AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tous ceux qui errent ne sont pas perdus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makkura Shinzen
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 26
Village : Konoha
Date d'inscription : 19/08/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Tous ceux qui errent ne sont pas perdus...   Lun 10 Nov 2008, 15:14


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com




Longeant les murs des différents domaines familiaux de Konoha, sous une pluie fine, Makkura imaginait leurs habitants plongés dans un sommeil profond et heureux. Un plaisir simple.
Un plaisir qu'elle ne connaîtrait plus jamais. Tous les soirs depuis la mort de Seijitsu, elle revivait la scène. Chaque nuit...
Sauf qu'elle assistait à l'attaque de son père adoptif par des silhouettes floues, impossibles à identifier, tandis qu'elle même était incapable de bouger...
Elle serra les poings, rageuse.

Quels lâches...
En un contre un, je suis sûre qu'aucun d'eux n'aurait fait le poids...


Elle savait son père-sensei capable d'exécuter des techniques mortelles à la vitesse de la lumière. Puissants étaient les guerriers de Suna.
Qui étaient-ils, ces meurtriers qui l'avaient maîtrisé?
Où étaient-ils en ce moment-même?

La kunoichi se sentit plus impuissante que jamais.
Entretemps, elle était arrivée dans un parc, et la pluie devenait de plus en plus forte. L'orage était imminent.
Makkura leva les yeux et vit les nuages passer devant l'astre pâle, qui perdit de sa luminosité.
La jeune fille commençait à être trempée mais n'en avait cure. Elle finit par arriver devant un banc, s'y assit.
Se prit la tête entre les mains.
Et se mit à pleurer.
La pluie l'accompagnait, elle n'avait plus honte, que son coeur se vide, et qu'elle s'en aille avec!
Plus rien ne comptait, plus rien...
La seule personne qui comptait... la seule personne qui l'ai jamais aimée, protégée...
Elle l'avait laissé mourir. Elle n'avait rien pu faire.

Rien.

Rien.

Rien!


Elle se leva, courut vers un arbre et en frappa rageusement le tronc.

- Pourquoi?!

Le simple fait de frapper cet arbre empirait les choses.
Les images tourbillonnaient devant ses yeux mouillés par la pluie et ses larmes.

" Une petite fille frappe avec détermination sur le tronc d'un arbre, ni trop vieux, ni trop vert.
-Papa, l'arbre est trop dur! J'ai mal aux poings "


La jeune fille se laissa glisser au pied de l'arbre. Enfonce ses ongles courts dans l'écorce mouillée.
L'orage se déchaînait, à la fois dans le ciel et dans son coeur.

" Seijitsu s'avance et lui embrasse les deux poings.
- Makku ! Si l'entraînement est trop dur, repose-toi, mais dis-toi qu'un jour ces deux petites menottes seront aussi dures que cette écorce !
Seijitsu a un sourire éclatant.
La petite fille se jette dans ses bras et lui passe les mains autour du cou.
- Aussi dures que les tiennes! "


Makkura se lève, se mords le pouce droit avec rage et crie:

- Kuchiyose no jutsu! Torasama!


Tandis que le roi des tigres apparaît entre les effluves de fumée incantatoires, Makkura trébuche et s'assied, tant la dépense de chakra et de tristesse l'a affaiblie.
Le Tigre Géant s'approche d'elle lentement et ses yeux, tels deux puits sans fonds, la regardent avec une sincère compassion.

- Dis-le moi...

- Makkura..

- Dis-le moi !


Un silence s'installe, entrecoupé par les coups de tonnerre et la pluie diluvienne.

- Je t'en supplie...


Prostrée sur le sol, les vêtements mouillés et des brins d'herbe dans les cheveux, Makkura regarde le roi tigre avec désespoir et détermination.

- Donne moi le nom de ceux qui l'ont tué!

Torasama s'avance lentement, tandis que la pluie se calme. Il la fixe du regard.
Un regard lourd, hypnotique.
Si profond... si...noir...

Le tigre se glisse sous la jeune fille avant qu'elle ne s'affale par terre, endormie. Un genjutsu.

- Pas encore. Tu n'est pas prête.

Torasama l'emporte vers le banc et la fait s'y allonger.

- Ton deuil est terminé jeune kunoichi. Dors en paix dans ce village qu'est le tien.

Puis il disparaît dans une explosion de fumée grise.









#HRP# [ Il s'agit ici d'un moment crucial pour Makkura: elle a enfin pleuré la mort de celui qu'elle considérait depuis toujours comme son propre père. Libre à vous de venir lui jeter un seau d'eau pour qu'elle se réveille ( nan je plaisante là xD ) ou de ne rien faire... Pour plus d'explications, allez jeter un oeil à son histoire! ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Tous ceux qui errent ne sont pas perdus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-