AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   Sam 16 Mai 2009, 14:18

[Entraînement] => le but de ce dernier est d'obtenir cette invocation: Khanuk

==============

~ Musique d'ambiance ~

Un an s'est écoulé, déjà, depuis qu'il m'a recueillie... Ca a l'air de rien, mais c'est long, tout une année avec lui. Il est méchant, il ne m'aime pas. Tout ce qui l'intéresse, c'est de me voir progresser. A moins, sur ce point-là, on est d'accord. Je veux devenir plus forte, beaucoup, beaucoup plus forte! C'est que j'ai que six ans, et je suis pas très grande. Si je veux pouvoir protéger Kiny et ceux que j'aime, il faut que je m'entraîne! J'ai pas pu protéger maman... Je veux pas que Kiny meure un jour devant moi, comme maman, et que je puisse rien faire pour le sauver. Seridan est sur que je deviendrai forte, plus tard. Je veux le croire, au moins pour ça. Sinon, pas la peine de vivre ni de se battre, si c'est juste pour voir mourir les seuls gens qui m'aiment et que j'aime aussi!

Le vent fait voler mes longs cheveux clairs, et fait aussi pleins de nœuds dedans. Après, ils vont encore être difficiles à démêler, mais c'est pas grave, j'aime bien quand le vent passe comme ça; ça chatouille, ça fait du bien. C'est comme quand maman passait sa main sur ma tête... Elle me manque encore. Même si ça fait longtemps qu'elle est plus là. Kiny dit que ça passera avec le temps. Mais faut beaucoup, beaucoup de temps. Et en attendant, je m'entraîne, très dur, tous les jours presque. Quand Sarian senseï a autre chose à faire, je m'entraîne avec Kiny, ou seule, parce que Kiny, il ose jamais se battre pour de vrai avec moi, et je crois que moi aussi, j'aime pas; j'ai toujours peur de lui faire mal. Contre Seridan, au moins, je me retiens pas. Je sais bien que je lui fais même pas mal, mais si j'y arrive, eh ben tant mieux. Lui sera content parce que je deviens plus forte, et moi parce que j'aurais pu lui donner au moins un peu la leçon pour tout ce que lui nous fait, à moi et Kiny. Après tout, il regrette même pas de s'être attaqué à lui, y a un an, alors qu'on lui avait rien fait!

Je serre les poings à ce souvenir, et je fronce mes sourcils. J'ai des cheveux clairs et un air très doux et gentil quand je suis sage, on m'a déjà dit, mais on dit aussi que mes yeux sont très sombres et que parfois, même si je ne suis qu'une petite fille, ils font peur, mes yeux. Pas à Seridan, en tous cas... Vivement que je sois plus grande et plus costaude! Bon, il est où ce tronc d'arbre coupé? Ah, le voilà! C'est là-dessus que je m'entraîne à taper, quand je suis seule. C'est encore gros et solide pour moi, mais un jour, je vais le casser en plein de petits morceaux juste avec mon poing, héhé! Paf! Aie! Ca fait mal... S'entraîner, c'est vraiment pas facile. Je m'habitue à avoir mal, mais j'aimerais bien que ce soit ce morceau de bois qui ait mal, pour changer! Ou Seridan. En plus, il serait content d'avoir mal, content parce que je serai plus forte. Pfff. J'ai pas envie qu'il soit content. Mais ça m'est égal; je préfère devenir forte et qu'il soit content, et pouvoir me venger plus tard. Il est bête, en fait... Il veut me rendre plus forte, alors qu'il sait que je l'aime pas et que je veux me venger, et venger Kiny. Pourquoi il fait ça? Il est bizarre, Sarian senseï...

Un coup, deux coups, trois coups... Je frappe ce tronc encore et encore, même si je pleure parce que ça me fait mal et que mes poings vont encore finir tout abîmés. Mes chaussures aussi d'ailleurs, parce que je ne frappe pas qu'avec les mains. On appelle ça le taijutsu, de se battre sans chakkra. Kiny me dit souvent que je ne dois pas vouloir me battre seule, que je dois apprendre à faire appel à lui et aux autres... Mais je ne veux pas. Si Kiny et ses amis moutons, même s'ils sont plus grands et forts que lui, viennent se battre aussi, et qu'il leur arrive quelque chose, je serai très triste. Je ne veux pas que mes amis meurent à cause de moi. C'est à moi de les protéger. Si Sarian senseï veut que j'm'entraîne à invoquer les autres, il peut toujours attendre. Mais il est aussi têtu que moi, et il veut pas lâcher, là-dessus. Moi, le taijutsu me suffit. Il n'a qu'à m'apprendre d'autres trucs, d'autres techniques! Pourquoi je devrais mettre des amis en danger pour se battre pour moi? C'est pas parce que lui a pas d'amis et s'en fiche que moi, c'est pareil!

Paf, paf, paf... Je continue, et je finis, comme toujours, par me faire trop mal. Je vais encore être obligée d'arrêter. Le ciel est tout gris et il va pleuvoir, encore une fois, et il y aura de l'orage, sans doute, aussi.

Je m'arrête, je prends ma petite sacoche avec mes kunaïs et mes bandages, et j'entoure mes mains avec, pour les protéger un peu. J'ai pas envie de rentrer. Sarian senseï est encore avec son senseï à lui, pour toute la journée, de toutes façons. Alors, je m'assied contre le tronc et je regarde le ciel. S'il pleut, je serai mouillée, mais c'est pas grave. J'aime bien la pluie. J'aime bien les nuages et la foudre aussi. Le ciel a de la chance... Il est très haut, personne ne peut l'atteindre, ni lui faire du mal, mais lui, il est très fort et peut faire ce qu'il veut. J'aimerais bien être comme lui... Il ne peut pas parler non plus. Mais ça l'empêche pas d'être respecté par tous les humains, parce qu'il est le plus fort. Et pourtant, il reste calme. Parfois, il envoie des éclairs, sans doute parce qu'il est pas content, ou il pleure, quand il pleut. Mais il ne s'énerve pas comme moi... J'aimerais bien réussir à rester sage et calme comme ça... Mais Seridan m'énerve exprès, tout le temps!!!

J'ai sommeil... J'ai encore mal dormi cette nuit, à cause de ces rêves qui ne sont pas à moi. Je voudrais choisir au moins, si je vais dans le rêve de quelqu'un d'autre. Parfois, ça va, mais quand je tombe dans le cauchemar de quelqu'un, c'est parfois très dur, parfois j'ai peur, ou mal. Même si ce n'est qu'un rêve, c'est comme si tout était vrai, pour moi, quand je suis dedans. Sarian senseï, il est tout intéressé quand je me réveille le matin avec des bobo ou des trucs bizarres à cause de ces rêves. Moi, ça m'amuse pas, et j'ai pas envie de lui raconter. C'est pas son pouvoir. Il est jaloux, c'est tout. Mais il est jaloux parce qu'il ne sait pas ce que c'est! Moi, je suis une petite fille, alors c'est rare que les gens me fassent du mal, dans leurs rêves. Mais si j'étais adulte... J'ai peur. Maman avait la même chose, et parfois, elle était très, très mal, après un rêve. J'ai peur qu'on me fasse du mal et que je puisse rien faire... Quand c'est dans un rêve qui n'est pas à moi, je n'ai aucun pouvoir; c'est la personne qui rêve qui peut tout décider, et si on veut me faire du mal, je peux même pas me défendre. Y a que Kiny et Khanuk qui peuvent. Eux, ils ont des pouvoirs sur les rêves... Même sur ceux des autres.

J'ai sommeil. Je me suis entraînée dur, et j'ai pas assez dormi... Tant pis s'il pleut. Je suis bien, là. Mes yeux se ferment. J'espère que cette fois, je resterai dans ma tête à moi dans mes rêves, pas dans ceux des autres... Kiny... J'veux pas qu'il vous arrive du mal à toi et Khanuk. C'est pour ça que je ne veux pas apprendre à invoquer Khanuk puis les autres, pour me battre. Mais dans mes rêves, y a que vous qui pouvez me protéger et m'aider. Pourquoi je peux pas me défendre et vous protéger, moi? C'est... pas juste...

_________________


Dernière édition par Tilika le Sam 16 Mai 2009, 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   Sam 16 Mai 2009, 15:10

~ Musique d'ambiance ~

Hmmm... Fait noir... J'ai du m'endormir. Kiny? Kiny, tu es là...? Je regarde autour de moi, y a rien, juste du noir. Je suis encore tombée dans le rêve de qui, cette fois? Un peut inquiète, je fronce les sourcils, et je plisse les yeux pour mieux voir. Bon, je me relève et j'avance, hésitante; je finirai bien par rencontrer quelque chose ou quelqu'un. J'aime pas rester seule dans le noir, de toutes façons. Un pas, deux pas, trois pas... Je les compte au début, puis j'abandonne. Cet endroit est vraiment grand!

"Tilika..."

Ah? C'est qui? On dirait la voix de Kiny, mais en plus grave... Khanuk, peut-être? Je ne le connais pas beaucoup. Normal, vu que je refuse de m'entraîner à l'invoquer. Du coup, je le vois rarement. Il vient juste, parfois, m'aider dans certains rêves, surtout quand c'est dans la tête de Sarian senseï que j'arrive en dormant. Il l'empêche de me faire du mal. Moi, je voudrais protéger Kiny et Khanuk, pas que ce soit toujours eux qui me protègent...

"Alors, tu dois accepter notre existence et notre droit, en tant qu'alliés et amis, de nous joindre à toi dans ton combat, Tilika. Sinon, tout restera toujours pareil... Tu souhaites devenir plus forte, non? La solitude ne rend personne vraiment fort. C'est l'union qui fait la force, et l'amour qui lie les êtres en ce monde qui leur donne la force d'avancer, de se relever encore et encore... Seul, un être ne peut trouver le bonheur, et encore moins la volonté de se relever indéfiniment."

Khanuk. Y a que lui qui parle de façon si adulte. Kiny a beaucoup d'expérience aussi, même s'il reste tout petit et qu'on dirait un bébé mouton, mais il ne parle pas comme ça. En même temps que je cherche du regard après le gros mouton, j'espère que le petit est là aussi. Je me sens plus à l'aise avec Kiny; on se comprend mieux. Comme moi, il est encore petit et pas très fort. Et je comprends mieux quand il me parle que quand c'est Khanuk qui me parle.

"Tu fuis encore. Tu ne deviendras jamais plus forte, si tu refuses ce lien qui nous unit, tu sais?"

*Mais je ne fuis pas! Et je deviendrai forte! Je veux pouvoir vous protéger, pas que ce soit toujours vous qui me protégiez, c'est tout!!!*

Tiens, il fait moins noir, tout à coup. Et je sens quelque chose sous mes pieds... De l'herbe? Ca chatouille, c'est vert, frais et fin. C'est bien de l'herbe. Encore un rêve dans ma tête à moi, alors, ouf! Si y a Khanuk et une prairie, c'est sûrement un rêve à moi, ou à lui peut-être. Mais c'est pareil: avec lui je ne crains rien. Après avoir bien vu que c'était de l'herbe et quelques fleurs à mes pieds, je relève la tête et il est devant moi, grand, impressionnant, avec ses deux énormes cornes. Kiny, à côté, il est rigolo, il n'a que deux petites bosses. A cette pensée, je pouffe de rire. Bon, ok, je ne ris pas comme tout le monde; on ne m'entend pas. Et alors? Je ris quand même. Ben oui. D'ailleurs, Khanuk aussi sourit. Il est plus fâché, alors? Tiens, il secoue doucement la tête.

"Pour que l'on puisse se protéger mutuellement, il faut que tu nous acceptes et que tu apprennes à nous invoquer."

*Mais Kiny il vient tout seul; pourquoi vous ne venez pas si vous voulez venir? Pourquoi ça doit obligatoirement être moi qui vous appelle?*

C'est vrai, quoi! Kiny il vient, il part, comme ça lui plaît. Pourquoi Khanuk, qui est plus fort que lui, ne peut pas faire pareil? En tous cas, Khanuk a un grand pouvoir sur les rêves! Maintenant qu'il y a de la lumière, il fait apparaître tout le reste du décor, avec des fleurs et de l'herbe bien verte de partout, un ciel très bleu avec de gros nuages tout blancs qui ressemblent à des moutons. Je suis sûre qu'il l'a fait exprès! Ah et en parlant de moutons, voilà d'autres comme lui et Kiny, plus loin dans la prairie. Mais j'ai pas le droit de les approcher encore. Khanuk dit que c'est parce que ce sont des créatures trop puissantes encore, pour moi. Mais elles sont bien petites, vues d'ici. Ces moutons-là ne paraissent pas plus dangereux que Kiny ou Khanuk. Mais bon, après tout, c'est lui le chef, et je lui fais confiance. Je hausse les épaules en attendant sa réponse.

"Tu as hérité d'un grand pouvoir, mais tu ne fais rien pour le faire progresser. Nous ne sommes pas de simples moutons, Tilika. Tu as le droit et même le devoir de faire appel à nous. Nous sommes tes amis, tes alliés. Si tu refuses l'aide de tes amis, est-ce que tu crois vraiment que c'est de l'amitié, que tu ressens pour nous? Nous respectes-tu donc si peu, nous fais-tu si peu confiance, que tu veuilles tout réaliser seule sans accepter notre soutien?"

Non! Ce n'est pas ça du tout! J'ai peur qu'il leur arrive quelque chose, c'est pour ça que je veux pas, et que je renvoie Kiny loin quand je dois me battre! Mais... Est-ce que ça veut vraiment dire que je ne leur fais pas confiance? Est-ce que c'est parce qu'en fait, je ne les considère pas vraiment comme mes amis? Khanuk aurait-il raison? Malgré tout, j'ai envie de pleurer, tout à coup. J'ai perdu maman. Je ne veux pas perdre Kiny. Ni personne d'autre. J'ai peur.

"On a toujours peur pour ceux qu'on aime, c'est normal. Sinon, c'est qu'on ne les aimerait pas vraiment, je crois. Hein, Khan?"

Le gros bélier hoche la tête, et Kiny vient poser la sienne sous ma main, pour me rassurer. Ils vont gagner. Je ne veux pas qu'ils pensent que j'ai pas confiance en eux. Mais si un jour l'un d'eux disparaît à cause de moi? Je ferai quoi? Je fais la dure, mais je sais que je suis très fragile, et je veux pas avoir mal comme quand j'ai vu maman mourir. Kiny me lèche doucement la main, puis se met sur ses pattes arrières pour lécher mes larmes. Il est toujours si doux et gentil. S'il n'avait pas été là quand maman est morte, je sais pas ce que j'aurais fait. Mais ils ont raison. Je ne pourrai pas toujours me battre toute seule. Seridan y arrive, lui, mais lui s'en fiche des autres. Moi pas. Alors peut-être que Khanuk a raison. Je devrais accepter d'apprendre à l'invoquer. Mais la question de tout à l'heure reste dans ma tête. Pourquoi ne peut-il pas venir tout seul, lui?

"Un ami ne devine pas toujours tout. Il faut savoir trouver l'humilité nécessaire pour demander de l'aide. C'est primordial. Kiny peut venir car il a toujours été là. Il représente la famille physique dont tu as besoin pour survivre en ce monde, mais viendra un jour où il te faudra peut-être l'appeler pour qu'il vienne, lui aussi."

L'appeler pour qu'il vienne? Même Kiny? J'espère que non! Et si ça arrive, comment je ferai si je ne sais même pas comment l'appeler, pour qu'il vienne de leur monde dans le mien???

_________________


Dernière édition par Tilika le Sam 16 Mai 2009, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   Sam 16 Mai 2009, 19:22

~ Musique d'ambiance ~

"Ecoute bien et concentre-toi, et tout devrait aller comme il faut. Tu es une petite fille intelligente, mais terriblement impatiente et... tête brûlée."

Tête brûlée? Ca veut dire quoi? En tous cas, ça fait sourire Khanuk, et presque rire Kiny. Ils se moquent de moi? Je fais la moue, et je fronce les sourcils, pour leur faire comprendre que je n'apprécie pas. Ils rient encore plus, et je serre les poings. Hey, c'est pas drôle! Ca veut dire quoi, "tête brûlée"???

"Cela signifie que tu fonces sans réfléchir, Tilika, tout simplement. Tu te laisses trop vite emporter par tes émotions, par tes sentiments. Laisser ton cœur te guider n'est pas un mal en soi, mais le tien te pousse à prendre bien des risques car il n'écoute jamais ta raison que lorsqu'il est trop tard..."

C'est compliqué, ce qu'il me dit là. Mais je me concentre et je fais de mon mieux pour comprendre. Je m'assois dans l'herbe, devant lui, et Kiny se blottit tout contre moi. J'aime bien être contre lui comme ça. C'est doux et chaux, c'est rassurant. Avec lui, dans "le monde d'en bas", je me sens moins seule. Avant, j'avais maman, mais maintenant, j'ai plus que lui.

"Pour nous invoquer, c'est à la fois simple et compliqué. Il faut que tu crées un pacte qui nous unira, toi et moi, Kiny, et toute autre créature de notre famille que tu voudras pouvoir invoquer par la suite. C'est ce pacte qui te rendra possible notre invocation quand tu en auras besoin. Il te faudra créer un pacte par ami que tu souhaiteras pouvoir appeler."

Hum, compliqué, oui! Un pacte... Comment ça? On écrit sur un papier et on signe, comme un contrat, comme ces papiers que les maîtres signaient quand ils achetaient maman et moi aux marchands?

"Oui, c'est à peu près ça, sauf qu'il s'agit d'un pacte d'amitié entre nous, pas d'un contrat comme si tu nous achetais. Et ce pacte, on le signe de notre sang, symbole de vie et de mort. Cela prouve, d'une certaine façon, que tu acceptes de lier ton existence aux nôtres, à la vie à la mort. Tu comprends?"

Oui, je crois, même si c'est pas facile à comprendre. Mais je crois que c'est bon. J'ai déjà vu des trucs là-dessus, avec Sarian senseï qui veut absolument que j'apprenne à invoquer... J'ai vu dans des livres qu'il m'a montrés comment on fait, mais... J'ai pas ces rouleaux, moi.

"Tu en as: Seridan t'en a fourni pour que tu crées ces pactes, et tu as refusé de les utiliser."

Je les avais oubliés, ceux-là. Zut, j'ai pas envie de rentrer chercher ça, maintenant. Quoique, Sarian senseï est justement parti pour la journée, aux entraînements avec son senseï à lui... Il verra peut-être même pas tout de suite qu'un rouleau manque dans le tas de ceux qu'il a prévus. Je soupire, j'ai envie et pas envie à la fois. Envie parce que Khanuk m'a dit que c'était une façon de leur prouver que je les aimais vraiment comme des amis, et que ça prouvait aussi que je leur faisais confiance, et que des amis se battent ensembles. Mais pas envie, parce que je suis sûre que dès qu'il verra qu'il manque un rouleau, Sarian senseï sera tout content, voudra voir mon invocation et m'obligera à me battre avec. Je veux bien m'entraîner avec Khanuk, mais pas avec Khanuk ET Sarian senseï. J'ai vraiment pas envie. Mais je vais le faire, pour Kiny, pour Khanuk, parce que je veux leur prouver que je suis leur amie. Tant pis si Sarian senseï m'énerve après!

*D'accord. Je vais aller chercher le rouleau. Ensuite, je devrai juste mettre du sang à moi dessus et penser très fort à toi, c'est ça?*

Khanuk sait lire mes pensées, et on peut parler par télépathie, comme avec Kiny, et c'est bien pratique. Parfois, quand je dois écrire pour parler aux gens, je me décourage, et je préfère ne rien répondre, même si on pense alors que je suis impolie ou timide. Et quand quelqu'un m'énerve de trop, alors je réponds avec mes poings, même s'ils sont encore petits et que la plupart du temps, c'est les grands qui gagnent. C'est comme ça, mais un jour, ils verront, j'en aurai de plus gros et durs, et je leur montrerai de quoi je suis capable! En attendant, je dois d'abord progresser, et apprendre auprès de Sarian senseï et de Khanuk senseï. Kiny aussi, il m'aide, mais lui non plus n'est pas très fort, alors c'est surtout Sarian senseï et Khanuk senseï qui m'apprennent à devenir plus forte. Mais jamais ensemble. Je veux pas. Et d'ailleurs, je sais que Khanuk aime pas non plus beaucoup Seridan. C'est normal. Personne ne l'aime, mon senseï, il aime personne, alors personne ne l'aime.

"C'est bien ça. Tu fais saigner légèrement ton pouce droit, et tu l'appliques sur le contrat, tout simplement, après y avoir écrit mon nom, et en pensant très fort à moi. Si tout s passe bien, tu devrais me voir apparaître à tes côtés à chaque fois que tu le voudras, ensuite. Il te suffira de m'appeler comme tu appelles Kiny."

*En fait, le pacte qui te lie à lui existe déjà: ta maman l'avait fait et te l'avait fait signer alors que tu n'étais encore qu'un bébé. Elle ne te l'a jamais dit, parce qu'elle voulait attendre que tu grandisses pour te raconter toute la vérité. C'est ton papa qui nous invoquait, avant de mourir, et c'est de lui que tu tiens ce don. Mais tout ça, je ne peux pas encore te le dire...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   Ven 29 Mai 2009, 12:56

~ Ambiance Musicale ~

Hm...? Ah, on dirait que je suis réveillée... Ah ben oui, forcément, il pleut des cordes. Hihi, je suis encore toute mouillée... Je me relève, et en riant, je tourne, encore et encore, avec les bras écartés. C'est rigolo. Je ne sais pas pourquoi les gens n'aiment pas la pluie et le mauvais temps... D'ailleurs, qu'est-ce qu'il a de mauvais? Ils savent pas ce qui est pas agréable, eux. J'aime bien le ciel d'ici, moi. Il ressemble à maman... Elle souriait souvent, mais je sais bien qu'elle était souvent triste, ou qu'elle avait mal, et pourtant, elle restait toujours forte comme le ciel. On pouvait la voir pleurer, mais elle abandonnait jamais, jamais, jamais! Je serai comme elle, plus tard! Pleurer, c'est pas grave: ça veut pas dire qu'on est faible, juste qu'on est humain. C'est ce que me disait maman, et elle avait toujours raison.

Arf, je m'amuse et j'oublie ce que je dois faire! Vite, avant que Sarian Senseï rentre de son entraînement! Il est encore tôt, mais on sait jamais... Et hoooooooooop, au galop! Je cours comme une folle dans l'herbe mouillée, tant pis si mes vêtements sont tout mouillés et sales, c'est tellement rigolo de sauter dans les flaques d'eau et même celles de boue, haha! Et puis, je sais presque faire comme Kiny, en sautant sans tomber sur des rochers, comme un mouton, même si ils sont mouillés et glissants! Kiny dit que c'est parce que je suis très agile... Il a sans doute raison. Si ça peut aider à devenir plus fort, d'être agile, alors, tant mieux si je le suis! PLOUF! Oh, plus profonde, cette flaque! J'suis pas très grande moi, et là, j'ai de l'eau jusqu'aux genoux... Je pouffe de rire à l'idée de la tête que fera Sarian Senseï en me voyant comme ça, encore une fois... Il a l'habitude; il sait que j'aime la pluie et les orages. Quand tout le monde rentre chez soi parce qu'il fait un temps comme ça, moi, j'adore sortir. Je suis peut-être bizarre, finalement, comme pensent les gens, mais pas parce que je suis muette...

Zou, je fonce dans le hall de l'immeuble dans lequel j'habite avec Sarian Senseï, et je monte les escaliers jusqu'à son appartement. Là, je sais où chercher. Oh? J'ai tout mouillé et mis de la boue partout. Zut... Pas le choix, je nettoierai plus tard, tant pis. Je me sèche juste plus ou moins les mains sur une serviette avant de prendre un de ces fameux rouleaux que Sarian Senseï a préparé pour me faire invoquer mes amis moutons, comme il dit, et je l'ouvre. Hum... Je m'installe à genoux devant le rouleau ouvert et je cherche après mon stylo. Voilà. Alors... J'écris le nom de l'ami que je veux invoquer ici... K-H-A-N-U-K C'est fait! Je suis fière de moi, je l'ai joliment écrit en plus! J'ai une écriture soignée d'habitude, mais comme je dois souvent écrire très vite, parfois, c'est moins joli. Là, j'ai pris le temps de vraiment bien écrire. Je sais pas pourquoi, mais je sens que c'est... très important. C'est un pacte d'amitié, il a dit Khanuk. Je veux qu'il sache que c'est important pour moi.

Mon sang... Le pouce droit il disait... Ok. J'ai pas peur d'avoir mal. Je sais que ça fera pas très mal, et puis j'ai déjà eu bien plus mal et c'était pas pour un ami. Là, je suis fière de faire ça si c'est pour lui! Et j'ai pas peur du sang. Il parait que beaucoup d'enfants de mon âge ont peur de ça, de voir du sang et surtout si c'est eux qui saignent. Moi, ça me fait pas peur. Du sang, j'en vois souvent, dans les cauchemars des gens... Je me mords donc le pouce pour le faire saigner en faisant quand même une petite grimace, puis, quand c'est bon, je pose mon doigt sur le bas du rouleau. Je fais une longue trace avec mon sang en bas de cette espèce de gros contrat, et puis j'attends. Je réfléchis, tout en suçant mon pouce pour arrêter de le faire saigner. Je dois juste penser très fort à Khanuk, maintenant? D'accord. J'essaye.

J'essaye encore. J'ai mal fait quelque chose? Pourquoi rien ne se passe? Faisant la moue, je me penche sur le parchemin, et j'essaye de lire tout ce qui est écrit dessus. Peut-être que j'ai oublié quelque chose?

"Ou pas?"

Je sursaute et je me retourne. Derrière moi, dans l'appartement, y a Khanuk! Kiny est derrière lui et semble ravi, il sautille dans tous les sens. Khanuk est plus calme, lui. Il me sourit gentiment, et moi je souris aussi. J'ai réussi! C'est la toute première fois que je vois Khanuk ici, dans mon monde! Je suis tellement contente! Et Khanuk a l'air fier de moi. C'est bizarre, mais ça me fait tout chaud dans le ventre. Il est fier de moi. Et ça me fait du bien. Alors, bizarrement, je me mets à pleurer. Je suis heureuse, et pourtant, je pleure... ça fait tout drôle. Mais je crois que c'est parce que j'avais peur de faire tout ça et de réussir, même si, en même temps, ça fait longtemps que j'en avais envie. Je ne voulais pas que mes amis souffrent ou risquent leur vie pour moi. Je ne voulais pas que Sarian Senseï se serve d'eux comme il se sert de moi. Je voulais pas. Mais en même temps, je sais très bien que Khanuk, comme Kiny, est mon ami. Et un ami, ça n'est pas un esclave. Il ne m'obéira pas toujours, et tant mieux. Il prendra ses propres décisions, et il fera ce que lui il veut. Sarian Senseï pourra jamais le forcer, lui. Jamais. Nous sommes libres. Et nous sommes amis, pour toujours, maintenant.


~ FIN ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   Ven 10 Sep 2010, 00:04

Citation :

°¤ Evaluation ¤°

¤ Qu'est ce qu'elle est Kawai '_' >>

Yattaaaaa ! * a pris son pied aussi et est contente *

---

En écrivant à la 1ère personne, le style est bien différent et étant donné qu'il n'y aucun narrateur omniscient, on patiente aux côtés de ton personnage. Elle a persévéré et elle a réussi. Je sens que ca va devenir de plus en plus intéressant.

Malgré cette différence de style, c'est tout aussi plaisant à lire. C'est impulsif et spontané; simple mais très bien écrit. Tu as réuni tous les ingrédients nécessaires qui allaient te permettre d'obtenir Khanuk.
C'est officiel, Entraînement Validé, Invocation Validée.

Wink

Arrow 8 points de RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kushiyose: de la solitude à la complicité... [entraînement solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes-