AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiha Madara
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 21/09/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Dim 04 Jan 2009, 17:23

Spoiler:
 


    ~•°. Laisses moi te montrer, Invité… .°•~
    '~_. ________________________________________ ._~'




    Je m’en souviens à présent... Il est si douloureux de se rémunérer cette partie de ma vie. Mais comment pourrais-je oublier le jour où ma vie entière bascula... ? Des couleurs immaculées se fondaient dans l’azur tandis que l’hélianthe nous offrait son ardente chaleur. Il m’est toujours singulier de contempler mon juvénile visage portant le pouvoir qu’il m’a été usurpé autrefois. L’atmosphère autours de moi, semblait figée, je pouvais me déplacer et toiser les évènements passés. Mais tel un spectre, je fus par surcroît témoin d’une scène déjà jouée maintes et maintes fois durant des soupires d’assoupissements. Nombreuses arborescences enrichissaient les vallées contiguës, l’horizon m’était décemment accoutumé cependant, c’est comme si j’admirais cet opulent décor pour la première fois. Une glorieuse balafre rocheuse infligée par le temps, morcela les contrées d’un dédaigneux canyon. Deux abondants simulacres ornaient la roche, un évènement imprégné dans la terre, pour qu’aucune mémoire ne puisse oublier...

    Oublier... Certains sanglants évènements dignes des contes les plus mystérieux furent bien vite oubliés dans ces contrées retranchées du pays caché de la feuille, où plutôt dissimulés... Une histoire qui commençais pourtant si bien...

    Aux tréfonds de mes abysses personnels, demeurent des sentiments inchangés depuis de nombreuses années, cachés dans les ténèbres, cherchant la lumière de l’astre solaire dans la nuit glaciale qui règne dans mon âme. Perdu dans les abîmes de mon esprit perturbé, j’essaye vainement de les atteindre... Ce doux visage, ces traits, je ne les ai pas oublié... Mais j’ignore à présent qui est cette personne, je ressens le profond attachement qui me lie éternellement à elle, mais il m’est impossible de m’exprimer. Il ce trouvait la, cet être archangélique qui me rendit heureux autrefois, et qui me perturbes présentement. J’ai illusoirement tenté de l’atteindre, de la toucher, fendant et brisant le monde spectrométrique qui me séparait d’elle mais seul l’immatérialisation de mon image en résultat. M’égarant dans ses yeux, je sentis une divine présence me rejoindre. Une autre des sibyllines énigmes qui ornaient le sanctuaire de mon esprit, un « homme » vêtu de noire exiler derrière un masque d’ivoire était apparu derrière moi. Une intense effervescence azur semblait émaner de son corps. Extirpant les teintes qui l’environnaient, la divinité me fixa intensément.


    ~•°. Je l’aimais, n’est-ce pas... ? .°•~



    Le souffle glacé qu’il exhalait régulièrement fît presque coaguler la sève pourpre qui coulait dans mes veines. Il semblait dénué de chair et composé de zèles irréguliers qui se recomposaient éternellement dans un cycle éthéré de chair intemporelle. Son regard me perçait aux plus profond de mon être spirituel, tel une flamme qui vous brûle de l’intérieur à feu doux. Ses globes ne dégageaient que désespoir et souffrance éternelle, tel un Dieu châtié et enfermé dans une prison charnelle. Il faisait partie des nébuleuses entités, qui nous dépassaient. Cette chose ne sortait pas de mon imagination, bien réelle, elle avait toujours veillé sur moi, elle était l’anneau manquant à la chaîne qui emprissonait mon âme dans une prison d’évènements. Un ricanement pandémoniaque résonna dans l’infini délimité de frontières dans mes songes.


    ~•°. Les réponses se trouvent toutes en toi... Il prit une légère pause. Personne ne peux t’aider à la tâche ardue qu’il t’as été confié... Argo. .°•~


    Le cataclysme repris le cours du Destin, l’amphithéâtre dramatique repris la scène et un antagoniste s’ajouta au tableau. Un autre des visages auquel j’étais sombrement accoutumé apparu dans les méandres de la forêt. « L’homme » masqué disparus chimériquement, mais je sentais toujours sa présence à mes côtés, lui aussi était témoin d’un funeste Destin. Oublier... Certains sanglants évènements dignes des contes les plus mystérieux furent bien vite oubliés dans ces contrées retranchées du pays caché de la feuille...

    Je m’en souviens à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Mar 20 Jan 2009, 20:28

Spoiler:
 

Il se souvenait. Difficile de savoir de quoi il se souvenait, cependant, pour un être aussi étranger à ce songe que l'était la petite fille qui venait d'apparaître dans le paysage étrangement réaliste de ce dernier. Encore une fois, alors qu'elle avait pourtant tant besoin de sommeil, de repos véritable, Tilika s'était vue propulser au cœur du songe de quelqu'un d'autre. Ne pouvait-elle pas simplement rester dans les siens, pour une fois?

*Je... suis où...?*

Excellente question. Jamais la petite fille n'avait mis les pieds à Konoha, encore moins dans la Vallée de la Fin. Elle ignorait où se trouvait le Rêveur, dans ce décor, et à dire vrai, c'était actuellement le dernier de ses soucis. Son esprit focalisé sur le décor en lui-même, Tilika observait avec de grands yeux ronds le paysage qui l'entourait. Son expérience acquise au cours de tant de voyages dans les songes d'autrui lui permettait de se douter de la réalité de ce qu'elle apercevait. Ce n'était pas que le produit de l'imagination de son Rêveur. Ca ressemblait plutôt à une parfaite reproduction d'un lieu qu'il aurait pu voir éveillé.

*C'est... très, très grand!*

Elle fixait les deux énormes, les deux gigantesques statues taillées à même la roche, de chaque côté de la cascade qui formait à ses pieds un petit étang avant de repartir en fleuve un peu plus loin. Il y avait de quoi être impressionné, surtout pour une si jeune enfant.

Debout sur un rocher, au centre de l'eau, la petite Tilika ne savait pas trop comment quitter pareille plateforme. Tout ceci avait beau n'être qu'un songe, elle ne savait pas nager, et d'ailleurs, même si elle avait su le faire, le courant devait être bien trop fort pour elle. Son esprit se focalisa finalement sur le Rêveur, à cette pensée. Où était-il, lui, dans ce décor impressionnant? Quelle était l'histoire de ce rêve? Pourquoi ce décor, et qui en étaient les personnages? Tournant sur elle-même, la fillette chercha du regard après le "responsable" de tout cela. En vain. Où qu'il fut, dans cette immense scène, elle ne parvenait pas à le repérer, toute petite chose qu'elle représentait face à ces deux colosses et la cascade sur laquelle ils semblaient veiller.

Au moins, ce songe ne semblait pas être un cauchemar. C'était ça de gagné, déjà, pour une fois. Combien de fois Tilika n'avait-elle pas supplié ce don de la laisser tranquille, comme s'il était une personne coupable de l'embarquer dans ces songes qu'elle aurait préféré ne jamais visiter! Mais voilà, ce don, elle l'avait. Et elle n'avait à ce jour aucun pouvoir dessus. Elle ne choisissait ni le moment, ni le lieu, ni les rencontres, rien. Tout était le fruit du hasard. Restait à déterminer quelle histoire lui ferait vivre ce Hasard, cette nuit...

*Je me demande qui fait ce rêve... J'espère que c'est quelqu'un de gentil...*

Ne pouvant se déplacer de sa petite plateforme, Tilika finit par s'y asseoir en tailleur, patientant, espérant que son Rêveur ne tarderait pas trop à se manifester et qu'il ne serait pas méchant... Car même face à une enfant de 5 ans, muette, mignonne, gentille et fragile comme l'était encore Tilika, certains n'hésitaient pas à se montrer désagréables, agressifs, voire carrément menaçant et violents. Fut-ce au cœur d'un de leurs songes, ces Rêveurs sont des gens bien peu scrupuleux, mais ils existent. Et ce soir, Tilika espérait de tout cœur ne pas tomber sur l'un d'eux...

_________________


Dernière édition par Tilika le Mar 24 Fév 2009, 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Madara
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 21/09/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Sam 21 Fév 2009, 15:18

    ~•°. Soddyn… .°•~
    '~_. ________________________________________ ._~'


    Mes prunelles immaculées changèrent inopinément de direction, à l’arrivée de ce visage si familier. Les cumulus, nébuleux simulacres à l’agneline écaillée apparurent dans l’Olympe à présent voilée par les ténèbres simultanément à cet individu dont je n’oublierai jamais le nom. Je pouvais voir à travers son regard pandémoniaque. Je ressentais la géhenne luciférienne, le supplice limbique qui régnait dans son monde spectral. Néanmoins, je concevais une latente estime à son égard. Ce n’était pas la première fois que nos histoires se heurtèrent dans le cours du Destin Je l’avais déjà combattu autrefois, bien que cela échappe à mes maigres souvenirs. Ma vertu avait déjà été mise à l’épreuve face à lui autrefois, lors d’une émulation apocalyptique dans des circonstances qui me sont toujours inconnues. Je l’eus démuni ce jour là, d’un certain orgueil qu’il semblait vouloir réprimander intransitivement lors d’une revanche dantesque. Tandis que je m’approchai de cet homme dans cet univers élucubré par mes évocations balafrées, l’effervescence délétère qu’exonéra sa sibylline véhémence tourmentait ma volupté opulente. Je ressentais toujours cette émanation astrale me harceler, même aujourd’hui dans la réalité matérielle, comme si je m’accointais quotidiennement à cet être...

    Abruptement, je portai un coup zélé dans la nuque de celle que j’aimais. Ne voulant pas qu’elle témoigne de ce qui allait se produire présentement je l’assommai d’un coup émérite tel un virtuose qui s'adonnait à son instrument. Je pris soin de la ressaisir avant qu’elle n’ait d’impact brutal avec le sol, la déposant délicatement sur l’humus glauque. Porter par le zéphyr, mon regard se tourna alors vers l’individu qui venait d’empiéter ma sérénité. L’éphémère Shinobi folâtrait ce qui semblait être un Yoyo dans un mouvement continuel.

    ~•°. Enfin je te retrouve... Finissons-en avec la bataille qui nous oppose... Hyuuga Argo. .°•~


    À nouveau, l’éther postériorité s’arrêta délabrement lorsque je sentis par surcroît ce souffle septentrional me méduser un prompt instant. L’être archangélique qu’occultais mon corpus, s’était encore une fois dévoiler dans mes songes. La divinité me toisait dédaigneusement lors d’un long moment taciturne. Sa physionomie drapée perdait de son mystère à chaque instant, des fragments de son masque morcelèrent chimériquement dans l'immatériel, défiant toute lois de la gravité. Aspectant outre mon épaule, je sentis une présence éphémère envahir ma vérité. Une caresse juvénile effleurait l’accoutumance de mes réminiscences déjà tant auscultées.

    ~•°. Tu n’es pas seul. .°•~
    ~•°. Je sais... °•~


    J’arpentais présentement l’ascension vers le lieu ou cette nouvelle présence avait fait son apparition quelques instants plus tôt. De mes yeux ébahis, je pu apercevoir une éphèbe personne côtoyer mes songes. J’ignore toujours comment elle c’était trouver là, mais le petit être qu’elle était semblait coincé sur l’une des plateformes terrestres qui ornaient le lac. Instinctivement, je me laissais tomber dans les tréfonds de cette dédaigneuse avalanche fluide d’aquosité. Je me perçai un chemin dans les courants d’airs jusqu’à elle. Arriver au niveau de l’eau, je fis une acrobatie et équilibra les doses de Chakra qui passèrent dans mes pieds, ainsi le choc fût presque insonore. Percevant une certaine crainte dans les yeux de l’enfant, je ferma les yeux et me concentra un instant. Un rideau de neige monotone se déposa gracieusement sur l’eau environnante le plateau.

    ~•°. Ne me crains pas. Je fis une pause... Quel est ton nom?°•~



    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Ven 13 Mar 2009, 05:49


Destiny - Joe Hisaishi

Son nom... Que pouvait donc répondre la silencieuse enfant à cet homme qui, d'ailleurs, ne s'était lui-même pas présenté en premier? Mais Tilika ne s'en faisait pas pour cela. Après tout, elle savait se trouver dans le songe d'un autre, et n'avoir aucun pouvoir, aucun droit sur ce dernier. Sa présence elle-même n'avait normalement pas lieu d'être en cette place, dans l'esprit d'autrui, à son goût. Mais tel était son "don", ou sa malédiction, héritée de sa défunte mère. Elle atterrirait encore et encore dans les songes de parfaits inconnus, jusqu'au jour où, qui sait, elle comprendrait et maîtriserait cette capacité étrange et inquiétante à la fois. Pour l'heure, ce pouvoir demeurait passif et incontrôlable de sa part.

Ses grands yeux sombres fixés sur l'inconnu, Tilika lui sourit timidement en guise de réponse. Elle n'avait pas peur. Du moins tentait-elle de rester calme et observatrice. A quoi bon paniquer et juger ce nouvel univers et ses occupants avant même d'avoir pu évaluer s'il lui serait nocif ou pas? De plus, cet homme ne semblait pas agressif, et tentait même de la rassurer. Fouillant sa poche, elle n'y trouva pas de carnet, ni même de poche en y réfléchissant. Surprise, elle se considéra; pour une fois, elle portait en ce songe un magnifique kimono à fleurs et aux tons pastels et enfantins. Ses joues rosirent de plaisir à se découvrir si joliment vêtue, elle qui avait davantage l'habitude des guenilles ou en tous cas, de vêtements simples et plutôt pauvres. Mais l'instant de joie passé, Tilika se rappela qu'elle n'avait dès lors pas de quoi communiquer avec l'étranger sur elle...

*S'il ne sait pas que je peux pas parler, il peut pas vouloir que je parle assez fort pour que je puisse...*

Dans d'autres rêves, l'enfant avait déjà expérimenté le fait que dans ce genre de cas, si le Rêveur possédait un psychique assez puissant pour maîtriser ses propres songes, il pouvait lui offrir le don de la parole ou de la télépathie, ou faire apparaître le carnet dont elle avait besoin, même... Un Rêveur assez puissant dans le domaine spirituel, psychique, pouvait faire de ses songes et de ceux qui s'y trouvaient, ce que bon lui plaisait. Avançant timidement d'un pas vers le shinobi qui lui tendait la main, la petite fille prit cette dernière entre les siennes, et fixa encore une fois ses grands yeux améthyste dans ceux de son interlocuteur, lui indiquant d'un regard qu'il lui fallait observer ce qu'elle allait faire pour obtenir sa réponse. Tenant la main de Namida d'une des siennes, Tilika se mit à écrire du doigt de son autre main dans la paume du shinobi, doucement, pour qu'il ait bien le temps de lire.

T... I... L... I... K... A.

Restait a espérer qu'il comprenne, et si oui, s'il en avait le pouvoir, qu'il lui permette de s'exprimer de façon plus simple qu'en écrivant dans sa paume! Surtout qu'il n'était pas seul... Tilika n'en était pas certaine, mais il lui semblait avoir vu deux autres personnes dans ce vaste paysage au décor impressionnant. Amis, ou ennemis...? Elle aurait bien cherché du regard après eux, ou continué d'explorer l'environnement qui les entourait, curieuse, mais elle devait d'abord s'assurer que son interlocuteur avait ou non compris son nom, et tant qu'à faire, qu'il se présente lui aussi. Après tout, connaître l'identité de la personne ayant tout pouvoir dans ce songe ne serait pas un luxe. C'était même là la plus élémentaires des choses à y savoir au goût de la petite fille. Le reste viendrait après.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Madara
Nukenin de Rang S
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 21/09/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Dim 19 Avr 2009, 02:24



涙黒い
Namida Kuroï



    Dans le plus profond de mon être résonnait une mélodie tumultueuse, aux instruments irréels. La douceur de cette cantilène n’était agrémentée que par mystère et magie. Alimenté par ce chant séraphin, de la quiétude naissait en mon sein. Quel était-ce sentiment encore inexploré, cette véhémence envoûtante qui me berçait dans les abîmes opaques. Tel un virtuose s’adonnant à son instrument, la mélopée de l’aversion résonnait dans les tréfonds de mon esprit, chaque annotation berça l’un de mes pas. ~ ~

    Oh cruels onirismes, pourquoi me hanter ainsi ? Vils rêves, pourquoi me submerger vous tel les sombres larmes de mon âme. Pourquoi troubler mon repos, m’irriguant davantage dans le flot de géhenne, dans lequel je me noie depuis tant d’années. Démuni de mes ailes, je ne peux prendre mon envol, prohibé de toute liberté, je suis séquestré tel l’oiseau en cage. Enchaîner à ce destin peu enviable, je tente vainement de me libérer avec les forces éreintées qui me restent. Toutes ces énigmes augurales auxquelles aucune solutions subsistent, prenant ce malin plaisir a doucement névrosé mon cœur. Son regard méprisant posé sur moi, m’immolant psychiquement au contact de ma peau. Sa sombre bienveillance irrationnelle berçait mes pas dans l’ombre. Tout deux acculés, le mortel et le divin, liés par le sang et la chair, avec en guise de chaînes célestes, des arabesques encrés dans ma peau. ~ ~

    Mon nom... Sujet contradictoire sur lequel je ne pouvais m’avancer. Seul des indices délaisser par les limbes de mon esprit me dirigèrent vers une appellation spécifique. Ce patronyme qui me lie secrètement au clan des prunelles limpides. Autrefois, mes yeux furent des océans aux tons monotones, dans lequel se baignèrent des couleurs pourpres. Ces prunelles qui m’octroyaient puissance et fierté de porter le blason de mon clan. Ces prunelles pour lesquelles autrefois, le sang avait souillé l’humus poussiéreux. Ces prunelles pour lesquelles autrefois plusieurs âmes furent déchirés...La mienne, entre tant d’autres... Alors, en ce moment opulent, puis-je encore me déclarer Hyuuga ? Présentement démuni de ce pouvoir opalin, seul des flots opaques s’exilent de mes orbites. Namida Kuroi, les larmes noires. ~ ~


    ~•°. Ravis de faire ta connaissance Tilika. Appelle moi Namida Kuroi. .°•~


    Quel mystère résidait dans la venue opaque de cet enfant. Quelle cruauté pouvait exiger de cette éphèbe rosière de partager mon supplice personnel ? Vêtue d’un gracieux kimono, la pupille semblait dénué de tout sens de la parole, fort heureusement, le monde dans lequel elle se trouvait engouffré avec moi, n’était qu’un rêve. Un théâtre élucubré par mes plus profondes évocations. Bien que je n’en avais nullement le contrôle, je savais que la curiosité de mon hôte voilé permettrait à la jeune fille d’adopter éphémèrement un timbre de voix. J’entendis soudainement le ricanement démoniaque de l’homme masqué, qui résonnait chimériquement, comme bercé par le typhon à travers les vallées. Sa voix venimeuse envahissait mes pensées... ~ ~


    ~•°. Elle a le pouvoir de tout contrôler. Elle seule peut te conter ton histoire... .°•~


    Bercé par le doux givre, les pas de l’enfants l’emmenèrent en lieu terrestre. Ma main toujours ouverte, je lui tendais mon épaule, pour l’emmener le plus confortablement en haut de ses amples simulacres. ~ ~

    ~•°. Accorde moi ta confiance. .°•~

Revenir en haut Aller en bas
Moana Tilika
Genin de Kumo
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 18
Village : Kumo
Date d'inscription : 08/07/2008

Fiche Ninja
PV:
260/260  (260/260)
PC:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Dim 17 Mai 2009, 15:27

Du haut des épaules du shinobi, Tilika découvrait autrement le paysage grandiose qui les entourait. L'air pur et frais lui emplissait les poumons à chacune de ses inspirations, tandis que le soleil passant au travers des milliers de gouttelettes projetées de-ci, de-là par l'imposante chute d'eau non loin d'eux l'aveuglait légèrement, l'obligeant à cligner des yeux pour en chasser l'humidité et ce trop plein de lumière. Mais ce n'était pas désagréable. L'ambiance sereine de l'endroit, mêlée à sa force tranquille imposant le respect, tout cela possédait quelque chose de rassurant, et la petite fille se sentait en sécurité, à présent qu'elle ne pensait plus risquer de se noyer dans le courant sauvage du torrent. Qu'importait l'identité de cet homme qui l'avait prise par la main puis sur ses puissantes épaules d'homme, elle lui accordait d'ores et déjà la confiance qu'il venait de lui demander.

Etrange sensation d'ailleurs que celle de ce cou, cette nuque, ce siège fait de muscles sur lequel l'avait installé le shinobi. La petite avait connu l'amour d'une mère, la tendresse et la protection de ses bras autour de son petit corps chétif et encore si fragile, mais jamais elle n'avait connu de père, ni de frère, aucun parent ou ami qui l'eut traitée comme venait de le faire ce Namida Kuroi. C'était agréable, particulier mais on se sentait bien, là-haut, en sécurité, et si proche aussi de l'être qui vous offrait ainsi sa force en bouclier pour votre faiblesse à vous. Bien qu'assez entêtée et follement courageuse pour survivre dans ce monde qui ne lui avait pas fait beaucoup de cadeaux, Tilika se savait malgré elle encore bien vulnérable, et ce n'était pas la protection factice de ce senseï égoïste et incapable de sentiments vraiment humains qui lui donnaient la sensation de ne pas être seule face à l'adversité. Cet homme qui venait de lui offrir ses épaules en guise de siège pour une promenade dans l'univers de son subconscient, en revanche, semblait capable d'émotions humaines et fraternelles, lui. Kuroi et la petite ne se connaissaient ni d'Eve, ni d'Adam, et pourtant, en cet instant magique, il venait, en quelques minutes à peine, de créer un lien d'amitié fraternelle, presque paternelle même, entre lui et la gamine.

Accorde-moi ta confiance.

Sans retenue. Pour quelle étrange raison, Tilika n'en savait rien. Mais cet étranger avait sa confiance, dès lors qu'il lui avait témoigné un peu de fraternité, ou de paternité, selon les points de vue. En revanche, si cette confiance lui était effectivement accordée, l'enfant ne saisissait pas vraiment la raison de cette demande. Attendait-il quelque chose en particulier, d'elle? La question lui brûla les lèvres malgré son mutisme, pas encore consciente du fait que ce Rêveur lui avait octroyé la parole dans son univers. Aussi ne put-elle s'empêcher d'afficher une mine surprise lorsque ses mots furent prononcés de sa propre bouche, de cette petite voix enfantine et mignonne que lui accordaient certains Rêveurs assez puissants mentalement pour maîtriser leur subconscient...

"Qu'est-ce que je dois faire, monsieur?"

Qu'attendait-il d'elle, cet étranger si sympathique et doux, inspirant la confiance à une enfant par trop déjà meurtrie par la vie? Ce songe semblait si doux au cœur de la petite fille qu'elle ne se souciait plus de rien d'autre que de faire plaisir en retour à son Rêveur, qui par ce songe lui octroyait un peu de paix et de chaleur, elle qui ne passait généralement ses moments de sommeil que dans l'univers trop sombre des cauchemars d'autrui...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   Lun 13 Sep 2010, 07:47

Citation :


°¤ Evaluation ¤°


>> Un Beau RP. En le relisant, on a comme l'impression de faire un bond en arrière ( Ouais c'est le cas en même temps <_<' *se tape le front* )

Citation :

*Je me demande qui fait ce rêve... J'espère que c'est quelqu'un de gentil...*

Ne pouvant se déplacer de sa petite plateforme, Tilika finit par s'y asseoir en tailleur, patientant, espérant que son Rêveur ne tarderait pas trop à se manifester et qu'il ne serait pas méchant... Car même face à une enfant de 5 ans, muette, mignonne, gentille et fragile comme l'était encore Tilika, certains n'hésitaient pas à se montrer désagréables, agressifs, voire carrément menaçant et violents. Fut-ce au cœur d'un de leurs songes, ces Rêveurs sont des gens bien peu scrupuleux, mais ils existent. Et ce soir, Tilika espérait de tout cœur ne pas tomber sur l'un d'eux...

> Elle est marrante Rolling Eyes
--

Ce topic m'avait littéralement absorbé à la lecture, les descriptions sont belles et l'atmosphère intéressante, elle nous aspire totalement. Mais on reste sur notre faim/fin, encore une fois Razz

Arrow Tilika : 8points

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: '~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]   

Revenir en haut Aller en bas
 

'~_. Les larmes des rêves... ._~' [Pv: Tilika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KiriKiri :: Toit du Temple-