AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un apprenti prometteur et deux petits frères pour Kahera!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tashibana Kahera
Rokudaïme Mizukage
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 27
Village : Kiri - Suna
Date d'inscription : 15/10/2008

Fiche Ninja
PV:
390/390  (390/390)
PC:
605/605  (605/605)

MessageSujet: Un apprenti prometteur et deux petits frères pour Kahera!   Jeu 12 Mar 2009, 08:41

Note importante: Ce rp se situe dans le passé, il y a deux ans de cela par rapport au temps rp présent. Kahera a 16 ans, Mijasu en a 12, et Caïne, 9. Il n'est encore qu'aspirant. A cette époque, Kahera était encore à Kiri, le village où elle a grandi, où elle a été entraînée, où elle a mené toutes ses missions d'espionnage et où elle a soigné beaucoup de blessés et de malades... son village.

================================

Kahera n'en revenait toujours pas. Comment ce garçon avait-il pu réussir pareil exploit? Utiliser sans l'avoir jamais fait avant un Kaiseki Ken’shin no Jutsu, et le réussir parfaitement! Bien sûr, Myjasu s'était épuisé en une seule fois, dosant très mal son chakkra lors de cette tentative. Mais il l'avait réussi, et ce parfaitement, en détails, en un diagnostic plus précis que ne l'auraient fait bien des médecins expérimentés. Impressionnée, la jeune fille qui désormais l'enseignerait sur cette voie de dévotion envers autrui réfléchissait au meilleur moyen de le faire progresser, de l'aider, tout en cuisinant. La veille, il voulait continuer l'entraînement alors qu'il avait épuisé trop de chakkra et tombait d'épuisement, presque. Souriant doucement, Kahera fini de préparer les quelques pâtisseries qu'elle cuisinait depuis un moment déjà, rangeant ensuite les ingrédients restants à leur place, ordonnée et propre, et nettoyant son plan de travail ainsi que tout ustensile qu'elle aurait pu utiliser, avant de mettre les friandises au frais. Son élève ne devait plus trop tarder à arriver, accompagné de son jeune frère, qu'elle désirait également revoir, et qu'elle avait donc invité à venir avec son aîné.

Faisant chauffer de l'eau dans une bouilloire, elle prépara la petite table qui servait de lieu de repas à sa petite famille, comptant sa propre personne, sa mère, et son père. Des gens charmants eux aussi, bien que simples civils. Ils avaient souhaité que leur fille devienne shinobi, pour se défendre, pour gagner plus d'argent qu'eux et avoir une meilleure vie, bien que tel n'était pas le souhait de Kahera, qui se satisfaisait de peu, capable de vivre très simplement. De plus, la jeune fille haïssait la violence, sous toutes ses formes, et refusait la simple idée de devoir un jour attaquer quelqu'un, blesser qui que ce fut. Ses années d'étude à l'académie ne furent pas de tout repos, en y repensant, pour la petite fille si particulière qu'elle était et qui s'obstinait à suivre ce nindô que beaucoup pensaient complètement fou, débile, ou tout simplement irréaliste dans ce monde baigné de sang. Mais voilà: toute sanglante que put être sa patrie brumeuse, Kahera avait tenu bon Et aujourd'hui, du haut de ses 16 ans à peine, elle était reconnue comme une excellente medical nin, avait été nommée au poste de jounin spé, et pour ses supérieurs connaissant ce talent et l'utilisant, l'Ombre de la Brume représentait également le meilleur outil d'espionnage de tout le pays. Comme quoi, s'obstiner à suivre un nindô étrange et incompris, insensé au premier abord, ne signifiait pas nécessairement l'échec...

*Bon... Le thé est prêt, les gâteaux pour Caine-kun aussi...*

Des gâteaux juste pour le cadet des deux frères? Pas du tout. Simplement, la santé du garçonnet ne lui permettait pas de manger n'importe quoi, et bien des friandises lui étaient interdites. Kahera, en bon médecin qu'elle était, et l'ayant déjà examiné, le savait et avait à cet effet préparé quelques gâteaux expressément pour le gamin, pour qui la vie se montrait déjà bien assez dure au goût de la kunoïchi. Pour son aîné, bien sûr, elle n'avait pas omis de préparer nombre des mêmes pâtisseries que pour son cadet. Ainsi, il n'y aurait pas de jalousie, et de quoi ravir le palais des deux enfants! Ayant également pris soin de noter avec application la recette de ces gâteaux sur une feuille pour que Myjasu puisse les refaire pour son petit frère, Kahera posa celle-ci sur la table, à côté des assiettes et des tasses prévues pour le goûté, qui aurait lieu dès que ses invités pointeraient le bout de leur nez.

"Kahera-chan? Tu as besoin d'aide pour préparer quelque chose?"

Souriante, la jeune rouquine s'inclina avec respect face à la dame qui venait de s'adresser à elle, sur un ton aussi doux que le sien habituellement, pour lui répondre.

"Non merci, mère. Tout est prêt. Vous verrez, ils sont très gentils et mignons comme tout, tous les deux!"

"Je n'en doute pas. Tu n'es pas fille à fréquenter n'importe qui, n'est-ce pas?"

Kimiko Tashibana adressa un sourire confiant à sa fille, puis, s'éclipsa. Elle avait sans doute quelque autre tâche à accomplir en attendant l'arrivée des deux garçons, tandis que Kahera guettait à la porte d'entrée, ayant terminé tout ce qu'elle souhaitait préparer à leur intention. Le ménage de la petite maison qu'elle habitait avec son père et sa mère était fait, l'ordre et la propreté faisant partie du quotidien de cette petite famille accueillante et chaleureuse, mais aux règles strictes. Si la jeune kunoïchi se montrait toujours si douce et si polie, parfois presque trop respectueuse même, c'était sans doute à force de vivre aux côté de Kimiko Tashibana, et d'avoir été élevée par elle et son époux, Kiyoshi Tashibana. Tout civils qu'ils fussent, Kimiko et Kiyoshi faisaient encore partie de ces rares personnes à respecter autrui, la vie et la liberté de chacun, suivant un vieux code de conduite dicté par leur bon sens et ce qu'ils estimaient devoir être. L'on ne les surprenait jamais à s'énerver, à insulter qui que ce fut, à se montrer malhonnête ou quoi que ce fut d'autre: c'était un couple exemplaire, et leur éducation sur Kahera portait les mêmes fruits.

Leur demeure elle aussi démontrait le respect et la rigidité dont faisait preuve les Tashibana. Pas qu'ils n'éprouvaient pas de sentiments, que du contraire! Kimiko se montrait extrêmement tendre et gentille, toujours prête à rendre service et souriante. Son époux, travaillant dur chaque jour pour nourrir sa petite famille, restait malgré tout un homme fort sympathique, toujours aimable même lorsque la fatigue ou quelque sentiment négatif que ce fut l'emportait sur lui, toujours poli, préférant s'effacer que de se montrer désagréable. Mais ils se montraient fermes, et ne se laissaient pas ébranler facilement. L'ordre et la propreté de leur maison dénotait de ce trait, tout comme les quelques montages d'Ikebana et autres décorations simples mais appréciables de l'endroit le rendaient accueillant et chaleureux comme ses ôtes malgré sa pauvreté. Bien sûr, ils avaient la chance de posséder une maison, si petite fut-elle; ce n'était pas le cas de tout un chacun en ce pays de misères. Mais ce n'était pas non plus un palais. L'on y comptait une pièce principale au rez-de-chaussée, faisant office de salon, de salle à manger et de cuisine, et une seconde servant au ménage, à la lessive et à la toilette de tout un chacun. Venaient ensuite les trois pièces de l'étage, à savoir la chambre du couple, celle de leur fille, et une autre servant à accueillir de quelconques invités, mais qui sinon servait de grenier, de débarras à l'ensemble, bien que les Tashibana n'eurent pas grand-chose à entreposer là. Une coquette petite maison, simple, mais bien arrangée et entretenue, en somme, le tout entouré d'un jardin dans lequel Kahera et Kimiko se plaisaient à faire pousser autant de fleurs que possible... Et parmi ces fleurs, la jeune kunoïchi attendait ses invités, impatiente à l'idée d'encore étudier la médecine avec cet aspirant prometteur autant que de revoir son cadet, le mignon petit Caine Hebimiyasashii.


Dernière édition par Kahera le Ven 17 Avr 2009, 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-suna-f171/
Hebimiyasashii Myjasu
Chuunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 29
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 19/08/2008

Fiche Ninja
PV:
120/120  (120/120)
PC:
405/405  (405/405)

MessageSujet: Re: Un apprenti prometteur et deux petits frères pour Kahera!   Mer 18 Mar 2009, 14:56

- Non, non et non ! Tu ne sortiras pas d’ici sans ton broncho-dilatateur !
- T’es pire que maman, là !
- Je sais… Mais ça ne change rien !


En grommelant, Caïne avait fini par céder, et était remonté dans sa chambre pour aller chercher le vaporisateur capable de lui sauver la vie en cas de crise d’asthme. De part sa nature étourdie, un autre point commun avec son frère, il lui arrivait souvent d’oublier ce petit tube de plastique à la maison, et c’était généralement à cause de cela qu’il devait sans cesse être amené à l’hôpital. Encore que personne de la famille ne savait si c’était à cause de ses bronches qui ne s’ouvraient pas assez durant l’effort, ou si c’était à cause de son cœur qui, trop petit, était incapable de mener la cadence ! Dans tout les cas, il fallait redoubler de prudence, et Myja, son grand frère, ne le savait que trop bien, en ayant fait la désagréable expérience étant plus jeune. Quand il pensait qu’il n’avait reçu aucune punition pour cela… Il n’arrivait pas, sur le coup, à comprendre ses parents, qui s’étaient contentés de dire qu’il avait déjà été suffisamment puni pour ce qu’il venait de se passer. Il avait quand même envoyé son frère sur un lit d’hôpital ! Et il ne devait pas être puni pour cela ? C’est à croire que ses parents n’avaient pas compris la gravité de ce qu’il s’était passé. Et dans son esprit d’enfant de 12 ans, il ne pouvait concevoir que la peur qu’il avait eu, associée à la douleur psychologique qu’il avait subi, étaient les meilleurs punitions que l’on pouvait donner pour une telle situation. Mais tout ceci ne concerne pas la situation actuelle, alors que Caïne est de retour avec le fameux médicament, qui tient triomphalement dans la main.

- Tadaaaa ! Voilà, t’es content ?
- … Tu sais très bien que je fais pas cela pour me faire plaisir et…
- Oui, je sais, c’est bon, allez, on y va !


Et Caïne sortit alors de la maison, ouvrant la porte. L’aine des Hebimiyasashii soupira : Décidément, son frère ressemblait beaucoup à ce qu’il avait pu être à son âge, ce qui n’était pas forcément une bonne nouvelle ! Mais bon, au fur et à mesure qu’il grandissait, son asthme se faisait de moins en moins puissant, ce qui, en soi, était une excellente nouvelle, au moins pour son grand frère, qui, portant la main à son coup, récupéra l’écouteur droit de son baladeur, et alluma celui-ci. Puis, faisant un pas vers l’être qui était le plus cher pour lui, il referma la porte de chez lui, direction la maison de Kahera-sensei.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un apprenti prometteur et deux petits frères pour Kahera!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un apprenti prometteur et deux petits frères pour Kahera!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KiriKiri :: Territoire Katuga :: Baie de Katuga :: Habitations des Shinobi-