AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Dim 08 Juin 2008, 03:43

Pour atteindre Kiri, il fallait suivre une route qui longeait la côte maritime. Arrivé aux falaises, un bateau permettrait d'atteindre le pays de la brume sous les traits d'un bateau de pêche innocent, rempli de bonnes victuailles des plus plaisantes. Mais pour arriver à la côte, il allait falloir traverser la forêt de Musou no Uryu. Une forêt connue pour sa densité mais qui parfois laissait entrevoir de petits villages paisibles qui venaient parsemer ce lieu mystique. Une route de terre souvent boueuse permettait aux transporteurs en tout genre de transiter entre la côte et le centre des terres d'Oto. Mais ici, il allait falloir prendre une voie plus discrète.

Karasu porta un bref regard sur son acolyte délicat. Une phrase, ou deux, placés ça et là, donnaient à ce voyage une légère consistance : "J'ai grandis là-bas tu sais...".

Il regardait dans le vague, pendant que le duo marchait sur un chemin de traverse qui permettait de prendre une autre route que la commerciale, souvent empruntée, et sujette à des risques consistants.

"...Je parle de Kiri, bien sûr..."

Karasu avait l'habitude d'être assez allusif, mais ici, le temps était à l'évocation de souvenirs légers.

Autour d'eux, les arbres regnaient en maitre, en dépit des quelques uns coupés et ôtés pour faciliter les allers et venues parallèles. Karasu avait demandé à Doreika de ne pas prendre la voie des airs et courir d'arbres en arbres. C'était une chose qu'il trouvait ridicule et dégradante. Ce n'est pas parce qu'on est ninja qu'il faut courir sans arrêt. De plus, les branches ne supporteraient pas son poids titanesque, et c'était probablement ça, la vraie raison.

Le soleil tentait parfois quelques incursions entre les feuillages épais au travers de quelques rayons curieux. Le regard rivé sur ces rares vainqueurs, Karasu plaça ce qui ressemblait à un tartinage badin :

"Tu as... un objectif dans la vie ?"

Ce genre de phrase pouvait paraitre banale, mais c'était peut être une première pour Doreika, qu'on s'adresse à elle sans avoir d'arrières pensées pragmatiques ou plus orientées.

Arrivé face à une clairière, le soleil repris le dessus dans son duel perpétuel et empli de lassitude.



Une petite fille se tenait assise sans bouger au milieu d'un halo lumineux, comme une présence divine, qui semblait simplement vouloir éclairer l'apparition qu'elle illustrait.

Karasu la regardait avec un intérêt, mais Doreika pouvait imaginer ses prochaines paroles. Quelque chose qui aurai ressemblé à un "continuons la mission, elle nous ferait perdre un temps précieux".

"..."

Or... Il ne disait rien. Une chose bien étrange, certes, mais qui ne voulait pas forcément dire qu'il était intéressé par ce qui se passait.

Mais Doreika aurait-elle le temps de s'inquiéter de ce que cette jeune fille faisait ici ?




[Lance un dé en utilisant la commande en bas. Dans tous les cas, tu as une petite fille assise sur le sol. A toi de voir si tu veux lui adresser la parole ou continuer ta route. Dans l'un ou l'autre cas, ton destin changera (j'ai prévu une certains événements, 4 pour être précis, en fonction de si tu restes lui parler ou pas, et en fonction de ton jet).]
Revenir en haut Aller en bas
Doreika
Civil
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 28
Village : dans une ruelle sombre
Date d'inscription : 14/05/2008

Fiche Ninja
PV:
75/75  (75/75)
PC:
246/250  (246/250)

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Lun 09 Juin 2008, 23:21

Un voyage déroutant, des paysages inconnus, une bouffée d'air pour la kunoichi.

Traverser une forêt impénétrable,luxuriante et majestueuse, elle se profilait devant les deux équipiers et laissait planer un doute, un long chemin d'obscurité. Le tempo était rapide et Karasu semblait traîner assez simplement son corps trapu. Doreika suivait, tant bien que mal, elle agitait son corps frêle du mieux qu'elle pouvait mais ne se privait pas pour s'imprégner du paysage, des moindres choses qui passent sous ses yeux, accumuler encore plus d'expérience, de sensations, d'images pour sa mémoire ?

L'inconnu pour compagnon de route et quelques mots, une phrase placée pendant une courte pause, une autre en pleine course, des mots hésitants mais touchants, une tentative timide de la part de Karasu, une initiative qui ne manque pas d'amuser et de conforter Doreika.


*Il n'est peut être pas si terrible que cela...il essaye de faire connaissance...du moins il réussit à me conforter ...je comprend mieux pourquoi Orochimaru-Sama m'a confié cet homme pour la mission..S'il vient de Kiri, alors il sera à même de palier au moindre problème et il connait surement mieux que quiconque à Oto le village de la brume....enfin, je suppose que c'est une petite partie de la réponse...*

Le regard noir de son protecteur semblait confus, et Doreika pouvait deviner une petite rougeur sur les joues de cet homme, une simple supposition, elle sourit un cour moment et répond d'une voix douce :

« Un objectif ?...vivre, avoir un avenir, profiter du présent....mais cela pourra être possible quand je récupérerais mon passé ....quand Orochimaru-Sama me libérera de mes chaînes... »


Une phrase lourde de sens pour qui connait la petite histoire de la kunoichi d'Oto, et Karasu ne semble pas comprendre le moindre mot, mais il ne peut louper le regard perdu au loin de Doreika, son bleu confiant, ses lèvres douces, et ce visage décidé. Elle n'est pas attristée, la joie illumine son visage, curieusement, cela en est même dérangeant.

Mais ce dialogue anodin trouve une fin toute naturelle, un acteur de taille se fait connaître, une lumière chaleureuse et à la fois intrigante, un soleil qui ne pointe que dans une seule direction, au centre d'une seule scène.


Une petite clairière féérique, des rayons colorés, contrastés, le vert du sol et le noir des arbres, un mélange qui attire, un tableau qui n'est là que pour mettre en valeur son point central, cette petite fille perdue au milieu de nulle part. Les deux ninjas d'Oto fixent avec attention cette inconnue semblant sortir ex nihilo, comme un fait exprès pour distiller le doute dans les esprits :

*En plein coeur d'une forêt...comment peut on tomber sur une jeune fille...elle est vraisemblablement perdue ....et Karasu..Pas besoin de lui demander....il continuera droit devant sans s'en soucier ...la réussite de la mission est la seule image qui se profile au loin pour lui....*

La jeunesse ne va pas sans la pureté et la pureté n'est rien sans la candeur, ceci explique cela, Doreika sort donc de sa course, elle laisse avancer le corbeau qui ne comprend pas de suite, la petite fille reste imperturbable, son dos est le seul élément visible, sa petite carrure fragile attire la kunoichi d'Oto qui avance, sans réfléchir, elle ne peut résister et pose sa main blanche sur l'épaule de la pauvre petite.

*Il suffit de quelques minutes ...on peut au moins lui indiquer un chemin sûr pour qu'elle rejoigne un des nombreux petits villages que nous avons croisé sur notre route...ou l'a prendre avec nous et la déposer dans un endroit plus...sécurisé...cela ne va pas retarder trop notre progression...et je ne peux passer à côté d'elle sans me soucier de son sort...*

Humain tout simplement.






Spoiler:
 


Dernière édition par Doreika le Mar 10 Juin 2008, 01:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Compte Fondateur
Civil


Nombre de messages : 2220
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Lun 09 Juin 2008, 23:21

Le membre 'Doreika' a effectué l’action suivante : Lancé de dés

'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Mar 10 Juin 2008, 00:52

Comme un jet de pierre sur une marre d'eau paisible, la main de Doreika provoqua un trouble évident. Cause à effet, dira-t-on si l'on veut être rationaliste. Dans tous les cas, la jeune fille émit un petit cri qui alerta Karasu encore inconscient de ce que Doreika était entrain de faire. Dans un mouvement assez cruel et dangereux, coin or toss, il se saisit d'un de ses couteaux de lancé et visa la jeune fille dans le début de ce qui s'annonçait comme sa course. Le couteau vint se planter dans le kimono de la jeune fille qui, saisie de peur, s'écroula aussitôt.

Tétanie cruelle qu'est cette peur de la mort, ou cette amour insatiable de la vie...

Karasu regarda Doreika, regard suffisant pour ordonner à la jeune Kunoichi de ne pas bouger plus qu'elle ne l'avait fait. Il se dirigea maintenant vers la jeune fille et, dans un mouvement naturel, retira le couteau du kimono, tandis que la fille tremblait encore, comme un animal acculé.

Le ton de sa voix était grave:"Elle pourrait parler plus que nécessaire. Laisse moi la prévenir..."

Quelques pas, pour ce géant, et le voila déjà devant la jeune fille effrayée.

"C'est bon..." Il retire le couteau.

"Arrêtes de brailler, tu vois, t'as rien..." Annonçait t'il en pointant du doigt le simple bout de tissu troué.

La jeune fille lui rendit son lancé de Kunai au travers d'un regard de canonnier. Comme si des milliers de tempêtes s'écroulaient sur Karasu qui fut d'abord stupéfait par un regard si vif.

"Et si tu m'avais loupé ?"

Emplie de la véhémence et de la témérité qui sied si bien aux jeunes âmes, elle lançait ses foudres audacieuses sur Karasu, assez décontenancé.

"Hum..." Sa tête sembla soudainement lui gratter, réflexe inconscient de gène sincère.

"Quoi ? T'étais pas sûr de ton coup ?!" Braillait la jeune fille sans se soucier de la force de sa voix juvénile.

"Chut !" Chuchotta avec vigueur Karasu en se saisissant de la bouche de la jeune fille comme pour colmater le trou naissant d'un radeau en perdition.

Dans les feuillages alentours, un bruissement n'était pas parvenu à échapper à l'oreille attentive et sauvage du ninja Kirien d'Oto, ni de la Kunoichi délicatement blême. Un regard adressé à Doreika, et les mots étaient dits : les bruissements étranges étaient accompagnés d'une impression d'électricité ambiante peu rassurante. On pourra peut être s'imaginer qu'il s'agissait ici d'un réflexe psychosomatique, sentir ce qui n'existe pas à cause d'une paranoïa étrange... Mais il fallait en avoir le cœur net.


¤.::0::.¤

Soudain, la forêt perdit sa teinte verte pour arborer des flammes impitoyables! Etait-ce un Katon lancé maladroitement ? Un éclair qui avait frappé un arbre et lancé une ignition violente ?! Instantanément, la forêt se transforma en un brasier gigantesque qui sembla encercler Karasu.




"Qu'est-ce que..."

Se retournant et criant : "Chikusooo... Doreika !!!!"

Elle n'était plus là. Ni elle, ni la jeune fille. Un chaos, véritable...

Véritablement illusoire...

¤.::0::.¤



Doreika se tenait là, aux côtés du démon kirien qui était ici prit d'une démence démeusurée. On pouvait le voir tourner en rond, se protéger avec sa cape et tousser d'asphyxie. Or, il n'y avait rien. La forêt était toujours verte, et la petite fille toujours là, inquiète elle aussi de ce qui arrivait à Karasu qui semblait pourtant dominer l'espace par une prestance sans bornes. Que pouvait elles faire devant un spectacle si peu commun ?

La clairière laissait apparaitre un paysage toujours aussi agréable, et le soleil venait caresser les visages avec douceur.

Parfois, la réalité nue est plus belle que l'illusoire dévorant...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Doreika
Civil
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 28
Village : dans une ruelle sombre
Date d'inscription : 14/05/2008

Fiche Ninja
PV:
75/75  (75/75)
PC:
246/250  (246/250)

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Mer 11 Juin 2008, 11:30

Tout va si vite, rien n'est prévisible hormis le déjà- vu, la chose déjà expérimentée.

Le regret ronge la jeune kunoichi d'Oto au moment où elle pose ses mains délicates sur le dos de la petite, elle prend enfin conscience de l'erreur qu'elle vient de faire, comme un enfant qui s'amuse avec le feu. Le corbeau, lui, n'a pas de doutes sur ses moindres faits et gestes, mieux vaut prévenir que guérir, il fend l'air de son lancer de couteau, il met hors de combat cette minuscule inconnue et assène à Doreika un regard troublant, une inclination des yeux au -delà des mots. L'ombre massive de Karasu se trouve en un rien de temps devant le corps en alerte de l'inconnue, une si minuscule fille, un être dont le seul tort est d'être perdu ou esseulé ?


*Quoi ?...ses yeux...je connais cela....elle.....non, c'est impossible...*

Encore un doute qui laisse une trainée gluante et collante dans l'esprit de Doreika, elle vient de voir, elle se rend compte, mais elle n'y croit pas. Trop jeune, pas encore assez forte. Toujours est-il qu'elle doit agir car une scène stressante et angoissante se joue devant ses yeux, devant son doute tenace.

Quelques paroles du corbeau, des réponses intrigantes de la jeune fille et des gestes, des faits si bizarres. Le grand et massif Karasu fut empreint d'une folie, il semblait aux aboies et prit de démence. Quelqu'un ou quelque chose le tourmentait. Une faiblesse si expressive se dégageait du protecteur de Doreika, il n'était plus colosse mais brindille, son regard exprimait la terreur et la mort, c'est poignant, surtout quand la cause vous est invisible à l'oeil nu. Rien, pas un être, pas un son, le calme plat, le soleil et cette jeune fille. Pourtant Karasu lutte en ce moment même avec des êtres invisibles. Doreika le sait très bien, si elle ne fait rien iincessament sous peu elle risque de le voir mourir à « petit feu ».


*C'est du Genjutsu....son regard n'est plus ici, il est dans une illusion, une paranoïa dangereuse.....il s'est d'abord mécaniquement gratté à la tête devant les yeux pénétrants de la petite....tout concorde, c'est elle qui a lancé l'illusion....et pourtant...pourquoi je doute ?pourquoi cette peur d'agir....*

L'homme puissant meurt dans une autre réalité, la petite fille à peur et Doreika est terrifiée. Pas évident de faire un pas sous le vent de la peur, pas simple de progresser parmi le doute et encore moins facile de se rendre compte de sa faiblesse devant le fait accomplis. La solution est à portée de main pour Doreika, mais elle est incapable d'agir, de dépasser sa condition.

Mais preuve en est que la jeune fille frêle d'Oto a besoin d'être poussée dans ses derniers retranchements pour se mouvoir, agir sous la pression. Rien n'est perdu, la peur l'a paralysée, l'envie de vivre ou de bien faire lui dicte des mouvements, une attitude à suivre. La limite entre ces deux frontières est quasi-inexistante et pourtant. Doreika sorti un Kunai et s'empressa de blesser légèrement Karasu au bras gauche, lui infliger une douleur pour le réveiller du cauchemar qui le détruit peu à peu. Un calcul qui peut s'avérer juste s'il est pris dans un Genjutsu, mais ou est la source ?l'illusion s'impose d'elle-même ? Ne faut il pas une intention malveillante derrière ?un être humain par conséquent ? :


*Bien il va se réveiller....ce ne peut être que la petite.....j'ai pris une précaution dans la limite de mes moyens...je ne sais faire que des genjutsu.....si c'est elle, je devrai agir, la tuer....mais pourquoi je n'arrive pas à me faire à cette idée ? *

Un doute peut conduire à la mort, un geste simple peut vous sauver la vie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Jeu 12 Juin 2008, 19:51

[Bravo et merci pour ton bon sens ^^.]



Tandis que la masse se perdait dans une lutte imaginaire contre un néant bien gênant, l'experte en sort d'illusions qu'était Doreika prit aussitôt la prédisposition d'ôter Karasu au cauchemard qui le dominait plutôt que de chercher la source de façon trop hâtive. Le coup émoussé infligea une blessure légère qui eut toutefois pour effet de faire sortir le corbeau de cette étrange torpeur éveillée. Karasu se tenait maintenant un bras ensanglanté, résultante du sang froid de la kunoichi.

"M... Merci... Mais ce n'était pas nécessaire..."



[Karasu : 5 PC utilisés pour compenser les points de Mental manquants et 5PV de dégâts reçus de Doreika]


Son sang était bouillant, chaleur incroyable, comme s'il avait passé un temps fou dans le désert de Suna. Cependant, la différence entre les capacités mentales de Karasu et de celles de celle qui avait lancé le Genjutsu était trop proche, ce qui permit à Karasu de se rendre compte de la situation.

"Le buisson, il est probablement dedans... Laisse moi le temps de récupérer, choppe-le ! Dès que j'aurais reprit mes esprt, je vais l'éclater !!"

Son regard ne laissait transparaitre que des pupilles minuscules, manifestation d'une colère violente.

"Raahh !! Vas-y !!" Hurla t'il en se tenait toujours la tête comme si elle était passé sous un étau.

Le buisson ne bruissait plus désormais. Doreika ne pouvait y voir qu'un amas de plantes banales, même si celui-ci était assez dense pour cacher un ninja. La petite fille vint se cacher derrière Karasu, toujours effrayée et plongée dans une incompréhension drolatique. Doreika avait donc maintenant toujours en main la suite de la situation. Elle se tenait dans une position défensive adaptée à cette situation d'embuscade. Combien étaient t'ils ? Y avait t'il vraiment des ninjas cachés dans les feuillages ? Etait-ce un coup de la petite fille ou une frasque de Karasu ?

Le doute restait entier, et il n'appartenait qu'à Doreika de percer le mystère au plus vite. Les ambigüités enferment dans une inaction, trop d'hypothèses... Or, il fallait parfois agir sans douter, avec instinct ou bon sens.



[A toi d'agir]
Revenir en haut Aller en bas
Doreika
Civil
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 28
Village : dans une ruelle sombre
Date d'inscription : 14/05/2008

Fiche Ninja
PV:
75/75  (75/75)
PC:
246/250  (246/250)

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Ven 13 Juin 2008, 11:23

Tout reste à comprendre, à gérer, à élucider.

Doreika se trouve au beau milieu d'une clairière dont la beauté s'avère vicieuse... L'initiative qu'elle pris de blesser légèrement Karasu fut bonne, le mastodonte semble se réveiller péniblement. Il traîne ses longs bras de part et d'autres et son regard s'agrandit au fur et à mesure, sortir d'un pénible sommeil n'est pas chose aisée, la réalité s'impose de suite. Du sang ruisselle sur la petite surface de sa peau mise à nue, rouge sombre, un liquide de l'âme étrangement fixé par les yeux perçants de Doreika, elle y resta quelques secondes.

Faire vite, prendre en compte tous les paramètres qui se multiplient. Un corbeau dont la rage commence à se faire ressentir, ce genjutsu dont la source est invisible, cette petite fille dont on ne sait rien et qui semble apparaitre dans ce lieu pour complexifier encore un peu plus la situation que Doreika peine à gérer.

La voix grave et portante de Karasu pousse la jeune kunoichi d'Oto, elle entend qu'elle doit agir, elle sait qu'elle doit agir, mais comment ?


*Ce buisson, cette fille...des leurres trop vulgaires, des trous trop visibles, on veut que je tombe...non, on veut m'y pousser....mais ce sont les seuls indices qui se présentent à moi...soit je tombe dans le trou, soit je ne fais rien et la tension montera d'un cran....Bien dans ce cas, je peux juste tâter le bord...*

Un cri de plus, un bruit immonde sortis de la bouche du corbeau qui reste sans bouger, une main sur le haut du crane pour calmer un mal imaginaire ? Pour ce qui est de la petite fille, elle est à peine visible, coincée entre les deux grosses jambes de Karasu, elle reste blottie là attendant que la tempête se calme ou qu'une occasion se présente ?

Doreika pris en compte ce buisson qui hante Karasu, elle ne voyait qu'une seule solution pour faire apparaître un quelconque individu caché dans cet amas de mauvaises herbes et de branches. Le détruire simplement. Les remèdes les plus simples sont parfois d'une grande aide, c'est pourquoi la kunoichi d'oto extirpa un Kunai de sa sacoche droite, celle qui contient les armes blanches liées à un explosif, une solution qui lui a sauvé la vie une unique fois, la bonne. L'arme anodine fila dans le vent pour terminer sa course sur l'arbre planté derrière le buisson trompeur.


*Bien j'ai touché l'arbre...il est assez loin du centre de la clairière, les alentours et le buisson seront touchés par le lot de notes explosives mais nous serons intacts....si le ou les gêneurs se trouvent ailleurs que dans le centre de la clairière, alors je pourrais les voir, les entendre....et si la petite reste suspecte, mes kunais dissimulés dans le décor sont là pour frapper directement... si le buisson et la fille ne sont que des pièges, alors je ne suis pas tombée dedans...*

Le bruit si caractéristique d'une flamme qui progresse dans sa course effrénée, et l'explosion. Brut et belle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Mer 18 Juin 2008, 03:04

[Bien joué, as usual]




Le Kunai, portant l'instrument de sa puissance comme l'on traine un boulet, vint se planter sur un arbre et y greffer sa violence.

L'explosion saisit de surprise la jeune fille qui laissa exprimer sa crainte et sa frayeur derrière un petit cri strident.

Karasu, lui, avait repris ses esprits et se tenait debout, dans l'attente de ce qui allait se produire après la déflagration.

Conservant un calme d'une platitude lente et sereine, se relève. Ayant recouvert toutes ses forces, on pourrait presque lui deviner ce qui serait assimilable à un sourire.

Karasu lança à Doreika :

"C'est maintenant qu'il faut que tes sens restent en éveil... Laisse les atteindre leur paroxysme, et tu verras où est celui ou celle que nous devons débusquer..."

Un silence lourd permettait au flammes de lentement s'effacer, pour ne laisser que les fleurs et plantes mortes se parer de leur nouveaux linceuls...

"...Un utilisateur de Genjutsu... Il m'a eut, mais si tu as pu agir, c'est qu'il est moins fort que toi à ce petit jeu d'illusions... Si tu le choppes, place lui un bon cauchemar bien dur pour le calmer et me venger par la même occaz'..."

Son langage était presque outrancier de familiarité. Mais il se reprit avec ce qui ressemblait à une mise en garde, ou plutôt un conseil bien-aisé.

"Je suis ton héraut, celui qui en période de guerre vient rendre les comptes au seigneur... Je te laisse te charger de lui pour ta première mission en équipe, alors assure..."


Spoiler:
 

Le paysage avait souffert du cri de l'explosion, changeant la paix apparente de la clairière en un petit brasier fumant.

Karasu, agacé : "...Dépêche."

Doreika pouvait toutefois percevoir près de l'arbre tranché par le souffle explosif un corps en mouvement. Une ombre laissait entrevoir sa présence dans l'ample d'une esquive.

Doreika pouvait dors et déjà prendre l'initiative de se saisir de cette chance pour débusquer sa proie. Restait donc à la Kunoichi de faire le bon choix sur le prochain mouvement qu'elle saurait engager...





[Après avoir lancé le Kunai sur l'arbre, l'explosion te permet de voir une ombre commencer à fuir la clairière. L'arbre quant à lui est bien amoché. Le tronc est dévoré par les flammes et se prépare à s'écrouler d'ici peu.]
Revenir en haut Aller en bas
Doreika
Civil
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 28
Village : dans une ruelle sombre
Date d'inscription : 14/05/2008

Fiche Ninja
PV:
75/75  (75/75)
PC:
246/250  (246/250)

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Jeu 19 Juin 2008, 21:17

Une transformation de matière détonante, une explosion qui avait pour but de piéger l'adversaire sans aucuns doutes. Ce fut un calcul osé mais juste, la kunoichi d'oto peut en être fier. Son visage laisse présager une once de satisfaction, elle reste sur le qui vive dans l'attente de sa victoire mais la réalité s'impose, comme toujours, plus tôt qu'elle ne croyait. La beauté naturelle du centre de la clairière est intact, contrairement au périmètre chamboulé et dévasté par les explosifs. Il ne reste tout au plus que quelques buissons, des mauvaises herbes et cet arbre qui servi de cible, un élément naturel loin d'être intact, plutôt considérablement amoché et entaillé de moitié, mais toujours debout et c'est bien là le principal.

Pour le reste, tout est en place, Karasu ne bouge pas mais ordonne, et la petite fille joue toujours son rôle d'être fragile et apeuré. Elle reste dans l'ombre du géant qui toise maintenant Doreika avec insistance et vigueur, un regard qui en dit long. Les mots viennent s'ajouter avec une lourdeur si caractéristique et la jeune fille aux yeux rouges sait maintenant dans quelle direction elle doit regarder, comment elle doit agir. Le corbeau pourrait très bien se dépêtrer de cette situation mais il semble jouer à un jeu dangereux, une tentative de laisser faire celle qui ne lui arrive même pas à hauteur d'épaule. Simple test en toute amitié ?

* Un bon cauchemar bien dur hein ?...facile à dire, il me faut voir l'adversaire pour atteindre son cerveau et manipuler ses nerfs et la moindre de ses connections synaptiques, je ne suis pas magicienne mais utilisatrice du Genjutsu, la nuance est importante....*

Un flot de pensées anodines perturbé par la voix portante de son protecteur obscur. Une ultime phrase à l'attention de Doreika, des mots énigmatiques qui l'arrêtèrent quelques secondes, un court moment de réflexion avant qu'un élément perturbateur fasse son apparition. L'ennemi tant espéré daigne enfin se montrer mais d'une façon quelque peu lâche, une simple ombre filant, doucement mais surement vers un endroit plus sécurisant hors de la clairière. Le doute n'est plus permis, il ne faut plus s'arrêter aux mots étranges de Karasu et à l'attitude louche de la petite fille, la cible est en train de filer et abandonner à ce stade tient de l'erreur impardonnable.

*Il est lent...s'il ne maîtrise que le Genjutsu comme moi alors il ne doit pas avoir un niveau physique important... je dois donc en profiter...*

Les mêmes gestes, la même cible mais une autre intention.


Doreika cherche encore à transpercer le vent de son Kunai explosif, une arme efficace qui rencontre une deuxième fois l'insolence de l'arbre encore debout. Une nature capricieuse mais pas invincible, l'explosion se répète mais la conséquence est tout autre. L'arbre vacille, les flammes rongent ses dernières résistances et il finit par tomber, cause à effet qui ne manque pas d'arrêter l'ombre fuyante. Un réflexe tout naturel pour qui ne veut pas finir écrasé sous le poids de Dame nature.

Agir simplement, profiter de la moindre ouverture...


Doreika ne se pose plus de questions, elle se met en action, l'adversaire est à quelques mètres et douter à ce moment précis ne servirait à rien, si ce n'est à précipiter sa propre mort, autant la surprendre et la tromper.

L'ombre n'en est plus une, elle est un corps, un homme maigre à la chevelure longue et noire de jais. C'est tout ce que peut déduire Doreika qui se trouve dans son dos, une kunoichi qui menace un ennemi, elle le tient en joug grâce à un Kunai à lame recourbée. Une arme qui ne manque pas de faire tressauter légèrement celui qui peut maintenant ressentir sur sa gorge le contact froid et poignant de cet instrument de mort au corps à corps :

* S'il fait un mouvement suspect je lui tranche la gorge...si je suis dans une illusion, Karasu pourra normalement agir et me réveiller...si c'est un clone et qu'il en profite pour attaquer la petite ou Karasu, je pourrais les défendres et les réveiller d'un Genjutsu grâce à mes Kunais dissimulés ...*

Il est si rassurant de croire à la perfection de la logique, penser que tout est prévu et que rien ni personne ne pourra chambouler une action que l'on considère comme infaillible. Si c'est le cas, comment expliquer le léger tremblement qui agite la main droite de Doreika alors qu'elle devrait être expéditive. Au lieu de ça, la violence laisse une fois de plus la place aux mots :

« Qui que tu sois, un geste de trop et ta vie s'achève là..... »


Une phrase sans appel, mais des gestes qui ne suivent pas forcément.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Ven 20 Juin 2008, 02:47

¤.::0::.¤




Doreika avait encore fait preuve d'un sens aigu de la stratégie. Plutôt que de s'enfoncer dans un processus de combat complexe qui la mettrait en danger par amour pour le romanesque et l'action survoltée, la jeune kunoichi saisit l'instant pour peaufiner une stratégie de combat.

Le regard braqué sur cette ombre fuyante qui était désormais devenue un simple corps frêle, la Kunoichi pouvait désormais percevoir ce corps chétif, effrayé, qui n'osait esquisser le moindre mouvement face à ce couteau recourbé prêt à faire fi de sa carotide.

"Ne me tuez pas... S'il vous plait..."

Son regard semblait dirigé vers le néant. Un être pitoyable, âgé probablement d'une douzaine d'années. Ses cheveux blonds étaient couverts par un foulard noir qui avait prit feu et mourrait au sol.

"Je ne voulais pas vous faire de mal, juste me protéger..."

Tandis qu'il parlait, des larmes perlaient sur on visage triste. Tandis qu'il pleurait, chaque orifice de son visage semblait déclarer leurs tristesses jointes dans le pathétique.

"Vous savez... mes parents... ils étaient ninja et m'ont appris le ninjutsu pour que je puisse permettre à mon village, au sud de la forêt, de s'en sortir..."

Il regarde le sol, sans bouger, mais laisse trembloter des épaules trop petites.

"Mes parents sont morts, tués par des ninjas d'Oto... Juste pour des pièces..."

Il laissa un silence assez lourd pour laisser les flammes crépiter avec poésie.

"...Je suis né dans le clan Takuyada et..."



¤.::0::.¤




[Post Rapide. Tu peux lui faire fermer son clapet ou le laisser finir. Mais ta réaction générera pas mal de surprises diverses et variées. Je préfère rester muet et radin sur les détails, à toi de voir ce que tu fais de ce pauvre cou fragile.]
Revenir en haut Aller en bas
Doreika
Civil
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 28
Village : dans une ruelle sombre
Date d'inscription : 14/05/2008

Fiche Ninja
PV:
75/75  (75/75)
PC:
246/250  (246/250)

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Jeu 26 Juin 2008, 15:41

Une lame vierge et belle ondule nerveusement le long d'un coup suintant. Des sécrétions humaines poussées par la peur, triste froideur qui se love le long de votre corps, simple étape avant l'emprisonnement de l'âme. Ce sentiment unique et malsain de se retrouver à l'extrême limite, celle qui sépare la vie de votre mort. Doreika possède l'existence de son vaincu, elle est maîtresse de ce jeu excitant, de ce corps chaud et offert qui glisse le long de son arme. La beauté n'est pas en reste, elle agit comme une douce lumière qui éclaire avec bienveillance un spectacle des plus macabres. La terre appelle le sang, il faut trancher, que le liquide rougeâtre jaillisse de toutes parts, que les divinités infernales soient comblées. Discorde et Bellone tendent leurs mains :

*Une illusion ?...*

Doreika doute encore une fois, sa main reste fixe. Au lieu de ça elle contemple son étrange victime, la candeur incarnée. Des cheveux blonds paille, un visage fin et des joues rouges vermeilles, le regard vitrifié, il sent la peur et la faiblesse à plein nez. Comment un être si jeune et si fragile peut avoir perpétré un guet-apens au moyen d'un Genjutsu ? Il voulait tuer, anéantir Doreika et Karasu. Maintenant il veut survivre et s'excuse platement. Peu importe ses mots, tous ses gestes, ils poursuivent un seul et unique but. Susciter la pitié. Reste à savoir comment Doreika interprète ce sentiment trop humain.

*Il y a de fortes chances que ce gamin soit le frère de la petite...utiliser sa soeur comme appât afin de nous attirer Karasu et moi au centre de la clairière..un plan bien ficelé et un Genjutsu potentiellement mortel...il a l'air si innocent....*

Pitié comme un amour de l'humanité propre à chacun de nous ?ou pitié comme moyen de s'apitoyer lâchement devant la moindre difficulté ?

Se tourner vers le corbeau, chercher dans le noir de ses yeux une quelconque réponse, une incitation à tuer ou à laisser en vie ? Tout ce que Doreika comprend c'est qu'elle doit décider elle-même, tuer et s'assurer une suite de mission moins troublée ou ne rien faire et prendre le risque d'être pris à revers. Non, ce n'est pas la bonne logique, Il n'y en a pas, un moment comme cela implique les tripes et non le moindre calcul froid, l'on tue ou non.

La lame recourbée essuie une dernière goutte de sang fuyante puis elle retourne dans sa sacoche brune. Doreika sort à la place un rouleau de fil de fer dont elle se sert pour tirer l'adolescent imprudent. Le voilà maintenant solidement attaché à un chêne .Sa prétendue soeur à ses côtés, tout autant ficelée. La mission doit continuer côute que côute et la kunoichi d'Oto n'a pas jugé bon de prendre la vie de cet enfant devant les yeux de la petite, une faiblesse sans doute, une erreur qui peut entacher la poursuite de leur avancée ?


*Le ciel est couvert, dans quelques heures une pluie battante risque de s'abattre sur la forêt...si ces deux enfants ont de la chance, l'eau rouillera et affaiblira mon fil de fer et ils pourront partir en vie....sinon, ils n'ont plus qu'à prier que quelqu'un passe par là....c'est la meilleure solution pour ne pas prendre de risque sans avoir à les tuer...*


Garder son sang froid alors que la tentation du meurtre est si brulante. Ce choix peut s'avérer stupide mais la décision a été prise, en son âme et conscience.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Jeu 26 Juin 2008, 18:16




Doreika avait privilégié le pacifique à la violence, la maitrise au sang. Pourquoi afficher une telle pitié, une telle gentillesse ? Dans tous les cas, cet élan soudain de bonté eut pour effet de faire sourire quelque peu Karasu tandis qu'ils reprenaient leur chemin. La route s'ouvrait face au duo en laissant entrevoir des rayons du soleil tardifs. La clairière était à quelque mètre d'eux quand Karasu eut un instant d'arrêt dans sa marche silencieuse. Doreika, surprise, ne pouvait esquisser autre chose qu'une interrogation pointée.

"... Clan Takuyada..."

Karasu regardait derrière lui en souriant. Un rayon de soleil venait éclairer son air satisfait.

"Haha, quel idiot... J'aurais du me fier à ma première impression qui me disait qu'il y avait un truc étrange dans l'air... Taku et Yada sont les noms d'un duo de Youkais, sorte d'esprits, qund même bien moins dangereux que des Yomas ou Onis. Ils sont assez connus sur les bords d'Oto... Bon, allé, laisse moi t'en parler..."

Karasu pose sa lame sur un arbre et s'y adosse, les bras croisés, et commence son récit :

"On dit d'eux qu'ils sont les fantômes de deux enfants perdus dans les forêts d'Oto. Ils y vivent et perturbent les voyageurs avec des illusions plus ou moins sensées. Parfois, ils les mènent même jusqu'au point de départ... La légende veux qu'en somme, ils tentent d'empêcher les voyageurs de se perdre comme ils l'ont fait, soit en les menant au point de départ, soit à l'arrivée."

Il regarde Doreika et lui annonce lentement :

"Bien que je ne puisse expliquer pourquoi leur illusion était offensive, on peut imaginer qu'ils n'ont pas réussi à nous piéger au premier abord à cause de nos mentals élevés, et ont dût mettre le paquet... Héhé, ils ne doivent déjà plus être là où tu les a attachés! Je ne sais pas si tu crois aux superstitions et aux démons, mais pour ma part, je crois que tu es une femme chanceuse, ouais! Tenter de tuer un Youkai, c'est s'attirer des ennuis pendant un bon moment! Haha! Pour une fois que je suis content de ne pas avoir tranché des têtes... Haha !"


.n¤::¤n.




"Le monde est peuplé de ces lueurs fantasmagoriques que nous ne savons voir... Or, ils sont là, autour de nous, et nous livrent leurs secrets avec parcimonie, comme le plus grand des mystères..."


.n¤::¤n.


Il alternait rires et phrases sérieuses. Dans tous les cas, la scène avait laissé une atmosphère paisible s'installer tandis que Karasu repris la route.

"La côte est juste devant nous... Dans quelque heures, nous serons en mer, et ce soir, à Kiri... Si tu veux presser le pas, dis le moi hein... Grrrr"

Il grognait, pensait trop fort qu'il était trop paresseux pour commencer une marche rapide. Dans tous les cas, Doreika approchait de Kiri et du nerfs de sa mission. Peut être que cette escapade poétique et mystique lui avait fait perdre de vue l'objectif de base de la mission, mais elle allait devoir s'en rappeller bien vite : on pouvait déjà voir au loin le bateau prêt à être mouillé, un petit équipage privé en train d'attendre le duo en retard...





Le bateau était assez petit, insuffisant pour aller vite, mais permettrait au duo de ne pas être repéré. La maitrise du Suiton de Karasu pourrait lui permettre d'accélérer la vitesse du bateau, et de parvenir au plus vite sur les bords de Kiri...

Karasu brûlait d'excitation : la prochaine étape était déjà là!

"Hahaha..Kiriens?! Voici venir les Ninjas d'Oto!"




Lien Culturel

[Je me suis vachement fait plaisir sur le coup, prochaine étape : Kiri. Je posterais une intro là-bas.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Kiri
Admin
avatar

Nombre de messages : 1167
Village : Kiri 4ever!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   Lun 13 Sep 2010, 07:07

Citation :
    Combat qui se révèle tout aussi intéressant.

    - Orochimaru 10pts
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission de Rang B] Assassinat Important - Traversée de la Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Teki Sanctuary :: HebiHebi :: Falaise du Couchant-