AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mer 27 Mai 2009, 19:36

Six ans, toujours aspirante, et toujours sous la tutelle de Seridan: telle était la situation actuelle de Tilika. Oh, rien de bien méchant... Un senseï qui savait comment la prendre et la former, et qui désirait, d'une certaine la même chose qu'elle, à savoir la faire progresser et qu'elle devienne indépendante. Quoi demander de plus? Ben, de l'indépendance, justement. Sage et toute mignonne face au commun des mortels, Tilika savait se montrer particulièrement bornée dans certains domaines et face à certaines personnes. Sa fierté et son désir de progresser dépassait parfois ce respect qu'était parvenu à faire naître Seridan à son égard. Aussi, la désobéissance, directe ou indirecte aux ordres, conseils et recommandations diverses de son tuteur, était encore souvent de mise, même si, la plupart du temps, la gamine s'en sortait plutôt bien. Chance insolente, ou potentiel réel? Difficile à dire, et c'était aussi l'une des raisons qui poussèrent Tilika à entrer au bureau des missions, ce jour-là.

Discrètement, toute petite qu'elle était, elle se faufila jusqu'au tableau sur lequel étaient affichées les différentes missions de rangs D et plus. Elle n'était pas encore genin, juste aspirante, et ne possédait même pas de jutsu, quasiment. Mais la curiosité et son envie d'aller de l'avant l'emportèrent sur sa raison et ce qu'elle savait des lois de l'univers des shinobis quand ses grands yeux violets sombres parcoururent ces quelques lignes:

Citation :
Rang D
[ Récompenses : 250 ryos + points de rps distribués en fonction des posts à la fin de la mission ]

Nom : Casse cou
Type : Surveillance
Lieu : Kumo no Kuni

Description :
Le fils de Madame Tanaka est un aspirant ninja très casse-cou ! Si bien qu'il y a peu, en s'entraînant, il est mal tombé, et s'est cassé le bras. Il a l'interdiction de sortir de chez lui, malgré ses vives protestations. Mais Madame Tanaka doit s'absenter cette après-midi, et elle a peur que son fils en profite pour jouer à l'intrépide... Votre mission est de garder le jeune Oroki, et de l'empêcher de sortir faire le mariole, et de se faire encore plus mal.

Composition de l’Equipe : Genin seul
Spécial :

-----------

Un genin? Il fallait un genin pour garder un enfant? Réfléchissant, Tilika se dit qu'un genin, en général, ça avait dans les 10 à 12 ans, au moment où ils sortaient de l'académie et recevaient leur brevet et leur bandeau. Elle n'avait que la moitié de cet âge... Mais pour garder un enfant, et en faire une mission, sans doute ce gamin devait-il avoir la même tranche d'âge qu'elle. Et de là, son esprit fit rapidement le tour de la question: quel gamin de son âge pourrait réellement se montrer plus têtu qu'elle? Seridan lui-même ne pouvait pas toujours dissimuler à son élève à quel point elle pouvait taper sur les nerfs, quand elle s'y mettait! Oh, bien sûr, Tilika n'avait pas l'intention d'énerver davantage un gamin qui devait d'ores et déjà être du style hyperkinétique, mais s'il voulait jouer au plus fort ou au plus malin avec elle, il aurait du fil à retordre. Bref. Trêve de pensées farfelues, il fallait agir.

*Ils voudront jamais me donner de mission, si je suis pas encore genin...*

Cette vérité, Tilika ne l'ignorait pas. Son air dépité passant du tableau de missions au bureau derrière lequel un shinobi signait les décharges de missions et donnait les récompenses en ryos et autres à ceux qui venaient d'en accomplir n'aurait trompé personne. Mais tous ici avaient bien autre chose à faire que de se soucier de la petite fille, qui d'ailleurs ne resta pas bien longtemps. Les mains dans les poches, ayant soigneusement mémorisé l'adresse et les noms à retenir pour la mission qui l'intéressait, Tilika rentra chez elle, le temps de préparer son plan. Seridan s'entraînait encore avec son équipe à lui, et lui avait laissé pour mission, aujourd'hui, de ranger l'appartement et d'étudier un bouquin sur l'art de maîtriser son chakkra. Tâches barbantes, en somme.

*Bon. Si je réussis, je gagnerai peut-être 250 ryos, aussi...*

Elle ne manquait de rien. Seridan y veillait, et lui confiait même une somme régulière et respectable d'argent de poche, aussi désireux qu'elle-même de la voir gagner en indépendance. Seulement voilà, l'argent reçu de Seridan, c'était bien joli, mais elle ne l'avait pas gagné sans son aide, justement... C'était là que le bas blessait, et ce pourquoi Tilika tenait tant à gagner, au moins une fois, de l'argent par ses propres moyens. Décidée, les poings serrés, elle se releva donc, rangea aussi vite et sommairement que possible l'appartement, mais correctement malgré tout, puis, sortit et se dirigea vers le domicile de Madame Tanaka.

Après une année entière passée à vivre dans ce village, la petite fille le connaissait bien. Aimant en parcourir les ruelles les plus étroites aux allées les plus vastes dès qu'il se mettait à pleuvoir des cordes et que les gens préféraient rester enfermés, bien à l'abri chez eux ou ailleurs, elle en connaissait chaque recoin, chaque détour ou raccourci, et adorait y vadrouiller, sans autre but que de prendre l'air et d'être seule et tranquille. Des amis, elle n'en avait pas encore, passant le plus clair de son temps seule dans des endroits que les autres enfants ne fréquentaient pas, ou en compagnie de Seridan, qui n'attirait pas spécialement à lui les autres gosses non plus... Trop différente et mal dans sa peau pour oser aller vers les autres, Tilika n'avait, à ce jour, pas encore trouvé de compagnon de jeu, de copain ou de copine avec qui partager des secrets. Cela viendrait peut-être, mais pour l'heure, là n'était pas son principal objectif...

*Nous y voilà. J'espère que Madame Tanaka me croira... Et que ça ira avec Oroki... Je ne le connais pas du tout...*

Elle angoissait un peu, forcément. C'était sa toute première mission, et elle n'avait même pas l'autorisation de la faire. Mais voilà, elle était bornée, et avide d'indépendance et de progrès. Si elle ne pouvait pas aider un garçon de son âge à se tenir tranquille une petite après-midi, que pourrait-elle donc faire de mieux? Un ninja, ça fait des choses bien plus difficiles, encore, après tout, non? Déglutissant, Tilika prit une bonne inspiration, puis, sonna à la porte de Madame Tanaka, tout en priant intérieurement pour que tout se passe bien ensuite...

==============

Spoiler:
 

PV => 75/75
PC => 175/175

_________________


Dernière édition par Tilika le Lun 15 Juin 2009, 19:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Ven 29 Mai 2009, 00:40

~~ Narrateur : Oroki Tanaka, gamin casse-cou. Lieu : dans sa chambre. ~~


Oroki, brillant apprenti dans les arts ninja tournait en rond dans sa chambre. Quel plaie, ce bras en écharpe ! Depuis une semaine qu'il était blessé, il n'avait pas réussi une seule fois à sortir de chez lui, sa mère lui imposant de rester à la maison. Pourtant, il ne comptait plus les fois ou il avait essayé, mais quelque soit la manière dont il s'y prenait, il n'avait encore jamais réussi à tromper la vigilance de son extraterrestre de maman. Car il commençait sérieusement à croire qu'elle avait des pouvoirs paranormaux, à toujours savoir quand il allait essayer de s'enfuir, et comment. Jusqu'à présent, il n'avait jamais soupçonné qu'elle soit si forte, mais maintenant il se demandait même si, dans la même situation, ses senseis de l'académie seraient capables de semer sa mère.

Dans un geste rageur, le gamin expédia son pieds dans un de ses livres, un tome illustré sur la maîtrise du henge, et l'envoya s'écraser contre un mur. Marre de la théorie ! Ce qu'il voulait, c'était de la pratique ! Comment pouvait-il entretenir son fabuleux corps d'athlète s'il ne pouvait pas escalader des arbres, ou affronter d'autres aspirants dans de sanglants combats ? Et son talent inné pour le Ninjutsu ? Comment pouvait-il en faire la démonstration s'il restait bloqué dans sa chambre avec ses jouets comme seuls spectateurs ? Il fallait vraiment qu'il trouve quelque chose, et au plus vite !

Tiens ? Quelqu'un sonnait à la porte. Qui cela pouvait-il bien être ? En fait, il s'en foutait. Ce qui importait, c'est que sa mère allait devoir déverrouiller la porte d'entrée et, qu'avec un peu de chance, il arriverait à se glisser dehors.



~~ Narrateur : Madame Tanaka, mère aux pouvoirs extra-terrestres. Lieu : vestibule de la maison des Tanakas. ~~



La porte s'ouvre sur une petite fille haute comme trois pommes. Encore plus jeune que son fils, apparemment. Que fait-elle ici ? Oh, elle est là pour garder Oroki ?

" Je t'en prie, entres donc, je vais te préparer quelque chose à boire. "

Laissant entrer le bout de chou, elle ferme soigneusement la porte à clé derrière elle et étouffe un sourire. Elle peut presque voir la tête déconfite de son fils. Tout en mettant ostensiblement la clé dans la poche avant de son tablier, elle précède son invité dans le salon.


~~ Narrateur : Oroki. Lieu : Haut des escaliers donnant dans le vestibule. ~~



Raaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!
Encore ! Elle avait encore deviné ce qu'il voulait faire ! Mais elle lisait dans ses pensées ou quoi ?
Bon, pourquoi cette gamine à l'air niaise était-elle ici ? Il fallait qu'il le sache. Descendant discrètement les marches tel un redoutable espion, il colla son oreille à la porte fermée du salon afin de ne rien perdre de la conversation entre sa mère et la nouvelle venue.



~~ Narrateur : Maman. Lieu : salle à manger. ~~



Assise dans le divan, disparaissant à moitié au milieu des coussins larges, la petite fille a l'air encore plus fragile. Il en faut de peu pour qu'elle ne la prenne dans ses bras pour la bercer. Est-elle vraiment genin ?
Posant délicatement une tasse de thé sur la table basse devant elle, à porté de ses petits bras, Mme Tanaka la regarde avec curiosité.


" Alors tu es là en réponse à la demande de mission que j'ai laissé dans le temple du Raikage ? Mais tu me sembles un peu jeune. En es-tu vraiment capable ? "
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mar 02 Juin 2009, 13:10

Si Oroki espérait entendre quelque chose en épiant à la porte la conversation que sa maman aurait avec la petite fille, il se fourrait le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Certes, il devait avoir entendu la première phrase de sa mère, mais la suite, il n'en saurait rien. Non seulement parce que Tilika ne pouvait tout simplement pas user du sens de la parole, mais aussi parce que la première chose qu'elle demanda à son interlocutrice, ce fut de lui répondre par écrit également, si possible. La première chose qu'elle-même aurait fait en pareilles circonstances, et ce malgré la bonne éducation de sa propre mère sur le sujet, c'aurait également été d'épier aux portes. On n'apprenait pas à un vieux singe à faire des grimaces, et Tilika prévoyait ce genre d'action de la part de son futur "adversaire". D'autant plus que l'ordre de mission le décrivait comme turbulent.

"Alors tu es là en réponse à la demande de mission que j'ai laissé dans le temple du Raïkage? Mais tu me sembles un peu jeune. En es-tu vraiment capable?"

Première épreuve. Tilika ne portait aucun bandeau de shinobi prouvant son grade. Elle pouvait fort bien l'avoir oublié chez elle, mais c'aurait tout de même été là une preuve de négligence, ce qui ne jouait, d'entrée, pas spécialement en sa faveur. En revanche, si Oroki pouvait la voir depuis sa cachette, il pouvait aisément deviner qu'elle n'était nullement gradée. Il ne l'avait jamais vue à l'académie, et elle semblait aussi jeune que lui. Si une gamine aussi petite et à peine âgée de 5 ou 6 ans comme elle était genin, elle serait connue dans tout le village, du moins auprès des autres shinobis et aspirants, tant ce serait extraordinaire. D'ordinaire, l'on entrait à peine à l'académie, à cet âge-là, pour en sortir diplômé six ans plus tard, lorsqu'on avait entre 10 et 13 ans en moyenne. Si cette petite-là avait la dizaine d'années, elle ne les faisait pas, mais alors, pas du tout!

Seconde épreuve, répondre sans ciller à la mère d'Oroki. Madame Tanaka semblait tellement douce, gentille et maternelle! La mère de Tilika lui manquait tellement... Face à ce genre de personne, la petite fille ne se sentait qu'une envie: jouer son rôle logique de petite fille de six ans, se faire dorloter, materner, câliner. En compagnie de teignes ou de gens comme Seridan, elle se montrait dure, entêtée, farouche et aussi forte qu'elle le pouvait. Mais face à une personne gentille, et pire, dans ce cas-ci, une maman, c'était une toute autre histoire... Déglutissant, Tilika se reprit tant bien que mal et répondit donc, par écrit, à la mère d'Oroki Tanaka.

- Bonjour. Je m'appelle Tilika et je suis venue occuper Oroki durant votre absence, Madame Tanaka. Je suis muette, mais je peux entendre. Mais je préfèrerais que vous me répondiez par écrit, s'il vous plaît. Quel âge a Oroki? Et à part courir et faire ce qu'il n'a pas le droit avec le bras cassé, qu'est-ce qu'il aime faire? -

Se renseigner sur les détails de sa mission lui paraissait primordial. Elle s'était rendue chez les Tanaka avec une bonne demie heure d'avance, exprès, justement, pour avoir le temps de discuter avec la mère du garnement, et en apprendre ainsi davantage sur le chenapan. Plus elle obtiendrait d'informations, plus elle aurait de chances de réussite dans cette mission simple, mais pour elle qui n'était encore qu'aspirante, pas si aisée que ça, finalement. D'autant plus que le dit Oroki avait peut-être un, deux, trois ans de plus qu'elle!? Un genin confirmé ayant entre dix et treize ans de moyenne, l'on pouvait leur confier la garde d'enfants plus jeunes qu'eux. Mais dans la présente situation, Tilika s'engageait dans la mission périlleuse de garder un enfant peut-être plus âgé qu'elle. S'il était aussi insupportable qu'elle l'imaginait, bien sûr, Khanuk et Kiny seraient là pour l'assister, et ça, il ne pouvait s'en douter, de derrière sa porte, étant donné qu'aucune des invocations de la petite n'était encore présente. De plus, qui se douterait, justement, qu'une simple aspirante de six ans à peine pouvait déjà invoquer quelque créature que ce fut? Le kushiyose n'était pas donné à tout le monde, et même les genins les plus expérimentés ne pouvaient se vanter d'en posséder davantage que de simple notions théoriques apprises à l'académie! Aucun n'avait jamais signé de pacte les liant à l'une ou l'autre de ces fantastiques créatures. Jamais Oroki ne pourrait imaginer que cette gamine haute comme trois pommes et certainement pas genin était capable d'invoquer déjà deux de ces créatures...

==============

PV => 75/75
PC => 175/175

_________________


Dernière édition par Tilika le Lun 15 Juin 2009, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mar 02 Juin 2009, 21:26

~~ Narrateur : Oroki. Lieu : Dans le vestibule, collé à la porte de la salle à manger. ~~



Elle... Elle avait osé ! Sa propre mère avait osé engager un ninja pour le surveiller ! Étrangement, il en était fier. Voila que ses efforts pour être reconnu en tant que terreur commençaient à payer, et même sa redoutable maman prenait des mesures drastiques simplement pour le surveiller quand elle s'absentait ! Enfin, de toute façon, cette gamine ne ferait pas le poids contre lui. Qu'est-ce qui avait bien pu passer par la tête du gérant des missions ? Si elle essayait de l'arrêter, il allait la bouffer toute crue, cette naine !
Et d'abord, qui était-elle ? Elle se prétendait ninja alors qu'elle était plus jeune que lui et qu'il ne l'avait jamais rencontré, ni à l'académie ni ailleurs.
S'il seulement il pouvait en apprendre plus... Raaaaa... Il n'entendait rien ! Qu'est-ce qui pouvait bien se passer dans cette foutue pièce !
Non... Elles ne... Elles ne communiquaient quand même pas par signes ???
L'esprit diabolique qu'il était reconnut la subtilité du stratagème. Très bien, complotez donc mesdames, de toute façon il arriverait à ses fins.
Il était temps de se préparer. Elle allait en voir de toutes les couleurs, cette gamine.

Rebroussant chemin à pas de loup, Oroki grimpa les marches pour regagner sa chambre.



~~ Narrateur : Madame Tanaka. Lieu : salle à manger. ~~



Communiquer par écrit ? Cette jeune fille est étonnamment maligne. Son garnement de fils est surement quelque part en train d'essayer de les espionner, mais de cette façon, il ne pourra rien savoir de ce qu'elles se diraient.
Ce p'tit bout d'chou commence vraiment à lui plaire, elle est plein de ressource. Même si son jeune âge l'a tout d'abord étonné, elle a l'air assez espiègle et intelligente pour contrer son fils. Très bien, voyons ce qu'elle a à proposer.
Tirant un crayon de la poche de son tablier, elle répond à la jeune fille, couchant sur le papier ses paroles muettes grâce à la belle écriture arrondie qui est la sienne.

" Enchanté, Kilika. Pour aller droit au but, mon fils est un garnement de première qualité. A part faire des bêtises, il adore préparer des traquenards pour piéger ses camarades. Rien de dangereux, mais des bombes à eau qui tombent du ciel, des punaises sur les chaises, ce genre de choses. Et depuis qu'il est à l'académie, il redouble d'inventivité. Il aime beaucoup s'entrainer, et surtout, faire le beau devant les autres élèves. Il est têtu, bagarreur, indiscipliné et très imbu de lui-même. Il détale très vite aussi. Tu es sûre d'être capable de t'en occuper ? "

Madame Tanaka ne mâche pas ses mots, mais qu'on ne s'y trompe pas : elle adore son vaurien de fils. En fait, tout ça l'amuse beaucoup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mer 03 Juin 2009, 17:11

Tilika lut attentivement la réponse de Madame Tanaka. Oroki semblait donc bien aussi terrible qu'elle ne le craignait. Mais s'il pensait n'avoir affaire qu'à une môme pas plus âgée que lui et n'ayant aucun moyen de le retenir, il se trompait. La force, la taille et les pouvoirs de Khanuk, eux, n'étaient en rien égaux à ceux des deux enfants. Même réunis contre le bélier, ils n'auraient que peu de chances de lui échapper. La patience de l'animal étant à toute épreuve ou presque, tout comme sa douceur paternelle mêlée de fermeté quand il en était besoin, Tilika ne s'en faisait pas trop pour lui face aux blagues du gamin. En revanche, elle se savait bien moins patiente, et craignait d'avoir très envie de mettre son poing dans le nez du dénommé Oroki s'il s'en prenait trop méchamment à elle ou à ses amis à quatre pattes...

- Depuis qu'il est à l'académie, il redouble d'inventivité. Il aime beaucoup s'entraîner, et surtout, faire le beau devant les autres élèves. Il est têtu, bagarreur, indiscipliné et très imbu de lui-même. Il détale très vite aussi. -

Ces derniers mots couchés sur le papier intéressèrent davantage la petite fille. Ainsi, Oroki aimait se pavaner et faire étalage de ses connaissances... Et il allait à l'académie, lui, contrairement à elle. Peut-être pouvait-elle en profiter, et faire d'une pierre deux coups. Garder le chenapan calmement et sagement à la maison le temps de l'absence de sa mère, tout en en profitant elle-même pour apprendre du nouveau auprès d'un aspirant ayant accès à l'académie. S'il aimait tant que cela se vanter de ce qu'il savait et de ce dont il était capable, pourquoi ne pas, justement, jouer sur cette fierté pour le tenir calme? Autant caresser l'animal dans le sens du poil, quand ça rendait les choses plus simples, plutôt que de lui donner directement envie de montrer les cornes, non?

Par contre, la question répétée de Madame Tanaka fit tressaillir la fibre sensible de Tilika, la déconcentrant dans ses plans, sur le coup. "Tu es sûre d'être capable de t'en occuper?" La bonne blague. Face à un Seridan moqueur, elle aurait affirmé que oui sans réfléchir, d'un vigoureux hochement de tête affirmatif. Mais face à la gentille, la si maternelle Madame Tanaka... Tilika ne pouvait s'empêcher de réfléchir à la question. Et si tout se passait mal? Et si Oroki parvenait à mettre Khanuk et Kiny, en plus d'elle-même, hors d'état de nuire?! Et s'il empirait sa blessure au bras? Madame Tanaka lui en voudrait très certainement, et cette simple pensée rendait Tilika profondément triste, même si cette dame, au fond, elle ne la connaissait pas ni réciproquement.

Se reprenant tant bien que mal, Tilika choisit de jouer la carte de la semi honnêteté. Elle s'était déjà trop enfoncée pour reculer, mais ne se sentait pas non plus capable de mentir du début à la fin à cette gentille dame, d'autant plus que si cette dernière avouait franchement les déboires de son garnement, elle l'aimait néanmoins, et ne voulait certainement pas qu'il lui arrive malheur. Si elle avait fait appel à l'aide de shinobi pour le garder cette après midi, c'était sans nul doute pour s'assurer qu'Oroki ne pourrait pas faire de folie en son absence. Si Tilika échouait dans cette mission qui, de base, n'était même pas sensée être à sa portée vu qu'elle n'était pas genin, elle ne se le pardonnerait pas. Elle DEVAIT réussir.

- Je suis nerveuse, c'est vrai. Je ne suis pas très grande. Mais je ne suis pas toute seule. J'ai un ami qui viendra m'aider si je l'appelle. Mais seulement si je n'y arrive pas toute seule. Je voudrais d'abord essayer quelque chose. Si vous dites à Oroki, quand vous me présenterez à lui, que l'académie lui demande de m'apprendre ce qu'il sait cette après-midi, vu qu'il sait beaucoup de choses de ninja, vous pensez qu'il sera fier et qu'il le fera? -

C'était un plan audacieux, mais astucieux. Pas plus haute que trois pommes, la petite fille à l'air naïf et innocent, lorsqu'elle arborait son attitude la plus sage et timide, passerait aisément pour une pré aspirante. Et si le jeune Oroki était réellement si fier de ses prouesses scolaires en matière de ninjutsu ou autres, sans doute ne verrait-il qu'un honneur dans le fait que ses professeurs lui envoient une recrue à qui il se devait de partager son savoir actuel. Du moins était-ce là l'idée de Tilika. Et s'il ne se montrait pas honoré et enthousiaste à cette perspective, qui lui laissait en somme le rôle de l'aîné qui sait tout et de senseï, face à la petite ignorante et handicapée de surcroît, à laquelle il devrait enseigner ce qu'il savait déjà, Tilika savait que Khanuk pourrait prendre la relève.

==============

Spoiler:
 

PV => 75/75
PC => 175/175

_________________


Dernière édition par Tilika le Lun 15 Juin 2009, 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Sam 13 Juin 2009, 00:03

~~ Narrateur : Oroki. Lieu : Dans sa chambre. ~~



Oroki tira légèrement sur la corde pour donner du mou puis enfonça un peu plus profondément le clou qui composait l'axe centrale de sa création dans le mur. Il calcula mentalement le nouvel angle de chute, vérifia que ça coïncidait bien, puis se recula pour admirer son œuvre.
Parfait. Comme toujours.
Un nouveau piège de prêt, et ça en à peine 5 minutes ! Il était vraiment trop fort, insurpassable, le meilleur, the best ! Cette gamine allait détaller en un rien de temps, et il serait alors parfaitement libre d'aller où bon lui semblerait. Dès que sa mère aurait quitté la maison, il pourrait se faire la malle...


~~ Narrateur : Madame Tanaka. Lieu : salle à manger. ~~




Demander à Oroki de partager ses connaissances en matière de techniques ninja ? C'est sûr que son fils aime particulièrement pavaner, alors jouer les professeurs devrait sans aucun doute satisfaire son égo surgonflé. Mais après tant de temps enfermé ici, sa soif de liberté risque de prendre le dessus...
Madame Tanaka s'enfonce confortablement dans son fauteuil et prend le temps de méditer cette idée. Après réflexion, elle se dit que le coup était à tenter.

" Oui, je pense qu'il se sentira flatté par une demande de ce genre, il y a des chances pour qu'il accepte. "

Mme Tanaka considère une nouvelle fois cette jeune fille pleine d'idées. Elle est à présent convaincue : elle sera se débrouiller face à Oroki. Outre son air débrouillarde, elle peut appeler du renfort si nécessaire, et qui que soit se renfort, elle a l'air d'avoir une grande confiance en cette personne.
Ce qui est très rassurant.


" Bon, je vais te présenter mon fils, et ce sera à toi de jouer. "

Joignant le geste à la parole, la mère du redoutable Oroki se lève, se dirige dans le vestibule et monte les escaliers. Une fois dans le couloir du haut, elle avance jusqu'à la troisième porte sur la droite -qui est entrouverte- et s'apprête à l'ouvrir lorsqu'elle marque un temps d'arrêt. Plissant les yeux comme si elle essayait de voir à travers la cloison de bois, elle fait un geste en direction de Tilika pour l'inciter à la prudence. Et d'un coup elle ouvre, rattrape au vol un paquet de farine tombant du haut de la porte et le lance impitoyablement sur un Oroki bondissant dans sa direction en hurlant. Percuté par le paquet qui éclate, le jeune garçon se retrouve au sol, blanc et tout penaud.

" Mon chéri, fit la jeune femme comme si de rien n'était, je te présente Tilika, une nouvelle aspirante-ninja muette. Elle ne va pas tarder à rejoindre l'académie mais les professeurs veulent qu'elle s'entraine un peu avant pour ne pas être trop dépassée pour le niveau des étudiants. C'est toi qui a été choisi pour ça, en raison de tes excellentes notes. Amusez-vous bien. "

S'écartant pour laisser la jeune ninja entrer dans la pièce, Mme Tanaka s'apprête à partir lorsqu'elle adresse une dernière recommandation à son fils.

" Et tu me nettoieras toute la farine avant que je ne revienne, mon chéri. "

~~ Narrateur : Oroki. Lieu : Dans sa chambre. ~~



Le gamin s'essuya les yeux et regarda d'un air dépité sa mère s'éloigner. Elle avait repéré et détruit son piège en un instant, et l'avait même retourné contre lui. Non, décidément, elle était beaucoup trop forte.
Se redressant et époussetant ses vêtements blancs de farine, il lança d'une voix presque agressive à la jeune fille près de lui :


" Qu'est-ce que tu me veux, toi ? "


Dernière édition par Kiyoshi Hoshina le Sam 13 Juin 2009, 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Sam 13 Juin 2009, 13:25

Ce qu'elle lui voulait? N'était-ce pas évident? N'avait-il donc rien écouté de ce que sa mère venait de lui annoncer? Comprenant que sa tâche allait s'avérer plus ardue qu'elle ne se l'était imaginé, Tilika contacta immédiatement son allié, pour le moment invisible et indétectable pour Oroki, étant une invocation encore présente dans son univers éthéré et non dans la pièce, dans ce monde d'humains. Sans se faire remarquer, cependant, grâce à cette façon bien pratique de communiquer avec ses amis moutons: la télépathie. L'on a souvent découvert ce genre de lien permettant un dialogue secret entre des invocateurs et leurs invocations, mais il était plus rare que ce phénomène soit possible pour des invocations de rang inférieur à A, ou au minimum, B. Kiny, pourtant, pouvait ainsi parler et écouter son amie quand et d'où il le souhaitai. Pour l'heure, néanmoins, c'était davantage à Khanuk que pensait Tilika lorsqu'elle avait parlé de renfort à Madame Tanaka...

Invocation de rang B, il avait presque la taille d'un homme adulte lorsqu'il se dressait sur ses pattes arrières pour charger! Sinon, sa carrure restait des plus respectable pour un bélier. Ses cornes aussi, d'ailleurs... Dans l'ensemble, il fallait être fou ou complètement inconscient pour s'en prendre à lui quand on avait la taille d'Oroki. Même un shinobi adulte aurait calculé son coup avant de tenter d'attaquer une invocation de ce rang, fut-ce un mouton, il avait des cornes, de la force, et plus de maturité et de réflexion que sa jeune invocatrice... Que des bons points pour aider Tilika dans sa mission. D'ailleurs, le bélier savait ce qu'il avait à faire. Kiny, pas délaissé non plus, connaissait également sa mission. L'un comme l'autre veilleraient à ce que le garnement ne quitte pas la maison, tandis que Tilika ferait de son mieux pour occuper Oroki, de son côté. Mais il semblait bien peu enclin, tout fier qu'il put être de ses actuelles compétences, à en faire profiter autrui... Ne prenait-il donc pas comme un honneur que ses professeurs lui confie une si jeune gamine, à son âge à lui, alors qu'il ne fréquentait lui-même l'académie que depuis un ou deux ans tout au plus?!

Répondant cependant au dit garnement, l'air presque effrayée par l'agressivité injustifiée de ce dernier à l'égard de sa pseudo élève, Tilika rédigea rapidement et presque maladroitement sa réponse. Quitte à jouer la comédie pour laisse croire à ce gamin qu'il l'impressionnait, autant le faire jusqu'au bout. D'autant plus que s'il la pensait faible, fragile et facilement esquivable, il en aurait pour ses frais: Tilika avait du mordant et de la poigne pour son âge, ainsi que deux poings prêts à servir, contrairement à lui dont l'un des bras était en écharpe...

- On m'a dit que vous connaissiez beaucoup de choses déjà, et que vous pouviez m'en apprendre un peu, pour quand je rentrerai à l'académie, Tanaka Sempaï. -

Tanaka Sempaï. De quoi le rehausser encore davantage sur le petit piédestal que lui avait concocté la demoiselle haute comme trois pommes. L'idée venait de Khanuk, plus rusé que sa jeune et encore bien inexpérimentée petite protégée, et Tilika l'en remerciait mentalement. Il était contre cette idée de faire une mission sans en avoir le droit. Mais quitte à ce que son entêtée d'invocatrice s'y risque tout de même, autant limiter la casse autant que possible. Rédigeant un second mot pendant qu'Oroki lisait le premier, elle le lui tendit également.

- Vous voulez que je vous aide à nettoyer la farine? -

Timide, maladroite, l'air apeuré et mignon à la fois: Tilika jouait son rôle à merveille et ferait sans doute craquer n'importe quel cœur, ainsi. Mais serait-ce le cas pour ce mioche entêté, grossier et agressif? N'allait-il donc pas prendre à pleines mains cette perche tendue par ses professeurs de prouver ce qu'il valait en enseignant sons avoir actuel à plus inexpérimenté que lui? Déglutissant, la petite fille qui semblait faire une bonne tête de moins que lui, ainsi prostrée dans cette attitude craintive face à l'agressivité dont il venait de faire preuve envers elle sans qu'elle ne le méritât, paraissait capable de s'envoler s'il lui soufflait dessus. Mais s'il savait à quel point les apparences pouvaient être trompeuses... Et c'était bien sur ce fait que comptait la gamine, dans le cas où Oroki ne se prêterait pas au jeu qu'elle lui proposait, dans ce rôle de professeur qu'elle lui avait fait attribuer, tout en espérant bien ne pas devoir en arriver à la manière forte...

==============

PV => 75/75
PC => 175/175

_________________


Dernière édition par Tilika le Lun 15 Juin 2009, 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Sam 13 Juin 2009, 17:28

~~ Narrateur : Oroki Tanaka. Lieu : dans sa chambre. ~~




Ta ... na... ka... SEMPAI !!!
Tanaka- sempai ! Sempai !
Ces mots écrits par la jeune fille semblaient briller, se séparer du petit bout de papier et illuminer toute la pièce tellement ils étaient magnifiques. Oroki ne pouvait en détacher son regard.
Lui, enseigner à quelqu'un... Bien sûr, il en était capable, un génie comme lui...
Mais quand même, il était jeune. Ses senseis lui auraient-ils vraiment confié une tâche de ce genre ? Et cette histoire de mission que sa mère avait déposé au temple du Raikage, qu'en était-il ? Cette gamine haute comme trois pomme essayait-elle de le tromper ?
Le gamin se reprit, et tacha de faire le point. Bien sûr, enseigner des techniques ninja à cette naine le tentait bien, ne serait-ce pour qu'elle continue de l'appeler Tanaka-sempai. Mais cette histoire semblait trop louche, et il avait vraiment envi d'aller faire un tour hors de la maison.
Voyons voir... ah ! Voila une idée ! Il allait profiter de cette gamine pour mettre de l'ordre dans sa chambre, comme elle le lui proposait si gentiment, faire semblant de lui apprendre certaines de ses techniques pour la divertir, et dès qu'il en aurait l'occasion, il se ferait la malle !


" Oui, je veux bien que tu m'aides à nettoyer, Tilika c'est ça ? Heureusement, ça ne nous prendra pas très longtemps, je n'utilise pas beaucoup de farine pour mes traquenards pour que ça ne me coûte pas trop cher. Ensuite, je te montrerais tout un tas de techniques hors du commun ! "

S'éloignant dans le couloir, le gamin revint rapidement avec des balais, des pelles à ramasser et un seau, et se mit immédiatement au travail. Il y mit d'autant plus d'ardeur qu'il savait que sa mère ne serait pas éternellement absente, et qu'il devait faire vite s'il voulait réussir à se débarrasser de la naine. Bien sûr, il aurait aussi pu ne rien nettoyer et laisser sa chambre couverte de farine, mais il tenait quand même à la vie...

Comme il l'avait annoncé, le nettoyage ne prit pas bien longtemps, bien qu'Oroki eut l'impression d'avoir quasiment tout fait.
Il alla ranger les différents ustensiles, et revint,un grand sourire sur le visage.


" Voila, ça, c'est fait ! Alors la nai.. Tilika, puisque tu es là pour bénéficier de mes exceptionnelles connaissances, autant nous y mettre tout de suite ! Mais le mieux, c'est qu'on aille étudier dehors, qu'en penses-tu ? Oui, allez, c'est décidé ! "

Et sans attendre de vraie réponse de la part de la gamine, Oroki dévala les marches menant au vestibule. Direction : la porte de derrière donnant sur le jardin.
Pas très grand, le jardin en question était entouré d'un haut mur empêchant d'entrer... ou de sortir. Mais pour lui qui était ninja, ce n'était absolument pas un problème. Enfin, ça n'en aurait pas été un s'il n'avait pas un bras en moins.
Mais déjà, être dans le jardin lui donnait plus de possibilité de fuite. Il lui suffisait de tromper la vigilance de la naine quelques instants, et il arriverait bien à franchir ce foutu mur !


" Alors Tilika, que veux-tu apprendre ? "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Dim 14 Juin 2009, 16:55

Spoiler:
 

Le mot Sempaï devait avoir eu l'effet escompté par Tilika, au vu de l'air fier et orgueilleux affiché par son interlocuteur dès que son regard eut parcouru sa réponse manuscrite. Titre bien dérisoire, qui ne lui allait pas du tout au regard de la petite fille, mais qu'importait? Le but était de calmer Oroki Tanaka et de le garder à la maison durant l'après-midi qui venait de débuter. A présent, qu'il se pense capable d'enseigner une technique quelconque, en si peu de temps, à sa jeune élève, c'était une autre histoire. En étant un minimum réaliste, Oroki saurait qu'il lui faudrait bien toute l'après-midi entière et même davantage de temps, pour enseigner ce qu'il savait à une parfaite débutante. D'autant plus que lui-même n'avait jamais enseigné! Être bon élève, c'est une chose. Se montrer tout aussi bon professeur, c'est une affaire bien plus compliquée...

"Voila, ça, c'est fait! Alors la nai.. Tilika, puisque tu es là pour bénéficier de mes exceptionnelles connaissances, autant nous y mettre tout de suite! Mais le mieux, c'est qu'on aille étudier dehors, qu'en penses-tu ? Oui, allez, c'est décidé!"

Sans laisser à la petite le temps de répondre quoi que ce fut, Oroki l'avait entraînée dans le jardin de sa maison, tout entouré de murs qu'il n'aurait sans doute eu aucun mal à franchir s'il avait pu user de ses deux bras, ce qui n'était pas le cas. Et à son âge et niveau, Tilika osa imaginer qu'il ne maîtrisait pas encore de jutsus comme le Kinobori, ce qui permettrait au garnement de filer en marchant sur les murs comme s'il se déplaçait au sol... L'on passait genin avant de connaître ce jutsu, à ce qu'en savait Tilika. N'ayant probablement pas fait plus de deux ans d'académie à l'âge qu'il avait, Oroki ne pouvait donc vraisemblablement pas connaître et surtout, pratiquer ce jutsu. Aussi doué fut-il, et même s'il possédait assez d'avance sur sa classe pour maîtriser déjà, par exemple, les deux jutsus basiques nécessaires à l'examen genin, Tilika doutait fortement qu'il en connaisse de plus avancés, fussent-ils basiques également. Et de toutes façons, ses craintes allaient bientôt disparaître, son compagnon de mission cornu veillant au grain à sa façon, suivant le plan qu'il avait lui-même établi...

"Alors Tilika, que veux-tu apprendre?"

- Je ne sais pas, Sempaï, c'est vous le professeur. Vous savez faire le Henge? Ca a l'air amusant! -

Un adorable sourire adressé au Sempaï haut comme trois pommes, et Tilika attendit sa réponse. Le henge. Elle doutait qu'il le connaisse déjà, mais si c'était le cas, nul doute ne faisait que l'orgueil d'Oroki lui ferait prouver ce qu'il savait faire! S'il maîtrisait le Henge et tentait effectivement de le lui enseigner, Tilika aurait gagné deux points. De un, un jutsu nécessaire à son passage de grade, qu'elle espérait bien le plus proche possible. Connaissant déjà le bunshin, il ne lui manquait que le henge pour qu'on lui accorde de tenter l'examen genin, sans doute. Et second point, elle aurait occupé Oroki pendant un bon moment, au moins, car enseigner un jutsu, ça ne se fait pas en deux minutes... Fut-ce à une élève aussi douée qu'allait se révéler être la petite fille pour son prétentieux "Sempaï"...

"Le Henge? Je doute qu'un aspirant de son âge, si doué soit-il, puisse déjà le maîtriser. Tu espères beaucoup, là, petite."

Une voix grave, masculine, adulte. Tilika, surprise - ou du moins, un air surpris des plus crédible affiché sur ses traits - redressa immédiatement la tête dans la direction d'où venait la dite voix, à savoir au-dessus d'elle et d'Oroki. Allongé tranquillement sur le bord du mur, un gros bélier, plus grand que les deux enfants réunis, au pelage noir contrastant avec son épaisse laine blanche couvrant son buste jusqu'au bout de son dos, et muni d'une paire de cornes des plus respectables, fixait les deux mioches, puis, plus particulièrement Oroki.

"Inutile de tenter de fuir par ici ou par un quelconque autre endroit de cette maison, Oroki-chan. Je suis le shinobi responsable de m'assurer que tu t'occupes convenablement de la jeune Tilika. Et bien que je doute sérieusement de tes capacités à enseigner quoi que ce fut à cette dernière, j'ai pour mission d'observer tes compétences en matière d'enseignement, ainsi que de veiller au grain, par la même occasion. Ah, et tu l'auras remarqué... Je suis une invocation et pas un shinobi à deux pattes... Ils avaient mieux à faire que d'observer tes talents ou déboires en matière d'enseignement, alors mon maître m'a chargé de le faire."

Une invocation... La baby-sitter qu'on lui avait envoyée, ce n'était pas la mioche, mais une invocation, de rang supérieur à C au vu de sa taille, sans doute. Nul doute ne faisait qu'Oroki ne faisait pas le poids s'il voulait tenter de fuir ou pire, de se battre. En revanche, s'il prouvait devant cette bestiole insolente de quoi il était capable en matière de jutsus basiques et d'enseignement de ces derniers à la gamine, le rapport que ferait ce gros cornu à son maître - un de ses senseïs à l'académie?! - s'avérerait sans doute important et serait très certainement pris en compte dans le décompte de ses notes scolaires...

==============

Tilika:
PV => 75/75
PC => 175/175

Khanuk:
PV => 100/100
PC => 350/350

(Pour le reste des infos sur Khanuk, voir le dossier de Tilika => invocation: Khanuk! Wink)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mar 23 Juin 2009, 04:33

~~ Narrateur : Oroki Tanaka. Lieu : dans le jardin. ~~



Alors là, c'était la méga panade ! Tromper une fille niaise comme la pseudo-disciple qu'on lui avait fourré dans les pattes, c'était une chose, mais se débarrasser d'un bouc d'un bon mètre de hauteur avec des cornes pour les moins respectables, ça, pour le coup, ça corsait un peu l'histoire !
Mais c'était quoi cette foutue journée ! Elle avait pourtant bien commencée avec le départ de sa mère et l'opportunité de se faire la malle ! Mais non, voilà que les événements s'enchainaient pour l'empêcher de retrouver sa liberté tant désirée ! C'était un comble !
Enfin, il avait trop envi de s'échapper pour se laisser faire et ne rien tenter. Il allait réussir son coup, dût-il affronter toute une bergerie !
Et le berger, le beurre, l'argent du beurre et la crémière !
Sans blague !

Reprenant contenance et chassant l'air surpris qui était momentanément apparu sur son visage, le garnement sourit et s'adressa directement à l'animal nonchalamment allongé sur le mur.


" Enchanté, Shinobi-bélier-san. Ne vous inquiétez pas pour Tilika, je vais bien m'occuper d'elle. Ou en étions nous ? Fit-il en ce tournant vers la jeune fille. Ah oui, le Henge. Tu as de la chance, je le maîtrise à la perfection. "

S'interrompant quelques secondes, le gamin s'éclaircit la gorge avant de se lancer dans de plus amples explications.

" Comme tu le sais, le henge permet de prendre l'apparence de n'importe qui. Il ne nécessite pas de signe particulier, si ce n'est celui du bélier pour t'aider à malaxer ton chacra. "

Il s'interrompit de nouveau, soudain conscient de l'ironie de la situation : comme le signe du même nom, le bélier assis sur le mur était là pour les aider à ce concentrer.
Bizarrement, la ressemblance ne fit pas rire Oroki, peut-être parce que l'animal à corne était aussi présent pour s'assurer qu'il ne puisse pas s'échapper.


" Lorsque tu te sens prête, continua-t-il, il faut que tu visualises la personne à qui tu veux ressembler. Ensuite, utilise ton chacra pour représenter cette forme, et tu auras lancée la technique !
Fais attention à imaginer ta nouvelle apparence avec le plus de fidélité possible pour ne pas que tes ennemis puisse déceler le camouflage. "

Rapprochant ses mains, le gamin se concentra et un nuage de fumée l'engloba dans une petite explosion avant de se dissiper pour laisser apparaître un homme d'age mur en tenue de ninja et portant des lunettes. Oroki avait pris l'apparence d'un de ses senseis de l'académie pour illustrer son exemple.
Redevenant lui-même, le gamin encouragea la jeune fille à essayer.

" Je te laisse t'exercer, je vais nous chercher à boire. "

Et il s'éloigna dans la maison. Une fois dans la cuisine, le garnement prépara tranquillement les boissons, plaçant sur un plateau deux tasses et un bol qu'il remplit de jus de fruit. Ensuite, après avoir vérifié qu'il était bien seul, il versa un peu de poudre dans les récipients destinés à ses " invités ".
Un somnifère. Et un puissant, il l'avait piqué dans un laboratoire de l'académie. Grâce à ses pouvoirs mystérieux, sa mère avait toujours décelé le piège dans la boisson, même si la poudre se dissolvait complètement et instantanément.
Mais contre le bouc et la naine, il n'y avait aucune raison que la substance échoue.
Confiant, Oroki revint dans le jardin, tendit à la jeune fille sa tasse, posa le bol au pied du mur sur lequel le Bouc se reposait et but quelques gorgées de sa propre boisson.


" Alors Tilika, tu y arrives ? "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Mar 23 Juin 2009, 18:35

~ Ambiance Musicale ~

Oh, oui, Tilika y parvenait... Mieux que ne l'aurait pensé Oroki, sans doute. Se doutant qu'il se débarrasserait d'elle dès qu'il ne la trouverait plus assez intéressante, la fillette donnait son maximum pour paraître à la fois très humble, l'appelant Senseï, Sempaï, etc, tout en se révélant plutôt bonne élève et surtout, très douée. Le Henge, Tilika s'y entraînait parfois, mais n'avait jamais vraiment réussi à créer beaucoup d'apparences recherchées. Elle connaissait la théorie, mais n'arrivait simplement pas à focaliser suffisamment clairement et longtemps son esprit dessus que pour donner une apparence autre que la sienne à l'illusion, à l'exception de quelques détails. Mais ça, Oroki l'ignorait. L'on avait mis entre ses mains une mioche muette et haute comme trois pommes, sensée ne RIEN connaître encore. Tilika comptait bien profiter de l'ignorance du gamin pour l'épater tout en lui octroyant, à lui, le mérite de ses exploits à elle. Pour le reste, cette partie du plan n'étant pas infaillible, Khanuk veillait au grain.



Se concentrant de son mieux, faisant mine de faire confiance au sale mioche parti chercher à boire une fois sa démonstration accomplie, la petite fille reproduit le mudra de la chèvre - ou du bélier selon les avis, c'était pareil, dans un sens... - en tâchant de penser très fort à la transformation à accomplir. Plus difficile qu'il n'y paraîssait, mais elle fit de son mieux et, bien concentrée en plus de connaître la théorie par cœur, sans compter qu'elle maîtrisait déjà le bunshin et le kushiyose, après tout, Tilika parvint à réaliser un premier henge devant son petit senseï du moment, tandis que celui-ci revenait avec ses boissons. Bon, Tilika n'avait pas changé d'apparence entièrement, mais ses cheveux, d'ordinaire mauve pastel, venaient de virer au roux, ses grands yeux violet sombre au vert feuille, et son visage venait de se couvrir de petites taches de rousseur. Le reste de son apparence était resté similaire à l'original, donc. Seules les couleurs avaient changé. Mais pour une pré aspirante n'ayant encore jamais mis les pieds à l'académie, c'était un véritable exploit!

"Eh bien, Tanaka-chan, on dirait que ta jeune élève se débrouille... Même s'il y a encore du chemin avant d'arriver à un henge stable et crédible..."

Crédible, forcément, elle ne l'était pas. Stable, de même: le henge se dissipa quelques secondes plus tard à peine, sans raison autre que le manque de concentration "involontaire" de la fillette. Après tout, elle n'était pas là pour faire étalage de ses dons, mais pour jouer les humbles apprenties sous le joug d'Oroki. Timidement, elle lui demanda si c'était bien, si c'était comme cela qu'il fallait faire, par l'entremise d'un petit bout de papier sur lequel elle avait rédigé ses mots, puis le fixa dans l'attente d'un commentaire, encouragement, une remarque constructive, quelque chose, une réaction, quoi!

Profitant qu'Oroki ne se pense surveillé que par Khanuk, Kiny fit son apparition, mais dans le dos du gamin, préférant ne pas se faire remarquer. L'agneau profita de l'instant pendant lequel le chenapan répondait à sa petite élève pour renverser la tasse de la gamine au sol, Tilika l'ayant déposée là sans y goûter, dans un premier temps, "trop pressée de montrer sa tentative de henge à son professeur". Elle ne se méfiait pas outre mesure de la boisson en elle-même, mais préférait se concentrer sur son apprentissage du henge, ainsi que sur Oroki lui-même. Boire un truc qu'elle ne l'avait pas vu préparer lui paraissait une mauvaise idée, ne sachant pas jusqu'où pouvait aller le petit gredin dans ses plans... Khakuk sourit lorsqu'il "entendit" sa jeune invocatrice donner l'ordre à Kiny de renverser la dite boisson, d'ailleurs. Ainsi, la petite n'était pas aussi sotte qu'il la pensait parfois, impulsive comme elle l'était d'ordinaire. En même temps, Tilika ne s'était toujours concentrée que sur un objectif à la fois, et fonçait alors droit devant pour l'atteindre sans penser à qui que ce fut d'autre. Combien de fois Seridan n'avait-il pas du stopper leurs entraînements en se rendant compte avant elle que la gamine était à moitié affamée, déshydratée, ou en manque cruel de sommeil? Face à ce genre de comportement, Oroki aurait dès lors bien du mal à distraire la petite fille de son souhait d'apprendre correctement le henge! Quant à Khanuk, il se méfiait carrément de tout ce qui pourrait venir du gamin. Aussi le remercia-t-il poliment pour le bol, sans faire mine d'avoir l'intention d'y toucher pour autant. D'un petit message télépathique à Kiny, toujours derrière Oroki, le bélier proposa un plan aussi amusant à son goût que de faire renverser le verre de Tilika... Disparaissant à nouveau sans s'être fait voir, l'agneau s'était retenu de rire, puis était reparti dans son monde éthéré, le temps de mettre au point le plan en question. Et pendant ce temps, Tilika, face à Oroki, attendait ses commentaires quant à cette première tentative de henge...

==============

Spoiler:
 

Tilika:
PV => 75/75
PC => 175 - 5 = 170/175

Kiny:
PV => 50/50
PC => 150/150

Khanuk:
PV => 100/100
PC => 350/350

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Sam 27 Juin 2009, 01:34

~~ Narrateur : Oroki Tanaka. Lieu : dans le jardin. ~~



Devant les yeux du gamin, la naine changea légèrement d'apparence. Pas beaucoup, mais c'était quand même quelque chose, surtout pour une gamine si jeune censée débuter dans le monde du ninjutsu.
Pour tout dire, Oroki était assez surpris. Lui-même en s'entrainant sérieusement avait mis plusieurs semaines à maîtriser la technique du Henge, et sa jeune élève était parvenu à un premier résultat tangible en à peine quelques minutes. Il ne voulait pas l'avouer, mais le garnement était impressionné. Si cette naine se montrait aussi talentueuse dans tout ce qu'elle entreprenait, nul doute qu'elle serait bientôt considérée par beaucoup comme un génie.
Ce qui lui volerait la vedette.

Chassant ses idées noires de son esprit, Oroki jeta un œil au papier que lui tendait la petite.

" Heu... oui, fit-il, ce n'était pas trop lamentable. Mais tu ne changes pas encore vraiment d'apparence, on peut facilement te reconnaître. Recommence et essais de ressembler à quelqu'un de différent, comme à un gros messieurs moustachu par exemple. "

Là, ça allait la calmer cette gamine. Cette fois elle devrait carrément changer de corpulence, ce qui n'avait rien de facile. On allait voir si elle se montrait si douée !

Laissant la naine à ses exercices, Oroki jeta un œil au bouc qui les surveillait. L'animal n'avait toujours pas bougé de son mur, et pis encore, il n'avait même pas bu dans le bol qu'il lui avait apporté.
Assez agacé, le garnement se retourna et constata alors que le contenu de la tasse de la gamine abreuvait à présent les herbes et les escargots.
Escargots qui piquaient d'ailleurs un petit somme dès le liquide gouté.
Ce qui, pour une raison mystérieuse, eut le don d'énerver considérablement le jeune Oroki.

Qu'est-ce qui se passait ? Pourquoi tout allait de travers ??

Bon, ça suffisait, il était temps de changer de tactique. Si tous ses plans subtils échouaient, il allait passer à l'attaque pure et dure ! De la bagarre, des péripéties, de l'action !
De toute façon, même s'il ne savait pas d'où venait le bouc, il était pratiquement sûr que la naine se payait sa tête, et qu'elle n'était pas là pour prendre des leçons comme elle essayait de le faire croire.
Alors toute cette comédie avait assez durée, il allait tout faire pour s'échapper !

Bon, s'il se gourait et que la gamine ne mentait pas, il aurait certainement des problèmes avec ses senseis, mais dans ce cas il s'arrangerait le moment venu !

" Concentre-toi plus Tilika, ton Henge ne tient pas assez longtemps. "

Il aurait quand même bien voulu endormir le bouc. Ses cornes n'avaient rien de très rassurant...

Tant pis, il était décidé !
Pour reprendre une expression de sa mère " ça allait chier " !


* Ninpo, Oroki no jutsu !! *

Mettant tranquillement sa main valide dans sa poche, le garnements en tira une petite boule qu'il projeta vivement contre un tronc, près de l'endroit ou ils se trouvaient. Immédiatement après l'impact, un lourd nuage de poudre blanche s'éleva et engloba la zone, occultant la vue de tous.
Ce qu'avait utilisé le garnement était une de ses inventions, une réplique aussi efficace d'après lui que les bombes fumigènes, mais à base de farine.
Rompu à utiliser ce genre d'arsenal, le gamin s'était protégé les yeux avec des lunette de ski, et la bouche et le nez avec un mouchoir avant même que la farine n'ait fini de se répandre. Et il avait aussi profité de la surprise pour enchainer son plan, regroupant ses mains pour former un signe et faire apparaitre à ses coté une copie exacte du gamin qu'il était, grâce à la technique du Bunshin.
Immédiatement, son autre lui s'élança, surgissant en courant du nuage de poussière pour prendre la direction du bout du jardin, la où se trouvaient des buissons d'orties et de ronces dans lesquels ses éventuels poursuivants ne manqueraient pas de se jeter s'ils voulaient l'empêcher d'atteindre le mur du fond, et de trouver un moyen de s'échapper.

Pendant ce temps, lui-même s'engageait dans la maison. Il s'éloignait peut-être du jardin qui lui donnait plus de chances de fuites, mais l'intérieur était truffé de pièges et de cachettes de sa création. Il pourrait plus facilement s'y débarrasser de ses gardiens.

Prenant soin de faire tomber au travers de la porte ouverte une planche à repasser qui trainait par là pour faire chuter ceux qui le suivait peut-être, le garnement disparu dans la maison...



Spoiler:
 


Dernière édition par Kiyoshi Hoshina le Sam 18 Juil 2009, 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Dim 28 Juin 2009, 17:15

Le gros monsieur moustachu, Tilika tentait bien d'y ressembler, mais pour l'instant, à part un début de moustache, rien ne changeait dans ses tentatives de henge. Décidément, changer un détail, c'était bien plus facile que de tout changer! Pourtant, elle avait si rapidement maîtrisé le bunshin, alors pourquoi pas le henge? A vrai dire, elle n'eut pas le loisir de se poser longtemps la question. Déjà lassé par ce rôle de professeur, et malgré le piédestal sur lequel ça pouvait bien l'avoir placé, Oroki préférait apparemment tenter une nouvelle fois de s'enfuir et de semer son babysitter...

"Teuf! Teuf!"

Toussant sous l'effet de la farine envahissant ses poumons, Tilika rageait. Que fallait-il donc faire, à présent? Garder ce rôle chiant de petite fille sage sous la garde de ce morveux? Khanuk le lui confirma par télépathie, l'enjoignant à ne pas perdre le contrôle d'elle-même. Mais lorsque, le nuage dissipé, la petite fille voulu entrer à la suite du gamin et trébucha sur la planche, elle eut bien de la peine à se maîtriser. Tilika n'avait plus qu'une envie: fiche un coup de poing bien placé dans la figure du garnement, et lui montrer de quel bois elle se chauffait, elle, la petite fille muette et haute comme trios pommes. Car son véritable gardien supposé le faire rester tranquillement chez lui, c'était elle, après tout...

Bondissant par-dessus la table à repasser, Khanuk ne mit pas longtemps à rattraper Oroki, lui. Comme si un obstacle pareil pouvait être de taille à stopper ou ralentir un bélier comme lui! Un mouton, ça saute, ça grimpe, c'est très agile et ça, Oroki semblait ne pas y avoir pensé. D'autant plus que s'il avait connaissance de la présence de Khanuk, il ignorait l'existence de son allié miniature. Ressortant de sa dimension éthérée dans un "Pop!" typique de certains jutsus, genre les apparitions et dissipations de bunshins, et pile en face du môme, Kiny lui bondit dessus sans autre forme de procès, alors qu'il s'apprêtait à monter les escaliers. L'empêchant ainsi de préparer d'autres pièges du haut de sa chambre, au premier, Kiny disparut aussitôt qu'il eut renversé le sale gamin à terre, sur le dos, ne lui laissant qu'à peine le voir. Sans doute devait-il se demander ce qui venait de lui bondir dessus... Mais Oroki n'aurait pas beaucoup de temps pour trouver la réponse à cette interrogation; avant qu'il ne puisse se relever, le bélier l'avait rejoint, et d'un sourire amusé, sans autre forme de procès... s'assit sur lui, bloquant de sa masse les deux bras du môme, l'un au sol, l'autre, en écharpe, contre sa poitrine. L'enfant pourrait toujours tenter divers coups de pieds; ce ne serait pas cela qui ferait bouger l'imposant animal. Il était bel et bien bloqué, et d'ailleurs, le moindre mouvement de sa part lui provoquerait sans nul doute une méchante douleur à son bras cassé, que Khanuk avait volontairement évité de trop écraser. Il le maintenait au sol, de telle façon à ne pas lui faire mal s'il ne bougeait pas, en somme, mais si Oroki tentait de bouger son bras handicapé, il le sentirait assez passer pour abandonner cette idée...

"Bien tenté, mais non. Et vu que tu demeures aussi irresponsable et stupide que je ne l'imaginais, on va changer de méthode, gamin. Tili-chan? Monte dans sa chambre. J'y ai vu un joli rouleau de ruban adhésif épais, sur son bureau: ramène-le. On va empêcher ce garnement de faire de nouvelles âneries du genre..."

S'étant calmée tant bien que mal, la fillette acquiesça d'un hochement de tête et partit chercher l'objet demandé. Oroki avait peut-être prévu d'autres pièges, mais quitte à se prendre un nouveau paquet de farine dans la tronche, Tilika comptait bien ramener ce que lui avait demandé Khanuk. Ayant compris son plan, elle descendit d'ailleurs une chaise, en plus du rouleau, après avoir vu disparaître deux bunshins dans une nouvelle explosion de farine pour l'un, lors de l'ouverture de la porte de la chambre, et lors d'une attaque d'elle ne savait trop quoi d'autre lorsque le second clone avait approché le bureau. Dans le doute et au cas où, d'ailleurs, Tilika pensait déjà à réinvoquer deux nouveaux clones au cas où... Mais elle verrait cela une fois Oroki mis hors d'état de nuire. Elle posa la chaise au sol, tout près d'Oroki, puis Khanuk se releva, tout en prenant garde de ne pas laisser le chenapan se barrer. Tilika, prête, lui sauta d'ailleurs presque dessus dès qu'il fut libéré de l'emprise de son ami cornu, l'empoignant par le col sans ménagement pour le pousser ensuite le cul sur la chaise. Lui attrapant le col par derrière afin de le maintenir sur la dite chaise, Khanuk ajouta, lorsque sa petite invocatrice eut fini de ligoter le garnement à son siège avec masse de ruban adhésif large et solide - ben ouais, il utilise pas de la camelote, à première vue, l'Oroki - une remarque des plus pertinentes...

"Tu as beau être futé et relativement doué opur ton jeune âge, tu ne deviendras jamais shinobi si tu continues sur cette voie, petit. Ce sont les nukenins qui n'obéissent à aucune loi. Mais peut-être est-ce là ce que tu souhaites devenir, après tout? Ils seront bien déçus, tes senseïs et ta pauvre mère, plus tard..."

Terminant de ligoter Oroki, Tilika vérifia son œuvre. C'était grossier, et avec pareil outil plutôt que de la corde, s'il était certain que ça maintiendrait bien tranquillement le gamin sur sa chaise, il était également certain que sa libération ne se ferait pas sans ciseaux et quelques douloureuses épilations des jambes et des bras, lorsqu'il faudrait en ôter le ruban adhésif... Satisfaite, la fillette se frotta les mains et se plaça face à Oroki, bras croisés, avant de fixer le bélier quelques secondes.

*Je l'ai bien attaché. Et sa maman revient que dans deux ou trois heures. Je vais m'entraîner ici, il aura qu'à regarder, et s'il m'embête, je sais quoi faire. Tu m'aides à le surveiller, hein?*

*Bien sûr. on est là pour ça. Et Kiny est toujours prêt à débarquer au cas où. Mais... Je pense qu'il ne pourra plus faire grand chose, vu comme tu l'as... ligoté, le sieur Oroki, là...*


Un sourire amusé détendait les traits du bélier, tandis que Tilika écrivait un mot à l'intention de son prisonnier, avant de le lui tendre devant les yeux, lui ne pouvant le prendre pour le lire. Il était scotché à sa chaise, des pieds à la tête, ses bras croisés posés sur ses genoux, liés entre eux et aux genoux eux-mêmes aussi, dans une position certes peu confortable, mais stable. Il ne pouvait plus bouger. Tilika avait même ligoté entre eux ses doigts, méfiante, de crainte qu'il n'essaye encore de lancer un quelconque jutsu. Ses épaules aussi, tout son torse, elle les avait liés au dossier de la chaise, n'ayant pas lésiné sur la quantité de collant. A dire vrai, il n'en restait qu'un petit bout, qu'elle destinait à un autre usage...

- Fini de jouer. C'est moi qui dois te garder. Et je me laisserai plus embêter. Tu vas rester sagement là, maintenant, et moi je vais m'entraîner au henge devant toi. T'as juste le droit de parler, mais si tu essayes de t'enfuir ou si tu cries ou que tu nous embête encore, je mets ce qui reste de ton collant sur la bouche, ou je t'assomme s'il le faut. Compris? -

Calmée à présent qu'elle et ses invocations venaient de maîtriser le garnement, et qu'elle savait qu'à partir de maintenant, ils seraient probablement tranquilles jusqu'au retour de manade Tanaka, Tilika laissa bien le temps à Oroki de lire son mot, avant de remettre son cahier dans sa poche. Elle avait mieux à faire que de jouer la comédie indéfiniment pour un chieur dans son genre. S'assurant une dernière fois de la solidité des liens de son désormais prisonnier, la fillette émit un hochement de tête à l'égard de son ami de laine et de cornes, qui le lui rendit. Tous deux ne laisseraient plus le gamin tenter quoi que ce soit. Et tandis que Khanuk surveillait de très près le chenapan, toujours derrière lui, prêt à agir à la moindre tentative de mouvement - tentative car ligoté de la sorte, il aurait du mal à en tenter, en fait - Tilika s'était placée à un bon mètre d'Oroki, en face d'eux, en position... Elle comptait s'entraîner au henge, ici, tranquillement, tout simplement, en attendant le retour de la maîtresse des lieux.

==============

Spoiler:
 

Tilika:
PV => 75/75
PC => 170 - 5 – (5*2) = 155/175
+2 en réflexion car deux clones.

Kiny:
PV => 50/50
PC => 150/150

Khanuk:
PV => 100/100
PC => 350/350

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Jeu 10 Sep 2009, 15:08

~~ Narrateur : Oroki, gamin vaincu et ligoté. Lieu : L'une des pièce de la maison. ~~

Pris au piège !
Lui le Grand, le Splendide, Le magnifique Oroki était pris au piège !
Et à cause d'une gamine naine avec ça ! Il en aurait hurlé de frustration.
Sa seule -et maigre- consolation était que sa geôlière avait reçu l'aide d'une puissante invocation pour réussir à l'emprisonner -voire même de plusieurs car, en y repensant, la chose qui l'avait repoussé avant qu'il n'atteigne les escaliers ressemblait plus à un mouton qu'à un quelconque jutsu-.
Si au départ le gamin s'était trouvé septique en voyant le bouc, l'animal avait acquis son respect en le rattrapant si prestement et en l'immobilisant avec tant de facilité, et ce malgré la planche censée entraver sa course.

Oroki braqua un regard rageur sur la petite Tilika qui semblait si contente de l'avoir attrapé alors qu'elle n'y était, finalement, absolument pour rien.
Et en plus, voilà qu'elle le menaçait ! Non mais, pour qui se prenait-elle ??? Qu'elle le torture si elle le voulait, il ne broncherait pas et resterait fort jusqu'au bout !

Aussi, la tête pleine de son propre héroïsme, le gamin se composa un masque de mépris stoïque et se contenta de poser un regard condescendant sur les tentatives de la gamine.
Qu'il jugeait pitoyable, en plus.

Un bon moment s'écoula ainsi, puis un bruit de porte qui s'ouvre résonna quelque part dans la maison.


" Je suis rentrée ! fit la voix joyeuse de Mme Tanaka dans le vestibule. "


~~ Narrateur : Mme Tanaka ~~


Guidée par la voix du bélier, la mère d'Oroki les rejoint avant de s'immobiliser sur le seuils de la pièce. Stupéfaite par le spectacle qui s'offre à ses yeux, elle reste un instant interdite avant d'exploser de rire sous le regard penaud de son fils toujours scotché à sa chaise.

" Eh bien, s'exclame-t-elle entre deux crises d'hilarité, tu n'en mènes pas large Oroki ! "

Quand elle réussit à suffisamment se calmer, elle détache son fils qui s'éloigne vers sa chambre avec une mine boudeuse.
Puis, se tournant vers la jeune fille, elle lui adresse un grand sourire :


" Merci pour tout Tilika. Tu t'es admirablement bien débrouillée. Même si tu t'y es pris d'une manière assez radicale. "

Réprimant un nouvel accès de rire, elle se tourne vers l'invocation.

" Je suppose que vous êtes l'allié dont m'avait parlé Tilika, lui dit-elle sans sembler s'inquiéter de parler à un bélier. Je suis enchantée de faire votre connaissance.
J'espère que mon fils ne vous a pas trop posé de problèmes, ajoute-t-elle en s'adressant aux deux. En tout cas, merci pour votre aide. Tilika, ta récompense se trouve au temple du Raikage. "

Puis, les raccompagnant à la porte, elle les quitte sur un dernier salut.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Ven 04 Déc 2009, 13:02

[Fin de ce topic! Pas grave pour le retard, mais merci pour la PNJisation, ce fut fun! Razz Now, la suite, c'est par-ici! Arrow L'aspirante rebelle...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   Lun 13 Sep 2010, 07:54

Citation :


°¤ Evaluation ¤°

Tilika =) Je commenterai pas tous les topics si cela ne te dérange pas Razz, je préfère faire deux trois commentaires qui ont un certain impact, du moins qui ont une petite touche d'importance, plutôt que 20 "bon RP".

Kiyoshi =) Bonne Pnjisation Rolling Eyes

Arrow 10 points chacune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission interdite pour une Aspirante... [Mission de rang D: Casse cou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Centre Ville-