AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaiza Hyûuga
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 07/06/2008

Fiche Ninja
PV:
135/135  (135/135)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]   Dim 22 Juin 2008, 20:09

Quelques jours après la mission avec Kakashi sensei, alors que l’envie de commencer une mission revenait, je me rendais dans la tour du Hokage, y voir le vieux grincheux qui distribuait des missions. Toquant à la portes, j’attendais une réponse qui ne vint jamais, j’essayais d’ouvrir mais celle-ci était fermée à clef, je me rendis donc au rez-de-chaussée pour en apprendre plus sur l’absence du sous fifre du Hokage. L’on m’avait raconté que celui-ci était « un peu malade » et qu’il ne se sentait pas de venir travailler, et donc que pour aujourd’hui la distribution des missions étaient impossible pour les Genins et Chûunins. Enervé par ce blocage, je rentrais chez moi, me remémorant ma première apparition dans ce bureau si austère. Très peu de lumière, une décoration quasi inexistante, si l’on compte les tiroirs de rangement, une odeur de renfermé flottait dans ce grand placard à parchemin, et derrière une pile de dossier, un vieil homme caché, fatigué et énervé. Je ne l’avais jamais réellement vu de mes propres yeux, il ne laissait passer que son bras d’entre les tas de papier pour tendre un parchemin, sans un mot, sans un bruit, sans un souffle…

Finalement, et à force de marcher, je me retrouvais près du quartier du clan Hyûuga, étant donné que je n’avais pas de mission, je pensais que m’entraîner avec Père ou maître Hiashi était une bonne idée, mais ce dernier ne pouvait pas, et père refusa en me disant que enchaîner missions et entraînements, au détriment de sa vie social n’était pas une bonne idée, car, selon lui, cela m’interdirait de pratiquer certaines missions qui nécessite un ou plusieurs coéquipiers. Sa logique me dépassait, et j’étais sûr d’avoir raison, mais au final je lâchais prise et partais me promener en ville avec une bourse d’argent. Arrivé midi, je m’arrêtais manger un morceau dans un petit stand, il n’y avait pas grand monde pour une heure pareil, pourtant le ciel était bien dégagé et le vent soufflait à peine, pour moi, c’était le temps idéal. Des enfants joués aux ballons, d’autres courraient et tentaient de s’attraper, encore d’autres s’identifier à des ninjas et se jetaient des cailloux en criant gare aux shurikens. Cela me faisait beaucoup rire, on avait vraiment l’impression qu’ils pensaient être des ninjas en mission confidentiel, en soit, je les enviais, car moi, mes missions étaient inintéressantes…

Après avoir bien manger et bien rit à voir les enfants tomber par terre, je me mis en direction du parc, là-bas il devait certainement y avoir des ninjas comme moi, avec qui je pouvais parler. Le parc était vraiment grand, constitué d’une aire de jeu pour enfant, d’une étendu d’herbe en lisière de forêt et de quelques bancs pour les adultes qui venaient se reposer en ces lieux. J’avais raison, les gens étaient tous ici, sûrement pour se ressourcer, et sortir leurs gamins qui étaient d’ailleurs tout excité pour l’occasion. Malheureusement pour moi, je ne voyais aucun shinobi, bien sûr, j’évitais d’utiliser le Byakugan pour ne pas faire peur, et préférais plutôt chercher un bandeau du village, une personne plus rapide ou plus forte, mais la pêche était mauvaise pour moi. Je me posais alors sur un banc et attendais, et la journée passa rapidement, de temps en temps, des gens venaient s’asseoir à coté de moi, et repartais quelques minutes plus tard, après avoir finit leurs nourritures. Lorsque le soleil commençait à rougir au niveau de l’horizon je me levais et entamais mon départ vers le quartier du clan où j’étais attendu. Les rencontres dans ce genre n’étaient pas mon point fort, et j’avais dit à mon père que je n’avais ni l’envie ni la capacité à me faire des amis. C’est alors que deux personnes vinrent s’asseoir à coté de moi…

[HRP]
Spoiler:
 
[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]   Lun 23 Juin 2008, 23:10

La journée se terminait. Le vent soufflait peu, et le soleil rougissait à l'horizon, annonçant qu'il allait bientôt se coucher. Yuko marchait paisiblement aux côté de son frère, regardant un peu aux alentours. Les enfants couraient dans tout les sens, jouant à s'attraper ou aux ninjas. Yuko souria en voyant ces enfants innocents jouer... La jeune fille regarda alors son frère jumeau du coin de l'oeil. Il avait l'air, comme d'habitude, de se faire profondément chier... La jeune fille laissa échapper un petit rire. Yuki tourna la tête vers elle, et lui demanda :

"Quoi ?"

La jeune fille s'arrêta, et souria à son frère, gênée. Yuki haussa les épaules et soupira. Les filles, alors... Yuko était en train de se diriger vers le parc, entrainant son frère avec elle. Le parc... Yuki détestait aller là-bas. Pourquoi ? Il y a un gigantesque lac au milieu, et il a tellement peur de l'eau qu'il ne veut même pas s'en approcher. Sa soeur se demandait souvent comment il faisait pour se doucher alors qu'il avait tellement peur de l'eau ? Mystère et boule de gomme ! La jeune fille sourit, et voyant qu'ils étaient presque arrivés, elle regarda son frère. Visiblement, il ne semblait se préoccuper que du ciel et ses nuages, comme d'habitude. Yuko souria, et lorsque les jumeaux arrivèrent dans le parc, elle guida son frère qui ne quittait toujours pas le ciel de ses yeux marrons.

Une délicieuse brise souffla dans la nuque des jeunes Chuunin, et souleva leurs cheveux noirs. Malheureusement, Yuko aurait bien voulu se passer de cette douce sensation pour cette fois, car Yuki regarda alors devant lui, histoire de voir un peu où on en était. Le jeune garçon se trouvait nez-à-nez avec le lac, et Yuko sentit bientôt que son frère l'étouffait. Elle essaya de le faire desserer son étreinte, imposible : quand il s'y met c'est un véritable grappin.


"Yukooooooo ! On dégage de là ! Vite ! Viiiiiite !"

La jeune fille essaya tant bien que mal de calmer son frère, et trouva finalement la solution : un banc se trouvait dos au lac et donnait une vue splendide sur le coucher de soleil. Elle le montra alors à son frère, et en profita pour respirer un peu. Voyant que Yuki ne réagissait pas, ce qui indiquait que cet emplacement ne le dérangeait pas, Yuko le tira vers le banc et ils s'installèrent. Yuko se retrouva rapidement entre deux garçons, car il y avait déjà quelqu'un d'installé sur ce banc. Il avait les yeux blancs, et les cheveux longs d'ébène. Elle souria en le voyant, il avait l'air plutôt sympathique (même si pour elle, tout le monde lui paraissait sympathique).

Yuki leva la tête, et observa la ciel et ses nuages, leurs trouvant diverses formes. Il ne prêtait pas tellement attention à ce qui se passait autour de lui, et souria en voyant la jolie teinture orangée que prenait le ciel. Il tourna la tête, sans raison apparente, et observa à son tour le jeune homme. Il n'y prêta pas plus attention, lorsque Yuko lui mit un coup de pied discret dans la jambe. Yuki serra les dents et regarda méchamment sa soeur. Rlle n'y allait pas de main morte ! Yuki grogna doucement, faisant sourire Yuko. Elle regarda alors le jeune Hyuuga (elle l'avait dédui grâce à la couleur blanche et sans pupille de ses yeux) et lui dit doucement, se forçant un peu, rouge comme une tomate :


"Euh... Bon... Bonjour..."

Yuki refusa catégoriquement de parler à cet homme. Non pas par-ce qu'il se méfiait ou qu'il était désagréable, mais tout simplement par-ce qu'il était bien trop timide pour dire quoi que se soit. Il sentit alors que son visage s'enflammait, et tourna la tête pour cacher le joli rouge coquelicot qui envahissait son visage. Yuko le remaqua et souria. Ah, il faisait une belle paire de timide ces deux là ! Yuko glissa doucement à son frère :

"Tu devrais le saluer. Je pense bien que ce n'est pas quelque chose que tu aimes faire mais c'est la moindre des chose..."


Cependant, Yuki ne répondit pas. Dire bonjour, elle était bonne celle-là ! Déjà qu'il était rouge comme une tomate, il fallait qu'il dise bonjour ! Et puis quoi encore ? Hors de question de montrer cette jolie couleur vive qui enflammait son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Kaiza Hyûuga
Chuunin de Konoha
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 07/06/2008

Fiche Ninja
PV:
135/135  (135/135)
PC:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]   Dim 29 Juin 2008, 21:26

Les deux personnes qui s’étaient assises se ressemblaient étrangement, apparemment il s’agissait d’un garçon et d’une fille. La fille qui était plus proche pour moi que le garçon avait la peau dans les tons beige, ses cheveux avaient une étrange couleur, ils étaient noirs, mais avaient comme un reflet bleu au soleil se qui rendait le tout assez joli. Ses yeux étaient marron claire, elle était de taille moyenne, comme son frère. D’ailleurs leur seule différence résidait dans colorisation de leurs cheveux, de leurs yeux, et de leur peau, qui était soit plus clair, soit plus foncé, selon de qui l’on parlait et qui l’on comparait. Le garçon levait la tête, contemplant les nuages, tranquillement comme je le faisais moi aussi. La fille lui donna lors un coup de pied puis sourit, je ne voyais pas se qui avait de drôle dans tout ça, mais cela ne me préoccupais pas tant que ça non plus. Les deux paraissaient plus vieux que moi de quelques années pensais-je. La fille tourna sa tête vers moi et me salua timidement tout en regardant ailleurs.

Là j’avais trouvé cette situation drôle, au même moment que ma voisine de banc m’avait parlée, les deux enfants voyaient la teinte de leur peau virée au rouge vif. Je ne faisais pas exception à la règle de la timidité, mais cela se voyait d’autant plus qu’eux, car ma peau était beige clair en temps normal, et que le rouge contrastait avec le blanc de mes yeux. A l’idée de me ridiculiser par ma timidité, en publique, je fermais les yeux et me retournais pour respirer tranquillement. Le garçon paraissait aussi timide que moi voir même plus, nous regardions tout deux dans des directions strictement opposés, et si j’avais pu, j’aurais regardé ailleurs, mais je serais aussi allé ailleurs. Malheureusement mes jambes ne m’obéissaient plus… J‘entendis la fille murmurais quelques choses à l’oreille du garçon, mais aucune réponse parvint à mes oreilles qui avaient virées au rouge flammèche maintenant. Reprenant, du mieux que je le pouvais, ma respiration, je me tournais très lentement vers la demoiselle puis dit:

« Saaaaa… Lut?! »

J’étais resté coincé sur la première syllabe et avait donné un ton interrogatif à la deuxième, alors qu’en faite, je voulais juste dire bonjour, comme je le disais à père, mère ou encore Maître Hiashi. Mais cela n’arrivait plus à sortir, d’ailleurs, je restais là assis comme si mes pieds s’étaient transformés en brique ou en béton armé, j’étais pétrifié.

*Mi…Ince. J’arrive plus à bouger, à parler. Qu’est ce qu’il m’arrive?! Mon… Mon corps ne répond plus… Pourquoi sa m’arrive à Moi?! Pourquoi maintenant?! Alors que pendant toute l’après-midi des gens se sont assis ici! C’est quoi cette sensation bizarre?!*

Je déglutinais puis reprit mon souffle, mon cœur battait à la chamade, comme si je venais de finir une course contre un voleur. J’avais pourtant effectué des missions difficiles, et commençais mon entraînement aux arcanes secret du clan. Et pourtant, je n’arrivais même plus à parler devant deux personnes. J’avais le ventre noué et le corps complètement immobilisé, mes pensées se troublaient et se mélangeaient, finalement, après se qui paraissait être cinq longues minutes de silence, je reprenais le contrôle de mon corps et tentais maladroitement d’entamer le dialogue, ces deux personnes me paraissant les plus sympathiques des rencontres que j’ai fait cette journée:

« Je m’appel, Kaiza, Kaiza Hyûuga, mais je pense que vous l’avez déjà comprit à cause de mes yeux… »

J’avais toujours trouvé ces yeux moches et bizarres, leur dépigmentation était totalement anomale et faisait généralement fuir les gens. Leur nom même était annonciateur de la mort: Byakugan, l’œil blanc, ou œil démoniaque… Mon regard se porta alors sur le garçon, qui semblait être dans la même difficulté que moi il y avait quelques minutes. C’était très intrigant cette ressemblance entre les deux jeunes gens. J’imaginais qu’ils devaient être frère et sœur, ou cousin et cousine, de la même manière que moi et Neji, ou Hinata. J’étais maintenant beaucoup plus calme et plus serein, nos trois regards fuyaient la scène, mais la discussion avait été entamée, enfin je le pensais, donc je la continuais:

« Je suis un Genin du village de Konoha, et vous? D’où vient cette ressemblance entre vous? »

Je n’avais jamais entendu un ton pareil, une voix comme celle-ci, sortir de ma bouche, ils étaient doux et amicaux. C’était assez bizarre et très gênant, moi qui était quelqu’un qui d’ordinaire aimé me vanté et traité les gens comme des moins que rien… Alors je tournais la tête vers mes voisins et attendais une réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle et première rencontre aimable [PV: Yuki et Yuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: Konohakonoha :: Parc du Soleil-