AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event] .:: Une bien calme journée ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Jeu 02 Oct 2008, 21:38

Chapitre o1: Qui suis-je?



Encore une journée paisible dans le serein village de la Feuille. L'astre coruscant baignait les rues animées de Konoha dans une chaleur et lumière agréables; ni trop intenses, ni trop faibles. Hormis les divers Ninjas en fonctions, la bourgade ressemblait plus à une ville marchande et pacifiste qu'à l'une des plus puissantes nations de ce monde, tellement la quiétude semblait règner. Mais peut-être ces prédispositions étaient-elles trop marquées? Sans doute les troupes de Konoha devraient-elles manifester plus de vigilence, afin de ne pas connaître une nouvelle invasion de ceux que l'on considérait comme alliés? Cela ne faisait pas l'ombre d'un pli; le Village de la Feuille se reposait trop sur ses acquis et ne prenait pas assez en considérations les dangers qui planaient au dehors. Mais bon, cette sage réflexion n'était pas à l'ordre du jour, du moins, chez le jeune Nara Akiro.



En effet, celui-ci n'avait que faire du danger tapi dans l'ombre en une si belle journée. Aujourd'hui était un jour divin pour lui; il n'avait reçu aucun ordre de missions et son agenda était vide de tout rendez-vous. Aujourd'hui, une seule occupation: glander. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas pavané dans son pieux jusqu'à des heures pas possibles, qu'il n'avait admiré les nuages qui parsemaient la voûte célèste azure. Rien à dire; il était actuellement un traître à son sang...



L'étoile ardente en était arrivé au Zénith, ce qui signifiait qu'il était midi. A ce même moment, Akiro sortait de son humble demeure, qui se trouvait à l'orée du bois Nara. Cependant, une chose frappa le Chuunin. Généralement, durant une si belle journée, on pouvait aisément apercevoir des troupeaux de biches et de cerfs. Hors, la forêt semblait déserte. Il y avait-il eut un problème? Les animaux avaient-ils préssenti un danger imminent? Ou simplement les températures étaient trop hautes et que les totems du Clan Nara préfèraient la douce fraîcheur du bois. Quoiqu'il en soit, Akiro se promit de quérir nouvelles à son retour.



Après avoir cheminé pendant un bon quart d'heure, le Chuunin était enfin arrivé au parc du Soleil, lieu de repos par excellence. Luxuriant jardin composé de fleurs plus rares les unes que les autres, aux coloris fantasques et aux odeurs si délectables. Plusieurs bancs jonchaient le parc, offrant aux passants un support pour soulager leurs jambes, meurtries par des timings et de courses intenables, dans un endroit si idyllique. Bien qu'Akiro n'ait nul besoin de reposer ses membres, il se vautra quand même sur un banc.



Le regard du Chuunin fut capté par la voûte célèste, ses yeux exprimant une présence lointaine, comme si son âme avait déjà été aspirée dans le trèfond de ses songes. C'était le cas. Lorsque de tels instants de quiétudes et de sérénités s'offraient au Shinobi, celui-ci méditait en long et en large sur des question anodines mais auxquelles le Ninja portait une affection particulière. En l'occurence, Akiro n'établissait pas de sages – ou folles – théories, mais ressassait son vécu. Jusqu'au si loin que sa mémoire remontait, il ne se souvenait pas avoir exprimé des sentiments tel que la tristesse, la solitude ou la peur. Il avait été un privilégié, et ce depuis toujours: il avait vu le jour dans un village qui n'était pas réellement inquiété par la guerre, il avait toujours conservé sa famille auprès de lui et surtout, il n'avait jamais eu à s'inquiéter de quoi son lendemain sera fait.

Même une fois son diplôme de Chuunin empoché, le Nara n'avait pas vraiment exécuté des missions périlleuses, ou même des missions qui auraient pu mal finir. Non, jamais Akiro n'avait eu l'âcre sensation de la peur qui étreint le ventre et qui paralyse les mouvements, l'amertume de perdre un proche ou un collègue. Le flot du destin l'avait choyé, le faisant admirablement bien évité les embûches de la vie d'un Shinobi. En conséquences, le Chuunin n'avait jamais été décoré pour tel ou tel acte, n'avait jamais connu la félicité d'être reconnu comme un Ninja qui avait vaillement versé son sang pour son Village qui l'avait vu grandir.

Sans doute Akiro n'était-il pas encore parvenu au stade auquel on aurait pu le nommer ' Homme '.
Revenir en haut Aller en bas
Asauchi Miharu
Ex-Hokage
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 24
Date d'inscription : 05/06/2008

Fiche Ninja
PV:
0/0  (0/0)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Dim 12 Oct 2008, 21:01

Le souffle délicat et enivrant d'une brise fraîche venait agrémenter le plein soleil de midi, qui dardait de ses rayons s'étiolant peu à peu sur le village de la feuille où régnait un climat de paresse paisible. Chacun vaquait à ses occupations sans s'agiter par cette chaleureuse journée qui atteignait sa demie, profitant des bienfaits de la lueur plaisante de l'astre solaire qui venait leur offrir gracieusement sa présence. La bonté quotidienne de l'étoile ardente ne pouvait qu'être appréciée par les habitants du villages, qui se doraient l'épiderme grâce à sa chaleur bronzante. Une chaude et sereine journée, sans histoire. Du moins était-ce ce que l'on pouvait supposer, pas le moindre des appartenants au village ne captant la menace redoutable qui pesaient sur eux d'un poids monumental. Comment auraient-ils pû se douter de l'ombre menaçante qui planait au-dessus de leur tête, ayant pour seul but de leur donner la mort à tous sans la moindre distinction? Nul n'était capable de deviner qu'une chose aussi absurde et inconcevable puisse se produire. Néanmoins, c'était le grotesque de la chose qui les perdrait assurément; ils étaient trop confiants en imaginant l'impossibilité d'une attaque de cette envergure aussi soudaine qu'inexplicable. Et c'était justement ce qui allait se retourner contre eux en cette belle journée ensoleillée dont l'après-midi s'annonçait plus que funeste. Les feux de la désolation n'allaient pas tarder à régner sur le village et la montagne de cadavres qui constituerait alors sa seule population si personne ne faisait rien pour empêcher cette lugubre perspective de se réaliser. Une chose était certaine; il était absolument impératif que quelqu'un se rende compte de la situation et réagisse en conséquence pour éviter ce qui s'esquissait comme le désastre le plus monumental ayant jamais frappé le village de la feuille s'il venait à se réaliser sans que l'on puisse anticiper les choses afin d'endiguer les risques. Mais il fallait déjà pouvoir dénoter la présence du nuage pratiquement indétectable qui flottait sur Konoha, nimbus toxique se faisant cavalier de la mort et n'attendant que de pouvoir emporter dans l'au-delà les innombrables personnes que comptaient les registres de Konoha. Civils, shinobis... Sans différence, tous y passeraient si l'on échouait à contrecarrer cette atrocité inommable qui se profilait. Les heures à venir, indubitablement, allaient être bien sombres.

Pour l'heure, Miharu, aussi doué soit-il, était lui aussi incapable de remarquer la présence de cet étrange et oppressant nuage flottant au-dessus du village caché du pays du feu. Et il fallait dire qu'il était bien trop occupé présentement que pour remarquer quelque anomalie que ce soit, aussi visible et flagrante soit-elle. Oui, car il était en train de se livrer à un entraînement sans précédent. Une préparation de longue haleine et on ne peut plus redoutable, car chercher à les acquérir revenait à ouvrir la boîte de Pandore pour s'en approprier les occultes pouvoirs. Une puissance jaillie droit des ténèbres les plus profondes et obscure, un art d'une puissance effrayante et sans limite dont le seul nom suffisait à faire trembler quiconque l'entendait de par le monde tant sa capacité était redoutable et effroyable. Des arcanes infernales dont la seule évocation parvenait à susciter la crainte dans les âmes de ceux qui l'entendaient. Je parle bien entendu de la tecktonik, cette danse renfermant un pouvoir mesmerisant de terreur pour quiconque s'y trouvait opposé. C'était bien là l'une des pires techniques qu'un shinobi puisse venir à se voir inculquer en ce bas-monde, et nul n'ôsera y trouver mot à redire; le seul nom de ce ballet macabre créait la crainte dans les esprits les plus robustes. Visuellement parlant, le seul croquis suffisait à vous glacer les sang; l'on avait l'impression de voir l'utilisateur se mouvoir à la manière d'un épileptique victime de spasmes qu'on aurait privé de son traitement. À cette seule description succinte, j'en vois déjà tourner de l'oeil et se sentir mal devant l'horreur que recèle la chose. Malgré tout, je continue à vous expliquer en détail parce que je fais le mal, mais que je le fais bien. Niark, et pan dans la gueule. L'on racobne que ce mystérieux style de combat surpuissant aurait vu le jour grâce à l'influence d'un certain Chuck Norris, après que celui-ci ait voulu enseigner le taekwondo à une bande de paraplégique. Une explication on ne peut plus plausible, et surtout la seule vis-à-vis de cette méthode dont le secret avait été arraché au plus sombre des enfers.

Toutefois, un élément perturbateur vint troubler le futur Rokudaime Hokage dans sa préparation, l'arrachant à sa concentration maximale pour attirer son attention sur une anomalie. L'air était particulièrement lourd tout à coup, comme saturé de plomb; il ne pouvait que ressentir cette sensation oppressante qui s'était pernicieusement répandue dans l'atmosphère, se fondant dans l'ombre pour mieux poignarder dans le dos. Quelque chose clochait, il venait de le ressentir; il avait non seulement perçu la variation de l'air, mais qui plus est, son sixième sens était en alerte et criait "danger" tandis qu'il s'interrompait dans ses exercices, captant cette curiosité qui suscitait l'appréhension et l'incrédulité du shinobi. Quelque chose de douteux se tramait dans le dos de tous, il l'avait ressenti à travers tout son être. C'avait été comme un coup de lame en plein thorax, si bien qu'il en avait eu le souffle coupé. Comme un sombre pressentiment emplissant tout son être et l'incitant à voir de quoi il retournait, sa conscience étant désormais totalement accaparée par cette bizarrerie. Il ignorait ce qui était en train de se produire, mais il savait que ça sentait mauvais, et qu'il était nécéssaire de tuer dans l'oeuf cette dangerosité pour effacer les risques qui tendaient à viser la destruction du village de la feuille, ou plutôt le décès d'une grande partie de ses résidents. Néanmoins, il était encore pour l'heure incapable de définitir avec exactitude ce dont il pouvait bien s'agir. Il ne pouvait que fier à son instinct extraordinairement affuté, qui le mettait en face d'une évidence; un danger mortel et d'épineux problèmes se dressaient sur la route de l'Arbre qu'était le village de Konoha. Quoi qu'il en soit, il valait mieux faire vite. Quelque chose se produisait, et même s'il était incapable d'en dire plus que cela, il valait mieux qu'il se hâte pour écarter les perspectives fatales au plus vite. Pas question d'intuition ce coup-ci; simplement de la logique. Puisqu'il ne se doutait pas de ce qui était en train de se mettre subrepticement,au point, il ne pouvait que se presser à s'en briser les jambes si nécéssaire afin d'enrayer aussi vite que cela lui était possible l'émission de qui allait s'abattre sur eux, ne pouvant que prier pour qu'il ne soit pas trop tard et qu'il puisse encore agir avant cette condamnation fatidique. S'avançant jusqu'à la fenêtre, il ne pouvait que percevoir la présence de ce poids dans les cieux... De ce nuage qui titillait son intuition et menaçait de blesser Konoha en plein coeur. S'en prendre à l'arbre tout entier... Quel bucheron sadique pouvait donc vouloir faire cela, et dans quelle intention? Il ne le savait point, mais la Racine qui maintenait cet arbre se devait de l'empêcher de choîr, dépourvu de la moindre de ses feuilles.

D'un pas fébrile, il revint à l'intérieur et empoigna vivement son manteau blanc, celui qui, en sus de sa crinière couleur d'ivoire, avait suscité son surnom de Clown Blanc de Konoha. Fixant vivement l'étoffe immaculée à sa silhouette longiligne, il s'élança par la fenêtre sans plus attendre, se précipitant pour réagir face à cette agression atypique. Il ne savait pas d'où cela provenait, mais il devait éloigner cette menace du village de la feuille. Toutefois, il ne pourrait le faire seul; or, la plupart des shinobis du village étaient en mission aujourd'hui, la quantité de celles-ci s'étant curieusement accrûe depuis le dernier changement d'Hokage en date. Mais c'était loin d'être son souci du moment que ce changement radical; pour l'heure, il devait trouver des shinobis capables de l'assister, et surtout, il fallait à tout prix localiser où se trouvait la source de ce risque qui menaçait d'abattre sur eux une épée de Damoclès qui se montrerait assurément fatale. Le vent faisant virevolter son pardessus tandis qu'il fendait les airs avec célérité, il se dirigea à toute allure vers le parc du soleil, à deux pas de chez lui, n'osant que trop espérer y trouver d'autres shinobis en train d'y flâner. Se posant brusquement en plein milieu du lieu de repos, son vêtement couleur perle retombant avec légereté derrière lui, il releva la tête; son expression grave explicitait tout de son tourment.



¤ Shinobis, montrez-vous! ¤ Tonna-t-il aussi audiblement que possible afin que tous ceux présents dans le parc puissent l'entendre.

L'heure était bien grave, décidément...
Revenir en haut Aller en bas
http://sanctuary-no-teki.forumsactifs.com/dossiers-des-nukenin-f
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Dim 19 Oct 2008, 01:57

"Pfiouf, le bad ... il fait trop chaud, trop beau, trop calme ... je m'ennuie."

Le dernier des Razorback, promis à un grand destin, se lamentait sur sa condition de nouveau ninja.

"Au moins, en Europe, yavait moyen de s'amuser ... licencier quelques salariés, augmenter les prix, faire des arnaques boursières ... Mais ici, on peut faire quoi ? Rien. Et je connais personne. C'est le bad"

Et en effet, ça faisait maintenant 3 heures qu'il tournait en rond dans le village, sans arriver à se décider d'un endroit où aller, ni d'une quelconque action à entreprendre. Sa tête était remplie de 'en plus chui fauché' et de 'bon, maintenant jfais quoi ?'. Il déambulait un peu partout, tournant au petit bonheur la chance à chaque intersection. Il séjournait à un hôtel bon marché, mangeait bon marché, s'habillait bon marché. L'argent l'obsédait carrément. C'est dans ces sombres pensées qu'il tomba au Parc du Soleil. 'Un nom de con' fut sa première réaction. Bien sûr, tout à son égocentrisme, il n'avait pas remarqué que plusieurs personnes du village se sentaient étranges, avaient des pressentiments, sentaient venir un danger confus. Non, lui, il cherchait un moyen d'acquérir rapidement une fortune sonnante et trébuchante, et de se refaire une place dans cette nouvelle société. Ainsi, arrivé au Parc, il en profita pour se poser et réfléchir à un plan d'action : le kidnapping ? le chantage ? Non, trop de mauvaise pub ... il passait encore pour un type 'plutôt gentil' ici, il ne faudrait pas détromper ces gens si vite ... Hmmm, vol ? oui, pourquoi pas, dans un premier temps ... histoire de renflouer ses caisses, quelques petits rapts bien ciblés et très discrets ... Il fallait maintenant faire du repérage, mais, avant tout, passer pour quelqu'un de 'normal', suivre le peuple, devenir un membre du peuple, et ne pas attirer l'attention sur lui. C'avait déjà été risqué de s'introduire a Kiri sans se faire repérer.
Tout à ses méditations, il regardait le sol d'un air distrait. Un passant aurait cru qu'il faisait un bon rêve. C'est alors qu'un bruit incongru vint le tirer de la léthargie dans laquelle il s'enfonçait lentement : il entendit un type héler des gens, et une petite troupe commençait à se former autours de lui. Plusieurs solutions : quelqu'un qui a besoin d'aide, ça paye, ou alors c'est peut être quelqu'un de riche, ça paye tout autant, même s'il ne le sait pas ...
Rekhyt esquissa un petit sourire ravit. Il se dit qu'il devrait faire le mouton et suivre le troupeau, pour ne pas attirer l'attention. Il s'approcha donc du semblant de meneur qui avait quelque chose à dire. D'ailleurs il s'en fichait bien : il repérait plutôt les gens opulents de la foule, se promettant de les faire suivre par des clones Henge plus tard ...
Pas une fois de la journée il n'avait levé la tête pour regarder le ciel. Il n'était pas croyant de toutes façons. Et pas un frisson n'avait parcouru son échine pour lui signaler une quelconque anomalie. C'était, somme toute, une journée comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Ikazu Raiken
Leader des 5 du Son/Juunin Spécial
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 30
Village : Kumo
Date d'inscription : 24/09/2008

Fiche Ninja
PV:
450/450  (450/450)
PC:
760/760  (760/760)

MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Dim 19 Oct 2008, 20:16

Sa veste de Juunin ouverte sur son torse lui permettait de respirer avec plus de facilité et limitait l’augmentation de ses régulations thermiques, laissant l’épiderme du Ninja gouter à la quiétude de cette faible brise roulant entre les arbres du parc du soleil. Une brise qui souleva un court instant une page du Roman Icha Icha Paradaisu, mais celle-ci fut bien vite rabattue contre les autres d’un attentionné mouvement de main gantée. Des gants, à la partie supérieure couverte d’une plaque de métal, qui se refermèrent avec une infime délicatesse sur la surface fraiche et parsemée de gouttelettes d’eau d’un bouteille de Konoha Cola que le Ninja copieur porta à ses lèvres après avoir rabattu son masque de tissu sur sa gorge. Sa soif enfin étanchée, l’Eclair Blanc de Konoha replaça la protection inférieure de son visage sur son épiderme rasé avant de se laisser une nouvelle fois tomber vers l’arrière, soulevant un faible nuage de pollens et de pétales aux multiples couleurs qui le nimbèrent de poussières colorées dansant sous les vents. La vie pouvait se conjuguer à bien des temps et en cet instant, Kakashi la conjuguait au temps du plaisir, jouissant des instants présents sans se soucier du monde extérieur, rejetant pour quelques heures les présupposés de la civilisation Ninja et en particulier l’importance donnée à la constante vigilance. Du Konoha Cola, un Bentô consistant préparé avec soin et son roman préféré, il y avait peu de chose qu’appréciait plus Hatake que ces purs moments de bonheur.

C’est en ces rares instants là que le Sensei goutait pleinement aux plaisirs de la vie, plus qu’il ne pouvait se sentir vivant au travers des aussi multiples que variés duels l’opposant à son rival de toujours Maito Gai, plus que quand il prenait plaisir à partager son savoir avec des petites jeunes désireux de rendre justice à ce village les accueillants en perpétuant la légendaire volonté du Feu de Konoha, plus qu’il ne pouvait se sentir vivant pendant des mission aussi dangereuses que lointaines. A dire vrai, seuls les rares instants où il avait pu partager des glaces avec son maitre, les repas passés avec son père autrefois, les bananes au chocolat partagées avec Sasuke, les repas frugaux qu’il s’offraient tous deux durant leur entrainement au Chidori ou encore le partage des Ramens avec Naruto équivalait sentimentalement à ce petit plaisir solitaire qu’il s’octroyait chaque treize du mois. Quelque soit le temps par ailleurs …
Il est des rites qui se doivent d’être respectés …

C’est donc un état d’insouciance générale que le Juunin passait sa journée. Les choses relatives au monde extérieur glissaient sur ses nerfs perceptifs dans une indifférence qui frôlait l’indécence. Pour dire vrai, le Ninja Copieur n’avait même pas conscience de ce qui pouvait bien se tramer aux alentours et il n’aurait probablement rien remarqué si la voix du Rokudaime Hokage ne l’eut sorti de son sens commun du paradis. Parcourant de la tête le parc, Kakashi se contenta de laisser dériver son regard aux alentours, sentant comme une légère tension et constatant un début d’agitation dans ce qui, en temps normal, transpirait la joie de vivre et la félicité. Se relevant et s’étirant comme un vieillard au sortir de sa sieste, Hatake parcourut en toute hâte les ultimes lignes de la présente page de son ouvrage favori, le refermant sèchement à l’épilogue de son récit. Renfournant son livre dans sa sacoche Ninja et repliant son Bentô avec un soin certain, le SHinobi finit par faire craquer ses phalanges et sauta en un clin d’œil d’un arbre à l’autre pour retomber à la droite du Hokage, un bras levé en signe de salut et son œil droit apparaissant comme fatigué, limite endormis.

" Yo ! "

L’attitude nonchalante du haut gradé aurait bien pu en exaspérer plus d’un, mais Miharu savait qu’en temps de crise il pouvait toujours compter sur le Ninja Copieur à la renommée dépassant les frontières du Pays du Feu. Et à en juger par le teint, blanc comme toujours certes, de l’Hokage et surtout par la mine déconfite qu’il affichait, Kakashi loua lui-même le treize du mois d’être tombé ce jour si, car de sombre ombres semblaient planer au dessus de ce village qui symbolisait sa maison. Mais une fois encore, la Capacités des Shinobis de la Feuille à réagir n’était plus à démontrer …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Mer 22 Oct 2008, 14:06

Le bretteur faisait de grands saut majestueux sur les toits de la ville, il avait facilement reconnu l'énergie du clown blanc devenir presque agressive, comme s'il se mettait en garde contre cette anomalie que l'on pouvait percevoir dans le ciel. Après s'être désisté de la compagnie de cet homme plutôt bon vivant qui lui était si désagréable, l'homme a l'allure de samouraï s'avançait a grande vitesse en direction du parc du soleil, c'était en effet dans cette direction que le chakra semblait s'être réveillé. Et pourtant cela n'avait duré qu'un quart de seconde, et Kyo n'était pas parfaitement attentif a ce moments la, peux-être était-il possible que le fait d'être habitué a cette énergie expliquait la raison de son remarquable réflexe. Et aussi le fait que son précédent interlocuteur ne l'ai pas remarqué, ce qui était d'ailleurs tant mieux, il aurait eu beaucoup de mal a supporter celui la, et n'oubliais pas le fait qui lui avait proposé un combat. Sa vitesse vertigineuse n'empêchait pas le fait que l'épéiste n'était pas a coté du parc et il y avait une distance assez conséquente avant qu'il ne s'y trouve, mais petit a petit, il s'y approchait...

Voila enfin que de son regard, le réputé dangereux pouvait apercevoir les premiers arbres non loin du village, il s'approchait du parc, d'un saut plus haut et majestueux que les autres, il pouvait admirer une grande partie du parc et savait qu'il était arrivé. Atterrissant lourdement de ses deux pieds sur le sol, d'un choc assez conséquent du a la hauteur de son dernier saut, le voila qu'il était a l'entrée de cette petite foret, levant les yeux vers le ciel, l'homme a la longue chevelure regardait le ciel une dernière fois avant de s'aventurer dans le parc pour retrouver le nouvel Hokage. Et apparemment il n'était pas seul, quelques personnes étaient déjà sur place.

Balayant sa tête de droite a gauche d'un regard négligeable, il dévisageait rapidement les personnes présente. Il y avait évidemment le clown blanc, avec une tête aussi antipathiques que la sienne, marrant pour un chef de village. Deux personnes étaient également présente sur les lieux, un discret qui ne semblait pas vouloir attirer l'attention, et une personne aussi puissante que lui. Ses particularité physique le faisait facilement reconnaitre et Kyo se retenait presque de rire, la tête de balai était ici, et Asuma qui le cherchait était lui, plutôt près de la tour. C'était hilarant de savoir que sans le vouloir, il avait retrouvé la personne recherché, et qu'il allait prendre un malin plaisir a ne pas l'informer. Soupirant de satisfaction, le bretteur croisa les bras et avait de nouveau sur le visage un ton exaspéré, ne désirant pas ouvrir la bouche pour agrémenter la pression par ses habituel sarcasmes, l'épéiste fit un simple signe de tête aux personnes présente et s'adossa contre le tronc d'un arbre...


Il leva une nouvelle fois ses yeux incroyablement ordinaire vers le ciel et percevait a nouveau cette sensation lourde et désagréable qui se sentait sur le ciel du village du pays du feu...

* Mais y se passe quoi a la fin ?! *
Se demandait l'homme a l'allure de ronin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Sam 25 Oct 2008, 19:56

La situation ne semblait pas évoluer dans le parc. Celà faisait maintenant plusieurs minutes que le signal de rassemblement avait été opéré mais l'Hokage ne se décidait pas à lancer les grandes manoeuvres.
Une fois n'est pas coutume, Asuma n'était pas au rendez vous. A peine arrivé au village, il avait eu une affaire à régler avec un imposteur et avait mit un point d'honneur à honorer la mémoire de son père le Sandaime Hokage, avant de se livrer à toute autre activité.
Son altercation avec Kyo lui avait laissé un goût d'inachevé, il souhaitait réellement jouer au Shôgi et le shinobi/ronin s'était échappé comme un voleur alors même que les choses devenaient interessantes.

Il sauta du toît sur lequel Kyo l'avait laissé et se réceptionna avec aisance dans la rue encore pleine de badauds en ce jour de marché. Rapidement il adopta l'attitude qu'on lui connait, fourrant ses mains dans ses poches et fumant sa cigarette en dodelinant de la tête.

"Hum... j'ai plus qu'à flaner, le bureau de l'Académie ne m'a pas encore donné d'affectation, Kurenai est en mission et Kakashi introuvable... En plus je n'ai pas de partenaire pour jouer au Shôgi et tuer le temps..."

N'étant pas vraiment de ceux qui se lamentent, Asuma esquissa un sourire de moquerie envers lui même et préféra positiver en admirant le beau soleil qui rayonnait sur Konoha. Il tira longuement sur sa cigarette, fermant les yeux pour en profiter d'avantage, alors que les stands du marché fermaient petit à petit.
Une conversation attira son attention, deux jeunes genins semblaient échanger sur un rassemblement composé des meilleurs éléments du village...


"Oui, je te le dis ! Crois moi ! J'ai vu Hokage-sama, Kakashi-sensei et de nombreux sempai dans le parc du soleil !! je ne sais pas ce qui se passe mais il faut aller voir, ça a l'air bien !! en plus j'ai...."

La suite de la conversasion resta inaudible pour Sarutobi Asuma qui avait déjà continué son chemin. Il retira la cigarette de sa bouche avec 2 doigts et tourna la tête en direction du Parc du Soleil. Une nouvelle fois il sourit de son incompétence... effectivement il devenait évident que le chakra de l'hokage était un signal mais à sa décharge, Asuma restait de la vieille école. Rien de mieux qu'un oiseau messager ou un émissaire pour ce genre de convocation, de toute évidence le nouvel Hokage jouait la carte de la jeunesse.

"Hahaha Oya-ji ! Je commence à prendre un coup de vieux moi aussi Hahahaa ! Si ça continue je vais passer à la pipe comme le vieux singe !"

Le jounin parlait tout seul, toujours pétri de nostalgie, mais il était revigoré désormais. La rencontre avec des éléments débordants d'énergie comme Kyo, le fait que le nouvel Hokage prenne les devants pour rassembler ses shinobis... oui, Asuma était motivé et cette fois il était vraiment de retour. Il remit la clope à ses lèvres et la mordilla pour bien la caler.

"Les affaires reprennent !"


D'un saut puissant il s'extirpa de la marée humaine qui grouillait autour de lui, rebondissant sur toîts, façades et enseignes et il atteignit rapidement le bloc où se trouvait le Parc du Soleil. De loin, il reconnu des silhouettes connues et son regard ce fut plus perçant, une tension était palpable chez tous ces shinobis, a priori aucun d'entre eux ne savait réellement ce qui se tramait.
Asuma atterit tranquilement aux abords du parc et prit quelques instants avant de rentrer rejoindre ses compagnons : il changea sa cigarette, en remplaçant instantanement celle qui venait de cracher et d'écraser au sol, puis il tapotta son foulard des Gardiens du Feu pour enlever la poussière accumulée (et la cendre bien entendu). Fin près, il s'avance et poussa la petite barrière du parc, qui grinça, témoignant à tous que le Jounin barbu était arrivé. Sans dire un mot, il jeta un sourire énigmatique à l'assemblée, plus particulièrement à l'Hokage et à Kakashi...



Les mains dans les poches, clope au bec, il vint se placer à côté du Kyo en lui faisant un salut de la tête.
Il souffla sa fumée dans un sourire carnassier, attendant que l'Hokage prennent la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Rekhyt Razorback
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 25
Village : Konoha
Date d'inscription : 08/10/2008

Fiche Ninja
PV:
370/370  (370/370)
PC:
310/310  (310/310)

MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Mer 29 Oct 2008, 00:51

Hmm, une bonne journée, somme toute !

En effet, le Razorback avait déjà repéré plusieurs personnes opulentes, et, via des clones, était allé chercher leur nom et adresse un peu partout dans le village. Calculant intérieurement, il pensait bien gagner 20 000 ryos grâce à ces investigations douteuses. C’est qu’ils sont riches, à Konoha !
De derrière la foule, il repéra un petit homme rondouillet. Il était habillé comme un prince, avec des vêtements riches en couleurs vives, qui frappaient l’œil jusqu’à la rétine, portant bagues et colliers en or, sûrement massif, vu comme leur porteur s’enfonçait dans le sol et courbait l’échine sous le poids des bijoux. L’homme était chauve, d’une calvitie naturelle et non rasée exprès, et, même de dos, on sentait le vieux prématuré. Une vie de luxure et de péchés divers laisse ses marques. Le type ne devait pas avoir plus de trente cinq ans ! Et pourtant, ses mains étaient prématurément fripées, son dos voûté, son ventre arrondi (on le remarquait à la tension de ses vêtements), ses joues tombantes (on remarquait les bajoues descendantes), ses yeux plissés (de l’angle de Rekhyt, on remarquait les rides aux commissures des yeux), les oreilles trop charnues, … Bref, il semblait vieux avant l’heure. Reportant son attention aux divers bijoux de sa future victime, Rekhyt avait remarqué une grande poche ouverte qui laissait voir son contenu à qui le voulait : une montre à gousset (même pas attachée par une chaîne !), un porte feuille qui demandait qu’on l’attrape, quelques pièces de monnaie, et un beau rouleau cacheté à la cire rouge. La tentation était trop forte, Rekhyt y céda. Il prit une grande précaution pour passer inaperçu, plongea sa main droite l’air de rien, et en retira doucement les précieux objets. Il fit bien attention, en prenant la montre et le rouleau, de ne pas faire s’entre choquer les pièces. Méfait accompli, personne n’en a rien vu, personne n’en a rien entendu, et Rekhyt s’en est mit plein les poches.

Ce petit manège, il l’effectua pendant plusieurs minutes, avec toujours autant de succès. Mais le temps passait, il faisait vraiment très chaud, et, malgré ses rapts, Rekhyt commençait à s’ennuyer. En passant dans les divers groupes, il avait glané des informations sur ce qui se passait ici. Alors comme ça, il se passait quelque chose d’inhabituel au parc du soleil ? Bof, Rekhyt n’en avait rien pressentit. Mais sa curiosité commençait à augmenter, et il voulait en apprendre plus sur ce mystérieux présage. Pressé d’en savoir plus, il prit la parole, affichant clairement, pour la première fois, qu’il était présent :

Bon, quelqu’un se dévoue pour faire avancer l’affaire, oui ou non ? Moi j’ai rien ressentit, je peux pas apporter d’éclaircissement … Alors si quelqu’un a quelque chose à dire, c’est MAINTENANT ! Merci bien.

Il finit par s’asseoir dans un coin dégagé, affichant la mine de quelqu’un qui attend qu’on lui réponde.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   Jeu 09 Sep 2010, 22:34

Citation :

°¤ Evaluation ¤°

Un sujet qui finit aux archives et pas forcément intéressant à lire >> du moins, étant donné qu'il date, difficile de replonger dans le contexte du moment.

Arrow 1 point chacun x/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] .:: Une bien calme journée ::.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] .:: Une bien calme journée ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-