AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poursuite d'une enquête ( La chasse à l'homme débute )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nadiro Tatsu
Juunin Spécial de Kiri/Epeiste légendaire de la Brume
avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 25/07/2008

Fiche Ninja
PV:
420/420  (420/420)
PC:
485/485  (485/485)

MessageSujet: Poursuite d'une enquête ( La chasse à l'homme débute )   Sam 09 Aoû 2008, 05:32



Mission rang A, enquête accomplie il y a un moins par l'actuel détenteur de l'épée du démon revient encore sur les lieux du début des faits pour tenter de retracer le chemin accomplie par l'ennemi afin de retrouver des indices et continuer une mission selon lui inachevé. Il rejoint le temple du mizukage pour reprendre les derniers rapports de missions et en lire le contenu, le dossier #218# classé dans échelle d'importance allant de un à dix en septième position attirait son intention. Le membre du clan Tatsu avait conscience de l'intérêt donné à cela, il ouvre le fichier afin de débuter une longue lecture détaillée qui semblait interminable, la première feuille introduisait son rapport donnait il y a longtemps au mizukage. Il y était inscrit par le rédacteur général que la mission était un succès total, nul besoin d'envoyer nos shinobi à un suicide illusoire, l'épéiste Nadiro Tatsu n'avait récolté qu'une infime partie des informations qu'il aurait du présenté, et par manque de preuve, il était du devoir du chef de village de clore le tout, une sorte d'insulte à Nadiro mêler à un profond irrespect envers Arane-Sama. Un dossier classé confidentiel pouvait-il contenir de tels propos vis-à-vis du shinobis de Kiri.

Nadiro vexé après une lecture pareille par un rédacteur de bas étage un moins que rien critiquait un travail minutieux sans même prendre en considération l'effort présenté et la confiance qu'il troublait entre les frères d'armes appartenant au même village. La deuxième page de ce fameux « dossier » mettait en valeur la réponse du mizukage et l'ordre de missions donnés à exactement 6 troupes d'élites spécialisées dans le pistage et la traque de shinobi ainsi qu'une unité d'Oi-nin, contrairement à ce que pensait un simple villageois travaillant dans l'administration de Kiri et passant son temps à commenter et lire des rapports à moitié compléter, le leader croyait en ses shinobis et prenait cette affaire au sérieux, on avait parlé d'un certain Mugen l'ancien mizukage ainsi que plusieurs contrefaçon et action non légalisés dans les terres de la brumes, il était par conséquent de son devoir de lancer une longue croisade visant la destruction de chaque réseau et employeur qui irriguait leur action, et les ravitaillait en arme et substances interdites. L'un des juunin de Kiri était porté disparut rien que pour cette raison, les ninjas devaient être poussés à l'extérieur pour la récolte d'indices ou retrouver au pire des cas le cadavre de Grimmjow. Nadiro serra la main en instant pour fermer les yeux, ceci lui rappelait la faute qu'il avait accomplie en le laissant partir seul vers l'inconnu sans aucun soutien c'était en partie sa faute le résultat de tout ce tohubohu, une chose qu'il ne se pardonnerait jamais en tant que chef d'équipe il avait exécuté sa mission en laissant la vie de ses hommes en seconde position, raté cette dernière le lui aurait donné plus d'assurance et moi de haine envers soi-même.

Une mission se refait, la vie d'un humain ne récupère pas, la nature renait et l'être fait de chair et de sang s'éteint à ses côtés. Il tourne la page une seconde fois pour apercevoir les équipes assignées dans chaque endroit cité au part avant dans le rapport du mois dernier, une équipe dans les terres de brume, deux autres à l'intérieur du port de Katuga ainsi que la zone commerciale du pays. La quatrième équipe tentait de retracer le chemin du juunin disparut dans les marécages et une dernière postés dans une foret plus loin du village vers le nord-est de ce dernier. La chose la plus marquante dans les rapports de chaque équipe notamment celle des Oi-nin chasseur de l'ex mizukage, était l'équipe B3, ses rapports ne notaient aucun agissement suspect, la foret avoisinante le village était si peu peuplé que cela ? En avoir le coeur net devint rapidement une obligation aux yeux de Nadiro, les shinobi de rang juunin et chuunin n'avait sûrement pas accomplie leur obligation donner des précisions sur l'entourage sans s'entendre dans les profondeurs en était la preuve formelle. Poursuivre la lecture du dossier n'apporterait rien de bon et cela serait une simple perte de temps, mobiliser sa propre équipe d'action était le but de Nadiro, il rongea la plupart des fiches pour prendre l'une d'entre elle.

Par la suite, le juunin spécial nota les noms de chacun et remet soigneusement le tout, sans que personne ne sache que ce dernier est pénétré dans la salle d'administration. Deux étages en bas il fait appel à un certain « Octa », il s'agissait de son nom de code pendant les missions comme c'était Patromed pour le chef d'équipe Nadiro Tatsu. Il lui fait signe de la main pour l'appeler et ce dernier répond d'une façon formelle assez plaisante, il éprouvait un grand respect pour le membre du clan Tatsu et ce sentiment était réciproque pour le reste de l'équipe composait en plus du duo d'une femme et un autre homme spécialisé dans le ninjutsu médical et ninjutsu doton, les deux s'échange un regard discret pour se donner un rendez-vous à l'extérieur non loin d'une boutique de vente de vêtement, un endroit peu fréquentable par les dirigeants de Kiri, l'idéale pour les conversations discrètes de shinobi et un bon point pour Nadiro, malgré que ce dernier n'était pas le genre d'homme à faire confiance au premier venu même ses coéquipier sauf en cas de nécessité une certaine compliquerait semblait émané de leur yeux et sourire. Travailler dans la discrétion est un atout majeur et l'une des pistes qui conduirait bientôt le jeune homme vers un terrain bien spécifique lui permettant de clore cette affaire par ses soins une bonne fois pour toute et venger la mort de Grimmjow suivant les règles fixés par l'ancienne génération pour le bon déroulement d'un duel.

Octa : « Quel est le problème Sempai ? »

Nadiro : « Tu as eu vent du dossier 812 ? On devrait s'y pencher aujourd'hui même, tu peux te préparer dans l'heure qui vient pour me rejoindre suivant les règles fixées au part avant. Le secteur 2C est notre cible.»

Octa : « Vous accompagnez dans cette mission sera un réel plaisir maître. »

Nadiro : « Ne te méprends pas sur ton rôle principal, tu n'interviens qu'après 12heures d'absence et non confirmation de présence dans le point de rencontre, me suis-je bien fais comprendre ?

Octa : « Oui Sempai »

Nadiro ne traitait pas Octa comme un subordonné ou moins que rien, mettre les points sur les I dans ce genre de situation est indispensable et les réponses claires et courtes suffisaient pour satisfaire le chef d'équipe. Une l'organisation du plan fixé la véritable mission peut voir le jour. Le détenteur de la quatrième épée légendaire surnommé l'épée du démon décida de rejoindre son habitation, comme à son habitude faire le point entre son propre esprit était nécessaire, choisir le bon équipement serait crucial. Des bombes fumigènes, des kunai à implosion glacial shuriken notes explosives et bien d'autre, le plus important resta ses armes fétiche qui se résumait à un Katana classique et une épée légendaire sous forme primaire. Le tout attaché autour du bassin et derrière le dos pour une meilleure agilité, son action accomplie Nadiro soupira pour disparaître en un instant après avoir quitté sa demeure, la propulsion énergique lui avait fait gagner une centaine de mètres en un rien temps, les yeux fermer, les cheveux bercé par la brise du vent annonciateur d'un orage donnait une motivation sans précédente à Nadiro, il sentait d'ici le goût doux de la victoire et l'odeur du sang coulant sur la terre apaisée dans laquelle il vivait .

Les gouttes de pluie rafraîchissantes viennent se coller à la peau de Nadiro pour s'écouler le long de sa joue et ses parties voyante, le juunin décida pour sa sûreté de se hâter à l'extérieur du village et utiliser la nature terrestre en tant que bouclier contre les cieux déchaînés, n'ayant que des moyens basiques s'arrêter resta la meilleure solution à ses yeux pour se camoufler entre les buissons et utiliser un arbre en tant que maisonnette temporaire. Protégé son équipement et éviter de tomber malade était son but, malgré qu'il soit habitué à ce genre de climat peu accueillant sa survie ne tenait qu'un file s'il eut la malchance de sous-estimer la nature ou oser l'affronter à un moment donné. Sortant sa cape en cuir beige munie d'une capuche du sac à dos qu'il portait il se blottit contre lui-même pour se protéger tant bien que mal en gardant devant lui son objectif pour poursuivre l'enquête dés que le ciel grisâtre se calme.
Revenir en haut Aller en bas
 

Poursuite d'une enquête ( La chasse à l'homme débute )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KiriKiri :: Centre Ville-