AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   Jeu 06 Nov 2008, 20:08

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Un bon matin pour s’entraîner !


Telle fut la toute première pensée du Razorback en se levant. Il voyait la douce lumière percer à travers ses rideaux troués par endroits, et savourait déjà pleinement la future journée qui s’annonçait à lui. Puis, après avoir rêvé encore 10 minutes de ce qu’allait être sa journée, il se leva et entreprit de s’habiller. Il prit un ensemble léger : aujourd’hui, il comptait s’entraîner à pratiquer de toutes nouvelles techniques, dont il avait eu l’idée la veille en se couchant. Et, idéalement, le lendemain était un jour sans rien d’important à faire : pas de mission, pas de rendez vous particulier, pas de pressing, pas d’achats, … Bref, il n’avait rien pour combler cette journée. C’était donc particulièrement indiqué pour acquérir de nouvelles techniques. C’était le destin qui l’avait voulu, et Rekhyt ne voulait en rien le contrarier, surtout quand il lui offrait ce genre d’opportunités.

Ainsi, s’habillant, il se leva pour aller manger un brin. Il prit, comme à son habitude depuis un certain temps maintenant, un bon petit déjeuné bien riche en sucres lents pour ne pas tomber en hypoglycémie au cours de la journée, et tout en fibre pour favoriser son métabolisme. Enfin, il a bien mangé quoi. Puis, se rappelant qu’il ne s’était pas lavé la veille au soir, il se rendit dans la salle de bain pour prendre une bonne douche en se lavant les dents. Il en sortit une demi heure plus tard. Il semble inutile de décrire précisément la manière dont il s’est lavé, ça ralentirait trop l’action. En sortant, se sécha lentement, comme pour mettre le plus de temps entre lui et son entraînement. Bien sûr, il voulait maîtriser ces techniques nouvelles, qui iraient enrichir son panel de possibilités en combat, mais il redoutait surtout l’âpreté de la chose. Il ne voulait pas s’épuiser. Et, en général, il ne s’épuisait que lorsque c’était carrément nécessaire. Mais là, un pressentiment lui dit que, sous peu, il aurait à affronter des adversaires assez puissants ou, en tout cas, plus forts que les malheureux ennemis qu’il avait jusque là combattu. Sa raison l’emportant sur sa feignantise, le Razorback finit de se sécher. Il prit des vêtements propres dans son armoire. Il ne voulait pas remettre les vêtements qu’il venait de prendre avant de se laver. Une petite manie, mais qui en dit long sur son hygiène de vie.

Rassasié, lavé, réveillé, la tête vidée de ses appréhensions passées, Rekhyt était prêt à partir. Ce qu’il fit séance tenante. Il quitta sa petite chambre, il quitta son petit hôtel, il quitta la petite rue qui y mène, et s’engouffra dans une grosse artère du village. De là, il descendit vers les portes en suivant le flot. Sur le chemin, il se demanda où aller pour pratiquer tranquillement. Il pensa tout d’abord aux trois troncs, un endroit où nombre de ninjas vont pour s’entraîner. Mais là se situait le problème : Rekhyt préférait un endroit calme où il puisse s’entendre réfléchir. C’est ainsi que, après avoir passé les portes, il se dirigea, presque tout naturellement, vers la forêt interdite. Il se surprit lui-même de son choix. Pourquoi aller aux abords d’un endroit potentiellement dangereux ? Et, de lui-même, il se répondit :

Parce que, justement, ça n’attire personne. Et puis pourquoi ne pas se faire un ou deux bandits au passage … ? C’est toujours ça de gagné !


Le temps du voyage, il profita qu’il n’avait rien à faire pour commencer à s’échauffer. Toujours utile de s’échauffer. Et tout : les membres, les articulations, les muscles, les tendons, et enfin, la psychologie. Et oui, la psychologie, ça s’échauffe ! Il faut se mettre dans le bain, se dire qu’on va en chier dur-dur, se préparer à accomplir l’exploit, se forcer mentalement à aller jusqu’au bout, même si c’est énormément difficile ! Mais là, le Razorback n’eut pas besoin d’aller si loin, car ces techniques étaient relativement faciles à adopter. Mais Rekhyt ne voulait pas ‘savoir faire’ une technique, il voulait l’exploiter au point de la réaliser sans même y penser. Il voulait qu’elle fasse partie de lui, qu’elle soit en lui, qu’elle réponde à ses moindres sollicitations, qu’elle agisse presque d’elle-même à travers lui, et, enfin, Rekhyt voulait qu’il n’y eut aucune erreur possible quand à son accomplissement. Imaginez qu’au beau milieu d’un combat, alors qu’il était dans la possibilité d’attaquer son ennemi, il lance le jutsu, et … rate. Vous pensez aux répercutions ?! Rien que pour cette négligence, il pourrait se faire tuer. Sa vie était en jeu à chaque combat. Et Rekhyt ne plaisantait pas avec sa vie. Il n’était pas lâche, il n’était pas pleutre, il n’était pas sans une certaine témérité, mais il n’était certainement pas fou ou suicidaire. Il prenait toujours la VMR, la voie de moindre risque, pour un résultat maximum. C'est-à-dire, un compromis entre coût et gain. C’était sa manière d‘aborder les problèmes, et ça lui convenait totalement. Evidemment, certains facteurs venaient s’ajouter, comme les émotions (haine, colère / amour, amitié), les devoirs (envers le village, envers sa parole, …), les vouloirs (les envies propres au Razorback), etc.

Spoiler:
 

Continuant son échauffement jusqu’à être arrivé, Rekhyt était parfaitement prêt une fois la destination atteinte. En l’occurrence, l’orée de la forêt de la mort. Sombre nom, mais plutôt joli paysage en début de journée. Rekhyt se rappela les deux fois où il y était venu (cf. Les missions du chat) et versa une larme intérieurement. Ça ne faisait pas longtemps qu’il était là, et, pourtant, il avait déjà de bons souvenirs, comme la fois où il avait joyeusement étripé tout un gang de bandits un peu plus loin dans les profondeurs de la forêt …

Ne pas s’égarer !

Bon, il se sentait prêt à débuter. Il commença par exécuter les techniques qu’il connaissait déjà, pour se mettre en condition. Un petit Katon, Goukakyuu no jutsu s’échappa de ses lèvres, suivit rapidement par une petite boule de feu. Rekhyt soufflait doucement, presque amoureusement, la petite sphère de flammes pures. Puis, mettant de plus en plus de force dans son souffle, forçant l’air et e chakra expirés à aller de plus en plus loin, il fit augmenter la taille de son jutsu. Enfin, plusieurs dizaines de secondes après, alors que la boule incandescente était devenue une sphère de plusieurs mètres de rayon, le Razorback relâcha la pression et stoppa le flux de chakra sortant. Il fut fier du résultat. Il avait tenu assez longtemps.

Maintenant, un peu plus dur. Il dégaina son sabre de la main gauche, et, de la main droite, y ficha des filins de chakra. Ainsi saisie, sa lame suivrait le moindre de ses mouvements de doigts. Il sen servit pour aller couper quelques troncs. Puis, toujours avec sa fidèle technique de filins, il traîna les lourds morceaux coupés vers son terrain d’entraînement de fortune. Ses cibles ainsi disposées, il pourrait s’entraîner. Et même mieux, la rosée de la nuit permettrait aux massifs troncs de ne pas se consumer tout de suite. Une fois les troncs redressés et mis en place, Rekhyt rangea son arme dans son fourreau, et se prépara à la suite. Pour l’instant, il s’amusa à lancer des Katon, Endan de faible puissance en l’air. Il voulait encore se familiariser avec cette technique, même s’il la maîtrisait déjà assez bien. Une fois chose faire, il choisit un des troncs, celui le plus à part, et se mit en position. Là, il inspira fortement, se prépara mentalement, malaxa son chakra dans ses poumons, et s’écria Katon, Karyuu Endan !, juste avant l’explosion monumentale qu’il faut décrire au ralentit :

A peine la dernière syllabe prononcée, un monstrueux jet de flammes s’échappa de la bouche du Razorback. En quelques pouillièmes de secondes, il avait atteint le malheureux obstacle que constituait le tronc. La couche de rosée s’évapora en un temps trop infime pour le mesurer, et, malgré son centenaire d’âge, et donc sa densité et son épaisseur, le tronc ne fit pas vraiment plus long feu. Ironie blessante pour lui. Mais c’était la réalité : l’arbre venait purement et simplement d’être vaporisé. A première vue incroyable, mais au regard de la puissance dégagée, ça semblait presque normal … le tronc avait été soufflé, aussi simple que ça. Il n’en restait rien. C’était comme s’il n’avait jamais été là. Stupéfiant.

Rekhyt apprécia le coup qu’il venait lui-même de faire. Il resta quelques instants à savourer la puissance de son jutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: Re: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   Jeu 06 Nov 2008, 20:20

Puis il se rappela de la raison de sa venue ici. Il voulait maîtriser de nouvelles techniques. La première, il l’avait baptisée Le Poing De Feu. Une technique toute simple, somme toute. L’astuce, il en avait eu la révélation la veille, était de faire passer du chakra concentré dans son poing fermé. Avec ça, et la puissance du geste, ça pouvait donner quelque chose d’assez sympa. Il s’y mit donc. D’abord, il s’assit. Puis il se concentra. Il maîtrisa le flux de chakra qui circulait dans son corps, et localisa celui qui, habituellement, stagnait dans la zone de sa main droite. Il en prit possession. En quelques minutes, il pu, avec une assez grande facilité, le faire circuler d’avant en arrière dans son organisme. Maintenant, il fallait le faire sortir, mais pas trop non plus pour ne pas gâcher inutilement. Il s’y employa. Faire sortir par les pores de sa peau était une nouvelle expérience pour lui, et, en y arrivant, il s’ouvrait de nouvelles voies pour le futur.

Et, il y arriva. Ce fut éprouvant tout d’abord, sa peau n’était pas habituée, mais se facilita ensuite. Bien entendu, il tentait avec de faibles quantités de chakra. Mais le résultat fut convainquant. Il avait réussi à faire stagner une assez bonne dose de chakra juste à la surface de son poing. Un début. Maintenant, il fallait concentrer ça. Il concentra déjà dans son avant bras, sans le faire sortir. La pression devenait vraiment importante. Il sentait qu’il pourrait s’exploser la main comme un rien. Mais il se maîtrisa. Il le fallait. Ensuite, doucement, il fit sortir du chakra par ses pores. Maîtriser ce flux concentré était une tâche ardue au début, mais il s’y habitua vite. Il était fait pour apprendre, toujours plus, toujours plus vite et toujours plus facilement. Au bout de quelques minutes éprouvantes d’aller retour du chakra à travers ses portes, il parvint à maîtriser le phénomène. Il se jugea prêt à la phase suivante : libérer une grande dose d’un coup sur sa victime. En l’occurrence, le tronc. Il se releva donc, s’en approcha, et se prépara. Il concentra son chakra dans son poing droit, et lança un gros coup vers l’arbre.

Au moment de toucher, il ne réussit pas à libérer une assez bonne dose d’énergie : c’était comme mettre un coup de poing dans du métal. Il était sûr de s’être brisé quelque chose. Mais un Razorback n’abandonne pas si facilement. Il réitéra l’action, et, à la seconde tentative, il réussit à mettre un si gros coup dans le tronc que celui-ci alla valdinguer une trentaine de mètres plus loin. Parfait ! Il recommença le même exercice de nombreuses fois, libérant toujours plus de chakra enflammé. Le tronc ne ressemblait plus à rien tellement il était noirci, et la main du Razorback fumait allègrement. Et ça le rendait heureux. Enfin, après une énième fois qu’il recommençait, il en eut marre, et, cette fois ci, donna un vrai coup puissant, avec une dose maximale de chakra. L’effet fut spectaculaire : le tronc, déjà amoché, se brisa net au niveau de l’impact, et les deux morceaux volèrent loin. L’un tomba en plein milieu de la forêt, tandis que l’autre s’aventurait du côté du village. Une centaine de mètres chacun. Rekhyt en resta époustouflé. Il avait réussit ! Maintenant, la main gauche ! En tout, il avait mit une belle heure à maîtriser cette technique. Puis, passage au jutsu numéro 2 !

Celui-ci fonctionnait sur le même principe, mais, au lieu de la force brute, jouait sur l’agilité. D’où l’ordre d’apprentissage : d’abord on apprend à le faire, puis ensuite on le fait précisément. Ce jutsu était presque semblable aux jutsu des ninjas médicaux : il visait moins à faire des dégâts, mais plus à incapaciter l’adversaire. La révélation du Razorback de la veille lui avait montré qu’avec de fins chalumeaux de chakra, il pouvait entailler en profondeur les muscles de l’adversaire. Plusieurs pores de la main déversaient le chakra en se réunissant, formant un fin faisceau, mais encore plus concentré que l’autre technique, car orientés vers l’avant, et pas juste expulsés du corps de manière brute. C’était technique. Mais aux vues de sa réussite précédente, il y arriverait sans peine. Et ce fut le cas : moins d’une heure après, il l’avait adopté. Il pouvait, en sélectionnant les pores à utiliser, augmenter la pression sur ceux-ci, et expulser du chakra aussi fin qu’un cheveu, mais aussi pénétrant et résistant qu’une bonne lame aiguisée. L’effet était épatant ! Il arrivait à faire des entailles profondes dans son tronc, mais qui étaient portant tellement minces qu’il fallait s’approcher de près pour les repérer. Enfin, repérer les trous, parce que repérer les brûlures noircissant le bois à côté, elles, étaient facilement repérables : le chakra de feu faisait effet, en carbonisant la plaie. Certes, ça empêchait les hémorragies en cautérisant la plaie, mais ça infligeait de lourds dégâts supplémentaires à la victime au niveau de la blessure. Ça faisait mal, pour sûr. Rekhyt s’entraîna à l’exécuter dans toutes sortes de situations. Ce jutsus serait extrêmement utile dans ses combats futurs. Il y avait un large panel d’actions qui en découlaient, de l’attaque surprise, aux immobilisations de l’adversaire, en passant par la prise d’otage ! C’était parfait pour le Razorback.

Ainsi, exténué, il se laissa du temps pour souffler. Il venait, en deux bonnes heures, d’apprendre deux nouvelles techniques fort utiles. Il les userait sans modération, pour sûr ! Mais pour l’heure, il était fatigué de ses prouesses. Pour se changer les idées, il commença à utiliser ses filins de chakra. Ça, ça ne lui demandait presque plus d’énergie, tellement il avait appris à l’utiliser. Et puis, les coûts sont faibles pour de si fins filins. Ainsi le Razorback les faisait voyager de droite à gauche, de gauche à droite, les faisait s’enterrer sous quelques centimètres de terre, ou ressortir, à son gré et caprices. Il s’amusait beaucoup, laissant la dure réalité de l’épuisement loin de lui. Soudain, une fine flamme se mit à jaillir de ses doigts, à l’endroit même d’où partaient ses filins. Ramené à la vie réelle d’un coup, il coupa la liaison, et arrêta la technique. Les flammes disparurent. Il attendit un peu, crispé. Puis, il retenta le coup. Il sortit les filins. Peu de temps après, les flammes réapparurent. Il ne comprenait pas la raison. Et, dans un éclair de lucidité, il comprit.

Il avait si largement ouvert les pores de ses mains au cours de la matinée, et il était actuellement si relâché par la fatigué, que son chakra s’écoulait tout naturellement de ses doigts. C’était stupéfiant. Il s’amusa un instant avec ses nouveaux filins, qui, au lieu d’être bleus, devenaient rougeoyants. Et, sans le faire exprès, l’un d’eux entra en contact avec un des troncs des arbres auxquels il s’était adossé. D’un coup, le filin, au lieu d’être bloqué par l’arbre, s’enfonça dedans presque sans difficulté. Là, un déclic s’opéra dans sa tête : plus qu’esthétique, cette particularité pouvait s’avérer être une arme ! Rekhyt n’en pouvait plus de calculer les possibilités. Avec ça, il pourrait sans problème brûler quiconque les touchait. Et, avec son habitude de tout prendre avec ses filins, comme par exemple les troncs qu’il avait ramenés, il pourrait les brûler, eux aussi ! Il se leva immédiatement pour tester. Il enveloppa l’un des troncs coupés avec ses filins de chakra. Puis y fit glisser du chakra enflammé : l’effet fut instantané, et l’arbre commença à fumer, noircissant sur les endroits de contact entre les fils embrasés et l’écorce. Rekhyt s’enthousiasma de sa découverte fortuite. Il pourrait maintenant capturer ses adversaires avec du chakra, et leur infliger des blessures avec le feu en même temps ! Il retenta l’expérience, mais plus vite, en serrant plus fort, et en libérant plus de flammes du bout de ses doigts.

Les filins s’élancèrent, immédiatement suivis des langues de feu qui couraient dessus, et atteignirent un tronc de la forêt encore accroché (il n’y avait plus de tronc coupés, tous avaient été utilisés). On entendit un craquement, et les fils s’enfoncèrent légèrement dans le bois vert. Impressionnant. Il tenta même d’augmenter à fond la puissance de feu comprise dans les filins, et, les usant comme d’un fouet, les fit claquer sur un autre arbre. Les filins passèrent au travers comme un couteau chaud dans du beurre. Magnifique ! Le Razorback n’en pouvait plus. Il lâcha tout … et partit d’un rire tonitruant, restant à s’esclaffer plusieurs minutes de suite. En fin de compte, cette matinée d’efforts s’était révélée plus que profitable. Elle avait été PARFAITE.




Rekhyt en avait tiré 4 nouveaux jutsus, utilisables grâce à ses deux particularités, l’élément Katon et son affinité aux filins de chakra :
-Le poing de feu (Genkotsu no Ho)
-Les pointes de chakra enflammées (Chakra moeagaru no Hasaki)
-Le piège des fils enflammés (Wana moeagaru no Ito)
-Le fouet de feu (Tsuna no Ho)
Revenir en haut Aller en bas
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: Re: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   Jeu 06 Nov 2008, 21:34

[°¤°] Techniques et puissance [°¤°]


Citation :
Genkotsu no Ho

Traduction : Le Poing de Feu

Description : Technique Personnelle du Razorback, consistant à concentrer une grande dose de chakra dans son poing fermé (poing droit OU point gauche, indifféremment). Au moment de l’impact, le chakra de feu du Razorback est libéré sur la cible : celle-ci est blessée par la libération de chakra et brûlée par la nature du chakra (on ajoute les dégâts habituels du poing seul), et projetée à une dizaine de mètres de distance. La brûlure fait mal rapidement, mais disparaît aussi rapidement. Ne marche que lors d’une attaque frontale ou déjà prévue. (ex : ne marche pas si adversaire dans son dos, …)

Effets (en résumé) : Ejecte la cible à quelques mètres, la brûle, et lui inflige de lourds dégâts, en fonction de la puissance dégagée.

Puissance/Coût :
PV = (coup de base) + 2X + (10PV par tour pendant 2 tours)
PC = X

Où 10 < X < 50

Citation :
Chakra moeagaru no Hasaki

traduction : Les Pointes de Chakra Enflammées

Description : Technique Personnelle de Razorback, qui consiste à faire passer du chakra de manière très concentrée et très dirigée à travers quelques pores de ses mains. Il en résulte des sortes de pointes d’une dizaine de centimètres (pas plus, car après le chakra commence à se dissiper à cause des conditions extérieures, et la technique n’est plus aussi fine et précise) de longueur, qui pénètrent la peau, et vont toucher les muscles dessous. La très forte concentration de ces pointes leur permet de franchir n’importer quel obstacle (tissu, armure, …), sauf contre indication spécifique (armure de 20 cm d’épaisseur Oo, matériau impénétrable …). L’effet est simple : en plus d’infliger quelques dégâts, la technique empêche l’utilisation du membre touché.

Effet (en résumé) : inflige des dégâts + empêche l’utilisation du membre touché pour 3 tours

Puissance/Coût
PV = 10 + incapacitant un membre touché, suivant les règles ci après
PC = 40

Règles mises en place (en fonction du membre visé) :
Abdomen (le plus simple) : vitesse réduite de 15 pendant 3 tours + une seule action au prochain tour + malus à l’esquive de -1
Bras (un peu plus dur) : Impossibilité de pratiquer les techniques ou jutsus à deux mains (rang B+) pendant 3 tours
Jambe (dur dur) : Impossibilité de sauter et vitesse réduite de 20 pendant trois tours, une seule action au prochain tour + Malus à l’esquive de -2 pendant trois tours
Tête (cou) (très très dur) : Paralysie générale du corps pendant 3 tours

Probabilité de réussite de la technique (en fonction du membre) :
La (Vitesse/20) arrondie à l’entier inférieur détermine le nombre de dés à lancer.

Abdomen : réussite entre 1 et 5
Bras : réussite entre 1 et 4
Jambes : réussite entre 1 et 3
Tête (cou) : réussite entre 1 et 2


Spoiler:
 

Citation :
Wana moeagaru no Ito

traduction : Le piège des fils enflammés

Description : Technique Personnelle du Razorback, qui consiste à immobiliser la cible avec des filins de chakra enflammés

Effet (en résumé) : Immobilise pour 2 tours si la force de la cible est < 45, et pour 1 tour si la force de la cible est >45 + inflige des dégâts de feu pendant l’immobilisation + brûlures rémanentes (la cible subit des brûlures à chaque action qu’elle entreprend).

Puissance/Coûts :
PV : immobilise pour 1 ou 2 tours + 10 (dégâts de feu) + 5 (pour les 3 actions qui suivent la libération de la technique)
PC : 40

Citation :
Tsuna no Ho

Traduction : Le fouet de feu

Description : Technique Personnelle du Razorback, dont les filins de chakra sont plus concentrés en chakra de nature Feu que pour le Wana moeagaru no Ito. L’effet se traduit par une ressemblance avec les fouets classiques, sauf que celui-ci provoque de graves brûlures et endommage les armes et armures.

Effet (en résumé) : Blessures dues au Feu + endommagement des armes et armures (cf. dessous)

Puissance/Coût
PV = X * 15
PC = X * 5

Avec 1 < X < 5 (car il y a 5 doigts maximum, et un au moins pour exécuter la technique !)

Endommagements :
Ces endommagements sont temporaires et limités au combat actuel. Les fouets de chakra consument légèrement les armes / armures de la cible, réduisant leur efficacité.

Armes : (- 2 dégâts de base) par fouet utilisé
Armures : (-1 résistance de base de l’armure) par fouet utilisé

Attention, une seule arme ou armure peut être touchée à la fois, qu’il y ait 1 ou 5 fouets.


Spoiler:
 


Dernière édition par Rekhyt Razorback le Lun 10 Nov 2008, 16:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: Re: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   Jeu 06 Nov 2008, 21:39

[¤°¤] Entertainement Achieved ! [¤°¤]


Enjoy reading, and have fun !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   Ven 03 Sep 2010, 18:08

Citation :
¤°Evaluation°¤

Oui tu étais motivé, je confirme ^^ / Bel entraînement, très bien écrit. Continue à prendre du plaisir, tu m'en procures aussi ( >> ok je sors [ ] )

Le seul reproche à te faire, ce sont les "Puis il " et "puis" .. Tu n'en as pas besoin tu sais Razz , ton texte sera ainsi plus fluide et mieux construit. Essaye de travailler la formulation Wink

Pour ce qui est des techniques, Faut voir avec Orochimaru, je m'y remets doucement de mon côté, pas envie de faire une connerie >_<

Entraînement Validé x/

Arrow 8 Points + techniques ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]   

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ De nouvelles techniques pour le Razorback ! ¤ [Entraînement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Lieux Divers :: La Forêt de la Mort-