AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pique-Nique. [ • Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pique-Nique. [ • Libre ]   Mar 02 Juin 2009, 23:53

    Une jeune fille aux cheveux roses dormait dans son lit, un grand lit à deux places, ses draps roses étaient coordonnés avec le reste de sa chambre. Apparemment cette jeune fille aimait bien la rose. D'ailleurs, la couleur de sa masse capillaire était rose. C'était une couleur bizarre pour une chevelure, mais au moins, c'était très féminin. Elle dormait comme un jeune enfant, on pouvait l’entendre dire des petits " Je t’aime ", c’était mignon, voir adorable, elle devait sûrement faire un sublime rêve. Mais cela ne dura pas longtemps car elle entendit son réveil sonner du bruit traditionnel ...

    _ Bip ... Bip ... Bip ...
    _ La ferme !

    Un poing s'écrasa d'une force phénoménale, sur l'objet émettant ce bruit, insupportable, et celui, qui avait tiré la demoiselle de son réveil. L'objet se fit expulser de la table de chevet, où il était déposé, et fini sa route contre le mûr. À cinq heure, du matin, le réveil était dur, même très, et pourtant, elle devait se lever. Les yeux toujours clos, les cheveux décoiffés, elle poussa des petits soupires, en décalant une mèche de cheveux, déposée sur ses pulpeuses lèvres. Elle ouvrit lentement les yeux, pour sortir de sa lourde léthargie. Enlaçant fermement son oreiller, elle tourna doucement sur le matelas, prit de l'élan, et s'éjecta du lit, pour atterrir, debout, son coussin, toujours contre sa poitrine.

    La rage présente en elle, dès le réveil, elle partit, abasourdie, dans la salle de bain, où elle prit une grande douche, histoire de bien se réveiller. Une fois laver, elle sortit, enroulée d'une serviette de bain blanche, de la douche, et sécha son corps. Ensuite, Sakura alla dans sa chambre, et prit ses habits, et s'habilla, mettant ses habits de Kunoichi. Elle mit donc son petit T-Shirt rouge, avec l'insigne de son clan, un cercle blanc, au dos, et en bas, une mini jupe rose, avec en dessous, un micro shorty noir, puis, aux pieds, se mit ses longues bottes noirs de Kunoichi.

    Aujourd'hui, elle avait décidée d'aller se rendre au Mont Sakura, pour se détendre, et par la même occasion, se faire un petit pique-nique, seule. La jeune fille se rendit alors dans sa cuisine, et ouvrit le frigo. La demoiselle fouilla au première étage du frigo, et prit une petite boite de Ramens, puis, une des petits biscuits, des dangos, et des Umeboshi. Sakura sortit la nourriture du frigo, et mit tout cela dans un petit panier en osier, qu'elle prit en main.

    C'est ainsi que la demoiselle partit doucement en direction du mont Sakura. C'était l'endroit favoris de Sakura, de tous le village entier, comme Naruto pour Ichiraku, elle c'était cette endroit favoris, seulement, car déjà, cette endroit était tranquille. La tranquillité, voilà ce qu'aimait la petite fleur de cerisier, être calme, sans agitation et puis, les fleurs de cerisiers étaient ces fleurs préférée. Enfin, ça ne s'appelait pas vraiment " fleur de cerisier ", mais des Sakura, et oui, Sakura Haruno portait bien son prénom, les Sakura était rose, comme ses cheveux. Et puis, cette fleur lui ressemblait franchement... Le Sakura a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon, et sans se vanter, la jeune Kunoichi était une vrai beauté. Ses grand yeux émeraude brillant, ses doux cheveux rose, son silhouette élancé et svelte... Que demander de plus ?

    Quelques minutes plutards, Sakura arriva sur les lieux, et s'assit dos à un cerisier, à l'ombre, déballant son pique-nique ...
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Naruto
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 26
Village : Konoha Gakure No Satô
Date d'inscription : 28/03/2009

Fiche Ninja
PV:
395/395  (395/395)
PC:
585/585  (585/585)

MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Mer 03 Juin 2009, 01:00

Le lever, routine habituelle pour chaque habitant de cette planète, s'était à nouveau effectué, pour Naruto, dans le plus grand désordre. Tout d'abord, ses folies nocturnes, peuplées d'étranges combats où il dominait à lui seul nations entières du haut de sa fringale d'adolescent lui avaient valu une fantastique chute de son matelas, heurtant brutalement le plancher semi poussiéreux et compact, faisant grincer les dents des voisins encore endormis. Il va s'en dire qu'à presque trois heures du matin, occasionner un tel capharnaüm relevait de la plus complète bêtise, fusse-t-elle involontaire. Et quand bien même on frappa à sa porte à de maintes reprises pour l'obliger à ralentir l'étouffante cadence de ses ronflements insoutenables, rien n'y fit. Le jeune homme dormait aussi bien qu'un vieux sénile comateux et condamné. Bien vite, il construisit inconsciemment un lit de secours à même le sol, tirant entre deux ronflements sonores sa couverture dans laquelle il s'emmitoufla tel un nouveau-né, puis son coussin qui rejoignit presque immédiatement le dessous de sa crinière blonde. Plongé dans les bras de Morphée, le bienheureux vêtu d'un simple caleçon somnolait à présent, son esprit vaquant de songe en songe, de souvenirs en souvenirs, qui amenèrent une foultitude de sentiments bien étranges à son réveil.
Ce fut le jour qui se hâta de le réveiller. Un faisceau de lumière bien matinal pénétra dans la chambre obscure, chassant les ultimes recoins contenant quelques bribes de ténèbres et éclairant joyeusement le faciès détendu et souriant de Naruto. Il ne lui fallut pas plus d'une minute pour s'extirper de son état de végétation quotidien. Ses sourcils émirent un léger froncement agacé, et sous des paupières mi-closes apparurent deux sphères étincelantes d'un bleu vif peu commun. La bouche pâteuse, la bave au coin de la lèvre inférieure, cernes aux creux des yeux, il lui fut dans un premier temps difficile de reprendre ses esprits, car après une bonne nuit de sommeil le lever se faisait presque harassant et inintéressant. Il disparaissait au second plan et arborait le rang inférieur d'inutilité profonde. Mais comment réaliser son nindô sans affronter le monde éveillé ? Impossible, tout bonnement impossible. Ce fut de sa propre volonté, et non pas sous l'autorité familiale qu'il ne connaissait pas, ni même sous celle d'un réveil qu'il daigna poser pied à terre dans un silence presque religieux. Ses muscles engourdis par l'entraînement de la veille s'étaient néanmoins nettement fortifiés au cours des exercices pratiqués en compagnie de Ero-Sennin durant deux longues années. Un physique attrayant prenait peu à peu place sur les quelques rondeurs dues à la consommation excessive de râmen, chassant quelques paquets de graisse, les transformant en biceps et abdominaux solides. Le corps puisait dans ses ultimes réserves de gras, et l'Adonis faisait son apparition. Mais le physique n'était qu'une futilité aux yeux de Naruto. Ce qui importait, c'était une certaine ténacité mentale, couplée d'une maîtrise quasi-parfaite de ses jutsus. Voilà pourquoi l'entraînement au Taijutsu, qu'il avait prévu dès le début de la matinée, allait être à nouveau l'occasion de faire ses preuves.

Le rituel du lever fut immédiat. Bol de lait à l'affut, le précieux breuvage fut rapidement englouti et les quelques gouttes qui tombèrent au sol furent essuyées en un éclair d'un simple geste du poignet. N'omettant certes pas une douche bien rapide, un peu trop même, il se pressa d'enfiler sa confortable tenue orangée, jurant atrocement avec le bleu de ses iris. Le bandeau frontal, symbole de sa joie et de sa fierté de shinobi, vint rejoindre son front, enlisant par la même occasions quelques bouclettes blondes rebelles lui tombant sur les cils. Et afin de compléter ce tableau Ô combien habituel, une poignée de kunaïs et tout autant de shurikens vinrent s'ajouter au décor, glissant dans des poches, sinuant à travers les étuis, correctement rangés mais prêt à une utilisation brusque, quasi impromptue.

Le déjeuner chez Ichiraku allait devoir attendre, planning de la journée oblige, son petit-déjeuner consistant lui permettant en effet de tenir jusqu'aux alentours de midi, après quoi il s'offrirait un bon bol de ramens en guise de récompense. Sur le chemin qui le conduisait dans un endroit légèrement isolé du reste du village, l'échauffement débuta. Il sentit ses pieds heurter la surface lisse et à la fois rugueuse de ses sandales ninjas, et sa progression s'accéléra lentement mais sûrement. Confiant, Naruto trottinait désormais, gagnant de l'altitude à mesure qu'il s'éloignait de chez lui. De ce stade de semi-course, il passa au saut, de grands élans vifs et calculés venant appuyer son précédent éveil musculaire. Planant au dessus des bâtiments les plus imposants de Konoha, il prenait comme point d'appui les édifices comportant les surfaces les plus planes afin de minimiser les risques de chutes, aussi maigres étaient-ils. Le danger n'était pas inexistant, même pour un shinobi qualifié. Cette phrase, il la détenait de son senseï, le fougueux Sannin. La zone d'entraînement s'approchait dangereusement, et un sentiment d'excitation grandissait chez le jeune homme qui se languissait désormais de ne pas pouvoir s'exercer dès maintenant.
Mais un fait inhabituel vint perturber ses prévisions. S'arrêtant à mi-chemin, tel un félin aux aguets, il tourna brusquement la tête vers une zone plus fraîche et plus dégagée, le Mont Sakura. Un endroit Ô combien connu pour les jeunes demoiselles kunoichi et leurs galants chevaliers servants. Il avait à de nombreuses reprises eut l'occasion de voir quelques couples se former à l'ombre de ces hêtres aux racines protectrices, symboles de fertilités et de futur prometteur. L'odorat du ninja, développé pour tout ce qui touchait à la nourriture, le fit atteindre un état de transe lorsqu'il capta la sensation de nouilles chaudes, de viande, de légumes, bref, de râmen. Qui pouvait donc, à une heure aussi matinale, se permettre un hymen aussi raffiné au sommet d'une "vulgaire colline inutile" ? Il n'allait plus tarder à le découvrir.

Reprenant la cadence sans s'essouffler, il ne lui fallut pas plus de deux minutes pour atteindre la source même, ou du moins le pensait-il, de l'odeur exquise et palpitante. A l'ombre d'un des arbres les plus qualifiés en matière d'esthétisme, le cerisier, se tenait une personne tout aussi charmante. La coéquipière de Naruto, ou du moins, son ancienne coéquipière. Un vieil amour qui ne s'était jamais éteint, qui le brûlait encore de l'intérieur se raviva lorsqu'il crois son regard d'un vert émeraude rendant ses iris aussi brillantes que celles d'une pierre précieuse.


" Ohayô, Sakura-chan ! " prononça-t-il en se posant à deux mètres d'elle. Il accompagna cette parole d'un bref signe de la main et d'un sourire en coin, les yeux semi-plissés lui donnant un aspect félin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Mer 03 Juin 2009, 11:46

    La demoiselle sortit de son panier, une petite boite de ramen. Avant, elle détestait en manger, elle trouvait ça juste... Répugnant. Ça lui donne envie de vomir rien que d'en parler. En voir... Là, c'est encore pire. Elle n'osait même s'en approcher à moins d'un mètre. La Kunoichi était totalement dégoutée. C'est mou, c'est visqueux... Et le goût est fade. Mais depuis qu'elle en mangeait en compagnie de son équipier Naruto, enfin son ex-coéquipier plutôt, elle appréciait cette nourriture. Va savoir la raison ... Sakura ouvrit doucement sa boite de ramen, et prit les petites baguettes en bois, qui était dans son panier, qu'elle cassa pour les séparer, puis entama son repas...

    C'est alors, qu'une voix enfantine surgit de nul part, criant :

    _ Ohayô, Sakura-chan !

    Sakura-chan ... Ça devait être Naruto, lui seul mettait ce titre particulier à la fin du prénom de la demoiselle, ce titre affectueux qu'on utilise uniquement avec ses amis proches. Sakura tourna doucement la tête, le voyant, lui, Naruto Uzumaki. Elle regarda le jeune homme de haut en bas comme si elle croyait rêver et puis, en même temps celui-ci avait beaucoup changé, elle n'en croyait pas ses yeux. Le petit garnement qui n'arrêtait pas de faire des bêtises avait beaucoup muri ! En tout cas, il l'était en apparence. Cependant, il n'était pas le seul à avoir grandi, Sakura avait beaucoup grandit mais mentalement pas de taille, car elle n'avait pas pris plus de 5 centimètres en quelques années. Elle n'était plus la jeune fille pleurnicharde qui demandait de l'aide aux autres et qui restait en retrait, non, elle était devenue déterminée et s'était entraînée très durement en l'absence de Naruto. Elle avait notamment acquis la force titanesque de la Godaime ainsi que la maitrise parfaite du Ninjutsu médical. Cette fois, elle accompagnerait Naruto et ramènerais Sasuke ! Et elle savait qu'elle pouvait compter sur Naruto, elle avait toute confiance en lui et savait que lui aussi avait dû s'entrainer dur avec le Sannin légendaire du nom de Jiraya. Mais la jeune Haruno ne put remarquer un détail chez Naruto, bon c'est vrai qu'il avait beaucoup changé, notamment sa tenue vestimentaire qui était beaucoup mieux que l'ancienne, mais ...

    * Il est beaucoup plus grand, ou je rêve ?! Et bien Naruto tu as drôlement changé pendant quelques années ! *

    Oui, cela faisait quelques ans qu'elle n'avait plus vu Naruto. Pourquoi ? Il s'entrainait tout le temps avec Jiraya, et elle, avait décidée de poursuivre et d'intensifier encore plus son entrainement avec Tsunade, résultat, pendant 1 ans et demi, Sakura n'avait plus vu Naruto ...

    _ Naruto ! Ça faisait longtemps !

    Sourire aux lèvres, elle se releva doucement du pied du cerisier, et alla à la rencontre du jeune homme. Ah, Naruto ... Ce garçon ... Ce petit blondinet qu'elle frappait sans cesse, qu'elle traitait d'imbécile, de moins que rien ... Un blondinet tout de même qui lui avait fait serment qu'il allait ramener Sasuke, le garçon qui résidait à l'époque dans son cœur. Dès le début , Sakura éprouvait des sentiments amoureux envers Sasuke Uchiwa, à cause notamment de son attitude et de ses talents prodigieux. De ce fait, la plupart du temps, Sakura se contentait de montrer ses efforts afin de gagner son affection. Par la suite, elle se comportait davantage comme sa coéquipière et est la première à comprendre que Sasuke est prêt à abandonner le village de Konoha dans sa quête de pouvoir. Lorsque que ses craintes deviennent réalité, elle avait fait tout pour empêcher Sasuke de partir. Sakura avait confessait même les sentiments qu'elle éprouve à son égard mais ce dernier, quoique touché par ses mots, choisi tout de même de quitter Konoha. Depuis lors, Sakura s'était fixée comme principal objectif de ramener à tout prix Sasuke à Konoha à l'aide de Naruto. C'est d'ailleurs ce rôle qu'elle a toujours... Toujours inquiète au sujet de Sasuke, elle interdit quiconque désormais de lui manquer de respect. Oui mais ... Comment dire ... La demoiselle n'avait plus aucun sentiment envers Sasuke. Sasuke était désormais une chimère dans son cœur, un amour d'adolescence, depuis 6 ans, elle l'aimait, mais cet amour, qu'elle appelait impossible, vu que lui n'avait que peu de sentiment, et qu'il était loin, avait cessé, et plus aucune personne errait dans le cœur de la demoiselle, à croire qu'elle avait fait une croix sur les garçons, et préférait se consacrer aux missions. L'Haruno désormais, ne considérer que l'Uchiwa, comme ... Un ex-coéquipier, un ami, son première amour, mais seulement cela. La jeune Kunoichi, en repensant à Sasuke secoua la tête de gauche à droite, comme pour sortir l'image du Shinobi de son esprit.

    _ ... Tu veux te joindre au repas, Naruto ? Il y a tous ce que tu aimes, en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Naruto
Genin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 26
Village : Konoha Gakure No Satô
Date d'inscription : 28/03/2009

Fiche Ninja
PV:
395/395  (395/395)
PC:
585/585  (585/585)

MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Mar 07 Juil 2009, 21:06

Désolée de la longueur et du retard Miss x/

Les retrouvailles amenées par l'alléchante odeur du râmen cuit purent enfin aboutir. La première constatation qui effleura l'esprit obnubilé de Naruto fut le changement d'apparence de son ancienne coéquipière. Des cheveux longs, soigneusement entretenus, de son visage encore rond d'enfant gâtée, la kunoichi avait depuis opté pour une tenue plus mûre de jeune femme, signe évident de sa volonté d'oublier le passé et les erreurs irréparables qui s'en étaient suivies. La couleur de la tenue se mariait à merveille avec son teint et ses cheveux rosés. Sa silhouette s'était affinée et modelée au fil des saisons, d'agréables et voluptueuses courbes s'étant depuis dessinées sur son torse et le bas de son dos. S'attardant un bref instant sur le contour de son faciès égayé par la soudaine venue du jeune blond, il s'aperçut bien vite que ses lèvres pulpeuses, croquantes à souhait, la teinte fruitée de sa peau de satin et surtout son intense regard émeraude aussi ardant que l'aura maléfique de son démoniaque Bijuu ne pouvaient qu'envenimer cette beauté singulière. Le temps avait affiné ses traits, les rendant plus féminins et, par la même occasion, plus attractifs. Il se demande furtivement si son comportement avait changé : aurait-elle encore recours à la force si jamais Naruto lui cherchait des misères ? Sans doute. Placée sous l'égide de Godaime, Sakura avait très certainement du adopter, malgré elle, certains traits caractériels de Tsunade Baa-Chan. Deux années, presque trois, les séparaient désormais, mais en l'espace d'un instant et d'un seul regard, ce temps s'effaça aussi vite qu'il avait fui. Les jours et les mois d'absence de la part de Naruto furent bien vite oubliés.


" Très longtemps, ttebayo ! Je suis heureux de te revoir ! "

Il lui rendit son sourire, faisant plisser ses paupières renfermant deux orbes bleutées, héritages de son défunt père. La gaieté, mais également la fragilité de sa coéquipière lui avaient tant manqué durant ces mois de rude entraînement. Revenir transformé par le Sannin dans un village qu'il chérissait tant n'aurait pu être accompli que s'il avait foi en son rêve, et confiance en ses proches. Avide de changement et d'évolution positive dans cet avenir s'annonçant de plus en plus troublé, Naruto tenait néanmoins à ne pas dévoiler la facette de son âme qui regrettait les "années team 7". Mais en voyant son ancienne coéquipière, le souvenir de Sasuke se fit plus présent dans son esprit. Il revit son atroce métamorphose à la vallée, lors de leur duel, et, à nouveau, un sentiment d'impuissance s'accapara de son être, si vif qu'il baissa légèrement la tête, faisant vaquer son regard semi éteint sur les parcelles de nourriture flottantes qui composaient le râmen. La violence du combat avait été vaine, tout comme ses maintes supplications à l'encontre du Uchiha. D'un revers de la main au-dessus du bol, Naruto chassa quelques volutes de fumée venant se perdre dans son faciès, comme pour s'éloigner de ces pénibles souvenirs, et se retourna vers Sakura.



L'invitation soigneusement acceptées par le dévoreur de Râmens l'amena à annuler sa matinée, pourtant si méticuleusement planifiée, au profit d'un moment éphémère en compagnie de jeune garçon. Réunis autour de bols chauds, il entama le sien à grandes bouchées, oubliant de mâcher la viande tendre, les pâtes légèrement collantes, l'eau chaude lui coulant du coin des lèvres telle une abondante cascade, engloutissant tout ce qui avait l'occasion d'effleurer ses babines gourmandes. Baguettes chinoises à l'affût, la quantité de nourriture présente dans le bol diminuait vertigineusement, tant et si bien qu'au bout d'un long moment il daigna porter le récipient à sa bouche, goûtant du bout des lèvres et du palais le plat succulent, préparé amoureusement par un restaurateur quelconque. Manger du râmen, c'était décidément tout un art, un art exclusivement réservé à l'estomac du jeune blond ainsi qu'à ses papilles en ébullition gustative.


" Héhé, je suis de retour depuis quelques heures et j'ai déjà un rendez-vous avec toi ! "

Il aurait souhaité ajouter " amoureux" au beau milieu de cette phrase mais ses boyaux le tiraillaient à l'idée que Sakura puisse encore l'asséner d'un bon droit, le faisant ainsi valdinguer sur toute la longueur du mont. Il se contenta donc d'arborer un sourire à nuances félines en direction de la jeune femme, ses yeux semi-plissés dénonçant le plaisir malin qu'il prenait à s'empiffrer mais également à la dévisager, et ce malgré lui. Le plat était cuit à point, et il se demanda furtivement depuis quand l'aversion de Sakura-chan envers son plat favori avait disparu. C'était une preuve parmi d'autres que les temps changeaient, et, avec eux, ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Jeu 01 Oct 2009, 18:19

Nyuuh ! Désolée ! D: Naah il est hors de question de laisser Naru-chan. =|
Excusez-moi si ça pose problèmes mais je vais tout d'même répondre à mon RP. >.<"

" Très longtemps, ttebayo ! Je suis heureux de te revoir ! " il avait décidément toujours la phrase pour la faire sourire, celui-là ... C'était bien le seul garçon qui était aussi gentil avec elle, malgré qu'elle ai le respect d'autres Ninjas du village, à savoir pourquoi ... Sakura se questionnait souvent, se demandant pourquoi Naruto apportait tant de gentillesse et d'affection à la demoiselle ? Ok, c'était son ami et son ex-équipier, mais des fois des questions trottaient dans la tête de Sakura ... Des questions sur les sentiments du petit blond. Serait-il possible qu'il soit .. ? Non, oublie ça ma petite, Naruto allait sûrement être dans le futur avec Hinata, c'est obligé ! Elle l'aimait depuis enfant et ne montrait que la douceur pour lui, alors que Sakura .. Apars le puncher et le traiter de tout les noms, elle ne faisait pas grand chose ... Alala. On se demandait même si elle n'était pas amoureuse de Naruto par hasard ? Les sentiments de Sakura envers de l'Uzumaki avait grandement changé... Au début, Sakura considérait Naruto comme un idiot sans talent qui passait son temps à lui gâcher la vie et à pourrir ses plans lorsqu'elle voulait être seule avec Sasuke. Par la suite, les progrès et le dévouement de Naruto lui avaient fait changer d'avis, mais qu'un peu, seulement. Après que Sasuke ai quitté Konoha, Sakura avait supplié Naruto de le ramener. Cependant, Naruto n'y parvient pas mais avait promit de ramener un jour Sasuke à la fleur. Par la suite, Sakura passa deux ans et demi à s'entraîner afin de pouvoir aider Naruto lors de sa prochaine tentative. C'est aussi à cette époque que, prenant conscience de la dureté de la vie de Naruto, elle était devenu très protectrice envers lui et avait tout fait pour qu'il puisse surmonter ses obstacles. Même pour Sasuke, elle n'avait pas fait autant.

Sasuke ... Voilà que maintenant des larmes coulèrent le long de ses joues ... On dit que les larmes sont les cris invisibles d’un être désespéré. Sakura l’était. Mais dans toutes larmes s’attarde un espoir. Qu’il revienne ? Son vœu le plus cher. Les larmes prouvent l’amour mais n’apportent pas le remède. Cela est si cruel… Il y a des larmes d’amour qui durent plus longtemps que l’étincellement des étoiles. En était-elle capable ? Sécher ses larmes, oui. Mais pas son cœur. La vie est une larme qui coule sur la peau et qui s’en va mourir, épuisée, sur le sol de la destinée. Sakura en voulait à ses larmes… C’était comme si pleurer l’interdisait de l’oublier. Combien faillait-il de larme pour noyer un chagrin d’amour ? Elle ne les comptait plus…

Les yeux rouges et gonflés, la demoiselle n’en pouvait plus. Un mal de tête fit son apparition. Encore une douleur de plus… Mais une douleur beaucoup plus supportable que la principale. Des frissons désagréables parcouraient son corps. Maintenant, elle avait froid, elle avait l'impression de perdre la vie. Posant sa main sur sa poitrine, elle voulut serrer son cœur pour diminuer la douleur. Elle se contenta d’appuyer fortement et de pleurer encore. Qu'elle avait honte de se retrouver d'un coup comme ça devant Naruto. Qu'est ce qu'il ferait lui ? Il la consolerait, comme à son habitude. Il lui redonnerait espoir, il lui rappellerait sa promesse. Non ! Aucun espoir, plus rien ! Sasuke n’est devenu qu’un être infâme. Pourtant, Sakura continuait de penser à lui, tous les jours. Elle s’en voulait tellement… Elle s’en voulait de ne pas être capable de l’effacer de sa mémoire. Le pire était les souvenirs qui revenaient en flash back. Une image de leur entraînement avec Kakashi, une autre lors de leur mission à Kiri… Toutes ces images défilaient sans relâche, n’ayant aucune pitié pour cette Fleur qui fanait. Son être était plus que chamboulé. D'un côté elle se posait des questions sur " est-ce que j'aime Naruto ? " et puis d'un autre " est-ce que j'aime Sasuke ? ". Mais vers qui penchait le cœur de la Ninja médical ? Pfff... Dur à savoir ..

Miss Haruno releva son doux visage vers Naruto. Son regard était toujours le même : renfrogné. On pouvait toujours déceler la tristesse qu’elle venait de vivre. En effet, ses yeux étaient toujours rouges et gonflés. Elle essuya ses yeux et renifla ( Cochonne. xD ) étant toute honteuse.


    « D ... Désolée ... D'avoir penser à l'autre, ça me fait pleurer .. »


Ridicule, n'est ce pas ? Sakura se releva et s'approcha d'un arbre, posant sa main sur le tronc pour s'y appuyer, respirant un bon coup. Allez, courage ma vieille ... Oublies-le, il ne t'aime pas, tu n'es rien pour Sasuke. RIEN. Sinon il t'aurait écouté et serait toujours là auprès de toi et de Naruto, alors, pourquoi toujours te faire du mal à penser à lui ... ?


Compte Fondateur a écrit:
1) Je crois que Naruto va pas apprécier Wink

2) Je déteste qu'on prenne le Staff pour des cons Wink

3) Tu aurais pu prévenir par MP, et te justifier de ton inactivité avec ton second compte. Va lire les règles et respecte les un peu. Si un DC est jugé inactif, tu perds le personnage. Faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! Ca faisait des siècles que tu n'avais pas RP avec Sakura, et tu te repointes comme si de rien n'était ?! Tu sais qu'il y a des projets en cours et que j'ai repris Sakura en DC ? Ca te dit de respecter un peu le "travail" des autres ?! Tu as le droit de ne plus avoir d'inspiration pour tel ou tel personnage. Mais avoir un DC, c'est prendre un engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Jeu 01 Oct 2009, 18:29

  • Bâh désolée. J'savais pas. ~~"
    Puis j'avais plus d'inspiration avec ce personne & vu qu'aucuns membres a depuis mon inactivité prit le perso, j'croyais pouvoir le reprendre. Puis je te prends pas pour une conne. xD C'est bon je savais pas, pas la peine de commencer à t'énerver. ô_o Calmeees. Neutral Tu pouvais simplement me dire que j'pouvais plus le reprendre parce que patati patata.. =/ 'Fin voilà, désolée je savais pas & tu peux supprimer le Rp si tu ne veux pas que je poste avec c'perso. =/
Revenir en haut Aller en bas
Hebimiyasashii Myjasu
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 19/08/2008

Fiche Ninja
PV:
120/120  (120/120)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Jeu 01 Oct 2009, 18:36

Si je puis me permettre deux réactions :

1- Le personnage de Sakura a été repris durant ton absence, donc il serait de bon ton que tu te renseignes un peu mieux.

2- Le RP est clos pour manque d'activité, il n'attendait aucune réponse, c'est la règle.

Cela étant précisé, je crois que je peux vérouiller le sujet.

_________________
Narration / - Discours (de Myja) / *pensées*
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-kiri-f139/
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   Lun 13 Sep 2010, 03:58

Citation :

°¤ Evaluation ¤°

> Naruto : Tu aurais du me laisser encore un peu de temps bien que je comprenne ton désarroi ( si je peux me permettre de qualifier de tel ce que tu ressens en vue de cet échange qui prend feu > )
Je l'avais relu à plusieurs reprises, histoire de me mettre dans la peau de Sakura à ce moment précis, mais le mieux est qu'on fasse un autre RP ..
Difficile de reprendre le personnage de quelqu'un d'autre dans un tel moment.
Une belle introduction, un échange pourtant prometteur, il est rare de voir ces deux la ensemble, dans un tel endroit, on se délectait même de devoir apprécier ce moment, étant donné qu'ils sont rares, voire inexistants dans le manga !

Arrow Naruto : 5 points

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pique-Nique. [ • Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pique-Nique. [ • Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Mont Sakura-