AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   Lun 06 Avr 2009, 20:34

Le jeune Nukenin ne s'était pas attardé sur l'air de combat improvisée de toute pièce, dans le Centre Ville profond de Konoha. Son duel avec ce Shinobi n'avait été que pur délice, à la fois intense et empli d'assauts sanglants. Cependant, il ne fallait pas qu'il traîne et avait donc récupéré son arme au plus vite, revêtant aussitôt après son Henge grossier mais efficace du feu Hokage. Un goût d'inachevé dans la bouche, Yanosa n'avait pas le temps de vérifier l'état du corps de son adversaire, et courrait à présent à nouveau vers la Tour d'ivoire qui habritait les plus grands secrets du Village Caché... Mais le jeune Jashiniste ne s'intéressait qu'à un seul d'entre eux, et n'avait cure de toutes les cachoteries que pouvaient contenir certains dossiers sensibles.



A présent, le jeune homme n'avait plus que quelques dizaines de mètres à parcourir, afin de rejoindre le monument, tout proche de la façade rocailleuse où figurait les visages des Hokage fondateurs qui trônaient en arrière plan. De son pas de course vif, Yanosa stoppa sur une des composantes boisée du Toît teinté de rouge, s'immobilisant quelques instants en observant les différentes entrées. A la base de la Tour en contrebas, le Nukenin remarqua l'absence des gardes qui devaient, en théorie, surveiller les allées et venues par l'entrée principale. Une aubaine, qui éviterait à Yanosa d edevoir se plonger dans un quelconque rôle une fois de plus, les Shinobis en faction devant surement patrouiller un peu partout à sa recherche. Mais ne pas savoir quoi rechercher devait décidément peser lourd sur les troupes de Konoha...

Balayant du regard les alentours, le jeune et pieux Jashiniste trouva par où entrer. A vrai dire, l'entrée idéale. Une fenêtre ouverte, qui laissait battre au grès de la légère brise ses battants vitrés. Par là, ce serait parfait... Sous couvert de l'identité du Hokage, et pour peu que les résidents encore présents dans la Tour ne soient pas au fait de ce qui s'était passé à l'entrée du Village, tout se passerait pour ainsi dire comme sur des roulettes. Amorçant un mouvement ample cherchant à mimer l'habitude, le jeune homme s'engouffra donc dans l'encadrure de la dîte fenêtre en contrebas de l'endroit où il avait stoppé. Prêtant attention à chaque détail qui l'entourait, il se rendit compte qu'il avait atterri au sein d'un bureau, assez vaste pour signifier qu'il appartenait à une personne d'importance. Un danger ? Peut-être, mais cela ne passa même pas au travers de l'esprit de Yanosa, qui était loin de se douter que le bureau était en réalité celui de son personnage endossé.



A présent, s'amorçait la partie pour le moins la plus ennuyante pour le Nukenin, à savoir, la recherche frénétique du rouleau qu'il désirait tant, et qui devait probablement être conserver tout prêt... Il se mit alors à l'oeuvre, ouvrant placards, tiroirs, trappes diverses dans le bureau. Très vite, cependant, Yanosa se rendit compte qu'il devrait certainement aller chercher en dehors de la pièce l'objet de ses convoitises. Se redonnant une contenance plus appropriée à son apparence actuelle, le jeune homme ouvrit la porte... Pour sétait se retrouver dans une longue coursive circulaire et incurvée. Personne dans les parages, à priori, étant donné le silence de tombeau qui régnait alentours. Le chahut en effet était réservé à l'extérieur pour l'heure. Partant en marchant à une allure modérée sur la gauche de la coursive, le Nukenin en incursion ouvrait grand les yeux afin de ne louper aucune cache possible qui pourrait habriter le fameux rouleau.

Une recherche bien ennuyeuse, comme elle l'avait semblé au premier abord, et qui ne ravissait guère Yanosa. Heureusement, il avait la foi... Cette même foi qui l'avait convaincu de charger jusqu'au fin fond du Village de Konoha, l'une des puissances militaires les plus étendue du monde Shinobi, et qui lui sussurait à présent à l'oreille que sa recherche ne durerait pas encore longtemps, dans le dédale architecturale qui l'entourait...





Hrp: pour cette fois-ci, je ne désire pas avoir de compagnie ^^. Un chasseur a déjà été désigné, il me prendra en chasse pour le retour. Ayant déjà passé 1 combat et demi, je pense que c'est une volonté respectable que la mienne. Merci !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   Mar 07 Avr 2009, 01:28

Rien, il ne trouvait rien. Progressant en tout sens, fouillant les moindres recoins à mesure que les portes se présentaient à lui telles autant d'esclamades du destin, Yanosa ne trouva rien qui ressemblait, de près ou de loin, à un rouleau de Techniques Interdites. Les entrées, il en avait vu pas loin de dix, dans l'ensemble du bâtiment, évoluant avec un naturel feint le plus grand possible, malgré son désapointement grandissant. Où Konoha cachait-il donc le secret de son pouvoir ? Il se le demandait de plus en plus fréquemment alors que les possibilités de recherches s'amenuisaient avec le nombre de portes qu'il avait poussé.

De plus, bien malgré lui, le jeune Jashiniste commença à éprouver un certain stress dû à la situation... Il marchait sur un fil tendu, et pour atteindre la terre ferme, la trouvaille de ce rouleau était la clef primordiale de son succès. En attendant, il était exposé, presque vulnérable dans ce bâtiment dans lequel commençaient à circuler quelques agents qu'il aurait qualifié de "maintenance", de faibles entités, impropres au sacrifice, mais qui pourraient causer sa perte à tout moment si l'un d'eux s'avérait trop soupçonneux, ou chanceux. La rapidité était donc de mise...



Bientôt, le jeune homme camouflé se retrouva face à la première porte qu'il avait auparavant poussé, celle du bureau à la fenêtre ouverte, large et spacieux. Réflechissant brièvement, il se remémora, les espaces alloués aux autres bureaux qu'il avait pu croiser... Bien plus petits, et dénués de l'aménagement spécial dont bénéficiait celui-ci. L'évidence lui parvint alors. Ce bureau-ci était celui de l'Hokage, celui-là même qu'il avait battu à mort près de l'entrée du Village et qui avait commis l'erreur de lui communiquer son identité. Si réponse à sa quête il y avait, alors elle serait dans cet espace, il en avait la conviction à présent. Ré-entrant dans celui-ci, le jeune Jashiniste repassa en revu les endroits qu'il avait déjà fouillé auparavant. Toujours rien... Se trompait-il tout simplement d'endroit, ou bien, cherchait-il le mauvais objet... ?? Face à ces interrogations, qui se faisaient de plus en plus pressantes, Yanosa fut bien obligé de reconsidérer la nature de ce qu'il cherchait. Un rouleau, comme il en connaissait, était d'une taille importante, surtout un de cette importance, celui des Kinjutsu de Konoha. Mais, s'il était plus petit, alors.. Il pouvait très bien se trouver dans l'un des petits tiroirs, qu'il n'avait pas pris la peine d'ouvrire plus tôt !



Sous le coup de cette quasi-révélation, le jeune homme fut pris d'exaltation, comme certains d'avoir trouvé la solution, et se jetta sur les dîts emplacements de rangement. Tous emplis de paperasses diverses, il n'en était qu'un, qui demeurait fermé malgré la préenssion exercée dessus par les mains fermes de Yanosa. Insistant évidemment, ce dernier tira d'un coup sec, faisant céder la serrure faiblarde. A l'intérieur de ce tiroire-ci... Presque rien. Tout du moins, pas la moindre trace d'un rouleau. Toutefois, un objet attira l'attention du Nukenin. Une sorte de porte-clefs, auquel pendait une série de quatre ou cinq clefs de formes diverses, ainsi qu'une sorte d'écusson, représentant un symbole... le Kanji du "Feu". Une trouvaille intéressante, mais qui, dans l'absolu, ne faisait nullement avancer l'entreprise de Yanosa.

Se rapprochant de la fenêtre aux battants libres, il observa quelques instants le lointain, l'ensemble des maison de pierre et de bois qui constituaient le Village reconnu pour sa puissance, ses chaûmes fumant par endroit,... Rien digne d'intérêt, mais une vue potentiellement contemplative pour le Jashiniste, mais surtout.. Porteuse d'une solution à l'énigme qui lui était imposée, dans la recherche du Kage Bunshin contenu dans les arcanes de Konoha. Non loin, tout proche même, sur la droite du bâtiment principal que consituait la Tour, un toît plat, applomb d'une maison circulaire d'une envergure importante, sur lequel était apposé ce même symbole... Celui du Feu.



Pour Yanosa, point de doutes n'étaient permis. Jashin mettait sur sa route les éléments qui allaient le mener à la victoire, il en allait aussi simplement que cela. Ces clefs qu'il avait dans la main, elles ouvraient nécessairement les portes de cette bâtisse, dont l'apparence laissait entrevoir son utilité civile. La demeure du Kage, comprit-il. Une sorte de logement de fonction, qui habritait du même coup potentiellement les plus grands secrets, y compris, le rouleau de Kinjutsu tant convoité... Ni une ni deux, le Nukenin bondit par la fenêtre, se dirigeant tout droit vers cette maison, qui était la sienne en cet instant de par le déguisement qu'il arborait. Clefs en main, Yanosa sentait le dénouement tant attendu de sa recherche approcher à grand pas...
Encore quelques enjambées, et il serait plus proche de l'objet de ses convoitises qu'il ne l'avait jamais été...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Yanosa Oterashi
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 28
Village : ~ Aucun ~
Date d'inscription : 12/09/2008

Fiche Ninja
PV:
1020/1020  (1020/1020)
PC:
470/470  (470/470)

MessageSujet: Re: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   Mer 08 Avr 2009, 01:35

Au loin, les patrouilles se faisaient de plus en plus présentes, laissant poindre aux oreilles et à la peau de Yanosa des bribes éparses d'air brassé par les mouvements de corps de plus en plus agités. Quoi de plus normal... La puissance militaire que représentait Konoha ne pouvait laisser faire, et tolérer une quelconque intrusion, sous peine de perdre toute crédibilité. Et sous peu, si Yanosa n'était pas encore parti d'ici là, les mesures d'urgence maximale seraient mises en oeuvre, lui interdisant toute échapatoire.

Entamant sa dernière foulée, le Nukenin recherché de toute part jetta un regard circulaire le plus naturel possible autours de lui, s'assurant que personne ne porte une attention disgracieuse sur lui alors qu'il affichait au clair le trousseau de clefs trouvé plus tôt. Arrivé au pied de la porte qui semblait mener directement au coeur de la bâtisse, le jeune homme jaugea du mieux qu'il put la forme des morceaux de métal à insérer dans la serrure, afin de se tromper le moins de fois possible, et peut-être, par chance, à aucun moment.



Une première clef. Ce n'était pas celle-là. La deuxième. Oui, ça y était. Les formes coïncidaient parfaitement, et son oeil ne l'avait pas trompé. Dans la serrure, le morceau de métal pivotait aisément, laissant s'ouvrire à Yanosa l'intérieur de l'habitation de luxe dédiée au Hokage, probablement de génération en génération. S'y engouffrant, il referma aussitôt la porte, retournant la clef derrière lui afin de pouvoir agir à sa guise sans être dérangé. A l'intérieur, de vastes espaces, tout en modestie. Le salon orné de quelques tapisseries n'affichait aucun égocentrisme, une table basse rectangulaire en son centre, face à un canapé. Mais toutes ces choses n'auraient su attirer l'ombre d'une seconde le pieux Jashiniste. Faisant quelques pas au travers des quelques pièces du rez-de-chaussé, il se rendit vite compte qu'aucun parchemin ne saurait être entreposé à ce niveau. Il entreprit alors vite de monter au premier, conscient qu'à présent chaque minute pouvait compter, et pouvait potentiellement faire de ce Village sa prison.



A la vue de l'agencement des pièces du premier étage, Yanosa fut beaucoup plus satisfait que lors de son entrée en bas. Plusieurs pièces, dédiées au travail, à la méditation, toute alignées les unes sur les autres, n'affichant qu'un intérêt pratique, tout ce qui permettait la vie simple étant situé à l'étage du dessous. Mais, ce qui représenta le paroxysme de la recherche effrénée du jeune homme, fut le moment où il entré dans la dernière, l'ultime pièce de la bâtisse, qui s'étendait sur des centaines de mètres carrés. En effet, cette espace, vide de pratiquement tout meuble, se voyait serti de plusieurs grands placards, qu'il se hâta d'ouvrire, pour découvrir... Des rangées entières de parchemins. Trois placards, tous pleins à craquer d'une multitude de rouleaux de techniques diverses, allant en terme de volume du simple au triple. Et c'est d'ailleurs sur ce point précis que se focalisa Yanosa, impatient de mettre la main sur son dû.

Du regard, il scruta, presque calmement, se retenant de se jetter dans cet océan de connaissances, afin de discerner le rouleau qui serait, parmis tous, le plus volumineux. Et il trouva. Là, en contrebas, sur la dernière étagère qui composait l'un des placards. Un rouleau qui en vallait d'apparence au moins dix autres, tant sa taille paraissait supérieure, témoin, peut-être, d'un contenu tout aussi supérieur... Il ne fallut pas plus de réflexion au jeune Nukenin pour se saisir du rouleau, l'extrayant de ses semblables, afin de dérouler les premières lignes de caractères y figurant. Une consécration. En en-tête, le nom d'une technique. La première d'un véritable répertoire qui s'annonçait, tant le volume de papier semblait énorme. "Kage Bunshin no Jutsu".



Un sourire béa s'affiche aux lèvres de Yanosa, de sa doublure désabusée. D'une largeur et d'une intensité presque aussi grande que lors d'une consécration de sang orchestrée par ses soins, le faciès rendu par les actions des muscles faciaux laissait entrevoir le diabolisme qui se cachait loin en dessous... Enfin, il l'avait, entre les mains, le rouleau des Kinjutsus de Konoha. Enfin, il pourrait apprendre cette technique, qu'il convoitait depuis si longtemps, depuis le jour où il l'avait observé à l'oeuvre.

Toutefois, son entreprise est loin d'être achevée. Des sous-plis de son vêtement, le Nukenin sortit un parchemin, de taille banale, apte à être contenu par une poche toute simple. Retenant avec difficulté son exaltation, Yanosa le déroula alors devant lui, affichant sous ses yeux une longue bande vierge, prête à être imprimée de caractères d'une préciosité rare. Au dessus de ce rouleau banale, le jeune homme fit de même avec le précieux rouleau de Kinjutsus, tout du moins, avec tout ce qu'il put en dérouler. D'une densité gigantesque, le dît rouleau ne peut se dérouler, dans la pièce, d'à peine son quart. Une contrariété, rapidement effacée dans l'esprit du Nukenin une fois qu'il eut vérifié que toutes les écritures concernant le Kage Bunshin étaient présentes sur le sol. Le reste, pour lui, n'était que du bonus...



Tout était prêt, les rouleaux déroulés, Yanosa commença alors à diffuser son chakra dans la paume de ses mains, les passant sobrement sur la surface du papier imprimé de Kinjutsus, laissant s'éparpiller par endroits quelques bribes d'aura verte. De cette façon, il recouvrit de cette aura toute la longueur déroulée de papier. Une fois cela fait, un rapide enchaînement de signes suivit, les mudras de la duplication tactile... Apposant finalement la main sur le rouleau vierge exposé devant lui, comme on l'aurait fait d'une invocation, mais avec un processus simplifié à l'extrême, Yanosa fit alors apparaître, caractère par caractère, mais à une vitesse affolante, la totalité des mots sur lesquels il avait aposé son chakra un instant plus tôt. Quelques instants plus tard, le petit rouleau était empli de savoir, véritable petite perle à choyer pour quiconque en avait soif.



Ré-enroulant le tout, empli d'une joie sans limites, le Nukenin se redressa, au milieu de la pièce aux mille et une techniques. Une mine d'or, qu'il aurait eu plaisir à piller un peu plus, mais, hélas, le temps allait lui manquer... Comme apaisé d'avoir atteint son objectif, le jeune Jashiniste se relâcha, annulant son Henge dans ce huit-clot, et empochant dans ses par-dessous le rouleau devenu précieux. Doucement, d'un pas lourd mais posé, Yanosa ouvrit alors une des fenêtres qui laissait passer un peu de lumière, dans la coursive de l'étage. S'y engouffrant, il prit quelques appuis, se hissant sur le toît, qui arborait le Kanji du Feu avec redondance. Au loin, le chaos semblait régner, se rapprocher, devenir une véritable émule grondante. Regardant vers le lointain, mains en forme de sceau, le Nukenin prononça quelques mots, avant de disparaître dans un cercle de fumée immatériel...



" Merci, Konoha, merci pour tout. "



La "visite" du Jashiniste en terre du Village de Konoha n'est pas allée sans marques, pour certaines, indélébiles. La mort d'un Hokage, pour sûr, allait une fois de plus distordre les conflits de puissance qui régnaient dans le monde Shinobi, et qui arrivaient parfois à un équilibre ténu. Comme un courant naturel qui construit sa percée au travers des concepts et des volontés, Jashin a, l'espace d'une après-midi, étendu sa main toute entière au dessus du Village de la Feuille, et elle y planera encore longtemps, tant dans les esprits, que dans les actes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   Dim 12 Avr 2009, 04:13

Premièrement, on m'à fait part du fait que ton post de retour (celui-ci) n'a pas respecté la règle de Discretion Perception.

En second lieu, tu apprend du Rang S avec trois Posts qu'on te valide alors que pourtant, aujourd'hui, un post vaut trois points maximum. Trois fois trois neuf, neuf à vingt (points nécessaires pour avoir une technique de Rang S...) laisse moi dire que l'écart me parait trop grand et montre que ton apprentissage est incomplet. Tu ne pourras acquérir cette technique qu'après avoir fait l'équivalent de 15 points au grand minimum.

Bref, du n'importe quoi.

Edit Yanosa: C'est en réalité ce post qui est à côté de la plaque: une règle qui a été inventée après mon post devrait être rétro-active ? ; Où ai-je prétendu avoir appris la technique ? J'ai le rouleau, simplement le rouleau. Bref, un post Hrp irrespectueux qui s'avère inutile.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   Jeu 09 Sep 2010, 21:33

Citation :

°¤ Evaluation ¤°

Tu t'es fait des fleurs dans ton premier post Rolling Eyes. Certes, tu le mérites mais il aurait été plus logique que tu sois à nouveau contraint de faire face à une nouvelle difficulté en arrivant ici.

Un long topic qui s'achève enfin, avec cette mine d'or la clé : le parchemin et donc la technique Rolling Eyes

Belle réussite Rpique, dans tous les sens du terme.

Tu peux souffler à présent ¤¤

Arrow 7 points de RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ La Fin d'un Règne: la Chute du Roi ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Toit de la Tour-