AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle du trône [ Premier étage ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Salle du trône [ Premier étage ]   Lun 16 Juin 2008, 22:34

La salle du trône avait beau être relativement vaste, son net manque d'éclairage la rendait lugubre. D'autant plus que les couleurs dominantes de la salle ne prêtaient pas franchement à la joie : aussi bien les murs que le sol étaient d'une couleur grisâtre, laissant supposant des goûts assez étranges de l'architecte ayant bâti cette salle. Non, décidemment, cette salle aurait probablement mérité un bien meilleur éclairage.

Lugubre, elle l'était d'autant plus par son cruel manque de décorations. Aucune décoration, aucun ornement, à l'exception - grosse exception, je vous l'accorde - de quatre immenses statues de marbre, représentant quelqu'un de bien familier pour Kazumi : Shao Khan. C'était le précédent Raikage lui-même qui les avaient faites bâtir ici, et elle n'y avait absolument pas touché entre temps. Elles étaient donc toujours comme à l'époque de Shao, fièrement dressées, le même étrange chakra émanant d'elles, suscitant bien des interrogations des shinobis passant par là...

Ceci mis à part, ce bureau n'avait rien qui différait particulièrement d'un bureau normal : au centre, s'élevait une table de bois massif - il s'agissait d'ailleurs de la seule couleur qui relevait un peu la morosité de la salle. Il n'était pas rare d'y voir Kazumi, assise, plongée dans un océan de paperasse, et dissimulée derrière une masse de papiers ou livres en tout genre qu'elle se devait de remplir, et de trier. On pouvait voir des gens aller et venir à leur gré, pour simplement déposer des papiers sur le bureau, ou bien pour demander une entrevue avec la kage...
Au fond de la salle, on pouvait apercevoir, en regardant bien, une discrète porte. L'accès était strictement interdit à toute personne. Peu le savaient, mais il s'agissait de la porte menant aux appartements de l'ancien Raikage, Shao Khan. Kazumi y avait accès, mais en fin de compte, avait préferé vivre en ville.

Le bureau du Raikage, autrefois appelée Salle du Trône par Shao, était en libre acès pour tout shinobi de Kumo : que ce soit pour demander une mission, ou pour exposer un problème, vous pouvez y venir : vous serez écouté par la Raikage.


HRP> Donc voilà... Si vous voulez une mission, c'est par là o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Mar 17 Juin 2008, 15:27


Découvrez ????!


Mâchouillant encore un pain au chocolat industriel acheté au hâte au conbini du coin (supérette de quartier), Batsu se présenta au temple du Raikage. Dans la réalité (ou cette version de la réalité) Batsu connaissait Kazumi Inochi, actuel Raikage. Revenu à Kumo depuis quelques mois, Batsu avait retrouvé son ancien poste de chuunin sans trop de problème. Le rêve qu'il avait vu semblait être une réalité alternative pour lui, en quelles circonstances lui et Kazumi se seraient-ils rencontrés si les villages ninjas avaient été détruits? Batsu avait désormais la réponse, mais était-ce le cas de la jeune femme? L'amputé observa les deux statues. Elles provoquaient chez lui un certain malaise. Instinctivement, il porta son unique main à son moignon où figurait la marque maudite. Batsu n'avait pas remarqué que Kazumi était déjà dans la pièce et il l'attendait. Cachée derrière ses papiers à régler je ne sais quelle affaire, elle n'accordait manifestement aucune attention à Batsu. Ce dernier remarqua la présence de Kazumi quand quelqu'un vint déposer un autre dossier volumineux en la saluant respectueusement, comme il se devait. Batsu, surpris, fit un bon en arrière et sembla se protéger avec la main.

- AH!... Heuuu... Je veux dire... Mes respects Raikage-sama!

Le chuunin s'inclina comme le voulait l'usage et dévisagea Kazumi en se relevant. Décidément elle était toujours assise et lui debout quand ils se rencontraient... En partant il se souvenait lui avoir dit "A bientôt, à Kumo peut être"... Il ne croyait pas si bien dire! Leur rencontre en rêve n'avait-elle pas été prémonitoire? Ils n'étaient pas dans un forêt mais il y avait tout autant de feuilles... Mais de papier cette fois-ci. Batsu regarda autour de lui, si c'était comme le rêve un type au teint blafard ressemblant à Orochimaru devait arriver mais personne ne vint. Se rendant compte qu'il devait avoir l'air ridicule, Batsu se remit à se tenir droit comme un "i" et parla d'une voix forte:

- A vos ordres, Kazekage-sama. Désolé pour le retard ce matin mais j'ai très mal dormi. Y a-t-il quelque mission dont vous voudriez que je m'acquitte?

Attendant la réponse, Batsu regardait fixement au-dessus de Kazumi, visiblement tendu et troublé. Bien qu'il ne fasse pas chaud, il avait sué légèrement et cette sueur avait suffit à faire fondre la colle du pansement bon marché qu'il avait mis sur la coupure à la joue qu'il s'était faite ce matin en se rasant. Le pansement se détacha et tomba comme une feuille morte sur le sol, laissant voir la coupure superficielle de Batsu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Ven 20 Juin 2008, 20:42

Cette paperasse l'assomait. Seule la certitude de ne pas avoir le choix la poussait à continuer de griffoner à contre coeur toutes sortes de notes sur ces papiers plus ou moins officiels. C'était la responsabilité d'un kage, après tout. Elle voyait mal qui pourrait le faire à sa place. Elle ravala son soupir, avant d'être soudainement alertée par le son d'une voix qui lui rappelait assez vaguement quelque chose... Se doutant que cette voix devait bien appartenir à quelqu'un, elle leva précipitemment les yeux.

-" Batsu-kun ?! "

De surprise, - surprise, qui, entre autre, était tout à fait légitime - elle lâcha le stylo qu'elle empoignait pourtant fermement une poignée de secondes auparavant. Elle avait déjà vu cet homme. Dans ce "rêve"... Ce rêve si étrange... Bien qu'elle fut persuadée que ça n'en était pas un, elle ne pouvait se résoudre à l'appeler autrement. Mais pourtant, dans ce rêve... Elle avait été intimement convaincue de ne l'avoir jamais vu. Et pourtant, ce bandeau frontal, porté ostensiblement, affirmait son appartenance à Kumo. Kazumi le fixa, ses yeux émeraudes grands ouverts emplis de surprise. Surprise qui se transforma en perplexité lorsqu'elle se fit appeler "kazekage-sama."

* Toujours à côté de la plaque... Aucun doute possible, c'est lui... *

En pensant cela, un sourire se serait presque dessiné sur son visage si elle n'était pas en train en ce moment même de sérieusement remettre en question sa mémoire. Kazumi avait une excellente mémoire des noms. Et des visages. Etait-il possible qu'elle ait, dans le passé, rencontré Batsu, et que cela ne lui ait rien dit dans ce rêve ? Et même maintenant elle n'était pas certaine de l'avoir vu autrement que dans cette forêt avec Onitsuki ! Et pourtant, un shinobi ne pouvait pas rester terrer indéfiniement dans un village sans jamais rencontrer son kage, non ? Ne serait-ce que pour demander des missions !

Le jeune homme disait avoir mal dormi... A cette pensée, son oreille eut comme une sorte de mouvement réflexe. Mal dormi ? Elle réflechit rapidement. Mecha et elle même avaient fait ce rêve étrange... Pourquoi penser qu'il n'y avait qu'eux d'eux qui auraient été touchés ? Cela pouvait-il être une simple cohincidence ... ?

* Non, c'est absurde. Des tas de gens dorment mal la nuit, que ce soit le cas de Batsu aujourd'hui ou un autre jour ne change rien. *

Mais Kazumi était moins convaincue qu'elle ne l'aurait voulu lorsqu'elle pensa cela. Une cohincidence, hein ?
Mais en attendant, Batsu réclamait une mission. Mais toute à sa surprise, Kazu avait complètement oublié ce "détail", qui passa légèrement à la trappe lorsqu'elle reprit la parole.


-" Mal dormi ? Ah euh, c'est étrange, vous aussi ? "

Le ton de la jeune femme s'était voulu dégagé, mais Batsu aurait tout de même été en droit de se demander pourquoi sa raikage la regardait avec une telle insistance, alors qu'elle parlait de quelque chose d'aussi banal que la nuit. Elle se repassa mentalement les paroles du jeune homme... Avant de "buguer" sur la partie où il demandait une mission. Une mission...

-" Ah, euh, une mission ? Ah euh oui ... Euh... "

Dans un ultime effort sur sa mémoire, elle tenta de se rappeler des dossiers de ninjas de Kumo. N'y avait-elle réellement jamais vu le nom de Batsu y apparaître ? Quoi qu'il en soit, ne se rappelant pas de sa fiche de ninja, elle n'avait pas la moindre du grade qu'il pouvait avoir. Genin, chunin, juunin ? Elle fronça les sourcils, avant de renoncer. Mais était-il seulement ninja de Kumo ... ?

-" Désolée, ma mémoire doit sûrement me jouer des tours, je ne me rapelle pas vous avoir vu récemment à Kumo. A moins que vous ne vous soyez trompé de village... A titre strictement informatif, le kazekage est à SUNA, et vous avez peu de chance de le trouver ici... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Sam 21 Juin 2008, 10:10

Batsu tiqua quand Kazumi l'appela par son prénom sans aucune hésitation. Deux possibilités étaient apparues à ses yeux, la première, plus probable, Raikage-sama connaissait par cœur le nom de tous ses subordonnés et avait donc reconnu Batsu en ayant lu son dossier. Deuxième possibilité, improbable mais Batsu ne pouvait pas se permettre de l'écarter, Kazumi avait aussi rêvé de leur rencontre... Sa bouche se crispa en un rictus gêné quand Kazumi le corrigea. Raikage, pas Kazekage... L'amputé maudit sa bêtise, lorsqu'il était stressé il disait vraiment n'importe quoi, comme dans la forêt de son rêve où il avait du paraitre ridicule aux yeux de la jeune femme. Soudain un détail dans les propos de Kazumi frappa Batsu, ce dernier écarquilla les yeux. Elle ne se souvenait pas de lui ni de son dossier? Et pourtant s'était souvenue de son nom?! La première hypothèse du chuunin volait en éclats... Et pourtant Batsu ne voulait pas se résoudre à croire qu'ils s'étaient vraiment rencontrés dans ce monde onirique oscillant entre rêve et cauchemar. L'unique poing de Batsu se crispa dans un bruit si particulier au cuir que l'on étire et tord à l'extrême. L'expression un peu bête de Batsu se mua en une expression dure dont le sérieux était renforcé par ses traits burinés par les épreuves. Il regarda Raikage droit dans les yeux et dit d'une voix froide mais distinctement audible:

- Ui-ème-eule-tetecara.

Sans attendre la réaction de Kazumi, Batsu mit un genoux à terre, signe qu'il avait une demande à formuler.

- Raikage-sama! Je suis Batsu, Chuunin de Kumo. Contrairement à ce que j'ai pu vous dire j'ai dans cette réalité été rendu à mon village d'origine. Je souhaite éclaircir le mystère de ce rêve et pour ce faire je souhaiterai rencontrer un homme qui me fut d'une grande aide, Urashima Sanjy, qui d'après ce qu'il m'a dit durant le rêve est originaire de Suna. Je ne sais pas quel est l'état des relations entre Kumo et Suna mais si vous me le permettez je souhaiterai que vous me confiiez une équipe afin de tirer ceci au clair.

Relevant la tête, l'air toujours aussi grave, Batsu observa la réaction du Raikage et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Mer 25 Juin 2008, 14:57

Batsu regarda Kazumi dans les yeux, fixement, comme s'il s'apprêtait à lui apprendre quelque chose d'une gravité extrême. La jeune femme fronça légèrement les sourcils, et soutint le regard pour le moins sérieux du chunin.

* Quoi ?! Ui-ème-eule-tetecara ?! *

Une fois le moment comique du jeune homme déblatérant quelques syllabes dénuées de sens d'un air des plus sérieux, Kazumi revint soudainement à la réalité. Ces syllabes, mises bout à bout... Elle les avait déjà entendues... Un frisson lui parcourut l'échine. Elle avait entendu ces syllabes dans son rêve. C'était Batsu qui les avait dites. A ce moment là, la jeune femme s'était dite que les deux shinobis ne devaient pas s'exprimer dans la même langue... Avant qu'il ne s'avère que le jeune ninja parlait en fait très bien sa langue ! Toutefois, il ne s'était jamais expliqué sur cette "expression..."


-" Mais bon sang, que cela veut-il dire ?! Et puis... Si je ne m'abuse, ce n'est pas la première fois que vous me ditez cela, je me trompe ... ? "

Au moins, après cela, la réponse de Batsu aurait bien le mérite de définitivement la fixer : pure coïncidence, ou... ? Seraient-ils en fin de compte plusieurs à avoir fait cet étrange rêve ... ? Elle se concentra finalement sur les propos du jeune homme.

Elle fronça les sourcils. Un rêve ?! Le doute n'était plus permis. Batsu avait également fait ce rêve. Mais qui était Urashima Sanjy ?!


-" Je ne suis pas sure de vous comprendre, Batsu-kun. Pourquoi aller jusqu'à Suna pour, comme vous le dites si bien, tirer les choses au clair ? Vous parliez d'un rêve... "

Elle suspendit sa phrase, comme en proie à une intense réflexion. Elle lança un regard furtif au jeune homme. Il n'était plus la peine de tourner autour du pot. Il n'était plus la peine d'être méfiant. Mecha et elle n'étaient pas les seuls à avoir rêvé. Sa voix trahissait cependant une once d'hésitation qu'elle aurait souhaité avoir éradiqué.

-" Si nous parlons bien de la même chose... Vous n'êtes pas le seul de Kumo à avoir fait ce Rêve. Au départ, j'ai pensé que le nombre de personnes à avoir fait ce rêve n'étaient qu'au nombre de deux... Et toutes dans Kumo. Ainsi, d'après vous, ce rêve se serait étendu jusqu'à Suna ... ? "

Elle fit une nouvelle pause, puis, les sourcils plus froncés que jamais, elle reprit la parole.

-" Cela me paraîtrait presque aberrant... Tout le continent ne peut pas avoir fait le même rêve, si ? Qu'est ce qui vous ferait dire cela ... ? "

Elle regarda le jeune homme d'un oeil perplexe. Elle avait d'abord pensé que seuls Mecha et elle avaient eu cette vision apocalyptique. Elle s'était visiblement trompée, d'après les dires de Batsu. Mais pouvait-elle également se tromper en disant que seuls les shinobis de Kumo auraient été touchés ... ? Un si étrange rêve respectait-il de quelconques frontières ? Quoi qu'il en soit, si tout le village avait été touché, Kazumi avait réellement du souci à se faire... Car oui, dans ce cas, il ne fallait pas exclure l'hypothèse que s'ait été une attaque destinée à affaiblir tout le village ! Elle sentit comme un seau d'eau glacée se renverser sur elle.

* ... Une attaque destinée à affaiblir le village... En vue de l'attaquer ? *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Sam 28 Juin 2008, 08:49

Batsu écouta les paroles du Raikage, elle semblait tout aussi troublée que lui. Sans rien changer à sa position, l'amputé lui répondit à ses interrogations les unes après les autres:

- C'est ce que j'ai cru vous entendre dire au loin quand je vous ait "rencontré" dans cette forêt luxuriante. Amnésique, il y a beaucoup de choses que je dois encore découvrir ou redécouvrir, c'est pourquoi j'avais cru que vous parliez quelque dialecte étrange et j'ai voulu communiquer avec vous. Ainsi donc mes doutes étaient fondés, je n'avais jamais eu de réveil aussi agité à mon souvenir, un rêve pénétrant qui semblait plus que réel. Allez d'ailleurs savoir la nature de ce phénomène, est-ce une pure coïncidence? Une hallucination collective causée par un agent chimique, un gaz quelconque? Ou, plus improbable, un genjutsu surpuissant? Je ne me permettrai pas d'affirmer que ce phénomène s'est généralisé à tout le continent, je vous demande de me donner la direction d'une équipe afin que je puisse justement tirer ceci au clair. Si ces personnes, Jay Oyama, Urashima Sanjy de Suna ainsi que Findecano de Konoha que j'ai rencontré durant mon délire sont bien réelles et qu'elles m'ont elles aussi rencontrées nous aurons réellement du souci à nous faire. Pour l'instant je pense que nous devons absolument rassembler le maximum d'informations sur un tel phénomène avant d'en comprendre la nature et les éventuels auteurs afin de prendre les mesures qui s'imposent. Je vous offre mon entière collaboration, Raikage sama.

En inclinant la tête à nouveau, Batsu termina sa tirade. En son for intérieur il espérait qu'il allait pouvoir se relever assez vite car ses jambes commençaient à s'engourdir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Jeu 03 Juil 2008, 00:56

* Un dialecte étrange... Ah ouais... *

La première fois que Batsu avait dit cela, Kazumi avait été convaincue qu'il se payait sa tête. Cette impression avait fini par disparaître, mais avec ce qu'il disait présentement, elle en était plus convaincue que jamais. Un dialecte étrange... A moins que ce type ne soit définitivement bouché ? La jeune femme tergiversait, ne parvenant pas à pencher vers l'une ou l'autre solution. Elle choisit cependant de lui accorder le bénéfice du doute, et de le décréter sourd.

Elle réfléchit par la suite aux phrases de Batsu. Elle avait déjà penser à l'idée d'un agent chimique provoquant ce Rêve. Mais il lui semblait louche que personne ne l'ait remarqué. Il existait dans Kumo des spécialistes des poisons. S'ils avaient senti quelque chose de ce genre, elle se plaisait à penser qu'elle serait la première avertie ! Et puis, quelque part, elle avait du mal à adhérer à cette idée. Un tel gaz se serait remarqué. Non, décidément, elle n'aimait pas cette hypothèse. Mais pouvait-elle la rejeter simplement parce-que cette idée ne lui plaisait pas ? Un genjutsu était déjà plus probable. Mais encore une fois, elle n'aimait pas l'idée de s'être faite si facilement piéger par une illusion, aussi puissante soit-elle.


-" Je ne crois absolument pas à la théorie de la coïncidence, et la trouve ridicule. En ce qui concerne l'agent chimique, ce serait chose possible... Egalement pour le genjutsu... Mais le souci étant que nous n'avons aucun moyen de confirmer... Peut-être que nous pourrions demander à un spécialiste du genjutsu s'il a eu à lutter contre une quelconque illusion dans la nuit... "

En disant cela, ses pensées se dirigèrent vers Shao. Il était probablement le plus doué en genjutsu du village. Peut-être pourrait-il l'aider ? Où était-il en ce moment ? Elle sera les dents. Elle verrait cela après.

* Findecano ... De Konoha... Ahah... La bonne blague... *


-" Si nous avons un pacte de non agression avec Suna, vous devez cependant être conscient qu'il est absolument hors de question de vous laisser aller à Konoha, n'est-ce pas ? Cependant, il est vrai qu'il est peut-être judicieux d'aller voir à Suna de quoi il en retourne... "

Elle réfléchit un instant aux noms que Batsu venait d'énoncer. Jay Oyama... Oyama ? De la famille du kazekage Shiva Oyama ? Le Rokudaime Kazekage avait-il un fils, un frère ? La jeune femme n'en savait trop rien. Quoi qu'il en soit, elle n'avait jamais entendu parler de Sanjy Urashima, ni de ce Findecano vivant à Konoha. Elle fixa Batsu, comme en proie à une intense réflexion. En réalité, trop plongée dans sa réflexion, elle ne remarqua même pas qu'il était encore à genoux. S'il voulait se relever, il allait falloir qu'il prenne des initiatives. ( XD ) Elle reprit finalement la parole.

-" Soyez demain aux alentours de trois heures de l'après-midi devant les portes électriques du village. Je me chargerai de vous trouver un équipier. Il vous attendra là bas. Le but de cette mission sera dans un premier temps de savoir si Sanjy Urashima est bien un shinobi de Suna. Ensuite, votre second but sera de découvrir si ce rêve s'est étendu jusqu'à Suna, ou s'il s'est arrêté aux frontières du village. "

Elle s'arrêta de parler, et fit mine de réfléchir. De quel rang serait donc cette mission ? Il n'y avait à priori pas de dangers, étant donné le pacte de non agression avec Suna. Rang C ? Mais il y avait tout de même des enjeux diplomatiques légers. Rang B ? Elle fronça les sourcils.

-" Ce sera une mission de rang B. Bonne chance à vous. Ne soyez pas en retard : demain, trois heures devant les portes du village ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Jeu 03 Juil 2008, 17:15

Batsu se gratta la tête et réfléchit autant que ses jambes douloureuses le lui permettaient. Kumo? Konoha? Il se promit d'aller lire un traité des relations entre les villages cachés, cette amnésie était vraiment handicapante puisqu'il avait oublié jusqu'à ces détails de culture générale qui faisaient partie des connaissances basiques, du bon sens commun. Peu importe la nature de cet étrange phénomène, ce n'était plus de son ressort. Batsu avait tenté d'explorer chacune des possibilités, à Raikage d'en tirer quelques enseignements et de mener son enquête. Alors que Kazumi réfléchissait, les jambes de Batsu flageolaient sous lui. Il ne pouvait plus penser qu'à une chose: "Parle, Parle, PARLE!". Batsu voulait en finir au plus vite tant la douleur était devenue insidieuse et insoutenable. Voilà un nouvel indice sur son passé: il n'était pas habitué aux courbettes, voilà qui ne l'avançait guère! Kazumi abonda finalement en son sens, voilà une super kage! Une femme d'action! Batsu allait pouvoir faire d'une pierre deux coups: aider son village dans cette affaire de grande ampleur et satisfaire sa curiosité personnelle (et pourquoi pas remercier en chair et en os Sanjy pour son aide dans la monde onirique). Un équipier? Voilà qui nétait pas pour déplaire Batsu mais de qui pouvait-il bien s'agir? Impossible de réfléchir dans cette station, debout!

- Vous pouvez compter sur moi, Raikage-sama. Si vous voulez bien m'excuser...

Se relevant enfin, Batsu se rendit bien vite compte que des jambes engourdies ne le supporterait pas. Il s'étala de tout son long sur le sol et se releva en hâte, fuyant le palais du Raikage, couvert de honte. Demain:3 heures aux portes du village.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   Lun 07 Juil 2008, 01:33

Tout en parlant, Kazumi fixait Batsu, qui était toujours agenouillé. La jeune femme haussa un sourcil. Il comptait resté indéfiniment dans cette position ? L'idée de se relever ne lui viendrait-elle pas un jour, à ce bougre ? Légèrement surprise, elle resta un instant à la fixer ainsi, jusqu'à ce qu'il reprenne la parole. On pouvait compter sur lui... Le regard de la jeune femme s'éteignit légèrement, comme si elle s'était soudainement perdue dans ses pensées. Pouvait-elle réellement être sure qu'il mène sa mission à bien ? Apparemment, il était chunin, tout au plus, la faute à son amnésie. Etait-il raisonnable de lui confier une mission de rang B ?

Une lueur se ralluma dans son regard. Elle comptait le faire accompagner d'un haut gradé. Un juunin, certainement. Oui, c'était la chose la plus sage. Elle en fut d'autant plus convaincue lorsqu'elle vit le jeune homme s'étaler de tout son long au sol. Elle ouvrit des yeux ronds.


-" Euh ? Ça ne va pas ? Vous avez besoin d'aide, peut-être ? oO "

Cependant, le jeune homme s'enfuit de la salle du trône sans demander son reste. La Raikage haussa les épaules. Cet homme était décidemment bien étrange. Non que se soit la première fois qu'elle le remarque, mais enfin tout de même ! Tomber ainsi, qu'est-ce qui avait bien pu lui prendre ? oO Ne songeant pas qu'il ne l'avait, peut-être, pas fait exprès, elle en retourna à sa réflexion sur le choix du shinobi qui devrait l'accompagner.

Elle dégagea une mèche de ses cheveux noirs de jais qui lui tombaient devant les yeux, pour la ranger soigneusement derrière son oreille. Comme pour s'aider à réfléchir. Un haut gradé, hein... Pour une mission ayant des conséquences diplomatiques, même légères, cela semblait aller de soi. Mais était-il prudent d'éloigner un ninja haut gradé du village, en ces moments délicats ... ? Elle se prit la tête entre les mains, chose qu'elle faisait tout le temps lors de ses moments d'indécision. Oui, c'était probablement la seule chose à faire. Un shinobi haut gradé.

Elle se redressa. Le nom d'un ninja lui vint en tête... Le nom d'un ninja qui conviendrait parfaitement pour cette mission. Elle resta à fixer la porte qui lui faisait face un petit instant... Puis elle se remit en mouvement. Avec des gestes assez brusques, contrairement à son habitude, elle ouvrit un des tiroirs supérieurs du bureau. Elle en sortit une masse de papier qu'elle posa sur un endroit libre de la table. Elle feuilleta les papiers... Il semblait qu'elle en cherchait un, en particulier.... Tout juste. Après une ou deux minutes de recherche, elle extirpa finalement une feuille du tas. Elle y chercha une information... l'adresse exacte du shinobi qu'elle recherchait. Puis, elle rangea soigneusement cette feuille dans son tas, et remit ces papiers à leur place, dans le tiroir qu'elle ferma à clé. Elle se leva.

Elle murmura une phrase : " bunshin no jutsu ". Aussitôt, apparut une deuxième Kazumi, copie conforme de la première. La Raikage sourit, et son clone le lui rendit, avant de prendre place derrière le bureau. Aussitôt, la jeune femme se dirigea vers la porte, et quitta la salle du trône. Elle allait trouver Takeo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du trône [ Premier étage ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salle du trône [ Premier étage ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: KumoKumo :: Le Temple du Raikage :: Salle du Trône-