AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Ven 05 Déc 2008, 20:39

Ma promenade en ville ne s'éternisa pas outre mesure. Croisant quelques Shinobis que je connaissais, je leur fis mes salutations ainsi qu'à leur famille, leur souhaitant le meilleur. Intérieurement, je bouillais d'une envie de leur divulguer mes trouvailles, de partager cette connaissance qui s'était imiscée en moi ces derniers jours, mais je n'en fis rien. Non pas que je voulais garder jalousement mon secret, qui n'en était pas vraiment un, mais un sentiment de retenue m'en empêcha. C'est donc comme si de rien n'était que j'étais revenu chez moi, provisions à la main, des idées plein la tête. En effet j'avais franchi un pas, qu'il s'agisse de mon autonomie d'apprentissage, ou de la distance technique que j'avais parcouru. Mais de nombreuses autres possibilités trôtaient depuis lors, faisant leur chemin.



Ce soir là, cependant, je pris le temps de me reposer, plus ou moins calmement, étant donné mon excitation intérieure. Je sentis progressivement l'air froid et humide de la nuit envahir ma modeste cabane de pêcheur, s'infiltrant de partout, comme de l'eau, et plus particulièrement de ma fenêtre brisée. Il faudrait vraiment que je m'occupe de ça, me disais-je... Mon habitat était déjà bien précaire, rajouter à cela l'insalubrité apparente et le manque de sécurité n'était pas pour le mieux. Toutefois... A quoi bon ? C'est ce que je me disais chaque fois que je l'observais, cette fenêtre. Voulais-je vraiment vivre dans un bunker isolé de tout élément quel qu'il soit ? Au fond, je préférais encore continuer à vivre dans ce mini taudis que n'importe qui d'autre jugerait d'insalubre et improre, plutôt que me renfermer, et m'isoler des énergies qui importaient le plus à mes yeux. Les nuits étaient rudes... Mais les effluves marines, et les caresses du vent qui passaient au travers de mes maigres murs comme au travers du vide me berçaient comme rien au monde ne le pourrait. A part, peut-être, les bras d'une femme...? Je n'en savais que trop peu dans le domaine pour me prononcer. Ce qui était sûr, c'est qu'elles devaient être rares à être encline d'accepter de passer une seule nuit ici. A vrai dire, une seule avait eu ce..."privilège".

Cette femme, Yui, que je n'avais pas revu depuis plusieurs années déjà, et à laquelle je repensais souvent. Quelque fois, il m'arrivait même de penser avoir aidé une vraie criminelle. Mais je ne pouvais vraiment accepter cette possibilité, tout mes ressentis m'intimant le contraire. Ce soir là, avant de trouver le doux sommeil, ma dernière pensée fut pour elle...

~¤~



Au matin, j'étais en pleine forme, détendu, prêt à tout. Un dynamisme tout nouveau me fit faire mes exercices quotidiens avec plus d'ardeur qu'à l'accoutumée, et aussi avec plus d'application. C'était une journée rare qui commençait à Kiri. Une journée ensoleillée. Très peu coutumier des rayons agressifs de l'astre solaire, qui se reflétaient dans l'eau avec force, je subissais plus qu'autre chose la chaleur -toute relative en rapport à ce que pouvait connaître le monde- qui s'abattait sur moi. M'accordant ensuite un moment de pause, je refléchis un instant à l'objet de l'entraînement d'aujourd'hui... Pensant utile, j'essayais de déterminer quelle manipulation de chakra je pouvais développer avec mes connaissances actuelles. Puis, une réponse simple me vint à l'esprit. Enorgueillit par la toute puissance du Suiton à mes yeux, je me dis... Pourquoi ne pas tout simplement renforcer une technique déjà existante ? Une idée louable sur le papier... Mais il fallait sélectionner le Jutsu en question avec justesse. Et, surtout, trouver un moyen efficace de l'améliorer...



L'idée faisait son chemin... Toujours sans idée précise de mes intentions, je m'approchais du bord de l'eau océanique, qui battais de ses vagues timides sur le sable tiède. Observant au loin le large, j'eus alors le déclic. Pourquoi ne pas recréer cet océan, ces tera-hecto litres d'eau, avec l'exécution d'un Jutsu ?... Le Baku Suishôha avait déjà en quelque sorte cet office, mais... J'avais largement pu jusqu'ici éprouver ses limites en combat réel. Les quantités d'eau que cette technique produisait étaient certe impressionantes, mais il m'était arrivé plus d'une fois d'avoir souhaité que la portée en soit encore augmentée, et qu'elle puisse faire tourner plus amplement la situation à mon avantage. C'était donc décidé, j'allais tenter d'améliorer ce Jutsu par mes propres moyens...

Pieds nus, je me tenais à la limite entre la terre et l'eau qui l'embrassait du bout des lèvres. Joignant les mains, j'amorçais un tout nouveau chapitre de mon entraînement solitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Ven 05 Déc 2008, 22:10

Pour la forme, afin de me "mettre dans le bain", c'était le cas de le dire, j'exécutais une première fois le Jutsu, à l'état brute et tel que je le connaissais. Jaillissant de mes poumons, le chakra habilement manipulé laissa naître un flot d'eau immense, qui vint gonfler encore le volume de l'ocèan qui s'étendait devant moi. On pouvait remarquer une différence de teinte assez évidente entre l'eau sauvage, d'un bleu profond, de l'ocèan, et les contours plus clairs et énergiques de l'eau que j'avais créé moi même. Un moment, je me mis à m'inquiéter du sort de l'écosystème fragile de l'étendue d'eau... Et si l'eau que j'y incorporais, malgré moi, nuisait à l'équilibre sous marin ? Après tout, il y avait beaucoup d'exemples de pollution aquatique où des quantités infimes de produits causaient des ravages dans le milieu si noble...

Un soucis qui me quitta vite, alors que je me rappelais les cours élémentaires que j'avais suivi autrefois, qui me rappelèrent très clairement que l'eau provenant des Suiton était tout ce qu'il y avait de mieux à incorporer à l'eau des océans.



L'esprit au claire, je pus me concentrer au moyen de rendre cette technique, déjà fort utile, encore plus indispensable à un Spécialiste du Ninjutsu tel que moi. Utiliser une plus grande quantité d'énergie semblait indispensable, c'était certain. Mais serait-ce suffisant ? Probablement pas. Y refléchissant un peu, je me dis qu'incorporer un aspect offensif au Jutsu, si moindre soit-il, serait pour le moins bénéfique. En effet le fait de faire jaillir toute cette eau laissait un moment sans défense lors d'un combat, et dépendant de la rapidité de l'adversaire, l'énergie dégagée pouvait être autant de gâchis, si l'ennemi vous pourfendait entre temps... Force et quantité, oui c'était ça... Il fallait faire en sorte que l'exécution de la technique ne laisse pas d'ouverture, voir même, qu'elle repousse l'adversaire, afin d'être garanti qu'il ne puisse pas contre attaquer dans le mouvement. Et dans le même temps... Créer la plus grande quantité d'eau jamais vue dans un Jutsu Suiton. Tels étaient mes objectifs, à présent, alors que j'entamais, pour une seconde fois, la manipulation de mon chakra dans l'optique d'en faire quelque chose de neuf.



Cette fois-ci, je mis beaucoup plus d'énergie dans le Jutsu, me préparant littéralement à déglutir un océan, même si celui-ci j'en étais sûr mettrait du temps à réellement être perfectionné. j'agissais tout comme si j'exécutais un Jutsu offensif, chargeant mon chakra d'une vivacité, d'une bestialité visant à aller à l'ennemi. Réalisant qu'il serait sans doute dangeureux de tenter cela juste au bord du rivage, j'entrepris rapidement de me déplacer sur l'eau, m'avançant sur la mer calme, pour l'instant. Ce fut juste à temps que j'atteinds une distance raisonnable, et pus relâcher l'énergie façonnée et travaillée que j'avais emmagasiné. Sans pour autant atteindre le résultat escompté, je fus agréablement surpris pas le résultat... Ce n'était déjà plus un Baku Suishôha ordinaire qui venait de jaillir de mes entrailles, mais bel et bien un mini raz-de-marée, qui se présenta sous la forme d'une vague gigantesque. Un peu trop à mon goût, d'ailleurs, considérant le bateau que j'apercevais au loin... Et qui se trouvait sur la trajectoire directe de la vague !!

En voilà bien une, une belle boulette... Mais qu'est ce qui m'avait passé par la tête pour être aussi précipité !



Fort heureusement, je pouvais aller bien plus vite que l'irrémédiable vague déferlante que j'avais moi même créé, accélérant mes pas sur l'eau grâce à mon chakra. Sans tarder, je pus atteindre le navire, modeste bateau de pêcheurs... Et dont les occupants, allongés sur le pont, semblaient dormir à poings fermés... Peut être l'incident resterait-il sans suite, s'ils ne se réveillaient pas ! Apercevant l'eau, s'élevant de plusieurs mètres au dessus du niveau de la mer, même à contre courant, je me dis qu'il fallait tout de même que je fasse vite. Plongeant sous l'eau, je rassemblais autours de moi les énergies aquatiques, propulsant le navire frêle et en danger hors de la trajectoire de la vague à tendance meurtrière. Prenant moi aussi mes distances vis à vis d'elle, même sous l'eau, où ses rouleaux pouvaient être tout aussi dangeureux, je pus éviter le pire. Revenant à la surface, j'aperçus le bord du bateau, dont aucune tête ne dépassait. Parfait ! Le tout resterait donc inconnu de tous, et je pourrais continuer à jouir de mon anonymat tout relatif dans les environs.

M'éloignant de ce qui aurait put être le lieu d'un drame, je refis surface quelques centaines de mètres plus loin, excentré de mon point de départ, mais tranquile pour continuer mes expérimentations.



Revenant un peu sur la technique en elle même, je réalisais que j'avais réussi à insufler en elle une réelle part de puissance brute, en plus d'avoir sensiblement augmenté la quantité produite. Une chance que je m'exerçais en mer, sinon... J'aurais déjà noyé deux fois le centre ville. Mais ce n'était toujours pas suffisant, toutefois, pour que le Jutsu gagne réellement un niveau. Me concentrant encore d'avantage, je me préparais à une matinée épuisante... Des heures passèrent. Mon chakra s'épuisait, et mes tentatives se multipliaient. Allais-je arriver à un résultat conculant avant le crépuscule ?
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Sam 06 Déc 2008, 01:52

Dans les faits, il me fallut moins de 2 heures consécutives de pratique intensive pour atteindre le seuil de fatigue inapproprié lorsque l'on tentait de recréer une technique. Tenter de renforcer un Jutsu de la sorte n'était pas de tout repos... Pas question de se ménager, mais l'énergie me quittait vite, déversée en grandes quantités dans chaque tentative. Heureusement, j'étais loin de ne pas obtenir de résultats, bien au contraire. Au fur et à mesure que j'emplissais ma technique de toujours plus de chakra, la déferlante qui en naissait devenait de plus en plus gargantuesque, et surtout, plus violente et tumultueuse. Seulement, l'exercice me pompa rapidement la majorité de mon chakra, et je commençais à avoir peine à me maintenir sur la surface de l'océan.

Mais, j'avais prévu de quoi prolonger l'entraînement, fort heureusement. Essouflé, je passais ma main dans la sacoche accrochée à ma taille, en retirant l'une de mes emplettes de la veille.



Je l'avalais alors d'une traite, passant outre son goût amer, mais nécessaire à son utilité. En effet, à court de chakra, les pillules concentrées vendues en ville pouvaient vous requinquer en un rien de temps, mais les ingrédients qui les constituaient n'étaient clairement pas pensés pour vous offrire une expérience gustative des plus réjouissante. Il ne fallut que quelques secondes pour que je puise sentir la fatigue s'envoler, laissant place au puit d'énergie dont je disposais au début de la matinée. L'entraînement pouvait à présent poursuivre, comme à la première heure. A nouveau, je composais les signes recquis, rajoutant encore de la tonicité lorsque je rejetais les trombes d'eau sans fin. Après 3 nouveaux essais, j'avais enfin atteint les standards de puissance brute que je m'étais fixé. Le jet d'eau qui jaillissais alors formait au sein de l'océan lui même un immense sillon, témoin d'une pression beaucoup plus importante que le Baku Suishôha d'origine, au réel potentiel offensif. A présent, j'avais acquis assez de pratique pour développer le dernier aspect de ce nouveau Jutsu à part entière: allier la puissance massive à la quantité gargantuesque d'eau que j'avais en vu d'obtenir.

Ca n'allait pas être facile... J'éprouvais déjà une certaine difficulté pour concentrer tant de puissance déchaînée à chaque utilisation, mais il fallait à présent que j'arrive à transcender les quantités d'eau produites, afin de finaliser totalement ce Jutsu, qui tout bêtement porterait le nom de..Chô Baku Suishôha. Une version en tout point supérieure à l'originale, connue de la plupart des Shinobis de mon village. Pendant un instant, j'éprouvais une certaine fierté à l'idée de surpasser les meilleurs Juunin de Kiri, dans mon domaine propre, mais je redescendis vite sur terre, lorsque je repris conscience du travail restant.



Jaugeant rapidement les réserves qu'il me restait, je me demandais alors s'il ne valait pas mieux que je fasse une pause... Conséquente, pour aujourd'hui. Voir même, pourquoi pas, finir pour aujourd'hui avec une dernière tentative, pour la forme, et dédier le reste de la journée à d'autres occupations plus calmes et posées. Ainsi, tout mon corps engourdit par la fatigue, j'entrepris de me rentrer, par cette chaude journée, dans ma vieille bicoque. Sans trop savoir où allait me mener la suite de cette journée, j'allais en tout cas la destiner à quelque chose de moins fatiguant...

Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque rejoignant la côte, et la terre ferme, je me vis accueilli par une horde de pêcheur, loin de sembler amicaux à mon égard... Avais-je en fin de compte attiré une attention dont je ne voulais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Sam 06 Déc 2008, 16:32

Ils étaient tous là, en train de me fixer. Après une brève réflexion, je me rappelais que l'expression qu'ils adoptaient tous n'était pas particulièrement agressive. C'était seulement l'attitude habituelle que semblait leur dicter leur profession, austère et grincheuse. On pouvait se permettre d'avoir des préjugés sur les pêcheurs de notre pays, pour sûr... Car pour la plupart, ils se révèleraient véridiques, sans aucun doute. Mais dans les faits, je devins certain qu'ils n'étaient pas là avec des intentions belliqueuses lorsque je me rendis compte qu'il n'avaient pas avec eux leurs armes de prédiléction: harpons, filets, et autres matériels de marins, qui pouvaient tout aussi bien tuer sur terre. Me tenant timidement face à eux, je me demandais ce qu'ils me voulaient, si ce n'était pas me mettre en garde contre le genre d'incident qui avait faillit se produire plus tôt...

Avançant légèrement vers eux, je leur adressais alors ces mots:



"-Heum... Il y a un problème, Messieurs ? Si c'est pour la vague, tout à l'heure, je...

-Parl' pas d'ça gamin, c'est pas pour 't'réprimander qu'on est là, me coupa alors celui semblait être le plus vieux des loups de mers présent face à moi.

T'nous avais juste l'air apte à nous aider, donc s'tu veux bien me suivre..."




Sans un mot de plus, il avait donné ses raisons, et commençait à l'éloigner, vers le port. Je restais un moment sur place, un peu surpris, sous les regards attentifs et impatient des autre marins, me laissant la voie libre pour suivre leur camarade. Reprenant mes esprits, je m'élançais à la suite du vieux marin, ne mettant que quelques foulées pour le rattraper. Sans un mot, nous continuâmes alors vers le Port de Katuga, à deux pas d'ici...

~¤~


Tous les bateaux semblaient amarrés, même celui dont j'avais failli causer la perte plus tôt dans la journée. N'étaient-ils pas sensés être en mer à cette heure-ci ?... Une étrange atmosphère régnait parmi les pêcheurs qui s'étaient rassemblés au port. Soudain, comme rempli d'une nouvelle énergie par l'appel de la mer, le Capitaine qui m'avait mené jusqu'ici défit les amarres de son navire, d'un gabarit conséquent, et grimpa à son bord, revigoré par l'air du large. M'invitant sans fioritures à monter moi aussi, j'arpentais alors moi aussi le pont, pour le rejoindre à la barre du vaisseau. Une animation nouvelle se mit alors en branle autours de moi, les marins montant à leur tour, s'affairant à parer le navire au départ. Mille questions tournaient dans ma tête, mais je m'abstins.. Tout du moins, pendant un petit moment. Alors que le bateau était déjà loin du port, voguant sur les vagues toutes calmes en cette journée, j'adressais alors une nouvelle fois la parole au vieux Capitaine.



"Hmm... Excusez moi,... Pourrais-je savoir où l'on va comme ça ? Non pas que je me méfie de vous mais, j'aimerais savoir de quoi il retourne, voyez.

-Fiston, tes p'tits talents de magiciens vont nous z'êt' très utiles, me repondit-il, alors que la mer semblait s'assombrir devant nous. Vois-tu, ces temps-ci, on a beacoup d'mal à pêcher tranquile. C'pas d'ta faute hein, je te rassure, mais une fois qu'on y s'ra, tu comprendras, vas."



Une réponse pour le moins floue... Mais je m'en contentais. Elle me renseignait au moins sur le minimum, c'est-à dire le fait qu'ils avaient besoin de mon aide, pour quelque chose. Mais à mesure que nous avancions sur la mer profonde, au large, loin vers l'Est, c'est une toute autre préoccupation qui s'empara de mon esprit. Les nuages se faisaient oppressants, et bientôt, une pluie violente commença à s'abattre sur le navire, les courants le ballotant de tout côté. Il était étonant de voir pour moi que le temps en mer pouvait autant varier... Et terrifiant, aussi. Tout le monde, sur le bateau, s'affairait à maintenair un cap, qui semblait décidé d'avance vers une destination, que j'ignorais toujours. Il devait être dans les 18h à présent. Si nous avions été en hiver, il aurait parut logique que la nuit étende déjà son emprise sur l'océan. Mais nous étions bel et bien en plein été... Et le ciel était noir, ne laissant paraître que de fines lampée sporadiques de rayons de soleil.



"-On y est mon p'tit gars, en pleine zone de pêche. Pas très accueillant hein ? Le problème est droit devant, on compte sur toi pour nous boucher ce trou. Allez en avant matelot !

-Qu... Quoi ?"



Un moment souriant, croyant avoir mal compris les dires du Capitaine, ou les avoir mal interprété, je fus littéralement happé par une vision presque horrifiante de gigantisme, qui me fit descendre du pont, jusqu'à l'extrémité du navire. Les yeux ecarquillés de stupeur, je compris enfin les propos du Capitaine... Et avec effroi, j'envisageais la prouesse nécessaire...




"Nom de... Un Maelström !!"



L'épreuve du Feu... Version Aquatique...


Dernière édition par Ryûzoji Kenji le Dim 07 Déc 2008, 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Sam 06 Déc 2008, 22:30

Parmis les matelots tout autours de moi, c'était les encouragements qui emportaient tous les suffrages. On me poussait, comme une mascotte, à aller voir de plus près le terrifiant tourbillon qui sévissait dangeureusement, juste quelques centaines de mètres plus loin à la surface de l'océan. Atteré par la demande pour le moins extravaguante de l'équipage, je me mis à comprendre le pourquoi de ma "sollicitation". Les occupants du bateau que j'avais failli engloutir sous mon Jutsu avaient du voir quelque chose, finalement, et rapporter le tout au Capitaine des pêcheurs... Ils voyaient à présent en moi quelqu'un capable de régler leur soucis... Mais quel soucis !! Je voyais bien ce qu'ils me demandaient de faire, mais je doutais fortement en être capable. Et puis, utiliser mon Jutsu en création pour une application aussi soudaine et périlleuse, ce n'était pas vraiment ce que j'appelais une séance d'entraînement...

Soudain, dans mes pensées embrouillées, je réalisais que le navire continuait sa route, droit vers le phénomène naturel d'une puissance démesurée. Me retournant vivement vers le Capitaine, placé en hauteur sur la barre, je lui lançais:



"-Mais qu'est-ce que vous faîtes ??! Vous allez droit vers le tourbillon, faîtes demi tour pendant que vous le pouvez encore !!

-Mais gamin, pas b'soin, tu vas nous dégager le passage pas vrai ? Et pis, t'façon, c'est d'jà trop tard là, regardes, on est aspiré ! Héhéé. Qu'est ce qu'c'est bon la mer !"



....Consterné, je réalisais alors que tout dépendrait de ma réussite. Si je n'arrivais pas, en cet instant, à rassembler assez de concentration et de puissance brute pour finaliser mon Jutsu... S'en était fini de tous les membres d'équipage. Je pourrais en sauver, c'était certain, mais pas tous... Ils seraient nombreux à périr, dans les lîmbes de l'océan, terrifiant de puissance. Il fallait que je le fasse, il le fallait. Mais avant ça, je devais arrêter de douter, et de semer la confusion moi même dans mon esprit. J'étais confronté à une situation très dangereuse, et il fallait que je me comporte comme si j'étais en mission pour mon Village, garder la tête froide. Jettant un ultime regard au Capitaine du bateau, je m'apprêtais à descendre.



"Même si vous ne pouvez pas faire demi tour, tentez par tout moyende ralentir !!" criais-je dans le vacarme de la pluie battante, avant de m'élancer.



Sans doutes les marins croyaient-ils que j'allais attendre que le bateau lui même soit à portée du Maelströim pour leur régler leur problème, car ils furent tous stupéfaits, dans mon dos, m'observant sans doute courir sur l'eau comme un sprinter. Très vite, ma course devint un enfer, lorsque les stries immenses de l'eau commencèrent à gêner mon Suimen Hoku no Gyô. Malgré le chakra sous mes pieds, en effet, la puissance de l'eau emportait mes pas sur le côté, m'empêchant d'approcher à bonne vitesse. Ca allait être encore plus dur que je n'avais eu le temps de l'imaginer... Tout autours de moi, je croyais voir le chaos, des bourrasques de vent atrocement puissantes me poussant sur le côté, tandis que le tourbillon tout proche m'entraînait vers lui, en son coeur. La gorge nouée, je fermais un instant les yeux, me laissant emporter sur des dizaines de mètres par la spirale que je commençais clairement à distinguer. Sans plus attendre, je commençais à me concentrer, intensément, pour donner le meilleur de moi même dans cette situation abracadabrantesque.

Rouvrant les yeux, décidé à réussir, je réunis toutes mes forces pour l'assaut -si l'on pouvait appeler ça comme ça- que j'allais lancer à l'encontre de ce formidable tourbillon.



Je repris ma course. Toujours plus vite, sans même me soucier de ce qui adviendrais si j'échouais. J'avais presque atteint le bord du gouffre gigantissime... La vue de sa profondeur saisit alors mon coeur, comme de rares choses le pouvaient ainsi. Mais sans avoir le temps d'admirer cette manifestation céleste, je pris l'impulsion la plus grande que je pus, prenant un envol titanesque au dessus des flots, les mains liées dans la dernière phase de mes sceaux. Il était temps de tout donner, peu importe la puissance. Il fallait que je comble ce sillon béant, dont je ne pouvais même pas entrevoir le fond, avec tout ce que j'avais. L'eau jaillit... Avec tant de violence, que mon corps suspendu dans les airs stagna un moment, alors qu'il délivrait tout ce qu'il pouvait, toute la masse liquide possible dans l'épicentre du Maelström. Que ce soit le manque de foi en moi même, ou bien autre chose, le fait est que je m'aperçus avec effroi que ma tentative n'avait donné lieu presque à aucun résultat. Comme par un immense aspirateur, je pus contempler les hectolitres d'eau être massivement engloutie par le sillon mortel. Je ne savais combien j'avais créé d'eau, mais cela avait été insuffisant...

Mon corps retombant, tout élan disparu, j'entrevit une possible mort, dans cette tentative téméraire, qui me valait à présent de pouvoir contempler l'oeil du trou noir aquatique en face... Grandissant à vu d'oeil, alors que je chutais, irrémédiablement...



M'extrayant de cette faille temporelle de contemplation, je ne m'avouais pas vaincu. Infléchissant la courbe de ma chute, je réussis à retrouver pied sur le flanc interne du tourbillon, commençant alors à tourner avec les eaux dans une course infernale, qui si je ne faisais rien me conduirait jusqu'aux entrailles de la Terre. Je me demandais alors, paniqué *Que pouvais-je faire pour m'en sortir, et sauver les marins qui ne tarderaient pas à me rejoindre ??* C'était une question bête, car il n'y avait en réalité qu'une solution, que je devais trouver moi même, pour parachever mon Jutsu, et sauver tout ces gens, là-haut... Je décidais, plus que de tout donner dans ma technique, de littéralement vider mes réserves, quitte à gaspiller une quantité démesurée d'énergie.

Dans l'Oeil de la Mort, j'allais tenter une nouvelle fois de braver les éléments... Puissance et Quantité, telles étaient les attributs de puissance du Suiton, et ainsi allais-je le sublimer...
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Dim 07 Déc 2008, 17:37

Les ténèbres commençaient à engloutir la totalité de mon champ de vision, m'entourant comme un linceul morbide. Je vivais, bien malgré moi, une expérience terrifiante, piégé au sein de ce déferlement d'énergies naturelles, concentrées en un point du monde. Tout semblait pouvoir être aspiré en cet instant, y compris les pays entiers qui consituaient ce monde. Et moi seul y était confronté, faisant face à l'immensité abyssale que laissait entrevoir le sillon. Tout cela, je le mis de côté... Je ne pensais plus qu'à une chose, au seul moyen de m'en sortir, à mon Jutsu en rôdage. Sans même me préoccuper de ce qui pourrait advenir si j'échouais à nouveau, je lançais la totalité de mon chakra dans la manipulation de la dernière chance. A présent, j'étais tellement proche du noyau aquatique en spirale que je pensais pouvoir y être englouti la seconde suivante... Les sceaux s'enchaînèrent, une nouvelle fois; presque lentement.

Les yeux rivés vers mon objectif, je ne les fermais pas un instant, contemplant cette fois le trou noir que je devais combler. C'était parti...



Comme si mon chakra venait littéralement d'exploser en moi, je crus imploser par la pression gigantesque que j'étais en train de créer, faisant à nouveau jaillir des quantités monstres d'eau aux teintes océanique. Plus qu'un torrent, encore plus étendue qu'une cascade, ce fut un ouragan de titan que je créais alors, faisant même plus que se déverser dans le tourbillon, se jettant à son assaut, en son coeur, avec toute la force possible que j'avais pu concentrer alors. Les yeux exorbités par l'effort, la vague émanant de ma bouche ne sembla jamais vouloir cesser, continuant son oeuvre comme un rayon lunaire. Soudain, je pus le voir, l'espace d'un instant. Le sillon sembla faciller, se distordre, recrachant par à-coup des gerbes immenses de liquide océanique. Au sein du Maelström, l'eau montait...!! J'avais réussi ! Et maintenant mon effort constant, je continuais sans fin à déverser avec toute les forces qui me restaient le flux d'eau,, qui portait au fur et à mesure ses fruits. Mais alors que j'allais savourer ma victoire sur les éléments, et que le phénomène semblait vaincu, et destiné à disparaître, un événement pour le moins inattendu et terrifiant se produisit...

De là où sévissait il y a à peine quelques instants le trourbillon meurtrier jaillit une forme comparable en gigantisme, une masse noirâtre agitée semblant posséder une volonté propre. Sans que j'eux le temps de réagir, trop épuisé par mon exploit tout récent, je me vis frappé de plein fouet sur tout le corps, propulsé tel un vulgaire fétu de paille hors du trou noir mourrant.



Avais-je rêvé ?? J'avais cru voir... Un tentacule. Qu'est-ce que...

Sans pouvoir y penser d'avantage, je faillis perdre connaissance alors que mon corps inanimé heurta la surface de l'océan de plein fouet, s'enfonçant alors directement dans les profondeurs. Je n'avais plus de chakra... J'étais... Destiné à mourir ici ? Le noir envahit mon regard, alors que je prenais vaguement conscience de l'impact qui venait de meurtrir mon corps. Une dernière sensation atteint néanmoins mon cerveau... Quelque chose menveloppait, m'emmenait, me tirait quelque part... Etais-je perdu ?...

~¤~



Non. Rouvrant les yeux vers le ciel, c'est la réponse qui me vint, directement issue de la dernière question que je m'étais posé à moi même. Le ciel était bleu, presque trop. J'aperçus quelques mouettes, voler ci et là. Soudain, une tête familière parut au dessus de moi, celle du Capitaine. Ainsi, j'avais réussi à leur éviter le pire... Enfin, après tout, c'était le minimum qu'ils attendaient de moi. Il m'adressa des mots... Que je ne pus comprendre tout de suite, encore sous le choc de mon inconscience. Il me demandait si... J'allais bien ? Tentant de bouger quelques membres, je ne pus que déplorer la douleur qui s'emparait de moi à chaque mouvement, ni plus ni moins. J'avais eu de la chance, semblait-il... Petit à petit, je reganais l'emprise sur mes sens, et mon corps. Me relevant difficilement, je vis tous les matelots affairés autours de moi, me regardant tel un rescpapé d'entre les morts. Ils semblaient attendre que ce soit moi qui amorce le "debriefing"... Je leur fis donc ce plaisir.



"Arheum... Je crois que j'ai réussi à..."boucher le trou", comme vous dîtes, mais c'était vraiment suicidaire, vous ne...

-Parl' pas d'malheurs mon p'tit ! T'as réussi c'est c'qui compte ! En r'vanche, c'qui était pas du programme, c'tait cette bestiole... me répondit le Capitaine.

-Bestiole, vous dîtes ? J'ai cru voir quelque chose avant d'être frappé mais...

-C'tait un de ses bondio d'tentacule.. Le Kraken, raa, c'teu créature, c'est la calamité du marin... Qu'est c'que j'dis, le Démon du marin !

-Humm, je vois... J'ai eu de la chance d'en réchapper... Je doute l'avoir ne serait-ce qu'effleuré avec mon attaque, et ça devait être lui à l'origine du Maelström. Il reviendra surement, et vous causera encore du tord...

Je me chargerais de lui, quand je serais prêt..."




A ces mots, tous se turent. Je ne croyais pas avoir dis quelque chose de si énorme que cela, et pourtant tous me regardaient comme si je venias de défier le Ciel lui même. Pour eux, ce Kraken devait vraiment représenter le Diable en personne... Me repassant mes mots dans ma tête, je réalisais qu'en effet, c'était peut être un peu téméraire de réagir de la sorte. Mais après tout, qui dans mon élément de prédiléction pouvait me mettre en échec, à la régulière ?...

Question stupide. Je n'étais pas né dans l'eau. Le Kraken, lui, si. Et il était fort d'une expérience largement supérieure à la mienne, du haut de ses, quoi... 200 ans ?... Je venais de m'engager à l'impossible. Mais il y a de ça quelques heures, je considérais bien le fait de boucher un Maelström comme tel, alors pourquoi ne pas l'envisager ? En tous les cas, repensant au moment crucial où j'avais enrayé ce phénomène, je pouvais décemment déclarer que mon Jutsu était achevé. Sans en garder de souvenir bien précis, je me souvenais tout de même d'une chose: j'avais été amplement comblé par son efficacité, sur le moment. C'était un pas de franchi... Vers quoi irait le prochain ?


Dernière édition par Ryûzoji Kenji le Dim 07 Déc 2008, 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryûzoji Kenji
Juunin de Kiri
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 28
Village : Kiri no Kuni
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Ninja
PV:
200/200  (200/200)
PC:
660/660  (660/660)

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Dim 07 Déc 2008, 17:51

~~¤Topic Terminé¤~~


Technique Acquise (à modifier si besoin):


Citation :
Chô Baku Suishôha: Rang S

Cout: 160 PC

Description: Change totalement la nature du terrain, ne laissant dépasser aucune marque de ce qu'il pouvait y avoir en dessous. Le terrain devient un réel océan (plus rien ne subsiste en dehors de l'eau).

Effet: Créer l'eau nécessaire pour toutes les techniques suiton, agit comme un Jutsu de zone infligeant 80 PV de dégât, et envoyant le ou les ennemis à 3 Actions de distance (au bout de 2, l'adversaire peut retenter des jutsu ciblés).
Provoque Noyade si pas de Suimen activé.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   Ven 03 Sep 2010, 20:00

Citation :


°¤ Critères d'Evaluation ¤°

Arrow style, orthographe, soin
Arrow Type de RP >> apprentissage d'une technique
Arrow enchaînement des RP
Arrow vue d'ensemble

°¤ Evaluation ¤°

J'apprécie toujours Tes RPs Kenji-Kun. Fluides, agréables et doux ( nan ils ne sont pas comestibles non plus ! ) En dépit du contexte, la tonalité est légère, c'est très reposant. Dommage qu'il y est des fautes ( problèmes d'accord >> COD placé avant >> on accorde "les feuilles que j'ai ramassées" ( ex ) et quelques fautes d'orthographe par ci par là (la la laaa ). Tes RP sont progressifs et rigoureux, la qualité est toujours là. En tout cas, voila une technique bien bourrine qui demande un peu trop de chakra Razz 160 ca fait beaucoup. [ 120 ou 130 serait suffisant, je rajouterai que cette technique ne peut être utilisée qu'une fois par combat, à voir les dégâts en conséquence, m'enfin je suis loin d'être une spécialiste ]

Arrow Technique Validée + 6 Points
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~¤ Et l'Eau Coula à Flot ¤~ (Entraînement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KiriKiri :: Territoire Katuga :: Baie de Katuga :: Habitations des Shinobi-