AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zomeru Souken
Civil
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 26
Village : Oto
Date d'inscription : 15/04/2009

Fiche Ninja
PV:
135/135  (135/135)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale   Mer 01 Juil 2009, 12:40

Citation :
Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale
Type: Récolte
Lieu: /
Description: Rendez vous dans les Falaises du Couchant pour tenter de trouver une variété d'herbe, la Néantine, assez rare et utile pour la confection de poisons.
Composition de l'équipe: /
Spécial:
Mission de Rang D, rendez vous directement sur les lieux, créez un nouveau sujet et faites 4 posts.

Zomeru venait d'accomplir sa première mission pour le village d'Oto, et il était décidé à en accomplir de nombreuses autres. Il avait longtemps hésité entre nettoyer l'armurerie d'Oto et aller cueillir des fleurs. Il aurait de loin préféré nettoyer l'armurerie d'Orochimaru, car il était devenu un maître dans l'utilisation du balai brosse. Néanmoins, un autre ninja d'oto, Rykku Yukizora, l'avait devancé dans le choix de la mission. Et il dut donc se résoudre à aller ceuillir des fleurs. Cependant, le jeune Zomeru était face à un problème, il n'avait aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler l'herbe qui devait ramener: la néantine. Il commença donc par aller inspecter le marché du village d'Oto, histoire de ramener vite fait cette herbe sans trop se fatiguer.

Le marché d'oto était affreusement sale: divers déchets trainaient un peu partout sur le sol, mais les ivrognes, les miséreux, et autres immondices semblaient avoir fait de cette endroit leur maison. Zomeru ne pouvait pas supporter tant de laideur, il fit donc marche arrière et se mit en route vers la capitale du pays du riz, Ryoshu no Sato. Sur la route, il examina du regard tout ce qui se trouvait à gauche du sentier, puis à droite successivement, et ce sans discontinuer. Peut-être trouverait-il la plante tant recherchée sur le chemin. Le soleil brillait au plus fort, les oiseaux chantaient, le bruissement des végétaux sous le souffle de vent accompagnait à merveille la douce mélopée des oiseaux. Ce n'était pas le jour de chance de Zomeru, il ne trouva aucune néantine sur le chemin de Ryoshu. Lorsqu'il fut enfin arrivé à la capitale, il fut une nouvelle fois frappé par la dimension de cette ville; il ne se languissait pas de l'effet qu'elle produisait en lui à chacun de ses passages. Il se mit en route pour le cartier commerçant de la ville. Durant son court, mais non moins périlleux trajet, il dut emprunter pas moins de quinze ruelles sombres, croiser près de cinquante ivrognes, et à peu près l'équivalent de mercenaire douteux. La capitale avait beau être grande, elle était franchement laide. Les sortes immeubles entre lesquels il devait se frayer un chemin pour arriver au marché étaient presque en ruines, certaines pierres contstituant les murs des bâtiments manquaient, laissant d'énorme trou dans la paroi. Les toits ne ressemblaient en rien à des toits, il semblaient s'être métamorphosées en une sorte de foyer à infection tant les microbes s'y étaient développés. Zomeru se dit à ce moment là qu'il aurait mieux fait de supporter la laideur du marché d'oto. Zomeru venait de déboucher sur une sorte de grande place, dans laquelle il trouva à sa grande stupeur divers produits d'une rare qualité. Katanas, poisons, armures, et autres babioles y étaient vendues en grande quantité. Zomeru venait de réaliser son erreur: il n'était pas dans le marché de Ryoshu no Sato, il s'était perdu dans un quartier morbide dans lequel se déroulait diverses actions frauduleuses: il était en plein milieu d'un immense marché noir.

Enfin conscient de son erreur, il fit immédiatement marche arrière, il ne voulait pas être corrompu par les moeurs d'Oto. Il estimait qu'il était beaucoup trop bien pour cela. Il se mit à courir, courir, courir, il cherchait absolument à fuir ce milieu. Il ne voulait pas risquer de se souvenir de ce milieu. Il avait déjà tant fait pour ne plus succomber à la facilité, il voulait devenir quelqu'un par ses propres moyens, il ne pouvait plus emprunter de tels chemins. Lorsqu'il fut enfin sortit de ce véritable dédale, il décida qu'il valait mieux pour lui d'aller chercher lui-même l'herbe rare dans les falaises du couchant, plutôt que de gaspiller encore plus de temps à trouver le marché de Ryoshu.
Revenir en haut Aller en bas
Zomeru Souken
Civil
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 26
Village : Oto
Date d'inscription : 15/04/2009

Fiche Ninja
PV:
135/135  (135/135)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale   Jeu 02 Juil 2009, 10:18

Le chemin était long et fastidieux, combien de temps allait-il encore durer? Soucieux du temps perdu lors de ses recherches à Ryoshu, il décida qu'il vaudrait mieux accélérer la cadence, histoire de ne pas y passer la journée. Courir était pour Zomeru quelque chose de vraiment vulgaire, mais néanmoins nécessaire, il était terriblement en retard dans sa mission, et il détestait cela. Ni une, ni deux, il prit de l'élan et se jeta sur la cime d'un arbre, puis se mit à sauter d'arbre en arbre en prenant soin de faire quelques figures acrobatiques, il voulait avancer vite, mais préférait le faire avec style. Dix minutes plus tard, il fut enfin arrivé à la falaise du couchant. Ce dernière portait bien son nom. Une fois que Zomeru fut au sommet de la falaise, il fit un large saut dans le vide pour se retrouver tout en bas de cette dernière, et finit sa course sur l'énorme branche d'un arbre. Une douce petite brise souffla dans le visage de Zomeru, lui apportant par la même occasion tout un panel d'odeurs de la forêt. Içi, la nature embaumait. Il se mit alors à chercher un peu partout la fameuse néantine. Derrière les buissons, prêt du tronc des arbres, sous le nid des oiseux. Mais rien à faire, il ne parvint pas à trouver cette herbe. Le soleil commençait à se coucher, et la forêt semblait devenir de plus en plus hostile à l'égard du jeune Zomeru.

*Combien de temps cela va-t-il encore me prendre?* se dit-il alors qu'il soulevait un branche tombée au sol.
*ça ne sert à rien de continuer, je ferai mieux de rentrer, il se fait tard*

C'est ainsi qu'il se mit à rechercher un endroit où dormir, il n'avait pas la moindre envie de devoir refaire tout le trajet ce soir, et encore moins demain matin. Dès qu'il fut sortit de la forêt, il vit une petite maison au milieu d'un champ, dont un mince filet de lumière parvenait à s'extraire avec difficulté d'une fenêtre entrouverte.

*C'est ma chance, j'espère que le propio aura de quoi manger*


Il toca à la porte trois fois, et quelques secondes plus tard, une femme d'âge assez mur vint lui ouvrir.

"Oh, bonjours, que fais-tu là à une heure pareille jeune homme? dit-elle sur un ton lent et langoureux.

"Je viens chercher le gîte et le couvert, si cela ne vous dérange pas bien entendu"

Son interlocutrice semblait être assez troublée, elle ne s'attendait pas à la venue d'un jeune homme tel que Zomeru. La faible lueur d'espoir que ce dernier avait vu dans ses yeux au moment où elle avait ouvert la porte s'était complètement dissipée, elle semblait attendre quelqu'un, mais qui cela pouvait-il bien être? Cette femme devait avoir dans les cinquante ans environ, du moins, c'est ce que supposait Zomeru, mais il n'osa néanmoins pas lui poser la question, par souci de politesse. Cette dernière lui indiqua gentiment une chaise au milieu de la pièce, sur laquelle il s'empressa de s'asseoir, attendant avec patience un peu de nourriture. Elle ne tarda pas à lui en apporter, il semblait avoir de la chance car, elle venait à peine de finir de cuisiner. Après quelques coups de fourchette bien placé, et de nombreuses feuilles de salade englouties, il se mit à bavarder quelque peu avec son hôtesse.

"Cette salade est vraiment bonne, comment l'avez-vous faites? demanda t-il.

"Ho, pour ne rien te cacher, j'utilise des ingrédients tout à fait communs. J'y mets de l'huile d'olive, des tomates, un peu de percil et un soupçon de néantine"

Le jeune Zomeru fut frappé de stupeur lorsqu'il entendit le mot "néantine", il se mit à afficher une expression de surprise mélangée à celle de la peur. Son interlocutrice avait-elle conscient ce la néantine était un violent poison?

"Je plaisante, ne t'en fais pas. Je n'ai vraiment plus l'âge pour aller chercher un tel poison."

La vieille femme s'exclama de rire en voyant l'air désemparé qu'affichait Zomeru, elle avait beau être vieille, elle semblait avoir conservé un semblant "d'humour". C'est ainsi qu'ils continuèrent de parler de tout et de rien, et ce de longues heures durant...
Revenir en haut Aller en bas
Zomeru Souken
Civil
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 26
Village : Oto
Date d'inscription : 15/04/2009

Fiche Ninja
PV:
135/135  (135/135)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale   Jeu 02 Juil 2009, 11:17

Le lendemain matin, lorsqu'ils furent tout deux réveillés, ils se remirent de suite à table. A la grande surprise de Zomeru, son hôtesse lui offrit un bol de riz au sucre comme petit déjeuner. Il n'avait encore jamais mangé un tel repas, les habitudes alimentaires d'Oto étaient vraiment différentes de celles de son ancien village. Une fois de plus, ils parlèrent de la pluie et du beau temps, de Ryoshu, Zomeru parla même de sa mission à la vieille dame. Cette dernière, très compréhensive, lui expliqua comment se procurer l'herbe tant convoitée. Elle avait beau être rare, elle n'était pas introuvable. Plusieurs heures de discussion plus tard, le jeune Zomeru décida qu'il était temps pour lui de partir à la recherche de la néantine, car, tous les plaisirs ont une fin. Et, avant de franchir le seuil de la porte, il pjura à la vieille dame de retourner la voir de temps en temps, car elle était pour lui de forte agréable compagnie. C'est ainsi qu'il retourna, avec les conseils avisé son ancienne hôtesse, dans la forêt, pour y dénicher l'objet de sa mission. Il commença pour la rechercher prêt des racines des arbres, mais, malheureusement, la rechercher dans un endroit pareil avait fini par n'aboutir à rien, si ce n'est de perdre encore plus de temps. Il alla ensuite en chercher dans les arbres, mais une fois de plus, ses recherches n'avaient pas été très fructueuses. Las de perde son temps, il décida de retourner voir la vieille femme, histoire de lui demander plus d'informations sur l'endoit où il pouvait trouver de la néantine, et surtout pour pouvoir manger et se reposer. Quelques minutes plus tard, il fut enfin arrivé chez son hôtesse, qui fut agréablement surprise de le revoir si vite. Ils n'eurent qu'à ce dire un simple bonjours pour ensuite aller directement se mettre à table. Et, une fois de plus, il parlèrent de tout et de rien des heures durant. Mais, cette fois-ci, Zomeru n'oublia pas de demander de nouvelles informations sur le lieu où trouver de la néantine, mais il espérait que cette fois-çi ses informations seraient plus précises. Elle lui expliqua lentement le chemin qu'elle empruntait elle-même, quand elle était jeune, pour se procurer cette plante. La discussion battait son plein, Zomeru voulait absolument tout savoir, il ne voulait plus perdre de temps. Il ne voulait pas qu'une mission si simple soit si longue à effectuer, ce serait une grande source de honte pour lui s'il ne parvenait pas à accomplir cette mission dans les délais.

Le lendemain matin, après avoir prit un petit déjeuner copieux, Zomeru se mit en route, en suivant à la lettre la route que lui avait recommandée la vieille femme. Tout d'abord, il se dirigea vers la forêt, et, dès qu'il fut à la lisière, il avança droit devant lui sur cent pas. Une fois que ce fut fait, il prit sur sa gauche un maigre sentier, et le suivit sur environ un kilomètre. Dès qu'il fut enfin arrivé prêt du point d'eau don lui avait parlé la vieille femme, il se dirigea vers le nord, sur deux cent mètre, pour afin arriver dans une petite clairière très colorée, malgré le fait que presque aucun des rayons du soleil ne pouvait y pénétrer. Une fois arrivé dans la clairière, il se mit à chercher une plante violette, qui ressemblait trait pour trait à un céphalopode. Après avoir inspecté méticuleusement chaque recoin de la clairière, il fit par enfin dénicher l'objet tant convoité: il venait de mettre la main sur une néantine. Manque de chance, il n'en trouva qu'une, vu le temps qu'il avait passé sur cette mission, il espérait pouvoir en trouver suffisamment que pour pouvoir en revendre un peu à son compte. Tant pis, il allait devoir se passer de son idée. Heureux d'avoir réussi à trouver la néantine, il fit un large saut dans les airs, pour retomber sur la cime d'un arbre. Il se mit à sauter d'arbre en arbre le plus vite possible, cette fois, il se moquait bien du style qu'il pouvait afficher, il voulait juste rentrer chez lui rapidement. Et, deux heures plus tard, il fut enfin rentré au village caché d'Oto. Il se dirigea alors vers le bureau de Kabuto, pour y faire valider sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale   Dim 12 Sep 2010, 23:12

Citation :

°¤ Evaluation ¤°

>> Très bien écrit dans l'ensemble. Encore une fois, plutôt inspiré pour ce genre de mission >.<
Cependant, la fin semble avoir été quelque peu "bâclée", si je peux me permettre : dans le sens où, les deux premiers posts sont réguliers, et progressifs et que, le rythme du dernier RP s'accélère à une vitesse folle. On se retrouve en rien de temps dans le bureau de Kabuto.
Donc, attention à la régularité en ce qui concerne les "étapes" d'une mission.
Cette dernière a tout de même été, dans l'ensemble, bien traitée.

Mission validée

Arrow 250 Ryos + 7 points de RP

PS: évite le rose pleased, c'est illisible study

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission de rang D - A la quête d'une herbe médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: HebiHebi :: Falaise du Couchant-