AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Rencontre.   Dim 05 Avr 2009, 01:08

Comme d'habitude, les rues de Kumo étaient bondées. Les habitants du village côtoyaient les ninjas en repos dans un brouhaha impressionnant. De temps en temps, un guenin traversait la foule porteur d'un message pour un destinataire plus gradé que lui. D'autres réalisaient quelques missions faciles censées leur apprendre la vie. Ainsi, aussi étrange que cela puisse paraître, la poule qui courait dans tous les sens permettait à ces trois guenins de s'entrainer, en leur apprenant à travailler ensemble pour la capturer. Et ils ne se débrouillaient pas mal. Leur idée de lui faire tomber une caisse dessus depuis un toit n'était pas mauvaise. Dommage qu'un villageois soit passé au même moment. Enfin, on ne peut pas réussir à tous les coups. Et puis apprendre à fuir peut aussi être une bonne chose.

Indifférent à toute cette foule, Kiyoshi se baladait les mains dans les poches. Son but premier était d'aller à la bibliothèque de Kumo mais en s'y rendant, il était tombé sur ce marché en plein air, et ses intentions d'études avaient aussitôt été occultées. Il se promenait à présent à travers les rues bordées d'étals et si certains étaient sans intérêt, la plupart étaient couverts de marchandises prometteuses. Nourriture d'autres contrées, objets exotiques et même armes de ninjas, on trouvait de tout dans ce marché tape à l'œil. Kiyoshi se laissa tenter plusieurs fois. Il acheta coup sur coup une poche de fraises sucrées presque aussi grosse que son poing, un livre sur les créatures légendaires du monde -avec une magnifique couverture représentant le démon renard à neuf queues- ainsi que des petites figurines représentant des invocations redoutées parmi les ninjas -Gamabunta, le crapaud du sanin Jiraya, et Manda, le serpent de son homonyme Orochimaru-. Assez fier de ses achats, il les porta un certain temps avant de se dire que les figurines ne lui étaient pas d’une très grande utilité. Il les offrit donc à une petite fille qui les regardait d'un air rêveur. La gamine le remercia joyeusement avant de s'éloigner avec un visage extatique.

Bien. Pourquoi était-il là déjà ? Il contempla quelques secondes une fraise puis l'enfourna dans sa bouche. Alors que le délicieux goût sucré envahissait ses papilles, il eut un éclair. La bibliothèque, bien sûr. Il se remit en route, promenant toujours un regard inquisiteur sur les merveilles exposées autour de lui. Et alors qu'il avait presque réussi à se mettre hors de portée de toute tentation en sortant du marché, un autre étal attira son attention. Il était couvert de vêtements en tout genre, de plein de matières, de couleurs et de formes différentes. Kiyoshi s'en approcha pour mieux examiner la marchandise. Il avait besoin de refaire son stock de vêtements, ses missions à répétition mettant sa garde-robe à rude épreuve. Il était en train d'examiner avec attention une cape de voyage sous l’œil attendrit du vendeur, lorsqu'il sentit une présence à coté de lui. Relevant la tête, il posa un regard curieux sur la personne qui s'était approchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre.   Dim 05 Avr 2009, 16:35

{ Chapitre V

Le ninja de Suna s’en était allé comme elle l’avait indiquée, un pond lui permettrait de passer cette falaise, à une demie journée de marche vers le Sud. Un petit pond qui permettait aux voyageurs d’entrer dans le pays sans trop de risque. C’était surtout des villageois, des paysans qui utilisaient cette route bien simple, sans aucunes contraintes. Pas du tout comme Anthalya. Qui elle aimait le challenge, repousser son corps un peu plus loin à chaque fois. Par fois cela devenait vraiment périlleux, mais ça en valait la peine. Rien qu’escalader cette falaise l’avait mise de bonne humeur. Elle décida de rentrer au village et voir si des missions étaient prêtes à être lancées. Le retour fut sans embuches, ne rencontrant aucuns obstacles sur son chemin elle put rentrer rapidement. Lorsqu’elle passa à la lisière de la forêt pour atteindre la porte du village elle eu un léger frisson. C’était la qu’elle avait rencontré ce Kuro… Cet homme qui pouvait se transformer en loup. Une rencontre qui lui avait presque couté la vie. D’une certaine façon elle n’attendait qu’une seule chose, démontrer à cet homme loup qu’elle n’était pas aussi faible qu’il pouvait le penser. Elle le prouverait ! Un jour ou l’autre.

Elle rentra donc chez elle, prenant le temps de détendre ses muscles le temps du bain reposant et réparateur. Quoi de mieux pour régénérer son corps. De l’eau chaude. Il resta chez elle jusqu’au lendemain, jour ou elle avait décidée ou plutôt avait été obligée à sortir pour remplir son frigo. Malheur… elle détestait ça. Se retrouver dans la foule, parler avec les vendeurs. Quoi de pire pour la jeune femme qui n’aimait pas ça. Mais elle n’avait pas le choix car son ventre criait famine et elle devrait bien le remplir si elle voulait vivre. Elle décida donc d’affronter la foule le lendemain matin. Nuit passa et le soleil illumina timidement le village caché des Nuages. Elle sortit donc de chez elle, se dirigeant vers les commerces ainsi que le marché de pleine air.

Les rues étaient bien chargées… Le temps n’était pas encore à l’orage et c’était surement pour cela que la population du village était sortie. Un grand nombre était déjà chargé de nombreuses poches remplis de différentes vivres aux odeurs des plus alléchantes. Anthalya n’avait pas eu la chance de pouvoir déguster de bons plats préparer par son mère, elle avait directement été jetées dans la fausse aux lions et du apprendre à vivre seule. Ce qui dut être à l’origine de son besoin d’être une grande solitaire. Elle se balada donc dans les différents étalages avant de porter un regard fort intéressé vers un attelage de textile en tout genre. Découvrant avec splendeur une multitude de couleurs qui enchantait la jeune femme. Intriguée elle s’intéressa à tout ceci, détaillant les vêtements et accessoires ainsi disposés et une vendeuse vint lui demander se qu’elle désirait. Songeuse elle pensa à se faire faire une nouvelle robe. Les dernières datant quelques peux. Pourquoi ne pas en acheter une autre ? Elle lui expliqua donc se qu’elle désirait, dans les moindres détails. Anthalya savait se qu’elle voulait et n’oubliait donc pas de lui décrire certaines de ses postures pour que la tisseuse puisse s’adapter. En quelques minutes elle put lui annoncer qu’il lui faudra un peu plus d’une heure pour se charger de sa commande. Ayant déjà une robe du même style il ne lui faudrait faire que quelques retouches.

Anthalya satisfaite alla faire ses courses le temps que la tisseuse s’occupe de sa commande. Elle se balada dans les étalages et acheta des fruits, de toutes tailles, de différentes couleurs. Elle aimait les fruits, apports énergétiques naturels ayant des goûts forts différents les uns des autres. Il prit aussi des légumes et de la viande. Elle n’aimait pas vraiment manger de la viande mais mélangé à des légumes cela passait comme des fruits. Elle s’installa sur un toit, attendant l’heure ou elle pourrait enfin aller récupérer sa commande. Elle grignota quelques fruits et finalement attrapa son souffleur pour faire de simples bulles. Celles-ci apparaissant avant d’éclater quelques secondes plus tard. Le temps passa lentement et l’heure tant attendu arriva finalement. Ses commissions dans un sac en bandoulière elle sauta de toit, atterrissant avec l’agilité d’un chat sur le sol. A son arrivée la femme qui s’était occupée d’elle lui sourit et alla chercher la précieuse commande. Un regard se posa sur la jeune femme qui ne broncha pas d’un pousse. Attendant le retour de la femme.

« Voila votre commande mademoiselle. »

Elle lui tendit la robe, lui montrant les ajouts, les modifications qu’elle avait apportée. Un bon travail qu’Anthalya ne s’empêcha pas de complimenter. Une belle robe rouge et noire foncée, tendant vers le mauve, tout comme ses cheveux et ses yeux. Une belle œuvre.

« Je vous remercie. »

Elle tendit l’œuvre devant elle pour mieux la contempler, toucher le tissus fin qui semblait tellement lourd. Un joli trompe l’œil qui pourrait lui être serviable. Il pouvait aussi cacher énormément de chose. Au moment ou Anthalya allait lui demander combien cela allait lui couter la femme s’éclipsa.

« Deux minutes mademoiselle, j’ai autre chose pour vous! »



{ Robe achetée

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Rencontre.   Dim 05 Avr 2009, 19:10

Kiyoshi détailla la jeune femme qui s'était rapprochée de l'étalage de vêtements. C'était une belle personne d'une vingtaine d'année, physiquement agréable à regarder. Une expression froide et hautaine couvrait son visage et elle se déplaçait avec une assurance manifeste, comme si le sol qu'elle foulait lui appartenait tout entier. Détail troublant, ses cheveux sombres étaient teintés de mauves, couleur d'autant plus étrange qu'elle ne semblait pas être le résultat d'une quelconque teinture, mais être bel et bien naturelle. D'après son bandeau, elle faisait partit des ninjas de Kumo. Elle venait chercher une robe d'après l'attitude de la vendeuse. Bref, rien de bien intéressant. Kiyoshi reporta son attention sur la cape qui lui avait tapé dans l'œil. D'un bleu nuit, elle était à la fois légère et résistante, assez large mais bien coupée, et équipée d'une capuche. En un mot, idéale.

L'étalage était tenu par un couple de marchand. Comme la femme s'occupait de l'autre ninja, ce fut son mari, un homme bedonnant avec une barbe noire foisonnante qui s'occupa de lui. Décrochant la cape du cintre où elle était suspendue, il la tendit à Kiyoshi qui l'essaya. L'habit lui allait à la perfection. Pile à sa taille, le tissu léger s'arrêtait juste avant le sol, un peu en-dessous de ses chevilles, évitant ainsi qu'il traine dans la poussière des chemins. Ample, elle s'attachait grâce à un fermoir rond au niveau du cou et le recouvrait parfaitement, ses deux cotés convergents en avant pour se rejoindre. L'intérieur des épaules avait été renforcé de manière à ce que le tissu ne frotte pas trop si un sac-à-dos était rajouté et à l'intérieur, dans la doublure, plusieurs poches larges étaient cousues. La capuche enfin était elle aussi assez large, dissimulant son visage dans l'ombre lorsqu'il la passait.

Le guenin fit quelques mouvements, tournant sur lui même, effectuant des petits bonds sur le côté, marchant le long de l’étal avant de se retourner brusquement et de repartir dans l'autre sens. Lorsqu’il s'arrêta, il semblait assez satisfait. Le tissu ne le gênait absolument pas dans ses mouvements et avait l'avantage de dissimuler ses mains, lui permettant d'effectuer des signes à l’abri des regards indiscrets.


" Alors, elle vous plait ? demanda le marchand en souriant.
- Oui, je la prends. "

L'homme commença à empaqueter soigneusement la cape, la pliant et la plaçant proprement dans un sac de toile tout en donnant au guenin des informations sur la manière de l'entretenir, de la laver, de la recoudre. Sortant son portefeuille, Kiyoshi le paya. Ce n'était pas donné, mais la qualité y était.
Rangeant sa nouvelle acquisition dans sa sacoche, le Guenin reprit la direction de la bibliothèque qui était, ne l'oublions pas, sa destination première. Se faisant, il passa derrière la jeune femme qui attendait toujours. C'est alors que des effluves des plus prometteurs lui passèrent sous le nez. Des odeurs sucrées de fruits sans aucun doute délicieux. Ayant lui-même dévoré ses provisions, il huma l'air et essaya d'identifier l'origine des effluves. Il n'eut pas à chercher bien loin. Elles émanaient de la sacoche entrouverte de la jeune femme. Soudain très intéressé, Kiyoshi se rapprocha.


" Excuses-moi, commença-t-il, peux-tu me dire ou tu as acheté ces fruits ? "

D'un geste du doigt, il désigna un paquet qui dépassait du sac de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre.   Dim 05 Avr 2009, 23:26

La femme s’était éclipsée derrière pour aller chercher quelque chose. La kunoichi n’avait aucune idée de se qu’elle avait bien d’autre à lui montrer. Elle resta donc la, à attendre le retour de la femme. Sans trop d’intérêt elle tourna la tête sur le côté, constatant qu’il y avait un homme barbu qui s’occupait d’un autre client. C’était ce dernier qui l’avait regardé quelques instants plus tôt. Elle ne put réprimer un léger sourire quand elle vit se jeune homme sauter dans tous les sens, esquivant surement une attaque imaginaire. Il portait une cape qui s’avéra être celle qu’il acheta quelques instants plus tard. Tendant l’argent à l’homme qui pouvait être le mari de celle qui s’occupait d’elle. Une alliance plutôt semblable à sa main. Anthalya attendait toujours. Elle n’était pas une personne très patiente et n’aimait pas attendre plus que ça les gens. Elle qui était toujours à l’heure à un rendez vous. Elle tapa rapidement le sol du bout de son pied. Que pouvait elle bien faire ? Elle était pas tout de même partie faire de la couture…
Une voie plus forte que les autres et plus proche surtout se fit entendre. Intriguée Anthalya tourna la tête pour remarquer que le jeune homme qui avait acheté un cape un peu plus tôt. Il s’adressa à elle pour lui demander ou elle avait achetée ses fruits. Surprise elle porta ses yeux aux sacs de provisions qu’elle avait achetée quelques minutes plus tôt.

« A un marchand de fruit et légume… A quelques mètres d’ici. Dans les étalages parallèle à ceux-ci… »

Mouvement furtifs derrière l’homme qui tenait l’étalage et sa femme apparut enfin. Dans sa main une petite poche, impossible de voir se qu’elle comportait. Avec un sourire elle s’approcha de nouveau et tandis la petite poche vers Anthalya qui la prit sans savoir de quoi il retournait. D’un regard interrogateur il posa une question sourde à la tisseuse.

« Ce n’est qu’un cadeau ! Je n’ai pu que remarquer votre tatouage au bas de votre dos. C’est juste pour vous remercier de ce que vous faites pour nous ! »

Son dos ? Elle parlait de son tatouage ? Celui représentant le logo de Kumo ? La remerciait elle pour les protéger ? Elle, une kunoichi du village ? C’était bien la première fois qu’on lui faisait un cadeau. Intérieurement elle était extrêmement émue car c’était bien la première fois de sa vie qu’une personne inconnue lui donnait quelque chose de bon cœur. Extérieurement elle avait un léger sourire en coin, montrant qu’elle était touchée. Sincèrement. Depuis qu’elle n’était plus sous l’emprise de son défunt maître sa vie changeait du tout au tout. Elle qui n’avait eu durant sa jeunesse que le droit de subir les durs lois de son maître. Aujourd’hui elle respirait, elle vivait et surtout elle était libre. Libre d’allait ou elle le désirait. Libre de faire se qu’elle aimait. C’était extrêmement plaisant pour Anthalya.

« Je vous remercie. Combien vous dois je ? »

La somme était plutôt… épicée ! Heureusement pour la kunoichi, elle avait énormément économisée depuis qu’elle était une Chuunin de Kumo et donc elle n’avait pas à s’en faire pour son compte en banque. Elle pouvait se permettre ces petites folies. Elle se tourna à moitié pour constater que le jeune homme était toujours la…
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Rencontre.   Lun 06 Avr 2009, 01:17

Le marchand était bien là où la chunin l'avait indiqué. Son étalage, encore plus imposant que ceux des autres vendeurs, était couvert de fruits et légumes de toutes les couleurs, de toutes les formes et de toutes les tailles. Il s'en dégagé des odeurs sucrées à faire saliver le plus carnivore des passants. Kiyoshi écouta avec attention le vendeur -un homme d'une quarantaine d'année à qui il manquait une jolie coupole de cheveux- lui décrire avec précision ses produits. Il lui expliqua que tels fruits ne poussaient qu'à des températures extrêmement élevées et qu'il devait les faire venir de Suna, que tels autres au contraire aimaient les zones très humides, et qu'en conséquence, il se fournissait à Kiri, tandis que ceux-ci ne se trouvaient que dans les pleines foudroyantes, et qu’il n'était pas facile de trouver des cueilleurs suffisamment courageux pour les récolter. A l'en croire, il avait des contacts dans le monde entier. En tout cas, ses produits avaient réellement l'air appétissants. Le guenin bavait quasiment devant chaque nouvelle merveille que lui proposait le vendeur. Difficile de croire qu'il y avait tant de variétés de fruits et légumes dans le monde. Après moult hésitations, il finit par prendre un assortiment de fruits de tailles et de saveurs très variées. Il y en avait des plats, rouges, à peine plus longs que le pouce qui vous enflammaient le palais dès la premier bouchée, des bleus de la taille du poing couverts de petites bosses qui, une fois pressés, donnaient un jus très sucré, ainsi que des noirs au gout de chocolat. Et des verts, acides au possible, des oranges piquants, des marrons qui donnaient l'impression de mordre dans de la glace, et bien d'autres encore.

Satisfait, Kiyoshi reprit pour la énième fois la destination de la bibliothèque. En passant devant l'étalage de vêtements, il vit que la jeune femme qui l'avait renseigné était toujours là. La vendeuse lui tendait un petit paquet en lui expliquant qu'il s'agissait d'un cadeau de remerciement pour les services rendus en temps que ninja. Et, chose intéressante, pendant quelques secondes, la jeune femme aux cheveux violets ne sembla plus si distante. Elle souriait toujours, mais cette fois son sourire semblait plus sincère, plus chaleureux. Le guenin sourit à son tour. Ce genre d'événement avait de quoi réjouir, bien que quelque chose lui semblait mystérieux. Pourquoi donc n'avait-il pas eu le droit à un cadeau lui aussi en achetant sa cape ? Pas qu'il en voulait un, mais la question méritait d'être posée.
Peut-être que l'homme était moins sympas que la femme ? Peut-être qu'il s'agissait de complicité féminine ? Ou peut-être était-ce parce qu'il était seulement guenin, et que cette ninja devait être plus gradée ?

Il débattait intérieurement de la question, lorsque la jeune femme se tourna et posa sur lui un regard interrogateur. Allons bon. Voila qu'elle allait penser qu'il la suivait. Kiyoshi piocha un fruit-noir-chocolat dans son paquet. Il n'avait plus vraiment envi d'aller à la bibliothèque après tout, et il ne connaissait pas cette ninja, malgré le fait qu'elle appartienne aussi au village des nuages. Autant en profiter pour faire connaissance.


" Re-bonjour, fit-il pour entamer la discussion, merci de m'avoir indiqué où trouver ces fruits. Je m’appelle Kiyoshi, et toi
? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre.   Lun 06 Avr 2009, 10:45

Il était la, à la regarder. Avec un sourire en coin, comme s’il s’amusait. La kunoichi n’y prêta pas vraiment attention. Se prêtant plutôt à la contemplation de cette petite poche qu’on lui avait offerte. Qu’est ce que cela pouvait bien t’il être ? La poche était tout de même lourde malgré sa petite taille. Il ne devait pas s’agir de textile mais de métal. Elle n’avait vraiment aucune idée de ce que comportait ce cadeau mais elle se réservait tout de même ce petit plaisir pour plus tard. Lorsqu’elle serait seule chez elle, elle pourra enfin ouvrir ce cadeau. Le jeune homme s’adressa une nouvelle fois à elle. Se présentant comme étant Kiyoshi. Son bandeau lui indiquait qu’il était lui aussi un ninja de Kumo. A le détailler il semblait jeune, un peu plus qu’Anthalya. Il ne semblait pas bien grand et ne devait surement pas dépasser son grade car il ne portait pas la tenue des chuunins. Enfin, elle-même ne la portait pas alors pourquoi pas lui après tout. Elle remarqua qu’il avait une poche supplémentaire, montrant bien qu’il était allé acheter les fruits au marchand qu’elle lui avait indiquée. Il était sans conteste le meilleur du marcher. Ses fruits et ses légumes étaient frais et surtout extrêmement odorants. Un vrais délice rien qu’à sentir. Une explosion de savoir une fois dans la bouche.

« Ce n’est rien. »

Elle fit un pas de côté. Mettant dans la foulée les poches dans son sac. Elle avait à présent tout se qu’elle désirait. De quoi vivre pendant au moins une semaine. Il lui faudrait encore aller chercher quelques autres fournitures dans des magasins. Mais encore ça, ca pouvait attendre quelques jours. Elle se tourna finalement vers le jeune homme.

« L’on me nomme Anthalya. »

Elle s’en alla finalement. Elle n’aimait pas discuter, encore moins avec des gens qu’elle ne connaissait pas. Il prit la direction de son appartement. A quelques minutes d’ici à peine. Son chez sois. Son petit paradis ou elle pouvait se reposer sans craindre une attaque. Depuis qu’Ymell était mort, elle était bien plus sereine.

[ Pas vraiment d'inspiration désolé. Tu peux la suivre si ça te chante. Son appartement peu être vers la bibliothèque, comme tu veux. ]
Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Rencontre.   Lun 06 Avr 2009, 16:19

Anthalya. Voila donc comment s'appelait cette Kunoichi taciturne. C'était un joli prénom de l'avis de Kiyoshi, et connu avec ça. La chunin était donc celle que l'on surnommait " l’enfant dansant sur le champs de bataille ", à cause de ... oui, bon, tout est compris dans le nom, pas besoin d'explication. Elle était aussi belle que le racontaient les rumeurs, mais elle avait l'air d'avoir son caractère.
Sitôt après s'être nommée, Anthalya s'éloigna, plantant là sans plus de cérémonie le guenin qui la regarda s'éloigner. Pas très bavarde, la danseuse. Enfin bon, elle prenait la direction de la bibliothèque de Kumo, il allait l'accompagner, ça lui ferait de la compagnie. Kiyoshi emboita donc le pas à la chunin, bien conscient que son attitude allait peut-être gêner, agacer voir énerver cette femme solitaire. Mais ils allaient dans la même direction, autant en profiter pour tromper son ennui. Et puis, même si la jeune femme ne semblait pas du genre à lier facilement conversation avec des inconnus, il fallait bien commencer par quelque chose pour faire connaissance, et la discussion était un bon moyen.

Les deux ninjas sortirent donc cote à cote du marché, s'éloignant du centre-ville pour se diriger vers la périphérie où les établissements de commerce et d'artisanat laissaient place aux habitations et à certains bâtiments importants, comme la bibliothèque. Ils restèrent silencieux quelques secondes, l'un dégustant toujours ses fruits, l'autre n'ayant visiblement pas envie de parler, jusqu'à ce que Kiyoshi prenne la parole :


" Alors comme ça tu es Anthalya, "la chunin qui danse ". Je comprends pourquoi autant de guenins voulaient t'avoir comme sensei. Tu es ravissante. "

Tout en parlant, le guenin tendit son paquet de fruits à la jeune femme, l'invitant silencieusement à se servir si l'envie lui prenait.

" Je te déconseilles les rouges. C'est gentil ici, ajouta-t-il en observant la rue, tu habites dans les environs ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre.   Lun 06 Avr 2009, 17:06

Une sang sue. Elle s’en été allée. Rentrant chez elle pour déposer son fardeau et se changer mais elle était suivit. Ce garçon qui lui avait demandé son prénom quelques minutes plus tôt était non loin d’elle. Marchant au même rythme qu’elle. Comme à son habitude elle fit comme si elle ne l’avait pas remarqué, continuant sa route. Malheureusement il ne l’a lâcha pas d’une semelle. Finalement il rompit le silence, surprenant la jeune femme en constatant qu’il connaissait son histoire. Ou tout du moins son surnom. La danseuse… C’était un bon élève qui avait révisé son histoire. Elle ne pensait pas que son histoire était toujours d’actualité. Elle qui, lorsqu’elle était petite avait osé danser sur un champs de batail. Elle qui avait osée cracher au visage du dieu de la guerre. Elle qui n’avait pas eu froid aux yeux. Un doux frissons parcouru son petit corps de femme. Que de bons souvenirs, sa jeunesse… Par contre elle tressaillit vers la fin de la phrase. Des genins voulant être sous la tutelle de la jeune femme ? Elle ne se pensait pas connue, elle qui revenait à peine du royaume des ombres. Les rumeurs seraient elles allées bon train depuis ces deux mois ? Sa curiosité été piquée à vif à présent.

« Je ne suis pourtant qu’une Chuunin… Il m’est impossible d’encadrer des Genins. »


Et puis… Elle détestait les enfants. Jamais il ne créerait une équipe pour former des gamins, elle n’aimait pas ça. Au non, elle haïssait ça, c’était la pire des punitions qu’on pourrait lui faire faire. S’occuper de gamin… Rien que l’idée lui donnait envie de vomir. Autant protéger Kumo lui était quelque chose de chère à son cœur. Mais elle se refusait toute forme d’emprisonnement. Apprendre à des genins comment devenir un bon shinobis était une ferme d’emprisonnement. Le jeune homme lui tendit un paquet remplit de fruits. Lui proposant d’en prendre si elle le désirait. Lui déconseillant les rouges qui n’étaient pas vraiment à son goût. Elle refusa d’un signe de tête, elle n’avait pas fin et avait pour habitude de refuser toutes nourritures qu’on lui proposait. Il lui demanda si elle vivait dans les environs. Pas vraiment en fait. Son appartement était plutôt éloigné du centre, l’ayant choisis lorsqu’il était avec Ymell pour pouvoir s’y rendre sans trop qu’on s’en rende compte. La discrétion avait été une chose extrêmement important à l’époque. Encore aujourd’hui ça l’était. Elle ne voulait pas oublier se qu’elle avait apprit après tant d’années de labeur. Elle devait conserver son savoir, ses techniques et sa rancœur.

« Pas loin d’ici non. »

A une dizaine de minutes de marche elle dirait. A son rythme bien entendu. Les boutiques marchandes faisaient peu à peu placent aux appartements et maisons des villageois du village. L’entreprise familiale se trouvait au rez de chaussé pour laisser les étages à disposition. Pour y vivre par exemple. Elle continuait d’avancer, devant eux se présentait l’imposante bibliothèque de Kumo. Remplie de livres en tout genre, pour le plus grand plaisir des lecteurs assidus de savoir et de connaissances.

« Comment savez-vous qui je suis ? Mon histoire n’est plus toute jeune. »

Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Hoshina
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/04/2009

Fiche Ninja
PV:
150/150  (150/150)
PC:
235/235  (235/235)

MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 08 Avr 2009, 03:09

Le genin avait visiblement éveillé la curiosité de la jeune femme. Pour la première fois depuis le début de la conversation, il ne parlait plus tout seul, mais elle lui répondait.

" C'est vrai que les chunins n'ont pas pour habitude d'encadrer les guenins, expliqua-t-il, c'est le rôle des Junins qui sont bien mieux entrainés et qui ont généralement beaucoup plus d'autorité. Mais il ne faut pas oublier qu'à l'académie, ce sont des chunins qui s'occupent de l'instruction. Il n'est pas rare qu'une fois diplômés, certains guenins viennent demander des conseils à des chunins, qui semblent moins intimidant. Bizarre que tu ne sache pas ça, ça ne t'ais jamais arrivé quand tu étais guenins ? Enfin bref, tu es jolie, donc certains guenins rêvaient de venir te voir... La jeunesse, les hormones, tout ça... Enfin, tu vois ce que je veux dire. "

Kiyoshi s'interrompit pour contempler d'un œil chagrin sa poche de fruits. Même si Anthalya avait refusé d'en prendre, sa réserve avait tellement diminué qu'il apercevait le fonds du sac en papier. Prenant tristement l'un des derniers fruits survivants, il le dégusta lentement, en savourant chaque bouchée. Pendant ce temps, il écoutait ce que la chunins lui disait. Dans un premier temps, elle lui confirma la présence de sa maison dans les environs puis, après avoir froncé les sourcils, lui posa à son tour une question.

" Comment je connais ton histoire ? Grâce à ceci, fit-il en désignant d'un geste du bras la bibliothèque de Kumo qui se dressait a présent de toute sa hauteur devant eux. La bibliothèque est une mine d'informations, et j'y vais de temps en temps. Une fois, un peu par hasard, je suis tombé sur une coupure de journal assez particulière. Elle retraçait l'histoire d'une gamine de deux ans qui aurait, lors d'une grande guerre opposant Kumo aux autres puissances ninjas, parcourut le champ de bataille en dansant pour allé poser un bouquet de fleurs sur les corps morts de ses parents. Le nom de cette enfant était cité : Anthalya. Ce n'est pas vraiment un prénom courant, j'ai simplement fait le rapprochement. Ne t'inquiète pas, si il y a des rumeurs, c'est à cause de ta beauté. Tout le monde doit avoir oublié " l'enfant dansant sur le champ de bataille ". Ce qui est étrange, d'ailleurs, car tu avais vraiment fait sensation..."

Ils étaient arrivés devant l'imposante entrée de la bibliothèque. Kiyoshi porta un regard curieux sur la Kunoichi, se demandant ce qu'elle avait bien pu vivre durant son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre.   Mer 08 Avr 2009, 20:50


Elle n’avait pas eu la même chance que les autres genins durant sa jeunesse. Habituellement elle aurait du être affectée à une équipe constituée d’un Juunin ainsi que de trois genins. Malheureusement sa passé l’avait rattrapé et ses aptitudes de même. Sa jeunesse, elle l’avait passé avec un homme presque inconnu du village. Une personne de l’ombre. Un homme du nom d’Ymell dont le seul but était de forger la petite Anthalya pour qu’elle devienne une poupée aux mains de ses maîtres. Elle aussi à son tour, elle était devenue une ombre parmi l’obscurité. Oubliant même qu’elle était elle-même une kunoichi de Kumo. Elle avait sombrée dans l’oubli pour finalement réapparaitre plusieurs années plus tard. En tant que simple genin. Rapidement elle était passée Chuunin, mais elle n’avait pas l’intention d’en rester la, elle avait envie de progresser… Encore et encore. De nouveau le jeune homme parla de sa beauté. N’était elle connue que par son passé et par son physique ? Elle avait des atouts naturels plutôt importants et jouaient de ceux-ci pour arriver à ses fins durant ses missions mais de la à n’être reconnu que par ça… Elle préféra ne rien dire.

« Si vous le dites… Mais je n’ai pas eu la même éducation que la plupart des genins. Enfin c’est peu être pas plus mal. »

La bibliothèque était à présent devant eux. Elle n’y était entrée que lorsqu’elle n’était encore qu’une simple aspirante ninja. Pour occuper ses journées de libres lorsqu’elle n’avait rien de mieux à faire. Mais cela faisait une bonne dizaine d’années qu’elle n’avait pas mit les pieds dedans. Et ça ne lui donnait pas plus envie d’y retourner alors qu’elle se trouvait à présent face à cette imposante architecture. Pleine de savoir et surtout de connaissances vraisemblablement oubliées. La seule preuve était que ce jeune homme avait eu la simple curiosité de lire de vieux articles. Elle eu un léger sourire lorsqu’il dit qu’à l’époque elle avait fait sensation. Pour le coup il avait raison… Elle avait même scellée son destin ce jour la. Elle posa son regard mauve durant quelques secondes sur la grande porte avant de s’en désintéresser.

« Ce n’était que la folie dut à la jeunesse… Les gens avaient besoins d’icones à cette époque de trouble. J’en suis devenue une malgré le fait que je n’avais pas fait grand-chose. »


Elle haussa les épaules. Elle avait seulement était inconsciente de ses actes et voila les conséquences. Elle ne pouvait plus revenir en arrière et ne pouvait qu’être fière de se qu’elle avait accomplie. Elle était quelqu’un qui avait seulement marquée une toute petite partie de l’histoire de Kumo. A elle d’écrire la suite de l’histoire. Elle porta son regard sur ses sacs de provisions. Elle devait rentrer chez elle à présent. Certains aliments ne devaient pas rester à températures ambiantes. Elle avait déjà trop attendue.

« Il est temps que j’y aille. Adieux Kiyoshi Hoshina. Genin de Kumo. Puisse tu trouver se que tu cherches dans cette bibliothèque. »

Sans un mot de plus elle s’en alla. Laissant le jeune homme seul devant la grande porte. Elle avait appréciée cette courte entrevue. Elle en avait apprit un peu plus aujourd’hui et elle ne pouvait qu’apprécier ça. Elle s’en alla sans un regard en arrière. Se dirigeant vers son appartement qui était en bordure du village.

[ Je te laisse terminer le topic ! Merci pour ce petit RP ^^ Bonne continuation. Je m'occupe de faire valider le sujet ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Rencontre.   Jeu 09 Sep 2010, 21:50

Citation :


°¤ Evaluation ¤°

Au final, l'intérêt du topic était tout autre, une fois de plus centré sur un chapitre de l'histoire d'un personnage. Au début, j'ai cru que l'échange allait tout simplement tomber dans la banalité, mais vous avez su en faire un texte original.

Anthalya =) Le rythme est bien meilleure, belle avancée. Quelques maladresses en ce qui concerne l'expression, mais ce fut éphémère.

"Tendant l’argent à l’homme qui pouvait être le mari de celle qui s’occupait d’elle"
>> Quand on commence une phrase en employant un participe présent, on s'attendait à voir apparaître une seconde proposition, hors tu stoppes net ta phrase : à employer avec modération
Au fil de la lecture, j'ai repéré quelques oublis d'accord, mais la qualité est toujours au rendez vous, c'est un plaisir de te lire.

Kiyoshi =) Tu étais bien partie et je t'ai senti essouflé vers la fin. Le naturel et la fraicheur de tes Rps sont agréables. Une certaine finesse dans l'expression .. / Faudra surtout revoir la régularité.

Arrow 8 points chacun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Centre Ville-