AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blague de mauvais goût

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Blague de mauvais goût   Lun 21 Juil 2008, 00:27

Et voila, un jour de plus qui commence pour notre jeune ami. Un jour de plus ou il se demande comment va se passer sa journée, si elle sera remplie de bonne chance ou de mauvaise, si elle sera mouvementer ou pas, si il allait y manger de bonne chose ou pas. Il ne savait pas trop se qu’il allait faire de sa journée, ni de se qu’il allait se passé. Mais une chose est sure, c’est qu’il connaissant la première chose qu’il allait faire, et c’était de commencer la journée par un bon repas. Notre ami sortit donc de son lit tout en prenant bien soin de laisser sa couverture tomber au pied du lit et de bien attraper son oreiller en main. Il se mit ensuite à avancer droit devant lui tout en frottant ses pieds au sol et en se grattant avec la main gauche les parties et avec la main droite il tenait l’oreiller droit devant lui, comme pour l’aider à avancer. Après quelque petite avancer, il fini par arriver devant une chose qu’ont pouvait appeler frigo et l’ouvrir doucement, très doucement, tout en faisant gaffe de ne pas se faire éblouir par la petite loupiotte de l’intérieur du frigo. Une fois celui-ci ouvert, on pu apercevoir le blanc éclatant qui si dégageait et la propreté qui y régnait, mais bon, rien de bien bizarre a sa, quand on voit que seul un petit pot de compote si trouvait. Notre ami laissa échapper un léger grognement de sa bouche et attrapa le pot de compote et partit ensuite s’asseoir sur sa chaise devant sa petite table. Il posa son oreiller sur la table et ensuite son pot, il plongeât après sa main droite dans son coussin et y sortit une petite cuillère. Il poussa ensuite son oreiller plus loin sur la table en se foutant que celui-ci fasse tomber se qui se trouvait sur son chemin. Notre ami ouvrit ensuite le pot de compote et y plongeât la cuillère recouverte de deux trois petite pluches, après quelque longue seconde il la ressortit de la et l’enfourna dans sa bouche.
Après plusieurs allé retour entre le pot et sa bouche, notre ami lécha bien sa cuillère pour pouvoir ensuite la remettre dans son oreiller. Il se leva de sa chaise et sortit de table avec son oreiller et retourna vers son lit, il y déposa son oreiller et partit ensuite vers une chose qu’ont pourrait appeler étagère, enfin, c’est se que sa devait être. Shihou attrapa un caleçon et l’enfila doucement, très doucement, c’était même a se demander s’il n’avait pas des gênes d’escargot. Après les longue minutes qu’il lui fallut pour mettre se petit bout de vêtement, il continua avec un t-shirt sans manche et un pantalon ¾. Après quelque chose comme 10 bonne grosse minutes, il avait enfin fini de s’habiller, mais bien sur, cela n’avait pas été fait correctement, il avait du recommencer plusieurs fois pour mettre son t-shirt car il ne le mettait jamais du bon sens et cela était aussi valable pour le pantalon.


« Mmmm allééée… »

Notre ami marcha jusqu’a sa fenêtre et l’ouvrit a son aise, il passa ensuite la tête par celle-ci et regarda tout autour de lui historie de voir que rien de louche se trouvait la. Au premier regard rien ni personne ne se trouvait présent près de la fenêtre et aucune trace d’une quelconque venu n’était visible. Il passa alors le bras par la fenêtre suivit d’une jambe et d’ensuite tout le corps. Une fois passer par celle-ci, il se laissa tomber jusqu’au sol, il tomba de quatre, cinq mètres comme si de rien n’était et commença ensuite a marcher tranquillement droit devant lui d’un air innocent. Mais après qu’il est juste eu le temps d’avancer de quelque mètres, une voix venant de derrière et en hauteur se faisait entendre et celle-ci avait l’air assez bien bercer par une once de colère. Notre ami afficha un grand sourire et se mit ensuite à courir droit devant lui tout en sautillant légèrement et en fonçant dans une direction quelconque.


Shihou se trouvait maintenant sur le haut d’un petit magasin, il y était agenouiller et semblait assez bien préoccuper par quelque chose. Il était entrain de chipoter a plusieurs objet se tenant devant lui et dans lesquelles on pouvait reconnaître, un parchemin explosif, six petite fusée et une petite pierre bien étrange et aussi une petite boule de ficelle. Notre ami était entrain d’attacher au parchemin explosif, cinq des petite fusée a l’aide de la ficelle et en prenant bien soin de ne rie faire exploser dans ses main, car sa risquerait de lui laisser un sal souvenir de se qu’il va s’apprêter à faire. Après avoir fini son petit bricolage, il rattacha un autre bout de ficelle a se petit colis et commença à le descendre par un petit trou du toit du magasin, une fois se jolie petit truc descendu de quelque centimètre, notre ami attrapa la pierre et alla la poser sur le bout de ficelle et frappa dessus pour que la pierre s’étale et aile recouvrir la ficelle et ainsi la maintenir au toit. Après cela, Shihou attrapa en main la dernière fusée qu’il restait et se mit à frotter le pied de la fusée avec son pouce et son index, suite a cela, le pied s’enflamma. Il lança la fusée dans les airs et celle-ci se mit à monter droit en direction du ciel, pour après plusieurs mètre allé y exploser, dégageant ainsi plusieurs filet de lumière bleu. Après cela, d’autre filet de lumière différent se mit à apparaître à d’autre endroit du quartier. La, notre ami afficha un léger sourire sur son visage et frappa sortit de sa poche un petit bout de papier, il se mit à le frotter entre ses mains et alla ensuite le déposer contre le bout de ficelle qui dépassait du haut du toit. Notre ami se leva et sauta du toit pour allé atterrir sur un autre et continua comme sa jusqu'à arriver sur un toit bien précis ou il fut rejoins par 5 autres garçon. Quand les 6 compères se retrouva ensemble, ils semblaient tous assez content et il avait de quoi. Car juste quand chacun croisa le regard des autres, on entendit six boums venir de six endroits différents. Suivit a cela, des multiples filets de lumière se montrèrent et chacune de couleur différent. Nos amis se mirent à rire à grande larme et à se tapoter l’épaule entre eux. Mais une chose qui les fut réagir bizarrement, c’est le faite de voir que des feu se mirent à se créer ou les parchemins avait explosé. Et que se feu semblait grandir a vu d’œil. En voyant cela, les cinq amis de Shihou se mirent a partirent a toute vitesse, et cela semblait ressembler a une fuite. Mais contrairement a eux, notre ami restait la a rire et a regarder ses six feu prendre petit a petit et a se faire de plus en plus menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
 

Blague de mauvais goût

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Centre Ville-