AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre   Mer 25 Juin 2008, 12:09




MusicPlaylist



Le jeune homme se faisant appelé Kyo, actuellement Chunin du village de Konoha se baladait, heureux et solitaire. Poussé à sortir de chez lui par le beau temps et par les rires des gens, un pas allègres le menait par ci et par là. Il n'avait aucun but précis, juste pouvoir admirer le sourire des gens et peu être trouver un ami. Il ne fallait pas trop en espérer quand même, trouver un ami en une après midi alors qu'on se ballade sans aucune raison, se serai du pur hasard. Mais après, tout, le hasard existe, alors pourquoi pas. En tout cas, un pas allègre le menait par ci et par là, sur la passerelle qui servait de centre ville. Logiquement, lors d'une après-midi de début d'été, beaucoup de gens circulaient sur celle ci. Cela ne dérangea pas le moins du monde, bien qu'ayant des fonds solitaires, il n'était pas sauvage pour autant et se trouver dans une foule ne le dérangeait pas. De temps à autres, il lui plaisait de se moquer de l'imbécillité de certaines personnes qu'il croisait. Ses mesquineries étaient pour la plus parts du a un manque de personnalité mais, étant de bonne humeur, Kyo ne regarda pas trop ces aspects des gens et ses moqueries étaient du à des cas extrêmes.

Le temps était radieux. Les rayons du soleil perçaient les larges branches des arbres gigantesques du village de la feuille. Une douce brise, légèrement fraîche, soufflait de temps en temps sur le visage de Kyo, soulevant parfois une ou deux mèches. Le pas calme et serein, il n’avait aucune pensée négative en tête, juste le bonheur de vivre. Soudain un enfant le bouscula. La petite fille tomba et avec un air gêné, elle s’excusa. Se relevant et repartant avec naïveté, Kyo resta perplexe. Certainement il s’étonnait de la gêne de la gamine, ou peut être bien de la naïveté qui se lisait dans ses yeux. Il pensa alors que jamais il n’avait été naïf, qu’il avait toujours eu les pieds sur terre. Il ne su pas dire si cela était un tord où un avantage, un peu des deux sûrement. D’abord un peu perturbé, il fini par rire faiblement puis il reprit sa marche.


Que pouvait-il faire ? Il commençait à se lassé de son errance. Il prit donc la direction d’une petite échoppe et prit la résolution d’acheter son repas. Le pas calme fit place au pas résolu. Le sourire aux lèvres, il prit une direction bien défini. Entrant dans le magasin, il sourit au vendeur, un petit homme d’une cinquantaine d’années, barbe blanche et crane dégarni, qui le lui rendit d’une façon entre amicale et commerciale. Le jeune Chunin fit son tour dans les rayons, prit trois brioches au melon, deux paquets de nouilles instantanés, et se dirigea vers le comptoir. Il paya son achat puis repartit. Prenant la direction du parc du soleil, il décida de déguster une de ses brioches dans son ambiance calme et agréable. Sans se hâter, il prit la direction du parc se trouvant près du centre ville. Arriver devant celui-ci, il s’assit sur un banc et ouvrit une de ses brioches. Il croqua dans celle si et apprécia le délicieux goût sucré du melon.

Une douce chaleur régnait dans le parc. La légère brise l'avait suivit et continuait de soulevé ses cheveux de temps en temps. Il passait alors sa main droit dans ceux si afin de les remettrent en place. Passait devant lui des amoureux main dans la main et des amis riant et discutant. Il s'amusait a les regardés, et osait de temps en temps, les jugés. Ainsi il s'amusait seul, dégustant sa brioche.

Soudain un couple vint s'asseoir près de lui. Se mettant a s'embrasser, le jeune homme se sentit gêné. Il resta quelques minutes sur le banc l'air de rien, évitant le plus possible de les regardés, puis préféra cédé le banc à ses inconnus. Il se remit à la conquête d'un autre banc. Il fini par le trouvé après avoir fait un tour du parc. Il se trouvait au bord du lac, entre deux sapins, endroit à a l'ombre ou la chaleur filtrait avec modération.


Dernière édition par Imatori Kyoshiro le Mar 01 Juil 2008, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 29 Juin 2008, 21:04

Depuis sa dernière rencontre avec Sora, qui aurait du devenir son nouveau sensei, Hisake ne fit que passer ses journées à détruire les dernières fondations de sa maison et tout ce qu'on aurait pu appeler: Zone de propreté. Pourquoi en était-il ainsi ? Simplement car il se sentait déprimé. Déprimé de n'avoir jamais rien à faire, de n'avoir jamais personne avec qui parler, d'avoir perdu les traces de Sora et de jamais n'avoir rien d'autre à manger que du fichu riz ! La situation devenait alarmante, si bien qu'il passait par fois plusieurs heures allongés sur le sol à penser aux événements récents.

- Que la vie est nul… Se dit-il à lui-même à voix basse en se relevant d'une longue séance de lâcheté intensive.

C'était un peu bizarre de voir Hisake dans cet état. Lui qui habituellement avec une personnalité inverse à celle qu'il avait actuellement… Il devait faire quelque chose. Il devait sortir, voir un peu de soleil et un peu de civilisation lui ferait sûrement le plus grand bien.

Le pas lourd, il contourna plusieurs débris de bois et il se dirigea vers la porte d'entré de la maison tout en se demandant ce qu'il pourrait bien faire à l'extérieur. Mais cette question ne le perturba que quelques secondes. Il avait trouvé. Il irait faire un tour au parc du soleil. Il adorait cet endroit, il lui rappelait toujours de bons souvenirs, dont le plus récent: L'assaut discret du vieillard pacifique xD. Bref, cela ne pouvait que lui faire le plus grand bien.

Un léger sourire au lèvre à la remémoration de cet événement, il mit hâtivement ses sandales et il sortit à l'extérieur. Il regarda un peu au alentour et déjà il commençait à se sentir mieux. Il inspira longuement, remplissant ses poumons d'une fraîche bouffée d'aire agrémenté par les doux parfums dégager par les fleurs qui était en pleine extase tout ce soleil de plomb.

Au moment où il s'apprêtait à prendre la route, il s'aperçu dans la vitrine du magasin se trouvant juste devant chez lui. Jamais il aurait pu croire que ses cheveux pouvait tenir dans de tel position, c'était à croire que les lois de la physique n'existait pas ! Partout sur sa tête, des mèches de cheveux s'était regroupé et flottait dans diverse position toute aussi incroyable les unes que les autres. Certains s'étaient regroupés à la droite de sa tête et tenait vers le haut sans aucun support alors que d'autres sur le haut de sa tête était brandis dans des directions aléatoires.

*Wow… T'as la mine horrible aujourd'hui toi !...* Se dit-il en agitant la tête dans tout les sens comme un chien voulant retiré l'eau de son poil, et ce, sans se soucier de tout ses gens qui circulaient autour de lui en le dévisageant.

Une fois ce rituel de coiffure accomplit, il se contempla un moment puis il se mit en route vers le parc. La foule dans konoha était assez compacte et cela énervait Hisake. Dans ce genre de situation, il n'arrivait jamais à voir correctement autour de lui car beaucoup d'homme et de femme lui obstruaient la vue. Si seulement il aurait appris la technique de kinobori, il aurait pu se déplacer beaucoup plus aisément par le toit des bâtiments.

Malgré tout, il ne mit pas long à parvenir à destination. Mais contrairement à ses espérances, le parc était loin d'être calme aujourd'hui. Il y avait des gens partout et ceux-ci occupait tout banc du parc ><. Il n'avait pas quitté sa caverne d'ermite et gravit cette foule rien… Sur un banc, il vit un garçon un peu plus âgé que lui qui se tenait à côté d'un couple s'embrassant follement. Celui-ci ne semblait pas très alaise face au 'activité' des autres occupants de son banc. C'était plutôt amusant à voir. Une fois de plus, Hisake lâcha un léger sourire et détourna son regard vers le reste du parc. Il devait bien avoir une place de libre, s'asseoir en regardant la nature, le ciel et les autres gens de se parc, tel était son objectif xD. Mais sa 'mission' se passait mal jusqu'à présent. Il n'avait pas envie de partager un banc avec des gens comparable à ceux qui ce trouvait aux côtés du garçon aux cheveux bruns. Bref, il se déplaça de pars et d'autre dans le parc tout en regardant autour de lui. Puis enfin, il le vit. Lui, ce banc, seul à l'ombre de deux sapins, devant un lac. C'était une vision divine, un miracle. Dieu lui accordait enfin un peu d'aide xD.

Ravi de sa trouvaille, il fit quelques pas vers sa direction maiiiiis… Il n'était pas le seul à avoir été illuminé par la lumière céleste (xD). Le garçon aux cheveux brun qu'il avait vu un instant auparavant venait de s'y installer… Mais bon, c'était soit lui, ou le couple se dévorant les amygdales. Le choix était simple et claire. De toute façon il avait l'aire sympa. Il lui passa pendant un moment l'envie de peut-être le faire sursauté, ça pourrait être amusant, mais la dernière fois qu'il avait fais ce genre de chose il s'était presque fais fracturé la figure et les côtes à coup de sac à main. En plus, celui là, il avait un manche derrière l'épaule, donc la tentation était moins forte xD.

Tout en s'approchant, Hisake regardait l'inconnu avec curiosité. Il portait des vêtements assez curieux et… Il avait un bandeau frontal à la taille. Il était ninja, lui aussi ! Enfin, Hisake ne l'était pas encore, mais ça ne tarderait pas.

- Hey, salut ^^. Lui dit-il en prenant place à côté de lui.

Il aurait eu envie de le rouer de questions, mais pour le moment il se contenta d'une simple salutation, après tout il ne savait absolument rien de lui.

[Hrp: J'adore ton rp, tu es excellent ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 29 Juin 2008, 22:32

Le jeune homme se laissa tomber sur le banc en bois, légèremeznt chauffé par la chaleur des rayons du soleils. Il repenssa à la gène qu'il avait éprouvé lorsque le couple s'embrassait. Il ne put s'empécher de lacher un petit rire, quoique légèrement forcé. Il se souvint de son première amour, depuis longtemps quitté. Il penssa qu'il devrai peut être se mettre à chercher une copine. Il rigola un peu mais une voix dèrière lui le fit sursauter.

- Hey, salut ^^.

Un garçon s'assit à côter de lui sur le banc. Prit de méfiance, Kyoshiro s'était levé. Il souffla lorsqu'il eu vu que le garçon n'avait pas l'air méchant, juste un peu hirsut. Il sourit en voyant ses cheveux en bataille, ses multiplent épis semblables à de fine et petite statut représentant une dansse. Ce sourire n'était pas un sourire moqueur, enfin, un tout petit peu, mais il n'avait pas un mauvais fond. Kyo souriait car il se demandait si se jeune garçon apparement agé de 12 à 13 années, s'était pas coiffé par manque d'attention ou par provoquation envers tous ceux qui avait en eux une part de narcissisme, même petite. Le jeune homme ne se moquait pas car, quelques soit la raison pour que ce garçon ne soit pas coiffé, il ne se souciait pas en premier lieu de son physique, une qualité que Kyo ne possédait pas. Mais Kyo ne possédait pas non plus cette forme de narcisme. Il se souciait de son apparence non pas pour parettre mieux devant les autres narcisse, mais au contraire paraittre moins bien à un tel point que cela soit provoquant. Conclusion, Kyo comprit que le gosse n'était pas comme les autres, qu'il avait en lui l'existence tel qu'elle devait l'être.

Ce jeune ninja, oui car seul les ninjas avait cette flamme dans les yeux qui les animaient a se surpasser, était surement agé de douze ou treize ans, mais aucunne certitude ne pouvait être possible car la naïveté qu'il animait rendait son visage légèrement enfantin. Ses cheveux étaient noir, ses yeux bleus. Mais ce n'était pas le bleu claire que beaucoup de gens avaient. Ce bleu là était plus foncé et plus profond, et avait connu comme notre héros la tristesse. Cependant le passé de ce jeune homme était loin d'être le passée qu'avait eu Kyo, et donc, celui ci put également voir d'après ses vêtements et son air qu'il avait eu des parents pour l'aimer et l'éduquer. Comme habits, il portait un sweet bleu et blanc, et un pantalon de couleur noir.

Kyo souria au garçon, un sourir franc qui n'avait rien avoir aux manières courtoises. C'était un sourir franc qui disait au nouvelle arrivant qu'il était le bienvenu et qu'il pouvait rester. Kyo ne se rassit pas. Lorsqu'il parlait à quelqu'un il voulait le parler en face à face et non de côter, comme sur un banc.

-Salut !!! Je m'appelle Imatori Kyoshiro, ninja libre comme le vent, seul produit de l'existence, mais s'il te plais, appelle moi Kyo.

Il souria au ninja qui se trouvait face à lui. Il penssait avoir fait une rencontre, débouchant peut être sur une nouvelle amitié. Tous sa sous le soleil estival de l'après midi. Comme quoi, la bonne humeur pouvait faire bien des choses, comme la découverte de nouveaux amis, mais la franchise rendait le choix plus concret. Il sentait chez se garçon a l'air innocent une vrai franchise tendis que lui, il s'éfforcai de l'être. Il penssait avoir fait une super rencontre. Qu'est ce qui lui permettait de dire sa? Juste le naturel de se garçon. Il ne cherchait pas à parretre, il voulait juste être. Il ne cachait pas ses sentiments et s'est comme sa que Kyo su qu'il pouvait lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 30 Juin 2008, 06:04

Comme suite à sa salutation, le garçon aux cheveux en pique se leva brusquement et c'est à ce moment qu'Hisake remit en doute sa décision entre le couple et lui. Le manche qu'il avait vu derrière l'épaule de ce garçon n'était en rien ce qu'il y avait de plus effrayant chez ce garçon car au moment où il fut sur ses pieds, Hisake remarqua un deuxième manche et des kunai fixé sur sa poitrine. C'était inquiétant ! Depuis quand était-il nécessaire de sortir armé comme une artillerie mobile xD ? Mais bien rapidement, ses soupçons s'estompèrent lorsque celui-ci lui fit un sourire, mais ce sourire semblait plutôt destiné à ses cheveux. Se moquait-il de lui ? Pourtant aux yeux du jeune garçon, ils avaient semblé d'une stature acceptable suite à son rituel de coiffure improvisé xD. Mais comme ce dernier c'était pris la peine de sourire alors qu'il n'était qu'un inconnu à ses yeux, Hisake en fit de même, tâchant de dissimuler les craintes qu'il avait éprouvées pendant quelques secondes. Après tout, il allait bientôt devenir genin, il ne pouvait pas se permettre d'avoir l'air intimidé devant un ninja de son propre village.

Pendant que tout les deux restait immobile et silencieux, sans doute du à l'effet de surprise, les yeux de l'aspirant ninja s'attardèrent sur cet longue cicatrice qui semblait séparer en deux le visage aux traits fins de son interlocuteur. C'était assez horrible à voir, mais bizarrement cette large ligne d'une couleur distincte n'avait aucun impact sur son apparence, il n'en était pas laid pour autant. Mais le plus important et c'est ce point qui intriguait Hisake: Comment s'était-il fait une telle blessure ? Juste à y penser, il en avait des frissons dans le dos. Puis lentement, ses yeux se dirigèrent en direction des deux émeraudes qui prenaient place sur le visage du garçon. Ils étaient étincelants mais ils semblaient cacher un passé douloureux ou une tristesse. Comment pouvait-il le savoir ? Simplement car il était capable de se voir à travers son regard perçant. Lui aussi avait connu une enfance assez difficile et ses derniers jours avaient été très émouvant pour lui dû à la mort de ses pa… Parents ? Nooon… Ils sont toujours vivants… Du moins, c'est ce qu'Hisake se force à croire pour ne pas se sentir seul…

Il s'en arrêta là avec ses observations. Il n'aurait pas voulu que l'inconnu comprenne qu'il était en train d'essayer de lire ses traits pour savoir qui il était et ce qu'il avait vécu. De toute façon, tout n'était qu'observation futile, rien ne prouvait qu'il avait raison. Ainsi, il détourna ses yeux, non pas pour montrer un manque d'intérêt, mais pour faire comme si quelque chose d'intéressant se passait derrière le garçon.


-Salut !!! Je m'appelle Imatori Kyoshiro, ninja libre comme le vent, seul produit de l'existence, mais s'il te plais, appelle moi Kyo.

Les yeux d'Hisake revinrent se pointer dans ceux du dénommé Kyo. Tout c'était passé rapidement, mais pourtant il avait l'impression que ses courtes analyses avaient duré une éternité.

*Seul produit de l'existence ? C'est sensé vouloir dire quoi ?... Nan, ne lui demande pas Hisake…*

- D'acc ! Va pour Kyo alors!... Hem… Moi c'est Hisake ! Content de te connaître ! …Hmm… Je t'ai fais peur xD ? Dit-il en repensant à la réaction qu'avait eut le garçon à son approche. Pourtant… J'suis pas si effrayant non ?! À moins que ce soit mes cheveux xD ? Vu la façon dont tu les regardais, ça ne m'étonnerait pas haha !

À ses mots il sourit tendrement tout en espérant très fortement qu'il n'ait pas remarqué à quelle point Hisake avait eu peur lui aussi en le voyant se lever avec une telle hâte.

- Sinon, sans vouloir être indiscret, je peux te demander pourquoi t'as une si grosse cicatrice sur le visage ? Dit-il sans lui laissé le temps de dire quoi que soit.

Poser une question aussi intime pourrait peut-être paraître un peu hâtif, mais si Kyo était quelqu'un d'extravertie, se faire posé une question du genre ne devrais pas le déranger. La curiosité d'Hisake avait eu le dessus sur sa modestie car il avait du mal à contrôler sa langue lorsqu'il y avait quelque chose qui touchait à sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 02 Juil 2008, 13:07

Le petit ninja se trouvant devant lui avait l'air intimidé par l'air du ninja Kyoshiro. Celui ci semblait au contraire plutôt intrigué par le jeune homme, mais il rigolait intérieurement du fait qu'on puisse avoir peur de lui. Enfin, ce n'était pas la première fois que quelqu'un le prenne pour un gosse bagareur et sans éducation (et c'est probablement ce qu'il est) mais là il s'agissait d'un ninja, ou plutôt, un aspirant. Oui un aspirant mais comment le savait Kyo? Il ne la savait pas, il le devinai car le ninja n'avait rien des ninjas ayant effectué des mission malgré sa fougue qui brulait dans ses yeux. Il n'avait jamais vu le monde des ninjas de ses yeux malgré le fait qu'il ai vu la tristesse.

Après présentation, Kyo remarqua que le gosse butait sur le mot existence. On pourrai croire que par là, Kyo voulait dire que... ne voulait rien dire qui ai un sens^^ Mais non, cette phrase était une description complête de Kyo. Le mot existence était le mot central de la vie de Kyo. Il était son présent et son futur, l'ayant marqué par un changement dans le futur. Il faudra qu'il explique sa au garçon. En un certain sens, il s'attachai à se gosse hyper prometeur. Mais qu'était ce l'existence qu'il parlait,ou plutôt l'existencialisme. Ce mot était le nom d'un courent philosophique que Kyo s'éfforcai de suivre. Il conssistait a conssiderer que chaque humain est unique, et qu'il doit choisir par lui même ses propres agissements, sans interférassion théologique et politique. L'homme est libre de pensser et d'agir de la façon qu'il souhaite sans influence. C'était la base de la pensser de Kyo. Ceci lui venait de son maitre, l'homme qui avait complêtement changer sa vie et l'avait ramené d'un cauchemard. Avant, Kyo n'était rien qu'une merde de la société, sans possibilité de changement. Il n'était plus qu'une bête et son maitre, lui avait donné la possibilité de devenir quelqu'un. A partir de se moment là, Kyo était devenu ce qu'il souhaitait être, et non ce que ses parents, une religion ou une éducation voulait qu'il soit. Son maitre lui avait appris cette façon de pensser et il y avait facilement adéherer.


- D'acc ! Va pour Kyo alors!... Hem… Moi c'est Hisake ! Content de te connaître ! …Hmm… Je t'ai fais peur xD ? Dis le garçon. Pourtant… J'suis pas si effrayant non ?! À moins que ce soit mes cheveux xD ? Vu la façon dont tu les regardais, ça ne m'étonnerait pas haha !

*Argh !!! Il a cru que je me moquais de ses cheveux.*

Kyoshiro se redressa et afficha un sourire gêné. Il se gratta la tête, mimique répandu montrant le gène.

-Content de te rencontrer Hisake-kun. Heu... Je suis désolé d'avoir fixé ,tes cheveux ainsi mais ne t'inquiète pas, je ne me moquais pas. Au contraire, je trouve sa amusant ^^

Il s'était excusé, et purtant il était toujours gèné, il n'y avait que lui pour s'attirer des bourdes ainsi qui le mettait mal à l'aise lui et son interlocuteur. Mais apparement non, le jeune Hisake n'avait pas l'air mal à l'aise, au contraire il avait l'air amusé. Kyo arrêta donc sa mimique et sourit normalement à Hisake. Mais en même temps qu'il lui avait répondu, le jeune garçon avait reposé une question.

- Sinon, sans vouloir être indiscret, je peux te demander pourquoi t'as une si grosse cicatrice sur le visage ?

Kyo marqua un temps de silence. Apparement il s'était fait un ami pour que le gosse lui pose de tel question ou du moin, il avait attiré sa sympatie. Cependant cette question pas si personel avait un lien avec son passé, un passé qu'il voulait laissé de côter le plus possible. Kyo ne voulait pas non plus attirer de la pitié sur lui en racontant son enfance malheureuse et sa malchance. Son passé raté n'était bon qu'a en tiré des leçons et rien d'autres. Il répondit donc simplement.

-Je me la suis faite lorsque j'étais gamin, je devais avoir disons...neuf/huit ans. A l'époque je n'étais pas de konoha et j'étais plutôt pauvre donc je volais et je faisais des conneries. Cette cicatrice fut une punition bien douloureuse je dois avoué.

Il rigola avec le plus de naturel qu'il pouvait puis ce félicita d'avoir si bien raconter, penssait-t'il, l'histoire de sa cicatrice. Il l'avait fait d'un ton le plus dégagé possible et n'avait pas eu l'impression d'être malheureux. De cette histoire pouvait dépendre l'ambiance qui reignait sur le banc. Il n'aurait pas voulu que le gamin lui dise un truc du genre: Ho qu'elle horreur ou bien qu'es ce que s'est triste. Alors pour éviter qu'avec le temps, cela se passe, il changea de sujet avec légereté.

-J'ai 15 ans et toi Hisake, quel age as tu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 02 Juil 2008, 22:30

Ces premières paroles eurent pour effets de rependre la gêne chez Kyo. Ses grattements à la tête étaient le parfait interprète de ce sentiment. Hisake quant à lui, ne put qu'en ressentir un certain amusement, car en effet il avait dis ces mots en parti pour le mettre mal alaise. Pourquoi avait-il fait ça ? Peut-être par habitude, mais l'autre raison était qu'il voulait voir certains de ses traits de personnalités. De cette façon, il avait appris que le garçon à la cicatrice n'était pas quelqu'un de provocateur ou d'impolie. Si il aurait eu un de ses deux derniers points de personnalité, il ne se serait sans doute pas senti gêné, mais fière qu'Hisake ait reconnu ce qu'il faisait. Peut-être ses analyses étaient-elles fausse, après tout il n'était pas un spécialiste, mais de toute évidence il ne pouvait pas être quelqu'un de mauvais. Ainsi, Kyo était quelqu'un qui lui ressemblait sous plusieurs aspects.

- Content de te rencontrer Hisake-kun. Heu... Je suis désolé d'avoir fixé ,tes cheveux ainsi mais ne t'inquiète pas, je ne me moquais pas. Au contraire, je trouve sa amusant ^^

À ce moment, Hisake aurait bien répondu quelque chose du genre : Ce n'est pas grave ou bien il se serait mit à rire. Mais une question le tracassait et il ne pouvait plus ce retenir alors il 'ignora' les paroles, bien qu'ils les eut parfaitement écouté, puis il enchaîna tout de suite avec sa question;

- Sinon, sans vouloir être indiscret, je peux te demander pourquoi t'as une si grosse cicatrice sur le visage ?

Aurait-il du être gêné, lui aussi, de poser une question qui aurait pu être délicate ? Si, sans doute. Pourtant, il se sentait alaise. Si bien qu'en attendant une réponse qui tarda anormalement, son sourire ne s'effaça pas et il ne prit pas un air grave. Pendant qu'il attendait, son regard se dirigea vers les deux sabres fixés sur le dos de Kyo. Il aurait bien voulu savoir de quelle force était doté ce garçon mais sans doute aurait-il l'occasion tôt ou tard de s'entraîner avec lui, chose qu'Hisake n'avait pas fait depuis plusieurs semaines déjà.

-Je me la suis faite lorsque j'étais gamin, je devais avoir disons...neuf/huit ans. Dit Kyo alors que les yeux d'Hisake reprenaient leurs positions initiales. A l'époque je n'étais pas de konoha et j'étais plutôt pauvre donc je volais et je faisais des conneries. Cette cicatrice fut une punition bien douloureuse je dois avoué.

Kyoshiro se mit alors à rigoler de bon cœur, comme si l'histoire était plutôt comique. Si il riait, ça ne pouvait pas être grave donc Hisake l'imita, d'un rire un peu forcé par contre. Il brûlait d'envie de lui demander des tonnes de questions, mais il décida de ne pas briser l'ambiance en le questionnant avec insistance. Il attendrait donc une autre fois ^^. Ne sachant quoi répondre, le garçon attendit que son interlocuteur ne change de sujet, ce qui ne devait pas tarder, normalement.

-J'ai 15 ans et toi Hisake, quel age as tu?

Hisake ne put contrôler un très apparent sourire un coin car dans sa tête la festivité était total.

* Wouuuais !!! J'avais raison !! Il a changé de sujet !! Ahah je suis trop fort xD *


Ah oui, son âge. Ses silencieuses festivités lui avait presque fais oublié le monde réel pendant un moment.

- J'ai 13 ans depuis quelques semaines ^^' * Quelle honte… J'ai 13 ans et je suis toujours un aspirant ninja sans expérience >> *…

Cette fois, il était mal alaise. Il espérait que par dieu sait quel miracle, Kyo croit qu'il serait un genin sans bandeau frontal car ce faire juger sur son apparence ne le dérangeait peut-être pas, mais sur ses compétences, il en avait horreur. Il avait peut-être le plus bas grade possible dans la hiérarchie des ninja, mais il était capable de manipuler son chakra avec un assez bonne aisance, ce qui était selon lui une bonne qualité pour un ninja.

Kyo avait donc 15 ans, ce qui se rapprochait de la Théorie d'Hisake. Il devait être genin, à moins qu'il ait réussis l'examen chuunin, ce qui serait probable vu la détermination dont-il semblait être constitué. Il lui aurait bien demandé son grade, mais il craignait le : 'Et toi?' qui viendrait sans doute après la question.

Le jeune garçon sentait de la sueur froide lui couler le long du front. Il repensait à ses derniers jours où il n'avait rien fait d'autre que flemmardé toute la journée dans sa maison, alors qu'il aurait pu s'entraîner pour enfin passer genin. Pour évité d'amoindrir l'opinion de Kyo envers lui, il préféra utiliser la même tactique que ce dernier : Le changement de sujet xD.


- Heu… Pourquoi tu restes debout Kyo-san?! J'voulais pas te voler ton banc hein ^^''. Allez, vien t'asseoir !

Il se poussa alors de lui-même vers le côté gauche du banc, laissant encore plus de place à sa droite pour Kyo. Qui sait ? Peut-être était-il mal alaise d'être trop prêt de quelqu'un d'autre ? Peut-être étais-ce pour cette raison également qu'il s'était levé en hâte dès son arrivé ? Bref, de cette façon il n'avait aucune raison pour rester debout !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 02 Juil 2008, 23:10



- J'ai 13 ans depuis quelques semaines.

Tiens le gamin avait l'air gêné d'un coup. Pourquoi cela? Avait il quelque chose à cacher. Kyo n'en savait rien, mais la curiosité était pour l'humain, ce qu'était le sexe pour l'homme, une chose incontrôlable. Sachant que cette questions le tourmenterai par la suite il se mit tout de suite à chercher la raison de se gène. Qu'elles étaient les solutions...

- Heu… Pourquoi tu restes debout Kyo-san?! J'voulais pas te voler ton banc hein ^^''. Allez, vien t'asseoir !

Argh !!! Il avait changé de sujet. Pas grave, il pourrait lui demandé la raison de son gène plus tard et puis après tout, peut être qu'alors il lui répondrai franchement. Bref, faisons comme si. Kyo sauta alors sur le banc. Il s'assit d'abord normalement par pur formalité puis *merde rien à foutre de la formalité* Il se mit à croupi sur le banc, façon plutôt bizarre que Kyo lui trouvait plus agréable. Il sourit au gamin qui n'avait pas l'air gêné. Il se tourna vers lui pour pouvoir continuer leur conversation. Dans cette position il pouvait le regarder dans les yeux lorsqu'il parlerai sans avoir a se tourner dans une position rigide. Tout allait bien...

Kyo s'était fait un nouvel ami. Un garçon de treize ans nommé Hisake et probablement genin de Konoha selon la formalité ou plutôt, la banalité. Il parlait avec le garçon depuis disons, un quart d'heure maximum, et dans leurs discussions et ses observations, Kyo savait qu'il avait à faire à un garçon franc mais naïf qui lui ressemblait beaucoup, enfin qui lui aurait probablement ressemblé si il avait vécu les mêmes événements que Kyo. En effet, bien que Kyo est passé l'examen Chunin avec une mention bien et qu'il est effectué ses missions d'une façons la plus normal, ayant un parcoure ninja relativement banal, il dépassait beaucoup de ninja sur certain point. Au combat il avait toujours été d'un niveau moyen mais il savait faire abstraction de sentiment, et ne se faisait jamais dépasser par la situation. Ses aventures de jeunesses lui avaient appris à être excessivement prudent et à ne pas éprouver de sentiments pour l'adversaire. Deux qualités qui lui avaient valu son entré a Konoha en plus de ses capacités de combat, mais il lui manquait aussi plein d'attitudes, de règles enseigner au ninja qu'il n'en avait guère idée. Il n'était pas ordonné et agissait selon son instinct et non son intelligence. Il suivait ce que son cœur lui disait et non son devoir envers le village et les autres ninjas. Ces pourquoi il avait attiré par moment la haine de certains ninjas.

Il repensa à ses achats. Il se redressa soudain et pris le sachet qui se trouvait sous le banc. Il en sortit deux brioches aux melons. Il la tendit vers Hisake puis ouvrit la sienne. Il commença a la manger et dit en même temps:

-T'en veux une gamins?

Il continua à manger sa brioche d'une façon sale et insouciante qu'il en avait que faire. Cela reflétait son manque de manière. Se remettant dans sa position, il regarda autour d'eux ce qui se passait. Il regarda alors successivement sa montre. Le parc ce remplissait peu à peu. Kyo se leva alors et proposa au garçon.

-Sa te dit un ramen ou j'sais pas trop quoi? J'ai pas trop envie de rester dans ce parc qui ne sera bientôt plus un parc. Enfin, propose un truc à faire mais j'ai envie de me casser d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Jeu 03 Juil 2008, 09:36

Naturellement, Kyo vint s'asseoir sur le banc au côté d'Hisake. Il s'assit d'abord dans une position qu'on pourrait désigné de "civilisé" ou bien d'"ordinaire" mais le manque de confort était si apparent que même Hisake, qui le regardait du coin de l'œil, arrivait à le voir. Pourquoi donc ? C'était toujours mieux que d'être debout, du moins, aux yeux d'Hisake ça l'était. Bien vite, Kyo se remit sur pied et revint sur le banc, non pas pour s'y asseoir mais pour s'y installer dans une position accroupi. C'était un peu bizarre, un peu hors du commun, mais Hisake s'en moquait gravement. N'importe qui parviendrait à voir l'intérieur de sa maison le déclarerait sûrement comme fou, pourtant il était confortable comme ça, et il devait en être de même pour le garçon aux yeux d'émeraudes.

Décidément, plus le temps passait, plus il trouvait des points en commun avec Kyo. Peut-être que celui-ci ne s'en était pas rendu compte, mais pour Hisake, l'évidence de ses points étaient évidente. D'abord il y avait les méthodes, bien que Kyo semblait plus soucieux de son apparence qu'Hisake, il avait ses propres façons et ne semblait pas aimer se faire dicter une façon de penser, tout comme le jeune garçon. Leur passé n'était peut-être pas le même, mais une certaine ressemblance dans leur souffrance semblait également visible. Leur personnalité, jusqu'à présent, concordait à merveille et tout deux semblaient avoir la même détermination en eux. Aucun doute la dessus, ils étaient fait pour s'entendre !

Hisake se sentait heureux. Heureux de cette nouvelle rencontre mais aussi simplement heureux à l'intérieur, ce qu'il n'avait pas ressentit depuis plusieurs jours. À propos du premier point, c'était un réel soulagement de ne plus se sentir seul. Même si il ne connaissait pas Kyo depuis longtemps, il avait l'impression d'avoir connu quelqu'un qui jouerait un rôle majeur dans sa vie. Il le considérait déjà comme un ami d'ailleurs, et sa confiance en lui était déjà plus qu'excellente. Voilà le point négatif de la naïveté, défaut qu'Hisake croit ne pas posséder.

À quelques centimètres du jeune garçon à peine, Kyo avait récupéré quelque chose sous le banc sans que ce premier ne remarque rien. Mais… Hmmhh!!...
Hisake tourna machinalement la tête vers la source de l'odeur si merveilleusement parfumée au melon, la bave lui coulant sur le menton. À quand remontait sa dernière expérience culinaire autre que des très ordinaire bol de riz sans aucune saveur !? À très loin, il n'avait pas la tête à calculer. Il voulait mangeeeer !! Ça sentait si bon… Miam !


Kyo lui en tendit alors une. Les yeux étincelant de milles étoiles et sa bave continuant de couler sans relâche, il regardait ce que lui offrait son nouvel ami sans dire le moindre mot. Il attendait simplement qu'on la lui propose avant de partir à l'attaque de cette sublime brioche au melon.

-T'en veux une gamins? Dit alors Kyo d'une voix qui résonna dans les oreilles d'Hisake comme l'auraient fait des paroles d'adieu.

- Bien sure que je la veux Kyo-Chaaaamm!!… Dit-il la bouche pleine de la large bouché qu'il venait de prendre.

* Au diable les manières… C'est trop bon !!* [i]Pensait-il alors qu'il savourait chaque moment de jouissance que lui apportait la brioche.

Il dévora la petite brioche comme un être enragé, ne se souciant aucunement des gens qui se trouvait près de lui. Si ils n'aimaient pas ce qu'ils voyaient, ils n'auraient qu'à regarder ailleurs car ce n'était pas eux qui avait passé plusieurs semaines à ce nourrir qu'avec du riz mouillé et sans saveur >> !

Lorsqu'il eut terminé la dernière miette qui pouvait se trouver entre ses mains, il redressa la tête vers Kyo qui mangeait toujours. Le garçon était en train de manger le dernier morceau de brioche qu'il lui restait. Il allait le mettre dans sa bouche. Le temps ralentit dans le cerveau d'Hisake. Il voyait la brioche s'approcher des lèvres de son nouvel ami. Il avait une envie folle de se jeter par-dessus lui et de lui voler le dernier morceau, c'était tellement bon. Tellement bon qu'il lui volerait ! Oui il… Trop tard. Kyo venait de l'enfoncer dans sa bouche sans la moindre merci. Qu'il était cruel T_T !.

- J'allais oublié… Arigato gozaimashita Kyo-san ^^… Et ne m'appelle plus gamin, s'il te plaît >>. Dit-il en faisant le deuil au dernier morceau de brioches qu'il voyait dévaler à l'intérieur de la gorge de Kyo. Ses yeux brillaient toujours, il s'était senti revivre à travers ce goût exquis.

-Sa te dit un ramen ou j'sais pas trop quoi? J'ai pas trop envie de rester dans ce parc qui ne sera bientôt plus un parc. Enfin, propose un truc à faire mais j'ai envie de me casser d'ici.

Il lui proposait des ramens… Des ramens, il les adorait, mais il ne pouvait pas se permettre de gaspillé des ryo inutilement étant donné que son nombre lui était compté. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il ne mangeait rien d'autre que du fichu riz ses derniers temps.

Hisake se gratta la nuque un moment, réfléchissant. Il en vint à la conclusion que le mieux serait de ne pas allé manger dans un restaurant et ce tant qu'il ne serait pas au moins genin car pour le moment il devait faire attention à ses ryo si il ne voulait pas mourir de faim ou de quoi que se soit d'autre nécessaire à la survie d'un humain.

Personnellement, Hisake serait volontiers resté au parc et ce malgré le nombre grandissant de gens y circulant. Mais il allait respecter son choix et… Il irait manger des ramens. Une folie de temps en temps ne le tuerait pas après tout ! Suffit qu'il passe genin rapidement pour qu'il puisse commencer à gagner sa vie. Si Kyo se montrait intéressé, Hisake pourrai aussi lui demandé de l'aide pour apprendre les ninjutsu de bases! C'était parfait comme journée… Parfait.


- Moi non plus à vraie dire, mentit-il, sinon je veux bien pour les ramens ^^ Ont va où ? Perso j'ai entendu parler de ceux de Ichiraku comme étant les meilleurs, mais c'est toi qui vois pour l'endroit ^^.

Vivant des remords interne pour sa décision de manger des ramens à la place de ses bols de riz quotidiens, il sentit à nouveau la rage monter en lui. Des ramens ! *_* !! Il mangerait des ramens, enfiiin !!

*Arigato, Kyo…* Pensa t'il en sentant la joie prendre part à l'excitation et l'amusement qui s'agitaient en lui.


Ps : Il est possible que j'aie oublié certains mot ou que j'aie fait quelques erreurs, je suis mort de fatigue, mes yeux fait tout seul... Dodoooo ... zZzZzZzZz...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 04 Juil 2008, 19:47

Le garçon semblait appréssié la brioche au melon. Il la mangeait avec gout, a un tel point qu'on aurait dit qu'il était affamé. Lorsque le chunin lui avait tendu la brioche,, il avait cru que Hisake allait lui manger la main avec. Il souria au garçon qui avait tant d'entousiasme à manger des bonnes choses. Le visage ensoleillé et naîf du garçon s'illuminait et devenait encore plus insouc iant. Kyo ne put s'empêcher de lacher un petuit rire à la vu du ninja dévorant a une rapidité folle sa brioche, sans ausune manière, l'insouciance même. Kyo venait juste de rencontrer se gamin et il l'appréciait déjà beaucoup.

- J'allais oublié… Arigato gozaimashita Kyo-san ^^… Et ne m'appelle plus gamin, s'il te plaît >>.

Ah, il l'avait vexé. Kyo ne prit pas attention de la forme de politesse (qu'il n'en avait que faire d'ailleurs) et fut plus attirer par la mine vexée du petit ninja. Il était apparement assez suseptible. Kyo s'excusa donc à sa manière.

-Oki ^^

Pas très dure et efficace. Kyo n'avait pas eu à se soumettre pour montrer qu'il était désolé. Il avait montrer en disant qu'il était d'accord qu'il ne le dirait plus et que tout était okay. Il n'avait pas eu besoin de rajouter je suis infiniment désolé de t'avoir vexé, formule qui d'après lui n'aurai servis qu'a gêné encore plus Hisake. Celui ci ne semblait pas vraiment se soucier des mêmes choses que Kyo au même moment. D'après ses yeux, Kyo aurait put lire "combien de boucher avant la fin de cette délicieuse brioche?" Une fois que celle si fut fini, le jeune Hisake accepta de se rendre au ramen avec Kyo et il lui donna même le nom d'un restaurent. A vrai dire, Kyo ne connaissait pas vraiment Konoha. Depuis qu'il y était arriver, il n'avait fait que des allés retours entre le quartiers générals des ninjas et sa maisons, passant parfois par une petites échoppes ou le parc pour s'aérer l'esprit. Ils s'en allèrent donc vers un resto ramen nommé Ichiraku.

Le parc se remplissait peu à peu, en particulier les bords de l'étang. Les gens profitaient de la chaleur de l'après midi estival pour se baigner ou tout simplement bronzer ou se promener d'une façon serraine et décontracter. En contre partie, les rues du village de la feuille était de moins en moins peuplés. Qui aurait voulu faire les magasins pendant un temps pareille. Peut être ceux qui aurai voulu se prendre une engine ou une saleté de se genre. Les terasses des cafés aussi étaient remplies. Les gens y bavardaient avec animation. Tout le monde profitait un maximum du beau temps, c'était devenu la principal occupation du village. Le léger vent fraix avait fait appelle aux douces brises qui donnait un peu plus de fraicheurs au village, s'écartant temporellement de midi.

Hisake marchait devant, montrant le chemin a Kyo qui se faisait guider par son nouvel ami. Il marchait d'un rythme calme, cherchant a profiter du beau temps. Rien ne les poussaient a se presser. Ils n'avaient aucunes obligations, ils pouvaient refuser à n'importe quel moment, n'avaient aucune conditions, ne faisaient sa que par pur plaisir. Ils étaient libres. Kyo ne s'en rendait pas toujours compte et cherchait toujours plus de liberté, mais là, il le savait. Il se sentait léger et libre. En claire, il se sentait bien. Rien ne le forcait, rien ne le contraignait, il faisait ce qu'il voulait, il était ce qu'il voulait et personens ne le changerai. Il avait atteind son but depuis un petit moment mais il ne le savait pas. Depuis le jour où il était arriver a Konoha et devenu genin, il était devenu quelqu'un. Maintenant, il cherchait a devenir toujours plus avec la plus grande liberté. Il ne faisait pas la différence en être et devenir. Il voulait être un ninja alors qu'il l'était déjà. En vérité, ce qu'il cherche était la reconnaissance. N'ayant eu jamais aucun parents, il cherchait des personnes pour lui montrer qu'il était quelqu'un. Son maitre avait remplit se role et en conséquence, il recherchait encore quelque chose qu'il a déjà. Enfin, qu'il avait déjà. Si il l'avait déjà remplit son nindo, ce nindo était érronné bien que personnes ne le sache vraiment, mais non car il continuait à le faire aller de l'avant. Kyo continuerai donc à rechercher la liberté et son existence alors qu'il l'avait déjà trouver. On pourrait dire qu'il avait attrapper une petite partie de celle si et qu'il cherchait a faconner son autre morceau. Se faire des amis l'aiderai beaucoup, et sa, il en était conscient. Il savait que malgré ses provoquations et son individualisme il avait besoin d'ami. Il avait besoin de personnes qui le comprenne et qui lui dise si il est dans le faut ou dans le bon, qui lui serve de repaire. Il avait besoin d'eux comme ils auraient besoin de lui un jour peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 05 Juil 2008, 08:37

Ainsi, leur destination était décidée; ils iraient chez Ichiraku. Ce restaurant étant réputé pour leurs ramens ainsi que pour leurs nourritures en général, leur déjeuné ( ou dînez, je sais plus ) serait sans nul doute un vraie délice ! Souriant de pouvoir enfin manger de la nourriture diversifié, Hisake prit la tête de la marche après que Kyo eut approuvé la destination choisis par le jeune garçon.

Cela serait son premier repas chez Ichiraku et à cause de ça, une sorte d'excitation avait né en lui. Ouais, Hisake avait tendance à s'exciter pour un rien. Peut-être était-ce du à son bas âge, ou bien était-ce sa personnalité qui en était ainsi ? Difficile à dire et cette question n'était pas très pertinente pour prendre le temps de s'interroger plus longuement.

Bref, il marchait devant Kyo, tâchant de ne pas trop presser le pas pour ne pas avoir l'air trop impatient, même si en vérité l'envie de courir le dévorait sans remord de l'intérieur. Heureusement, la route serait assez brève et encore heureusement, la circulation avait vraiment diminué dans les rues du village. Hisake regardait autour de lui avec curiosité, comme si c'était sa première visite dans Konoha, ce qui n'était pas totalement stupide car ses dernières journées avaient été plutôt sombre et il n'avait pas remis les pieds à Konoha depuis.

Cela fit surgir en sa mémoire le regard et sa conversation avec Kyo. Lui aussi avait du vivre une enfance difficile, sûrement même pire que la sienne. L'enfance d'Hisake aurait pu être parfaite s'il en aurait été autrement de l'affection que lui avaient portés ses parents. Leur présence dans sa vie aurait changé bien des choses, peut-être même qu'aujourd'hui il aurait pu entrer chez lui où son père aurait pu l'attendre les bras ouverts. Mais au lieu de ça, tout ce qu'il retrouverait serait une pile de vêtements sales dans une maison dévasté par sa furie et son manque d'intérêt pour se divertissement si amusant qu'es le ménage xD.

Parlant de ménage… Il pourrait peut-être demander à Kyo de faire le ménage à sa place xD ? Qui sait, peut-être celui-ci était-il fan des tâches ménagères, comme sa mère l'était ( bien qu'elle ne m'était jamais les pieds dans la chambre d'Hisake par peur de se taper une crise cardiaque xD )! Ahh… Si la vie pouvait être aussi facile xD… * Allez, reviens sur terre Hisake !*

En imaginant ce scénario, Hisake ne put s'empêcher de laisser sortir un léger rire qui se serait voulu 'normal', mais qui se termina bien vite en un son aiguë. Sûrement était-ce du à un léger changement au niveau de ses cordes vocales ( Ahh la préadolescence xD ). Sachant que cela ne passerait ne pas inaperçu, il se tourna vers Kyo et dis d'un ton las :
"Désolé!...".

De temps à autres alors qu'ils marchaient, il jetait un coup d'œil à Kyoshiro en se demandant à quoi celui-ci pouvait bien penser, de lui et de Konoha. Vu son attitude qui avait l'aire plutôt joyeuse, il ne pouvait qu'en penser du bien. Mais bon, de toute évidence cela n'était pas vraiment de ses affaires. À cet instant, quelque chose piqua sa curiosité. Celui-ci disait ne pas venir de Konoha, mais il n'avait toujours pas dis d'où il venait.

- Dis Kyo, dit alors Hisake en se tournant légèrement la tête pour avoir Kyo dans son champ de vision, tu m'as dis tout à l'heure que tu venais de Konoha. Tu viens de où alors ? Et c'est bien là bas ?

Cette question paraissait banale, mais pour Hisake, qui n'avait vue dans sa vie que Konoha et les bois environnant ce village, c'était une question assez importante. Peut-être venait-il de Suna, le village caché du pays du vent dont-il avait souvent entendu parler à l'académie, ou peut-être encore venait-il du pays des vagues ? Dans tout les cas, il apprendrait autre chose que de banales histoires de guerres et cela risquerait d'être intéressant.

Lorsque qu'Hisake avait posé sa question, déjà ils se trouvaient à quelques mètres à peine de Ichiraku. Ils pouvaient déjà sentir cette fine odeur de nouilles et de viandes de toutes sortes. Cette odeur était abondante et extrêmement tentante. Ça devait être l'appas d'un plan complexe de chasse aux clients imaginé par Ichiraku ! Ouiii, Ichiraku devait être lui-même un géni complotant contre l'humanité pour les rendre accro à ses Ramens =_=! Déjà, un filet de bave se mit à couler sur le menton d'Hisake et il sentit ses yeux se mettre à couler des larmes de joie. Oh non, il ne regrettais pas son choix. Il en était même fier, très fière, car enfin il goûterait à cette légende de Konoha xD… Mais malgré ses idées de conspirations ( xD ) et cette envie de manger qui le hantait, il avait l'oreille aux aguets et il ne serait pas distrait lors des futures ( ou pas ) paroles de Kyo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 06 Juil 2008, 18:37

[PTDR trop marrant ton post ^^]

Kyoshiro avançait avec son ami dans le village de la feuille. Malgré que Kyo ne se trouve que derrière le jeune Hisake, il pouvait sentir qu'à ses pas, il débordait d'énergie. Il imagina alors le visage rayonnant du garçon. Lui aussi était aussi libre que lui. C'était leur principale ressemblance en faite. Il faisait ce qu'il voulait avec l'insouciance la plus complète. Hisake marchait d'un pas allègre. On sentait a travers celui ci qu'il coulait courir mais qu'il se retenait. On aurait même put croire que en ce lâchant, il se serait mit à danser et sauter. On aurait dit que le garçon n'ausait pas car il se trouvait avec Kyo, ce qui le gêna un peu. Il ne voulait pas que le garçon craigne qu’il se moque de lui. Au contraire, Kyo l'aurait presque encouragé à faire les choses les plus excentriques du monde en l'accompagnant.

Hisake se mit à rire. Un rire non pas aigu de l'enfance, non, un rire encore plus aigu et perçant, un rire non contrôlé qui rappela bien des choses au jeune homme. Il ne put s'empêcher de rire sous la réaction de Hisake. Celui ci se mit immédiatement la main sur la bouche et eu l'air le plus ahuris que Kyo n'eu jamais vu. Hisake ne semblait même pas se rendre compte des exceptions qu'il venait de prendre, trop gêné par son rire mué. Il se mit à s'excusé, rouge comme une tomate. Kyo arrêta de rire et lui dit en espérant ne pas l'avoir vexé.

-Désolé de rire mais tu aurais du voir la tête que tu as fait lorsque s'est sortit.

Hisake rougit de plus belle et Kyo l'entraina à reprendre la marche à ses côté. Il entama la marche avec un pas trottinant. Contant de s'être trouver un bon ami, qui lui ressemblait et qui pouvait le comprendre pensait il. Allez, direction les ramens. D'après son ami, Ichiraku était le meilleur restaurent de ramen de toute la ville. Il ne se souciait pas trop de sa bourse, si il devait payer son bol a Hisake, il le ferait, et tempi si il devait ensuite faire la plonge jusqu’à la fermeture du resto. Et puis, il n'avait pas trop hâte de retourner chez lui. Enfin chez lui, plutôt dans sa chambre. Sa sombre chambre qui possédait à peine l'électricité et qui, avec tout l'électroménager nécessaire à sa survie et sa santé, possédait a peine un mètre carré d'espace libre. Enfin, c'était son joyeux bordel. Il possédait un endroit ou crécher et sa lui suffisait. C'était toujours mieux que pioncer dans la rue avec les rats, malgré le fait que Kyo les apprécie bien ses braves bêtes.

Il repensa à sa discussion avec le garçon et prit vraiment conscience de la grande ressemblance qui unissait leur amitié. Mais voilà, la ressemblance n'était surement pas si semblable dans le passé, si ont pouvait appelés sa un passé pour Kyoshiro. Il se demandait a quoi pouvait ressembler les parents de Hisake et puis même a quoi sa devait ressemblé des parents. Il ne se demandait pas ceci par envie, non loin de là, mais plutôt par simple curiosité. Loin de là, pourquoi sa? Bien que des parents ils auraient souhaité en avoir lorsqu'il était jeune, maintenant qui était quelqu'un, c'était la dernière chose qu'il avait besoin. Bref, revenons a notre question sur les parents. Il savait qu'un père et qu'une mère sa sert à te protéger, à t'éduquer (aucun besoin des deux ^^). Mais après sa? A te dire ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Kyo avait suffisamment fait de conneries pour le savoir, il le savait trop même. Après, Kyo essaya de s'imagina son père et sa mère. Dure tache. Se rappelant les rare fois ou il avait prêté attention a son apparence en se regardant dans un miroir, il imagina son père plus grand que lui, sans la cicatrice, pas de regard provocateur mais plutôt sévère, et puis aussi de la barbe et de la moustache. Sa mère elle, il ne l'imaginait pas du tout. Il n'avait aucune idée à quoi elle pouvait ressembler. Peut être qu'en rencontrant un jour les parents de son ami, il en aurait une plus claire vision. Il se mit alors à rire de sa façon de penser. Le trois quart des personnes de son âges devaient bénir leurs parents et les aimés alors que lui, au mieux de les haïr (comme il l'a auparavant fait) de l'avoir mit au monde dans de tel condition, il préférait ne pas penser a eux, les ignorer, s'en foutre complètement. Il était vraiment un original.

- Dis Kyo, tu m'as dis tout à l'heure que tu venais de Konoha. Tu viens de où alors ? Et c'est bien là bas ?

Arghh!!! Ce n'était pas la question qu'il s'attendait, bien qu'il ne s'attendait a aucune question ^^ Bref, le gamin curieux et le pire ennemis des secrets bien cacher. Kyo risquerait il de sombrer dans une longue déprime en révélant son passer à Hisake. Un frisson parcouru son dos. Il eu même l'impression pendant quelques secondes qu'il s'était arrêté. Le village où il avait vécu, où il était né, et par dessus tout, si il avait apprécié de vivre là bas. Il connaissait très bien les réponses, surtout le dernière. Pour la première, il se rendit compte que en faite se n'était pas si claire. Il connaissait toutes les caractéristiques de recherche qui lui fallait pour trouver le nom, mais dans l'immédiat, celui ci ne lui revenait pas, et tant mieux. Il marchait à nouveau au coter de son ami, continuant leur route vers le fameux restaurant de ramens. Il devait lui répondre, ce ne serait pas sympa si il déposait a la place de la réponse attendu par Hisake, un blanc assez chiant, surtout pour Kyo d'ailleurs. Il répondit donc.

-Enfaite j'ai passez le trois quart de ma vie, pas très grande d'ailleurs, commença t'il en riant, dans un petit village du pays de l'herbe et sinon, si s'était bien heu... je sais pas trop, comme partout quoi, hé hé !!!

Et voilà s'était fait, il avait évité la grosse déprime grâce a un jolie détournement. Quand on ne veut ni révéler, ni mentir, on ne révèle que ce que l'on veut et le tour et joué. Normalement le garçon avait eu sa réponse et n'en redemanderai pas, mais Kyo préféra poser a son tour une question a son ami pour ne pas subir une nouvelle fois une question sur son passé.

-Et toi Hisake! Tu viens de Konoha?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 07 Juil 2008, 11:00

Le fait que Kyo aie rit de son espèce de rire manqué ne l'offusqua pas, au contraire. Il se sentit simplement gêné de la réaction de son propre corps. Il était rare que se genre de chose lui arrivait, mais pourquoi maintenant ?... Ce qui le gênait réellement c'était que Kyo qui ne le connaissait à peine, bien qu'il aie l'impression de le connaître beaucoup pour les quelques heures qui s'étaient écouler depuis leur connaissance, ainsi que tous ceux qui l'entourait ait pu entendre un bruit aussi gênant sortant de sa bouche. C'était aussi la raison de son teint qui changea de couleur… Ce teint… Ce traître >< ! Une des seules choses qu'Hisake avait du mal à contrôler. Il aurait préféré faire comme si c'était quelqu'un d'autre qui aurait causé ce bruit, du genre Kyo qui était tout prêt de lui xD.

- Désolé de rire mais tu aurais du voir la tête que tu as fait lorsque s'est sortit.

Si le garçon à la cicatrice s'en serait tenu à une simple excuse, cela l'aurait peut-être aidé à redevenir normal, mais au contraire, ce dernier en avait rajouté ! Il n'avait aucune idée de la tête qu'il avait fait lorsqu'il avait rit comme un débile et honnêtement, cela n'attirait pas du tout sa curiosité xD. Par un simple réflexe corporelle, le garçon sentit une nouvelle vague de chaleur lui monter à la tête et il préféra garder le silence, non pas pour vexé ou pour se montrer incapable de rire de lui-même, mais parce qu'il ne trouvait rien à dire à pars un truc du genre ''La ferme!'' ou un simple grognement réprobateur.

Enfin bref, après quelques minutes de silences qui commencèrent bien vite à baigner dans un parfum de ramens en pleine cuisson, Hisake se décida à dire quelque chose. Quelque chose qui l'avait intrigué mais qu'il n'avait pas osé dire plus tôt pour ne pas avoir l'aire trop envahissant avec ses tonnes de questions;

- Dis Kyo, tu m'as dis tout à l'heure que tu venais de Konoha. Tu viens de où alors ? Et c'est bien là bas ?

Lorsque ses mots glissèrent hors de ses lèvres, l'ambiance sembla devenir étrangement plus hostile. Kyo se prit un frisson comparable à une légère décharge électrique et bien vite il quitta le champ de vision d'Hisake. Inquiet mais curieux de la situation, le garçon se tourna que d'avantage la tête pour regarder derrière lui son nouvel ami immobile. Il avait l'air perdu dans ses pensés. Mais à quoi pouvait-il bien penser ? Il n'eut pas le temps de s'interroger car le jeune Imatori avait reprit sa route, toujours sans donner de réponse. Hisake avait-il dis quelque chose de trop indiscret ? Le garçon au yeux d'émeraude avait-il été vexé par sa question ? Impossible à dire car le jeune garçon n'avait aucun dons psychique pour lui permettre de lire les pensés des autres… Malheureusement u_u ( Ça aurait été chouette n'empêche xD ) !

- Enfaite j'ai passez le trois quart de ma vie, pas très grande d'ailleurs, commença Kyo en riant, dans un petit village du pays de l'herbe et sinon, si s'était bien heu... je sais pas trop, comme partout quoi, hé hé !!!

Encore une fois, Hisake avait eu droit à une réponse très vague donnant très peu de satisfaction à cette imposante soif de connaître la vie de son nouvel ami xD. Maiiis ! Que pouvait-il faire ? Si il n'étais pas à l'aise de parler de se genre de truc pour le moment, c'était son choix. Le jeune garçon aux yeux bleu lui sourit donc, tachant d'avoir un visage impassible.

-Et toi Hisake! Tu viens de Konoha?

Le yeux toujours plissé du à son sourire, il fut surpris de la vitesse avec laquelle Kyo avait enchaîner avec une nouvelle question. Décidément, celui-ci cachait quelque chose !... Quelque chose que l'inspecteur Hisake finirait par découvrir, oh que oui Mwahaha xD !.

- Ouep ^^ D'après ce que je sais, ma famille à toujours vécu dans le Pays de Feu et depuis la fondation de Konoha on y est installé. Mes parents étaient nin… SONT, oui.. Sont… Ninja de Konoha.., Tout comme leurs parents. C'est pour cette raison que je suis ninja en fait ^^''… C'est une sorte de tradition familiale...

À la mention de l'existence de ses parents, Hisake s'était sentit comme si il avait reçu une véritable chaudière d'eau glaciale à la figure. Ouais, ce fut rafraîchissant en cette chaude journée d'été, mais il ne se sentait soudainement mal. Un mal, qu'il mangerait chez Ichiraku =). Manger ses émotions, quoi de mieux ? Rien sans doute, cela permettait d'oublier tout en donnant une sensation de bien être ! Miam ! Justement, l'odeur devenait de plus en plus forte à chaque pas. Ils approchaient de Ichiraku. À vraie dire, ils étaient aux pas de l'entré du restaurent (Si on peu appeler ça un resto Razz).

Hisake fut le premier à y entrer. Il se dirigea vers le comptoir derrière lequel Ichiraku semblait attendre de prendre sa commande. Un sourire radieux tendu aux lèvres, il s'approcha de ce dernier s'assit au comptoir et ce dernier dis alors d'une voix enjoué mais professionnelle :


- Bonjour, qu'allez-vous prendre ? Leur dis Ichiraku, à l'adresse du jeune garçon et de Kyo, juste derrière lui.

Quasiment instantanément, Hisake ouvrit la bouche et répondit :


- Ramens !.. Oui, je vais prendre des ramens ^^''.

Le garçon laissa Kyo passé lui aussi sa commande et il attendis, bien confortablement assis que le tout lui soit servit. Il avait trop faim pour penser à dire quoi que se soit à Kyo pour le moment. Son estomac criait famine même si il venait juste de manger une brioche de la pars de son ami. C'était sûrement encore une fois la faute à cette odeur, ouiiii… Cette odeur cachant les secrets de la faim elle-même. Celle qui est incontrôlable =_= ! Celle qui…

*Merde!* Pensa Hisake en se rendant compte qu'une goûte de bave venait de couler de sa bouche pour tomber sur le comptoir.

Subtilement, il approcha son bras de la petite flaque et sans gêne il s'empressa de laver les preuves avec la manche de sa veste. Ni vu ni connu !... À moins que Ichiraku ou son ami l'est remarqué, mais dans un cas ou dans l'autre… C'était de la faute à Ichirakuuu >< !!


- Voilà tes ramens, bon appétit ! Dit alors Ichiraku en lui remettant son bol.

Les yeux pleins d'eau, il resta un instant immobile à contemplé son plat, respirant cette odeur tellement parfaite et si appétissante. C'était une sorte de préliminaire pour rendre la chose encore meilleure qu'elle ne l'était déjà en augmentant le désir xD. Le désir de tomber tête première dans le bol et de manger comme un animal surtout xD. Enfin bon, il n'était pas un chien non plus… Un peu de civilisation ! Il empoigna donc ses baguettes.

- Itadakimasu !! Dit ce dernier avant de se ravager sur ses ramens à grand coup de baguettes !

La bouche pleine de pâtes et les yeux coulant tellement il appréciait le goût, il se tourna vers Kyo toujours en mâchant;


- Wowm ! C'ay tro bomm Kyo-sam ! T'aimm çssa touah ?

Tout en attendant la réponse, il retourna sa figure en direction de son bol et il se mit à manger, manger, manger… Se souciant de rien d'autre que de la réponse de Kyo et du moment où son bol deviendrait vide!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 07 Juil 2008, 22:36

Le restaurent Ichiraku n'était pas du tout le restaurent auquel Kyo s'attendait. Il le voyait comme un restaurent luxueux ou tout simplement basique, mais pas comme un simple stand, abrite par un petit préau et des rideaux. En entrant dans la sorte de petit cabanon, Kyo ne découvrit rien d'autre qu'un comptoir faisant toute la longueur de la cabane, derrière lequel se trouvait un vieil homme à l'air souriant. Il avait une physionomie assez carrée. Son visage émacier et souriant était marqué par les rides. Il portait sur sa tête une toque blanche, non pas semblable a celle d'un chef cuistot mais plutôt à celle d'un boucher. Ses vêtements étaient aussi blancs. Lorsque les deux amis rentrèrent, se brave homme salua avec politesse ses deux nouveaux clients.

Kyo s'assit suivi par Hisake. Le jeune chunin repensait à la discussion qu'il avait eue avec Hisake. Une discussion quelque peu gênante devait il avoué. La moue avait légèrement marqué son visage. Pas de déprime, heureusement, que de l'agacement du au silence pesant suite a la discussion sur son passé, si on pouvait appeler sa une discussion, car le mot le plus approprié était sans aucun doute récit. Lorsque Hisake avait à son tour raconté son histoire ou plutôt avait raconté ses origines, Kyo s'était senti un peu mieux, légèrement sortie de ses sombres pensées. Sombres pensées non rapporté a son passé mais plutôt a ce qu'il se passerait probablement si on le découvrait. Probablement la honte pensa le ninja, et puis surement le dégout aussi. Konoha était un village bien fréquenté, où les quartiers chauds étaient quasiment inexistants. Certain gens en apprenant son histoire aurait vite fait de prendre leurs airs hautains et critiqué Kyo. Kyoshiro n'était pas gêné quand on le critiquait sur ses erreurs ou son attitude et son look parfois un peu trop provocateur car il avait choisi d'agir ainsi, mais il ne supportera pas qu'on se moque de lui a cause de son passé, surtout que ceux qui se moquent de lui soit des gens n'ayant même pas idée de ce qu'il avait vécu. Son passé il ne l'avait pas choisi, et par conséquent il ne faisait plus partie de sa nouvelle vie. Il devait rester enterré.

Le propriétaire du restaurent le fit revenir à la réalité en demandant au deux garçons le menu du repas qu'il aurait voulu prendre. Heu... des ramens^^ sa semblait légèrement logique. Kyo était légèrement irrité pour il ne savait quel raison. Se n'était pas du aux sombres souvenirs qui l'avait hanté peu de temps avant et c'était une certitude. Alors son repas, il n'en s'avait guère et ne prenait pas vraiment le temps d'y réfléchir. Hisake lui n'était pas du tout dans le même état d'esprit que lui. De son ton joyeux comme à l'habituel, et avec une légère pointe d'empressement, il affirma avec conviction le repas qu'il choisirait. Kyo tourna légèrement son visage, fixant actuellement le comptoir du bar, pour regarder le visage de Hisake. Allez, il ne devait pas se mettre a se renfrogné. Il se mit donc à sourire, amusé par le jeune ninja.

- Ramens !.. Oui, je vais prendre des ramens ^^''.

-Moi aussi ! dit Kyoshiro retrouvant son enthousiasme et sa bonne humeur, puis il ajouta. Et puis si possible avec du porc dedans, oui, je veux des ramens aux porc !

Le cuistot sembla amuser par les deux compaires enthousiasmé a l'idée de manger une spécialité d'un cuistot renommé dans le village, enfin, apparemment renommé. Il rigola un peu puis se mit au travaille. La soupe de miso était déjà prête, il n'eu qu'a rajouté les pates et les boulettes de porc pour Kyo, puis faire chauffer. Ce ne fut pas trop long, un point positif remarqua Kyo. Enfin, il ne devait pas se mettre à faire sa critique maintenant, il serait plus intelligent de profiter de son nouveau repas. Ramens servies, les deux amis se mirent a attaquer joyeusement les ramens. Mangeant avec enthousiasme et gratification, cela fit sourire à nouveau Ichiraku.

Comme se fut dit plus haut, les deux compaires semblaient attaqué leurs ramens. Attaqué car cela était une expression utilisé pour le commencement mais aussi car ils plantaient leurs baguettes avec rapidité et agilité, comme un hoplite grec plantait sa lance dans le corps de son adverse avec une facilité déconcertante. Avalant avec rapidité leurs premières bouchées, Kyo fut tout enchanté et il semblait qu'il en était de même avec Hisake. Le savoureux gouts des pates, de la soupe et du porc fondait dans sa bouche et faisait atteindre le nirvana à ses papilles gustatives. Un bruit d'aspiration, de mâchouillement, de ronronnement envahi la pièce. Bruillante dégustation en effet. La venu de dame propreté n'était pas du tout attendu, ni de dame bonne manière semblait il. Mais comment Kyo pouvait il se rappelé de la politesse lorsqu'il avalait un tel trésor, a oui... il ne l'avait jamais assimilé =_=' Bref, vive la bonne bouffe.

- Wowm ! C'ay tro bomm Kyo-sam ! T'aimm çssa touah ?

-Mouif, slest vraimenff trobonf. Bienfait d'êftre vnu ^^

Le plus grand problème de la communication, nous ne pouvons pas communiqué la bouche pleine de ramens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 09 Juil 2008, 10:27

Le plus grand problème de la communication, nous ne pouvons pas communiqué la bouche pleine de ramens.
Mdr, en effet xD !


'Toute bonne chose à une fin', comme le dis un célèbre proverbe très connu et surtout très répandu à travers le monde. Pourquoi cette citation, vous vous en doutez sûrement; Hisake venait de terminé de boire la soupe qui restait dans le fond de son bol lorsqu'il eut dégusté ses ramens les uns après les autres. À présent, il était en phase de deuil. Que cette phase était difficile dans la vie de tout homme. Bon d'accord, ce n'était que des nouilles, faut pas exagérer, mais reste qu'il avait du mal à ce dire au plus profond de son être que oui… Son repas était bel et bien terminé T_T.

Consterné, Hisake parvint à quitté des yeux son bol qui lui avait apporté dans de plaisir et il regarda Kyo. Lui aussi avait terminé. Depuis combien de temps ? Difficile à dire. Il avait perdu conscience du temps lorsqu'il savourait les derniers moment de ses premiers ramens.

Toujours souriant, il regardait Kyo avec le regard brillant. Si il n'aurait pas été évidement ému par le goût, on aurait peut-être pu croire qu'il avait toujours les larmes aux yeux, mais non ! Cette phase était déjà passé depuis longtemps xD.

Sans dire le moindre mot, il se retourna dans la direction d'Ichiraku en le regardant droit dans les yeux avec le même regard qu'il avait d'abord fais subir à son ami puis dans un ton pleins d'admiration, à un tel point qu'on aurait pus croire qu'il était une sorte d'admirateur débile, il lui dit;


- Woooww !... C'était trop délicieux Ichiraku-Sama *_* ! Je vais prendre habitude à venir plus souvent *_* !!

En guise de réponse, l'homme se contenta de rire. Mais Hisake lui ne riait pas. Ses papilles gustatives ne s'étaient toujours pas remit de cette dose incroyable d'aliments au goût sublimes. Si quelqu'un d'autre que Kyo l'aurait vu à ce moment même, il aurait pu croire qu'Hisake était quelqu'un qui avait des réactions démesurés, mais la réalité était qu'il adorait vraiment manger xD. Manger peut-il être considéré comme un hobbies ? Dans le cas de ce garçon, oui s'est possible !

Quoi qu'il en soit, il finit par revenir sur terre. Manger c'est bien, mais la terre ne s'arrête pas tourner pour autant xD. Dans une série de mouvement brusque, Hisake se retira d'un bond de son banc, s'étira les bras, puis il vint toucher le sol avec ses mains pour s'étirer les jambes. Ceci fait, il sortit son très mince porte monnaie, qui était noir avec l'insigne de konoha de tisser dessus, et se rapprocha du comptoir.


- Ça feras 15 Ryo gamin ! Pareil pour toi, jeune ninja ! Dit Ichiraku, le sourire toujours tendu aux lèvres.

*Gamin =_= !... Je déteste ce mot…* Pensa alors celui-ci sans se rendre compte que l'expression de son visage avait changé pour faire place à un regard soudain plus froid.

D'un geste 'légèrement' plus brusque qu'il l'aurait voulu, il prit 15 ryo dans son porte monnaie et il les 'mit' sur le comptoir, mais en les balançant 'un peu' fort. À vraie dire, les pièces se fracassèrent dans un bruit strident sur la surface du comptoir puis ceux-ci tombèrent sur le sol avant de s'éparpiller dans tout les sens.


- Hen!… Désolé monsieur!!.. Je!... Fit-il en suant à grandes gouttes face au visage de l'homme qui avait énormément rougit, non pas de gêne, mais de rage. Ahah!... … Je suis… maladroit ?...

En se frottant le front, il rangea son porte monnaie et il fit volte face. En dépit de ce qui se passait derrière son dos, le garçon avait bien rapidement retrouvé sa bonne humeur. Comme si rien ne s'était produit =). Hisake un colérique ? Mais naaan, pas le moindre du monde xD.

Il était généralement difficile de lui faire perdre patience en temps normal, mais ce mot il en avait simplement horreur !... Il faisait renaître une haine qu'il gardait bien caché au fond de lui. Une haine sombre, capable de le consumer pendant quelques secondes. Une haine refoulée qui brûlait en lui et qui ne faisait qu'attendre que l'occasion se présente pour faire rage à nouveau.


- Content de savoir que t'as aimé l'endroit sinon Kyo-San ! Fit-il en regardant Kyo droit dans les yeux afin en prenant soin de ne pas avoir Ichiraku dans son champs de vision car il n'avait aucune envie, grâce à la honte qu'il ressentait, de voir l'homme chercher à récupérer les pièces à quatre pattes par terre. Ça te dit qu'on ait s'entraîner un peu !? J'ai un sabre chez moi, si tu veux on peut aller le chercher et je pourrais te montrer de quoi je suis capable !

::Flashbac:: Slash ! Sling ! Cracc!! Il venait de frapper une bibliothèque dans sa maison de plein fouet en essayant de s'accoutumer au poids de sa propre lame. Résultat; Il n'avait plus de bibliothèque xD ::Fin Flashback::

*Baah… Détail !... Je me suis amélioré depuis !...* Pensa t'il suite à l'énumération non désiré de ce court souvenir.

Il n'avait aucune idée des capacités du garçon à la cicatrice, mais pourtant il se sentait débordant de confiance envers lui-même. Peut-être que ça serait plus lui qui lui montrerait ce dont il était capable, mais l'important était qu'il s'amuse un peu non ? Du moins, dans l'esprit du jeune garçon, le point le plus important de cet entraînement, si il avait lieu, serait le dernier point cité.


[ 2h21 pour pondre ça u_u ! Pathétique, je sais... Désolé Kyo, je me reprends au prochains post... ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 11 Juil 2008, 13:07

[Aïe !!! Dure, il va falloir payer]

Kyo avait bien mangé, à la limite d'avoir repris un autre de ses gros bol de nouilles au porc. Il avait mangé son repas avec rapidité et un minimum de propreté et maintenant, une crampe à l'estomac lui faisait mal. Douleur qui lui étreignait le ventre et lui faisait lâché par moment une petite grimace. Il n'avait jamais été doué pour mangé propre et lentement, il préférai se pressé afin de découvrir le plus rapidement les merveilleux gouts de sa nourriture. Cela était devenu une habitude et certaines personnes lui disaient que s’il ne faisait pas plus attention, il aurait de sérieux problèmes d'estomac mais lui s'en foutait complètement. Pour l'instant s'était rare qu'il est mal au ventre après avoir mangé rapidement alors il ne s'inquiétait pas le moins du monde. Kyo s'en foutait de mourir, de se pourrir la sentait. Il était un ninja et il se pouvait que le lendemain, il soit lancé dans une mission périlleuse dans laquelle il mourra. Autant profité de la vie et de la jeunesse avant de les perdre.

Hisake semblait tout simplement aux anges. Il avait apprécié autant que lui les nouilles du grand père. Il semblait pris d'une allégresse incontrôlable. Les nouilles semblaient agir sur lui comme une drogue. Hisake était un camé des nouilles apparemment. Kyo lui aussi se sentait léger et joyeux après avoir mangé un merveilleux plat avec son ami mais maintenant le plus dure restait à faire. Hisake qui s'était fait appelé "gamin" par le cuistot semblait un peu buté. Il balança malencontreusement les pièces qu'il lui devait pour les ramens, légèrement brutalement et elles tombèrent par terre. Kyoshiro sourit, a la limite de l'éclat de rire. Peut être se faisait il des idées mais le garçon avait balancé ses pièces pour énervé le brave vieillard. Maintenant celui si les regardait avec un œil noir, coléreux. L'un lui balançait de la monnaie et l'autre se tardait à payer. Kyo n'avait pas de monnaie, il avait tout gâché dans les délicieuses brioches. Il devait trouver les moyens de s'échapper avec Hisake, en se promettant qu'il le remboursera. Il ne voulait pas faire payer son ami, cela n'était pas dans ses habitudes. Il n'aimait pas avoir des dettes. Kyo pris le bras de son ami et partit en courant à une vitesse effrénée. Il ne regarda pas si le cuisinier le suivait, il entendait cependant ses jurons derrière lui. Il cria par dessus son épaules:

-Je pairai plus tard !!!

S'était une promesse, il avait l'intention de la tenir mais pour l'instant il n'avait pas les sous pour. Ils s'arrêtèrent dans une petite ruelle. Kyo était calme. Il regarda le ciel, principal symbole la liberté et vie que il était empreint d'une couleur rougeoyante. La nuit serait tombée d'ici une ou deux heures.

- Content de savoir que t'as aimé l'endroit sinon Kyo-San! Ça te dit qu'on ait s'entraîner un peu !? J'ai un sabre chez moi, si tu veux on peut aller le chercher et je pourrais te montrer de quoi je suis capable !


Kyo avait bien envie de voir se dont son ami était capable en effet. Il lui sourit et acquiesça d'un signe de tête. Il avait aussi envie de se battre d'autant plus qu'il n'avait pas fait d'exercices depuis un petit moment. Il avait avec lui ses deux petits sabres. Ils n'avaient pas la taille des katanas mais étaient plus grand que des wakizabis. Ils étaient les objets les plus précieux de Kyo, enfin pensait il, car s'était son ancien maitre qui lui les avait acheté. Ce même maitre qui avait fait de lui un ninja.


-Okay, va le chercher, je t'attendrais vers le grand terrain vague de Konoha, près du parc. Fait vite.

Le chunin fit un signe de main pour le saluer puis s'en alla vers le terrain. Lorsqu'il prit la route un sourire s'affichait automatiquement sur son visage. Il s'était fait un ami qui lui ressemblait et qui le comprenait surement. Kyo pouvait conter sur lui. Il allait à présent se battre contre lui. Un combat amical bien sur mais cela restait un combat. Les sensations étaient les mêmes, les frissons aussi ainsi que le but. Kyo aimait se battre mais il n'avait pas souvent l'occasion hors des missions. S'est pour ça qu'il accueillait cet affrontement a bras ouverts. Les rues étaient de plus en plus remplies. Les gens rentraient chez eux après avoir passé une après-midi à la plage, ou à se balader dans le village. Il se retrouvait à nouveau seul. Il était jeune, il était libre, il se sentait imbattable. Il arriva bientôt au terrain vague ou ils pourraient se battre sans crainte d'être dérangé ou de dérangé. S'était un terrain sablonneux ou quelques parcelles d'herbes sèches avait poussés. Il était entouré d'une balustrade en bois. Au milieu du terrain, on pouvait trouver des vieux canapés, des chaises, des frigos ou différents ordures électroménagères. Kyo s'assit doucement dans un vieux canapé, méfiant de se blessé par il ne savait qu'elle suspension qui pouvait éclater et attendit son ami.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 12 Aoû 2008, 12:33

À peine venait-il de revenir sur terre suite à ça petite crise de nerfs qu’une main se referma sur son avant-bras Tiré de force, une force supérieur à la sienne, il rata de peu de s’écraser au sol mais ses réflexes firent en sortes qu’il se mit à courir pour reprendre son équilibre, tout en suivant la source de cette soudaine tension.

- Haarr !!.... ! Fit-il en essayant de reprendre son équilibre tout en suivant Kyo qui prenait de plus en plus de vitesse. Tu fou qu…!!

- Je pairai plus tard !!! Dit alors Kyoshiro d’une voix forte pour couvrir les plaintes du vieux et d’Hisake qui avait encore du mal à comprendre la situation.

Ils coururent ainsi pendant un moment, évitant de peu les civils qui circulaient un peu partout dans les rues, puis ils s’arrêtèrent dans une étroite ruelle entre deux bâtiments. Kyo lâcha alors la main du jeune garçon qui se laissa lui immédiatement tomber contre un mur pour y reprendre son souffle. Au rythme de sa cage thoracique qui augmentait et diminuait de volume à un rythme accéléré, il essayait de rire normalement, chose qui n’est pas évidente lorsqu’on doit se remplir les poumons au même moment.


- Kyooo!... La prochaine fois, commença t’il en dire à travers ses rires et ses inspirations forcés, t’a qu’à me le dire si t’as… Besoins de Ryo hein !...

*J’aurais pu te les échanger contre un peu de tâche ménagère à mon service !* Pensa t’il, sans osé terminer sa phrase.

Étrangement, malgré le rire incontrôlable d’Hisake et ses paroles qui se voulaient ‘amusante’, son nouvel ami se contenta de garder le silence tout en fixant le ciel maintenant recouvert d’un rideau oranger, frontière entre le jours et la nuit.

Le garçon au cheveux bleu quant à lui, il continua de rire pendant un instant en regardant Kyo, espérant voir naître ne serais-ce qu’une parcelle de fou rire sur ses lèvre mais… Rien. Il finit donc par se calmer lui aussi.

La chaleur devenait de plus en plus inconfortable pour le jeune aspirant ninja. Avec une veste comme la sienne en plein été il était difficile de s’imaginé ce qu’il endurait la plupart du temps en matière de chaleur. Pourquoi continuait-il à la porter alors ? Simplement car elle était teinte de sa couleur préférée.

Bref, il la retirera donc, pour laisser découvrir sous cette dernière un t-shirt de couleur noir bien ordinaire. Pour ne pas être encombré de cette nouvelle pièce de vêtement, il saisit les deux manches de sa veste et il les enroula autour de lui à la taille, à la manière d’une ceinture.


- Ça te dit qu'on ait s'entraîner un peu !? Fit-il en se remettant sur pied, décidé à rompre la concentration que Kyo exerçait envers les nuages. J'ai un sabre chez moi, si tu veux on peut aller le chercher et je pourrais te montrer de quoi je suis capable !

Pleins de confiance et surtout regagné de son dynamisme et de son sourire, il fit quelques pas vers son ami en espérant que celui-ci accepte. De toute façon, il allait sûrement accepté, c’était beaucoup mieux de passer à l’action que de regarder défiler des nuages avec lenteurs, quoi que ce fût une chose à laquelle Hisake aimait bien s’adonner dans ses temps libre accompagné de solitude.


-Okay, va le chercher, je t'attendrais vers le grand terrain vague de Konoha, près du parc. Fait vite.

Prit d’un soudain sourire qui lui couvrait la majeure partie du visage, il hocha la tête puis il parti les jambes à son cou. Direction : Hisake’s House !.

Après quelques minutes, il arriva au seuil de sa porte. Toujours aussi exciter, il ouvrit la porte d’un mouvement brusque puis il couru dans sa maison, sandales de ninja aux pieds, à la recherche de son cher Katana dont-il avait hérité à la mort de son père.

Il le retrouva au pied de la table à manger.

- Ah, te voilà ! Se dit-il à lui-même en s’en saisissant par le fourreau et pour ensuite le déposé sur la basse table.

Hisake saisit alors les manches de sa veste toujours accroché à sa taille et il balança se vêtement pour le moment inutile contre le mur. Il prit ensuite le fourreau de son katana et il l’attacha contre son dos grâce à la ganse similaire à celle d’une ceinture. Sentant à nouveau l’excitation venir en lui, il prit dégaina son katana et il se mit à l’agiter dans tous les sens en simulant un combat contre Kyo. Tentant de se surmener avec des mouvements qu’il ne maîtrisait pas, il fit une rotation sur lui-même en brandissant son arme au dessus de tête mais c’est à ce moment que son arme heurta quelque chose un plein fouet.


’Cliiing’ Fit le bruit de verre brisé. Sentant son cœur s’arrêté, il se retourna vers l’objet qu’il venait de détruire…

Au sol gisait une photo de lui accompagné de ses deux parents à l’époque où ils étaient unis. C’étais la seule photo existante où l’on pouvait y voir sa famille entière. Bouleversé, le garçon rangea son sabre et il s’accroupi pour prendre le cadre détruit. Des sourires… Le bonheur… Voilà ce qu’il pouvait lire sur le visage de ses parents. Quelle insulte de les voir heureux alors qu’il l’avait laissé seul, seul depuis si longtemps. Tout en regardant cette photo, il se releva. Il sentit à ce moment une sensation inexplicable et il balança de toutes ses forces le cadre contre le mur du fond de la salle à manger. Le cadre cette fois explosa en morceaux qui fut propulsé dans les quatre coins de cette pièce.


- Je vous hais… Dit-il à voix basse.

Laissant derrière lui les sombres souvenirs qui hantait sa maison, il ressortit de la maison par la porte qu’il avait oublié de fermer un moment plus tôt. Lorsqu’il mit un premier pied dehors, il eut la soudaine impression que tout le monde sur la rue le regardait. Était-ce, telle que dis plus tôt, une impression ? Ou bien était-ce la réalité ? Il n’aurait su le dire car son état psychologique n’étais pas se qui était de plus stable en se moment.

Avant de partir, Hisake referma la porte derrière lui puis il partit en direction de ce terrain vague inconnu pour le garçon, mais dont Kyo lui avait expliqué la position. Bien vite, la bonne humeur lui revint, quoi qu’il n’arrivait pas à se sortir de la tête l’événement qui venait de se produire.

Avec la vitesse à laquelle il courrait, la route fut courte. Le garçon au chandail noir parvint au terrain vague en respectant, selon lui, la condition de Kyoshiro qui était de faire vite. Il retrouva se dernier assis sur un vieux sofa malpropre qui centre de déchet électroménager en très mauvais état. C’était assez curieux comme endroit. Pourquoi le garçon à la cicatrice avait-il voulu qu’Hisake le rejoigne à un endroit pareil ? Le parc aurait été parfait et beaucoup plus agréable pour les yeux Razz.

Bref, le garçon se mit à courir en direction de Kyo puis il bondit sur le canapé. Il atterri sur les pieds et c’est à ce moment que ressort rouillé sortit violement entre ses pieds. À cette vu, il poussa un rire nerveux, sans oser s’imaginer ce qui se serais produit si il se serais laissé tombé assis sur le sofa (xD).


- Yosh ! Dit-il en relevant les yeux vers son pote ( Razz), j’ai mon sabre ! C’est quand tu veux ! Conclu t’il en sauta en bas du divan dangereux.

Hisake s’éloigna un peu de son ami puis il dégaina son arme, sentant une excitation encore plus forte que jamais il ne l’avait ressentit jusqu’à présent en cette journée mouvementée.


[Berk, j'suis un peu rouillé là, désolé :/]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 18 Aoû 2008, 17:54

Kyo était prit d'une excitation subite qui s'animait en lui que lorsque son corps entier était près a se battre. Il se sentait près a agir rapidement et droitement, sans erreur. Il était en bonne condition physique, et son adversaire était un ami, donc, une partie de plaisir s'offrait à lui. Un combat juste pour s'entrainer où plutôt pour se juger. Cependant ne connaissant pas le niveau de son adversaire, Kyo avait prévu de ne se battre que au sabre ou plutôt, que avec un sabre. Bien que ce dernier était petit, favorisant l'assassinat et les attaques rapides plutôt que la force et la porté. Son adversaire était plus petit et plus jeune et surtout, avait beaucoup moins l'expérience du combat que le jeune homme avait acquit dès son plus jeune âge. A vrai dire, il avait plus acquit l'impétuosité et la vivacité que la puissance, mais qu'est ce que la puissance. Pour Kyo s'était un ensemble de capacité que les hommes cherchaient à rassembler pour obtenir le pouvoir, pour de bon ou de mauvais dessins. Certains hommes la voyait dans un aspect physique, d'autre la comparait à l'intelligence et la culture. Kyo préférait la seconde option bien que cela ne soit pas une alternative et les points de vue peuvent êtres regroupées.

-Oki, commençons tout de suite ^^

Le terrain sur lequel ils se batteraient était obscurcit par la nuit et par les ombres des murs en bois qui l'entourraient. Il était également parsemé d'objets abandonnés et plus ou moins dangereux. Kyo saisit son sabre avec légereté et attendit le moindre mouvement de son adversaire. Son jeune ami était pour l'instant immobile. Quelques secondes de callme puis sans hésitation Kyoshiro s'élança vers Hisake. Les palpitations de son coeurs augmentèrent et son adrénaline monta subitement. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Sa progrétion était faite de tel à ce qu'il avançe en zigzag, il ne pourrait se faire toucher par des armes de projections. Ils sautaient de temps en temps en avant pour prendre de vitesse le jeune homme. Il tourna autour de ceux dernier puis une fois qu'il fut sur qu'il soit décontenancer, Il s'élanca vers lui et lui assena dans son dot, un coup avec le manche du sabre, visant ainsi l'arrière de son crane. Le coup porté fut vif mais peu puissant, plus destiné à tester qu'à blesser. Le jeune homme fit immédiatement un saut en arrière dès qu'il sentit qu'il l'avait touché. Kyo avait courru à une vitesse élevé et avait réussi à maintenir son rythme cardiaque. Il ne s'éssouflait pas, s'était un signe qu'il n'avait pas rouillé. Cette nouvelle lui arracha un nouveau sourire.

[désolé du ptit post mais j'ai un peu perdu l'habitude de bien RP XD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-