconque forme de gratitude envers qui que ce fut???

« Ça ira, ici? »

Façon simple de demander s'il voulait davantage d'intimité pour cette discussion, ou pas. Dans le cas contraire, il pouvait annoncer la couleur tout de suite et entamer le dialogue. Sinon, ils iraient où voudrait le genin, pourvu que ce ne soit pas trop loin de la petite protégée du bélier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Dim 06 Déc 2009, 02:48

Guidant Khanuk hors de la chambre, Seridan marcha un moment, puis s'arrêta dans un coin tranquille de l'hopital. Il n'y avait aucune raison de s'éloigner davantage. Rester aussi près que possible était même préférable s'il souhaiter profiter d'une éventuelle bonne humeur et d'une bonne impression inspirée à chaud.
Désormais, que devait il dire? Y avait il quelque chose qu'il pouvait dire et d'autres pas? Comme pour répondre à son interrogation, Fract se manifesta.


*Là, tu es assez grand pour savoir ce qu'il te faut dire ou pas. Sinon.....pauvre toi.*

Ca avait le mérite d'être clair. Il lui fallait faire attention sous peine de devoir supporter une "punition" sévère autant qu'injuste. Que pouvait il donc faire? Pour le moment, incliner légèrement la tête pour confirmer que la discussion pouvait commencer, puis prendre la parole. Un début honorable.

-"Alors......parlons en. Pendant ce qui s'est passé, j'ai perdu la tête. Ca, c'était facile à reconnaitre, je crois. Seulement, j'ai voulu savoir d'où "ca" venait......"

Ca. Comme s'il s'agissait d'un extraterrestre tombé du ciel pour éradiquer l'humanité ou pour demander l'heure aux passants. Restait que le "Ca" en question, il se devait d'expliquer ce dont il s'agissait. Seridan ne pouvait qu'avouer ce qu'il avait vécu. Dans la totalité, ca, non. Au contraire, il pouvait emmener Khanuk dans les plus tordues suppositions dont il était capable. Seulement, nul besoin, nul droit de montrer à nouveau une nature méprisante et gratuitement violente, sans quoi de graves conséquences s'ensuivraient.

-"......je pense que ce rêve m'a fait prendre conscience de choses que je n'avais pas envisagées auparavant. Tout ce que j'ai vécu, tout ce à quoi j'ai fait face.....au final, Tilika a aussi souffert. Si je reste persuadé que je ne voulais pas mal agir, je pense que j'avais du mal à accepter qu'elle......."

Presque parfait. Du grand théâtral que Fract aurait certainement pu commenter de la plus belle facon qui soit. Mais espérer qu'il prenne parole pour le féliciter d'avoir "fait son devoir", c'était sans doute trop. Qu'importait, de toute facon? Persuader Khanuk qu'il y avait eu un "avant" et qu'il y avait désormais un "après" était sa priorité. Restait à savoir quel était l'avis du protecteur de Tilika. En fonction de sa réaction, il pourrait très facilement s'accorder avec et agir en conséquence.
Il fallait en tous cas enfoncer le clou une dernière fois, avant de lui laisser la parole.


-".......qu'elle mérite......que je sois vraiment gentil avec elle."
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Dim 06 Déc 2009, 21:03

« ...qu'elle mérite... que je sois vraiment gentil avec elle. »

Se fichait-il de lui? C'était soudain, improbable, voire impossible. Encore une fourbe manigance du genin pour obtenir Dieu savait quoi? Haussant un sourcil, Khanuk analysa un instant le visage, les traits de son interlocuteur, son attitude toute entière. Était-il sérieux? Sincère? Le bélier avait décidément bien du mal à le croire. Essayait-il de l'amadouer, lui, pour mieux atteindre, ensuite, ses objectifs concernant Tilika?

« Vous fichez-vous de moi? »

Décidant de jouer la carte de l'incrédulité et de la sévérité de gardien qu'il représentait, au final, pour la petite, Khanuk fronça les sourcils, fixant le shinobi droit dans les yeux, dur. S'il pensait pouvoir se jouer de lui, il se fourrait le doigt dans l'œil jusqu'au coude. S'il était sincère... et bien, il finirait par le prouver suffisamment dans ses actes pour obtenir la confiance de l'invocation.

« Je pense que ce rêve m'a fait prendre conscience de choses que je n'avais pas envisagées auparavant. Tout ce que j'ai vécu, tout ce à quoi j'ai fait face... au final, Tilika a aussi souffert. »

Oui, elle avait souffert, et souffrait encore, que ce soit physiquement ou psychique ment... La dureté de plus en plus évidente de la petite n'était, après tout, qu'une façade pour mieux dissimuler sa faiblesse au monde. Elle était bien trop seule, et Khanuk espérait de tout coeur que le songe qu'il lui ferait vivre cette nuit ferait réaliser à la petite à quel point il était important et utile pour elle de s'ouvrir aux autres. Oui, exposer son cœur à la souffrance était peut-être une chose effrayante pour elle, et ça, Khanuk pouvait le concevoir. Mais si Tilika n'apprenait pas à vaincre cette peur, elle finirait seule, à vie, malheureuse et sans doute, traumatisée, instable. Ce n'était certes pas ce qu'espérait l'animal pour l'avenir de sa petite protégée, dernière descendante du clan Moana, dont il avait été protecteur de plusieurs membres avant elle... Des gens qu'il avait aimé, chéri, défendu, aux côtés desquels il avait combattu vaillamment, avec d'autres invocations que la petite fille découvrirait et apprendrait à maîtriser plus tard, sans doute... Il refusait de laisser s'éteindre l'amour et les souvenirs qu'il tenait de ce clan. Il ne laisserait pas sombrer Tilika.

« Vous avez souffert aussi, je le concède. Je ne doute pas que votre passé put se révéler brutal, difficile à vivre et cruellement vide d'affection, Sarian Seridan. Mais de là à imaginer que dès aujourd'hui, soudain, juste suite à un songe vous rouvrant les yeux sur ce passé, vous changeriez du tout au tout... Je ne suis pas stupide, et encore moins aussi crédule que la petite face à vos manipulations diverses. Si vraiment vous avez changé, il vous faudra le prouver. Et pour l'heure... Tilika, autant que vous d'ailleurs, je pense, a besoin de repos, et d'une chose dont j'ignore seulement si vous seriez capable de vous apporter l'un à l'autre: de l'affection. »

Soupirant, Khanuk détourna le regard en direction de la porte de la chambre. De l'affection... Seridan en ignorait apparemment tout. Quant à Tilika... Elle s'y fermait, de plus en plus hermétiquement au fur et à mesure que le temps passait entre les murs de Kumo. Restait à espérer, donc, qu'elle finirait par ouvrir son coeur à quelqu'un, ne fut-ce qu'une seule personne, ce serait déjà bien. Serian, lui... Khanuk s'en fichait, à vrai dire. Il pouvait se montrer altruiste et aider quand il le fallait, mais de là à le décrire comme quelqu'un d'attentionné, généreux ou serviable envers n'importe qui... Ce n'était pas vraiment son genre. Il savait montrer une amitié et une fidélité sans faille, ainsi que faire preuve d'un courage incommensurable envers ceux qu'il affectionnait particulièrement. Mais pour le reste, il se montrait courtois et sociable au strict minimum, généralement. Aussi, avec presque deux ans de vie commune avec les invocations de sa pupille, le genin pouvait se douter qu'il ne se mettrait pas si aisément le bélier dans la poche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Dim 06 Déc 2009, 21:50

« Vous fichez-vous de moi? »

Desespérant. Comme l'avait envisagé Seridan, Khanuk était sur ses gardes malgré tout, et prenait soin de ne pas laisser le Genin penser qu'il avait ne serait ce qu'une chance de persuader qui que ce soit du moindre changement de sa part.

« Vous avez souffert aussi, je le concède. Je ne doute pas que votre passé put se révéler brutal, difficile à vivre et cruellement vide d'affection, Sarian Seridan. Mais de là à imaginer que dès aujourd'hui, soudain, juste suite à un songe vous rouvrant les yeux sur ce passé, vous changeriez du tout au tout... Je ne suis pas stupide, et encore moins aussi crédule que la petite face à vos manipulations diverses. Si vraiment vous avez changé, il vous faudra le prouver. Et pour l'heure... Tilika, autant que vous d'ailleurs, je pense, a besoin de repos, et d'une chose dont j'ignore seulement si vous seriez capable de vous apporter l'un à l'autre: de l'affection. »

Nullement dupe, le bélier avait très vite marqué les limites à ne pas franchir en matière de culpabilité simulée, ce qui mettait le Genin un peu au dépourvu. Sans qu'il ne s'en apercoive, Seridan laissait apparaitre une mine presque abattue. Son dépit d'avoir échoué si rapidement, bien qu'il s'y soit attendu, avait formé une alchimie intéressante. Sa tentative de limiter les dégats que Khanuk tentait d'occasionner pouvait sans doute donner une impression de culpabilité. Et même d'un soupcon de compréhension.

-"..........je comprends. Peut être que vous avez raison.....je suis peut être simplement terrifié à l'idée de revivre ca pour continuer à......."
*A penser autrement que comme un abruti? Ce serait dommage, avoue!*

Comme de juste, Fract repiquait de ses phrases mesquines les nerfs déjà éprouvés d'un Seridan qui faisait fonctionner ses méninges au maximum, mais dans le vide. Il n'avait pas grand chose à vouloir prévoir, cette fois ci. Il devrait concéder au temps une victoire éclatante. Même lui ne pouvait changer les choses plus vite que prévu. Et pourtant..........non. Une défaite, même contre des ennemis qui ne pouvaient être combattus, ca restait une défaite. Et il n'aimait pas être défait.

-"Je ne veux pas que ca finisse mal, Khanuk. Même si j'en pense autrement plus tard, aujourd'hui, le simple fait de penser qu'elle retourne là.....je m'en rejetterai automatiquement la faute."

Maintenant, une autre séance, et ce serait bon. Finalement, c'était encore et toujours de la simulation. De la simulation controlée par quelqu'un ou plutot quelque chose qui pouvait le neutraliser, mais qui l'encourageait à agir "mal", du moment que cela soit pour le "bien". Un boulet tout puissant, ni plus ni moins.
Cette image lui donna vite une idée quant à la suite. Ce poids était considérable et le plaquait au sol, lui interdisait tout mouvement contraire à ce que cette masse lui autorisait. A ce stade, quelques grammes de plus, était ce vraiment si problèmatique?


-"Si je pense différement plus tard, tout ca n'aura servi à rien. Et pour l'heure, Tilika n'a nulle part où aller. Si je devais me montrer dur à nouveau, dur et méchant pour rien, je veux que tu me remettes en place. De manière radicale, violente s'il le faut. S'il faut un pacte pour que cela soit fait et justifié, alors qu'il en soit ainsi. Je veux que plus tard, si.....si je devais redevenir ignoble, quelqu'un me stoppe. Pour qu'au moins, quelqu'un se souvienne que je n'ai pas toujours été......."

Pas de larmes, cette fois. Pas besoin. Juste une sévère détermination dans les yeux, de manière à montrer à Khanuk qu'il n'allait pas faire passer cet incident pour une simple mauvaise journée. De tous points de vue, c'était quelque chose de marquant pour lui aussi. Il se débarasserait de Fract. Tant pis s'il devait concéder un peu de gentillesse à Tilika. Ca pouvait même être un plus, la contrainte de devoir relâcher un peu la bride étant largement compensée par la tranquilité ainsi obtenue.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 19
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Mar 08 Déc 2009, 16:17

« Pour qu'au moins, quelqu'un se souvienne que je n'ai pas toujours été..." »

Pas toujours été... quoi? Soupirant doucement, Khanuk se demandait de plus en plus si le genin avait réellement changé, ou s'il jouait, une fois de plus, une quelconque comédie. Dans les deux cas, cela ne représentait rien de bien rassurant pour l'avenir de la petite. Car s'il n'avait pas changé, il se montrerait sans doute toujours aussi désagréable, ou, dans tous les cas, plus fourbe encore que jamais. Si, en revanche, il avait effectivement changé, ça n'avait rien de moins angoissant, car au vu de son comportement et de ses mots, le genin devenait instable, limite schizophrène, là... Et il va de soi qu'une personne souffrant de ce mal ne peut pas assurer le rôle de tuteur! Si solide et endurcie que fut Tilika pour son jeune âge, elle ne pouvait rester entre les pattes d'un malade mental risquant de passer du câlin fraternel sans doute tout à fait sincère et crédible à l'envie de tout massacrer sans distinction, fut-ce l'un de ses proches...

« Sarian, vous ne pouvez pas garder Tilika. Vous devez en avoir conscience, je pense... que vous jouiez ou non la comédie, vous êtes, je pense, assez intelligent pour vous douter qu'ils vont vous ôter sa garde après ce qui s'est passé. Si vous tenez vraiment à elle autant que vous le prétendez, vous devriez l'aider à trouver une famille capable de prendre soin d'elle. Avant qu'il ne soit... trop tard. »

Trop tard... Ne l'était-ce pas déjà? Tilika semblait presque indifférente à tous et toutes, ou agressive, toujours sur la défensive. Elle se butait face à tout obstacle se dressant sur sa route, et fonçait, tête baissée, vers un avenir plus qu'incertain de puissance, mais empli de solitude. Peut-être avait-elle même déjà oublié ce qu'était que l'amour. Ou presque... Khanuk comptait de tout cœur sur les espoirs qu'il avait fondés pour rétablir la situation, préparant depuis un moment le songe dans lequel il enverrait cette nuit sa petite protégée. Koma, ce jeune garçon nanti d'un don lui aussi, d'une presque malédiction même, représentait pour l'heure le seul espoir du bélier de rouvrir le cœur trop hermétiquement refermé de la petite.

« Au moins, si vous préservez votre droit de tutelle sur elle... aidez-la à obtenir ce que vous n'avez jamais eu. Et que vous gagneriez d'ailleurs par la même occasion,s ans doute... de l'amour. Pour autant que vous sachiez ce que c'est, vous qui êtes dépourvu du moindre ami... Peut-être est-ce trop tard pour vous aussi... Je n'en sais rien. Mais il est clair que si Tilika continue de se fermer ainsi à tout sentiment humain... Vous allez en faire un monstre. Puissant, je n'en doute pas... mais un monstre quand-même. Et cela, je ne le permettrai pas. »

Seridan devait s'en douter, que jamais Khanuk ne le laisserait faire de Tilika ce que bon lui semblerait, s'il s'agissait d'en faire un être aussi solitaire et brutal qu'elle n'était en train de le devenir. Ce soir, l'invocation maîtresse des songes veillerait déjà à ce que sa protégée daigne rouvrir son cœur, comme elle l'avait déjà fait, face à ce gamin, ce petit espoir lumineux au fond d'un bien trop sombre tunnel de solitude. Lui aussi semblait fort seul, désemparé face à ce que la Vie lui faisait subir. Mais il n'était plus seul. Il avait une tutrice et amie sur laquelle compter, mature, peut-être instable aussi, mais contrairement à Seridan, capable d'éprouver et de faire preuve d'affection, elle. ET bientôt, il l'espérait, Koma pourrait également compter sur l'amitié de Tilika et réciproquement. Tous deux possédaient beaucoup de choses en commun, de même que tout semblait les séparer sur d'autres points. Ils se complèteraient, s'entraideraient, se soutiendraient. Ils pouvaient s'apporter énormément, s'ils acceptaient chacun les faiblesses de l'autre, et les forces, aussi, partageant, échangeant savoir et pouvoirs... Tout se jouerait sans doute cette nuit. Pour le reste... Seridan possédait des cartes. A lui de voir ce qu'il en ferait.

« Je retourne auprès d'elle. Méditez à mes paroles... »

Se retournant une dernière fois vers le genin, avant de pénétrer de retour dans la chambre de la fillette, il ajouta, un demi sourire au coin des la bouche:

« Ah... A votre place, je prévoirais des activités occupant son esprit, aussi, pour les prochains jours... suffisamment pour qu'elle ne prenne encore la poudre d'escampette et ne décide elle-même de la façon d'occuper son temps et son ennui. Je crois que sur ce point, vous la connaissez autant que moi. »

Amusé malgré lui à l'idée de sa tête de mule d'invocatrice haute comme trois pomme se faufilant incognito hors de l'hôpital pour quelque entraînement ou activité que ce fut, Khanuk la rejoignit. Elle dormait. Finalement, le songe pourrait peut-être commencer immédiatement, et ce ne serait pas plus mal. Restait à trouver l'autre acteur de cette pièce de théâtre, et le plonger dans ce même univers afin qu'il y rejoigne Tilika... Quand Seridan revint dans la chambre, ne s'y trouvaient que l'enfant, veillée par un Kiny lui aussi endormi, couché contre elle, dans le creux de son bras valide. Khanuk, parti en mission personnelle, n'était plus sur place...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 31
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Mar 08 Déc 2009, 20:32

Aider Tilika à trouver une famille. Un autre foyer. Un autre tuteur. Réfléchissant intensément à tout ce que cela aurait pour conséquence, tout en se concentrant sur les paroles de Khanuk afin de ne ressentir aucun agacement, ou du moins beaucoup trop peu pour que le bélier le percoive, Seridan commencait à entrevoir une solution parmi toutes celles qu'il tentait de peaufiner un minimum, afin d'y détecter la moindre faille, ou plutot crevasse qui rendrait l'idée trop peu réalisable.
L'attitude de Khanuk semblait indiquer qu'il avait dépassé le stade d'extrême méfiance à celle de la résignation. Pour lui, il était presque couru d'avance que Seridan n'aurait plus la garde de Tilika. Une présomption que le Genin comptait bien déjouer, par tous les moyens.
Les dernières paroles de Khanuk le confortèrent à penser qu'il lui restait une chance. S'il jouait le jeu que Fract lui imposait, et c'était un bien maigre mot, alors il pourrait retourner à une époque antérieure pas si lointaine que ca, où il pouvait encore exercer un pouvoir dur, mais solide sur la petite muette.


*Héhéhé......si c'est le cas, tu ne te feras pas retirer ton statut de Ninja. Chanceux, va!*

En effet, extrêmement chanceux. Mais au delà de cette chance, en y pensant bien, Seridan était surtout pris en pitié et descendu par le protecteur de Tilika. Cette manière de désserrer sa garde, très légèrement, certes, mais désserrer quand même, s'apparentait beaucoup trop à une sorte de pitié que le Genin ne supportait pas. Avoir pitié de lui pour une raison si futile? Un "Vous êtes méchant et vous rendez les autres méchants, que c'est triste pour vous", en somme? Des foutaises qu'il vallait mieux ne pas chercher à interpréter davantage, s'il ne voulait pas faire voler sa belle image en éclat.
Tout en se dirigeant vers la chambre de Tilika, Seridan retraca l'éventuel parcours qu'il allait subir, désormais. Il lui vallait mieux redevenir petit à petit moins vulnérable, afin de montrer que son état de choc était désormais derrière lui, et se tempérer pour atteindre un niveau de mentalité équilibré. Un "moins méchant parce qu'il veut être gentil", en apparence, qui saurait duper les inconscients.
Non. Il y avait des "personnes" capable de voir à travers ce masque, Khanuk en premier lieu. Il lui faudrait ironiquement compter sur Fract pour le forcer à montrer qu'il ferait des efforts. S'il n'apprenait pas, au moins un peu, à négocier avec cette partie rebelle de lui même, il n'en verrait jamais le bout.
De retour dans la chambre, Seridan ne trouva que Tilika et Kiny. Saisissant le bloc notes de Tilika, qu'il avait pris soin de ramener au cas où la petite aurait voulu "parler", ou aurait pu, il y écrivit quelques mots.


-"Je reviendrai de temps en temps pour t'amener de quoi t'occuper. Sortir ne serait pas raisonnable."

Satisfait de son petit mot, Seridan placa le bloc notes sur la table de chevet. Soudain, son bras se crispa. Devinant immédiatement ce qu'il se passait, il laissa faire, sans rien dire, et se vit écrire "Je suis vraiment desolé" à la fin de son message.
Son bras lui obéissait, désormais. Le "mal" était fait, et celui qui l'avait commis n'avait sans doute pas apprécié le petit oubli qu'il s'était permis de corriger de manière insolente.
Le petit rire de Fract, toujours aussi ironique, accompagna le malheureux possédé durant sa sortie de l'hopital. Un rire qui signifiait que chaque fois qu'il en aurait l'occasion, son autre lui accomplirait des choses qui le révulseraient au plus haut point.
Jusqu'à ce qu'il s'en débarasse.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   Lun 13 Sep 2010, 07:52

Citation :


°¤ Evaluation ¤°

>> La phrase est tout simplement mythique " .. Que je sois gentil avec elle .."
Tellement eu l'habitude de le voir la maltraiter (Joke) que de le voir aussi compatissant et attentionné, c'est Kawai Razz

Arrow Tilika/Seridan : 9 points

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le repos du petit ange |PV|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le repos du petit ange |PV|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: L'Hôpital de Kumo-