AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle équipe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une nouvelle équipe.   Dim 02 Nov 2008, 12:47

  • Kiba avait rejoind Akamaru et Yamato pour montrer sa satisfaction quant au fait que Tenzou soit son nouveau Senseï.Il carressa alors son chien avec un grand sourire puis demanda à Yamato qu'ils se rendent ensemble dans le bureau de l'hokage pour lui annoncer qu'il allait être son nouveau maître.Pourquoi pas après tout cela devait surement fonctionner comme ça pour avoir un élève.Tous trois ce dirigèrent donc vers le bureau du chef du village,il fallait traverser toujours cette même foule qui semblait incéssente,les visages défilaient devant eux comme de simple images que l'on aurait projeter en vrac,et les bousculades suivit d'excuses ne finissaient plus.Le soleil brillait sur Konoha comme la plupart du temps,aujourd'hui était un jour spécial pour plusieurs personnes.En effet pour le jeune Kiba et Akamaru qui allait avoir un nouveau maître n'ayant pas l'habitude d'avoir des élèves malheureusement,et pour Tenzou il allait avoir son premier élève depuis qu'il était dans Konoha.Les rues se suivaient les unes après les autres et le chemin de la tour de l'Hokage semblait infini.C'était pénible mais il fallait faire avec et Tenzou ainsi que son futur élève ne perdrait pas patience,enfin du moins il ésperait qu'il n'allait pas craquer avant Kiba.Une demi heure plus tard ils arrivèrent enfin devant ce grand batiment,la tour de l'hokage était tout en haut de ces grandes marches,encore une fois il allait falloir les gravir pour pouvoir voir l'hokage.Yamato plaça ses deux mains dans les poches et attendit Kiba avec Akamaru,les deux amis grimpaient les marches juste derrière Yamato et ce dernier en les regardants eut un petit sourire.Tout le monde était la il ne restait plus qu'à trouver l'Hokage pour l'informer que Tenzou allait avoir un nouvel élève.Yamato suivit de Kiba entrèrent dans la pièce après avoir taper à la porte,ils se tenaient debout face à l'Hokage et l'anbu prit la parole.

    Bonjour Hokage-Sama,je suis Yamato et j'aimerai avoir votre accord conscernant ma prise en charge de ce jeune Chuunin du clan Inuzuka,il se prénome Kiba et j'ai accepter de devenir son Senseï.Si cela ne pose pas de problème j'aimerai juste votre accord et remplir les documents nécéssaires.


  • Yamato attendait une réponse en ésperant pour Kiba qu'elle soit positive,évidement il ne voyait aucune raison à ce que se soit le contraire.Même si pour cela Yamato devait prendre un groupe d'élève à sa charge il n'y voyait pas d'inconvéniant un ou deux de plus cela lui était égal au contraire peut être cela permettrait-il de s'habituer à avoir des élèves et habituerait ses élèves à agir en groupe comme le lui avait aprit son sempaï Kakashi Hatake.En y réfléchissant bien Tenzou arrivait à imaginer un peu pourquoi Kakashi avait quitté l'Anbu,peut être qu'il en avait marre des missions à haut risques et préferait-il se charger de la nouvelle génération de Konoha.Il fallait dire que c'était assez amusant de pouvoir formé soit même de nouveaux ninjas,avec le temps qui passerait il pourrait être fiere de dire que c'était lui leur ancien senseï.


Hrp : Désolé d'avoir tardé Kiba.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   Dim 02 Nov 2008, 19:26

Yamato accepta la petite demande de Kiba et ils se mirent tous les deux en routes vers l'immense bâtiment qui entouré le minuscule bureau de l'Hokage. Par chance, il se trouvait que le bureau du kage de Konoha était à l'opposé du restaurant. C'est à dire de l'autre côté de la ville et de l'autre côté de cette mer humaine. Tel trois bretteurs, Yamato, Akamaru et Kiba allaient se lancer dans une traversée que même Ulysse n'aurait accepter. Les eaux elles sont peut être dangereuses mais elles vous préviennent avant de vous frapper. Alors que cet océan fait de chair et de sang était bien plus dangereux, il y avait la difficulté de la vue rétréci, de la chaleur incessante, de la compression de la foule et pour mettre une cerise sur le gâteau, les délicieux odeurs des sueurs d'été. Ils se lancèrent alors dans une traversée tout aussi périlleuse que suffocante. Alors qu'ils se débattaient pour ne pas se perdre au milieu des toutes ces personnes, ils commençaient à se fatiguer car leur périple ne semblait pas avoir de fin. Mais malgré tous ces dangers, Kiba put apercevoir ce qu'une poignée d'hommes de ce monde avaient pu contemplé. Parmi l'océan, Kiba put apercevoir, même à une distance assez grande, la mythique baleine blanche qui portait dans ses mains des paquets du super marché. Cette créature de l'impossible que tant de marins cherchèrent à apercevoir, Kiba lui la rencontra dans un coin de rue. Il en avait de la chance le coquin ! Ils nagèrent, ils nagèrent pendant une période indéterminée. Le temps ne semblait plus avoir court ici et la seule chose qui put ramener à la vie Kiba fut la vue de l'immense bâtiment rouge portant le symbole du feu et l'exhibant avec fierté pour tous les personnes qui paissent et qui s'arrêtaient pour contempler le bâtiment ainsi que la colossale sculpture des quatre visages des anciens Hokage qui avaient fais la gloire du village. Ces visages creusés dans la roche représentaient la solidité et l'indestructibilité du village mais aussi l'éternité de la flamme qui brûlait dans le cour de tous les habitants des lieux. Il ne suffit que d'un petit moment d'inattention de la part du chuunin pour qu'il se fasse distancer de son futur maître qui lui avait déjà pris quelques mètre d'avance. Kiba se lança alors dans une cours contre la montre pour ne pas perdre Yamato qui avait déjà franchis les portes massives du bâtiment. Akamaru quant à lui se trouvait à deux mètres derrière le Jounin et il ne semblait plus vraiment se soucier de son maître qui se débattait contre les eaux qui se déchaînaient. Grâce à ses techniques de persuasion plutôt musclées, Kiba réussir enfin à sortir de la foule et à peine eut il le temps de savourer une bouffée d'air frais qu'il fonça alors la recherche de Yamato et d'Akamaru qui se dirigeait vers le bureau du chef du village.

-Yamato-sensei, je vous ai enfin retrouvé ! dit il en franchissant une porte en entrant dans une pièce avec très peu d'élégance.

Kiba se rendit enfin compte de la boulette qu'il venait de faire. Il était entré dans le bureau de l'Hokage en précipitation et était arrivé en pleine conversation en faisant un boucan pas possible. L'hokage semblait être en train de parler et i lavait était coupé par Kiba qui maintenant faisait office de bête de foire pour quelques instants. L'hokage qui était vêtu de son morne uniforme habituel, Yamato et Akamaru le fixait du regards sans bouger. D'un geste rapide, Kiba s'inclina sans dire un mot puis se plaça très lentement aux côté de son chien qui l'accueillit par un chaude léchouille sur le dos de la main. Il était entré dans cette pièce et avait coupé la conversation. Pour un premier entretien avec le chef du village, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il avait fais bonne impression. UN air gêner sur le visage, Kiba avait un petit sourire timide qui s'était accroché au visage et il regardait par la fenêtre où il put apercevoir les rues inondées de personnes. Il préférait regarder dehors, il ne pouvait pas supporter le regard du Kage, un regard contenant tellement de force et de sagesse. Peut être trop, en tout cas pour Kiba.
Revenir en haut Aller en bas
Asauchi Miharu
Ex-Hokage
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 24
Date d'inscription : 05/06/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   Dim 09 Nov 2008, 20:40

Les rayons paresseux de l'après-midi s'étiolaient dans le ciel, qu'ils nimbaient d'une chaleureuse aura qui n'avait de cesse de prodiguer soigneusement la présence de ses rayons à tout un chacun qui voulait bien daigner s'y exposer. La présence de l'été était indubitablement aisée à ressentir, au travers de la chaleur commode inspirant à la paresse que contenaient ces douces émanations à la plaisante température. Plus que décontracté sous leur influence bénéfique et apaisante, Miharu s'était laissé aller à délaisser quelques instants les mornes monticules de documents en tous genres qui ornementaient son bureau, estimant que, travaillant à s'attarder sur chacun d'eux depuis le matin-même et à les traiter de la manière adéquate, il était de rigueur qu'il puisse s'octroyer le droit à une pause de quelques instants. Instants qui avaient finis par évoluer en longues minutes du farniente le plus absolu, tandis qu'il n'osait plus fixer que distraitement les documents érigés en moults piles à l'équilibre précaire sur le meuble derrière lequel il se voyait installé. La fenêtre ouverte lui permettait de ressentir les rayons de l'orbe des jours caressant son épiderme, sa crinière, et filtrant au-travers de ses habits pour lui distiller sa réconfortante impulsion. Cette caresse séraphique qui n'avait de cesse de l'inviter au creux de sa torpeur corrompue essayait encore et encore de l'attirer à l'abri d'une sieste reposante et bien méritée, faisant se heurter ses souhaits de récupérer un peu et de poursuivre sa tâche fastidieuse histoire d'en finir rapidement. Partagé entre ces deux éventualités entre lesquelles il ne parvenait pas à trancher, tiraillé entre sa conscience professionnelle et la pression des rayons solaires qui venaient déjà lui susurrer les premières notes d'une berceuse, il avait fini, à force d'attendre, par sombrer dans une profonde torpeur réparatrice sans pour autant s'effondrer dans le sommeil. Il était simplement dans un état de semi-conscience comateux, régénérant lentement ses forces usées par ce travail de bureau si pénible auquel il n'était pas habitué le moins du monde. Quiconque le connaissant savait qu'il était homme d'action et de terrain, et non gratte-papiers. Malgré tous, les nouvelles responsabilités dont il endossait à présent le poids le poussaient à croire par moments qu'il ne reverrait plus la lumière du jour tant les mégalithes monotones des feuillets administratifs à signer se succédaient et ne se ressemblaient pas. Autant dire que c'était un moyen fascinant de s'occuper auquel il s'employait, même si l'ironie n'avait jamais été sa spécialité. Le souffle diffus d'une brise estivale venait agiter doucement les feuilles sans pour autant déranger leur positionnement à toutes, laissant intacte la disposition qui leur avait été donnée au fil de l'avancée du Clown Blanc dans la résolution de leurs contenus divers et variés. Se laissant aller à l'allégresse envoûtante d'une douce torpeur, il profitait du climat doucereux lorsque des pas se firent entendre dans le couloir, annonçant sans doute possible que quelqu'un était en train de gravir les marches menant jusqu'à cette pièce dans le but évident et logique de l'y trouver. Il se redressa précipitamment, l'air légèrement ensommeillé et étouffant vivement un baîllement, faisant mine de se replonger aussitôt dans les innombrables papiers monotones qui donnaient à son bureau un relief irrégulier. La mine fermée et rendue froide et inémotive par la démoralisation qu'avait sur lui ce type de travail continu on ne peut plus déplaisant.

Faisant mine d'être plongé dans ce travail pesant et de s'y concentrer autant que faire se peut pour une entreprise de cet acabit, il ne pouvait qu'admettre un détail plus que flagrant; il était loin d'avoir un goût prononcé pour le travail administratif, et cela n'allait certes pas aller en s'arrangeant. Néanmoins, il devrait s'y faire, même s'il fallait bien avouer que se trouver plongé dans ce genre de chose de manière aussi abrupte du fait de sa promotion à la tête du village avait de quoi déstabiliser. Remuant cela mentalement, il releva lentement ses prunelles lavande d'une demande de mission de bas rang visant à capturer un quelconque voleur à l'étalage au sein du quartier commerçant. La personne dont il avait perçu l'arrivée proche précédemment venait de faire son entrée, et celui sur qui il posa les yeux avec lenteur s'avéra n'être autre que l'ANBU Yamato, qui se dressait devant lui non sans une allure peut-être un peu trop décontractée, les mains dans les poches. Nonobstant toutefois ce détail qui aurait pû s'avérer quelque peu inconvenant face à un homme portant le rang de Rokudaime Hokage, ce dernier posa cette fois le regard sur le jeune chuunin qui avait visiblement emboîté le pas à l'utilisateur de Mokuton. Fixant le jeune Inuzuka pour ensuite revenir à son ainé, Miharu posa les quelques papiers qu'il tenait à la main et entreprit de se relever, esquissant quelques pas visant à décontracter ses muscles, n'ayant pas bougé de ce triste bureau depuis des heures qui lui semblaient éternité. L'agitation provoquée par l'adolescent avait de quoi le faire douter concernant le sérieux de cette demande, tant un tel comportement paraîssait déplacé en sa présence. Il avait beau être jeune pour le poste comme seul Namikaze Minato l'avait été avant lui, ce n'était pas une raison pour se montrer si irrespectueux en sa présence. Néanmoins, il se contenta de fermer les yeux en instant pour susciter le calme s'ils désiraient son attention ne fût-ce qu'un instant, pour qu'il puisse considérer un tant soit peu la demande que Tenzou venait de lui faire. Le calme et le silence adoptés par Kiba aussitôt qu'il eut posé le regard sur lui lui laissait croire qu'il ne s'agissait que d'une erreur passagère, et lui fit passer l'éponge sur cette entrée fracassante. De toute manière, cela faisait peu de temps qu'il était Hokage, ce qui expliquait cette difficulté à le considérer comme tel; qui plus est, il n'avait pas la volonté nécéssaire pour leur passer un sermon à tous les deux à ce sujet, trop éprouvé par son ennui et le travail qu'il avait fait et qu'il lui restait à faire. Le fait que les équipes soient totalement désorganisées après le passage bref au poste d'Hokage de Kunimitsu Recca, il ne pouvait qu'estimer que le fait que les groupes se forment spontanément allaient dans le sens de lui faciliter la tâche. Aussi, pourquoi refuser? Demeurant un long moment silencieux, non par réflexion mais pour bien leur inspirer l'augustesse dûe à son post, il finit par rétorquer d'un ton froid et posé :

°¤° Je n'y vois pas d'inconvénient. Cependant, Yamato, je vais également t'assigner deux élèves supplémentaires, puisque tu es apparemment disposé à en former. °¤°

Esquissant un léger sourire fugace, il fit volte-face et s'empara de l'une des feuilles sur son bureau après un instant d'hésitation quand à son emplacement, et la parcourut vivement du regard; il s'agissait de la liste exhaustive des shinobis à prendre en charge par un chef d'équipe. Faisant sommairement le tour des individus y étant listés, il finit par ramener son regard bleu pâle sur les deux personnes en présence, décidé quand à ceux qu'il allait assigner à Yamato.

°¤° Tu prendras donc également en charge Aoi Tannaru et Rekhyt Razorback, tous deux chuunin également, si cela te convient. °¤°

Bien entendu, il allait sans dire qu'il n'accepterait pas de refus de la part de l'ANBU sans raison valable, mais il avait cependant achevé sa phrase de la sorte pour la forme et par politesse. Posant une nouvelle fois son regard azuré sur Kiba qui demeurait interdit, sans savoir que c'était sa prestance qui indisposait de la sorte le jeune homme, il attendit une réponse de leur part, ne pouvant que profiter de l'instant de liberté et de dialogue qu'offrait cet échange avant de se replonger dans la montagne de paperasse qui l'attendait.
__________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   Mer 12 Nov 2008, 16:14

  • Les deux shinobis étaient entrés dans le bureau de l'Hokage pour faire leur demande de former une équipe,bien entendu l'Hokage accepta sans posé trop de condition mis à part le fait d'avoir ajouter deux élèves suplémentaires dans la team.Ce fut sans protester que Yamato accepta l'assignation de deux nouveaux Chuunin à son équipe.Lui qui ne devait en avoir qu'un seul se retrouvait maintenant à enseigner à trois chuunin en même temps,bon maintenant qu'il s'était engagé il ne pouvait plus faire demi-tour ni refusé quoi que ce soit.Yamato pris les noms des deux élèves suplémentaires après avoir remercier l'Hokage.Après quelques instants Yamato sorti de la pièce suivit de prêt par son nouvel élève.Tous deux devaient maintenant prévenir les deux autres élèves,l'un portait le nom de Aoi Tannaru et Rekhyt Razorback.Yamato n'en avait jamais entendu parler,ni de l'un ni de l'autre mais pour les trouver il allait devoir fournir des efforts et ainsi chercher dans leur fiche de ninja leur domicil.Tout en déscendant les marches de la tour de l'Hokage Yamato resta silencieux un long moment comme si il était pensif.Il n'avait jamais eu d'élève et il ne savait vraiment pas comment s'y prendre pour se faire respecter ou ne pas paraître trop décontracté avec eux.Il n'y avait plus beaucoup de monde dans les rues,et le soleil entamait sa descente dans l'horizon.Tenzou s'adressa alors soudainement à Kiba pour lui dire qu'il devait s'absenter pour l'instant et qu'ils partiraient à la recherche des deux autres élèves le lendemain matin à la première heure,car pour l'instant il devait s'occuper d'une chose qui ne pouvait pas attendre plus longtemps.

    Kiba-kun heuu.Bon je vais devoir te laisser pour l'instant je t'enverrai un oiseau demain matin pour te donner le point de rendez-vous avec tes deux autres camarades.Passes une bonne soirée et reposes toi bien.


  • Yamato s'éclipsa dans un petit nuage de fumée pour se rendre cher lui.En entrant il posa ses affaires et enleva sa veste pour terminer assis sur le canapé à attendre,il regardait dans le vague et après quelques minutes il s'endormi .La soirée passa et jusqu'au petit matin le corps inerte de Yamato respirait lentement et régulièrement.Finalement le lendemain arriva et Yamato regarda les fiches des fameux Aoi Tannaru et Rekhyt Razorback.Après avoir mémorisé leur adresse Yamato quitta son domicil pour se rendre à chaque appartement le plus rapidement possible.Lorsqu'il aura terminer il pourra envoyé un oiseau à Kiba pour que ce dernier le rejoigne lui et ses nouveaux camarades.


Hrp : Désolé du retard pour les élèves je m'en occupe je leur envoi un mp dès maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   Mer 12 Nov 2008, 16:36

Les paroles de l'Hokage furent simples. Kiba et Yamato étaient désormais dans la même équipe. Le kage avait accepté sans aucunes protestations. Bien qu'étrange, la conduite de l'homme n'était pas vide sens. Il n'avait pas réfléchi et avait presque instinctivement assigné à l'équipe du jounin deux autres chuunins dont les noms n'évoquaient rien à Kiba qui était pourtant depuis bien longtemps un membre du village de la feuille. Bien que les deux autres ninjas étaient inconnus au jeune homme, cela lui plaisait énormément d'avoir d'autres membres dans l'équipe. Bien sur, il ne serait plus l'objectif principal de son maître mais au moins il se ferait de nouveaux amis. Enfin, pour le moment tout ce que voulait Kiba s'était sortir du village. Tout en descendant les marches Kiba pensa longuement à une sortie du village qu'il pourrait faire le lendemain. Il se demandait où il pourrait bien se rendre mais juste au moment où le nom de la destination s'afficha nettement dans sa tête, Yamato qui lui marchait devant lui prit la parole. Il dit qu'il devait s'en allait et que le lendemain il lui enverrait un oiseau pour lui annoncer le point de rendez vous. A peine avait il terminé sa phrase que Yamato disparut dans un écran de fumée. Kiba se retrouvait désormais seul en bas de la tour de l'Hokage. Les rues se vidaient peu à peu et Kiba ne savait plus vraiment quoi faire. Le fait de savoir qu'il faisait partie d'une équipe lui avait coupé net l'envie de se jeter dans son lit.

-Eh mince... Pourquoi il est parti aussi vite. Qu'est ce que je vais lui dire quand je me pointerai en retard demain. Bon, je trouverai bien une excuse pour ça. Après tout si je ne suis en retard que d'une dizaine de minutes il ne me dira rien. Ma petite sortie à la vallée de la fin ne prendra pas vraiment beaucoup de temps. C'est pas comme si regarder le paysage ça me prendrait toute la journée.

Kiba poussa alors un profond soupir tout en regardant l'immense bureau de l'Hokage qui commençait peu à peu à disparaître dans les lueurs orangée du crépuscule qui annonçait l'approche de la nuit qui arrivait à grand pas. Maintenant qu'il était tout seul, il devait bien trouver quelque chose pour s'occuper le temps qu'il arrive à retrouver son sommeil. Il regarda Akamaru qui se trouvait à ses côté et il posa sa main sur son crâne tout en écrasant ses oreilles. Le chien poussa un petit cri lorsque Kiba s'arrêta de frotter ses oreilles. Il en redemandait plus mais le chunin n'avait pas vraiment que ça à faire. après un petit moment de réflexion, il décida de s'en aller vers l'académie ninja où il trouverait sans doute bien quelque chose à faire le temps qu'il se fatigue un peu.

-Bon, allons-y Akamaru, je ne veux pas non plus passer la nuit là bas. dit il tout en commençant à marcher.


[HRPG: ce rp ouvre sur ma discussion avec Makkura ainsi que mon combat avec Muchibo.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   Ven 03 Sep 2010, 18:26

Citation :


¤° Evaluation °¤

Désolée d'avoir retardée sur la validation de ces RP surtout que j'avais suivi ces topics T_T" /

Je suis en période "je n'ai pas d'inspiration", vous me pardonnerez ces validations froides et ternes.

Kiba =) 6 Points
Yamato =) 6 Points
Miharu =) 3 Points
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle équipe.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle équipe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Tour de l'Hokage-