AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 .oO After Dark... Before Light? Oo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ikazu Raiken
Leader des 5 du Son/Juunin Spécial
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 24/09/2008

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
760/760  (760/760)

MessageSujet: .oO After Dark... Before Light? Oo.   Mar 21 Oct 2008, 22:27

Cette soirée de lecture comblée au pied de cet immense cerisier en fleur laissait notre Sensei dans un état de quiétude qu’il se faisait un plaisir d’apprécier. Icha Icha Tactics ouvert sur sa poitrine, le Ninja à l’habit guerrier se laissait aller à siffloter un air de paix sous ce ciel carmin qui se tachait d’encre à mesure que la nuit prenait pied sur le territoire du jour. Buvant de petites gorgées de son Konoha Cola frais, Kakashi goutait aux plaisirs d’un repos mérité après des jours passés sur le pied de guerre à enchaîner les missions pour le Rokudaime Hokage. Allongé dans les hautes herbes de cette butte de terre où était venu pousser le plus beau des cerisiers, Kakashi se laissait à la paresse et à la douceur de vivre, reprenant entre ses paumes cet ouvrage qu’il goutait maintenant depuis des années. La lecture du roman se poursuivait et le Juunin se fendait parfois de faibles rires amusés devant le comique des situations narrées.
Mais à mesure que sa lecture avançait, la fatigue semblait auréoler la noire pupille du Ninja éreinté. C’est ainsi que petit à petit les traits du Shinobi se firent de plus en plus tirés et que ses bras faiblissaient dans leur entreprise de retenir le roman au devant de son regard fatigué. De courts instants plus tard, la poitrine de l’homme à la crinière cendre se soulevait en de régulières respiration alors qu’Icha Icha Paradaisu était retombé sur son visage.
Kakashi s’était envolé vers les pays des rêves … Vers un bien étrange Songe où une jeune femme s’adressait à une autre plus agées d'une voix douce et éloignée comme nimbée d'un cocon de douceur et de chaleur. Une jeune femme qui partageait avec lui quelques traits de physique …

*****

Plusieurs fois je te demande, surtout maintenant que je suis plus grande, comment tu as fait, maman ? Comment l'as-tu rencontré, pourquoi l'as-tu aimé ? Plusieurs fois tu m'as narré et envoûtée de tes récits passionnés, me relatant le temps de vos aventures passées, berçant de cette douce histoire le début de chacune de mes nuits, m'assurant à chaque fois un aller retour gratuit pour ce fabuleux pays de songe et d’amour promis dans un paradis. Oui, plusieurs fois, nombre de fois, mais je ne m’en lassais jamais. Au soir suivant, je te suppliais de ce regard qui t’as toujours fait chavirer : « raconte-moi, maman » et au soir suivant tu acceptais, encore et toujours, de me serrer contre toi, de m’envelopper de toute ta chaleur et ton amour, m’accompagnant ainsi vers la porte des songes et me donnant la clé de mes rêves. Celons toi, vos destins étaient faits pour se croiser, c’est ce que les étoiles avaient décidées ... Tu étais le chaud, lui était le froid, tu étais le blanc, il était le noir ... Mais vous vous complétiez et ça vous l’aviez compris …

Oui, les hommes qui comprennent, de par mon expérience, j'en ai déduis qu'ils ne couraient pas les rues de notre village. Ni de cette Terre toute entière … As-tu une bonne étoile, maman ? Tu m'as toujours assuré que, oui, pour l'avoir trouvé. Lui, le seul et l'unique, pour avoir conquit son cœur, pour avoir partagé ses nuits et qu’il trouve dans ton cœur, un coin de paradis. Pour lui qui eut connu l’enfer et nagé dans l’inconnu, tu es devenu la lumière nouvelle guidant ses pas et traçant sa vie. Alors aujourd'hui je me dis, tu as vraiment de la chance, maman. Qu’est ce que je ressens ? De l'envie ? Non je ne pense pas. De la jalousie ? Cela ne m’a même pas effleuré l’esprit. Du désir ? Il faudrait pousser jusqu’à la folie … Non rien de cela, et sais-tu pourquoi maman ? Tout simplement car le plus fort c’est mon père …

Comment tu as pu trouver un homme qui n'a pas peur, qui promet sans trembler et qui aime de tout son cœur …
Car moi j'ai beau chercher …
Comment ça se fait maman que dans ma vie à moi avec autant d'amants je n'ai pas encore trouvé un homme comme lui, capable d'être ami, père et mari.

Je te le répète souvent, comment ça se fait, maman ? Ne suis-je pas ta fille ? Les amants, je les collectionne … Les choix je les accumule et pourtant, je n'ai pas trouvé cet homme, étant un quelconque ami, mon probable mari et le père de mes futurs enfants. Capable d'être ces trois personnes en même temps. En désespoirs de causes, devant la perfection qui émane de ta moitié, souvent je m’interroge maman, et le soir dans le vase clos de mon boudoir, je pleure en demandant pourquoi. Je t'en conjure, maman, dis-le-moi, comment as-tu pu le trouver… Pendant longtemps, alors que je n’étais encore que petite fille dans cet univers Shinobi hostile qui m’apparaissait, il m'a fait des promesses et toujours il les a tenues, utilisant tous les moyens pour parvenir à ceci et pour que mon bonheur soit plus que tout épanouis. Sans jamais trembler, ni se désister … Sans jamais nous décevoir, sans jamais faillir, se battant au moindre obstacle dressé sur ses pas pour parvenir enfin au bonheur sous son toit. Il franchissait tout. Il combattait ses peurs avec ardeur, les réduisait à néant d’un simple mouvement, se retournait vers toi en souriant, se logeait dans tes bras où il t'aimait de toute son âme.

J'ai beau prier nos ancêtres et m’en remettre à notre bienveillant Hokage, j'ai beau espérer en secret, je ne trouve pas… Je désespère qu’il existe encore sur cette Terre un homme comme lui.

Tu lui as rendu un service et tout est parti de là. Tu l'as soigné puis hébergé, lui qui fut pourtant ton Senpai des années auparavant. A lui qui rentrait, le corps brisé, d’une nuit en Enfer, tu lui à proposé un lit et prodigué des soins. «Même si tu me trouve très séduisante, n’essaye pas de me sauter dessus, Kakashi-Senpai ! Cela ne ferait que rouvrir tes blessures … » Telles furent tes paroles pour le convaincre, accompagnées sûrement de ce clin d’œil malicieux qui toujours le faisait fondre. Et lui avait du murmurer de son sempiternel ton lascif « Ca ne risque pas, Yûgao-Chan ! » Le sens caché de ces phrases. Il te disait « oui » Avait-il deviné ? D'après toi, la gêne se ressentait chez lui. Ressentait-il déjà quelque chose à ton égard ? L'attirance physique peut-être. Ca ne m'a jamais vraiment étonnée. Tu étais une Reine de Beauté et tu l'es toujours, malgré le passage régulier des années. Lui par contre ne vieillit pas, enfin, beaucoup moins vite. Un bel atout, pour toi qui as réussi à l'avoir dans ton lit.

Il faudrait donc que je trouve des phrases spéciales ? Comme celles que tu as prononcées. Des sourires enchanteurs et des clins d’œil assurés ? C'est dur. Plus je vois les hommes défiler sous mon nez, plus je me dis que jamais je ne trouverai d'homme comme lui.

Quand j’ai l’air des les aimer, tous sans aucune exception, ils changent de regard. Toujours à se vanter d’un petit air qui me déplait. « Lin m'aime, Lin m’aime » Alors ils s’entourent d’une confiance qu’ils ne méritent guère, ne se doutant en aucun cas qu'à tout moment je puisse les laisser tomber, simplement parce que je cherche un homme comme lui.

J’avais bien raison de leur dire, que le plus fort c’est mon père …

A peine prononcé le mot « mariage » que l'homme se cache. Prononcer le mot « bébé » et l'homme s’enfuit, la queue entre les jambes, oubliant la place que je pouvais tenir dans sa vie ... Me suis-je trompée quelque part ? Aurais-je fait un faux pas ? Ne me dis pas que tout doit venir d'une attirance physique, de quelque chose d’aussi bête que çà ... Lui, me voulait-il vraiment à mon arrivée ? N'est-ce pas toi qui as décidé de me garder ? Mon Père, avant tout adepte du stoïcisme n'abordait même pas l'idée de s'occuper de moi, bébé. Mais c’est tout de même très peu après qu'il a commencé à m’aimer. Il l'a d'ailleurs reproché à Oncle Asuma lors de leurs nombreuses disputes amicales au milieu de leurs disciples. Lorsque je t'ai demandé après quelques années, « de quoi se plaignait-il », tu m'as alors conté son histoire et son passé. « Un Blessé » comme je disais lorsque j'étais encore petite. Maintenant, je ne dis plus les choses de la même manière, je les connais mieux, alors forcément, je peux les qualifier de la meilleure des façons. La fierté et l'orgueil régnaient en maître chez mon Père, alors cela ne faisait pas de lui une personne forcément gentille, mais pourtant, il avait un grand cœur qui aujourd'hui est plus gros encore. Les pertes de ses amis et de son Disciples l’ont rapproché de ses compagnons pour finir car créer un cercle flamboyant au cœur de Konoha et qui nourrit encore notre Shichidaime Hokage, le disciple-Jinchuuriki qu’il a tellement protégé … Malheureusement pour moi, je n'ai plus la possibilité de rester avec lui, contrairement à Obito. Ils se côtoient chaque jour que la vie fait, mon frère cadet étant appelé à un destin Ninja non moins grandiose que celui de notre Génie de Père. De mon père il est bien le fils … Moi, ce choix je l’ai aussi fait, mon père voulant pourtant m’épargner les risques de l’entraînement que lui même eut connu. Je me rappelle cette enfance passée dans l’ignorance gênée qui se mua vite en fierté quand mes premiers galons bien vite j’obtenais. J'envie mon Frère, mais entendre leur histoire ne me déplait guère. En fait, il lui arrive à lui aussi de me raconter, les exploits de père qui font de lui l’un des héro de la Grande Guerre contre Akatsuki. C'est à ce moment là que son amour pour le village fut dévoilé au grand jour, par la force des circonstances.

Vas-tu me dire maman, comment tu as pu savoir que ce n’était pas un couard.
Qu'il n’allait pas s'enfuir au premier obstacle et qu'il allait tout faire pour que je puisse affirmer que c’est lui le plus fort.
Oui, dis-le-moi. Comment as-tu pu ? Avant tout, ce qui l'intéressait c’était « Ceux qui ne respectent pas les règles et transgressent les lois sont considérés comme des moins que rien, mais ceux qui ne pensent pas à leurs compagnons sont encore pires » et à son retour, ce n’était plus que « Protéger le Roi » Seulement avec ça tu as pu savoir qu'il était cet homme que tu avais toujours cherché ? Lorsque j'y pense, je me dis que c'est illogique. A son affrontement contre le Serpent Blanc, il a lâchement laissé abandonner sa volonté devant les paroles qui lui disaient qu’il n’était pas capable de vaincre. Qui t'assurait qu'il n'allait pas faire de même avec toi et t’abandonner du jour au lendemain ? Qui t'assurait qu'il ferait tout pour qu'aujourd'hui, je l'admire corps et âme, priant chaque jour pour espérer trouver un homme comme lui ?

Au début, tu le disais égoïste, froid et flegmatique mais au fond, tu savais très bien qu'il t'attirait, malgré tes aventures embrumées. Au commencement, tu le prétendais incapable d'aimer mais pourtant, lorsque je venais te moucharder un de ses gestes d'affection tu me répondais « tu vois, je te l'avais bien dit » De même pour Obito mon cadet, d'après ce qu'il m'a avoué. Aujourd'hui on en rit bien et nos Oncles Asuma et Miharu confortent nos avis en nous narrant ses réactions de fierté au moindre de nos progrès. Tu connais très bien ses qualités mais tu les nies. Pareil pour son amour. Le fait qu'il puisse t'aimer ne t'avais même pas effleuré l'esprit à votre première rencontre. A peine s'il te regardait, malgré ta belle silhouette. Pour finir, je me dis que tous ces hommes à la belle figure merveilleux lorsqu'on les voit, Car tous ces hommes souvent paraissent extraordinaires mais je connais celui qui les surpasse tous. J'ai même une place, une grande place dans son cœur. Tu n'imagine même pas à quel point je suis fière. Cet homme qui les surpasse tous, je défie quiconque, même toi, de dire le contraire.
Le plus fort, c'est mon Père.


*****

L’unique Œil du Juunin s’écarquilla bien vite alors qu’il voyait en songe s’éloigner le visage de ses enfants et de la femme qu’il était censé épouser dans son monde intérieur. Redressé en un instant, haletant et le cœur battant, Kakashi s’interrogeait grandement en se prenant le visage dans une main. Pourquoi fallait il que ce fusse elle ? Pourquoi spécialement cette jeune femme qu’il croisait si souvent au devant de la stèle mortuaire du village ? Pourquoi Uzuki Yûgao, la fiancé de feu Hayate … ?
Ses pensées comme ses rêves interdits minèrent Hatake de long instant, l’Eclair Blanc de Konoha figé sous les pétales tombants des cieux dans un vent chaud qui ne lui aurait inspiré, en temps normal, que de la quiétude et du repos. Sa veste Guerrière collée à son dos de sueur froide, le Shinobi ne pouvait plus s’empêcher de voir entre les étoiles le visage d’Yûgao, la psyché fermée et lascive du Ninja mise à mal par des sentiments qu’il ignorait lui-même. Pourtant …
Si son esprit avait raison ? Si finalement, il n’était pas le Ninja Copieur que sa propre réputation affirmait, qu’il n’aspirait qu’à se coucher de nuit sous un arbre et contempler le ciel, confondre lucioles et étoiles, fredonner avec un brin d’herbe aux lèvres après s’être débarrassé de ce masque là, prendre sa main et se sentir tout simplement vivant ? Oui … Rester coucher sous les étoiles, à s’aimer, des pétales de cerisier dans les airs comme seuls rayon de paradis et réaliser au final qu’il n’est que tout petit dans ce monde là … Mais ce monde il en faisait parti pourtant, lui, le Légendaire Ninja de Konoha. Secouant sa tête pour jeter au loin ses pensées, le Shinobi se laissa de nouveau tomber dans les herbes, fixant ce ciel d’encre illuminé d’étoiles.
Un jour, peut être …
Revenir en haut Aller en bas
Ikazu Raiken
Leader des 5 du Son/Juunin Spécial
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 24/09/2008

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
760/760  (760/760)

MessageSujet: Re: .oO After Dark... Before Light? Oo.   Dim 02 Nov 2008, 15:18

/.¤~\RP TERMINE /~¤.\
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: .oO After Dark... Before Light? Oo.   Ven 03 Sep 2010, 17:55

Citation :

¤° Evaluation °¤

Kakashi =) je t'ai fait part de mes remarques en direct live sur msn Smile // Tu aurais pu trouver une autre perspective à ce RP, dommage qu'il se termine aussi rapidement.

Arrow 5 Points pour ce RP x/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .oO After Dark... Before Light? Oo.   

Revenir en haut Aller en bas
 

.oO After Dark... Before Light? Oo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Mont Sakura-