AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une plage abandonnée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une plage abandonnée...   Mer 15 Oct 2008, 17:09

Trois jours avant ça rencontre avec le chaton, lors d'une journée ensoleillée comme Kumo no kuni en percevait très peu dans l'année, le temps était propice pour se baigner , pourtant personne ne semblait occuper la plage sauvage des plaines foudroyés. Cependant, en fronçant les sourcils, on pouvait tout de même apercevoir une mince silhouette qui s'entrainait dur, ses pieds étaient dans l'eau et quelque chose brillait par moment en dessous de ces derniers. Cette ombre ,qui n'était autre que celle de Sachiyo, était dévêtis au niveau du torse et tout ce qu'il pouvait y avoir au dessus. Le jeune homme avait les pieds dénudés et ses jambes recouvertes par un pantalon noir remonté au niveau des genoux pour ne pas le mouiller certainement. Le jeune homme avait déposé sur le doux sable fin son étui à kunaï, sa sacoche et tout autre objet encombrant qu'il possédait sur lui pour être le plus proche de la nature pendant son entraînement. En effet, ce dernier tentait d'apprendre à marcher sur l'eau, pour cela il fallait maîtriser son chakkra de sorte à tenir sur la surface bleu. Mais l'adolescent ne comprenait pas comment faire pour atteindre son but, il pensait que cet exercice serait plus facile que ça, étant donné qu'en observant d'autres ninjas par le passé lors de petites missions , ces shinobis n'avaient aucun mal à y arriver et se moquer même de Sachiyo car il en était incapable.

*Je peux y arriver... il suffit de concentrer son chakkra en dessous de ces pieds...*

Les mains du jeune homme se rejoignirent pour former le signe du tigre, sous le regard impartial de la nature, le dessous de ses pieds s'entoura doucement lui permettant ainsi de tenir au dessus de l'eau mais lorsqu'une petite vague s'abattit sur les côtes . Alors qu'un air de satisfaction semblait surpasser son indifférence habituel, il perdit l'équilibre et tomba lamentablement sur les fesses dans l'eau. Ce liquide bleu transparent lui trempa ses cheveux qui prirent une couleur noirâtre rapidement succédant ainsi à leur vrai teinture. Son regard évasif lui permit pour une fois de distinguer un objet flottant au large mais il n'y prêta attention et se releva pour continuer son entraînement. Malheureusement le résultat ne cessa pas d'être redondant, à chaque fois qu'il essayait, son équilibre se rompait au moment où le liquide de la vie subissait des fluctuations aussi petites soient-elles. Ne désespérant pas pour autant l'adolescent alla se reposer à l'ombre d'un des rares arbres à proximité de la plage. Celui-ci mesurait près de trente-mètres de haut pour un ou deux mètres de largeur. Soudain une feuille lui tomba sur le nez, son regard se posa sur elle et une légère brise l'emporta avec elle laissant le garçon seul avec son environnement. Ses songes l'emportèrent dans un autre monde où l'Homme ne faisait qu'un avec la nature mais le bruit de l'eau s'ébranlant sur les rochers le fit revenir à la réalité quelques minutes après, la marrée montée. Sachiyo se hâta de récupérer ses affaires et de les poser en haut de l'arbre qu'il du escalader car il ne savait pas non plus se servir de son chakkra dans ce but...

*Si seulement je le maîtrisais...*

Cette pensée revigora sa volonté de réussir, la silhouette du shinobi pénétra l'eau fraîche de la mer à nouveau. Ensuite, l'homme aux yeux verts arriva tant bien que mal à se maintenir au dessus de l'eau avec son énergie bleu mais à chaque mouvement brusque, le résultat prenait la même tournure que précèdement , les progrès étaient minimes mais existants ce qui était déjà pas mal sans personne pour le guider. Sa réserve de chakkra n'étant pas illimité, il fit plusieurs petites pauses avec un laps de temps régulier, parfois il se contentait de dessiner d'étranges formes sur le sable avant que la mer ne les efface, d'autres fois ils restaient immobiles ou encore il mangeait un morceau pour reprendre des forces... Dans tous les cas, le jeune homme semblait prendre vraiment à cœur cette "épreuve" qui n'est qu'une chose parmi tant d'autre qu'il devra réussir pour avancer dans sa vie de ninja. Alors qu'il se concentrait pour faire une nouvelle tentative, un crabe mécontent d'être dérangé depuis plusieurs heures dans sa chasse s'attaqua à son petit orteil. Le jeune homme tomba à la renverse et lorsqu'il vit que la créature ne lâchait pas prise , il eut le malin plaisir à tester ses compétences en genjutsu sur lui ce dernier. La technique dont il se servit n'avait pas d'effet surpuissant et précis, libre était le lanceur de choisir la cible de quel attaque son adversaire serait. Un esprit entrainé n'aurait probablement pas était trop atteint par une illusion de ce niveau mais pour un être aussi primitif cela pouvait signifier des troubles cérébraux à vie. Cependant, Sachiyo ne réalisait pas encore ce qu'il était en train de faire en se servant d'une technique ninja sur un crabe qui eut l'extrême chance de se voir manger les pattes une à une par des humains qui les trempait dans une sauce blanche, un peu jaunâtre, avant de faire ouvrir délicatement le reste du corps par une lame aiguisé. Ce fut horrible pour lui et presque marrant aux yeux du jeune homme avant que ce dernier ne réalise qu'il avait rendu fou et paranoïaque cette animal vivant dans la mer. En tout cas, on pouvait être sûr que l'être marin ne s'approcherait plus jamais d'un humain...
Revenir en haut Aller en bas
Toro Picana
Nukenin de rang A
avatar

Nombre de messages : 56
Village : Nuke-Nin
Date d'inscription : 10/10/2008

Fiche Ninja
PV:
345/345  (345/345)
PC:
210/210  (210/210)

MessageSujet: Re: Une plage abandonnée...   Mer 15 Oct 2008, 18:27

Il faisait beau... Les jours sur la mer étaient plus qu'ennuyant lorsque le temps était mauvais. Les pirates, gens mesquins étaient, soit disant, tous censés aimer la pluie, en effet, cela renforçait le charisme de leurs navires noirs. Peut être n'était-ce qu'une rumeur, peut être était-ce vrai. Dans tous les cas, il y avait au moins un pirate qui n'aimait pas la pluie, Toro Picana, il se levait tard ce matin, il avait accosté sur une petite plage la nuit dernière, une île presque inconnue où il était seul.

Le soleil était déjà haut dans le ciel au moment où le pirate décidait de reprendre le large, c'était une mer accueillante qui s'offrait à lui aujourd'hui et il aurait la chance de faire une longue route, en espérant trouver une île où passer la nuit, avec si possible, sur celle-ci, de belles filles, du Rhum et des bourses à voler. Mais on ne pouvait pas tout avoir.

"Un jour j'irai à Kiri avec toi ! On y vivra tu verras ! Dans le port il fait noir mais il ne fait pas froid ! Il ne fait pas froid si t'y crois ! Et j'y crois ! Yeaaahhh !"

Comme toujours, le marin poussait la chansonnette à bord de son bâtiment qu'il n'avait aucune difficulté à conduire en ces beaux jours. Le Rhum coulait à flot dans la bouche du Nuke-Nin alcoolique qui croyait apercevoir une terre au loin après un long voyage. Les effets de l'alcool ne pouvaient pas pousser à des illusions, heureusement pour lui car si tel était le cas, il verrait des mirages partout.

Il détendait les voiles afin d'arriver le plus vite possible à bon port, en parlant de port, il ne voyait aucun phare, juste des montagnes entourant une petite plage déserte sur laquelle il pourrait poser son bateau. En avançant, il pouvait maintenant la décrire parfaitement, en cette journée ensoleillée, c'était un peu un endroit paradisiaque, mais on pouvait voir, à l'état des arbres, que ceux-ci ne connaissaient pas le beau temps toute l'année, loin de là. C'était une plage de sable fin, une plage abandonnée évoquant les coquillages et crustacés qui vont avec. Derrière cette plage, une petite forêt, des arbres très hauts pour un si petit bois. Du haut du mat sur lequel il avait grimpé, le Nuke-Nin pouvait voir l'étendue des plaines.

L'envie de faire demi tour lui prenait, qu'irait-il faire sur une plage abandonnée ouvrant sur des plaines immenses et stériles. Les trésors cachés, le pirate n'y croyait pas vraiment et ce n'était pas sa tasse de thé, sauf lorsqu'ils étaient cachés dans les bourses des honnêtes gens du peuple. Dans ce cas là, pas de carte au trésor, tout était plus simple. Bref, l'envie de quitter le pays envahissait Toro, mais une chose le retint, une seule. C'était une présence humaine, cela faisait peut être dix jours qu'il n'avait parlé à personne d'autre que son gouvernail qui écoutait les chants marins.

Toro sautait de son bâtiment qu'il venait de faire accoster pour se diriger vers le jeune homme, qui avait réussit à faire fuir un crabe, créature réputée pour être plutôt tenace lorsqu'elle s'accrochait à quelque chose.

"Salut Moussaillon ! Qu'est-ce que tu fous dans c't'endroit pommé ?"

Le pirate pensait que le jeune était inoffensif, il ne se préparait même pas à un éventuel combat contre son interlocuteur et bizarrement, l'idée de le voler ne lui avait même pas traversée l'idée, il avait simplement envie de passer un bon moment avec quelqu'un et même de partager son Rhum.

"T'veux du Rhum gamin ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une plage abandonnée...   Jeu 16 Oct 2008, 20:01

Alors que le crabe prit la fuite, un homme de taille moyenne fit son apparition à bord d'un bateau qui une fois "garait" sur la côte sauta dans le sable fin. L'adolescent fut immédiatement interpeller, s'était le même bateau qu'il avait remarqué il y a de cela un petit moment pendant son entraînement , cependant il fut grandement étonné en ne voyant qu'une personne à son bord. Comment un homme seul pouvait manier un tel bâtiment? Cependant cette question s'évada rapidement de sa tête lorsque la fine silhouette s'approcha de lui, l'humain semblait avoir vécu beaucoup de choses dans la vie à cause de son étrange visage , niveau hygiène on comprenait très bien que l'homme devait vivre la plupart du temps en solitaire étant donné que ses cheveux d'un noir éventant donnait l'impression d'être mal lavé. Sachiyo avait lu plusieurs histoires sur ce genre d'être lorsqu'il vivait encore avec son grand-père, d'après son allure général qui était tout de même loin d'être commune, il en déduisit que la personne dans son champ de vision devait être un pirate ou quelque chose du même genre. Il suffisait de regarder la différence de qualité entre les vêtements pour comprendre que l'homme n'était ni riche ni pauvre, en effet son bandeau rouge apparaissait être clairement de bonne qualité mais on ne pouvait pas dire autant de sa chemise blanche tachetée.Soudainement, pour une raison inconnue, l'homme , une fois arrivée à proximité de Sachiyo, lui demanda ce qu'il faisait ici, dans un lieu aussi reculé du monde en ces jours ensoleillés...L'adolescent examina l'inconnu , l'air indifférent, comme s'il se fichait totalement de ce qu'il venait de dire, pourtant le jeune homme finit par répondre:

"Euh...bonjour, cette endroit me sert à m'entraîner à maîtriser mon énergie...et puis comme il y a rarement quelqu'un dans le coin...Bref vous devez savoir ce que c'est non?"

L'individu au bandeau rouge était certes un peu impoli d'arriver de cette façon là sans même saluer le jeune homme avant de l'interroger mais ne pouvait-on pas lui pardonner alors qu'il proposait quelque chose que l'adolescent ne connaissait pas encore: le rhum. Tout ce dont il avait entendu dessus c'est que s'était un breuvage parfois incolore lorsqu'il s'agissait de la version "traditionnel" et d'autres fois marron-âtre... Quel goût cela pouvait bien avoir? Quel effet cela produisait-il lorsqu'on en buvait? Plein de questions de ce genre envahissait petit à petit Sachiyo qui n'arrivait pas à cacher son admiration, peut-être de courte durée, pour ce liquide si mystérieux à ces yeux vert feuille. Après un léger blanc d'une minute, le jeune homme dont la réponse se fit attendre déclara:

"Hum...pourquoi pas..."

Pour quel motivation le garçon aux sentiments refoulés avait-il finalement accepté la proposition de cet individu? C'est ce que l'on aimerait bien savoir, certains pourront dire que c'est sa curiosité qui a pris le dessus sur son indifférence innée d'autres affirmeront que s'était dans le but de ne pas vexer l'inconnu. Après tout, il valait mieux se méfier de lui, les anciens ne cessent-ils pas de radoter les mots suivants : Il ne faut jamais suivre un inconnu, il ne faut pas faire confiance à quelqu'un qu'on ne connait pas... Pourtant, Sachiyo n'était pas vraiment sur la défensive comme s'il avait deviné que l'homme venait en paix et sans mauvaises intentions. Dans le pire des cas il pourrait tout de même s'en aller, si jamais leur discussion ne se passait pas très bien. Avant même que le "pirate" ne puisse répliquer , le garçon ajouta une autre phrase:

"Je m'appelle Akimoto Sachiyo... et vous?"

En effet, il serait préférable que les deux interlocuteurs connaissent leurs noms respectif à moins qu'ils ne décident de s'appeler par des surnoms bien que "gamin" ne plaisait pas trop à Sachiyo. De plus, tant qu'il ne connaitrait pas son nom, le jeune homme se sentirait presque obligé de le vouvoyer, après tout l'inconnu était son aîné. Pendant les quelques instants qui séparèrent les paroles de l'adolescent et la réponse futur de l'individu aux cheveux gras, une légère brise souffla faisant par la même occasion virevolter le sable qui se mit à danser avec les feuilles des arbres à coté de la plage, se fut un spectacle court mais magnifique qui servit à rendre la scène plus détendu qu'elle ne l'était déjà. La nature a toujours eu ce coté apaisant et destructeur pour les membres de la famille Akimoto, dans tous les cas. De nombreux songes traversèrent l'esprit de Sachiyo avant de fixer sur une seule et même idée: Qu'allait-il lui répondre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une plage abandonnée...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une plage abandonnée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Plaines Foudroyantes-