AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)   Jeu 14 Aoû 2008, 18:32

Une journée ensoleillée sur le pays de la feuille. Une lumière si intense que le ton or des champs blanchissait peu à peu pour refléter une couleur proche de l’argent. Une légère brise intervient à sa guise quand l’envie la lui souhaite, faisant au passage voleter les mèches noires de la kunoichi dans une agréable once de fraîcheur. Le soleil brillait à travers les troncs disjoints de la forêt qui entourait ses plaines, l’herbe était tiède encore légèrement humide de la rosé du matin. De fins faisceaux lumineux se posèrent sur le visage de la borgne et Sami resta près d’une heure allongée dans la verdure des bois de Konoha. Songeuse, celle-ci se redressa lentement avant de se secouer comme pour rejeter la poussière qui s’était posée sur son accoutrement. Ses yeux papillonnaient à ne plus se maintenir ouvert, ces maudits feuillages d’arbre faisaient clignoter le soleil et l’envahissaient peu à peu d’étincelles dans son esprit confus dérangée par ce réveil de la nature. Qu’elle idée de s’endormir ici, au sein de la forêt de la mort du village de la feuille. Avec une telle attitude il est inutile de signaler la pleine confiance de la ninja en ces lieux, ce bois elle le connaît comme le fin fond de sa poche et ce depuis son plus jeune age, en voici un bon choix de lieu pour une connaissance avec ces prochains élèves. Contrairement à ses apprentissages passés, l’on peut lire de la détermination dans son regard encore légèrement comateux. Après avoir éplucher avec soins le dossier de ses élèves, la demoiselle n’a qu’une chose en tête, faire une équipe d’élite. Il lui faut bien honorer son grade de ninja légendaire mais dans un premier temps, c’est un instinct de survie comme de courage qu’elle se doit d’encrer dans la mentalité de cette nouvelle génération. Les pauvres, ils ne sont pas au bout de leurs peines les jeunes.
Après s’être convenablement étirée, la jeune femme entama une marche vers l’entrée du bois, mains dans les poches et bien évidement une tige de nicotine allumée à l’étreinte de ses fines lèvres. Montrer le bon exemple ? Tu parles d’une perte de temps pour elle, médecin ou non si elle veut se pourrir les poumons, c’est son choix hein ?


"Bon, ça va bientôt être l’heure."

Une voix d’un timbre chaleureux et la voilà qui s’accoude contre un arbre, bras croisés. Sa veste était typique des juunins dans sa couture mais avec une once d’originalité dans sa couleur gris foncée, seul son col était beige. Un pantalon légèrement plus large que la moyenne de la même couleur que son manteau, aucune similitude avec l'uniforme de konoha à première vue, il n’y a là que son bandeau à son bras qui peut révéler sa provenance. Toute fois, elle ne semblait pas douter que ses élèves ne la reconnaissent pas. Le vert de l’arbre contre lequel elle siégeait était si vaste que remarquer sa présence en ces lieux se révélait d’une grande facilité même pour un aspirant ninja.
Le regard métallique de la demoiselle traversa alors l’entourage, elle songeait là avec détail sur son environnement, en dévisageant chaque mouvement qui l’entourait d’un simple détournement de son unique iris voyant, sans même esquisser le moindre mouvement. Une discrétion assurée qui renvoie une image calme et posée de sa personne.
Les arbres semblaient avoir récupérés leurs feuillages et les pelouses leurs feuilles, les séquelles du dernier examen qui avait eut lieu au sein même de ce bois n’était maintenant qu’un vestige du passé dans l’esprit de Sami. Inutile de remarquer qu’une mentalité aussi écologique que celle de la kunoichi est rare, pour preuve elle sourit en dévisageant cette forêt reconstruite d’elle-même à l’aide de la folle puissance de la nature. Force incontournable que le monde des shinobis ne peut se permettre de nier. Au cœur de ce lieu, le silence était d’or et Sami le transgressa sans gêne d’un long et bruyant bâillement alors que sa main gantée d’une mitaine de cuivre recouvrit sa bouche avec lenteur et lassitude. Sa cigarette regagna alors très vite ses lèvres et se contenta de se perchoir sans autre soutien. Ses bras se croisèrent à nouveau et là voilà de nouveau dans une calme attente…Deux filles et un garçon, à se demander comment ils vont se comporter tous les trois en mission. Si ces souvenirs sont bon, la jeune Akahane devrait être surprise de se retrouver avec une soit disante espionne en guise de professeur, cette situation risquait de se révéler amusante. En ce qui concerne la deuxième jeune fille, Sami n’a pas encore eu l’occasion de faire connaissance avec elle, surprise quant à son niveau comme son tempérament. Pour en venir au dernier élève, le jeune Naruto, Jinchuriki de Kyuubi, la situation inquiétait un minimum la mèche rouge, étant lui-même une cible de l’Akatsuki est-ce réellement un bon choix de le placer dans une équipe de genin ? Un petit doute qui fut vite déplacé dans son esprit, l’hokage lui-même s’étant assuré qu’elle soit son professeur, il doit bien une raison évidente pour une choix aussi stratégique après tout. Confiante, elle ne daigna pas se déplacer d'un millimètre alors que des bruits de pas s'approchaient du lieu ou elle siégeait en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)   Ven 15 Aoû 2008, 02:25

Se réveillant, Naruto émana d’un de ces fameux cauchemars, qui l’empêchait systématiquement de dormir pleinement. Il se frotta les yeux, pour finalement se frotter tout le visage, de fatigue. Se passant la main dans la nuque, torse nu assit sur son lit, il émergea. Baillant, s’étirant, il commença calmement à se lever. Sans aller trop vite, évidement. On notera que le jeune garçon, n’avait, cette nuit encore pas pu dormir plus de sept heures. Après tout, il avait l’habitude d’être constamment réveillé par les atrocités que lui offrait la nuit.. Son être inconscient semblait obstiné à le faire souffrir. Assis sur le sol, à côté de son lit, le visage entre les mains, il y repensa. Ces visages, ces voies, cette peur, cette haine, ces larmes, ces blessures.. Il ne devait plus y penser. Se levant il se dirigea vers la porte coulissante qui donnait sur le petit et unique couloir de la maison. L’ouvrant, il tomba directement sur Iruka-Sensei, qui sursauta. Il, était déjà là,mais pourquoi? Pour voir Naruto peut être. Les deux s’accordèrent quelques mots. Politesse, respects, sentiments et vœux. Des mots et des paroles qu’un frère ou un père donnerait à son fils qui risque sa vie en chaque instant, des mots et des paroles qu’un fils donnerait à son père qui risque sa vie en chaque instant. Un sourire, un peu de volonté,un message de la part de son sensei,dans la forêt de la mort à 15h puis le chuunin s’en va pour gagner sa vie, laissant Naruto seul. Laissant place à un grand silence, il observait calmement la porte se fermer, qui pourtant ne bougeait. Les gouttes d’eau qui s’échappait du robinet pour venir s’écraser dans le levier furent l’unique source de bruit. Ce silence, glaça le sang du jeune homme. Et si les membre de Akatsuki étaient là ? A guetter sa solitude ? Arriverait-il à les repousser ? Parviendrait-il à survivre ?

Chassant ces mauvaises pensées, il commença à se déshabiller pour aller prendre la douche. Nu, dans la salle de bain, il observa encore une fois le seau maudit qui recouvre son ventre. Cette marque, n’étaient que la preuve qu'il est un héros,mais les gens ne pensent qu'aux côtés negatifs. Silencieusement, il s’examina. Relevant ses cheveux jaunâtres, il observa ce sceau qu’il portait. Les yeux pétillants, mélancoliques, il soupira. Finalement, il se retourna pour aller prendre sa douche, froide comme d’habitude. La douche, rien de mieux pour se réveiller. Sous l’eau qui nourrissait son corps, les sombres et morbides pensées déferlaient encore et encore. Qui pourrait bien les arrêter ? Se rhabillant après s’être sécher activement, il prit la direction de son lit, où il se ravitailla. Qu’allait-il faire aujourd’hui ? Entraînement, mission,retrouver Sasuke. Ne nourrissant, il se faisait calmement un planning. Il était 12h. Tout d’abord, retrouver son équipe ainssi que son sensei pour commencer la journée. Ici, il devra s’épuiser et faire travailler son endurance et sa musculation. Ensuite, il se rendra à Ichiraku pour manger et remplir son petit ventre,et finalement il ira voir le Hokage afin de trouver des informations sur Sasuke… Le planning formé, il jeta sa vaisselle dans le levier, se précipita près de la marche de l’entrée, enfila ses sandales et s’en alla en courant, comme d’habitude. Dehors, courant hâtivement, il ignora les différents regards injurieux, inrespectueux et incroyablement froids qu’il avait l’habitude de constater. A vive allure, il s’en alla en direction de la forêt de la mort..

Une légère brise soufflait dans cette grande forêt dans laquelle une atmosphère paisible régnait. Il faisait très calme et seul le chant des oiseaux rompaient le silence installé en ces lieux. Il faisait beau ce jour-là, le soleil était déjà haut dans le ciel, il devait être aux alentours des midis et Naruto marchait paisiblement dans cette forêt le visage souriant et heureux. Il marchait en direction du lieu du rendez-vous se laissant guider par son instinct. Il avançait d’un pas tranquil sur un sentier quand il entendit non-loin de lui un bruit dans les buissons, il n’y prêta guère attention car il s’agissait souvent d’animaux se cachant lorsqu’il sentait la présence de quelqu'un. Après une heure de marche,Naruto s’arrêta et s’assit contre un arbre une jambe pliée et l’autre tendue,il regardait le ciel. Puis il ferma les yeux et posa sa tête contre le tronc de l’arbre se demandant s’il allait réussir à trouver celui qu’il cherchait, il n’avait toujours aucune trace de son équipe,la seule information qu'il connaît,c'est qu'ils sont dans cette vaste forêt. Il s’assoupit quelques instants bercé par la brise soufflant dans la forêt. Soudain,il sentit l'odeur non loin de quelqu'un en train de fumer,Naruto se dirigea donc vers le dit lieu,il ne trouvait qu'une personne,dos à un arbre,une femme,plutôt jeune...

"Ohayooo !!! Je suppose que tu es la remplaçante de Sai-Kun,alors bienvenue parmis nous-tebayooo. Kakashi-Sensei viendra surement en retard comme d'habitude...Euh en attendant puis-je connaître ton nom? "


Quel Baka! Il ne connaît même pas son sensei,enfin peu importe,il était là,content de retrouver une équipe,mais pourquoi Sakura était-elle en retard,ce n'est pas possible,enfin bon,peut être qu'elle est en entrainement avec cette Tsunade,qui sait? Naruto lui,s'agitait dans tous les sens,il regardait un peu par là,par ici,la forêt de la mort,est un lieu qui réveille de tristes souvenirs pour le jeune Uzumaki,c'est bel et bien dans ce lieu que le destin de Sasuke Uchiwa s'était tracé,avec la morsure d'Orochimaru,cet enfoiré,un jour,je le retrouverais-tebayoooooooooooooooo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)   Dim 17 Aoû 2008, 19:52

Un fin liseré de lumière matinale passait entre les mailles du store de la fenêtre, venant danser devant les yeux titillés de l’endormie qui poussa un petit couinement, agacée d’être déjà extirpée d’un sommeil qui lui avait parut bien court et peu revigorant. Elle repoussa sa couverture et s’étira, faisant craquer quelques uns de ses os enkylosés avant de se lever pour aller écarter les lamelles métallique du store en tirant sur une cordelette. Laissant ainsi la chambre s’envahir par les lueurs tamisées de l’aube. Révélant un certain désordre instauré par une multitude de parchemins éparpillés sur le sol, tous relatant diverses bases, "l’Histoire de Konoha pour les nuls", "Comment malaxer son chakra", "Apprendre le Suimen Hokou no Gyou étape par étape", "Comment bien faire parler les poings"… des sujets divers et variés qui devaient compenser les lacunes qu’avait la kunoichi du fait de sa non fréquentation des bancs de l’académie. Si elle avait passé l’examen pour devenir Genin, elle ne pouvait pas se permettre de se reposer sur ses lauriers, autrement elle serait vite largement dépassée par ses pairs.

D’ailleurs cette journée était particulière, elle avait entendu des échos selon lesquels elle aurait été affectée à une nouvelle équipe, les précédentes ayant été dissoutes en raison de besoins éminents de juunin pour parer aux missions de plus en plus nombreuses. Théoriquement, un messager devait passer lui donner un mot de la main de la personne qui allait la prendre en charge elle et quelques autres jeunes shinobis, Asako voyait en cela une mise en compétition avec d’autres, cela allait être l’occasion de voir où elle en était en comparaison avec d’autres personnes de son rang. Après un bref passage sous la douche qui lui procura un délicieux sentiment de bien aise, elle s’habilla à la hâte, claqua son appétit léger d’un petit déjeuner copieux et s’empressa de faire quelques exercices d’assouplissements. Elle se doutait que son rendez-vous auprès de son nouveau senseï allait sûrement s’accompagner d’un premier entraînement où chacun allait devoir étaler son potentiel, elle se devait d’être dans ses pleines dispositions physiques pour faire paraître une bonne impression à son pédagogue.

Constatant que le doux tintement de la sonnette ne retentissait toujours pas, elle retourna s’asseoir dans sa chambre pour s’atteler à la relecture de ses innombrables parchemins pour cette fois se mettre dans de bonnes conditions mentales. Mais elle avait beau parcourir, reparcourir et rereparcourir les lignes minutieusement tracées des écrits, voir les aiguilles de son horloge murale en forme de shuriken tourner, laissant finalement paraître un 14h40.


* Ca commence à faire tard pour une distribution de courrier *

Songea t-elle en se redressant pour se rendre d’un pas pressé à l’entrée de son appartement… elle eut la désagréable surprise de trouver une lettre qui dormait sur le sol, un sentiment de solitude lui traversa l’esprit et fit émerger un étrange goût amère dans sa bouche tandis qu’elle défaisait le cachet et déplier le papier contenue dans l’enveloppe. Le mot était court, mais chacune de ses lettres semblaient sauter méchamment à la figure de sa lectrice qui fut parcouru d’un désagréable frisson le long de son échine qui se propagea dans tout son corps, elle avait comme qui dirait un petit problème existentiel.


Citation :
Rendez vous à 15h à la Forêt de la Mort, ne soyez pas en retard les jeunes !


Votre mystérieux Senseï…

Le visage de la jeune fille blêmit alors lui donnant un teint livide, la Forêt de la Mort… elle était à une bonne demie-heure de chez elle… le papier avait déjà été lâché et n’avait même pas encore touché le sol qu’Asako avait déjà bondit par sa fenêtre pour atteindre les toits sur lesquels elle fusa, bondissant de l’un à l’autre tel un cabri pour gagner en vitesse.

" Chuis à la bourreeeeeeeeeeeee !!! "

Après une traversée pressée et maladroite du village qui donna lieu à quelques jolies chutes, elle arpenta la fameuse forêt réputée pour ses nombreux dangers, Asako n’avait cependant pas le temps de se préoccuper de ces éventuelles risques et se contenta de d’enchaîner les sauts de branche en branche… jusqu’à ce que dans sa précipitation elle fasse un bond superflue… alors qu’il n’y avait plus d’arbre… elle s’écrasa lamentablement au sol sous les yeux des personnes déjà présentes… pile à l’heure mais dans quelle condition… elle venait de faire une des entrées les plus pathétiques qu’on aurait pu faire, et les hématomes des autres chutes qu’elle avait faite sur le chemin n’arrangeait nullement le tableau, elle s’approcha donc des membres de son équipe, la mine basse, les joues rosies, grinçant des dents frustrée que cela finisse ainsi alors qu’elle avait aspiré à faire bonne impression… enfin au moins elle se sera montrée ponctuelle… oui la ponctualité était un élément clé chez les shinobis ! Bien sûr c’était ça le plus important, complétement inspirée d’une bouffée d’optimisme, elle releva la tête et adressa un sourire chaleureux à ses confrères en les saluant d’un large signe de main.

" Bonjour ! Asako Chiheisen de l’équipe A présente ! "

Elle poussa un soupir comme pour dégager son appréhension, sa panique lui en avait presque fait oublier les doctrines de Miruhoshi-Sama, quelle sottise. Toujours trouver les éléments satisfaisants de nos actes, ne rien regretter, telle était sa principale hygiène de vie psychique. Cet élan passé, elle fut intrigué par le garçon, elle le reconnut sans mal aux curieuses marque qu’il avait sur ses joues et à sa blonde tignasse. Naruto… le jinchuriki de Kyuubi… elle avait entendue bon nombre de ragots à son sujets… plus ou moins péjoratifs, son statut de "réceptacle à démon" y était surement pour beaucoup et Asako se demandait si tous ces dires avaient lieu d’être, elle continua d’approcher d’un pas plus hésitant en gardant un œil inquisiteur sur le blondinet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une première rencontre. (PV pour mes élèves.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Lieux Divers :: La Forêt de la Mort-