AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virgo Shaka
Suna No Kenjin
avatar

Nombre de messages : 102
Village : Suna no Kuni
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche Ninja
PV:
250/250  (250/250)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: La belle et le paresseux [ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Dim 07 Juin 2009, 13:39


* Qu'est ce qu'on est bien... *






    Purée...qu'est ce que je suis bien par ici. Il fait bon, tout au plus quelques nuages dans le ciel, une légère brise venant du nord. En fait la recette du bonheur est vachement simple quand on y pense. Un parc ensolleillé, une merveilleuse brise fraîche qui me caresse la peau, l'ombre d'un chêne majestueux. Le village en paix. Mon Dieu qu'est ce que je suis bien. Au loin, j'entends juste quelques rires d'enfants. Ils jouent et laissent planer leur plaisir dans l'air ambiant. C'en est contagieux. Presque si contagieux que je serais amené, si ils restent encore ici, à me lever pour aller enfin voir Ino et lui filer le coup de main que je lui avais promis aujoud'hui. M'enfin, au fil de la journée, il s'est fait beau. Chaud. Envie de sieste. JE suis passé près du parc et voila.

    Allongé dans l'herbe, mes bras derrière ma tête, mes cheveux au vent, je laisse mon regard voleter de nuages en nuages. JE le laisse planer ici et là sans vraiment réfléchir à ce que je fais. Remarquez ça me fatiguerait en même temps. Donc je reste là. Un léger fourmillement dans mon bras droit m'indique qu'il est temps de changer de position. A regret, je me pose alors sur mon derrière et m'adosse au chêne qui se trouve derrière moi. Ah j'avais pas r'marqué qu'il y avait autant de monde dans le parc. Après tout, on est Jeudi, en plein milieu de la semaine. Hein? si je suis sencé aller au boulot? Voyez vous, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai choisi le métier de ninja. Et encore, je sais pas si on peut vraiment dire que je l'ai choisi après tout c'est de famille...M'enfin, on peut dire que ninja, en fait, c'est un mélange de militaire, de routier, de prof. Un peu de tout. Mais surtout de militaire, faut l'avouer. Quoiqu'en ce moment, je suis plutôt prof, comme peuvent en témoigner mes élèves du moment. D'ailleurs, mes élèves, puisqu'on en parle.

    Sa fait deux jours maintenant que je ne les ai pas vues. Deux jours après les avoirs invitées à manger chez moi toutes les deux. Je suis sûr que maître Asuma aurait fait la même chose. Notez que s'il l'avait fait pour nous, je ne donnerais pas cher de ses provisions après le passage de notre bon Choji. Toujours est il que j'ai reçu un sermon monumental après ça. Bon, Papa n'avait pas vraiment l'air contre, il était même plutôt heureux que son fils prenne des élèves à charge, en soulignant tout de même que sa devait être très fatiguant pour moi. Franchement, je confirme. Penser à elles tout le temps. ça commence à me taper sur le système. Faut que je prévoie les entrainements, veille à les faire évoluer... tsssk c'est chiant. Mais bon. Faut ce qu'il faut. En même temps, la jeune fille m'intéresse vraiment.

    Je passe la main dans les cheveux et observe les alentours d'un air distrait. J'ai deux Genin sous ma responsabilité: Seika et Naïlo. Seika est une Genin qui a des qualités certaines, et un bon entrainement devrait en faire un excellent élément pour le village. Par contre, ma seconde élève est un cas a part. Ca c'est certain. Sencée être Genin, voire même aspirante uniquement, elle a des capacités beaucoup plus élevées que ça. Notre dernier entrainement me l'a encore plus montré. Cette jeune fille est capable, malgré son rang supposé, de malaxer son chakra et de le faire changer de nature, pour en faire une technique Suiton. Rajoutez à cela le fait qu'elle n'a pas besoin d'eau au préalable et les capacités de réfléxion dont elle a fait preuve. Cette fille n'est pas Genin ou je veux bien demander à Temari de sortir avec moi.

    Je sursaute. Temari? Mais que... que fait Temari dans mon..mes... Je me mords les lèvres et sens des sueurs froides dans mon dos. Descendre sur mon visage. Ah un frissson énorme me parcourt avant de me laisser en plan
    .


    "Purée...qu'est ce que j'ai..."


    Levant les yeux au hasard, et tentant de trouver une issue externe à cette pensée Temarinienne, j'aperçois de longs cheveux gris-noirs sur un corp jeune et frivole.


    *Hum la voila tiens...*


    Bon. Dilemme. Me lever et la rejoindre. Et me fatiguer les jambes? Lui crier de venir et me fatiguer la voix? Je soupire fortement.


    "Fait chier..."


    Prends une grande respiration Et lance:

    " NAILO ! "


    J'espère qu'elle m'a entendu...


Dernière édition par Virgo Shaka le Dim 07 Juin 2009, 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naïlo
Civile/Déserteuse de Konoha/Niveau Chuunin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2009

Fiche Ninja
PV:
125/125  (125/125)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Dim 07 Juin 2009, 15:28

Belle journée en perspective, et Naïlo en profitait pour se reposer au soleil, elle aussi. Sa blessure à l'épaule commençait à lui faire moins mal, et c'était tant mieux. Les entorses et autres soucis du genre étaient bien des maux courants chez tout artiste de cirque qui se respecte, mais une plaie due à une arme perforante, bien moins pour une acrobate. Peu habituée donc à ce genre de douleur, Naïlo prenait sur elle et tentait de penser à autre chose. A l'hôpital, où elle était passée après ce fameux entraînement d'épreuve sensé tester ses capacités et avant de rejoindre Seïka devant le domaine des Nara, où les avait invitées leur senseï, on lui avait juste recommandé de prendre quelques jours de repos et d'éviter les mouvements trop brusques au niveau de son épaule. Sinon, tout allait bien, et la plaie ayant été bien désinfectée et soignée, elle guérirait vite. Et en attendant, Shikamaru lui avait laissé quelques jours de repos, dont elle profitait à présent au même endroit que lui.

"NAÏLO!"

Tiens, la voix du senseï... Il traînait donc dans le coin, lui aussi, et Naïlo le repéra bien vite. Le soleil rayonnant faisant briller ses longs cheveux noirs de reflets argentés les faisait presque passer pour gris, de là où il était, mais Naïlo n'avait toujours pas changé de rôle et donc, de déguisement. Cet avatar sous lequel il l'avait attrapée, rencontrée, puis prise sous son aile, la demoiselle y tenait, s'y raccrochait comme à une bouée de sauvetage. Certes ce jeune homme, shinobi prometteur déjà très talentueux et connu à Konoha lui avait accordé une seconde chance, ainsi que celle d'apprendre l'art du métier de ninja sous sa tutelle, et elle s'en sentait sincèrement honorée, mais cela ne faisait que trop peu de temps encore. Elle ne le connaissait pas, pas assez, pas depuis assez longtemps, ni réciproquement. Que savait-il d'elle, au fond? Quasiment rien. Et d'une certaine manière, c'était mieux ainsi pour le moment.

Ayant vécu tant d'années sous le couvert de ses personnages, cachée sous l'un ou l'autre déguisement et rôle qu'elle jouait, Naïlo ne se sentait pas prête à faire tomber le masque. Pas encore. Avoir avoué une partie de sa vie à Shikamaru, lorsqu'il l'avait coincée après cette histoire de vols à la tire, c'était déjà un grand pas qu'elle avait franchi, et un énorme effort de sa part. Le courage de tout dévoiler à quelqu'un, de se montrer telle qu'elle était réellement, elle ne le possédait pas encore. Cela viendrait sans doute un jour, mais quand, ça, elle l'ignorait. Et pour l'heure, qu'importait? Il lui enseignerait son art, plein de techniques qu'elle n'avait pu apprendre seule, l'évaluerait afin de lui donner un grade correspondant à son niveau réel actuel, et lui ferait obtenir un bandeau, signe d'appartenance au village en tant que ninja. Pour la jeune femme, tout cela représentait un énorme bond en avant.

"Nara Senseï!"

S'approchant alors de lui, la demoiselle s'assit à ses côtés, un sourire gai, aussi radieux que le soleil les baignant tous deux de ses rayons généreux en cette magnifique journée, au visage. D'ailleurs, sans doute inspirée par sa bonne humeur, Naïlo avait donné un peu de volume à sa longue chevelure noire, à présent ondulée plutôt que raide, comme avant.



"Bonjour! Vous vouliez me parler?"

Lui parler de quoi? L'interroger sur ses capacités, sur sa vie, son passé, son identité, sans doute? Après tout, c'était logique et normal. Pourtant, bien qu'elle se doute de la légitimité d'un tel interrogatoire, Naïlo ne pouvait s'empêcher d'espérer qu'il ne lui pose pas ce genre de questions. Pas encore. Elle ne se sentait pas prête à répondre. Du moins pas sur tout. Le sujet shinobis ne la dérangeait pas. Mais si Shikamaru l'interrogeait sur son passé, Naïlo se sentirait bien plus embêtée...
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/recit-du-personnage-f7
Virgo Shaka
Suna No Kenjin
avatar

Nombre de messages : 102
Village : Suna no Kuni
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche Ninja
PV:
250/250  (250/250)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Dim 07 Juin 2009, 17:18


*A la bonne heure...*






    Ben voila elle m'a entendu et se dirige vers moi d'un pas assuré, ses cheveux noirs brillant dans l'éclat du soleil de midi. Le temps qu'elle parcoure la distance qui nous sépare, une bonne vingtaine de mètres, je mets ma tête sur mon coude et l'observe arriver. Avec une mimique personnelle que bien peu de monde arrive à reproduire il paraît. Elle avance donc. Et là: une chose vient me titiller l'esprit...



    * La bourde...*


    Eh oui! une monumentale erreur de ma part. Je dirais même une erreur fatale. Fatale pour ma tranquillité. J'en fais donc le deuil une fraction de seconde en fermant les paupières. Allez bon. Lorsque je les rouvre, elle n'est plus très loin. Ce qui me laisse le temps d'observer, je dirais plutôt de la détailler. Son corps est mince et élancé. Elle est de taille moyenne et a les cheveux, ainsi que les yeux noirs. Sa démarche est assurée, enfin, plus ou moins. On remarque, dans sa façon de bouger le torse ainsi que le haut du corps, que sa blessure à l'épaule lui fait encore souffrir. Mais à mon sens rien de grave, d'autant plus que je leur ai laissé, à elle et Seika, quelques jours de repos pour recouvrir une parfaite santé et être d'attaque pour le prochain entrainement que je leur prévoyais dans un avenir proche. Très proche. Ses pas, eux, son gracieux. On distingue aisément, si on a l'œil exercé, une habile maîtrise de son corps et de sa façon d'être en général. Ainsi, ses pas son fluides, mais calculés au millimètre près, et la façon dont elle regarde son entourage rappelle celui d'une artiste de cirque devant son public. Fière et prête à suivre son devoir et ce pourquoi on l'a engagée. Ce pourquoi elle s'est entraînée.

    Tout cela est très engageant, vraiment. Néanmoins, son attitude se révèle quelque peu joyeuse. "Quelque peu" c'est un euphémisme, elle a constamment un sourire radieux au lèvres. Constamment une parole gentille. Toujours heureuse et pleine d'entrain. Et ça ce n'est pas normal. J'ai appris, au cours de mes longues années de ninja, que dans de nombreux cas, ce que l'on voit dès le premier plan n'est pas toujours révélateur de ce qui ce passe véritablement. Et j'en sais quelque chose, moi, le pire des cancres et pourtant, d'après Asuma sensei et la plupart des autres ninja, "un stratège hors-pair ayant des capacités cognitives phénoménales". Ca ça me fait un peu sourire. Franchement, tout le monde est capable d'autant que moi, voire même plus.

    Enfin, ce que je veux dire, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche, et ce quelque chose, en tant que Sensei, je dois le découvrir. Après tout, nous serons amenés à mener des missions ensemble avec Seika, et bon, je devrais nécessairement faire appel à elles, et leur faire aveuglément confiance. Mais avec des squelettes dans nos placards, nous ne ferions que plomber toute relation d'équipe et ne parviendrons qu'à faire échouer notre entreprise. Donc, aux petites cachotteries, j'oppose le franc-parler. La voila à présent près de moi et me demande si j'ai quelque chose à lui dire.

    Fermant les yeux, je les détourne d'elle et les rouvre au ciel. Installant un silence pesant pensant quelques secondes. Il me faut réfléchir à ce que je vais dire. Je dois être engageant et faire en sorte qu'elle m'accorde sa confiance, ou, du moins, la mettre en confiance, et les choses se feront ensuite. Humpf...fait chier. C'est dur. Faire preuve de tact, c'est pas mon truc. Pourquoi Ino n'est jamais là quand on a besoin d'elle? Tssssk... Bon tant pis. J'y vais et tant pis s'il y a de la casse.



    "Naïlo..."


    Merde, je coince. Manquait plus que ça tiens... Saleté. Je dis quoi là? Ah purée. Bon il disait quoi déjà Asuma? Heiuuuuu...merde je m'en souviens pas!!! Et Choji...haaaaa merde il a jamais su parler aux femmes non plus! Et puis zut.




    "Ah ba puréeee fait chier. Dis, comment on vous parle à vous? Sérieusement? J'ai jamais su comment on parle aux filles. Tu vois, faire preuve de tact, tout ça! comment on fait? tu le sais toi?"


    Je la regarde dans les yeux en disant ça et attends impatiemment la réponse. En espérant qu'elle puisse m'en fournir une.
Revenir en haut Aller en bas
Naïlo
Civile/Déserteuse de Konoha/Niveau Chuunin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2009

Fiche Ninja
PV:
125/125  (125/125)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Lun 08 Juin 2009, 14:12

Ecarquillant les yeux, Naïlo considéra son interlocuteur un bon moment, perplexe, sans répondre. En voilà une drôle de question! Et c'était là le plus fin stratège du village... L'on pouvait peut-être stratège en matière de guerres et combats divers, et bien piètre interlocuteur, mais à ce point, il y avait de quoi rire. Et c'est ce que fit Naïlo. Pouffant entre ses mains, elle éclata ensuite d'un rire gai, joyeux, plus qu'amusé face à pareille situation. Vraiment, ce senseï, elle l'adorait! Mignon, doué, et... drôle! Il lui fallut un moment avant d'être à nouveau capable de parler, ses phrases encore entrecoupées de fous rires qu'elle ne pouvait retenir.

"Pardonnez-moi, Senseï, c'est tellement drôle... Hem! Bref... Je ne sais pas trop comment vous conseiller. Vous savez... Fille ou garçon, c'est pareil. A moins que vous ne cherchiez des mots exprimant quelque chose de vraiment compliqué, il suffit de laisser parler votre cœur, vos envies... Si vous avez quelque chose à me dire, dites-le, tout simplement. Et si vous pensez que vous serez trop rude, ma foi, je pense que vous n'êtes pas quelqu'un de méchant, et que votre but n'est pas de me blesser... si?"

Ayant repris son sérieux, mais souriant toujours, plus doucement, sincère et attentive, Naïlo le fixait ses grands yeux, toujours noirs depuis qu'elle s'était engagée dans cette nouvelle vie offerte par Shikamaru lorsqu'il l'avait attrapée. Sans doute laisserait-elle un jour tomber le masque, après tout, quand elle serait prête. Quand elle se sentirait moins vulnérable, et suffisamment forte pour affronter le monde sous son vrai visage... En attendant, si le physique mentait, son caractère, lui, demeurait réel. La jeune femme ne jouait la comédie que sur son apparence, tandis que son cœur exprimait ses sentiments réels, lui, que ce fut en pensées, paroles ou actions. Et lorsqu'elle avait répondu à Shikamaru, de même, Naïlo s'était montrée aussi sincère que possible. Elle se sentait en confiance avec lui. Pas encore au point de tout dévoiler, de briser tous les tabous, et de se débarrasser de son besoin vital de déguisements et d'avatars préservant sa réelle identité, mais suffisamment pour se montrer déjà fort naturelle, tandis que d'ordinaire, elle jouait sans cesse toutes sortes de rôles qui ne faisaient que lui ressembler sans jamais la représenter réellement, entièrement.

S'allongeant sur le dos, bras croisés derrière la nuque et posant son mollet droit sur son genou gauche, elle observa le ciel, laissant son interlocuteur réfléchir à la réponse qu'elle venait de lui donner. Garder son regard fixé dans celui du jounin n'aurait servit à rien, sinon à augmenter le malaise de ce dernier à l'idée de dialoguer avec elle. Peut-être même que cela aurait rendu Naïlo elle-même mal à l'aise, au final, si Shikamaru avait semblé ne fut-ce qu'un instant chercher quelque réponse au fond de son regard vert dissimulé sous ces lentilles noires de jais... Ses yeux... Etranges, surnaturels, qui lui avaient valu bien des index pointés en sa direction... Ces grands yeux qui n'avaient au final rien de moche, que du contraire, envoûtants, spéciaux, et beaux, mais qui n'étaient pas comme ceux de tout un chacun, et cette différence suffisait à créer un rejet de ses congénères humains envers elle. Serait-elle née avec des cornes, des sabots, des griffes ou quelque chose d'autre d'horrible, Naïlo aurait compris, mais pourquoi s'acharner à rejeter quelqu'un juste parce qu'il est différent, quand la différence n'est en soi pas monstrueuse? Ok, elle avait des yeux au pupilles colorées et non noires, et ok, elle n'était pas bien grande, voire carrément naine, et après?

Pensive, nostalgique, la jeune femme soupira silencieusement, discrètement, et ferma les yeux, comme pour se concentrer sur le bien-être que lui procurait la danse des rayons du soleil sur sa peau, plutôt blanche, comme si elle ne sortait pas beaucoup au soleil, mais immaculée, à l'air doux comme une peau de bébé. Seuls quelques cals au niveau de ses mains rappelaient les nombreux exercices et entraînements difficiles qu'elle avait du suivre pour devenir aussi bonne acrobate. D'ailleurs, Shikamaru ne l'avait jamais vue au trapèze, sans quoi il aurait certainement été bluffé par l'élégance de ses mouvements, l'agilité et l'adresse dont elle faisait preuve, là-haut, sous un chapiteau... Les applaudissements du public, en revanche, Naïlo ne les réclamait jamais, et si elle les appréciait, c'était uniquement parce qu'ils lui donnaient l'impression d'être acceptée, appréciée. Elle n'avait rien d'une star de cinéma, et ne se la jouait pas. Naïlo ne se vantait jamais de ce qu'elle savait faire, peu orgueilleuse, et si Shikamaru l'avait trouvée élégante et fière dans sa démarche lorsqu'elle était venue à lui un instant plus tôt, c'était davantage parce que la jeune fille avait appris à se mouvoir avec souplesse que par orgueil de sa part. Se faire remarquer de pareille façon, c'était bien la dernière chose qu'elle souhaitait. Ce que voulait Naïlo, c'était une famille, pas des admirateurs lui réclamant un autographe...
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/recit-du-personnage-f7
Virgo Shaka
Suna No Kenjin
avatar

Nombre de messages : 102
Village : Suna no Kuni
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche Ninja
PV:
250/250  (250/250)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Mar 23 Juin 2009, 21:38


* Hummmm...*







    Comme je l'avais imaginé...comme je m'y attendais. Elle éclate de rire. Un rire franc et massif. Ben tiens. Préférant ignorer les rires incontrôlés de la jeune fille. Je me ramasse sur mes jambes et m'accroupis, joignant mes mains et fermant mon esprit aux alentours, je m'immerge dans ma reflexion. Bon alors mélangeons tout ça et voyons ce qu'on peut en tirer. Fermant les yeux, j'essaye d'assembler les idées qui s'articulent autour de cette reflexion. Mon élève par contre, ne cesse de rire. Faut avouer que ça dérange un peu. Mais bon. Je la laisse faire, après tout, quoi de mieux pour resserer les liens entre un sensei et son élève qu'une franche rigolade? Ah... bon je dois avouer qu'avec Asuma-san, il suffisait d'un après midi de sieste pour que nos liens en ressortent renforcés de je ne sais combien de fois plus. Et je vous vois venir: comment ça, "grâce à la sieste?" Ben je vous dirais que j'en sais rien non plus. Juste que c'est comme ca. Une sorte de connexion je suppose...?

    Enfin, passons. Ce qui m'interesse actuellement, c'est comment parler aux femmes, pour pouvoir une relation franche entre elle et moi. Alors selon ses dires, il faut laisser parler mon coeur. Soit. Et que me dit mon coeur? Bonne question tiens. Comment on fait pour écouter son coeur? encore qu'écouter son cerveau, je veux pas. Mais son coeur? Rolala... les filles c'est toujours compliqué, c'est bien ce que disait mon père tiens. " Shikamaru, les femmes c'est toutes les mêmes, qu'il disait, les faire faire ce qu'elles veulent faire c'est simple, c'est faire ce qu'on veut qu'elle fassent qui nous est fatal." Je lève les yeux aux ciel. Et lance, d'une voix déprimée.



    " Père...comme tu as raison... "


    Tiens? elle a arrêté de rire. Je tourne la tête vers elle, et la vois allongée par terre. LE regard dans le vague. Et là, je comprends tout à fait. M'allongeant à ces côtés, je savoure allègrement le silence qui règne entre nous. Le silence. Voilà quelque chose que je me plais à savourer. Le chatouillement de l'herbe rase sur ma nuque. La caresse du vent sur ma peau. Mes cheveux volant au vent. Quelques odeurs printanières apportées par les brises chaudes venant de l'ouest. Les rires d'enfant, courant dans le parc. Et puis, soudain, sans réfléchir, quelque chose sort. Seule. Intuitive.



    " J'aime bien m'allonger comme ça. Ne rien faire. Je pense que quand on a encore rien à dire, c'est la meilleure chose à faire. Et non, je ne te veux aucun mal. Tu n'as rien à craindre de moi Naïlo. Je ne veux que ton bien. "



    LEs secondes passent, et une autre parole irréfléchie m'assaille.


    " Du temps où j'étais Genin, nous passions des heures comme ça, mon senseï et moi. En dehors de nos interminables parties de Shogi, nous passions notre temps dans le parc, la foret. Juste pour profiter du temps présent de la vie. Pour un ninja, elle est bien trop courte parfois tu sais? Tu t'engage dans une voie sombre. J'espère que tu en es consciente, encore plus sombre que celle du pickpocket. Il est encore temps de rebrousser chemin... sinon... qu'aime tu dans la vie? moi c'est dormir, le shogi, mes amis...et euh... dormir... "


    Laissons faire les choses...c'est encore le meilleur moyen de ce connaitre..?
Revenir en haut Aller en bas
Naïlo
Civile/Déserteuse de Konoha/Niveau Chuunin
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2009

Fiche Ninja
PV:
125/125  (125/125)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Ven 26 Juin 2009, 15:02

"Tu t'engage dans une voie sombre. J'espère que tu en es consciente, encore plus sombre que celle du pickpocket. Il est encore temps de rebrousser chemin..."

Rebrousser chemin... Une voie sombre? Oui, certainement, si l'on prenait en considération les dangers encourus par les shinobis lors de leurs missions diverses et toutes potentiellement risquées, forcément, l'on savait pertinemment que cette voie n'avait rien de tendre pour quiconque choisissait de la suivre. Pourtant, bien qu'aimant la vie et peu désireuse de la perdre prématurément, Naïlo se sentait irrémédiablement attirée par cette voie, si sombre et dangereuse fut-elle. Ce qu'elle ignorait, c'était la raison de cet intérêt, de ce désir profond d'apprendre l'art des ninjas. Combattre ne l'intéressait pas plus que cela. Risquer sa vie en mission non plus d'ailleurs. Mais tout au fond d'elle, de son subconscient, de son âme elle-même, une petit voix emplie d'une étrange frustration lui criait de continuer, de foncer, d'apprendre, de progresser dans cette voie.

"Je ne sais pas pourquoi je suis ce chemin... Je le suis, tout simplement. C'est... plus fort que moi. J'ai l'impression que si j'échoue, j'en serais très malheureuse. Qu'il est très important pour moi de réussir, d'être capable de lancer ces jutsus, tout cela... mais je serais bien incapable d'expliquer pourquoi. D'autant plus que la violence n'est pas trop ma tasse de thé... je n'aime ni me battre, ni faire du mal aux autres. Et j'ai peur de mourir. Je n'ai pas envie de risquer ma vie... comme ça..."

Fixant toujours le ciel qui les surplombait, elle et Shikamaru, la jeune fille frissonna, tout son corps parcouru d'un léger tremblement à la simple idée des horreurs faisant partie du quotidien d'un shinobi aguerri. Non, elle ne voulait pas de ça, à aucun prix! Alors quoi? Pourquoi s'entêter à continuer? Pourquoi foncer vers une voie qui, en plus de lui être difficilement empruntable, la menait droit vers des objectifs qui n'étaient pas els siens? C'était étrange, et complètement incompréhensible. Sans doute ce passé occulté de sa mémoire, cette enfance dont elle ne gardait aucun souvenir, mais uniquement quelques sensations et impressions douloureuses, y était-il pour quelque chose dans ce désir incompréhensif d'apprendre l'art des shinobis. Mais là encore, aucune réponse ne lui était offerte. Naïlo, autant que ceux à qui elle tentait de répondre à ce sujet, nageait dans un brouillard total. Elle ne pouvait que suivre ses intuitions, écouter son cœur, et se laisser guider par eux...

"Sinon... qu'aime tu dans la vie? Moi c'est dormir, le shogi, mes amis... et euh... dormir..."

Question plus anodine et à laquelle pouvait répondre Naïlo, cette fois. Souriant légèrement, en repensant à cette dernière et à la réponse qu'elle allait y donner, la jeune femme tenta de tirer un trait sur sa précédente tirade. C'était dit, voilà, point barre, et elle préférait refermer le bouquin. Ce sujet la mettait mal à l'aise et surtout, elle-même ne possédait aucune clé capable de déverrouiller le tiroir de son esprit retenant prisonnière la réponse à toutes ces questions.

"J'aime bouger, vivre, rire... Avoir l'impression de voler, comme lorsque j'accomplissais mes figures acrobatiques, sous le chapiteau, me balançant d'un trapèze à un autre, ou lorsque je marchais en équilibre sur la corde raide et simulais des chutes faisant bondir dans leurs poitrines le cœur des spectateurs. J'aime la vie, ses émotions, ses joies... J'aime les gens..."

Une pause dans le discours de la demoiselle, tandis qu'elle rit en elle-même de la forme d'un nuage, au-dessus d'elle, qui lui faisait penser à la coiffure de son senseï actuel, comme un ananas... Oui, elle aimait la vie. Elle aimait les gens. C'était peut-être étrange, mais elle était ainsi. Naïve et innocente, elle croquait la vie à pleines dents, prête à faire des pitreries et des cabrioles si cela pouvait faire sourire autrui. Et bien qu'aucune raison particulière ne semble pousser pareille personne à suivre la sombre voie des ninjas, Naïlo l'empruntait, coûte que coûte, même si elle en ignorait la raison. Peut-être la réponse lui viendrait-elle plus tard, un jour... Peut-être. Ou peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/recit-du-personnage-f7
Virgo Shaka
Suna No Kenjin
avatar

Nombre de messages : 102
Village : Suna no Kuni
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche Ninja
PV:
250/250  (250/250)
PC:
675/675  (675/675)

MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   Dim 26 Juil 2009, 07:35


    " Mmmouahhhh... "




    Voici que commencent à poindre les premières lueurs du soir, facilement reconnaissables. Une brise fraîche vient titiller le dos nu de ma nuque, m'annoncant les premisses de l'hiver tandis que le zéphir se couvre de teintes orangées. Ayant noté comme moi les changements quotidiens, les usagers du parc plient bagage. Dans des rires, et d'autres des plaintes infantiles, la nuit reprends ses droits sur le village. Moi ça m'arrange, il se trouve que la faim commence à me titiller l'estomac, et j'avoue que retrouver la quiétude de mon lit ne serait pas du luxe à cette heure ci. D'autant qu'aujourd'hui, je n'ai pas eu le loisir d'effectuer ma sieste quotidienne. nandô... je me rattraperais demain tiens. Et malheur à celui qui osera me déranger... Je ne puis réprimer un sourire en pensant cela. Encore cette fichue promesse...pourtant je sais pertinnemment que je suis incapable de me fâcher contre qui que ce soit; si c'est papa, il me proposera une partie de shogi, j'adore ça donc je ne dirais rien. Si c'est Asuma-sensei ou encore un des membres de l'équipe, ils sont trop chers à mes yeux pour dire quoi que ce soit également. Du reste, si c'est maman... il va de mon intérêt de ne rien dire..

    Toutefois, si elle ma privé de ma sieste quotidienne, je dois avouer que je n'ai pas perdu mon temps aujourd'hui. Cette petite discussion m'a permis de connaître un peu plus mon élève. chose nécéssairie dans le fonctionnement d'une équipe. Même si certaines de mes questions s'avèrent toujours être sans réponse, notemment celle de la façon dont parler aux filles, elle a éclairé ma lanterne sur sa vision de la voie du shinobi. Plutôt optimiste d'ailleurs si j'en crois ses dires. Aimer la vie... je trouve que cela touche tout de même à l'euphémisme... nous n'ignorons pas elle et moi les dangers qui nous incombent vu notre rang... nous ne vivons pas, mais survivons. Malgré tout ce qui nous barre la route, nous détruisons les obstacles à notre volonté. Et nous devons avoir un certain recul sur tout ce qui se passe pour pouvoir lancer notre prochain coup.


    " MMMMouuuuuhaaaaaa.... "


    Un long baillement vient ponctuer le silence après la tirade de la jeune fille. L'optimisme est nécessaire, pour ce qu'elle va affronter plus tard, il faut qu'elle voie le bon côté des choses. C'est pourquoi je l'encourage à poursuivre ce chemin. Même si, à mon sens, cela doit être nuancé.


    " Ta voie du shinobi est originale... tout ce que je peux faire pour t'aider à avancer aujourd'hui s'avère être t'encourager et te donner les moyens d'accomplir ce que tu souhaites. N'oublie tout de même pas que le monde n'est ni blanc ni noir. Les nuances existent et j'espère simplement que tu pourras les différencier. Si tu y arrive, il n'y a aucun doute que tu ira loin ma petite."


    J'entame une marche lente vers la sortie du parc, et avant qu'elle ne puisse plus m'entendre, lui lance:


    " A bientôt j'espère Naïlo, j'ai bien aimé notre entrevue... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La belle et le flemmard[ PNJsation de Shikamaru + Naïlo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-