AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'essence d'un Ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: L'essence d'un Ninja   Jeu 28 Mai 2009, 15:15

Le soleil, levé depuis peu de temps, éclairait faiblement le paysage de Kumo. Si les nuages, aujourd'hui, avait décidé de faire preuve de clémence et laissé quelques rayons se montrer timidement, ils ne lui laissaient pour autant pas tout la place. Mais son apparition signifiait que la journée commencait. Que l'entrainement commencait.
Celui ci, loin d'être aussi commun que les autres, consistait à faire progresser Tilika plus concrètement. Si la petite, depuis, avait compris qu'il lui fallait se renforcer un peu, elle n'avait pas encore ce qui différenciait une simple grosse brute d'un Ninja: Le Ninjutsu.
Mis à part les insupportables moutons qui broutaient toujours dans leur Royaume Etheré, s'il existait.
Ce matin, Seridan avait réveillé Tilika un peu plus tôt, pour s'assurer qu'elle aurait suffisament de temps pour bien se réveiller avant le début de l'entrainement. Il lui faudrait être attentive, un minimum tout du moins. Une heure plus tard, ils étaient sur place.
Sans plus attendre, le Genin entra dans le vif du sujet.


-"Tu es devenue plus forte, c'est un bon point. Seulement, pour l'instant, tu n'es pas un Ninja. Pas même un peu. Je vais t'apprendre un Jutsu de base qui réglera la question. J'espère que tu as bien lu le livre des Signes que je t'ai apporté la dernière fois. Sans ca, pas de Jutsus. Sans Jutsus........."

Pas la peine d'en dire plus. Sans Jutsus, elle serait juste une petite muette sans défense. Lui même avait grand besoin d'en apprendre, n'ayant pour l'instant ni le temps ni les ressources nécessaires à la création ou l'apprentissage de Jutsu de quelque sorte. Mais il restait confiant: N'avait il pas été assez consciencieux pour devenir Genin à 7 ans? Il n'aurait aucun mal à en apprendre un bon paquet en peu de temps. Pour l'instant, il devait se focaliser sur le fait d'apprendre ceux de base à Tilika.
Une idée germa dans sa tête. La petite montrait des signes de rebellion et d'indépendance de plus en plus prononcés. Une chose tout à fait normale, au vu de son caractère. Et s'il s'amusait un peu?


-"Je tiens à signaler, au passage, que je ne connais que deux Jutsus. Pourquoi, ca, t'as pas à le savoir. Mais sache que sur ce terrain, tu peux me dépasser en un rien de temps si tu te concentre bien......."

Pouvait elle vraiment se concentrer, maintenant? Si oui, elle maitriserait en plus l'art du Sang Froid, ce qui pour elle ne serait pas du luxe. Si non......c'était tout à fait légitime. Son impatience de faire payer cher à Seridan son attitude et la manière dont il l'éduquait serait sa perte aujourd'hui, lui montrerait qu'elle avait encore beaucoup à faire avant de se volatiliser loin de lui.

-"Pour l'heure, fais juste dix fois de suite les signes de la Chèvre, puis du Cochon, du Buffle et enfin du Chien. En avant!"
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Dim 31 Mai 2009, 11:01

Recevoir en guise de bonjour matinal les premiers rayons d'un soleil enthousiaste, à Kumo, c'était une véritable bénédiction. Tilika adorait certes la pluie, les orages et autres intempéries que la plupart fuyaient, elle n'en appréciait pas moins la douce chaleur procurée par l'astre solaire sur son visage, à son éveil, fut-ce très tôt le matin, en saison chaude. Habituée à se lever tôt, elle ne rouspétait jamais de ne pouvoir dormir davantage, depuis qu'elle vivait avec Seridan, et ce matin ne fit pas exception à la règle. De toutes façons, rouspéter, pour elle, c'aurait été faire la moue, faute de voix pour protester oralement, et une moue, Seridan l'aurait très facilement ignorée.

Plutôt de bonne humeur, la petite fille s'était donc levée, rafraîchie et habillée, puis avait englouti son petit déjeuner sans faire de chichi, avant de suivre son senseï jusqu'aux plaines foudroyées. Elle ne pouvait s'empêcher un sourire à chaque fois que son regard croisait celui du genin, semblant se retenir de pouffer de rire à chaque fois, et Kiny, de pareille façon, avait préféré fuir dans son monde que de prendre le risque de carrément énerver Seridan. Forcément, avec Tilika qui passait ses nuits dans les cauchemars d'autrui, elle ne dormait que rarement du soir au matin... Et lorsqu'elle était prise de ces insomnies, elle s'occupait comme elle pouvait. En l'occurrence, la petite chipie n'avait, cette nuit, pas résisté à l'envie de dessiner une fine moustache noire sous le nez de son tuteur, et le résultat était des plus comiques.

Mais lorsqu'il entama son discours concernant l'enseignement de son premier jutsu, tout sourire et toute envie de pouffer de rire s'évanouirent, et Tilika parut très attentive. Devenir rapidement plus forte que Seridan? Mais seulement si elle se concentrait? Ca, ça l'intéressait vachement! Mais s'il lui fut difficile de calmer son enthousiasme, reproduire les signes demandés dix fois de suite ne fut pas un problème pour elle. Ces foutus bouquins sur les signes et le chakkra, elle les avait lus et relus, et surtout, elle avait consciencieusement observé et appris à reproduire les signes permettant de lancer ces sorts de shinobis appelés jutsus. Muette de naissance, Tilika était habituée à utiliser ses mains pour communiquer. Produire toutes sortes de signes et de figures avec ces dernières n'était donc pas un problème pour elle. En revanche, la fabrication et la gérance de chakkra, c'était une autre paire de manches...

Enfin bon, pour l'heure, il voulait les signes, et il les eut. Concentrée, Tilika reproduit à la perfection la suite de signes incantatoires demandée, dix fois d'affilée, avant de s'arrêter et de fixer Seridan avec une impatience presque palpable dans le regard, avide d'en apprendre plus. Après tout ce temps passé à apprendre de la théorie, il passait enfin à la pratique! Autant dire que la petite en frétillait d'impatience et d'excitation, bien qu'elle se contint mieux qu'aurait pu s'y attendre le genin. La soif d'avancer, de progresser, de puissance de l'enfant dépasserait-elle enfin un peu son côté tête brûlée? En un an, avait-elle progressé à ce point? Sans doute un peu, en tous cas. Elle était certes une véritable peste quand elle le voulait, sous la tutelle de ce shinobi qui l'encourageait à vivre selon son Caprice, mais il fallait reconnaître qu'il trouvait toujours les arguments, qu'il savait presque toujours ce qui la ferait réagir comme il le souhaitait, et qu'il ne se privait pas d'en profiter... Le résultat était là... Malgré ses six ans, et malgré qu'elle ne connaisse pas encore de jutsu, Tilika possédait déjà plus de compétences appropriées à l'art ninja que bien d'autres enfants de son âge s'apprêtant à entrer à l'académie.

L'académie... Tilika se demandait souvent si Seridan pensait l'y envoyer, elle aussi. Tous les enfants y allaient pour devenir shinobis. Le diplôme reçu six ans plus tard, au terme de l'enseignement qu'on y donnait, vous garantissait l'obtention de votre bandeau ninja, et de votre titre de genin. Seridan allait-il la garder pour lui, l'enseignant lui-même jusqu'à ce qu'elle soit apte à passer l'examen genin, ou bien l'enverrait-il suivre ces cours avec tous les autres enfants? D'autant plus qu'il ne connaissait lui-même que deux jutsus; il venait de le dire lui-même. A la vitesse à laquelle il pouvait s'attendre de voir progresser son apprentie, Seridan devait se douter qu'il serait vite à cours de choses à lui enseigner... En attendant, Tilika venait de finir l'exercice, et attendait la suite, face à son senseï, impatiente, ne pensant même plus, sur le moment, à sa farce. Quoique... Un petit sourire ne pouvait s'empêcher de naître au coin de ses lèvres, son regard pétillant d'amusement se mêlant à son désire d'en apprendre plus sur ces fameux jutsus que comptait lui apprendre Seridan. Restait a espérer qu'elle tienne bon et n'éclate pas de rire à un moment ou à un autre... C'était tellement tentant!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Dim 31 Mai 2009, 11:20

Remarquant à peine les courtes crises de fou rire discret de Tilika, Seridan continua d'échaffauder ses plans. Que devrait il faire, exactement? Apprendre des Jutsus pour ensuite lui enseigner, ou bien lui permettre de les apprendre avant lui pour qu'il puisse mieux les retenir et donc, forcément mieux les maitriser? La question méritait d'être étudiée.
Reproduisant parfaitement les signes, ce que Seridan exigeait de la part de son élève, la fillette montrait une attention particulière et appréciable à cette lecon. Elle était en condition d'avaler et d'appliquer tous les conseils qu'il lui donnerait........sans doute.


-"Bien. Au moins, tu te rappelles des signes et tu les execute bien. Maintenant, en plus de les faire, il te faudra utiliser du Chakra. A ce concept s'ajoute une question.......as tu déjà utilisé ton Chakra pour invoquer Kiny ou même Khanuk? Si oui, ca peut nous faciliter la tâche."

Derrière son air sérieux et presque académique, Seridan avait spontanément, surpris de lui même, posé une question directe, mais camouflée: Etait elle capable d'invoquer Khanuk? Grâce à la réponse de Tilika, qui pouvait aussi bien deviner le sous entendu que ne se concentrer que sur son cours, et donc trahir sa capacité à invoquer un mouton plus conséquent que la fouine qui l'accompagnait presque partout, il pourrait en savoir plus. Si elle se trahissait, il saurait ce qu'il voulait savoir. Sinon.......cela voudrait tout simplement dire que la petite restait sur ses gardes, et était déjà très maligne pour son âge. C'était, à ses yeux et de loin, la moindre des choses pour l'intêret qu'il lui portait.
Pousser le vice un peu plus loin pouvait même l'aider à être fixé plus rapidement. S'il ne l'apprenait pas maintenant, il le saurait de toute facon, tôt ou tard.


-"Pour malaxer son Chakra, et donc être capable de l'utiliser, tu dois mélanger ton énergie spirituelle et ton énergie corporelle. Un Ninja Lambda les ressent à travers lui.....et fait de son mieux pour les mélanger. Celui qui ne ressent rien à encore beaucoup à apprendre. Et celui qui mélange mal ses énergies se retrouve à sec en deux secondes. Maintenant, essaie de malaxer du Chakra et de l'utiliser en faisant les signes, et dis moi si c'est aussi facile que lorsque tu invoques tes moutons."
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Dim 31 Mai 2009, 11:47

Invoquer ses moutons? De quoi parlait-il? Cela faisait certes un sacré moment que Seridan tentait de la convaincre d'apprendre à user de son kushiyose héréditaire, mais en vain. Il avait même préparé des rouleaux pour créer les pactes liant une invocation à son invocateur, mais la petite refusait systématiquement, depuis le début de cette première année écoulée auprès du shinobi, de tenter d'invoquer le moindre mouton supplémentaire. Kiny, c'était autre chose... En réalité, elle ne choisissait même pas spécialement de l'invoquer ou pas, et surtout, cela ne lui coûtait pas de chakkra de l'appeler quand elle le faisait. Quant à Khanuk, tout comme Seridan, Tilika ne l'avait jamais rencontré qu'en songe. Et il était hors de question, dans l'esprit de la fillette, de mettre en danger ses amis en leur demandant de se battre avec et pour elle. Quitte à encaisser les coups de Seridan ou d'un quelconque ennemi autre que lui, l'enfant préférait de loin les encaisser seule plutôt que de risquer de perdre un nouvel être cher. La perte de sa maman l'avait déjà bien assez affectée...

Quant au chakkra, voilà une belle colle que lui posait Seridan. Elle en avait bien lu le fonctionnement, mais n'était parvenue à le maîtriser que de façon très aléatoire et chaotique, jusqu'ici, lorsqu'elle s'y était entraînée. Le mélanger, le malaxer correctement et le doser comme il le fallait ne serait pas une mince affaire! Bien qu'elle ne soit pas du genre à facilement admettre une défaite ou une lacune dans ses entraînements, Tilika ne put que secouer négativement la tête en réponse aux interrogations de son professeur. Non, elle n'avait jamais invoqué ses moutons, non, elle n'avait jamais usé de chakkra pour appeler Kiny, et non, elle n'arrivait pas spécialement bien à maîtriser les énergies qui, une fois correctement dosées et malaxées en elle, auraient du lui fournir le chakkra nécessaire à l'incantation de jutsus divers.

Cependant, elle essaya tout de même. Après tout, si la plupart de ses tentatives s'étaient soldées par des échecs, elle savait y être parvenue au moins une fois ou deux, à les mélanger, ces foutues énergies. Le soucis, en elle, c'était son impétuosité, et le fait qu'elle possède énormément d'énergie spirituelle, pour beaucoup, beaucoup moins d'énergie physique. Ses mélanges se montraient donc particulièrement déséquilibrés et instables, et parfois, même, explosifs. Un jour, elle avait incanté, ainsi, un jutsu inconnu et dont elle ne se serait de toutes façons pas souvenue, mais qui lui avait pété à la figue avant même qu'elle ne pense à le balancer ailleurs, trop subjuguée par l'espèce de boule lumineuse étrange qu'elle avait fait naître entre ses mains ce jour-là. Elle avait bien retenté depuis de reproduire cet effet, mais en vain. Ce qui n'était sans doute pas plus mal, au vu de l'état dans lequel Seridan l'avait alors retrouvée, sans recevoir d'explications de sa part sur ce qui s'était passé, naturellement, trop honteuse qu'elle fut de son échec et de l'oubli de ce qu'elle avait fait exactement pour en arriver là...

*Mélanger ça... avec ça... comme ça... enfin, je crois... Gnnn... C'est difficile!*

Difficile, mais pas impossible, elle le savait. La question demeurant cependant, c'était de savoir si elle parviendrait à faire sortir quoi que ce soit de potable, là maintenant, alors que son senseï le lui demandait... L'énergie corporelle, elle en avait un peu. Pas beaucoup, juste un peu. Sa force venait principalement de son mental, à nul autre pareil pour une mioche de son âge et de sa condition, sans doute. Si elle parvenait à doser cette énergie spirituelle épatante qu'était la sienne, elle pourrait arriver loin! Mais parviendrait-elle à doser correctement cette énergie, à la mélanger avec son énergie corporelle sans l'envahir, et à faire ressortir le tout sous forme d'un jutsu potable? Ca, c'était une toute autre histoire... Et l'histoire actuelle, démontrée à Seridan quelques minutes d'efforts plus tard, démontrait davantage un total chaos dans le mélange fait par l'enfant qu'une maîtrise ne fut-ce que minime de ses énergies. Rien ne se produisait, puis, Seridan ressentit le chakkra de la gosse, un chakkra à la fois terriblement puissant pour une petite fille comme elle, du à sa grande force mentale et donc à son énergie spirituelle, et à la fois faible et très instable à cause de la trop petite quantité d'énergie corporelle mélangée à sa consœur corporelle... Et si la réserve d'énergie spirituelle de Tilika mettrait sans doute un moment avant de se tarir, on ne pouvait en dire autant de son énergie corporelle, ce qui épuiserait rapidement la petite si elle ne trouvait pas au plus vite le moyen de doser correctement ses deux énergies ensemble...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Dim 31 Mai 2009, 14:22

Semblant ne pas savoir de quoi parlait Seridan, Tilika essaya de malaxer son chakra. Au vu de la tournure des choses, elle n'avait pas l'air d'y arriver. Mais ce n'était pas surprenant. C'était sa première fois, et elle n'était encore qu'une enfant. Qui pouvait vraiment prétendre espérer d'elle qu'elle réussisse plus facilement que les autres? Lui. Tout simplement.

*Bon, va falloir encadrer ca.......elle a pigé le principe, mais c'est pas ca, vraiment pas ca.*

Tout en laissant Tilika s'épuiser un peu, afin qu'elle soit bien plus consciente de ce qu'elle se ferait subir en malaxant aussi maladroitement une énergie somme toute trop instable pour être utilisée, Seridan se remémora ses propres essais. Si ses entrainements physiques étaient, la plupart du temps, inspirés de Varosh, jamais il ne comprit comment son tuteur lancait ses jutsus simplement en l'observant. Ses signes étaient composés à une vitesse incroyable et son chakra lui venait aussi naturellement que l'air qu'il respirait. Dépité, il avait dû prendre sur lui pour encaisser cette découverte: Observer les choses ne suffisait pas. Il fallait aussi provoquer leur apparition. Ainsi avait il commencé, en tentant une autre approche, à construire sa mentalité, plutôt autonome, mais parfois dépendante, conscient qu'il ne saurait tout accomplir seul, sans pour autant se montrer plein de gratitude. Des heures de lecture lui avaient suffit à enfin dessiner, dans sa tête, une ébauche de ce qu'il lui fallait faire.

Des heures de lecture que Tilika avait elle aussi passé chez eux. S'il avait lancé son premier Jutsu assez facilement, à l'âge de six ans, elle saurait faire de même. Et son intuition se renforcait encore davantage lorsqu'une bouffée de chakra lui caressa le visage. C'était à la fois vivifiant et......mourant. Comme une bourrasque qui soulève une tonne de poussière, mais qui finalement n'est rien d'autre qu'une petite vague qui lutte desespérement pour ne pas disparaitre. Il fallait arrêter le désastre. Si la gamine était capable de faire cela, c'était uniquement par chance, tant la différence entre le dosage de son énergie spirituelle et celui son énergie corporelle était grande.

-"Ralentis ta production de Chakra! Imagine toi que tu as juste deux petits patés de sable jaune et bleu, et que tu veux, à partir d'eux, créer un paté qui possède la même taille! Prelève un minimum de chaque pour trouver un équilibre, au lieu de vouloir à tout prix créer une balance entre ton énergie corporelle et ton énegie spirituelle. Ni l'une ni l'autre ne s'accordent, en grande quantité, alors fais au plus court, même si tu n'es pas capable de lancer ton Jutsu. Le plus important, ce sera d'apprendre à malaxer ton chakra! Après, tu pourras tout apprendre, c'est vraiment la base de tout!"
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Dim 31 Mai 2009, 15:13

Pour s'épuiser, elle s'épuisait, mais étrangement. Quoique, pour Seridan, cela ne devait rien avoir de très surprenant, le genin connaissant presque par cœur sa jeune apprentie. Physiquement parlant, Tilika se fatiguait très vite. Quoi de plus normal pour une gosse de son âge? En revanche, psychologiquement parlant, aidée d'une force spirituelle hors du commun, la fillette tenait bon, et aurait pu tenir bon encore fort longtemps si son potentiel physique égalait son psychique. Mais voilà, ce n'était pas le cas. Et Seridan intervint à temps pour l'empêcher d'user inutilement toutes ses ressources avant d'avoir atteint un quelconque résultat.

"Ralentis ta production de Chakra! Imagine toi que tu as juste deux petits pâtés de sable jaune et bleu, et que tu veux, à partir d'eux, créer un pâté qui possède la même taille! Prélève un minimum de chaque pour trouver un équilibre, au lieu de vouloir à tout prix créer une balance entre ton énergie corporelle et ton énergie spirituelle. Ni l'une ni l'autre ne s'accordent, en grande quantité, alors fais au plus court, même si tu n'es pas capable de lancer ton Jutsu. Le plus important, ce sera d'apprendre à malaxer ton chakra! Après, tu pourras tout apprendre, c'est vraiment la base de tout!"

Des pâtés de sable? En voilà une drôle d'idée! Perplexe, Tilika fixait Seridan avec de grands yeux surpris et curieux, cherchant à comprendre ce qu'il lui disait, et au moins, à bien en retenir chaque mot. Après tout, de cette leçon qu'il lui donnait ce matin dépendait son apprentissage d'un tout premier jutsu, premier pas vers son bandeau de shinobi et surtout, vers ce qu'il signifiait pour elle. Protéger ce village ne la préoccupait pas autant que semblait le souhaiter Seridan, apparemment fort attaché à la défense de Kumo, sa patrie. Tilika, elle, voyait surtout en ce bandeau un symbole de son avancement vers la puissance qu'elle recherchait. Ensuite? Elle ne savait pas vraiment. Une envie de voyager, de partir à travers le vaste monde la titillait, mais pour l'heure, elle se savait encore loin de pouvoir atteindre pareils idéaux. Avant toute chose, il lui fallait apprendre. Emmagasiner, étudier, enregistrer, reproduire, répéter... S'entraîner, en somme.

*La même quantité? Mais... J'ai beaucoup plus de un que de l'autre; c'est pas facile!!!*

Fermant les yeux en une grimace qui la rendait presque comique, moue aux lèvres, la gamine s'efforça de faire mieux. Se concentrant aux maximum, petit à petit, elle découpa ses réserves d'énergies en petites doses, qu'elle tentait de mettre ensemble par petits paquets plutôt que de tout mélanger d'un seul coup. L'exercice n'avait rien de facile, et elle mit un bon moment avant de parvenir à réaliser concrètement ce que son esprit lui dictait de faire. Dans état presque second, comme si elle était en état de méditation profonde, Tilika mélangea deux petites doses de ses énergies, pour n'en faire qu'une seule. Ce n'était pas encore gagné, car ainsi, elle ne créait qu'une dose infime de chakkra, plutôt qu'une réserve en usant d'un mélange équitable entre ses deux énergies, mais c'était un bon début. Si elle parvenait à faire un mélange réduit comme celui-ci, sans doute parviendrait-elle, avec du temps et de l'exercice, à faire de même avec de plus grandes quantités d'énergies. Le tout, pour le moment, c'était surtout de parvenir à mélanger équitablement deux énergies fort différentes l'une de l'autre, et dont la quantité, en titre de réserves, différait énormément entre elles chez la petite.

La dose de chakkra créée, l'enfant rouvrit les yeux, fixant à nouveau son senseï. Le chakkra était là; et maintenant? La dose créée ainsi et malaxée avec beaucoup d'attention était suffisante pour une tentative de jutsu, mais pas pour deux. Quitte à tout reprendre depuis le début ensuite, elle pouvait toujours tenter d'incanter un jutsu, là, avec ce qu'elle avait malaxé comme chakkra. Sagement, donc, l'enfant attendait les prochaines directives de son tuteur, à présent que cette phase de création de chakkra était enfin accomplie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Mar 02 Juin 2009, 21:33

D'abors surprise, la petite commencait finalement à s'atteler de manière presque correcte à la tâche. De toute facon, elle y était bien forcée. Comment lancer un Jutsu sans même utiliser de Chakra?
Un "Tilt" traversa l'esprit de Seridan. Evidemment, l'énergie mentale et l'énergie corporelle donnaient naissance à une énergie qui possédait une puissance conséquente.......mais demandait leur mélange. Que se passait il lorsque l'on essayait de ne se servir que de l'un des deux? N'était ce pas là un bon moyen d'économiser du temps et bien d'autres choses encore? Bien entendu, au détriment de la puissance combinée dont le Chakra disposait, mais.........
Attiré subtilement vers un sujet qui l'interessait de plus en plus, comme ravi de ses propres trouvailles et objectifs, Seridan ne se reconcentra sur Tilika que lorsqu'il sentit son Chakra. Evidemment, bien faible. Mais bon, il lui fallait bien débuter par quelque chose. Plus tard, elle saurait mieux faire. Du moins, il vallait mieux pour elle.


-"Bien. Rappelles toi de ce que tu as fait, et tu pourras malaxer du Chakra plus facilement. A tes heures perdues, tu pourras t'entrainer à tenter de le maitriser........pour le moment, souviens toi des signes que je t'ai dicté, si tu t'en souviens, et compose les en te concentrant bien fort sur les mots "Bunshin No Jutsu!" Essaie."

Une explication somme toute simple que la petite pouvait comprendre sans mal. Elle avait attendu patiemment que Seridan lui dicte la suite des opérations, consciente, sans doute, qu'elle n'était pour l'instant que son élève. Et qu'elle n'avait que six ans. Et qu'elle était muette. Et qu'elle avait une santé fragile.
Tant d'handicaps qui faisaient qu'elle ne pouvait, pour le moment, que se contenter de ce qu'elle avait. La bonté de Seridan, axée sur ses intêrets et une curiosité insondable sur l'avenir de Tilika, était sa seule chance de pouvoir grandir de facon normale, quoiqu'un peu déséquilibrée sur un plan mental et parfois moral.
Mais elle avait avec elle des moutons à ne plus savoir qu'en faire. Et c'était, aux yeux de Seridan, bien suffisant, si pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Mer 03 Juin 2009, 15:30

La chèvre, le cochon, le buffle puis enfin, le chien. Après avoir répété dix fois ces quatre signes, Tilika les avait bien retenus. En revanche, elle avait beau chercher dans sa mémoire à quel jutsu ils donnaient lieu, elle ne parvenait pas à s'en souvenir. Et Seridan, s'il lui avait expliqué comment gérer son chakkra et quels signes composer, ne lui avait en revanche pas mentionné QUEL jutsu il était ici en train de lui enseigner. Allez donc réaliser un bunshin quand vous ignorez ce que vous voulez réaliser, justement! D'autant plus que selon son mental et sa volonté, le shinobi incantant ces signes décide non seulement de créer un clone, mais aussi, doit décider d'avance du nombre de clones qu'il souhaite faire apparaître, s'il peut en réaliser plusieurs. Sans indication quant au jutsu même qu'elle allait lancer sous peu, Tilika n'avait aucune, ou que très peu de chances de réussite.

Pourtant, lorsqu'elle forma les signes, quelque chose se passa. Pas exactement ce qu'aurait espéré son professeur, mais après tout, il avait omis de lui donner une information pourtant essentielle à la réussite de l'exercice, à savoir QUEL exercice exactement il était en train de lui faire faire... Une émanation de chakkra, presque parfaitement dosée bien que minime, un pouf, de la fumée, puis... plus rien. Juste un pouf et de la fumée. Ecarquillant les yeux, Tilika parut surprise, puis, sourit, amusée. Sans doute était-ce une technique pour surprendre l'ennemi, en créant de la fumée pour créer une diversion ou quelque chose du genre! Oui, ce devait être ça! Mais pourtant, n'existait-il pas suffisamment d'objets faisant partie de l'équipement de base d'un ninja pour éviter de devoir gaspiller du chakkra à faire soi-même la fumée? Des bombes fumigènes, ce genre de choses?

Perplexe, Tilika considéra Seridan. Après tout, c'était lui le professeur, lui qui devait juger de l'effet réussi ou non de ce jutsu qu'elle venait de lancer...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Jeu 04 Juin 2009, 22:10

Distrait par des équations tordues sorties tout droit de sa tête, traitant de plans plus ou moins complexes visant à résoudre tel ou tel problème ou à déclencher des réactions différentes, mais intéressantes, Seridan ne s'apercut pas, de prime abord, qu'il avait omis de donner une information capitale à Tilika: L'effet escompté du Jutsu qu'il lui enseignait. Mais était ce vraiment par négligence? Que nenni. Pour lui, il était évident que la petite avait épluché chaque livre qu'il lui avait confié, relatant des différents Jutsus, des différentes techniques qu'un Ninja de base se devait de connaitre: Prendre l'apparence de quelqu'un/quelque chose, marcher sur les arbres, se substituer à quelque chose, marcher sur l'eau........et créer un clone.
Mais l'explosion qui le tira loin de ses pensées venait confirmer une crainte qu'il avait malgré tout envisagé, tant le caractère de la petite muette était difficile à canaliser: Elle n'avait pas appris ce qu'elle aurait du retenir. Si tout y était, elle n'avait pu donner forme à ce qu'elle tentait, sans le savoir, de créer.


-"Les signes, le nom de la technique......ces deux seuls détails auraient dû te guider vers ce que tu étais supposée faire. Ton but, ici, est d'utiliser ton Chakra pour créer un Clone. Une technique idéale pour que ton adversaire ne sache plus qui de toi ou du Clone est la vraie Tilika."

Son regard se fit plus sévère, tandis qu'il mettait un point à son explication. Dans le fond, il n'y avait rien de plus fatiguant que de gérer un mauvais élève. Lui même avait donné peu, si peu de fil à retordre à la plupart de ses professeurs, tellement assidu qu'il surpassait presque tous les élèves. Seul le Taijutsu lui posait problème........mais il était alors si jeune.......

-"Au lieu de te vautrer dans les flaques d'eau quand il pleuvait, tu aurais dû étudier. Quand on n'a pas le niveau pour faire la maligne, on évite de s'enfoncer."
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Ven 05 Juin 2009, 12:18

Le Bunshin no Jutsu, mais oui! Voilà pourquoi Tilika n'était pas parvenue à donner forme à ce qu'elle avait pourtant bien réussi à invoquer: un clone! Et puis d'abord, cela ne lui arrivait-il jamais, à Seridan, d'oublier quelque chose? S'il fut élève modèle et premier de classe à l'académie, ce temps remontait à loin, et aujourd'hui, avec son niveau actuel pour un gars de son âge et soit disant ambitieux, il n'avait franchement pas de quoi être fier! Perdant son sourire au reproche que lui fit son professeur, la petite fille le fusilla du regard. Elle était sage et tentait de se montrer bonne élève, là, alors qu'il lui fiche seulement la paix au lieu d'encore l'énerver!!! Surtout qu'à présent, elle avait compris, elle savait quoi faire. Et elle savait qu'elle progressait vite, et qu'à ce rythme, Seridan devrait rapidement progresser lui aussi s'il ne voulait pas la perdre, parce que bientôt, elle se l'était promis, elle le surpasserait!

Bon. Chèvre, Cochon, Buffle, Chien. Les signes, maintenant, elle les connaissait par cœur. Un trou de mémoire, ça arrive à tout le monde, après tout. Mais Tilika se souvenait, maintenant. Le Bunshin. Son seul soucis, c'était ce problème de gérance de ses énergies pour en faire du chakkra bien dosé. Ca, c'était certain, elle allait devoir travailler encore longtemps dessus... Avoir une puissance psychique impressionnante, c'était bien, mais cela rendait difficile à l'enfant le dosage entre cette énergie-là, justement, et celle, bien moindre, de son corps physique... Après un dernier coup de fusil passé entre son regard et celui de Seridan, Tilika se concentra à nouveau, malaxant deux petites doses de ces énergies pour en obtenir une, potable, de chakkra, puis, réalisa les mudras nécessaires à la réalisation de son jutsu.



A côté de Tilika, une seconde apparut alors, dans un petit pouf de fumée similaire au précédent, sauf que cette fois, elle avait réussi la technique, et ce parfaitement. Son seul problème restait cette gestion du chakkra, à travailler. Mais pour ce tout premier jutsu qu'il lui apprenait, Seridan pouvait apprécier, comme il l'espérait, la rapidité avec laquelle son élève avait maîtrisé la technique. D'ailleurs, sans doute vexée par les dernières paroles de son senseï, comme s'il l'avait provoquée et qu'elle se sentait obligée de lui démontrer ce dont elle était capable, Tilika se concentra rapidement, une seconde fois, malaxant une seconde petite dose de chakkra, et refit les signes, invoquant un second clone. Elle aurait pu le faire immédiatement, en une seule fois, mais n'y avait pas pensé tout de suite, alors. Fixant ensuite Seridan droit dans les yeux, son regard sombre, additionné à son sourire fier, semblait clairement exprimer au genin ce que sa voix absente ne pouvait dire tout haut...

*Vous voyez, ce qu'elle sait faire, celle qui étudie pas assez? Non mais!*

Deux clones. Pour sa toute première leçon de ninjutsu, et sa première tentative de créer un clone, Tilika, encore une fois, venait de démontrer l'énorme potentiel qu'était le sien. Du haut de ses six ans, et malgré que tous les cours qu'elle ait reçus à ce jour en matière de ninjutsus ne soient que théoriques, voilà qu'elle réalisait ce jutsu à la perfection, et même, en double exemplaire. Certes, sa maîtrise de son chakkra restait largement à désirer, mais une fois celui-ci dosé et prêt à être utilisé, Tilika ne faisait pas un seul faux pas. Sa mémoire lui avait fait oublier quel jutsu naissait des signes demandés plus tôt, mais les signes eux-mêmes, elle les connaissais tous par cœur, et savait les réaliser avec justesse et adresse. Ne lui manquait qu'un peu d'assiduité à réviser certains points, mais le gros y était. Si elle maîtrisait aussi bien et rapidement le henge, nul doute ne faisait qu'elle passerait genin, rejoignant ainsi le grade actuel de son senseï, et ce avant même d'avoir mis un pied à l'académie, elle, contrairement à lui! Car ces deux jutsus, au final, le bunshin et le henge, étaient la clé permettant de passer l'examen de dernière année à l'académie, afin d'obtenir le grade de genin, son bandeau, et le droit de mener ses premières missions... Sans compter que l'on entrait à l'académie vers six ans, justement, pour y passer six ans également, et en sortir diplômé vers douze ans, donc... De ce côté-là, encore une fois, Tilika démontrait à Seridan l'avance qu'elle avait sur lui, d'office, dès le départ. Le genin allait-il suivre le rythme...?

=======

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Sam 06 Juin 2009, 13:02

Comme vexée, Tilika lanca un regard méchant à Seridan avant de s'exécuter. Détestant, comme à son habitude, les reproches qu'il lui faisait lorsqu'elle fautait, elle prouva à sa manière qu'elle
n'avait finalement pas passé tout son temps à se balader dehors. Tant mieux? Peut être bien. Le
clone qui apparut à ses cotés démontra sa capacité à maitriser son Chakra, si infime soit il, à la
perfection ou presque. Une prédisposition qui ne faisait nullement tâche au vu des attentes de son
tuteur.


*Bon.....ca, déjà, c'est vu. Maintenant, elle maitrise le Bunshin. A noter.......*

A noter parce que désormais, leurs entrainements allaient être plus intenses. Augmentant ses capacités de combat en maitrisant davantage de Jutsus, et surtout, en se renforcant, Tilika pourrait suivre la même cadence que lui......et même le surpasser. Et si les choses se passeraient alors mal
pour lui, il serait fixé quant aux théories, aux plans, aux pensées qu'il avait consacré au "projet
Tilika".
Mais pour l'heure, il s'agissait de la modérer. Transformer Tilika en une bête assoiffée de
puissance et de reconnaissance était tout sauf une bonne idée......et une idée originale. Des tarés
de cette espèce, il y en avait partout dehors. Non, il fallait quelque chose d'un peu moins
exceptionnel, mais avec une teinte qui rendrait la petite muette unique. Et pour ca, il lui fallait
développer quelque chose.
Quelque chose qui conserverait ce sourire provocateur de son visage. C'était là une preuve de son
intention de défier Seridan.


-"Au moins, tu es capable de ca. Mais ne te repose pas sur tes lauriers, un clone ne suff....."

Sa phrase ne trouva aucune fin. Sous ses yeux, Tilika créa un autre clone, comme pour afficher de
manière évidente la progression qu'était la sienne, comme pour lui indiquer qu'il ne serait bientôt
plus de taille à canaliser la puissance grandissante qui se manifestait en elle. Allait elle le
dépasser si vite? Sans doute. Plus qu'un fort potentiel, son élève possédait une grande envie de
remettre son tuteur à sa place. Devait il stopper cet élan ou l'encourager? Réponse évidente......


-"Voila ce que je voulais voir! Maintenant, je vais rester immobile. Attaque moi avec tes deux clones et essaie de le utiliser pour que je ne devine pas où tu te trouves. Je te préviens, j'en
massacrerai forcément un......."


Une provocation qui avait, somme toute, tout son sens. Ecorcher sa fierté en lui indiquant la différence de niveau encore évidente entre eux ne ferait que rendre plus difficile et instable sa
marge de progression. Si ses efforts pour devenir plus forte portaient ses fruits, c'était
uniquement par sa volonté, se muant petit à petit en obsession. Et loin d'être souhaitable, cet état d'esprit pouvait la mener, à plus court terme qu'on ne pourrait le penser, à l'anecdote de la bête assoiffée de puissance.......

Mieux vallait adoucir un peu les choses. Lui donner confiance sans pour autant la rendre rebelle pouvait garantir une mentalité moins étroite d'esprit. Quoiqu'avec elle, ce n'était pas gagné.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Sam 06 Juin 2009, 13:31

Forcément. Il massacrerait même les deux, sans aucun doute. Après tout, des bouquins, il lui en avait fait potasser un bon paquet, et si, sur le moment, Tilika avait oublié quel jutsu naissait des mudras demandés en début de leçon, elle n'ignorait pas les qualités et défauts de la technique du bunshin. Un clone n'a pas d'ombre, déjà. Et même si le soleil restait timide en ce début de journée, il était suffisamment présent pour que les ombres apparaissent clairement aux pieds de Seridan et de la vraie Tilika. De plus, un clone expose et disparaît dans un nuage de fumée au contact. Alors à quoi bon? C'était quoi, cet ordre stupide de l'attaquer avec ses clones??? On s'en sert pour piéger l'adversaire, pas pour l'attaquer de front! Ou alors il faut posséder le kage bunshin, qui lui est consistant et capable de manipuler le ninjutsu. Mais pour obtenir la maîtrise de ces clones-là, Tilika savait qu'il lui faudrait se rendre à Konoha. Projet enregistré dans son petit esprit malin, mais à ne réaliser que bien plus tard, évidement. Pour l'heure, donc, la voilà seule avec deux clones inconsistants face à son idiot de professeur, qui lui demandait un truc encore plus idiot que lui.

*Il demande n'importe quoi! Un bunshin simple, ça peut pas attaquer comme ça.*

Que faire? Sans compter qu'elle n'avait absolument aucune envie de se battre, là. Ce qu'elle voulait, c'était apprendre des choses qu'elle ne savait pas encore. Des jutus! Enfin, des... Sachant que Seridan n'en connaissait lui-même que deux, il ne restait donc qu'un seul jutsu que le genin pourrait lui apprendre? Quelle frustration! En même temps, cela signifiait peut-être qu'une fois qu'elle maîtriserait le second puis un troisième, elle l'aurait dépassé! Et cette simple idée la fit sourire à nouveau, de même que la moustache maladroitement dessinée sur le visage de son professeur, toujours là, en y pensant. Tilika ne put d'ailleurs s'empêcher de pouffer de rire en fixant Seridan qui, très sérieux lui, lui demandait de l'attaquer avec ses deux clones. Ce qu'il avait l'air ridicule!

Bon, pas le moment de se marrer de la mauvaise blague qu'elle lui avait faite dans son sommeil. Il était temps d'agir. Et pas question de se prendre inutilement des baffes, pour cet entraînement. C'était un entraînement au bunshin, pas au taijutsu, et le terrain associé à la situation ne permettait pas d'user des clones pour piéger l'adversaire. S'il voulait qu'ils l'attaquent, soit. Mais Tilika, de mauvaise volonté, décida tout simplement qu'elle n'irait pas se prendre des coups par simple devoir d'obéissance envers son professeur, cette fois. Cela ne lui apporterait rien, sinon des bleus et autres contusions dont elle se passerait volontiers. En revanche, s'il voulait tester son potentiel concernant la dite technique qu'il venait de lui faire réaliser, il ne serait pas déçu. Et de plus, ce qu'elle allait faire à l'instant l'entraînerait à mieux maîtriser son chakkra. Après tout, c'était là son principal point faible, actuellement.

Se concentrant, et tandis qu'elle envoyait ses deux clones se faire exploser par Seridan, elle malaxa à nouveau une part suffisante de chakkra, avant de l'utiliser pour créer deux autres clones dès que les deux premiers seraient détruits, et ainsi de suite. Tant qu'il détruirait ses clones, elle en créerait à chaque fois deux nouveaux, jusqu'à ce qu'elle maîtrise mieux son dosage d'énergies nécessaires à la fabrication de chakkra, ou qu'elle en arrive à court.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarian Seridan
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 09/07/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
265/265  (265/265)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Sam 06 Juin 2009, 15:17

-"TOUT FAUX!!!"

Détruisant rageusement les deux Bunshins qui le chargeaient, Seridan n'attendit même pas la création des deux suivants. Foncant vers Tilika, il apparut derrière elle, la menacant d'un Kunaï sous la gorge.
Elle n'avait pas compris son ordre, ou avait jugé plus utile de n'en faire qu'à sa tête. Par défiance ou par logique? Peu importait la raison, car la désobéissance était là, et il comptait bien la faire payer.
Le reflet du Kunaï l'éblouit un instant. S'il avait été un professeur Lambda, il n'aurait pas, de toute facon, hésité à le sortir et à faire prendre conscience, même de facon violente, à son élève qu'un Bunshin pouvait servir à autre chose qu'à apparaitre en double exemplaire, aussi inconsistant soit le clone.


-"Je t'ai demandé de faire quelque chose, il me semble. Ne pas obéir à mes directives, c'est rejeter un enseignement qui t'a, de ce que je sais, permis de bien te débrouiller jusque là....Haaa?!"

Grimacant de surprise, Seridan observa son Kunaï. Avait il rêvé, ou son reflet présentait un défaut? Son Kunaï était il ébréché? Non. Il était en parfait état. Il n'y avait alors qu'une explication à l'anomalie qu'il venait d'apercevoir: Elle était réelle. Elle était là, comme un intrus dans une fête où personne ne l'avait invité, comme un mouton dans un troupeau de loups affamés.
Comme une moustache sur un Genin à peine sorti de l'adolescence. Et nul besoin de cogiter pour savoir d'où avait pu pousser cette pilosité soudaine. Abaissant son Kunaï et posant sa main sur la tête de Tilika, l'empoignant fermement, Seridan lâcha quelques mots dans un soupir.


-"Tu pourras t'amuser à ca quand les circonstances te le permettront. Si tu veux jouer à ca, je peux m'amuser à souiller tes vêtements ou à mettre de la peinture noire sur tes cheveux.....au choix. Bref, revenons au sujet initial. Un Bunshin, c'est pas seulement une copie fantôme. C'est aussi une magnifique occasion de tromper l'ennemi. Et pour ca, rien de tel que de se mêler aux clones. Si tu restes en retrait, l'ennemi ne craindra rien et foncera directement vers toi......tu auras dépensé du Chakra pour rien. En outre, tu as perdu une belle occasion de m'en coller une en pleine tête."

Nul doute qu'elle aurait en effet exulté de joie à l'idée d'avoir pu lui porter un coup. Jouer sur ce détail avait peu d'importance, mais qu'importait? En revanche, il y avait un autre détail à régler. S'il voulait avoir la paix et ne plus subir de farces, Seridan devait canaliser la malice de Tilika. Pour ca, il lui fallait quelque chose.
Ou quelqu'un.


-"A l'occasion, je t'emmenerai voir Kamenchii-senseï. Je ne doute pas un seul instant de ton envie de partir de chez moi et de quitter Kumo, mais tant qu'à faire, autant posséder autre chose qu'un Jutsu de clonage........"
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Sam 06 Juin 2009, 16:37

Kamenchii senseï? Pour lui apprendre quoi, d'autres jutsus que Seridan, lui, ne pouvait lui apprendre? Pourquoi pas. Quant à quitter Kumo, elle y avait bien pensé, certes, mais pas tout de suite. Ce village recélait de bien d'autres shinobis plus ou moins puissants, et tant que l'un d'eux aurait quelque chose à lui apprendre, Tilika resterait. A quoi bon quitter une mine d'or avant d'en avoir extrait toutes les pépites? Pas qu'elle fut manipulatrice et conspiratrice de la sorte, mais forcément, l'état d'esprit de Seridan finissait par déteindre, au moins en partie, sur son élève. A vivre avec quelqu'un, l'on mime souvent ses traits de caractère, d'autant plus lorsqu'on est aussi jeune et influençable qu'une gosse de cinq à six ans...

*Aïeuh!!! Il me fait mal!*

Ses cheveux empoignés fermement par le genin, la petite fille fit la grimace. Forcément, ce n'était pas agréable, et surtout, c'était bien plus douloureux que de se faire peindre une fausse moustache sur le visage. C'était injuste et brutal de la part du shinobi, à l'idée de Tilika. Se débattant donc, elle tenta de se libérer de cette emprise peu confortable que son tuteur maintenait sur elle. Si seulement elle était plus grande et forte! Si seulement elle connaissait d'autres jutsus! Si seulement... Si seulement! Mais avec des "si", l'on met Kumo en bouteille, c'est bien connu...

*Bêêêêêêêê! Qu'il est méchant et bête, le senseï!*

Se moquant de Seridan, Kiny venait d'apparaître dans son dos, de façon à ce que Tilika l'aperçoive mais pas lui. Le temps de tirer une langue effrontée au genin, ce qui fit à nouveau pouffer de rire la jeune invocatrice de l'agneau, puis Kiny disparut à nouveau dans son univers éthéré, après un clin d'œil à Tilika. Le message était passé. Oui, elle était encore petite et faible, mais elle progressait vite. Et elle possédait déjà bien plus de puissance et de connaissances maîtrisées en matière de jutsus que Seridan à son âge. Elle ne devait donc pas se décourager ou baisser les bras devant son professeur. Sans compter que depuis peu, elle possédait également un allié de taille dans son combat... Seulement, ça, elle ne le dirait pas à Seridan. Il le découvrirait bien assez tôt, sans doute lors d'un quelconque entraînement dans lequel il penserait avoir le dessus. Lui dire tout de suite n'aurait rien de drôle, et le réjouirait sans doute, depuis le temps qu'il enquiquinait Tilika avec ce don de kushiyose qu'elle possédait. Et si Tilika désirait certes progresser, elle ne désirait en revanche pas réjouir Seridan. Bien que les deux fassent la paire, en fait, le genin souhaitant qu'elle progresse...

En attendant, qu'importait ce qu'il lui ferait subir le restant de cette journée. Elle avait atteint en peu de temps le but fixé ce matin: réaliser un bunshin. Et sous peu, elle apprendrait bien d'autres jutsus, sous sa tutelle ou celle d'autres shinobis, à commencer par son senseï à lui, apparemment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   Jeu 09 Sep 2010, 23:42

Citation :


°¤ Evaluation ¤°

¤ Oui, dommage, j'aurais aimé voir Sarian se prendre une pêche de la part de la petiote >>

-----

Bel entraînement, progressif et d'une certaine rigueur. Je manque un peu d'idées pour commenter ce topic Neutral . Tilika manipulatrice, oO carrément, il ne faut pas se fier aux apparences en fait >>
Une fois de plus, un topic agréable à lire, on s'intéresse à la progression de la moutonne, et à la personnalité de messire sadique. L'arrivée de Kiny est toujours sous les projecteurs, merci j'ai bien rigolé >> Vous êtes doués tous les deux, hate de voir un éventuel combat entre lui et Tilika, même si ca va prendre surement un peu de temps.

Arrow Tilika : 12 points / Sarian : 10 points
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'essence d'un Ninja   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'essence d'un Ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes-