AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~~ Une renconte... mouvementée... [PV: Nakashima & Keitaro]~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fujiwara Nakashima
Juunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche Ninja
PV:
425/425  (425/425)
PC:
490/490  (490/490)

MessageSujet: ~~ Une renconte... mouvementée... [PV: Nakashima & Keitaro]~~   Dim 12 Oct 2008, 15:13



~~Une rencontre… mouvementée…~~


Il était encore tôt quand les doux rayons du soleil matinal éclairèrent le visage de Nakashima. Il s’étira mollement, et se prépara pour une nouvelle journée qui commençait bien. Il entendit des rires d’enfants dehors. Curieux, il s’approcha de la fenêtre, pour recevoir de plein fouet un caillou lancé à pleine vitesse sur son front. Après le choc, il mit quelques temps à retrouver ses esprits. Puis, il regarda en contrebas dans la rue, extrêmement contrarié. Le gamin qui avait fait ça regardait son lance-pierre, puis Nakashima, puis encore son lance-pierre… Apparemment, soit le coup était parti tout seul, soit le gamin ne s’attendait pas à ce qu’une personne se place juste devant l’ouverture. Quoi qu’il en soit, en voyant le visage furibond de Nakashima, le garçon détala aussi vite que ses petites jambes lui permettaient.

*Putain… Encore une journée qui commence super bien !*

Nakashima se recoucha. Il pressa légèrement à l’endroit où la pierre avait douloureusement heurté son front, et eut la sensation caractéristique d’un hématome. Il s’enfouit dans ses draps, se renfrognant. Après quelques minutes de lamentations sur son sort, il se releva, se disant que ça aurait pu être pire s’il s’agissait par exemple d’un gamin qui voulait s’entraîner au lancé du shuriken… Il se dirigea vers la salle bain, pour prendre une douche glacée, ce qui, il l’avait constaté, avait un effet dynamisant sur lui. En effet, le miracle s’opéra, et Nakashima ressortit de la douche transfiguré, comme s’il ne s’était rien passé. Il se dirigea vers l’armoire où il rangeait sa pharmacie, et ouvrit le premier tiroir en partant du haut. Après une fouille sommaire, il ne trouva rien. Il ouvrit alors le tiroir du bas, deuxième partie de sa pharmacie (en effet, Nakashima avait un ordre assez… particulier) et ne trouva rien non plus. Il décida alors de refaire des fouilles approfondies dans le tiroir du haut, et ce qui dut arriver arriva : il se releva brusquement, et se heurta violemment la tête contre le tiroir du haut qu’il n’avait pas refermé. Il s’écroula à terre, à moitié assommé.

*Argh ! ‘Fait chier ! De l’air !*

Après quelques minutes d’apathie, il donna un coup rageux dans le tiroir du haut. Puis il sortit, prenant par précaution sa sacoche et son katana. Une fois dehors, l’air frais du matin lui fit un peu de bien, mais cela ne l’empêcha pas d’être d’humeur massacrante. C’est vrai, quand on s’est pris deux coups d’affilée sur la tête, on est rarement de bonne humeur. Il décida alors d’aller se relaxer dans un endroit serein, le parc du soleil. Chemin faisant, car apparemment c’était le jour de malchance du chuunin, il se prit un troisième coup à la figure. Un saltimbanque, faisant le prestidigitateur au coin de la rue devant un petit public, fit soudain un grand mouvement des mains, comme la plupart des artistes de rue font pour être applaudis. Nakashima, qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, se prit une baffe involontaire dans la figure. Le sourire du saltimbanque disparut en même temps que le public s’esclaffait de rire, croyant que cela était au programme du spectacle. C’en était trop.

« Bordel de bordel de bordel de MEEEEERDE ! PUTAIN, TU POUVAIS PAS FAIRE CA AILLEURS ESPECE DE SALE… »

Tout en débitant tous les jurons et insultes qu’il connaissait, Nakashima avait dégainé son katana et entamait des moulinets désordonnés, plus pour impressionner le saltimbanque que pour le blesser. Celui-ci déguerpit sans demander son reste, ainsi que le public. Nakashima entendit plusieurs fois qu’il était cinglé, ou bien que c’était un fou dangereux… Mais il ne fallait pas le chercher, surtout aujourd’hui…

Il accéléra donc la cadence, et arriva enfin au parc. La tête toujours douloureuse, il s’engagea sur une allée. Il regardait à terre si bien qu’il ne vit pas la personne qui arrivait en face de lui. Ils se collisionnèrent, épaule contre épaule. Nakashima leva brusquement la tête pour voir celui qui avait osé commettre ce crime suprême. C’était un shinobi, plus grand que lui, les cheveux bleutés.


« Hmmm… Tu m’as bousculé, il me semble… Tant mieux, tant mieux, j’avais envie de me défouler sur quelqu’un ! »


Dernière édition par Nakashima Fujiwara le Mer 15 Oct 2008, 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-de-konoha-f71
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~~ Une renconte... mouvementée... [PV: Nakashima & Keitaro]~~   Lun 13 Oct 2008, 22:37

[Pardon du retard, j'ai quelques inconvénients.]


Une belle journée s'annonçait aujourd'hui sur Konoha. Le jour venait de se lever et déjà le soleil surplombait le village de sa beauté. Les rayons se créaient un chemin partout dans les fenêtres, créant, chez les endormis, des petits cris plaintifs. Keitaro ne fut pas une exception. Un rayon vint toucher délicatement son visage. Une chaleur si réconfortante, mais qui le réveilla tout de même. Un seul jet de lumière suffisait pour que son corps ouvre ces yeux d'eux mêmes et le réveille. Les yeux mi-clos, il se leva lentement de son lit se dirigeant d'un pas lent vers les toilettes. Il se regarda dans le miroir un moment avant de se sermonner.

*Tu fais encore une autre grâce mâtinée mon cher Kitai.* pensa-t-il avec un petit sourire en coin avant de ressortir de sa chambre pour se diriger vers la fenêtre pour l'ouvrir.

C'est derniers jours, il poussait ces entraînements jusqu'à tard dans la soirée puisque l'examen se passerait dans les prochaines semaines. Il voulait être en pleine forme, alors il poussait ces efforts jusqu'à tard dans la nuit. Il devrait peut-être arrêter, car se réveiller à cette heure ne lui plaisait pas trop. Habituellement, le soleil ne touche même pas sa peau qu'il est déjà dehors. Il ouvrit lentement la fenêtre et il fut aveuglé pendant quelques secondes et ensuite, ses yeux s'adaptèrent rapidement pour lui permettre de regarder les passants. Vivant au troisième étage d'un bâtiment, la vue du lever de soleil était splendide. Il se passa une main dans sa tignasse bleue avant de retourner dans les toilettes prendre une bonne douche froide. Il n'y a rien de mieux pour se remettre d'aplomb. Une quinzaine de minutes plus tard, il s'habillait comme à son habitude dans des couleurs légèrement pâles aujourd'hui. Il se passerait du noir, un peu de bleu foncé et de blanc serait parfait. Il ramassa son katana et quitta son appartement. Entraînement s'imposait aujourd'hui et une course dans le parc du soleil réchaufferait ces muscles avant d'aller dans la forêt.

La course débuta de chez lui et se continua dans le Parc. Une course qu'il entreprit de commencer lentement et pour augmenter de vitesse graduellement. Il ne regardait même pas ce qu'il avait autour de lui, étant dans sa bulle, l'environnement autour de lui était un obstacle. C'était un paquetage de trop sur ces épaules qu'il ne voulait pas porter. C'est d'ailleurs pour cette raison que son corps fonça dans un ninja qui marchait la tête baissée. Croyant qu'il se pousserait, ce dernier n'avait même pas bougé d'un poil. Keitaro l'avait plaqué pour le ramener à la réalité. Un accident mortel pouvait bien vite arriver et un ninja mort à cette époque n'apporterait pas de bonheur à personne.

Néanmoins, il ne s'attendait pas à cette réaction. Son pas s'arrêta pour se retourner vers le shinobi qui lui proposait un combat. Il s'attendait à ce qu'on lui demande des excuses qu'il lui aurait gentiment données, mais pas à ça. Il était vrai qu'il était réputé pour être un ninja froid et antisociable, mais celui-là l'était plus que lui. Il regarda ce dernier de haut en bas. Il le dévisagea pendant une longue seconde avant de continuer les hostilités verbales.

« Et que penses-tu faire? Me donner la raclée de ma vie? » Il fit un petit rire moqueur. « Je ne sais pas qui tu es et je ne veux pas savoir, mais calment des hormones. Je n'ai pas le temps à gaspiller pour un mec comme toi. »
Revenir en haut Aller en bas
 

~~ Une renconte... mouvementée... [PV: Nakashima & Keitaro]~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-